La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2007

1 862 vues

Publié le

Découvrez le Diagnostic 2007 de la Société de l’Information et ses 9 indicateurs : le numérique dans les foyers - la couverture territoriale du haut débit - les entreprises - le tourisme et Internet - l’Internet public - les étudiants et Internet - l’éducation et la formation - l’e-santé - la culture.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 862
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2007

  1. 1. 2007 Diagnostic La Société de lInformation en Midi-Pyrénées Tendances et usages Décembre 2007 À quoi servent les nouvelles technologies si vous nen profitez pas.
  2. 2. Ardesi, Agence Régionale pour le Développement de la SociétéArdesi de l’Information en Midi-Pyrénées Ardesi, association Loi 1901 créée par la Région Midi-Pyrénées, travaille en partenariat avec des collectivités (Départements et Agglomérations), des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, des organismes consulaires et des acteurs socio-écono- miques impliqués dans le développement des TIC. Ardesi a un rôle d’impulsion et d’animation auprès des collectivités locales, des institutions et des professionnels. Elle a pour objectif de contribuer à faciliter l’appropriation des enjeux et des outils induits par le développement des nouvelles technolo- gies par les responsables des collectivités locales. Ardesi et l’accès public à Internet Ardesi et l’Internet Public et Citoyen L’agence a un rôle d’observatoire, de centre de res- Ardesi favorise la diffusion des usages de l’Internet sur le sources, et d’animation des lieux d’accès public à Internet territoire régional, notamment dans les collectivités Ce document est réalisé dans le cadre du en Midi-Pyrénées. Dans ce cadre, elle mène des études locales. Elle intervient sur des actions de sensibilisation PRAI (Programme régional d’actions innova- quantitatives et qualitatives : où et comment se dévelop- trices) conduit par la Région Midi-Pyrénées et des élus et des agents territoriaux, anime des ateliers soutenu et cofinancé par l’Union Européenne. pent ces espaces, quels sont les usages pratiqués, … Elle pour les webmestres publics et produit des documents L’objectif de ce programme est de favoriser le produit des dossiers de veille, des guides pratiques, et de référence pour favoriser l’amélioration de la qualité de développement de contenus et de services organise des ateliers thématiques pour les animateurs de l’Internet public. numériques de qualité crées par les collectivi- ces espaces. tés de la région. Ardesi accompagne, avec la Région Midi-Pyrénées, le déploiement des Cyber-bases en Midi-Pyrénées et a été Pour en savoir plus : www.ardesi.fr Pour aller plus loin : labellisée “centre de ressources Espace Public Numérique” - un centre de ressources en ligne : des guides pra- - Le Programme régional d’actions innova- par la Caisse des dépôts. tiques, des fiches techniques, des dossiers de veille, … trices sur le site Internet de la Région : accessibles en téléchargement, www.midipyrenees.fr Ardesi et le e-tourisme - un agenda des manifestations TIC en région et en - La boîte à outils "Internet Public et Ardesi s’implique particulièrement dans le développement France, Citoyen" : cet espace a pour objectif de du e-tourisme en Midi-Pyrénées, avec pour objectifs prin- - des “boîtes à outils” tourisme et Internet Public et fournir des indications et des outils à cipaux de : Citoyen, toute collectivité désireuse de réaliser ou - favoriser la mise en ligne de sites Internet de qualité - une lettre d’information thématique, développer son projet Internet local. par les acteurs publics et privés, - un observatoire des usages TIC en Midi-Pyrénées, www.ardesi.fr/page481.htm - animer la thématique “Tourisme et Internet”, en four- - un blog : http://blog.ardesi.fr, nissant via son centre de ressources des informa- - un blog dédié aux rencontres du e-tourisme : tions, études, enquêtes, contribuant à une meilleure http://rencontres-etourisme.ardesi.fr information de l’ensemble de la filière touristique, - organiser des actions de sensibilisation des filières (gîtes ruraux, campings, ...) ou des territoires (dépar- tements, zones touristiques, …) pour accélérer les usages des nouvelles technologies.
  3. 3. Édito Il fut un temps où les TIC et l’Internet étaient considérés comme le moyen d’accéder à la plus grande bibliothèque du monde. Mais ce mythe s’est heurté à la dure réalité qui veut que la démocratie n’est jamais instaurée sans lutte. Nous le savons aujourd’hui : de nombreuses barrières ont empêché la création d’une Société de l’Information et de la communication équitable et égalitaire. Les potentialités qu’of- frent Internet et les TIC n’en sont pas moins réelles et se sont même développées avec les années. Elles peuvent et doivent servir à rap- procher les points de vue, à stimuler l’échange d’idées, à apprendre et à partager. Encore faut-il offrir à tous nos concitoyens la possibi- lité d’utiliser ce formidable outil. Ce pari nous l’avons fait en 2001 lors de l’adoption du Programme d’actions régional pour la société de l’information (PARSI). Pour être efficace dans la réalisation de nos objectifs, il nous fallait un diagnostic de "la Société d’Information" en Midi-Pyrénées. Ardesi s’y est appliquée pour la troisième année consécutive et nous livre ici la version 2007. Les nombreux indicateurs qu’il comporte, nous permettent de cerner au plus près les réalités géographiques, économiques, démographiques et sociologiques de notre territoire à tra- vers le filtre des technologies de l’information. Les analyses effectuées, sur le déploiement du haut débit, permettent de prendre la mesu- re des spécificités de notre vaste territoire mais aussi l’ampleur de l’action engagée par les collectivités et la Région, afin de conforter les réseaux. Les usages et leur appropriation par la population, les entreprises, les acteurs du tourisme, le système éducatif et celui de la santé sont au cœur des préoccupations publiques. Parce que nous souhaitons promouvoir un accès égalitaire, nous avons financé à hauteur de 12 millions d’euros un réseau d’initiative publique à très haut débit. Pour résorber les zones blanches, nous avons lancé l’appel à projets "Midi-Pyrénées numérique". Les 5 mil- lions d’euros engagés doivent d’ici 2008 permettre la couverture de 700 nouvelles communes. Enfin, nous avons créé le réseau Cyber- base, qui compte aujourd’hui 56 espaces membres et dont l’accès est ouvert à tous nos concitoyens. Sommaire Dans le domaine de la recherche et de l’enseignement, le programme ASTER permet aux communautés d’utilisateurs d’avoir accès à un vaste Intranet sécurisé. Avec le réseau Pyramide, la formation à distance donne ses chances à tous quel que soit son âge, son métier ou son lieu de résidence. L’Environnement Numérique de Travail (ENT) est en cours dexpérimentation dans 9 lycées et 3 collèges de Le numérique dans les foyers .............. 2 Midi-Pyrénées, et il faut espérer sa généralisation. Enfin, dans le domaine de la santé, le développement de la télémédecine doit favori- ser l’installation des médecins dans les campagnes de Midi-Pyrénées. Parce que les TIC sont un formidable outil de développement économique, nous encourageons les entreprises à s’adapter au mieux à La couverture territoriale ses évolutions et à son utilisation. en haut débit ...................................... 4 Le diagnostic présenté ici, mesure les progrès accomplis et montre aussi la nécessité de poursuivre nos efforts. La Société de Les entreprises ................................... 7 l’Information s’enrichit en même temps qu’elle se complexifie. Les services numériques imprègnent de plus en plus de secteurs d’acti- vités : santé, éducation, formation, développement économique, culture, tourisme. Il nous faut donc veiller à la qualité du service ainsi qu’à son accessibilité. Le tourisme et Internet ..................... 14 Parce que nos initiatives d’aujourd’hui influenceront de manière décisive la perception qu’auront les usagers de ces technologies demain, nous nous engageons à faire des TIC et d’Internet un moyen égalitaire d’évolution individuelle et collective. L’Internet public ................................ 19 Martin MALVY Les étudiants et Internet ................... 29 Ancien ministre Président de la Région Midi-Pyrénées L’éducation et la formation ................ 31 L’e-santé .......................................... 37 La culture ......................................... 39 1
  4. 4. Léquipement des foyers en Midi-PyrénéesLe numérique dans les foyers (Base = population entière - 2 550 répondants) Le niveau d’équipement Les chiffres clés par département Connexion Internet Haut débit • 70% des foyers ont un téléphone mobile Départements contre 75% en 2006, 74% en 2004, et 63% en 2002, 2007 2006 2004 2002 2007 2006 2004 2002 • 60% des foyers ont un ordinateur (fixe ou portable) Ariège 36% 36% 26% 23% 27% 26% 11% 4% contre 57% en 2006, 53% en 2004 et 48% en 2002, Aveyron 46% 38% 21% 24% 33% 24% 4% 2% • 66% des foyers ont un lecteur DVD contre 66% en 2006, 48% en 2004 et 24% en 2002, Haute-Garonne 56% 56% 46% 43% 46% 44% 24% 9% Gers 52% 36% 27% 31% 39% 28% 7% 1% • 52% des foyers ont un appareil photo numérique contre 46% en 2006, 24% en 2004 et 9% en 2002, Lot 43% 36% 32% 22% 32% 23% 9% 3% • 49% des foyers possèdent une connexion Internet Hautes-Pyrénées 44% 41% 36% 26% 33% 28% 16% 4% contre 46% en 2006, 36% en 2004 et 33% en 2002, Tarn 44% 41% 30% 26% 36% 27% 16% 3% • 39% des foyers sont connectés en haut débit contre 34% en 2006, 16% en 2004 et 5% en 2002. Tarn-et-Garonne 48% 41% 30% 31% 34% 32% 12% 6% région Midi-Pyrénées 49% 46% 36% 33% 39% 34% 16% 5% ) ais, 007 anç jui n2 des Fr ce ( ,3% et F ran oit 58 tern En s, s 06, n In aute 20 exio tern uin onn d’in ns en j ne c ions illio nt u s TENDANCES mill m ède ecté 0,6 27,3 oss 6, onn tc . • 3 ntre rs p 0 son Les foyers sont de plus en plus équipés : la majorité des équipements progresse. En revanche, le téléphone mobile et le lecteur DVD co oye in 20 icile in 200 6 es f en ju sont stables. D’une année sur l’autre, les foyers de retraités restent les moins équipés, les artisans, les cadres, les professions intermé- ,6% ,6 d % à dom en ju diaires et les employés sont plus réceptifs. • 46 ntre 41 utes ,1% co interna ntre 88 La majorité des personnes possédant un ordinateur (60% des répondants) dispose également d’une imprimante et d’une connexion des bit co Internet : un foyer sur 2 est connecté à Internet (plus 3 points en un an). • 94% aut dé en h 39% des foyers de la région (contre 34% en 2006) sont connectés en haut débit, soit 80% des connexions. L’implantation du haut débit est particulièrement importante en zone urbaine et en Haute-Garonne. Les foyers continuent de s’équiper en petits périphériques tels que le graveur DVD et la Webcam (plus 11 points en 1 an). Un quart des foyers a choisi de s’abonner à une offre de téléphonie groupée à Internet et/ou la télévision.2
  5. 5. Lutilisation dInternet en Midi-Pyrénées (Base = population utilisant Internet - 1 152 répondants) TENDANCES Les lieux de connexion Les usages... D’une année sur l’autre, les usages d’Internet sont pratique- à Internet … récurrents menet stables : la connexion se fait essentiellement à domicile pour recueillir de l’information et communiquer via le courrier élec- En France (juin 2007) L’usage principal d’Internet réside dans la recherche d’in- tronique. Toutefois, l’utilisation d’Internet s’étend sur plusieurs formations diverses : 93% en font un usage régulier ou domaines : les loisirs (météo, journaux, musique) et les moyens de - Domicile : 89% occasionnel. En terme de communication, le courrier communication (blogs, chat) progressent. - Travail : 37% électronique est le plus usité (38% de “plusieurs fois par Les internautes deviennent de plus en plus acteurs : 7% ont créé jour”) ; vient ensuite, dans une moindre mesure la messa- leur propre blog et 12% font de la vente en ligne. Parallèlement, - Chez des proches : 24% gerie instantanée. 56% ont réalisé au moins une fois un achat en ligne. Ces achats se - École ou université : 15% font essentiellement sur les sites de Vente Par Correspondance - Lieux publics : 7% La déclaration des revenus en ligne est toujours prati- (VPC). Les produits de prédilection sont le textile, la presse et les quée par plus d’un tiers des foyers de Midi-Pyrénées uti- billets de transport. lisant Internet (36% contre 37% en 2006). C’est surtout en Haute-Garonne que cette pratique est la plus répandue, et parmi les cadres (respectivement 43% et 48%). En Midi-Pyrénées … émergents 83% En Midi-Pyrénées, 7% des internautes ont créé leur blog. Domicile : 82% 69% Quelques différences sont significatives, notamment dans 45% l’Aveyron (18%) et parmi les jeunes de moins de 24 ans Travail : 42% (17%), les cadres (13%) et les employés (11%) qui sont Méthodologie 46% les plus avancés ; alors que dans le département des Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, selon un questionnaire co- 35% Ami ou parent : 21% Hautes-Pyrénées, les retraités et les agriculteurs sont en developpé par les régions francophones du Site d’Observation des Usages 36% 2007 retrait. Régionaux d’Internet et des Réseaux, SOURIR (www.sourir.org). 2006 Enquête téléphonique menée auprès de 2 550 personnes de Midi- 14% École ou université : 10% Pyrénées représentatives de la population totale, du 9 au 16 juillet 2007. 24% 2004 Un redressement statistique a été implémenté pour redonner à 15% chaque questionnaire son “juste poids”, celui observé dans la popula-Point daccès public : 7% tion totale (données INSEE) selon la zone croisée par le département, 14% la CSP du chef de famille, l’âge du chef de famille et le nombre de per- 0 20 40 60 80 100 Les formations TIC et informatique sonnes dans le foyer. se "généralisent" Sources Le domicile reste le lieu privilégié pour se connecter à 32% des interviewés ont suivi une formation en Internet : 83% des internautes se connectent depuis chez informatique et 17% sur Internet. 15% ont égale- Données 2007 : Sondage Ardesi/Teleperformance. Enquête auprès eux. des foyers en Midi-Pyrénées. Septembre 2007. ment eu une formation dans les 2 domaines. Si les Données 2006/2004 : Ardesi. La Société de l’Information en Midi- Les points d’accès public et les lieux d’études, malgré retraités sont moins nombreux à être formés, les Pyrénées : les TIC dans les foyers. Décembre 2006. une tendance à la hausse, sont les lieux où l’on utilise répondants de moins de 34 ans en ont bénéficié L’équipement en France : Médiamétrie, l’observatoire des usages Internet le plus rarement. plus largement. Internet. L’audience de l’Internet en France. www.mediametrie.fr. Juin 2007. Lieux de connexion en France : Enquête IPSOS-Média. Les lieux de connexion des internautes. www.ipsos.fr. Juin 2007. 3
  6. 6. La couverture ADSL de Midi-PyrénéesLa couverture territoriale en haut débit La couverture ADSL de France Télécom et offre ADSL dégroupée Septembre 2007 Zoom "départemental" Concernant la couverture du territoire : - aucun département de Midi-Pyrénées n’est classé dans les vingt premiers départements en terme de couverture, - la Haute-Garonne est dans la moyenne nationale, - le Tarn, le Gers et l’Ariège avec moins de 90% de couverture de la population ferment la marche. Concernant le dégroupage : - comme en 2006, 3 départements (sur les 8) de Midi-Pyrénées ne disposent pas d’offres dégroupées et se retrouvent parmi les 9 départements français qui sont dans la même situation, - un seul département, la Haute-Garonne, est au-dessus de la moyenne nationale. Couverture ADSL (512 kbits) Couverture ADSL dégroupée (512 kbits) Population % des % des % de la population % des entreprises administrations % de la population % des entreprises administrations Départements (estimation 2007) couverte couvertes couverte couvertes couvertes couvertes Ariège 141 728 92,10% 93,69% 90,98% 0% 0% 0% Aveyron 270 791 94% 95,76% 94,49% 0% 0% 0% Haute-Garonne 1 129 207 97,39% 97,65% 96,67% 64,31% 67,53% 57,14% Gers 177 427 92,49% 94,84% 91,50% 0% 0% 0% Lot 166 604 96,13% 97,07% 96,06% 16,44% 19,9% 15,91% Hautes-Pyrénées 227 126 98,25% 97,19% 98,26% 30,11% 29,6% 19,33% Tarn 356 129 92,85% 93,99% 90,08% 50,26% 56,76% 44,05% Tarn-et-Garonne 218 298 97,20% 97,65% 96,97% 28,07% 35,52% 29% région Midi-Pyrénées 2 687 000 95,84% 96,46% 94,82% 39,53% 41,17% 29,97% Total national 61 984 000 97,11% 97,57% 96,62% 58,71% 61,99% 51,10% La région Midi-Pyrénées a globalement bénéficié d’un accroissement de couverture ADSL de l’ordre de 2,34% : le taux de couvertu- re de la population atteint les 95,84% contre 93,49% en 2006. En dépit de cet accroissement et avec 4% de la population en zone blanche, la région reste à la 20ème place du classement natio- nal mais ce résultat est conforme à la démographie et à l’étendue du territoire. 4
  7. 7. Les réseaux dinitiative publique en Midi-PyrénéesLes réseaux haut débit "Midi-Pyrénées Numérique"Octobre 2007 Le haut débit pour tous Le plan "Midi-Pyrénées à haut débit", engagé par la Région en mars 2003, a permis l’émergence de plusieurs réseaux d’initiative publique portés par des Conseils Généraux et des Communautés d’Agglomération. Le Conseil Régional a ainsi mobilisé 12 millions d’euros pour favoriser le déploiement de réseaux de fibres optiques sur le territoire de Midi-Pyrénées. L’accompagnement technique, juridique et financier per- manent de la Région auprès des collectivités concernées a permis une mobilisation très forte comme le montrent les chiffres au 1er octobre 2007 : - 220 communes ont déposé un dossier de candidatures, - 113 d’entre elles ont déjà retenu un opérateur chargé de déployer et d’exploiter le réseau, - 56 réseaux sont déployés et opérationnels. Sur chaque commune équipée, un opérateur exploite le réseau et commercialise des services à haut débit, avec des offres adaptées aux besoins des usagers, allant aujourd’hui d’un débit de 512 Kb/s jusqu’à 2 Mb/s selon les cas, pour des tarifs à partir de 24,90 TTC par mois. La Région Midi-Pyrénées a décidé en octobre 2005 d’amener le haut débit dans les zones non desservies en ADSL, que l’on nomme "zones blanches", dans le cadre d’un appel à projets. 5
  8. 8. Les réseaux dinitiative publique en Midi-Pyrénées Les réseaux dinitiative publique Septembre 2007 TENDANCES Sur les 947 NRA (Nœuds de Raccordement Abonnés – Central Téléphonique) de Midi-Pyrénées, seuls trois restent encore non ouverts à l’ADSL (septembre 2007). Le niveau de couverture ADSL sur la région n’évoluera donc qu’à la marge par l’implantation de nouveaux NRA ou par l’action volontariste des collectivités locales sur les "zones blanches". En matière de dégroupage, la progression a été très limitée : 1,36%. Le retard par rapport à la moyenne nationale est de près de 20% : la région figure toujours dans le dernier tiers du classement (17ème place). L’écart se creuse encore avec les autres régions, mais la mise en service en 2008 de réseaux d’initiative publique (notam- ment Ariège et Aveyron) devrait permettre d’inverser cette situation. Méthodologie L’analyse de la couverture ADSL du territoire repose sur : Sources - la collecte d’informations auprès des opérateurs sur l’ouvertu- re ou le dégroupage de nouveaux NRA, Données 2007 - les modèles d’évaluation qui calculent à la commune les % de couver- Cartographies et données de la couverture ADSL de Midi- ture ADSL pour la population, les entreprises, les administrations, Pyrénées et Réseaux d’initiative publique : ORTEL®, Observatoire - des modèles d’évaluation qui déterminent la couverture du Régional des Télécommunications. Atlas Régional des Télécoms : territoire sur différents niveaux de débits (de services), cartes Midi-Pyrénées. Tactis. Septembre 2007. - ces bases méthodologiques sont restées inchangées entre Cartographie "Réseaux haut débit Midi-Pyrénées Numérique": 2006 et 2007 pour faciliter les comparaisons. Service TIC de la Région Midi-Pyrénées. Octobre 2007. Données 2006 : Ardesi. La Société de l’Information en Midi-Pyrénées : L’analyse réalisée par Tactis, a été effectuée à partir des données le haut débit. Décembre 2007. disponibles en août 2007.6
  9. 9. Les TPE et PME face aux technologies de l’informationLes entreprises L’équipement des entreprises traditionnelles de 5 à 250 salariés Le niveau d’équipement Le taux déquipement en PC portable (Base = ensemble des entreprises soit 512) Zone 1 Zone 2 Zone 3 zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus Zone 4 TENDANCES zone rurale de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants En matière d’équipement des PME, le PDA (Personnal Digital Assistant) connaît un développement considérable : 13% des entre- Nombre de PME de 5 à 250 salariés 1 986 2 158 985 1 273 prises en disposent contre seulement 2% en 2006. Cette augmenta- tion est due à l’intégration des fonctions PDA dans les téléphones Taux déquipement mobiles dont les renouvellements de flottes interviennent avec des en PC portable 49% 53% 46% 49% cycles de l’ordre de 18 mois. Le PDA, comme le PC portable renforcent l’équipement de la Le PC portable remplace peu à peu les PC traditionnels dans l’équipement des entreprises. personne pour un usage à l’intérieur mais aussi à l’extérieur de Ce phénomène déjà constaté pour le grand public touche aujourd’hui de façon uniforme près de la moitié l’entreprise. des TPE. En 1 an, le taux d’équipement a augmenté d’un facteur de l’ordre de 4 à 7 selon les zones. La différenciation territoriale sur ces équipements n’existe plus. Le nomadisme considéré comme une désynchronisation des temps de travail et des temps personnels, et comme une globalisation de l’espace de travail va devenir une tendance lourde pour l’individu et l’entreprise. Le taux de PC portable avec carte daccès sans fil : une forte progression avec presque la moitié du parc équipé en accès nomade. (Base = ensemble des entreprises soit 512) Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus zone rurale de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants Taux de PC portable avec accès sans fil 47% 50% 44% 52% Le taux d’équipement des PC portables en accès sans fil suit la progression des parcs récemment installés dans les entreprises. Deux facteurs convergent : le pré-équipement en Wifi des portables et le dévelop- pement de l’équipement en réseaux Wifi indoor des entreprises liés pour les TPE aux offres des opérateurs. Ces taux d’équipement présagent pour 2008 le développement des usages du nomadisme et de la mobilité (hot spot Wifi, Wimax, 3G). 7
  10. 10. Les TPE et PME face aux technologies de l’information Moins de 1 an De 1 à 3 ans La connexion à Internet (Base = 511 entreprises) De 3 à 5 ans L’ancienneté de la connexion à Internet La répartition des PME connectées à Internet par LesPlus de 5 ans liaisons débits des type de connexion : la grande mutation de 2007 porte Remarque :0 l’échantillon 2007 renforçant la présence des 20 40 60 80 100 sur la modalité d’accès à Internet. 16% des entreprises interrogées ignorent le 35 40de 45 0 5 10 15 20 25 30 débit leur TPE le taux de connexion global est inférieur à 2006. La comparaison n’est donc pas significative. liaison. L’accès à Internet bas débit ne représente plus que 2 à 5% L’accès 2 Mbits/s reste l’accès majoritaire pour les entre- des entreprises. La différenciation territoriale est encore prises avec près de 60% des liaisons. marquée. Les zones blanches restant en grande partie en zone rurale. Moins de 1 an 4% En un an, la part de la connexion bas débit ADSL a chuté Moins de 512 Kbits/s 7% De 1 à 3 ans 19% de moitié dans les espaces urbanisés et a été divisée par 4 dans les zones rurales. C’est la conséquence directe de De 512 Kbits 58% à 2 Mbits/s De 3 à 5 ans 35% l’effort d’équipement de France Télécom en matière d’ADSL sur les territoires ruraux. De 2 Mbits/s 18% à 5 Mbits/s Plus de 5 ans 41% 94% des entreprises sont connectées en ADSL (ce qui correspond à la moyenne nationale – ARCEP). De 2 Mbits/s 17% 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 et plus 0 10 20 30 40 50 60 70 Les nouveaux abonnés représentent 4,2% des entreprises. Zone 1 zone péri-urbaine 5% 94% 2% Une asymptote sur les taux de connexion à l’Internet des de Toulouse Seuls 13% des entreprises expriment le souhait de faire entreprises est atteinte. Il reste toutefois des réfractaires Zone 2 évoluer le débit de leur connexion. 37% considèrent par non connectés. 8% des entreprises non connectées agglo. de + 3% 95% 2% de 50 000 hab. ailleurs que disposer d’un accès haut débit à un prix com- Moins de 512 Kbits/s déclarent ne pas avoir de projet de raccordement à pétitif est un critère important pour le maintien ou l’implan- Zone 3 Internet. villes de + 4% 94% 2% tation géographique de leur entreprise. De 512 Kbits de 2 500 hab. à 2 Mbits/s Zone 4 2% 93% 5% Ces deux chiffres montrent d’une part, que les offres De 2 Mbits/s zone rurale à 5 Mbits/s actuelles conviennent à leur usage mais d’autre part, que 0 20 40 60 80 100 la prise de conscience du rôle des accès haut débit dans De 2 Mbits/s et plus le fonctionnement de l’entreprise commence à devenir un sujet de préoccupation. 0 10 20 30 40 50 60 70 RTC ou RNIS ADSL Liaison Louée (LL) et Fibre Optique (FO) L’accès à des services haut débit à des tarifs compétitifs reste, comme en 2006, au 4ème rang dans les critères Moins de 1 an d’implantation des entreprises après les infrastructures routières, le prix du terrain au m2, et le montant de la taxe De 1 à 3 ans professionnelle.8 De 3 à 5 ans
  11. 11. L’utilisation d’Internet des entreprises traditionnelles de 5 à 250 salariésUne photographie des usages : moyenne pour les zones(Base = 423 entreprises) Rechercher des informations sur la sur la réglementation Rechercher des informations réglementation 64% 64% 24% 24% 11% 11% En dehors des usages classiques de messagerie et de navigation, le panorama des usages Internet pour les Consulter des comptes et/ou réaliser des opérations bancaires Consulter des comptes et/ou réaliser des opérations bancaires 64% 64% 10% 10% 25% 25% entreprises est le suivant : près de 2/3 des entreprises uti- lisent Internet fréquemment et assez fréquemment pour Faire des déclarations sociales et fiscales en ligne ligne Faire des déclarations sociales et fiscales en 58% 58% 7% 7% 34% 34% réaliser des opérations bancaires et rechercher des Échanger en ligne avec les administrations Échanger en ligne avec les administrations informations sur la réglementation. Les relations avec 48% 48% 25% 25% 26% 26% les administrations concernent aujourd’hui plus des 2/3 Rechercher des informations sur lenvironnement de lentreprise Rechercher des informations sur lenvironnement de lentreprise 44% 44% 24% 24% 32% 32% des entreprises. Les sites d’appels d’offres en ligne (veille technologique et/ou concurrentielle) (veille technologique et/ou concurrentielle) commencent à être utilisés : 1/3 des entreprises disent Réaliser des commandes et paiement en ligne ligne Réaliser des commandes et paiement en 37% 37% 25% 25% 36% 36% les consulter. Réserver en ligne (transports, hôtels, 21% ...) Réserver en ligne (transports,...) hôtels, 29% 29% 31% 31% 39% 39% Accéder au système informatique de lextérieur Accéder au système informatique de lextérieur 17% 17% 18% 18% 65% 65% (télétravail, voyages, domicile, ...) (télétravail, voyages, domicile, ...) Assez ou très fréquemment Recruter via des annonces ou des CV en CV en ligne Recruter via des annonces ou des ligne 17% 17% 23% 23% 59% 59% Rarement ou occasionnellement Utiliser des sites dappels doffres publics en ligne ligne Utiliser des sites dappels doffres publics en 16% 16% 17% 17% 66% 66% Jamais Se former en ligne ligne 9% 22% 22% Se former en 9% 69% 69% 0 0 20 20 40 40 60 60 80 80 100 100Les croissances d’usages marquantes entre 2006 et 2007 concernent les services suivants : Utiliser des sites dappels doffres publics en ligne ligne16% 16% 3% de croissance : 449 % 449 % Utiliser des sites dappels doffres publics en 3% Taux Taux de croissance : Les relations avec l’administration et les usages nomades connaissent les plus fortes progressions d’usage. Faire des déclarations sociales et fiscales en ligne ligne Faire des déclarations sociales et fiscales en 58% 58% 13% 13% de croissance : 343 % 343 % Taux Taux de croissance : Accéder au système informatique de lextérieur Accéder au système informatique de lextérieur 17% (télétravail, voyages, domicile, ...)17% (télétravail, voyages, domicile, ...) 7% 7% de croissance : 143 % 143 % Taux Taux de croissance : Assez ou très fréquemment 2007 Recruter via des annonces ou des CV en CV en ligne17% 17% Recruter via des annonces ou des ligne 8% 8% de croissance : 111%: 111% Taux Taux de croissance Assez ou très fréquemment 2006 Réserver en ligne (transports, hôtels, ...) Réserver en ligne (transports, hôtels, ...) 29% 29% 14% 14% de croissance : 106 % 106 % Taux Taux de croissance : Rechercher des informations sur lenvironnement de lentreprise Rechercher des informations sur lenvironnement de lentreprise 44% 44% (veille technologique et/ou concurrentielle) (veille technologique et/ou concurrentielle) 25% 25% Taux de croissance : 76 % : 76 % Taux de croissance 0 0 20 20 40 40 60 60 80 80 100 100 9
  12. 12. Les TPE et PME face aux technologies de l’information Les sites Internet des entreprises (Base = ensemble des entreprises soit 512) Les fonctionnalités Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus zone rurale • Présentation de lentreprise : 95% de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants • Catalogue offres produits/services/prix : 69% Nombre de PME • Recueil dinformations sur les visiteurs (fréquentation, de 5 à 250 salariés 1 986 2 158 985 1 273 profil…) : 46% • Commandes et réservations en ligne : 30% Taux dentreprise disposant • Diffusion et/ou recueil doffres demploi : 28% dun site Internet 58% 45% 45% 42% • Newsletter : 22% • Suivi des commandes (facture, gestion des stocks) : 19% Il semble que la progression dans le nombre d’entreprises disposant de site Internet continue à ralentir. Le simple site plaquette/page de présentation sur lequel l’essentiel des efforts commerciaux des acteurs s’était porté s’essouffle • Service après vente et Foire Aux Questions (FAQ) : 17% pour laisser la place à des projets plus structurés. • Paiement en ligne (sécurisé ou non) : 15% La présentation de l’entreprise et de ses produits reste la finalité essentielle. La prise de commande et la réser- vation ne concernent qu1/3 des sites. Le paiement en Des sites en projet ligne reste à un niveau faible ne concernant que 15% des (Base = ensemble des entreprises non équipées dun site Internet soit 278) sites. Les trois principales motivations pour les entreprises Zone 1 Zone 2 Zone 3 concernées par la vente en ligne sont les suivantes : Zone 4 zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus zone rurale - être accessible 24h/24h, de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants - développer un nouveau canal de distribution/vente, Taux dentreprise ayant pour - raccourcir les délais de livraison. projet de disposer dun site Internet dans 9% 16% 14% 11% Ces résultats confortent ceux de 2006. Cette approche du les 12 prochains mois site Internet de l’entreprise semble ancrée. Taux dentreprise ayant pour projet de disposer dun site 16% 14% 8% 19% Internet plus tard Total 25% 30% 23% 30% Sur les entreprises ne disposant pas (ou plus) de site Internet, 28% en moyenne sur les zones envisagent la création d’un site pour leur entreprise.10
  13. 13. L’impact des TIC sur l’entrepriseLes perceptions(Base : 488 entreprises répondantes) Positif Neutre Négatif Sur la circulation de l’information avec les partenaires, l’impact des TIC a été… 62% 36% 1% Sur les délais, l’impact des TIC a été… 51% 48% 1% Sur le développement de nouveaux produits ou services, l’impact des TIC a été… 47% 52% 1% Sur la veille concurrentielle et technologique, l’impact des TIC a été… 40% 58% 1% Sur les coûts, l’impact des TIC a été… 42% 56% 3% Les attentes des entreprises en matière d’offres régionales de services TIC Sur le chiffre d’affaires, l’impact des TIC a été… 39% 60% 2% (Base : 497 entreprises répondantes)Majoritairement les entreprises constatent un impact Indispensable Inutile ou souhaitablepositif des TIC sur la circulation de l’information avecles partenaires et sur les délais. A l’inverse, l’impact Formation informatique ou aux technologies de l’information 62% 36%sur le chiffre d’affaires est neutre pour 60% des entre-prises, pour 39% positif dont 15% très positif. Maintenance des applicatifs informatiques 55% 45%L’aspect très majoritairement neutre de l’impact des TICsur la veille concurrentielle et sur le développement de Mise à jour régulière du site Internet 54% 46%nouveaux produits et services est très surprenant. Hébergement du site Internet 53% 47%L’approche négative des TIC reste totalement marginaleavec en moyenne 2% des entreprises. Cette opinion Conception et/ou installation d’un réseau informatique 48% 52%négative est ressentie au niveau des coûts.Des efforts restent donc à faire en terme de forma- La formation reste de toute évidence le problème clé pour les TPE.tions aux usages avancés des TIC pour la compétiti- Viennent ensuite la maintenance des applicatifs, la mise à jour et l’hébergement des sites Internet.vité des entreprises. Les attentes en matière d’externalisation des services liés à Internet sont fortes. 11
  14. 14. Le secteur TIC en Midi-Pyrénées Le poids du secteur TIC La spécialisation TIC par région (2006) Classement des régions Coefficient de Coefficient de Lemploi dans les TIC Coefficient de spécialisation : d’après données INSEE spécialisation spécialisation et URSSAF 2006 2006 2005 Les TIC représentent 4% de la valeur ajoutée régionale, Très élevé > 1,50 soit 38 742 salariés en 2005 et 13 000 emplois nouveaux Elevé 1,00 à 1,49 Ile-de-France (IDF) 1,85 1,89 sur 15 ans. Faible 0,50 à 0,99 Midi-Pyrénées 1,10 1,09 Très faible < 0,50 Rhône-Alpes 1,00 1,00 Des emplois de haute technicité... Bretagne 0,95 0,90 46% de cadres contre 15% dans les autres secteurs dont : PACA 0,85 0,87 - 59,6 % pour linformatique, Pays de la Loire 0,90 0,87 - 36,5% pour lélectronique, - 35,9% pour les télécoms, Si Midi-Pyrénées est la deuxième région française derrière Ile- 29,6% de professions intermédiaires, de-France, elle reste néanmoins 1ère région de province : 14,9% demployés, - de la filière TIC, 9% douvriers. - de la filière informatique, - et des services informatiques. ... mais faiblement féminisés 32% des emplois sont occupés par des femmes contre 37% dans le secteur marchand non-agricole : - 31,1% pour linformatique, - 28,9% pour lélectronique, - 35,2 % pour les télécoms. TENDANCES Avec un cœfficient de 1.10, Midi-Pyrénées est une région sur- spécialisée dans le secteur des TIC. La part de ce secteur dans lemploi régional est supérieure à la moyenne observée dans les autres régions.12
  15. 15. Méthodologie “Les entreprises”Les TPE et PME face aux technologies de linformationLe questionnaire de l’enquête a été réalisé en partenariat avec Midi-Pyrénées Innovation (MPI).Comme en 2006, l’enquête a été réalisée sur 10 zones comportantau total 6400 entreprises de 6 à 250 salariés.1. Première couronne de Toulouse2. Communauté dAgglomération Pays de Montauban et Trois Rivières3. Communauté dAgglomération de Castres Mazamet4. Communauté dAgglomération du Grand Rodez5. Communauté dAgglomération du Grand Tarbes6. Communes de l’Ariège de plus de 2 500 habitants7. Communes du Gers de plus de 2 500 habitants8. Les pays de l’ouest du Lot9. Les vallées Lot-Célé-Aveyron10. Zone PyrénéesCes dix zones ont été regroupées en 4 catégories :- 1ère catégorie : péri-urbain de Toulouse (1ère couronne de Toulouse)- 2ème catégorie : agglomérations de plus de 50 000 habitants (toutes les Communautés d’Agglomération)- 3ème catégorie : villes de plus de 2 500 habitants- 4ème catégorie : zones ruralesAu total 512 entreprises ont été interrogées par Teleperformance.Près de la moitié de ces entreprises ont un effectif de moins de 10salariés et 95% ont un effectif de moins de 50 salariés.En renforçant le poids des TPE dans l’échantillon d’enquête, les Méthodologie “Tourisme et Internet” Sources “Les entreprises”résultats divergent sur certaines données entre 2006 et 2007 Les TPE et PME face aux technologies de l’informationrendant les comparaisons difficiles. Les OTSI et les TIC en Midi-Pyrénées Enquête Ardesi/Teleperformance. Traitement Tactis. Octobre 2007.Les résultats 2007 s’attachent, dans le prolongement de 2006, à Données quantitatives : repérage des sites d’OTSI de Midi-Pyrénées effec-mettre plus l’accent sur les phénomènes émergents et les compor- tués par le cabinet mfDocumentation. Juillet 2007. Repérage à par- Les entreprises TIC en Midi-Pyrénéestements des entreprises liés aux usages qu’à mesurer les taux tir des 276 OTSI de la région. Le poids du secteur TIC en Midi-Pyrénées - Midi-Pyrénées Expansion (MPE)d’équipement qui, de fait aujourd’hui atteignent des asymptotes. Données qualitatives : à travers une grille d’analyse comprenant 41 critères L’excellence de Midi-Pyrénées dans les TIC : indices de spécialisationEnfin, sur certains critères, lorsque les différenciations territo- et 81 items, 148 sites ont été analysés par le cabinet mfDocumentation par région pour le secteur des TIC. Octobre 2007.riales n’apparaissaient pas, les analyses ont été globalisées au durant l’été 2007. Cette grille comprend quatre grands blocs : "visibili- Calculs CREDOC 2006 d’après données INSEE et URSSAF 2006.niveau de l’ensemble des zones de la région. té et référencement", "navigation et ergonomie", "contenu général et L’emploi dans les TIC en Midi-Pyrénées - Données INSEE Midi-PyrénéesAnalyse menée par Tactis. services" et "contenu marketing". pour Midi-Pyrénées Expansion. 2005.Les entreprises TIC en Midi-PyrénéesLe poids de la filière TIC en Midi-Pyrénées a été calculé en fonction de son Les prestataires d’hébergement en Midi-Pyrénéescoefficient de spécialisation. Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, auprès de 855 pres- Sources “Tourisme et Internet”Exemple de calcul de l’indice de spécialisation (I) d’une région (mp) Midi- tataires d’hébergement de Midi-Pyrénées, du 5 au 9 juillet 2007 Les OTSI et les TIC en Midi-PyrénéesPyrénées, pour une activité donnée (s), les TIC : par interviews téléphoniques. - Données 2007 : étude Ardesi/mfDocumentation. Le Web PublicXsmp = effectifs salariés dans l’activité TIC en Midi-Pyrénées Intervalle de confiance : la taille de léchantillon influe sur la précision Touristique en Midi-Pyrénées. Juillet 2007.Xs = effectifs salariés du secteur s en France des résultats et induit une incertitude. Cette incertitude sexprime - Données 2006/2004 : Ardesi. La Société de l’Information en Midi-Xmp = effectifs salariés totaux de Midi-Pyrénées par un intervalle de confiance (marge derreur), qui correspond à Pyrénées : le tourisme et Internet. Décembre 2006.Xf = effectifs salariés totaux en France la fourchette de précision avec laquelle sont présentés les résultats. - Le e-tourisme en France : Raffour Interactif. Nouvelles tendances de Pour consulter les intervalles de confiance liés à cette enquête, consommation touristique et e-tourisme. Juillet 2007. I = (Xsmp/Xs) / (Xmp/Xf) consultez l’intégralité de l’enquête sur l’observatoire des usages TICOn admet qu’un territoire affiche une spécialisation quand I ≥1. Cela signifie de notre site : www.ardesi.fr Les prestataires d’hébergement en Midi-Pyrénéesqu’il affiche un poids dans l’emploi du secteur s plus important que son De même, les tests statistiques permettent de mettre en avant les - Données 2007 : Sondage Ardesi/Teleperformance. Enquête auprèspoids dans l’emploi total. différences significatives entre des cibles, des années... En effet, des prestataires d’hébergement en Midi-Pyrénées. Septembre 2007.S’agissant de calculs qui se référent à une moyenne nationale, un indice certains écarts peuvent ne pas être significatifs. Dans ce cas, lécart - Données 2006/2004 : Ardesi. La Société de l’Information en Midi-réputé faible lorsque la formule intègre les effectifs Ile-de-France, peut peut être lié à des variations déchantillon et on ne peut donc pas Pyrénées : le tourisme et Internet. Décembre 2006.devenir significatif lorsqu’ils ne sont pas comptabilisés. statistiquement affirmer quil existe une vraie différence. 13
  16. 16. Les Offices de tourisme et Syndicats d’Initiative (OTSI) et les TICLe Tourisme et Internet Le panorama des sites Internet des OTSI (Base = 276 OTSI en Midi-Pyrénées) Des sites officiels en progression 54% Sites officiels Tourisme : le poids dInternet 46% Les chiffres illustrent de façon claire l’importance Sites de mairies 18% d’Internet pour le secteur du tourisme : (pages tourisme) 14% • En 2006, 40% des Français partis ont utilisé Internet pour organiser leurs vacances, soit 12,4 21% E-mail seulement 2007 millions d’internautes, contre 37% en 2005 et 20% 30% en 2004. 2006 • Les internautes représentent aujourd’hui 71% Aucune présence 7% (contre 54% il y a deux ans) des Français partis sur Internet 20% en courts et longs séjours marchands. 0 10 20 30 40 50 60 • 55% des Français (ayant utilisés Internet pour préparer leur séjour) ont consulté exclusivement Internet, quand 45% se sont informés à la fois sur les sites web et par d’autres moyens La présence des OTSI sur Internet par département d’information traditionnels. • 21% des Français partis ont réservé en ligne Départements 2007 2006 2005 en 2006, contre 18% en 2005 et 12% en 2004. Ariège 51% 48% 42% Aveyron 44% 35% 33% Haute-Garonne 62% 58% 34% Gers 24% 20% 20% Lot 50% 52% 50% Hautes-Pyrénées 80% 69% 59% Sur 276 Offices de Tourisme et Syndicats dInitiative, Tarn 29% 31% 13% 148 soit 54% possèdent un site Internet. Tarn-et-Garonne 50% 42% 18% 14
  17. 17. en Midi-Pyrénées Les sites d’OTSI en Midi-Pyrénées Les informations mises à disposition (Base = 148 sites officiels dOTSI) des internautes Des bonnes pratiques en progression : agenda, sites L’identification du site L’ergonomie et la navigation traduits en plusieurs langues, valorisation des ter- Des sites identifiés par le nom du territoire Une marge de progression… ritoires par la cartographie et informations ciblées concerné Trop peu de sites, 4%, proposent un système de naviga- se développent. tion vraiment efficace (menu, plan du site, "fil d’Ariane" - chemin de navigation - et liens contextuels). 69% des L’agenda L’identification par lURL sites se limitent à un menu comportant quelques icones. Seuls 12% des sites proposent un agenda très bien conçu. La facilité de navigation - Rubrique dédiée et extraits en page daccueil : 22% 10% Abréviation - Dans une rubrique dédiée uniquement : 47% OT + territoire 4% - Défaut de mise à jour ou pas de rubrique dédiée 6% 15% Tourisme + territoire ou inexistante : 19% Menu + Plan + Liens + Fil dAriane - Moteur de recherche bien conçu : 12% 64% Adresse 21% 11% non-intuitive Menu + Plan Nom du territoire 69% Pas de menu La cartographie présent Menu + Icônes 60% des sites disposent d’une cartographie de qualité (contre 35% en 2006) et interactive pour 39%. Malgrè cette progression, 40% des sites offrent une cartogra- phie statique et de mauvaise qualité voire inexistante. Il est important pour un internaute d’accéder à une carte 64% des adresses comportent uniquement le nom du La présence et le respect d’une charte graphique de bonne qualité (notamment pour pouvoir être imprimée), territoire. Cette proportion, déjà forte en 2006 (58%) est voire interactive pour pouvoir localiser un hôtel, des res- en hausse. Plus précisement : taurants, les monuments à visiter, … - Flèches Suivant/Précédent : 7% - Fil dAriane : 7% Les informations juridiques (mentions légales, crédits) - Liens contextuels : 23% En légère évolution depuis 2006, 20% des sites (plus 5 - Plan du site : 23% points) affichent des informations juridiques complètes. - Menu de navigation : 95% Cependant, dans 16% des cas, elles sont incomplètes, et sont absentes dans 64% des sites. 15

×