SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
Les grands problèmes environnementaux
            du XXIème siècle




                Projet Coménius
                   2009-2011
         Classes de 3° -Mme I. Fraisier

         Résumé des travaux réalisés
Une crise de la biodiversité ?




            La biodiversité, c' est ce qui qualifie la faune et la flore.

La nature e t les anim aux sont m ena c és par de multiples dangers
       provenant essentielle m ent de l' a c tivité hum aine.

 La sur-pêche, la sur-chasse, la pollution, le braconnage et les incendies font partie
 des raisons de la disparition de certaines espèces qu'elles soient animales ou
 végétales. La nature est détruite de manière volontaire: incendies (par des
 pyromanes), déforestation et de manière involontaire: incendies (à cause de
 morceaux de verre qui traînent) et un manque de réglementation dans certains
 pays.


 Certaines espèces animalières sont déjà menacées (ex: le thon rouge)

 Cela aura des répercussions sur le climat, sur la chaîne alimentaire et cela peut
 détruire des espèces déjà menacées.
 Les répercussions peuvent aussi affec ter l'homm e qui n'en a pas
 conscienc e.

 L' homme est actuellement en train de rechercher des solutions pour lutter contre
 tous ces dangers. Il y a déjà des associations qui se sont créées mais est-ce
 suffisant si nous ne réagissons pas tous rapidement ?
Quel avenir pour la Biodiversité ?
    Qu'est-ce que la biodiversité ?
    La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle est composée
    de la diversité des é cosystè m es, des espè c es, des populations e t
    c elle des gènes dans l'espac e e t dans le t e mps , ainsi que l'organisation
    et la répartition des écosystèmes aux échelles biogéographiques.

    Pourquoi la biodiversité est-elle menacée ?
       • Le réchauffe m ent clima tique (la fonte des glaces provoque
           la disparition d'espèces polaires).
       • La dégradation des milieux naturels ( près de la moitié de la
          surface forestière originelle a été détruite). Cela est dû à l'impact
          des activités agricoles, des industries d'extraction et du
          développement humain.
       • La troisième cause est la surexploitation des espèces.
          ( Comme la baleine bleue )
          En Méditerranée, la cause principale reste le choc pétrolier de 1973.

    Les conséquences de sa disparition
    On observe de nombreuses conséquences aussi bien sur les homm es
    que sur les espè c es :
•   la sécurité alimentaire et l'eau propre,
•   la vulnérabilité face aux catastrophes naturelles,
•   les ressources énergétiques (bois...),
•   la disparition et la forte diminution d'espèces,
•   la réduction des tailles, le changement de taille d'age ou de sexe,
•    le changement de milieu naturel et la destruction d'espèces non ciblées.

    Les Solutions pour sa protection
    Préserver la Biodiversité à l’échelle mondiale:
•   En créant des rése rves de biosphère depuis les années 1972 par l’UNESCO.
    On en compte déjà 553 dans 107 pays à ce jour.
•   En pratiquant l’agriculture biologique avec des méthodes plus respectueuses de
    l’environnement ( fumiers, composts... qui remplacent insecticides engrais...
•   Préserver la Biodiversité à l’échelle internationale et locale :par la mise en place de
    plusieurs plans après la journée mondiale de la biodiversité et aussi par celle du
    recyclage en Europe depuis les années 1970.
Le réchauffement climatique, un danger imminent ?

      Le thermomètre s'emballe et les gaz à effe t de serre sont direc t e m ent
      mis en c ause : rejetés en trop grande quantité, ils perturbent l'équilibre de
      l'atmosphère. Trop d'eau d'un côté, pas assez de l'autre, le contrecoup de l'effet de
      serre se fait déjà sentir.
      Au rythm e où va le réchauffe m ent, on cr aint un changem ent si
      rapide qu'il ne laissera ni aux anim aux ni à la flore le t e mps de
      s'adapter.
      De nombreuses espèces sont déjà en péril. Partout la vie animale est
      bouleversée par la hausse des températures. Si la faune et la flore sont touchées
      par le réchauffement, l'homm e n'est pas épargné . Des populations sont déjà
      obligées de quitter leurs terres à cause de la hausse des températures.
      Préserver la planète n'est plus une préoccupation nouvelle, mais il a fallu attendre
      les années 60 pour qu'un véritable mouvement écologique voie le jour. De
      nombreux pays ont alors réalisé qu'ils devaient agir ensemble pour protéger
      l'environnement.
      Le problè m e du réchauffem ent climatique ne peut ê tr e résolu
      qu'avec l'engagem ent du plus grand nombre d'Etats .
      Malgré la volonté politique de certains, les résultats ne sont toujours pas suffisants.
      On estime qu'il y aura 2 milliards de voitures dans le monde en 2050 ! Un vrai défi
      pour une planète en plein réchauffement. Aussi faut-il trouver dès aujourd'hui des
      solutions pour continuer à rouler sans continuer à polluer.
      A l'heure où l'urgence est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de plus
      en plus de pays se tournent vers l'énergie nucléaire. Propre et économique, elle
      n'est pourtant pas sans risque. Bureaux et habitations représentent la moitié de la
      consommation mondiale d'énergie et un quart des émissions de gaz effet de serre.
      Aujourd'hui, la maison « zéro CO2 » est non seulement envisageable, mais c'est
      une nécessité.
      Freiner la pollution a t mosphérique, c'est possible, à condition que
      le monde s'en donne les moyens. Du captage du CO2 à la reforestation, les
      solutions font appel aussi bien aux hautes technologies qu'à la nature elle-
      même.

Marseille
aujourd'hui et
après la montée
des eaux de 20
mètres !!!


Catastrophe
annoncée !!
Quand le climat se dérègle …
Pour comprendre les causes du réchauffement climatique il faut savoir que l’effet de
serre est un phénomène naturel afin de préserver la survie de la planète. Il permet
d’avoir une température moyenne de 15° contre 18° s’il n’existait pas. Les
principales causes de ce réchauffement sont :
 Le CO2 fait partie des nombreux gaz à effet de serre que nous émettons, il est
la c ause principale du réchauffem ent climatique . On en émet des
quantités astronomiques depuis la révolution industrielle à cause de l’utilisation
d’énergies fossiles.
Dès que nous brûlons ces énergies, nous produisons encore plus de carbone au
cycle en ajoutant du carbone dans l’atmosphère.

                        La déforestation est un des phénomènes dans le
                       réchauffe m ent clima tique à cause de la combustion du
                       bois ou d’autres types de biomasses qui produisent aussi des
                       quantités considérables de CO2.
                        Les pays riches et industrialisés comme les Etats-
                       Unis ou les pays européens sont les pays qui émettent le
                       plus de gaz à effet de serre.
                       Mais si nous accumulons trop de gaz à effet de serre
                       dans l’atmosphère cela perturbera le climat de la Terre, alors
                       des conséquences importantes sont à noter sur la planète .

 De graves modifications de l’environnement constituent donc une menace pour
la biodiversité et peuvent avoir des conséquences sur la santé humaine comme
l’inondation en Australie à Rockampton en Janvier 2011.
 Les dangers sur les populations comme la diminution des ressources d’eau,
l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et l’extension des
zones infectées par des maladies telles que le Choléra et le Paludisme.
 En ce qui concerne les dangers sur la santé , ils peuvent être classés en deux
catégories :
- ceux qui se produiront directement sur l’organisme humain
- ceux qui seront le résultat des bouleversements écologiques consécutifs au
réchauffement climatique.

Afin d’éviter le réchauffement climatique quelques gestes simples au quotidien
peuvent être effectués , comme :
 éteindre la lumière et les appareils électriques.
 prendre une douche rapide à la place d’un bain.
 acheter des produits respectueux de l’environnement
 trier les déchets
 utiliser le vélo pour les grands trajets, et privilégier les transports en commun
Que faire de nos déchets ?
En France, aujourd'hui on atteint une moyenne de 4 3 8 kilogra m m es par
habitant e t par an !!!
Entre 2008 et 2020 la quantité de déchets devrait augmenter de 40% dans le
monde. Un Franç ais produit presque deux fois moins de déche ts
qu'un Améric ain, m ais dix fois plus qu'un habitant d'un pays en voie
de développem ent.
À l'origine, les déchets sont tous biodégradables, c'est au fil des périodes de
l'histoire qu'ils deviennent un problème pour la propreté et la gestion des villes.
Pour lutter contre les maladies, le préfet de Paris Poubelle met en place des
récipients dans lesquels sont jetés les déchets.
Puis, viennent les décharges à ordures pour stocker des déchets qui ne cessent
d'augmenter.
La croissanc e impressionnante de la population mondiale
augm ente le t aux de déche ts sur la planè te suite aux a c tivités
ex erc é es par l'homm e .
L’utilisation inconsidérée des ressources et l’élimination des déchets dans
l’environnement contribuent à la dégradation du milieu. Cet t e dégrada tion du
milieu a des implications sur la santé humaine, l’économie, la
production alim entaire, le tourisme, la flore e t la faune .
Plusieurs solutions ont été mises en place pour limiter la pollution causée par les
déchets.
Tout d'abord, nous pouvons agir chez nous grâce au compost age individuel.
Il nous permettra de recycler la plupart de nos déchets alimentaires en engrais
naturel pour nos plantes. De plus, le compost permet de réduire le volume de notre
poubelle de près de 30%.
Le recyclage s'inscrit dans la stratégie de traitement des déchets dite des 3R :
Réduire / Réutiliser / Recycler
Nous pouvons aussi agir à l'échelle de notre ville grâce à un c endrier de plage
jet able en carton pour éviter les mégots sur le sable, l'été, sur la plage d' Argelès-
sur-Mer.
Un panneau d'inform a tion est disposé à l'entré e de la plage pour
ave r tir les estivants des impa c ts des déchets , afin de prendre
conscience et de mobiliser les générations futures.
Le problème des déchets

Aujourd'hui, chaque Français jette 3 6 0 kg d'ordures par an , soit presque un
kilo par jour. 8 0 % de ces déchets, soit 2 9 0 kg, finissent en décharge.
Des progrès ont été réalisés depuis 10 ans avec la mise en place du tri sélectif mais
il reste très insuffisant.
Les déchets posent un problème, car il y a une augmentation de la production des
déchets, de 1% par an.
Les e mballages pèsent 3 0 % du poids et 5 0 % du volume de nos
poubelles. Les consommateurs ne perçoivent pas le produit jetable comme
dommageable.
La croissanc e démographique , l’évolution des modes de vie et des
habitudes alimentaires participent fortement à l’augmentation de la quantité de
déchets que nous jetons.
Le phénomène est lié à la croissance de la population mondiale ainsi qu'à
l'évolution du mode de consommation.
Il faut 1 0 0 0 ans à un déchet en plastique pour se dégrader, 1 0 0 ans pour un
déchet en métal et 4 0 0 0 ans pour le verre. Les déchets peuvent entraîner des
m aladies dermatologiques. Toutes les particules dégradées s'infiltrent dans le sol
et pe rturbent les é co-systè m es. En douze ans la production de déchets
municipaux est passée de 4 4 1 kg par habitant en 1 9 9 5 à 5 3 6 Kg en 2 0 0 6.
En 2008, seuls 3 0 % sont recyclés, alors qu'en Allemagne, Belgique, Suède,
Pays-Bas, Danemark le recyclage es t de 4 5 %.
Un déche t est sans valeur, m ais en plus on doit souvent payer pour
son tr aite m ent.
Les entreprises devraient concevoir autre m ent . Le recyclage permet de
régénérer les matériaux et de fabriquer différent types de produits.
L’incinéra tion, c'est le moyen de produire de l'énergie.
La m é thanisation est un proc essus de dé composition de m a tières
putrescibles.
Le compost age favorise la décomposition naturelle des déchets
organiques.
Actions de nos com munes pour la prot ec tion de l'environnem ent

Le double souci de bien accueillir tout en préservant notre environnement.

1.Argelès-sur-Mer
       1. Le procédé meractive
       « En 1989 , la station était l'une des premières en FRANCE à s'équiper d'un
       procédé        quelque peu révolutionnaire de traitement du sable de ses plages. Ce
       procédé        baptisé MERACTIVE , inventé par l'ingénieur J.M Fresnel, permet en
       effet de       détruire "écologiquement" les bactéries.
       Aux premiers rayons de soleil, les promeneurs bien avant les baigneurs,
       découvrent un sable parfaitement nettoyé et décontaminé par une grosse
       machine tractée       ( nettoyage de 01h00 à 8h00 du matin ). Dans son parcours (
       environ 3,5 hectares ), la cribleuse enlève les macro-déchets, puis
       simultanément         tamise le       sable sur    15 à 20 centimètres d'épaisseur
       avant de le rejeter au sol. C'est à ce moment là que le sable est pulvérisé
       avec un désinfectant naturel qui n'est autre que de             l'eau de mer
       électrolysée, devenue momentanément                bactéricide.
       Sous l'effet des rayons UV du soleil, la substance active se décompose et redevient
       au      bout de trois ou quatre jours simple sel de mer. Des analyses régulières
       permettent de         tester l'efficacité du procédé.
       Et aujourd'hui du Port au camping Roussillonnais , le sable sent le "propre" .
       Mais MERACTIVE n'est que la partie immergée d'un iceberg nommé nettoyage
       estival. En quelques chiffres, ce sont plus de 170 corbeilles , installées sur la plage
       et la promenade de front de mer et ramassées tous les jours du 15 juin au 15
       septembre . Ce sont également 23 personnes employées (services municipaux)
       au nettoyage et à l'entretien de huit secteurs de plage. Pour le confort du vacancier,
       la station s'efforce chaque année d'acquérir de nouveaux équipements. Les 4 km
       de plage sont aujourd'hui équipés de six blocs sanitaires et six blocs douche. »

       2. PAVILLON BLEU
       Depuis 10 ans, la qualité des eaux de baignade , placée sous la directive
       européenne , s'est considérablement améliorée. En étant l'une des premières
       communes littorales à s'équiper d'une station d'épuration performante,
       ARGELES faisait déjà office de station pilote en la matière.
       Du 15 juin au 15 septembre , la D.D.A.S.S contrôle régulièrement la qualité des
       eaux de        baignade . Et cette année, comme l'année dernière, vous pourrez tout
       aussi régulièrement         retrouver les résultats de ces analyses affichés dans les
       postes de secours , les bureaux de l' Office Municipal du Tourisme (plage et
       village), les postes de gendarmerie et de police municipale, à l'hôtel de ville, et sur
       les panneaux d'informations lumineux .
       Les résultats des dernières années le prouvent : vous pouvez vous baigner en
       toute sécurité. ARGELES est classée chaque année PAVILLON BLEU DES
       PLAGES PROPRES .
2. Collioure

     Une mer propre
     « Les plages, le port et la mer sont le prolongement de l’espace public de la Ville ;
     ils constituent des éléments particulièrement importants et sensibles pour la qualité
     de notre cadre de vie.
     Pour aider les usagers du port à préserver la qualité de nos eaux de baignade, la
     Ville a mis en place une "poubelle flottante" à disposition des plaisanciers au
     mouillage dans le port. Des agents municipaux collectent aussi directement les
     poubelles auprès des bateaux. »
     Un document est également remis aux nouveaux arrivants pour rappeler les règles
     en vigueur pour préserver cet environnement fragile (WC chimiques obligatoires,
     interdiction de vidanger dans le port ou de laver son bateau avec des produits
     détergents,…)

Contenu connexe

Tendances

Changement climatique
Changement climatiqueChangement climatique
Changement climatique
Csdi Initiative
 
/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard
/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard
/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard
UEA2010
 
La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014
La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014  La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014
La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014
ezzeddine mbarek
 
L'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarek
L'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarekL'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarek
L'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarek
ezzeddine mbarek
 

Tendances (20)

Passe compose 3
Passe compose 3Passe compose 3
Passe compose 3
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
 
Per4 themes
Per4 themesPer4 themes
Per4 themes
 
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenableQuelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
 
Cours i développement durable (qu'est ce que l'environnement) Master MQHSE ...
Cours i  développement durable (qu'est ce que l'environnement)  Master MQHSE ...Cours i  développement durable (qu'est ce que l'environnement)  Master MQHSE ...
Cours i développement durable (qu'est ce que l'environnement) Master MQHSE ...
 
Ecologie 3.2
Ecologie 3.2Ecologie 3.2
Ecologie 3.2
 
L'Insoutenabilité de notre modèle de développement
L'Insoutenabilité de notre modèle de développementL'Insoutenabilité de notre modèle de développement
L'Insoutenabilité de notre modèle de développement
 
Livret Eau, bien commun
Livret Eau, bien commun Livret Eau, bien commun
Livret Eau, bien commun
 
Changement climatique
Changement climatiqueChangement climatique
Changement climatique
 
/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard
/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard
/Users/nicolas/desktop/uea 2010/bernard/bernard
 
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
 
Réchauffement climatique
Réchauffement climatiqueRéchauffement climatique
Réchauffement climatique
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commun
 
Livret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelablesLivret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelables
 
Chedd 2011 synthese conference biodiversité.vf
Chedd 2011 synthese conference biodiversité.vfChedd 2011 synthese conference biodiversité.vf
Chedd 2011 synthese conference biodiversité.vf
 
La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014
La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014  La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014
La mesure du developpement durable ezzeddine mbarek 2014
 
Changements climatiques: quel avenir pour la faune de nos forêts?
Changements climatiques: quel avenir pour la faune de nos forêts?Changements climatiques: quel avenir pour la faune de nos forêts?
Changements climatiques: quel avenir pour la faune de nos forêts?
 
BOLSONARO, LA DÉGRADATION DE L'ENVIRONNEMENT DU BRÉSIL ET LE CHANGEMENT CLIMA...
BOLSONARO, LA DÉGRADATION DE L'ENVIRONNEMENT DU BRÉSIL ET LE CHANGEMENT CLIMA...BOLSONARO, LA DÉGRADATION DE L'ENVIRONNEMENT DU BRÉSIL ET LE CHANGEMENT CLIMA...
BOLSONARO, LA DÉGRADATION DE L'ENVIRONNEMENT DU BRÉSIL ET LE CHANGEMENT CLIMA...
 
L'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarek
L'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarekL'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarek
L'economie verte en tunisie ezzeddinr mbarek
 
Message Irina bokova unesco Journée de la désertification
Message Irina bokova unesco Journée de la désertificationMessage Irina bokova unesco Journée de la désertification
Message Irina bokova unesco Journée de la désertification
 

En vedette

Coménius rapport travail géographie
Coménius rapport travail géographieComénius rapport travail géographie
Coménius rapport travail géographie
arlettaz
 
рождество лексика
рождество лексикарождество лексика
рождество лексика
Arfenia Sarkissian
 
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Vicken_Durgerian
 
Rencontres sur les docks mars 2014
Rencontres sur les docks   mars 2014Rencontres sur les docks   mars 2014
Rencontres sur les docks mars 2014
Babinfo Pays Basque
 
Neiio études de cas
Neiio études de casNeiio études de cas
Neiio études de cas
Pierre Lafon
 
Plaquette Programme LSD
Plaquette Programme LSDPlaquette Programme LSD
Plaquette Programme LSD
TheArchonte
 

En vedette (20)

Coménius rapport travail géographie
Coménius rapport travail géographieComénius rapport travail géographie
Coménius rapport travail géographie
 
рождество лексика
рождество лексикарождество лексика
рождество лексика
 
plaquette-chpt-europe-AFCAS
plaquette-chpt-europe-AFCASplaquette-chpt-europe-AFCAS
plaquette-chpt-europe-AFCAS
 
L’ illusoire
L’ illusoireL’ illusoire
L’ illusoire
 
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
 
Pres RH 030815
Pres RH 030815Pres RH 030815
Pres RH 030815
 
Presentation Client APP
Presentation Client APPPresentation Client APP
Presentation Client APP
 
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
 
00 ReputationWar Presentation Générique
00 ReputationWar Presentation Générique00 ReputationWar Presentation Générique
00 ReputationWar Presentation Générique
 
Le lac des cygnes11
Le lac des cygnes11Le lac des cygnes11
Le lac des cygnes11
 
Domaine vidot
Domaine vidot Domaine vidot
Domaine vidot
 
Rencontres sur les docks mars 2014
Rencontres sur les docks   mars 2014Rencontres sur les docks   mars 2014
Rencontres sur les docks mars 2014
 
Neiio études de cas
Neiio études de casNeiio études de cas
Neiio études de cas
 
Plaquette Programme LSD
Plaquette Programme LSDPlaquette Programme LSD
Plaquette Programme LSD
 
Groupe4 preésentationconfiance
Groupe4 preésentationconfianceGroupe4 preésentationconfiance
Groupe4 preésentationconfiance
 
Atelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
Atelier de restitution Janvier 2013, OuagaAtelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
Atelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
 
C_Doutriaux_responsabilite_dirigeants_cogitoexpo13
C_Doutriaux_responsabilite_dirigeants_cogitoexpo13C_Doutriaux_responsabilite_dirigeants_cogitoexpo13
C_Doutriaux_responsabilite_dirigeants_cogitoexpo13
 
Déconstruction de mythes sur le système de santé
Déconstruction de mythes sur le système de santéDéconstruction de mythes sur le système de santé
Déconstruction de mythes sur le système de santé
 
Paques2008 gisele
Paques2008 giselePaques2008 gisele
Paques2008 gisele
 
Diseño curricular final yahaira
Diseño curricular final yahairaDiseño curricular final yahaira
Diseño curricular final yahaira
 

Similaire à Travaux bio

Defendre la nature
Defendre la natureDefendre la nature
Defendre la nature
koralda
 
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
Faga1939
 
le changement climatique
le changement climatiquele changement climatique
le changement climatique
ami
 
projet pollution by:fourat jbira
projet pollution by:fourat jbiraprojet pollution by:fourat jbira
projet pollution by:fourat jbira
Fourat Jbira
 
Effet de serre
Effet de serreEffet de serre
Effet de serre
Sami Sahli
 
recherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docxrecherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docx
Bohmid1
 
Sustanaible developement
Sustanaible developementSustanaible developement
Sustanaible developement
ecocomenius
 

Similaire à Travaux bio (20)

Pépinières scolaires
Pépinières scolairesPépinières scolaires
Pépinières scolaires
 
L´environnement raul et ivan
L´environnement raul et ivanL´environnement raul et ivan
L´environnement raul et ivan
 
Defendre la nature
Defendre la natureDefendre la nature
Defendre la nature
 
L´environnement: Raúl et Iván
L´environnement: Raúl et IvánL´environnement: Raúl et Iván
L´environnement: Raúl et Iván
 
Loic sarton question management envi
Loic sarton   question management enviLoic sarton   question management envi
Loic sarton question management envi
 
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
 
Expose wwf agriculture
Expose wwf agricultureExpose wwf agriculture
Expose wwf agriculture
 
Protéger la terre
Protéger la terreProtéger la terre
Protéger la terre
 
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas (numéro 5)
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas (numéro 5)Le journal du lycée : ça ne chaumes pas (numéro 5)
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas (numéro 5)
 
le changement climatique
le changement climatiquele changement climatique
le changement climatique
 
projet pollution by:fourat jbira
projet pollution by:fourat jbiraprojet pollution by:fourat jbira
projet pollution by:fourat jbira
 
Ecologie. Emilie
Ecologie. EmilieEcologie. Emilie
Ecologie. Emilie
 
Effet de serre
Effet de serreEffet de serre
Effet de serre
 
recherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docxrecherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docx
 
Eco conception
Eco conceptionEco conception
Eco conception
 
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
 
L'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversitéL'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversité
 
Sustanaible developement
Sustanaible developementSustanaible developement
Sustanaible developement
 
Riches ou pauvres, tous concernés par le changement climatique
Riches ou pauvres, tous concernés par le changement climatiqueRiches ou pauvres, tous concernés par le changement climatique
Riches ou pauvres, tous concernés par le changement climatique
 
Le 7ème continent
Le 7ème continentLe 7ème continent
Le 7ème continent
 

Plus de arlettaz (20)

Comment la mer nous a reliés
Comment la mer nous a reliésComment la mer nous a reliés
Comment la mer nous a reliés
 
Club de calligraphie
Club de calligraphieClub de calligraphie
Club de calligraphie
 
Climate change
Climate changeClimate change
Climate change
 
My school trip to riga 2010
My school trip to riga 2010My school trip to riga 2010
My school trip to riga 2010
 
National days and celebrations
National days and celebrationsNational days and celebrations
National days and celebrations
 
Patrimoine maritime
Patrimoine maritimePatrimoine maritime
Patrimoine maritime
 
School trip olhao
School trip olhaoSchool trip olhao
School trip olhao
 
Trip aalborg
Trip aalborgTrip aalborg
Trip aalborg
 
Els pescadors d_argelers_de_la_marenda
Els pescadors d_argelers_de_la_marendaEls pescadors d_argelers_de_la_marenda
Els pescadors d_argelers_de_la_marenda
 
Newsletter 6
Newsletter 6Newsletter 6
Newsletter 6
 
Recettes 1
Recettes 1Recettes 1
Recettes 1
 
Recettes léa
Recettes léaRecettes léa
Recettes léa
 
Techniques de pêche 1
Techniques de pêche 1Techniques de pêche 1
Techniques de pêche 1
 
Techniques de pêche 2
Techniques de pêche 2Techniques de pêche 2
Techniques de pêche 2
 
Poissons méditerranée
Poissons méditerranéePoissons méditerranée
Poissons méditerranée
 
Coquillages et crustacés méditerranée
Coquillages et crustacés méditerranéeCoquillages et crustacés méditerranée
Coquillages et crustacés méditerranée
 
Algues méditerranée
Algues méditerranéeAlgues méditerranée
Algues méditerranée
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bio
 
Activité maths
Activité mathsActivité maths
Activité maths
 
Les métiers de la mer
Les métiers de la merLes métiers de la mer
Les métiers de la mer
 

Dernier

Dernier (13)

Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptx
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 

Travaux bio

  • 1. Les grands problèmes environnementaux du XXIème siècle Projet Coménius 2009-2011 Classes de 3° -Mme I. Fraisier Résumé des travaux réalisés
  • 2. Une crise de la biodiversité ? La biodiversité, c' est ce qui qualifie la faune et la flore. La nature e t les anim aux sont m ena c és par de multiples dangers provenant essentielle m ent de l' a c tivité hum aine. La sur-pêche, la sur-chasse, la pollution, le braconnage et les incendies font partie des raisons de la disparition de certaines espèces qu'elles soient animales ou végétales. La nature est détruite de manière volontaire: incendies (par des pyromanes), déforestation et de manière involontaire: incendies (à cause de morceaux de verre qui traînent) et un manque de réglementation dans certains pays. Certaines espèces animalières sont déjà menacées (ex: le thon rouge) Cela aura des répercussions sur le climat, sur la chaîne alimentaire et cela peut détruire des espèces déjà menacées. Les répercussions peuvent aussi affec ter l'homm e qui n'en a pas conscienc e. L' homme est actuellement en train de rechercher des solutions pour lutter contre tous ces dangers. Il y a déjà des associations qui se sont créées mais est-ce suffisant si nous ne réagissons pas tous rapidement ?
  • 3. Quel avenir pour la Biodiversité ? Qu'est-ce que la biodiversité ? La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle est composée de la diversité des é cosystè m es, des espè c es, des populations e t c elle des gènes dans l'espac e e t dans le t e mps , ainsi que l'organisation et la répartition des écosystèmes aux échelles biogéographiques. Pourquoi la biodiversité est-elle menacée ? • Le réchauffe m ent clima tique (la fonte des glaces provoque la disparition d'espèces polaires). • La dégradation des milieux naturels ( près de la moitié de la surface forestière originelle a été détruite). Cela est dû à l'impact des activités agricoles, des industries d'extraction et du développement humain. • La troisième cause est la surexploitation des espèces. ( Comme la baleine bleue ) En Méditerranée, la cause principale reste le choc pétrolier de 1973. Les conséquences de sa disparition On observe de nombreuses conséquences aussi bien sur les homm es que sur les espè c es : • la sécurité alimentaire et l'eau propre, • la vulnérabilité face aux catastrophes naturelles, • les ressources énergétiques (bois...), • la disparition et la forte diminution d'espèces, • la réduction des tailles, le changement de taille d'age ou de sexe, • le changement de milieu naturel et la destruction d'espèces non ciblées. Les Solutions pour sa protection Préserver la Biodiversité à l’échelle mondiale: • En créant des rése rves de biosphère depuis les années 1972 par l’UNESCO. On en compte déjà 553 dans 107 pays à ce jour. • En pratiquant l’agriculture biologique avec des méthodes plus respectueuses de l’environnement ( fumiers, composts... qui remplacent insecticides engrais... • Préserver la Biodiversité à l’échelle internationale et locale :par la mise en place de plusieurs plans après la journée mondiale de la biodiversité et aussi par celle du recyclage en Europe depuis les années 1970.
  • 4. Le réchauffement climatique, un danger imminent ? Le thermomètre s'emballe et les gaz à effe t de serre sont direc t e m ent mis en c ause : rejetés en trop grande quantité, ils perturbent l'équilibre de l'atmosphère. Trop d'eau d'un côté, pas assez de l'autre, le contrecoup de l'effet de serre se fait déjà sentir. Au rythm e où va le réchauffe m ent, on cr aint un changem ent si rapide qu'il ne laissera ni aux anim aux ni à la flore le t e mps de s'adapter. De nombreuses espèces sont déjà en péril. Partout la vie animale est bouleversée par la hausse des températures. Si la faune et la flore sont touchées par le réchauffement, l'homm e n'est pas épargné . Des populations sont déjà obligées de quitter leurs terres à cause de la hausse des températures. Préserver la planète n'est plus une préoccupation nouvelle, mais il a fallu attendre les années 60 pour qu'un véritable mouvement écologique voie le jour. De nombreux pays ont alors réalisé qu'ils devaient agir ensemble pour protéger l'environnement. Le problè m e du réchauffem ent climatique ne peut ê tr e résolu qu'avec l'engagem ent du plus grand nombre d'Etats . Malgré la volonté politique de certains, les résultats ne sont toujours pas suffisants. On estime qu'il y aura 2 milliards de voitures dans le monde en 2050 ! Un vrai défi pour une planète en plein réchauffement. Aussi faut-il trouver dès aujourd'hui des solutions pour continuer à rouler sans continuer à polluer. A l'heure où l'urgence est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de plus en plus de pays se tournent vers l'énergie nucléaire. Propre et économique, elle n'est pourtant pas sans risque. Bureaux et habitations représentent la moitié de la consommation mondiale d'énergie et un quart des émissions de gaz effet de serre. Aujourd'hui, la maison « zéro CO2 » est non seulement envisageable, mais c'est une nécessité. Freiner la pollution a t mosphérique, c'est possible, à condition que le monde s'en donne les moyens. Du captage du CO2 à la reforestation, les solutions font appel aussi bien aux hautes technologies qu'à la nature elle- même. Marseille aujourd'hui et après la montée des eaux de 20 mètres !!! Catastrophe annoncée !!
  • 5. Quand le climat se dérègle … Pour comprendre les causes du réchauffement climatique il faut savoir que l’effet de serre est un phénomène naturel afin de préserver la survie de la planète. Il permet d’avoir une température moyenne de 15° contre 18° s’il n’existait pas. Les principales causes de ce réchauffement sont :  Le CO2 fait partie des nombreux gaz à effet de serre que nous émettons, il est la c ause principale du réchauffem ent climatique . On en émet des quantités astronomiques depuis la révolution industrielle à cause de l’utilisation d’énergies fossiles. Dès que nous brûlons ces énergies, nous produisons encore plus de carbone au cycle en ajoutant du carbone dans l’atmosphère.  La déforestation est un des phénomènes dans le réchauffe m ent clima tique à cause de la combustion du bois ou d’autres types de biomasses qui produisent aussi des quantités considérables de CO2.  Les pays riches et industrialisés comme les Etats- Unis ou les pays européens sont les pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre. Mais si nous accumulons trop de gaz à effet de serre dans l’atmosphère cela perturbera le climat de la Terre, alors des conséquences importantes sont à noter sur la planète .  De graves modifications de l’environnement constituent donc une menace pour la biodiversité et peuvent avoir des conséquences sur la santé humaine comme l’inondation en Australie à Rockampton en Janvier 2011.  Les dangers sur les populations comme la diminution des ressources d’eau, l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et l’extension des zones infectées par des maladies telles que le Choléra et le Paludisme.  En ce qui concerne les dangers sur la santé , ils peuvent être classés en deux catégories : - ceux qui se produiront directement sur l’organisme humain - ceux qui seront le résultat des bouleversements écologiques consécutifs au réchauffement climatique. Afin d’éviter le réchauffement climatique quelques gestes simples au quotidien peuvent être effectués , comme :  éteindre la lumière et les appareils électriques.  prendre une douche rapide à la place d’un bain.  acheter des produits respectueux de l’environnement  trier les déchets  utiliser le vélo pour les grands trajets, et privilégier les transports en commun
  • 6. Que faire de nos déchets ? En France, aujourd'hui on atteint une moyenne de 4 3 8 kilogra m m es par habitant e t par an !!! Entre 2008 et 2020 la quantité de déchets devrait augmenter de 40% dans le monde. Un Franç ais produit presque deux fois moins de déche ts qu'un Améric ain, m ais dix fois plus qu'un habitant d'un pays en voie de développem ent. À l'origine, les déchets sont tous biodégradables, c'est au fil des périodes de l'histoire qu'ils deviennent un problème pour la propreté et la gestion des villes. Pour lutter contre les maladies, le préfet de Paris Poubelle met en place des récipients dans lesquels sont jetés les déchets. Puis, viennent les décharges à ordures pour stocker des déchets qui ne cessent d'augmenter. La croissanc e impressionnante de la population mondiale augm ente le t aux de déche ts sur la planè te suite aux a c tivités ex erc é es par l'homm e . L’utilisation inconsidérée des ressources et l’élimination des déchets dans l’environnement contribuent à la dégradation du milieu. Cet t e dégrada tion du milieu a des implications sur la santé humaine, l’économie, la production alim entaire, le tourisme, la flore e t la faune . Plusieurs solutions ont été mises en place pour limiter la pollution causée par les déchets. Tout d'abord, nous pouvons agir chez nous grâce au compost age individuel. Il nous permettra de recycler la plupart de nos déchets alimentaires en engrais naturel pour nos plantes. De plus, le compost permet de réduire le volume de notre poubelle de près de 30%. Le recyclage s'inscrit dans la stratégie de traitement des déchets dite des 3R : Réduire / Réutiliser / Recycler Nous pouvons aussi agir à l'échelle de notre ville grâce à un c endrier de plage jet able en carton pour éviter les mégots sur le sable, l'été, sur la plage d' Argelès- sur-Mer. Un panneau d'inform a tion est disposé à l'entré e de la plage pour ave r tir les estivants des impa c ts des déchets , afin de prendre conscience et de mobiliser les générations futures.
  • 7. Le problème des déchets Aujourd'hui, chaque Français jette 3 6 0 kg d'ordures par an , soit presque un kilo par jour. 8 0 % de ces déchets, soit 2 9 0 kg, finissent en décharge. Des progrès ont été réalisés depuis 10 ans avec la mise en place du tri sélectif mais il reste très insuffisant. Les déchets posent un problème, car il y a une augmentation de la production des déchets, de 1% par an. Les e mballages pèsent 3 0 % du poids et 5 0 % du volume de nos poubelles. Les consommateurs ne perçoivent pas le produit jetable comme dommageable. La croissanc e démographique , l’évolution des modes de vie et des habitudes alimentaires participent fortement à l’augmentation de la quantité de déchets que nous jetons. Le phénomène est lié à la croissance de la population mondiale ainsi qu'à l'évolution du mode de consommation. Il faut 1 0 0 0 ans à un déchet en plastique pour se dégrader, 1 0 0 ans pour un déchet en métal et 4 0 0 0 ans pour le verre. Les déchets peuvent entraîner des m aladies dermatologiques. Toutes les particules dégradées s'infiltrent dans le sol et pe rturbent les é co-systè m es. En douze ans la production de déchets municipaux est passée de 4 4 1 kg par habitant en 1 9 9 5 à 5 3 6 Kg en 2 0 0 6. En 2008, seuls 3 0 % sont recyclés, alors qu'en Allemagne, Belgique, Suède, Pays-Bas, Danemark le recyclage es t de 4 5 %. Un déche t est sans valeur, m ais en plus on doit souvent payer pour son tr aite m ent. Les entreprises devraient concevoir autre m ent . Le recyclage permet de régénérer les matériaux et de fabriquer différent types de produits. L’incinéra tion, c'est le moyen de produire de l'énergie. La m é thanisation est un proc essus de dé composition de m a tières putrescibles. Le compost age favorise la décomposition naturelle des déchets organiques.
  • 8. Actions de nos com munes pour la prot ec tion de l'environnem ent Le double souci de bien accueillir tout en préservant notre environnement. 1.Argelès-sur-Mer 1. Le procédé meractive « En 1989 , la station était l'une des premières en FRANCE à s'équiper d'un procédé quelque peu révolutionnaire de traitement du sable de ses plages. Ce procédé baptisé MERACTIVE , inventé par l'ingénieur J.M Fresnel, permet en effet de détruire "écologiquement" les bactéries. Aux premiers rayons de soleil, les promeneurs bien avant les baigneurs, découvrent un sable parfaitement nettoyé et décontaminé par une grosse machine tractée ( nettoyage de 01h00 à 8h00 du matin ). Dans son parcours ( environ 3,5 hectares ), la cribleuse enlève les macro-déchets, puis simultanément tamise le sable sur 15 à 20 centimètres d'épaisseur avant de le rejeter au sol. C'est à ce moment là que le sable est pulvérisé avec un désinfectant naturel qui n'est autre que de l'eau de mer électrolysée, devenue momentanément bactéricide. Sous l'effet des rayons UV du soleil, la substance active se décompose et redevient au bout de trois ou quatre jours simple sel de mer. Des analyses régulières permettent de tester l'efficacité du procédé. Et aujourd'hui du Port au camping Roussillonnais , le sable sent le "propre" . Mais MERACTIVE n'est que la partie immergée d'un iceberg nommé nettoyage estival. En quelques chiffres, ce sont plus de 170 corbeilles , installées sur la plage et la promenade de front de mer et ramassées tous les jours du 15 juin au 15 septembre . Ce sont également 23 personnes employées (services municipaux) au nettoyage et à l'entretien de huit secteurs de plage. Pour le confort du vacancier, la station s'efforce chaque année d'acquérir de nouveaux équipements. Les 4 km de plage sont aujourd'hui équipés de six blocs sanitaires et six blocs douche. » 2. PAVILLON BLEU Depuis 10 ans, la qualité des eaux de baignade , placée sous la directive européenne , s'est considérablement améliorée. En étant l'une des premières communes littorales à s'équiper d'une station d'épuration performante, ARGELES faisait déjà office de station pilote en la matière. Du 15 juin au 15 septembre , la D.D.A.S.S contrôle régulièrement la qualité des eaux de baignade . Et cette année, comme l'année dernière, vous pourrez tout aussi régulièrement retrouver les résultats de ces analyses affichés dans les postes de secours , les bureaux de l' Office Municipal du Tourisme (plage et village), les postes de gendarmerie et de police municipale, à l'hôtel de ville, et sur les panneaux d'informations lumineux . Les résultats des dernières années le prouvent : vous pouvez vous baigner en toute sécurité. ARGELES est classée chaque année PAVILLON BLEU DES PLAGES PROPRES .
  • 9. 2. Collioure Une mer propre « Les plages, le port et la mer sont le prolongement de l’espace public de la Ville ; ils constituent des éléments particulièrement importants et sensibles pour la qualité de notre cadre de vie. Pour aider les usagers du port à préserver la qualité de nos eaux de baignade, la Ville a mis en place une "poubelle flottante" à disposition des plaisanciers au mouillage dans le port. Des agents municipaux collectent aussi directement les poubelles auprès des bateaux. » Un document est également remis aux nouveaux arrivants pour rappeler les règles en vigueur pour préserver cet environnement fragile (WC chimiques obligatoires, interdiction de vidanger dans le port ou de laver son bateau avec des produits détergents,…)