SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  46
Cours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie
4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine
28-04-201328-04-2013
Pr B. ARBAOUIPr B. ARBAOUI
GastroentérologueGastroentérologue
Faculté de Médecine de TlemcenFaculté de Médecine de Tlemcen
L’AMIBIASE
INTESTINALE
Sommaire
INTRODUCTION
L’amibiase est une parasitose tropicale due à un rhizopode de la
famille des protozoaires  : Entamoeba histolytica.
C’est une amibe pathogène du système digestif spécifique à l’homme.
C’est une infestation cosmopolite, plus fréquente dans les zones
tropicales et intertropicales (Asie du Sud-Est, Afrique intertropicale,
Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Amérique latine).
Prévalence estimée à 50 millions de cas, alors que 450 millions d’individus
seraient porteurs d’E. dispar (minuta )
Mortalités annuelle 100 000 morts
Protozoaires : Organisme microscopique unicellulaire eucaryote
Rhizopodes : dérive de ( rhiza = racine; podos = pied ) = doté de pseudopodes pour se déplacer ,
DEFINITION et HISTORIQUE
• L'amibiase (Entamoebose)
est définie par OMS
comme étant "un état
pathologique dans lequel
l'organisme humain
héberge Entamoeba
histolytica avec ou sans
manifestations cliniques".
• En 1859 à Prague,, LamblLambl vit pour la
première fois l’amibe dans l’intestin
d’un enfant décédé d’amibiase aiguë.
• En 1875, l’amibe fut isolée par LoeshLoesh
en Russie,dans les selles d’un malade.
• En 1893, Quinck et RossQuinck et Ross découvrent
le kyste et précisent le mode de
contamination.
• En 1922, Sir Leonard RogersLeonard Rogers utilise
l’émétine dans le traitement des
dysenteries amibiennes
ÉPIDÉMIOLOGIE
5
LE
PARASITE
Le genre Entamoeba contient 2 espèces:
1- Entamoeba histolytica: se présente sous deux formes :
1.a :la forme végétative ou trophozoïte (EHH ) se déplace
dans lumière intestinale grâce à des pseudopodes. ,elle
est hématophage ,possède un pouvoir nécrosant lui
permettant de créer des ulcérations dans la paroi colique..
1.b: la forme kystique, très résistante, est éliminée dans les
selles et assure la contamination( forme infestante)
2- Entamoeba dispar ou minuta :2 formes aussi
2.a :la forme végétative (EHM ) ressemble à celle d’E.
histolytica mais ne contient pas de globules rouges dans
son cytoplasme
2.b :le kyste est tout à fait identique à celui d’E. histolytica,
1.a :Trophozoite d’Entamoeba histolytica
histolytica
 Dans le colon, le foie, les selles
 dysentériques,…
 Pathogène (= hématophage).
 Mesure 30 à 40 µm de diamètre.
 Noyau central de 5 à 8 µm de
diamètre.
8
2.a: Trophozoite d’Entamoeba histolytica minuta
 On le retrouve dans le colon
et dans les selles
 non dysentériques de sujets
apparemment sains.
 Non pathogène.
 Mesure 15 à 25 µm de
diamètre.
 Noyau central de 4 à
7 µm de diamètre.
9
Formes kystiques d’Entamoeba histolytica
 Assure la dissémination de
l’amibe.
 Non pathogène.
 Mesure 14 à 18 µm de
diamètre.
 Présente une coque épaisse.
 Il y en a plusieurs selon le
nombre de noyaux (1, 2, 4).
10
Modes de
Contamination
et
cycle
d’ Entamoeba.
histolytica
• L’ homme se
contamine toujours
par ingestion de kyste
mure à 4 noyaux
présents dans:
 eau
 aliment souillé par
matière fécale
 manque d’hygiène
personnel
• Facteurs favorisants :
Abondance des
mouches qui
transportent les
kystes des selles
vers les aliments
(vecteur passif).
 Climat chaud et
humide.
Modes de Contamination
Le pouvoir infestant du kyste mûr est de 9 à 30 jours en fonction
des conditions physico-chimiques du milieu extérieur.
Le cycle d’E. histolytica
• Se déroule chez l’homme qui est le réservoir du parasite.
1. Contamination : par ingestion de kystes mures infestants .
2. Lyse de la coque par les enzymes digestives dans l’intestin grêle
donnant après division nucléaire, 8 trophozoïtes .
3. Les trophozoïtes se multiplient au niveau du côlon par division
binaire et produisent des kystes, éliminés dans le milieu extérieur.
4. Les trophozoïtes peuvent envahir la muqueuse digestive, créant
des ulcérations, et être responsables de manifestations cliniques.
5. A partir de là, un essaimage par voie sanguine peut se produire
vers d’autres organes, notamment le foie , poumon , cerveau
6. Les trophozoïtes pourraient rester dans la lumière intestinale chez
les porteurs asymptomatiques.
15
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
16
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
17
Kyste
mature
Division des
noyaux :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
18
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
19
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
20
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
Kyste immature
21
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
Kyste immature
22
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
Kyste immature
23
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
24
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par scissiparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
Transformation en E.
histolytica :invasion de la
muqueuse intestinale
25
Kyste
mature
Division des :
obtention de 8
amoebules
(petites amibes)
L’amibe migre
dans le colon
Multiplication par sisciparité
excision
Kyste immature
Kyste mature à
4 noyaux
Cycle d’infestation
Les kyste sont éliminés
dans les selles
Ingestion d’aliment ou
d’eau contaminé
Transformation en E.
hitstolytica :invasion de la
muqueuse intestinale
Cycle pathogène
Invasion foie, poumon
et cerveau via la
circulation sanguine
LE CYCLE D’ENTAMOEBA HISTOLYTICA
PHYSIOPATHOLOGIE 1
1- Lésions coliques : surtout  au niveau du coecum et sigmoïde
Les formes trophozoïtes franchissent par effraction la 
muqueuse colique, déterminant des ulcérations, 
rapidement surinfectées. 
Elles peuvent ensuite franchir la muscularis mucosae et 
passer dans la sous-muqueuse entraînant la formation 
d’abcès dits « en bouton de chemise ».
Ces abcès sont responsables de la symptomatologie de 
l’amibiase intestinale aiguë 
Les micro-abcès cicatrisent spontanément ou sous l’action 
du traitement, laissant des lésions de sclérose, cicatrices 
irréversibles expliquant les séquelles de l’amibiase : 
amibiase intestinale chronique.
PHYSIOPATHOLOGIE 2
2- Dans certains cas, les formes 
histolytiques peuvent passer 
dans la circulation 
mésentérique et gagner, par 
voie portale, le foie où elles 
sont responsables de 
l’amibiase hépatique.
 
3. A partir du foie, l’amibe peut 
gagner, par contiguité ou par 
voie sanguine, le poumon ou, 
plus rarement, d’autres
organes.
CLINIQUE
CLINIQUE : 2 types
En l’absence de traitement, la diarrhée peut céder, mais l’évolution peut se 
faire : - soit vers la chronicité ; soit vers la dissémination à d’autres tissus.
Maladies intestinales 1
Maladies intestinales 2
La complication extra-intestinale la plus fréquente
– Toujours au décours d’une amibiase intestinale, qui peut être
passée inaperçue
– Peut sembler primitive
– Consécutive au passage sanguin de formes hématophages
Hépatite amibienne
présuppurative
• début brutal
• douleur hypochondre droit en bretelle
• hépatomégalie
• fièvre 38 39°
• altération de l’état général
Abcès amibien
• altération de l ’état général
• grande oscillation de température
• VS élevée
• hyperleucocytose à polynucléaires
neutrophiles
• hépatomégalie
• syndrome pulmonaire base droite
LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1
a-Amibiase hépatique « abcès amibien »
LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1
a-Amibiase hépatique « abcès amibien » suite
Voir cours abcès hépatiques
ANATOMIE  
PATHOLOGIQUE
Le lobe droit est atteint 
de façon 
préférentielle, 
La partie centrale de la 
cavité nécrotique est 
occupée par un liquide 
épais, brunâtre (« pus 
chocolat »). 
Dépourvu de cellules, en 
particulier de PNN, en 
règle abactérien,, 
 La paroi est formée par 
un tissu de granulation 
PNN; macrophages, 
des trophozoïtes
LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 2:
L’évolution, en l’absence de traitement spécifique,
se fait vers l’aggravation de la symptomatologie
AMIBIASE H.A.I. FUMOUZE
TRAITEMENT
TRAITEMENT
Médicaments disponibles
Secnidazole (Flagentyl®) 2 g prise unique amibiase intestinale et 4 à 5 jours amibiase
hépatique
PROPHYLAXIE
• La prophylaxie
individuelle repose sur des
mesures d’hygiène :
– se laver les mains
régulièrement, en
particulier après avoir
touché la terre
– bien laver les crudités
– filtrer l’eau
• La prophylaxie collective
a pour but d’éviter la
dissémination des kystes à
partir des selles humaines :
– installation de latrines
– traitement des eaux
usées et de l’eau de
boisson
– interdiction d’utiliser
l’engrais humain pour les
cultures maraîchères.
PROPHYLAXIE
• La prophylaxie
individuelle repose sur des
mesures d’hygiène :
– se laver les mains
régulièrement, en
particulier après avoir
touché la terre
– bien laver les crudités
– filtrer l’eau
• La prophylaxie collective
a pour but d’éviter la
dissémination des kystes à
partir des selles humaines :
– installation de latrines
– traitement des eaux
usées et de l’eau de
boisson
– interdiction d’utiliser
l’engrais humain pour les
cultures maraîchères.
DES
QUESTIONS ?
Maquette
Nouveau
CHU
Tlemcen
Cours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie
4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine
20-11-201220-11-2012
Pr B. ARBAOUIPr B. ARBAOUI
GastroentérologueGastroentérologue
Faculté de Médecine de TlemcenFaculté de Médecine de Tlemcen

Contenu connexe

Tendances

Parasitologie
ParasitologieParasitologie
ParasitologieMansour1
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologiebenaissayoussef
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Parasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiquesParasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiquesS/Abdessemed
 
La recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesLa recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephaloseRIADH HAMMEDI
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Poly parasitologie
Poly parasitologiePoly parasitologie
Poly parasitologieEgn Njeba
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2killua zoldyck
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfS/Abdessemed
 
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)abir
 
Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)killua zoldyck
 

Tendances (20)

Travaux pratiques
Travaux pratiquesTravaux pratiques
Travaux pratiques
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
 
Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Parasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiquesParasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiques
 
La recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesLa recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicoles
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
 
Bilharziose
BilharzioseBilharziose
Bilharziose
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
 
Poly parasitologie
Poly parasitologiePoly parasitologie
Poly parasitologie
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Toxoplasmose
ToxoplasmoseToxoplasmose
Toxoplasmose
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
2 nematodes
2 nematodes2 nematodes
2 nematodes
 
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
Giardia intestinalis (protozoaire parasite d'homme)
 
Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)
 

En vedette

Amibiase2009 10
Amibiase2009 10Amibiase2009 10
Amibiase2009 10Lo Lo
 
Hépatite B la vaccination.ppt
Hépatite B  la vaccination.pptHépatite B  la vaccination.ppt
Hépatite B la vaccination.pptodeckmyn
 
Giardiase2009 10
Giardiase2009 10Giardiase2009 10
Giardiase2009 10Lo Lo
 
Atelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIAS
Atelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIASAtelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIAS
Atelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIASNicolas Peschanski, MD, PhD
 
Praktikum protozoa-picture
Praktikum protozoa-picturePraktikum protozoa-picture
Praktikum protozoa-picture70131n9
 
Disbiose intestinal
Disbiose intestinalDisbiose intestinal
Disbiose intestinalBru Resende
 
Hepatite B : Ce qu'il faut savoir
Hepatite B : Ce qu'il faut savoirHepatite B : Ce qu'il faut savoir
Hepatite B : Ce qu'il faut savoirsoshepatites
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b françaissoshepatites
 
Auscultation cardiaque
Auscultation cardiaqueAuscultation cardiaque
Auscultation cardiaquekillua zoldyck
 
Thrombophlebite et embolie pulmonaire
Thrombophlebite et embolie pulmonaireThrombophlebite et embolie pulmonaire
Thrombophlebite et embolie pulmonairebilal abboub
 
Force gravitationnelle groupe 1
Force gravitationnelle   groupe 1Force gravitationnelle   groupe 1
Force gravitationnelle groupe 1profroques
 
La paludisme powerpoint
La paludisme powerpointLa paludisme powerpoint
La paludisme powerpointCeleneDiaz
 

En vedette (20)

Amibiase2009 10
Amibiase2009 10Amibiase2009 10
Amibiase2009 10
 
Entamoeba histolytica
Entamoeba histolyticaEntamoeba histolytica
Entamoeba histolytica
 
Amibes et amibiases
Amibes et amibiasesAmibes et amibiases
Amibes et amibiases
 
Amibiase
AmibiaseAmibiase
Amibiase
 
Hépatite B la vaccination.ppt
Hépatite B  la vaccination.pptHépatite B  la vaccination.ppt
Hépatite B la vaccination.ppt
 
Modul 2 kb 2.1
Modul 2 kb 2.1Modul 2 kb 2.1
Modul 2 kb 2.1
 
Giardiase2009 10
Giardiase2009 10Giardiase2009 10
Giardiase2009 10
 
Atelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIAS
Atelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIASAtelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIAS
Atelier Echographie pleuro-pulmonaire COMUN 2014 par Dr Carlos SENTIAS
 
Praktikum protozoa-picture
Praktikum protozoa-picturePraktikum protozoa-picture
Praktikum protozoa-picture
 
Disbiose intestinal
Disbiose intestinalDisbiose intestinal
Disbiose intestinal
 
Hepatite B : Ce qu'il faut savoir
Hepatite B : Ce qu'il faut savoirHepatite B : Ce qu'il faut savoir
Hepatite B : Ce qu'il faut savoir
 
Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?
Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?
Hépatite B : Comment prévenir la réactivation virale ?
 
Trichomonas
TrichomonasTrichomonas
Trichomonas
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b français
 
Fiches de l
Fiches de lFiches de l
Fiches de l
 
Auscultation cardiaque
Auscultation cardiaqueAuscultation cardiaque
Auscultation cardiaque
 
Thrombophlebite et embolie pulmonaire
Thrombophlebite et embolie pulmonaireThrombophlebite et embolie pulmonaire
Thrombophlebite et embolie pulmonaire
 
Force gravitationnelle groupe 1
Force gravitationnelle   groupe 1Force gravitationnelle   groupe 1
Force gravitationnelle groupe 1
 
La paludisme powerpoint
La paludisme powerpointLa paludisme powerpoint
La paludisme powerpoint
 
Im (pr. latreche)
Im (pr. latreche)Im (pr. latreche)
Im (pr. latreche)
 

Similaire à Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen

Nematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_osNematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_oskillua zoldyck
 
n_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptxn_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptxBamon4
 
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdfCM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdfJeanLucKonan4
 
Parasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.pptParasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.pptMedAnes1
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Mehdi Razzok
 
Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040Jalal Chafiq
 
Tp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidoseTp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidoseJef Chouzier
 
Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...
Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...
Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...Pasteur_Tunis
 
Schistosoma
SchistosomaSchistosoma
Schistosomaadel41
 
Angiostrongylose abdominale
Angiostrongylose abdominaleAngiostrongylose abdominale
Angiostrongylose abdominaleabdesselam2015
 
citopatologia de las clamydias
citopatologia de las clamydiascitopatologia de las clamydias
citopatologia de las clamydiastoledoarauxo
 
Hymenolepiose botriocephalose
Hymenolepiose   botriocephaloseHymenolepiose   botriocephalose
Hymenolepiose botriocephaloseRIADH HAMMEDI
 

Similaire à Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen (20)

Nematodes a transmission per os
Nematodes a transmission per osNematodes a transmission per os
Nematodes a transmission per os
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptx
 
Nematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_osNematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_os
 
4 cestodes
4 cestodes4 cestodes
4 cestodes
 
n_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptxn_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptx
 
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdfCM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
 
Parasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.pptParasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.ppt
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
 
Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040
 
Tp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidoseTp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidose
 
Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...
Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...
Identification des Arthropodes vecteurs et caractérisation des pathogènes tra...
 
Coproculture
CoprocultureCoproculture
Coproculture
 
Schistosoma
SchistosomaSchistosoma
Schistosoma
 
Angiostrongylose abdominale
Angiostrongylose abdominaleAngiostrongylose abdominale
Angiostrongylose abdominale
 
Cestodoses adultes
Cestodoses adultesCestodoses adultes
Cestodoses adultes
 
citopatologia de las clamydias
citopatologia de las clamydiascitopatologia de las clamydias
citopatologia de las clamydias
 
PresentacióN2
PresentacióN2PresentacióN2
PresentacióN2
 
Distomatose
DistomatoseDistomatose
Distomatose
 
Le kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumonLe kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumon
 
Hymenolepiose botriocephalose
Hymenolepiose   botriocephaloseHymenolepiose   botriocephalose
Hymenolepiose botriocephalose
 

Plus de Arbaoui Bouzid

Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med TlemcenHépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009Arbaoui Bouzid
 
Fmc maladie hemorroidaire Pr Arbaoui fac med tlemcen
Fmc maladie hemorroidaire  Pr Arbaoui  fac med tlemcenFmc maladie hemorroidaire  Pr Arbaoui  fac med tlemcen
Fmc maladie hemorroidaire Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Recto colite ulcero-hemmoragique fmc Pr Arbaoui CHU Tlemcen
Recto colite ulcero-hemmoragique  fmc  Pr Arbaoui  CHU TlemcenRecto colite ulcero-hemmoragique  fmc  Pr Arbaoui  CHU Tlemcen
Recto colite ulcero-hemmoragique fmc Pr Arbaoui CHU TlemcenArbaoui Bouzid
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenCholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU TlemcenArbaoui Bouzid
 
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenTumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenStéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU TlemcenArbaoui Bouzid
 
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...Arbaoui Bouzid
 
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen Arbaoui Bouzid
 
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Arbaoui Bouzid
 
Hépatite virale chronique C population gnle et hémodialysés Pr Arbaoui C...
Hépatite virale chronique  C population gnle  et  hémodialysés   Pr Arbaoui C...Hépatite virale chronique  C population gnle  et  hémodialysés   Pr Arbaoui C...
Hépatite virale chronique C population gnle et hémodialysés Pr Arbaoui C...Arbaoui Bouzid
 
Le syndrome de l' Intestin Irritable Pr Arbaoui fac med tlemcen
Le syndrome de l'  Intestin Irritable  Pr Arbaoui fac med tlemcenLe syndrome de l'  Intestin Irritable  Pr Arbaoui fac med tlemcen
Le syndrome de l' Intestin Irritable Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med Tlemcen
Le RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med TlemcenLe RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med Tlemcen
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcenLa cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 

Plus de Arbaoui Bouzid (17)

Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med TlemcenHépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009
 
Fmc maladie hemorroidaire Pr Arbaoui fac med tlemcen
Fmc maladie hemorroidaire  Pr Arbaoui  fac med tlemcenFmc maladie hemorroidaire  Pr Arbaoui  fac med tlemcen
Fmc maladie hemorroidaire Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Recto colite ulcero-hemmoragique fmc Pr Arbaoui CHU Tlemcen
Recto colite ulcero-hemmoragique  fmc  Pr Arbaoui  CHU TlemcenRecto colite ulcero-hemmoragique  fmc  Pr Arbaoui  CHU Tlemcen
Recto colite ulcero-hemmoragique fmc Pr Arbaoui CHU Tlemcen
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
 
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenCholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
 
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenTumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
 
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenStéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
 
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
 
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui  FMC CHU Tlemcen
Toxicité digestive des AINS intérét des Coxibs Pr Arbaoui FMC CHU Tlemcen
 
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
 
Hépatite virale chronique C population gnle et hémodialysés Pr Arbaoui C...
Hépatite virale chronique  C population gnle  et  hémodialysés   Pr Arbaoui C...Hépatite virale chronique  C population gnle  et  hémodialysés   Pr Arbaoui C...
Hépatite virale chronique C population gnle et hémodialysés Pr Arbaoui C...
 
Le syndrome de l' Intestin Irritable Pr Arbaoui fac med tlemcen
Le syndrome de l'  Intestin Irritable  Pr Arbaoui fac med tlemcenLe syndrome de l'  Intestin Irritable  Pr Arbaoui fac med tlemcen
Le syndrome de l' Intestin Irritable Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med Tlemcen
Le RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med TlemcenLe RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med Tlemcen
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med Tlemcen
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcenLa cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcen
 

Dernier

techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.pptfrancedjioleu4
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfpaterne6
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 

Dernier (6)

techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 

Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen

  • 1. Cours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie 4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine 28-04-201328-04-2013 Pr B. ARBAOUIPr B. ARBAOUI GastroentérologueGastroentérologue Faculté de Médecine de TlemcenFaculté de Médecine de Tlemcen L’AMIBIASE INTESTINALE
  • 3. INTRODUCTION L’amibiase est une parasitose tropicale due à un rhizopode de la famille des protozoaires  : Entamoeba histolytica. C’est une amibe pathogène du système digestif spécifique à l’homme. C’est une infestation cosmopolite, plus fréquente dans les zones tropicales et intertropicales (Asie du Sud-Est, Afrique intertropicale, Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Amérique latine). Prévalence estimée à 50 millions de cas, alors que 450 millions d’individus seraient porteurs d’E. dispar (minuta ) Mortalités annuelle 100 000 morts Protozoaires : Organisme microscopique unicellulaire eucaryote Rhizopodes : dérive de ( rhiza = racine; podos = pied ) = doté de pseudopodes pour se déplacer ,
  • 4. DEFINITION et HISTORIQUE • L'amibiase (Entamoebose) est définie par OMS comme étant "un état pathologique dans lequel l'organisme humain héberge Entamoeba histolytica avec ou sans manifestations cliniques". • En 1859 à Prague,, LamblLambl vit pour la première fois l’amibe dans l’intestin d’un enfant décédé d’amibiase aiguë. • En 1875, l’amibe fut isolée par LoeshLoesh en Russie,dans les selles d’un malade. • En 1893, Quinck et RossQuinck et Ross découvrent le kyste et précisent le mode de contamination. • En 1922, Sir Leonard RogersLeonard Rogers utilise l’émétine dans le traitement des dysenteries amibiennes
  • 7. Le genre Entamoeba contient 2 espèces: 1- Entamoeba histolytica: se présente sous deux formes : 1.a :la forme végétative ou trophozoïte (EHH ) se déplace dans lumière intestinale grâce à des pseudopodes. ,elle est hématophage ,possède un pouvoir nécrosant lui permettant de créer des ulcérations dans la paroi colique.. 1.b: la forme kystique, très résistante, est éliminée dans les selles et assure la contamination( forme infestante) 2- Entamoeba dispar ou minuta :2 formes aussi 2.a :la forme végétative (EHM ) ressemble à celle d’E. histolytica mais ne contient pas de globules rouges dans son cytoplasme 2.b :le kyste est tout à fait identique à celui d’E. histolytica,
  • 8. 1.a :Trophozoite d’Entamoeba histolytica histolytica  Dans le colon, le foie, les selles  dysentériques,…  Pathogène (= hématophage).  Mesure 30 à 40 µm de diamètre.  Noyau central de 5 à 8 µm de diamètre. 8
  • 9. 2.a: Trophozoite d’Entamoeba histolytica minuta  On le retrouve dans le colon et dans les selles  non dysentériques de sujets apparemment sains.  Non pathogène.  Mesure 15 à 25 µm de diamètre.  Noyau central de 4 à 7 µm de diamètre. 9
  • 10. Formes kystiques d’Entamoeba histolytica  Assure la dissémination de l’amibe.  Non pathogène.  Mesure 14 à 18 µm de diamètre.  Présente une coque épaisse.  Il y en a plusieurs selon le nombre de noyaux (1, 2, 4). 10
  • 11.
  • 13. • L’ homme se contamine toujours par ingestion de kyste mure à 4 noyaux présents dans:  eau  aliment souillé par matière fécale  manque d’hygiène personnel • Facteurs favorisants : Abondance des mouches qui transportent les kystes des selles vers les aliments (vecteur passif).  Climat chaud et humide. Modes de Contamination Le pouvoir infestant du kyste mûr est de 9 à 30 jours en fonction des conditions physico-chimiques du milieu extérieur.
  • 14. Le cycle d’E. histolytica • Se déroule chez l’homme qui est le réservoir du parasite. 1. Contamination : par ingestion de kystes mures infestants . 2. Lyse de la coque par les enzymes digestives dans l’intestin grêle donnant après division nucléaire, 8 trophozoïtes . 3. Les trophozoïtes se multiplient au niveau du côlon par division binaire et produisent des kystes, éliminés dans le milieu extérieur. 4. Les trophozoïtes peuvent envahir la muqueuse digestive, créant des ulcérations, et être responsables de manifestations cliniques. 5. A partir de là, un essaimage par voie sanguine peut se produire vers d’autres organes, notamment le foie , poumon , cerveau 6. Les trophozoïtes pourraient rester dans la lumière intestinale chez les porteurs asymptomatiques.
  • 15. 15 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 16. 16 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 17. 17 Kyste mature Division des noyaux : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 18. 18 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 19. 19 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 20. 20 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine Kyste immature
  • 21. 21 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine Kyste immature
  • 22. 22 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine Kyste immature
  • 23. 23 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 24. 24 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par scissiparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine Transformation en E. histolytica :invasion de la muqueuse intestinale
  • 25. 25 Kyste mature Division des : obtention de 8 amoebules (petites amibes) L’amibe migre dans le colon Multiplication par sisciparité excision Kyste immature Kyste mature à 4 noyaux Cycle d’infestation Les kyste sont éliminés dans les selles Ingestion d’aliment ou d’eau contaminé Transformation en E. hitstolytica :invasion de la muqueuse intestinale Cycle pathogène Invasion foie, poumon et cerveau via la circulation sanguine
  • 26. LE CYCLE D’ENTAMOEBA HISTOLYTICA
  • 27. PHYSIOPATHOLOGIE 1 1- Lésions coliques : surtout  au niveau du coecum et sigmoïde Les formes trophozoïtes franchissent par effraction la  muqueuse colique, déterminant des ulcérations,  rapidement surinfectées.  Elles peuvent ensuite franchir la muscularis mucosae et  passer dans la sous-muqueuse entraînant la formation  d’abcès dits « en bouton de chemise ». Ces abcès sont responsables de la symptomatologie de  l’amibiase intestinale aiguë  Les micro-abcès cicatrisent spontanément ou sous l’action  du traitement, laissant des lésions de sclérose, cicatrices  irréversibles expliquant les séquelles de l’amibiase :  amibiase intestinale chronique.
  • 30. CLINIQUE : 2 types
  • 33. La complication extra-intestinale la plus fréquente – Toujours au décours d’une amibiase intestinale, qui peut être passée inaperçue – Peut sembler primitive – Consécutive au passage sanguin de formes hématophages Hépatite amibienne présuppurative • début brutal • douleur hypochondre droit en bretelle • hépatomégalie • fièvre 38 39° • altération de l’état général Abcès amibien • altération de l ’état général • grande oscillation de température • VS élevée • hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles • hépatomégalie • syndrome pulmonaire base droite LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1 a-Amibiase hépatique « abcès amibien »
  • 34. LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1 a-Amibiase hépatique « abcès amibien » suite Voir cours abcès hépatiques
  • 35.
  • 37. LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 2: L’évolution, en l’absence de traitement spécifique, se fait vers l’aggravation de la symptomatologie
  • 38.
  • 41. TRAITEMENT Médicaments disponibles Secnidazole (Flagentyl®) 2 g prise unique amibiase intestinale et 4 à 5 jours amibiase hépatique
  • 42.
  • 43.
  • 44. PROPHYLAXIE • La prophylaxie individuelle repose sur des mesures d’hygiène : – se laver les mains régulièrement, en particulier après avoir touché la terre – bien laver les crudités – filtrer l’eau • La prophylaxie collective a pour but d’éviter la dissémination des kystes à partir des selles humaines : – installation de latrines – traitement des eaux usées et de l’eau de boisson – interdiction d’utiliser l’engrais humain pour les cultures maraîchères.
  • 45. PROPHYLAXIE • La prophylaxie individuelle repose sur des mesures d’hygiène : – se laver les mains régulièrement, en particulier après avoir touché la terre – bien laver les crudités – filtrer l’eau • La prophylaxie collective a pour but d’éviter la dissémination des kystes à partir des selles humaines : – installation de latrines – traitement des eaux usées et de l’eau de boisson – interdiction d’utiliser l’engrais humain pour les cultures maraîchères.
  • 46. DES QUESTIONS ? Maquette Nouveau CHU Tlemcen Cours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie 4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine 20-11-201220-11-2012 Pr B. ARBAOUIPr B. ARBAOUI GastroentérologueGastroentérologue Faculté de Médecine de TlemcenFaculté de Médecine de Tlemcen

Notes de l'éditeur

  1. HOPITAL DE TLEMCEN