SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
Télécharger pour lire hors ligne
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Prise en charge
multidisciplinaire du cancer
gastrique en 2013 :
Apport du Gastro-entérologue
Pr AQODAD Nourdin
www.aqodad.ma
Service d’hépato-gastroentérologie
CHU Hassan II, Fès
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Apport de gastroentérologue
Dépistage
Rôle de l’endoscopie
Diagnostic
Bilan d’extension Thérapeutique
Prévention
surveillance
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Réalisation de l’endoscopie
 Opérateur entraîné
 Respect des différentes étapes de l’exploration
 Compte rendu détaillé
 Enregistrement, photo….
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Matériel
 Video-endoscopie, pince à biopsie
 endoscopie à haute résolution..
 Chromo-endoscopie électronique (NBI)
 Coloration vitale: indigo carmin
 Echo-endoscopie
 Endoscopie interventionnelle: anses diathermique, aiguilles
pour injection sous muqueuse, bistouri électrique……
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Interêt de l’endoscopie dans le diagnostic du
cancer gastrique
 Mesurer la distance de la tumeur par rapport au cardia et au pylore
 Au moins 8 biopsies sur les anomalies de relief muqueux:
• définition du type histologique, la différenciation
• la recherche d’une hype-rexpression de HER2 en
immunohistochimie.
 Biopsies antrales: rechercher une infection à HP
Thesausrus 2011
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Aspects endoscopiques
 Cancers infiltrants: 60 à 80%
 Cancers superficiels:
• 10 à 20 % Europe
• 40% Japon
 Linite gastrique: 5 à 10% des tumeurs gastriques
Des cancers résecables
Gut1997
Hépato-Gatsro 2000
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Cancer gastrique
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Le gastro-entérologue doit faire des efforts
pour détecter les cancers superficiels
Vidéo-endoscopie Vidéo-endoscopie + coloration
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Le gastro-entérologue doit faire des efforts
pour détecter les cancers superficiels
Vidéo-endoscopie Vidéo-endoscopie + coloration
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Classification Japonnaise des lésions
superficielles du tube digestif
Risque d’invasion
lymphatique
0%
3 à 6%
21%
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Classification endoscopique des lésions
superficielles: classification de Paris
0-I
0-I polypoïde 0-I sessile
Discrètement 0-IIa
surélevée
Plane 0-IIb
Discrètement 0-IIc
déprimée
Ulcérée 0-III
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Pourcentage de l’infiltration de la sous muqueuse en
fonction de la classification endoscopique de Paris
SM+: infiltration de la sosu muqueuse; IM: intramuqueux Giovanini. Hepato-Gatsro 2010
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Échoendoscopie: indications
 Bilan d’extension des cancers superficiels
 Si un traitement néoadjuvant est proposé
 Suspicion de linite gastrique (biopsies négatives)
Thésaurus 2011
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Linite gastrique: forme particulière
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Endoscopie thérapeutique
 Curative: CGS (Cancers Gastriques Superficiels)
 Palliative: cancer localement avancé ou métastatique
 Sténose post-opératoire
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Traitement endoscopique des CGS
 Polypectomie
 Mucosectomie
 Dissection sous muqueuse
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Mucoséctomie à l’anse (vidéo)
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Disséction sous muqueuse (vidéo)
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Traitement endoscoipque du CGS
 Critère de résecabilité endoscopique :
• <3cm sans ulcère, bien différencié, sm1<500µm
• Peu différencié si <2 cm et limité à la muqueuse
 Indications:
• Mucoséctomie: si <2 cm sans ulcère
• Dissection sous muqueuse: si >2 cm avec ou sans ulcère
• Chirurgie si >3 cm
Nonaka Gastric Cancer 2011
Thésaurus 2011
Kakushimac. W J Gastroenterology 2008
Éradication de l’HP si +
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Traitement endoscopique palliatif du cancer
gastrique localement avancé
 sténosant:
• prothèse métallique expansible
• CPA (coagulation par Plasma Argon)
 Hémorragique: CPA
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Apport de gastroentérologue
Dépistage
Rôle de l’endoscopie
Diagnostic
Bilan d’extension Thérapeutique
Prévention
surveillance
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Prévention du cancer de l’estomac
Pays à faible incidence
Prévention secondaire Dépistage individuel (sujet à risque)
Dépistage et traitement des sujets à risque
infectés par l’HP
Détection, surveillance et traitement des
lésions précancéreuses
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Quels sont les sujets à risque du cancer de
l’estomac?
 Sujets apparentés au premier degré de malades ayant un
cancer gastrique
 Patients traités pour néoplasie gastrique superficielle
 Moignon de gastrectomie (>10 ans)
 Patients avec lésions précancéreuses:
• atrophie gastrique avec ou sans Métaplasie intestinale
• Maladie de Biermer et maladie de Ménétrier
• Polypes gastriques
 Sujets issus de pays à forte incidence de cancer gastrique
 Patients ayant une prédisposition au cancer gastrique
(Polypose digestive, HNPCC: Sd de Lynch)
Mastricht IV consensus Gut 2012
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
HP et cancer gastrique
Infection par l’HP
Gastrite chronique active
Métaplasie intestinale
Dysplasie de bas grade
Dysplasie de haut grade
Cancer gastrique
Gastrite chronique atrophique
Terrain génétique
Virulence de la bactérie
environnement
50%
8%
1%
Métaplasie intestinale:
Point de non retour*
*Lee YC et al. GUT 2013
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Bénéfice de l’éradication de masse de l’HP
Campagne d’éradication réalisée dans la population (n=5000; age>30ans)
de l’ile de Matsu (taiwan)
Lee YC et al. GUT 2013
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Quelles sont les lésions de gastrite atrophique
et de métaplasie intestinale à risque du cancer?
 Le risque de cancer gastrique dépend de le sévérité et de la
topographie des lésions précancéreuse
 Le risque est accru lorsque ces lésions prédominent sur le
corps gastrique
 2 classifications:
• OLGA (Operative Link for Gastritis Assessment): tient compte
de la sévérite et de la localisation de l’atrophie gastrique
• OLGIM (Operative Link on Gastric Intetinal Metaplasia
assessment): tient compte de la sévérite et de la localisation de
la métaplasie intestinale
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Les stades OLGA III et IV sont prédictifs de survenue du
cancer gastrique
Classification OLGA : OLGA III et IV: RR 58 Après 12 ans
Rugge M. Alim Pharmacol Ther 2010
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Classification OLGIM: Meilleure reproductibilité
Inter-observateurs
Capelle LG. Gastrointest Endosc 2010
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Que faire an cas d’ atrophie et/ou métaplasie
intestinale
Endoscopy 2012
antre corps
modérée Pas de surveillance
sévère Surveillance endoscopique /3ans
loalisation
sévérité
Toujours éradiquer l’HP si présent
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Que faire en cas de dysplasie?
Patient avec dysplasie
endoscopie grossissante, chromo-endoscopie NBI /biopsie
Lésion localisée, visible en endoscopie
oui non
Bilan d’extension et résection Haut gradeBas grade
Suivi /1 an Ré-evaluation
Suivi /6-12 mois
Eradication de l’HP si présent
Endoscopy 2012
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Attitude à adopter en cas d’ATCD familial de
premier degré du cancer gastrique
Avant 40 ans :
Recherche de l’HP par un
test indirect (test respiratoire à l’urée)
Traitement si +
Gastroscopie + biopsie :
Si signes d’alarme
Ou si, le cas index est âgé de moins de 50 ans
Au moment du diagnostic
Après 40 ans :
Gastroscopie + biopsies (5 minimum)
antrales et fundique:
Recherche de l’HP et
des lésions précancereuses
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Avenir: Endomicroscopie confocale
ADK bien différencié ADK indifférencié
EndomicroscopieHistologie
XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013
Conclusion
 Prise en charge multidisciplinaire
 Endoscopie: plaque tournante dans la prise en charge du
cancer gastrique
 optimiser la détection des lésions superficielles
• Vidéo-endoscopie +++
• Utiliser une coloration ( les zones de couleur ou de relief anormal)
• Attention particulière : états précancéreux, ATCD familial au 1er
degré du cancer gastrique
 Prévention: dépistage (sujet à risque), éradication de l’HP

Contenu connexe

Tendances

Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.Claude EUGENE
 
Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2 Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2 Michel Triffaux
 
Fracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radiusFracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radiusHamlaoui Saddek
 
Imagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthroseImagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthrosedanielle colin
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2killua zoldyck
 
Cancers thyroidiens
Cancers thyroidiensCancers thyroidiens
Cancers thyroidiensKHADIJAADMI
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genoumesomenia Adr
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fracturesmedo parta
 
11 gonarthrose
11  gonarthrose11  gonarthrose
11 gonarthroseSoulaf Sel
 
fractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant brasfractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant brasguest195328
 
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)MD TIEN
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- pptkillua zoldyck
 
Diagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaire
Diagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaireDiagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaire
Diagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaireEric Vibert, MD, PhD
 
Coude fractures
Coude fracturesCoude fractures
Coude fracturesmedo parta
 
Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1هدى رويس
 

Tendances (20)

Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
 
Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2 Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2
 
Fracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radiusFracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radius
 
Adenomes foie 2019
Adenomes foie 2019Adenomes foie 2019
Adenomes foie 2019
 
Imagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthroseImagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthrose
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
 
Cancers thyroidiens
Cancers thyroidiensCancers thyroidiens
Cancers thyroidiens
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fractures
 
11 gonarthrose
11  gonarthrose11  gonarthrose
11 gonarthrose
 
fractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant brasfractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant bras
 
Tug ppt
Tug pptTug ppt
Tug ppt
 
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Diagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaire
Diagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaireDiagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaire
Diagnostic et traitement du cholangiocarcinome hilaire
 
Coude fractures
Coude fracturesCoude fractures
Coude fractures
 
Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1
 
HEPATITE AIGUE
HEPATITE AIGUEHEPATITE AIGUE
HEPATITE AIGUE
 

En vedette

Cancers Ovariens
Cancers OvariensCancers Ovariens
Cancers OvariensMede Space
 
Le cancer de l'estomac
Le cancer de l'estomacLe cancer de l'estomac
Le cancer de l'estomacmelduf0185
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Rose De Sable
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageRose De Sable
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleRose De Sable
 
Cancer Prostate
Cancer Prostate Cancer Prostate
Cancer Prostate urologiebj
 
Cancer du col
Cancer du colCancer du col
Cancer du colesf3
 
Cancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mgCancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mgesf3
 
Final cancer presentation
Final cancer presentationFinal cancer presentation
Final cancer presentationZerin Ziaudeen
 
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen Arbaoui Bouzid
 
Iconographies
IconographiesIconographies
Iconographiesmedhelp
 
Prévention du cancer du col de l’utérus
Prévention du cancer du col de l’utérusPrévention du cancer du col de l’utérus
Prévention du cancer du col de l’utérusharlicot
 
Le cancer du_poumon
Le cancer du_poumonLe cancer du_poumon
Le cancer du_poumonharwar0151
 
Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)
Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)
Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)ammani1
 

En vedette (20)

Cancer gastrique
Cancer gastriqueCancer gastrique
Cancer gastrique
 
Cancers Ovariens
Cancers OvariensCancers Ovariens
Cancers Ovariens
 
Le cancer de l'estomac
Le cancer de l'estomacLe cancer de l'estomac
Le cancer de l'estomac
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
 
Polypectomie
PolypectomiePolypectomie
Polypectomie
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophage
 
La tuberculose digestive 2012
La tuberculose digestive 2012La tuberculose digestive 2012
La tuberculose digestive 2012
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinale
 
Cancer Prostate
Cancer Prostate Cancer Prostate
Cancer Prostate
 
Cancer du col
Cancer du colCancer du col
Cancer du col
 
Cancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mgCancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mg
 
Final cancer presentation
Final cancer presentationFinal cancer presentation
Final cancer presentation
 
Cancer slides
Cancer slidesCancer slides
Cancer slides
 
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen
 
Le sein
Le seinLe sein
Le sein
 
Iconographies
IconographiesIconographies
Iconographies
 
Prévention du cancer du col de l’utérus
Prévention du cancer du col de l’utérusPrévention du cancer du col de l’utérus
Prévention du cancer du col de l’utérus
 
Le cancer du_poumon
Le cancer du_poumonLe cancer du_poumon
Le cancer du_poumon
 
Cancer.ppt
Cancer.pptCancer.ppt
Cancer.ppt
 
Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)
Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)
Ca P CongréS Amu 2009 (Ppt 2003)
 

Similaire à Prise en charge du cancer gastrique en 2013 apport du gastro entérologue

Tumeurs et pseudotumeurs de l’œsophage
Tumeurs et pseudotumeurs de l’œsophageTumeurs et pseudotumeurs de l’œsophage
Tumeurs et pseudotumeurs de l’œsophageimma-dr
 
L’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chronique
L’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chroniqueL’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chronique
L’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chroniqueoussama kissani
 
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014Glehen
 
L'Achalasie : Physiopathologie et diagnostic
L'Achalasie : Physiopathologie et diagnosticL'Achalasie : Physiopathologie et diagnostic
L'Achalasie : Physiopathologie et diagnosticDriss Dahmani
 
2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonorisé2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonoriséGlehen
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minimamadiassakonate1
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieMede Space
 
TNCD: Cancer de l'estomac
TNCD: Cancer de l'estomacTNCD: Cancer de l'estomac
TNCD: Cancer de l'estomacbouchaala-walid
 
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]Vincent Di Martino
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV
 
EXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptx
EXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptxEXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptx
EXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptxzyggncwfvn
 

Similaire à Prise en charge du cancer gastrique en 2013 apport du gastro entérologue (20)

Tumeurs et pseudotumeurs de l’œsophage
Tumeurs et pseudotumeurs de l’œsophageTumeurs et pseudotumeurs de l’œsophage
Tumeurs et pseudotumeurs de l’œsophage
 
L’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chronique
L’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chroniqueL’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chronique
L’angiodysplasie digestive chez l’insuffisant rénal chronique
 
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
 
L'Achalasie : Physiopathologie et diagnostic
L'Achalasie : Physiopathologie et diagnosticL'Achalasie : Physiopathologie et diagnostic
L'Achalasie : Physiopathologie et diagnostic
 
Armvop programme scientifique
Armvop programme scientifiqueArmvop programme scientifique
Armvop programme scientifique
 
Tncd chapitre-12
Tncd chapitre-12Tncd chapitre-12
Tncd chapitre-12
 
Evaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
EvaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiquecevenoEvaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
Evaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
 
2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonorisé2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonorisé
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
 
Senonov
SenonovSenonov
Senonov
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
 
TNCD: Cancer de l'estomac
TNCD: Cancer de l'estomacTNCD: Cancer de l'estomac
TNCD: Cancer de l'estomac
 
Prise en charge des complications post opératoire - Dr Gabriella Pittau
Prise en charge des complications post opératoire - Dr Gabriella PittauPrise en charge des complications post opératoire - Dr Gabriella Pittau
Prise en charge des complications post opératoire - Dr Gabriella Pittau
 
MICI
MICIMICI
MICI
 
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
 
Azt2
Azt2Azt2
Azt2
 
Atb prophylaxie
Atb prophylaxieAtb prophylaxie
Atb prophylaxie
 
Traitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
TraitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunhaTraitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
Traitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
 
EXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptx
EXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptxEXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptx
EXAMEN CLINIQUE en odonto-stomatologie.pptx
 

Plus de Fatimazohra Elamrani

Trithérapie à base de télaprivir
Trithérapie à base de télaprivirTrithérapie à base de télaprivir
Trithérapie à base de télaprivirFatimazohra Elamrani
 
Cas clinique 1 hépatite virale b chronique smmad 2013 final copie
Cas clinique 1 hépatite virale b chronique  smmad 2013 final   copieCas clinique 1 hépatite virale b chronique  smmad 2013 final   copie
Cas clinique 1 hépatite virale b chronique smmad 2013 final copieFatimazohra Elamrani
 
Foie gras non alcoolique et nutrition
Foie gras non alcoolique et nutritionFoie gras non alcoolique et nutrition
Foie gras non alcoolique et nutritionFatimazohra Elamrani
 
Épidémiologie du chc en afrique version finale
Épidémiologie du chc en afrique version finaleÉpidémiologie du chc en afrique version finale
Épidémiologie du chc en afrique version finaleFatimazohra Elamrani
 
Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...
Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...
Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...Fatimazohra Elamrani
 
Interet de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie copie
Interet de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie   copieInteret de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie   copie
Interet de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie copieFatimazohra Elamrani
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfFatimazohra Elamrani
 
Le virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogie
Le virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogieLe virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogie
Le virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogieFatimazohra Elamrani
 
Hépatite c agen nador-- 30 juin 2012
Hépatite c  agen nador--  30 juin 2012Hépatite c  agen nador--  30 juin 2012
Hépatite c agen nador-- 30 juin 2012Fatimazohra Elamrani
 
L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012Fatimazohra Elamrani
 
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréasPr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréasFatimazohra Elamrani
 
Diagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueDiagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueFatimazohra Elamrani
 
Diagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueDiagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueFatimazohra Elamrani
 

Plus de Fatimazohra Elamrani (19)

Cas clinique hépatite virale b
Cas clinique hépatite virale b  Cas clinique hépatite virale b
Cas clinique hépatite virale b
 
Trithérapie à base de télaprivir
Trithérapie à base de télaprivirTrithérapie à base de télaprivir
Trithérapie à base de télaprivir
 
Cas clinique 1 hépatite virale b chronique smmad 2013 final copie
Cas clinique 1 hépatite virale b chronique  smmad 2013 final   copieCas clinique 1 hépatite virale b chronique  smmad 2013 final   copie
Cas clinique 1 hépatite virale b chronique smmad 2013 final copie
 
Foie gras non alcoolique et nutrition
Foie gras non alcoolique et nutritionFoie gras non alcoolique et nutrition
Foie gras non alcoolique et nutrition
 
Épidémiologie du chc en afrique version finale
Épidémiologie du chc en afrique version finaleÉpidémiologie du chc en afrique version finale
Épidémiologie du chc en afrique version finale
 
Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...
Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...
Impact de la charge virale et du génotype sur la rvs chez les malades traités...
 
Interet de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie copie
Interet de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie   copieInteret de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie   copie
Interet de de la charge virale et du génotypage dans la trithérapie copie
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khf
 
Le virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogie
Le virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogieLe virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogie
Le virus de l’hépatite c (vhc) en cardilogie
 
Hépatite c agen nador-- 30 juin 2012
Hépatite c  agen nador--  30 juin 2012Hépatite c  agen nador--  30 juin 2012
Hépatite c agen nador-- 30 juin 2012
 
L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012
 
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréasPr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréas
 
Diagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueDiagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatique
 
Diagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueDiagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatique
 
La sécrétion biliaire 2012
La sécrétion biliaire 2012La sécrétion biliaire 2012
La sécrétion biliaire 2012
 
La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012
 
Les ictères 2012
Les ictères 2012Les ictères 2012
Les ictères 2012
 
Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012
 
Les hépatites aigues 2013
Les hépatites aigues 2013Les hépatites aigues 2013
Les hépatites aigues 2013
 

Prise en charge du cancer gastrique en 2013 apport du gastro entérologue

  • 1. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Prise en charge multidisciplinaire du cancer gastrique en 2013 : Apport du Gastro-entérologue Pr AQODAD Nourdin www.aqodad.ma Service d’hépato-gastroentérologie CHU Hassan II, Fès
  • 2. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Apport de gastroentérologue Dépistage Rôle de l’endoscopie Diagnostic Bilan d’extension Thérapeutique Prévention surveillance
  • 3. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Réalisation de l’endoscopie  Opérateur entraîné  Respect des différentes étapes de l’exploration  Compte rendu détaillé  Enregistrement, photo….
  • 4. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Matériel  Video-endoscopie, pince à biopsie  endoscopie à haute résolution..  Chromo-endoscopie électronique (NBI)  Coloration vitale: indigo carmin  Echo-endoscopie  Endoscopie interventionnelle: anses diathermique, aiguilles pour injection sous muqueuse, bistouri électrique……
  • 5. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Interêt de l’endoscopie dans le diagnostic du cancer gastrique  Mesurer la distance de la tumeur par rapport au cardia et au pylore  Au moins 8 biopsies sur les anomalies de relief muqueux: • définition du type histologique, la différenciation • la recherche d’une hype-rexpression de HER2 en immunohistochimie.  Biopsies antrales: rechercher une infection à HP Thesausrus 2011
  • 6. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Aspects endoscopiques  Cancers infiltrants: 60 à 80%  Cancers superficiels: • 10 à 20 % Europe • 40% Japon  Linite gastrique: 5 à 10% des tumeurs gastriques Des cancers résecables Gut1997 Hépato-Gatsro 2000
  • 7. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Cancer gastrique
  • 8. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Le gastro-entérologue doit faire des efforts pour détecter les cancers superficiels Vidéo-endoscopie Vidéo-endoscopie + coloration
  • 9. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Le gastro-entérologue doit faire des efforts pour détecter les cancers superficiels Vidéo-endoscopie Vidéo-endoscopie + coloration
  • 10. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Classification Japonnaise des lésions superficielles du tube digestif Risque d’invasion lymphatique 0% 3 à 6% 21%
  • 11. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Classification endoscopique des lésions superficielles: classification de Paris 0-I 0-I polypoïde 0-I sessile Discrètement 0-IIa surélevée Plane 0-IIb Discrètement 0-IIc déprimée Ulcérée 0-III
  • 12. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Pourcentage de l’infiltration de la sous muqueuse en fonction de la classification endoscopique de Paris SM+: infiltration de la sosu muqueuse; IM: intramuqueux Giovanini. Hepato-Gatsro 2010
  • 13. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Échoendoscopie: indications  Bilan d’extension des cancers superficiels  Si un traitement néoadjuvant est proposé  Suspicion de linite gastrique (biopsies négatives) Thésaurus 2011
  • 14. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Linite gastrique: forme particulière
  • 15. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Endoscopie thérapeutique  Curative: CGS (Cancers Gastriques Superficiels)  Palliative: cancer localement avancé ou métastatique  Sténose post-opératoire
  • 16. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Traitement endoscopique des CGS  Polypectomie  Mucosectomie  Dissection sous muqueuse
  • 17. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Mucoséctomie à l’anse (vidéo)
  • 18. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Disséction sous muqueuse (vidéo)
  • 19. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Traitement endoscoipque du CGS  Critère de résecabilité endoscopique : • <3cm sans ulcère, bien différencié, sm1<500µm • Peu différencié si <2 cm et limité à la muqueuse  Indications: • Mucoséctomie: si <2 cm sans ulcère • Dissection sous muqueuse: si >2 cm avec ou sans ulcère • Chirurgie si >3 cm Nonaka Gastric Cancer 2011 Thésaurus 2011 Kakushimac. W J Gastroenterology 2008 Éradication de l’HP si +
  • 20. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Traitement endoscopique palliatif du cancer gastrique localement avancé  sténosant: • prothèse métallique expansible • CPA (coagulation par Plasma Argon)  Hémorragique: CPA
  • 21. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Apport de gastroentérologue Dépistage Rôle de l’endoscopie Diagnostic Bilan d’extension Thérapeutique Prévention surveillance
  • 22. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Prévention du cancer de l’estomac Pays à faible incidence Prévention secondaire Dépistage individuel (sujet à risque) Dépistage et traitement des sujets à risque infectés par l’HP Détection, surveillance et traitement des lésions précancéreuses
  • 23. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Quels sont les sujets à risque du cancer de l’estomac?  Sujets apparentés au premier degré de malades ayant un cancer gastrique  Patients traités pour néoplasie gastrique superficielle  Moignon de gastrectomie (>10 ans)  Patients avec lésions précancéreuses: • atrophie gastrique avec ou sans Métaplasie intestinale • Maladie de Biermer et maladie de Ménétrier • Polypes gastriques  Sujets issus de pays à forte incidence de cancer gastrique  Patients ayant une prédisposition au cancer gastrique (Polypose digestive, HNPCC: Sd de Lynch) Mastricht IV consensus Gut 2012
  • 24. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 HP et cancer gastrique Infection par l’HP Gastrite chronique active Métaplasie intestinale Dysplasie de bas grade Dysplasie de haut grade Cancer gastrique Gastrite chronique atrophique Terrain génétique Virulence de la bactérie environnement 50% 8% 1% Métaplasie intestinale: Point de non retour* *Lee YC et al. GUT 2013
  • 25. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Bénéfice de l’éradication de masse de l’HP Campagne d’éradication réalisée dans la population (n=5000; age>30ans) de l’ile de Matsu (taiwan) Lee YC et al. GUT 2013
  • 26. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Quelles sont les lésions de gastrite atrophique et de métaplasie intestinale à risque du cancer?  Le risque de cancer gastrique dépend de le sévérité et de la topographie des lésions précancéreuse  Le risque est accru lorsque ces lésions prédominent sur le corps gastrique  2 classifications: • OLGA (Operative Link for Gastritis Assessment): tient compte de la sévérite et de la localisation de l’atrophie gastrique • OLGIM (Operative Link on Gastric Intetinal Metaplasia assessment): tient compte de la sévérite et de la localisation de la métaplasie intestinale
  • 27. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Les stades OLGA III et IV sont prédictifs de survenue du cancer gastrique Classification OLGA : OLGA III et IV: RR 58 Après 12 ans Rugge M. Alim Pharmacol Ther 2010
  • 28. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Classification OLGIM: Meilleure reproductibilité Inter-observateurs Capelle LG. Gastrointest Endosc 2010
  • 29. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Que faire an cas d’ atrophie et/ou métaplasie intestinale Endoscopy 2012 antre corps modérée Pas de surveillance sévère Surveillance endoscopique /3ans loalisation sévérité Toujours éradiquer l’HP si présent
  • 30. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Que faire en cas de dysplasie? Patient avec dysplasie endoscopie grossissante, chromo-endoscopie NBI /biopsie Lésion localisée, visible en endoscopie oui non Bilan d’extension et résection Haut gradeBas grade Suivi /1 an Ré-evaluation Suivi /6-12 mois Eradication de l’HP si présent Endoscopy 2012
  • 31. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Attitude à adopter en cas d’ATCD familial de premier degré du cancer gastrique Avant 40 ans : Recherche de l’HP par un test indirect (test respiratoire à l’urée) Traitement si + Gastroscopie + biopsie : Si signes d’alarme Ou si, le cas index est âgé de moins de 50 ans Au moment du diagnostic Après 40 ans : Gastroscopie + biopsies (5 minimum) antrales et fundique: Recherche de l’HP et des lésions précancereuses
  • 32. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Avenir: Endomicroscopie confocale ADK bien différencié ADK indifférencié EndomicroscopieHistologie
  • 33. XIème Séminaire de l'AGEN Nador, le 22 Juin 2013 Conclusion  Prise en charge multidisciplinaire  Endoscopie: plaque tournante dans la prise en charge du cancer gastrique  optimiser la détection des lésions superficielles • Vidéo-endoscopie +++ • Utiliser une coloration ( les zones de couleur ou de relief anormal) • Attention particulière : états précancéreux, ATCD familial au 1er degré du cancer gastrique  Prévention: dépistage (sujet à risque), éradication de l’HP