SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  80
Télécharger pour lire hors ligne
Évolution de la profession infirmière
OBBA Mohammed el Amine
Cadre infirmier, Institut National d‘Oncologie
Président de l‘AMIC
La journée internationale de l’infirmier (ère)
Le thème retenu par le Conseil International des Infirmiers :
Servir la collectivité et garantir la qualité :
Les infirmières a l’avant-garde des soins de santé primaires
Le thème retenu par l’Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie:
L’infirmier face aux lymphomes
1ére Journée Scientifique de l’AMIC
13 Juin 2008
Association Marocaine des Infirmier(e)s en Cancérologie
en partenariat avec le Centre d’Oncologie NAKHIL
1ére journée scientifique de l’AMIC
‘’L’infirmier face aux lymphomes’’
Rabat, Vendredi 13 Juin 2008 à Sofia Palace-Rabat
Evolution de la profession Infirmière
Mohammed.El Amine.OBBA (Cadre infirmier, Président de l'AMIC)
L'AMIC en cancérologie entre réalité et perspective d’avenir
Mohammed.El Amine.OBBA (Cadre infirmier, Président de l'AMIC)
Radiothérapie et lymphome
Pr. A.EL GHAZI (Radiothérapeute, Centre d’Oncologie NAKHIL)
Rôle de l’infirmier dans la Prise en charge d’un patient atteint du lymphome
Abdeslam. ZEDDOU, (Infirmiers en oncologie, Institut National d'Oncologie)
Rôle du Technicien de Radiothérapie dans la prise en charge d’un patient atteint d’un lymphome
hodgkinien
Mustapha. ABOULKACEM (Technicien de radiologie, Vice Président AMIC)
Lymphomes hodgkinien et non hodgkinien
Dr. K.DOGHMI (Hémato oncologie, Hopital Militaire Mohammed V - Rabat)
Relation Soignant/Soigné
Sylvia.PNAULT, M .MAARIF, Z.CHRAIBI (Soignants, Centre de traitement Al Kindy)
Sylvia. PINAULT (Aide soignante, Centre de traitement Al Kindy de Casablanca)
Le principe de la perfusion des anticancéreux par voie sous cutanée
Dr. Saber. BOUTAYEB (Oncologue, Hôpital de jour- INO-Sidi Mohammed Ben Abdellah)
L’infirmier face aux nouvelles thérapies dans l’oncologie
Dr. Samia ARIFI (Oncologue, Service d'Oncologie Médicale-CHU Hassan II- Fès)
Le pet scan-intérêt préparation indication
Rhizlane. ELOURI (Infirmier manipulatrice, Centre d’oncologie Al Azhar de Rabat)
La radiothérapie dans la vie d’un enfant
Sanaa. EL ARJOUNI (Sage femme manipulatrice, Centre de traitement Al Kindy de Casablanca)
Apport des nouvelles techniques en radiothérapie dans l’amélioration du ‘‘Cure’’
Pr. EL ABBES. El GHAZI et Dr. Samir. MOUATASSIM (Radiothérapeute-Radio-physicien, Centre d’Oncologie
Nakhil de Rabat)
L’art thérapie
Dr. Samir. SALMI (Peintre plasticien, Chercheur universitaire en poésie et peinture moderne)
Soins de supports
Sœur. THÉRÈSE (Infirmière, Centre d'Oncologie Ibn Rochd de Casa)
L’association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie
en collaboration avec
le Centre d’Oncologie NAKHIL
Célèbrent
La journée internationale de l’infirmier (ère)
Le thème retenu par le Conseil International des Infirmiers :
Servir la collectivité et garantir la qualité :
Les infirmières a l’avant-garde des soins de santé primaires
Le thème retenu par l’Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie:
L’infirmier face aux lymphomes
Association Marocaine
des Infirmiers en Cancérologie
La formation et notre vocation
Le patient et au centre de nos préoccupation
La communication et notre stratégie
Centre d’Oncologie NAKHIL
Radiothérapie, Curiethérapie et Chimiothérapie
La Journée internationale de
l'infirmière (JII) est célébrée dans
le monde entier le 12 mai, jour
anniversaire de la naissance de
Florence Nightingale.
Le(CII) encourage vivement toutes les infirmières où qu'elles se
trouvent à faire le plus grand usage possible de cette campagne
pour Servir la collectivité et garantir la qualité : les infirmières à
l’avant-garde des soins de santé primaires durant toute l'année,
que ce soit individuellement ou en groupes.
Le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération d’associations
nationales d’infirmières, représentant les infirmières de plus de 128
pays. Fondé en 1899, le CII est la première et la plus importante organisation
internationale regroupant des professionnels de la santé. Géré par des
infirmières pour des infirmières, il oeuvre dans le but de garantir des soins
infirmiers de qualité pour tous, de solides politiques de santé partout,
l’amélioration de la formation, ainsi que l’existence au niveau international d’une
profession infirmière respectée et d’un personnel compétent et satisfait
• L’AMIC institue cette journée de l'infirmière afin de multiplier les
occasions de faire valoir la contribution des infirmières dans leurs milieux
de soins respectifs, et particulièrement les centres d’oncologie au Maroc
• Il faut se rappeler que cette journée de l’infirmière vise à souligner le
travail exceptionnel des infirmières et des infirmiers et leur rôle
indispensable dans le réseau de la lutte contre le cancer dans les centres
d’Oncologie, Publiques et Privées ainsi que dans la société Marocaine.
Nous vous souhaitons une très bonne journée de l’infirmière 2008 !
La journée internationale de l'infirmière, le12
mai commémore chaque année l'anniversaire de naissance de
Florence Nightingale, à qui on doit le rôle
moderne des infirmières
Florence Nightingale
• Nightingale est né à Florence, en Italie le12 mai1820.
• Bien qu’elle soit naît en Italie, elle agrandi à Londres
• A l'âge de 33 ans, après avoir étudié les soins
infirmiers pendant neuf ans, Florence a commencé à
prendre soin des malades.
• En 1853, travaille dans une maison de soins
infirmiers,ou elle a apporté des améliorations,
notamment:
- Une meilleure organisation et formation pour le
personnel
- Elle a mis en place un système de canalisations d'eau
chaude à chaque étage.
- Elle a également créé un ascenseur pour les patients
et ou mettent leur repas
Pourquoi le 12 MAI
En 1854,lors de la guerre de Crimée,le Ministre britannique,lui demanda de
prendre les 38 infirmières qu'elle avait formés et aider à l'hôpital de Scutari,
en Turquie. qui recevait les blesses britanniques
- Elle envoyé des rapports de retour à Londres sur les façons d'améliorer les conditions de soins et la
prise en charge des patients.
- La nuit, se déplaçant sur chaque étage réconfortant les patients avec une lampe à la main;
Cette relation intime avec ses patients lui a valu le nom affectueux de « Dame
à la lampe » Nightingale
Elle a été la première personne à définir
que chaque patient a des besoins
individuels et que le rôle de l'infirmière
vise à satisfaire ces besoins
Elle a fait des soins infirmiers une
occupation respectée en établissant une
formation, en soulignant l'importance de
la formation continue, et en distinguant
les soins infirmiers de la médecine.
Elle est à l'origine de la Fondation de la
Croix Rouge Internationale;
Elle a également fondé la première école
d'infirmières en Angleterre;
Elle croyait qu' "une bonne pratique
infirmière ne grandit pas seule; elle est le
résultat d'études, d'enseignement,
d'entraînement, de pratique, qui se
finalise dans une base solide qui peut se
transférer dans tous les milieux, auprès
de tous les patients
Définitions institutionnelles de la
profession infirmière
Selon l’organisation mondiale de la santé
« La mission des soins infirmiers dans la société est d'aider les individus, les
familles et les groupes à déterminer et réaliser leur plein potentiel physique,
mental et social et à y parvenir dans le contexte de l'environnement dans
lequel ils vivent et travaillent, tout cela en respectant un code de déontologie
très stricte. Ceci exige que les infirmiers apprennent et assurent des fonctions
ayant trait au maintien et à la promotion de la santé aussi bien qu'à la
prévention de la maladie. Les soins infirmiers englobent également la
planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation, et
concernent les aspects physiques,mentaux et sociaux de la vie en ce qu'ils
affectent la santé, la maladie, le handicap et la mort. Les infirmiers permettent
la participation active de l'individu, de sa famille et de ses amis, du groupe
social et de la communauté, de façon appropriée dans tous les aspects des
soins de santé,et encouragent ainsi l'indépendance et l'autodétermination.
Les infirmiers travaillent aussi comme partenaire des membres des autres
professions impliquées dans la prestation des services de santé. »
Selon le conseil international des infirmiers
Définition des soins infirmiers
selon le CII
« On entend par soins infirmiers les soins prodigués, de manière
autonome ou en collaboration, aux individus de tous âges, aux
familles, aux groupes et aux communautés – malades ou bien-
portants – quel que soit le cadre. les soins infirmiers englobent la
promotion de la santé, la prévention de la maladie, ainsi que les
soins dispensés aux personnes malades, handicapés et
mourantes. Parmi les rôles essentiels relevant du personnel
infirmier citons encore la défense, la promotion d'un
environnement sain, la recherche, la participation à l'élaboration
de la politique de santé et à la gestion des systèmes de santé et
des patients, ainsi que l'éducation. »
1- L’infirmier(ère) est une personne qui a suivi un programme
d’étude d’enseignement de base, qui est habilitée par l’autorité
de réglementation à exercer dans son pays la profession
d’infirmière.
2 - L’enseignement infirmier de base est un programme
d’études officiellement reconnu qui donne les connaissances
étendues et solides nécessaires au comportement humain, à la
vie et aux soins infirmiers pour l’exercice général des soins
infirmiers, pour assumer un rôle de direction, suivre un
enseignement supérieur conduisant à une spécialisation ou la
pratique de soins infirmiers approfondis.
CII 1987
La profession infirmière est assure par:
• la profession infirmière est une science autant qu’un art.
• Une science parce que l’infirmier doit appliquer ses connaissances
professionnelles et techniques;
• un art parce qu’il doit établir une relation thérapeutique fondée sur
la vigilance et l’attendrissement.
• la profession infirmière a subit dans sa pratique des évolutions. Avant,
soigner c’est un art, une vocation pratiquée par les religieuses, mais
aujourd’hui, l’infirmier est un professionnel, son métier est régie par des
textes et des lois.
• l'activité de l'infirmière est définie et segmentée par la juxtaposition de
deux rôles dominants:
- Le rôle prescrit ou délégué, qui est induit par la prescription médicale.
- Le rôle propre ; à travers lequel l’infirmier se voit reconnaître
l'autonomie, la capacité de jugement et l'initiative.
• Les premiers écrits sur le travail infirmier remontent au 6e et 7e siècle
avant J-C
• Au Moyen âge les communautés religieuses sont vouées au soin des
malades
Au Moyen Age, Ce sont les ordres
religieux qui organisèrent la profession
selon des critères en lien avec la charité
et l'amour de Dieu. Le soin est alors
bénévole, et n'a qu'une valeur culturelle
et celle qui le pratique est prise en
charge par la structure religieuse.
Les religieuses resteront longtemps
dans les hôpitaux. Il faudra attendre la
laïcisation et la Première Guerre
mondiale pour que s'affirme la
profession d’infirmier.Moyen âge
•18éme Siècle
1755 CHRLOTTE BROWN, est nommée infirmière chef («MATRONE ») dans la.
BRITISH ARMY Elle voyage avec l'armée. D’EDOUARD BRADDOK elle était la
femme la mieux payée et la plus respectée dans l'armée. Elle supervisait les
infirmières, les blanchisseuses et les cuisinières. Elle a publié un journal de ses
mémoires.
1783 JAMS DER HAM, un esclave de La Nouvelle-orléans achète sa liberté avec
de l'argent gagnée en travaillant comme infirmier.
•19éme Siècle
1820 JENSY SNOW, une ancienne esclave fonde un hôpital à Peters burg en
Virginie
1844 DOROTHEA DIX témoigne dans le cadre de la constitution d'une loi dans le
New JERSEY en rapport avec les mauvais traitements infligés aux patients en
institutions psychiatriques.
• 1854 Florence Nightingale, pionnière des soins infirmiers modernes ainsi
que 38 infirmières volontaires sont envoyées en Turquie le 21 octobre pour
porter soin aux blessés de la guerre de Crimée.
• 1857 Ellen Ranyard fonde le premier groupe de travailleuses sociales
rémunérées en Angleterre. Elle instaure le programme des infirmières de
secteur (District Nurse) à Londres.
• 1860 Florence Nightingale publie le premier ouvrage sur la pratique
infirmière : Notes on Nursing:What it is and What it is No.
• 1867 Jane Currie Blaikie Hoge publie ses mémoires sur sa pratique en tant
qu'infirmière dans l’Union Army : The Boys in Blue.
• 1876 Le terme japonais 看護婦 (kangofu pour infirmière) est utilisé
pour la première fois.
• 1879 Mary Eliza Mahoney sort diplômée du for Women New England
Hospital and Children Training School for Nurses et devient la première
infirmière afro-américaine aux États-Unis.
• 1881 Clara Barton devient la première présidente de l'American Red Cross qu'elle fonda
le 21 mai.
• 1884 Mary Agnes Snively, la première infirmière formée selon les
conceptions de Florence Nightingale,prend la responsabilité de « Lady
Superintendent » duToronto General Hospital’s School of Nursing.
• 1885 La première école d'infirmière voit le jour au Japon .
• 1886 La première revue relative aux soins infirmiers, The Nightingale, est
publiée aux États-Unis.
• 1888 Le mensuel The Trained Nurse est publié pour la première fois dans l’État
de New York.
• 1893 Lillian Wald, fondatrice du système de visites d'infirmières à
domicile aux États-Unis, commence à enseigner les soins infirmiers à des
femmes de quartiers défavorisés de New York.
• 1893 Le comité The Nightingale Pledge, avec à sa tête Lystra Gretter, est
instauré pour valider la formation infirmière aux États-Unis.
• 1897 L’Association nord-américaine des infirmières (nommée aujourd'hui
ANADI) tient sa première conférence regroupant infirmières américaines et
canadiennes.
• 1897 Jane Delano devient « Super intendent » au Bellevue Hospital.
• 1899 Le Japon établit un système d'enseignement pour l'enseignement
des soins infirmiers modernes, avec notamment la Midwives Ordinance.
• 1899 Création du Conseil international des infirmières.
20 eme siécle
• 1901 La Nouvelle-Zélande devient le premier pays à enregistrer nationalement la
liste des infirmières.
• 1907 Création en France de la première école d'infirmière à l’hôpital de la Pitié-
Salpêtrière
• 1909 Le département des soins infirmiers est crée dans la Croix-Rouge américaine.
• 1909 L’université du Minnesota (University of Minnesota) accorde la première
licence en soins infirmiers, établissant un nouveau standard en matière
d'apprentissage du métier.
• 1911 L'association des infirmières canadiennes est fondée.
• 1915 Edith Cavell est exécutée par l'armée allemande pour avoir aidé des
centaines de soldats alliés à s'échapper des Pays-Bas.
• 1916 Le Royal Collège of nursing est fondé en Angleterre.
• 1918 Lenah Higbee est récompensée par la Navy Cross pour services rendus.
• 1921 Sophie Mannerheim, une pionnière des soins infirmiers modernes en
Finlande accepte la présidence de la Croix-Rouge finlandaise.
• 1923 Le département soins infirmiers de Yale aux États-Unis devient la première
école indépendante.
• Il base son enseignement sur un cursus universitaire.
• 1929 L'association des infirmières au Japon est fondée.
• 1931 Le documentaire The Forgotten Frontier est filmé et diffusé la même année. Il
retrace les activités des infirmières au domicile des personnes en zone rurale.
LES ANNÉES SOIXANTE:
les infirmières prennent conscience de ce qu’elles
sont une profession comme les autres , de
retrouver le sens original de leur fonction et de se
libérer de l’obéissance, de la soumission, et de la
charité .
A partir des années 1970-1980:
•Une relation de collaboration avec la médecine
et les autres disciplines de la santé
•Évolution dans les textes de l'exercice
professionnel avec la reconnaissance officielle du
rôle propre infirmier et du diagnostic infirmier
comme témoin de ce rôle.
• Émergence des soins Infirmiers comme
discipline à part entière, pouvant enrichir d'une
pratique et d'un savoir spécifiques les sciences
de la santé.
Vers 1960
• les infirmiers , exercent leur
fonctions dans un univers
complexe, constitué a la fois
du système de santé , le
système professionnel et
d’une manière plus large de
l’environnement social .Or,
dominés par l’ascendance des
traitements avec lesquels ils
sont confondu, ou qu’on leur
substitue, les soins infirmiers
se trouvent limité à
l’exécution des taches et
actes , et ignore les soins de
nursing dont la place est
omniprésente dans la pratique
infirmière, car ils sont
l’essence même de notre
profession .
Aujourd’hui
Avant le protectorat,au Maroc,il n'y avait ni infrastructure,ni
organisation sanitaire propre et par conséquent aucune formation
professionnelle.
- Ce n'est en effet qu'en 1941 que la première école de formation d'infirmière
fut ouverte à Casablanca. il s'agit de l'école d'état
d'infirmière de Casablanca qui était réservée aux seules jeunes françaises
résidant au Maroc. Elle préparait au diplôme d'État
Français.
- L'ouverture d'une autre école à Rabat devait suivre trois années plus tard, il
s'agit de l'école d'infirmiers musulmans de Rabat.
Elle était réservée aux jeunes marocains titulaires de C.E.P.M elle assurait une
formation de deux années au bout desquelles le jeune marocain pouvait devenir
infirmier stagiaire
s'il a une moyenne générale supérieure à 12/20 ou infirmier auxiliaire
s'il a une moyenne située entre 10 et 12/20.
- La même année 1944 fut ouverte une autre école à Casablanca,
école d'auxiliaires médico-sociales musulmanes qui recevait les jeunes
filles marocaines du niveau C.M2 (avec deux années de formation).
Vu les problèmes sanitaires auxquels il fallait faire face, les autorités
sanitaires du pays ont été amenées envisager l'ouverture de nouvelles
écoles de formation au début des années 50 à Fès, Marrakech, l'école des
A.S.D.E de Casa et deux écoles régionales d'infirmiers fonctionnaient.
- Parallèlement à la réadaptation de l'infrastructure sanitaire,les
responsables entreprirent une intensification de la formation du personnel
infirmier de manière à rentabiliser à cours terme
les moyens existants.
- Ce personnel devait dispenser des soins en l'absence du médecin sans
exiger les moyens thérapeutiques ou de diagnostics coûteux, cette
formation portera sur les aides sanitaires et les infirmiers brevetés (arrêté
ministériel du 23 Septembre 1957).
- La formation des A.S.D.E ne commença d'une manière effective pour les
marocains qu'en 1960, et à partir de 1962, pour certains techniciens.
- La formation au niveau de l'école de cadre a débuté en 1963
1960 La formation des ASDE
1962 l’ouverture de l’école des cadres par le décret du 13
août 1962
1984 la formation des infirmiers ASB n’est plus assurée
1994 La formation au niveau de des écoles de cadre est
arrêtée
2002
Début de formation en 2 éme cycle des études paramédicales:
 Surveillants des services sanitaires
 Enseignements
2004
Partenariat avec l'Université de Montréal
• La formation en maîtrise
• Formateurs de qualité qui prendront en
charge la formation du niveau du 2ème cycle
des études paramédicales .
• Lorsque florence Nightingale crée la première école d’infirmières en 1860.son objectif
est alors de définir les principes de la profession :
L’observation attentive des patients
La perception de leurs besoins.
- Florence Nightingale avait tout compris du métier d’infirmier(e), mais elle n’avait pu
prévoir l’extraordinaire extension des compétences et des responsabilités qui seraient
exigées.
• A présent les infirmier(e)s font aussi les prélèvement, administrent les médicaments,
surveillent les effets des traitements.
• Il faut être conscient du faite que la profession infirmière évolue sans cesse et
rapidement.
• Le savoir infirmier n’est pas un ensemble de connaissances à mettre simplement en
mémoire, ni un acquis dogmatique de gestes ou de comportement a applique dans une
situation donnée. C’est avant tout comprendre le patient après l’avoir soigneusement
observé ; a cet égard, les diagnostics médicaux sont indissociables des diagnostics
infirmiers. La perception des besoins des patients,de leurs confort physique,est au cœur
de la démarche infirmière ,et cette attitude doit s’appliquer aussi bien lors d’une
toilette ou lors d’un accompagnement
VERS 2040
VERS 3000
« Moi j'ai eu la chance d'aller en Inde »
Merci
• Le constat établi à partir des différents entretiens avec les intervenants a permis
de desceller certains dysfonctionnements majeurs responsables de la crise
morale, démographique, financière et managériale qui secouent les
établissements de soins.
- Les médecins et infirmiers s’inquiètent de la bureaucratie, du manque de
personnel soignant, une pénurie qu’ils n’ont pas créé et qu’ils doivent gérer.
- Les malades et leurs familles se plaignent d’une absence de prise en charge
globale de leur cas, en insistant sur les difficultés d’information qu’ils
rencontrent, sur les délais d’attente et sur la pauvreté des établissements de
soins.
• Nous sommes tous responsables d’un tel état de fait.
• Les administrations administrent plus qu’elles ne gèrent ou dirigent, les
médecins ont peu de culture du management et prescrivent sans prendre en
compte le coût de leurs décisions, les usagers voudraient avoir des soins de
qualité sans débourser un dirham et les élus s’opposent presque toujours aux
restructurations nécessaires par crainte du verdict populaire.
• L’organisation interne des hôpitaux est conservatrice, obsolète, basée trop
souvent sur son histoire, le dévouement des différents acteurs qui assurent
les soins et l’énergie dépensée à parer au plus pressé.
• Le manque de perspectives politiques à moyen terme a renforcé le
sentiment d’un combat inutile des hospitaliers faute d’une lisibilité claire de
leurs missions.
• Ce constat sévère est partagé par tous ceux qui se sont penchés sur
l’hôpital pour tenter de le sortir de cette spirale infernale. Elle risque
d’aboutir à la fuite des meilleurs vers la pratique à l’étranger ou à des
entorses aux réglementations publiques pour maintenir ou attirer les
compétences et conduit à la démotivation ou à l’inertie.
• On ne peut parler de crise, signe de tension, mais d’un risque réel de déclin
collectif.
Une telle situation n’est plus tolérable. Les membres du bureau, après avoir
rencontré les médecins, administrateurs, directeurs et personnels des
hôpitaux, universitaires, généraux et de proximité, les syndicats, les
institutions et des personnalités du monde de la santé, proposent une série
de mesures concrètes dont le but est, avant tout, d’alléger le carcan
administratif actuel et de redonner la confiance aux acteurs en les laissant
s’organiser librement et surtout rendre aux jeunes infirmiers, médecins,
directeurs et personnel l’envie et la fierté d’exercer leurs métiers à l’hôpital.
Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie
• L’AMIC institue cette journée de l'infirmière afin de
multiplier les occasions de faire valoir la
contribution des infirmières dans leurs milieux de
soins respectifs, et particulièrement les centres
d’oncologie au Maroc
• Il faut se rappeler que cette journée de l’infirmière
vise à souligner le travail exceptionnel des
infirmières et des infirmiers et leur rôle
indispensable dans le réseau de la lutte contre le
cancer dans les centres d’Oncologie, Publiques et
Privées ainsi que dans la société Marocaine.
Nous vous souhaitons une très bonne
journée de l’infirmière 2008 !
• AMIC institue cette journée de l'infirmière afin de multiplier
les occasions de faire valoir la contribution des infirmières
dans leurs milieux de soins respectifs, et particulièrement les
centres d’oncologie au Maroc
• Il faut se rappeler que cette journée de l’infirmière vise à
souligner le travail exceptionnel des infirmières et des
infirmiers et leur rôle indispensable dans le réseau de la lutte
contre le cancer dans les centres d’Oncologie, Publiques
et Privées ainsi que dans la société Marocaine.
Nous vous souhaitons une très bonne journée de l’infirmière
2008 !
L’AMIC entre réalité et perspective d’avenir
OBBA Mohammed el Amine
Cadre infirmier, Institut National d‘Oncologie
Président de l‘AMIC
La journée internationale de l’infirmier (ère)
Le thème retenu par le Conseil International des Infirmiers :
Servir la collectivité et garantir la qualité :
Les infirmières a l’avant-garde des soins de santé primaires
Le thème retenu par l’Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie:
L’infirmier face aux lymphomes
1ére Journée Scientifique de l’AMIC
13 Juin 2008
ASSOCIATION MAROCAINE
DES INFIRMIERS EN CANCEROLOGIE
L’AMIC est l’association Nationale des infirmiers et
techniciens de santé exerçant dans les centres
d’oncologie et services de cancérologie publique et
privé et autres professionnels de la santé, vouée à
l'amélioration des soins aux patients, la recherche, et
la formation dans le domaine de la cancérologie.
But:
promouvoir les compétences et de favoriser
l’excellence de la pratique de l’éducation, de la
recherche et du leadership dans le domaine de lutte
contre le cancer pour le bénéfice de la population
marocaine qui a droit à des infirmiers spécialisés en
cancérologie.
Vision
Devenir la principale association nationale multidisciplinaire qui
définit la qualité et les normes des soins infirmiers en cancérologie
pour les patients atteints de cancer tout en influençant le
changement à améliorer continuellement en soins infirmiers en
cancérologie.
• A court terme : d’ici 2009 L’AMIC sera un leader National dans le
domaine des soins infirmiers en cancérologie
• A moyen terme: d’ici 2011 Crée l’alliance maghrébine des
infirmiers en cancérologie
• A Long terme : d’ici 2014 Crée un centre de formation de base en
cancérologie pour tout les infirmiers de la région des pays du
Maghreb
Mission
• promouvoir les soins infirmiers en cancérologie et
la qualité des soins aux patients atteints de
tumeurs malignes.
• Fournir une équipe d'infirmiers qualifiés et
motivés qui vont jouer un rôle important dans la
mise en place d’une base pour les soins infirmiers
en cancérologie au Maroc et dans la région des
pays du Maghreb.
Objectifs:
• Fédérer l’ensemble des infirmier(e) s du Maroc exerçant dans les centres
d’Oncologie aussi bien du public que du Privé dans le cadre d’un réseau
engagé dans la prévention, dépistage, traitement, réadaptation, soins
palliatifs et la lutte contre le cancer au Maroc.
• Assurer la représentativité des infirmier(e) s Marocains en cancérologie
au sein des organismes régionaux et nationaux impliqués dans la lutte
contre le cancer.
• Promouvoir et optimiser la qualité des soins infirmiers en cancérologie au
Maroc et contribuer à leur évolution pour répondre aux besoins et
attentes de la population tout en respectant les règles de l’éthique
infirmière.
• Favoriser le développement d’une formation de base spécialisée en soins
infirmiers en cancérologie au Maroc ; Clef de l’amélioration continue de la
qualité en soins infirmiers en cancérologie.
• Promouvoir la recherche infirmière dans le domaine de cancérologie au
Maroc.
• Promouvoir la formation continue du personnel infirmier en cancérologie.
• Diffuser l’information Professionnelle et assure une meilleure
communication entre les infirmiers en cancérologie.
• Établir un partenariat actif avec les autres professionnels de santé
s’occupant de la cancérologie (médecin oncologue, radio oncologue,
chirurgien, chimiothérapeute…).
• Établir des relations de partenariat, de coordination et d’échange entre les
différents organismes et associations poursuivant les mêmes buts pour la
lutte contre le cancer au niveau national et international.
• Améliorer les conditions de travail des infirmier(e)s relevant des centres
d’oncologie publique et privée, et assurer leurs protections contre les
risques potentiellement afférents par l’exercice de leurs professions.
PRÉCISION ET EXPLICATION DE NOS ORIENTATIONSSTRATÉGIQUES:
(POUR NOUS-MÊMES ET POUR NOS PARTENAIRES)
Mener à bien ces missions nous oblige à une double responsabilité :
1. Mieux définir le cadre de cohérence de nos activités pour qu'il constitue un espace
dans lequel tous Le personnels infirmiers exerçant dans les centres d’oncologie
trouvent les informations en cancérologie dont ils ont besoin et, parallèlement, que
tous les adhérés de l’association se reconnaissent.
2. Et, partant de là, identifier et énoncer des lignes de forces stratégiques en fonction
d'enjeux de développement et de partenariats, au bénéfice des centres d’oncologie
et de leurs infirmiers.
Les pistes de réflexion :
• Est-ce que c’est le rôle de l’AMIC de remplir une mission
qui peut être assurée par les instituts de formations
• L’AMIC crée ses services pour répondre a un besoin
immédiat de développer les soins infirmiers en
cancérologie pour mieux prendre en charge les patients
atteints d’un cancer.
• Difficulté de poser un diagnostic partager entre les
infirmiers, les techniciens, les médecins et les patients.
• L’AMIC doit faire le relais entre les infirmiers et les
différentes association de lutte contre le cancer.
Le contexte actuel:
Un contexte favorable qui se caractérise par :
• L’émergence d’une culture infirmière en soins infirmiers en cancérologie.
• Une forte adhésion de l’ensemble du centre d’oncologie, et leur
alignement aux axes stratégique du ministre de la santé et de l’association
Lalla Salma de Lutte contre le cancer.
• La communauté médicale et soit partie prenante soit attentiste, mais en
aucun cas défavorable.
Les enjeux :
• Représentation de tous les infirmiers et techniciens des différents centres
d’oncologie
• Renforcement de l’organisation interne.
• Maîtrise de la réalité de pouvoir travailler par objectifs réaliste.
• S’inscrire dans le projet de L’ALSLM.
• La formation continue permet et conduit à la spécialisation.
• Faire des projets d’établissement capitaliser.
• Stratégie a court, moyen, et a long terme.
• Réseau /Alliance –voix unifiée reposant sur des intérêts
réciproque,l’importance de travailler en réseau en impliquant des partenaire
extérieure,les sensibiliser pour être reconnu et crée un carnet d’adresse.
• Création de comites avec des équipes mobiles,pluridisciplinaires.
• Le plaidoyer tout en offrants du service.
• Le lobbying en renforcent les alliances /partenariats avec les autres
association.
UN ENSEMBLE D'ORIENTATIONS ÉLABORÉES EN COMMUN POUR GUIDER
L'ACTION:
• L'élaboration de ce projet stratégique et choisieambitieusement, réalistes
et réalisables et appelés à guider nos pratiques. S’appuyant sur un travail
collectif. C'est une condition de l'ensemble des membres qui auront à le
mettre en oeuvre. Pour cela, sous la conduite du Bureau du conseil
d’administration de L’AMIC qui a piloté le processus d’élaboration et suivi
pas à pas l’avancée des réflexions, l’exercice a permis que soient consultés
par les infirmiers qui ont reçu une formation en oncologie par
l’association Lalla Salma de lutte contre le cancer et les cadres de
l’association pour qu’ils apportent leur aide technique au conseil
d’administration.
• D’autre part, plusieurs entretiens ont été conduits auprès de différents
groupes d’acteurs, parties prenantes à l’action de l’association.
• Une première série de rencontres a permis d’écouter des représentants
des centres d’oncologie Rabat et Casa, des représentants d’autre
association médicale scientifique de lutte contre le cancer. Ils ont apporté
leur vision des faits marquants du devenir de l’association, tel qu’elles la
perçoivent, leur point de vue sur les services actuels qui leur sont proposés.
Ils ont ébauché pour nous l’analyse des forces et Faiblesses de L’AMIC et
tenté de décrire les enjeux auxquels elle doit faire face compte tenu des
menaces et opportunités qu’offre l’environnement.
• Une seconde série d’entretiens, cette fois par téléphone, auprès des
centres d’oncologie, a permis de compléter l’état des lieux.
• Toutefois, l'exercice d’élaboration d’un projet stratégique est difficile, notre
expérience en la matière n'est pas très ancienne, mais nous avons tenté de
réunir toutes les conditions de la réussite.
UN PROCESSUS:
Pour laisser le temps de la réflexion et de l’échange au sein des composantes, qui
seront arrêté avec l’assemblée générale.
Ce processus se découpe en trois phases principales :
• Le diagnostic stratégique : analyse de l’environnement dans lequel l’AMIC doit
agir, forces et faiblesses de l’association et recueil des attentes des parties
prenantes en sont les éléments clés.
• Le choix stratégique : formalisation des questions stratégiques qui se posent à
l’AMIC, ses réponses à ces questions et son plan d’action pour atteindre les
objectifs fixés, en constituent les grandes étapes. L’assemblée générale se
prononcera sur le projet présenté par le conseil d’administration.
• le déploiement stratégique : la déclinaison de l’ambition de l’AMIC en opérations,
projets, actions à réaliser, ordonnancés selon un planning prévisionnel sur la
période de réalisation du projet stratégique qui sera réalisée aussitôt les
orientations arrêtées.
LE PROJET STRATÉGIQUE 2008-2011
A ÉTÉ ÉLABORÉ DANS L´ESPRIT DE :
1. Conforter l´AMIC pour qu’elle puisse assumer la place de choix qui est la sienne
dans le paysage des centres d´oncologie, publique et prive au Maroc
2. Accompagnement aux personnel infirmiers dans leur désir d’évolution en
professionnels spécialisés en cancérologie
3. L’amélioration de la qualité de prise en charge des patients par les infirmiers et
techniciens de sante exerçant dans les centres d´oncologie
4. De fixer un standard de connaissance et de compétence clinique pour la
pratique des soins infirmiers en cancérologie
5. Renforcer la formation continue et la recherche en soins infirmiers en
cancérologie
Analyse de la situation:
• La bataille contre le cancer au Maroc s’est intensifiée ces dernières années. Le
nombre de personnes affectées par cette maladie n’est pas encore défini, Selon
le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), on estime à 40000 le
nombre de nouveaux cas chaque année au Maroc, dont plus de 1000 enfants.
Les spécialistes prennent en charge environ 30.000 nouveaux cas chaque
année, dont 12.000 sont traités dans des centres d’oncologie.
• Au cours des dernières années, le cancer a évolué, de multiples façons, passant
du statut de Maladie aiguë mortelle à celui de maladie chronique;Cette
évolution inquiétante du cancer au Maroc a créé de nouveaux besoins des
personnes atteintes de cancer et de leurs proches,qui varient en fonction de
nombreuse variables,telles l´age et les différents types de cancer;entraînant
des changements dans la demande de soins et services, auxquels les
responsables de la santé doivent faire face tout en s’inscrivant dans le cadre de
la mise en oeuvre d'une recommandation faite en 2005 par l'Organisation
mondiale de la santé (OMS), appelant tous les Etats membres à élaborer des
politiques nationales dans le domaine de la lutte contre le cancer adaptés au
contexte socio-économique de chaque pays
d’où la nécessité d’élaborer un plan national de lutte contre le cancer ce qui a
amener l’association Lalla Salma a mettre l'accent sur l'importance et l'utilité d’un
registre pour une meilleure connaissance des indicateurs de la maladie cancéreuse
en l'occurrence, l'incidence, la morbidité et, à terme, la mortalité pour une
meilleure planification de la prise en charge ,et d’avoir une vision plus claire sur la
propagation de cette maladie dans la société ; Sans un registre de population des
cancers, il est impossible de conduire une surveillance épidémiologique du cancer,
ni mettre en place un plan national de lutte contre le cancer adapté à notre
situation. En outre, le registre des cancers constitue une banque de données utile
pour les médecins, les professionnels de la santé et les décideurs. Selon les
résultats du Registre de Casablanca, l’incidence standardisée globale
(hommes+femmes) est de 101.7 nouveaux cas pour 100 000 habitants par an. Ceci
correspond à 30 500 nouveaux cas de cancers au Maroc chaque année. Le cancer
du sein vient en première position, suivi par le cancer du col utérin, puis du cancer
du poumon et celui de la prostate, par contre les cancers du tube digestif
présentent une incidence relativement faible.
• Par conséquent, les efforts de lutte contre le cancer doivent s’orienter vers ces
localisations très fréquentes chez nous. La mise en place d’un programme
national de lutte contre le cancer s’est imposée avec en particulier des
programmes de dépistage et de diagnostic précoce pour lutter contre les
cancers du col utérin et du sein, de même qu’un programme de prévention se
basant sur la lutte anti tabac,
• A travers sa vision d’avenir a l’élaboration d’un programme national de lutte
contre le cancer, une étude nationale visant à évaluer la qualité de vie des
patients avant, pendant et après le traitement du cancer ce qui va permettre
d’apporter au patient une meilleure prise en charge ; et un registre national du
cancer ; avec une nouvelle approche allant de l’information, à la prévention, la
détection précoce, le traitement et l’accompagnement des patients et de leur
famille.
Le Royaume se trouve aujourd'hui au premier rang des nations
engagées dans la lutte contre le cancer avec des réalisations
exceptionnelles et des perspectives pour les années à venir
extrêmement intéressantes.
• Dans ce contexte actuel en cancérologie ou les soins et techniques sont en
constante évolution, le rôle et la responsabilité des infirmiers sont appelés à
évoluer et a s’étendre au sein des centres d´oncologie, ou l’infirmier est un maillon
important de l’équipe médicale. Qui doit être capable d’apporter son concours à
l’élaboration d’un diagnostic et procéder aux soins spécifiques et d’hygiène
nécessaire à l’état de santé du malade. Il doit faire le lien entre le malade et le
milieu hospitalier. Il se doit d’être à l’écoute, de rencontrer les familles, d’assurer un
accompagnement et un suivi psychologique.
• Le métier est éprouvant physiquement et psychologiquement; L’organisation du
travail implique une présence permanente auprès des malades.
• Les établissement de santé publique et prive connaissent des évolution profondes
de leur organisation et de leur positionnement. Les pratiques professionnelles
doivent s’adapter continuellement aux techniques et organisations misent en
œuvres. La profession infirmière connaît une mutation conséquente qui nécessite
des qualifications et des apprentissages nouveaux.
Les soins contre le cancer changent chaque jour. Les
infirmières en cancérologie ont besoin de savoir chaque
chose sur les nouveaux traitements et technologies qui
changent les soins et qui font changer et faire évoluer les
politiques de santé.
• Pour se maintenir bien informés des soins à la pointe de la technologie, les
infirmiers ont un besoin croissant d’une formation à la fois standard et
continue dans les six principales spécialisations responsables de la prise en
charge des patients cancéreux, à savoir, la radiothérapie et la
chimiothérapie, la douleur et soins palliatif, l’hématologie, la psychologie
• Cependant, il existe très peu de directives relatives à la formation des
infirmiers en cancérologie. Cela a porté en 2007, l’association Lalla Salma
de lutte contre le cancer à développer un programme de Formation
continue en soins infirmiers en oncologie.
• Ce programme a pour but de « créer une main d’œuvre sanitaire motivée
et productive, indispensable au renforcement du système de fourniture des
soins de santé » ; de renforcer donc les compétences des infirmiers au sein
de leur équipe. Le but général est de garantir que les patients, où qu’ils
vivent, aient une chance égale d’être soignés par des infirmiers bien
formés.
• Dans un environnement en fortes mutations dans le champ de soins
infirmiers en milieu hospitalier, nous réaffirmons l'importance, dans le
cadre d'un projet politique nationale, d’une grande proximité avec les
centres d´oncologie et leurs infirmiers, et voulons préciser comment nous
entendons contribuer, en nous projetant dans l'avenir, à
l’accompagnement de ces changements.
• Cet avis est le résultat d´une analyse réaliser par les membres du bureau
du conseil d´administration de L´AMIC a partir de document sur le sujet et
de leur connaissance de la réalité Marocaine. En s´appuyant sur une
volonté d'insertion dynamique dans l'environnement de la formation des
infirmiers et l´information des patients; Nous devons donc démontrer
notre capacité d'analyse et de compréhension du contexte qui
conditionne notre action, et notre aptitude à aider à le construire.
• Nous devons avoir cette ambition d'œuvrer au développement de la formation
continue des infirmiers et à l'adaptation de leurs compétences aux centres
d´oncologie public et prive.
• L’hôpital change, dés lors l’AMIC développe sa mission d’appui, de veille,
d’expertise, de conseil et d’évaluation et s’associe a toutes les initiatives qui
œuvre dans ce sens.
• C'est aussi une exigence de professionnalisme que nous devons nous imposer,
pour pouvoir prétendre être un partenaire efficace des centres d´oncologie ;
exigence qui nous oblige à faire des choix et à les expliciter :
.Pour nous-mêmes afin d'affirmer le sens de notre action pour que tous les personnels
infirmiers s'y reconnaissent ;
.Pour nos patients et leurs familles, qui nous font confiance ;
.Pour nos futur partenaires dans l'action, tant au niveau national qu'à celui de la région
des pays du Maghreb.
PROBLÉMATIQUES:
1.LA PROFESSION:
• Absence d’une politique de la profession en soins infirmiers en cancérologie
• Exercice de la profession infirmière non réglementé
• Mauvaises conditions de travail
• Absence d’un code de la déontologie infirmière
• Absence d’un ordre professionnel infirmier
• Respect de l’éthique
• Absence d’un code de la déontologie infirmière
Une des caractéristiques du système de soins a été pendant longtemps la pénurie
structurelle des personnels infirmiers qualifies. Il s´agit de faire apparaître l´impact
de cette situation sur l´organisation des centres d´oncologies. Une situation qui se
traduit, par :
• une surcharge de travail des infirmiers et une dégradation de leurs conditions de
travail; de ce fait les postes tenus par les infirmiers se caractérisent par des
conditions de travail pénibles (horaires de travail et gardes) difficilement compatible
avec la vie familiale et sociale.
• Une description de la situation de l´infirmier par un rapport de dépendance vis-à-
vis des médecins; d´ailleurs, sans énumération des actes que peuvent effectuer les
infirmiers : les plus élémentaires peuvent être accomplis en dehors de la présence
du médecin mais sur prescription
Une situation de dépendance des infirmiers consacrée par les textes :
la définition actuelle de la profession d´infirmiers date du Dahir n°1-57-008 du 21 Chaabane 1379 (19
février 1960) réglementant le port du titre et l’exercice de la profession d’infirmier (BO du 26 Février
1960, page 443) dans son Article premier « Est considérée comme exerçant la profession
d'infirmier toute personne qui donne habituellement soit à domicile, soit dans des
organismes privés d'hospitalisation, de prévention ou de consultation, des soins prescrits ou
conseillés par un médecin ».
Quand a l’exercice de la profession dans son Article 2 « Nul ne peut porter le titre ni être admis à
exercer la profession d'infirmier s'il n'est possesseur d'un diplôme ou titre donnant le droit
d'exercer cette profession dans toute l'étendue soit du Royaume du Maroc,soit de son pays
d'origine ou du pays dont il est ressortissant soit du pays où le diplôme lui aura été délivré, à
la condition dans tous les cas que la profession ait été réglementée dans ces pays et sous
réserve de la vérification du titre ou diplôme par le secrétaire général du Gouvernement qui
statuera sans recours après avis des ministres de la santé publique et de l'éducation
nationale ».
Le décret royal n°1178-66 2 Février 1967 portant statut particulier du personnel du ministère de la santé
publique,ce décret ne comporte aucune indication ayant trait ni aux attributions ni à la responsabilité de
l’infirmier. Le décret n° 2-93-308 du 29 Octobre 1993 portant statut particulier du corps des infirmiers et
assistants médicaux du ministère de la santé publique modifié par le décret n°2-00-307du 5/7/2000,
même s’il a apporter une Institution du corps d’infirmiers, une Mention de taches pour chaque grade et
a reconnu à l’infirmier un rôle propre ; mais il a désigné le médecin responsable des actes de l’infirmier.
Le décret n° 2-06-620 du 13 Avril 2007 portant statut particulier du corps d’infirmiers du ministère de la
santé a apporté le1er Statut propre au corps d’infirmiers, attribution de fonctions propres, Indemnités
statutaires, amélioration positive du cadre des infirmiers auxiliaires, recrutement sur concours, mais
sans notification du rôle propre de l’infirmier (recule par rapport au décret octobre 1993)
2. LA FORMATION:
• Carence dans la recherche en soins infirmier en cancérologie
• Problèmes de structures de soins
• Absence Développement de carrière insatisfaisant
• Gestion des soins infirmiers défaillante
• Absence d’un code de la déontologie infirmière
2-1- Place du dispositif de formation du personnel infirmier et techniciens de santé
Répartie sur deux institutions :
• Les instituts de formation aux carrières de santé (IFCS), par le ministère de la santé (21 IFCS en 2003)
• Les établissements de formation privée du personnel infirmiers et techniciens de santé (30 en 2003)
2-2 Place du dispositif de soins :
• Centres hospitaliers universitaires
• Centres d’oncologie publique
• Centres d’oncologie privée
• Hôpitaux régionaux
2-3 Lieux de formation du personnel infirmiers et techniciens de santé :
• Institut de formation publique et privé
- Enseignement théorique
- Enseignement pratique
• Structures sanitaires
- Stage
- Intégration
- Construction identitaire
• Si dans le programme du premier cycle des instituts de
formation des infirmiers, la spécificité infirmière apparaît,
elle n’a donné lieu à aucun texte codifiant et protégeant le
domaine de leur compétence
• Quant à La formation des surveillants de soins au deuxième
cycle, on y élabore une formation en organisation scientifique
du travail qui vient s’intégrer dans sa pratique de
l’administration. Mais au plan de la pratique des soins, le
pouvoir que lui confère ce nouveau savoir théorique ne
dépasse pas le niveau de celui de l’infirmière soignante ; les
connaissances acquises portent en majeure partie sur
l’organisation, et nullement sur les connaissances médicales.
• 2-4 Pourquoi une reforme de la formation du personnel infirmier et techniciens de
santé ?
• Selon le conseil international des infirmiers « La profession infirmière et une
discipline professionnelle basée sur une science évolutive, qui change en fonction
de la société, des pathologies émergentes et des résultats des recherches. Elle se
traduit dans des courants de pensée qui influent directement sur la dispensation de
soins »
• Les évolutions de la profession infirmière dans tout les centres d’oncologie, et les
besoins exprime par les infirmiers nécessite des actions adapter en matière de
formation
• L’hôpital change, dés lors L’AMIC développe sa mission d’appui, de veille,
d’expertise, de conseil et d’évaluation et s’efforce de s’associe a toutes les
initiatives qui œuvre dans ce sens.
• Le système de formation du personnel infirmiers et technicienne de santé qui
auront a exerce dans les centres d’oncologie publique ou privés ne répond plus aux
exigences de l'évolution de la science en cancérologie.
• Il se caractérisait principalement par :
• • Une forte rigidité des textes notamment en ce qui concerne la création de
nouveaux profils pour répondre aux nouveaux besoins de la population.
• • Un décalage de notre système de formation du personnel infirmier par rapport
aux systèmes de formation similaires dans le monde.
• La formation du personnel infirmiers en oncologie constitue une composante
essentielle des axes stratégiques urgentes et prioritaires de l’OMS en matière de
lutte contre le cancer au Maroc en 2006.
• Répondre aux besoins et difficultés de la complexité en professionnels infirmiers et
techniciens de santé compétents, et en mesure de contribuer efficacement à la prise
en charge des patients atteint du cancer ; aussi bien qu'au niveau des différents
centres d’oncologie au Maroc, dans le secteur public comme dans le privé sont des
enjeux majeurs de la stratégie de formation de l’association Lalla Salma de lutte
contre le cancer, du ministère de la santé et des centres hospitaliers universitaires
;qui s'inscrivent dans le cadre d’une vision d'amélioration de la qualité de la
formation et de revalorisation des ressources humaines
• Quant à la formation continue en oncologie, la seule qui existe pour l’instant relève
de l’initiative de l’association Lalla Salma, pour combler les manques de formation
de base .ce sont des périodes de recyclage de trois ou scinques jours, sur une année
à concurrence d’une semaine par mois ; pendant sept mois dont le but et de« créer
une main d’œuvre sanitaire motivée et productive, indispensable au renforcement
du système de fourniture des soins de santé » ; de renforcer donc les compétences
des infirmier(e)s au sein de leur équipe.
OBJECTIFS:
• Rehausser le profil des infirmiers en cancérologie au niveau national
• Améliorer les pratiques et les soins infirmiers destinés aux patients en contribuant avec
les décideurs politiques nationaux
• Fournir une voix et un soutien pour les membres
• Fournir un réseau de professionnels pour partager l'expérience et l'expertise
• Promouvoir le développement et la recherche dans le domaine des soins infirmiers en
cancérologie
• Faire de La spécialité des soins infirmiers en cancérologie une composante essentielle
du service de santé, tout au long du continuum du cancer.
• Construire l’AMIC sur des bases solide, bien gérée, une association efficace.
• Faire augmenter le nombre des adhère de l’AMIC d'année en année.
• Développer et promouvoir les directives et les normes de bonne pratique.
• Organiser des conférence sur les soins infirmiers en cancérologie.
• Produire un bulletin d'information deux fois par an.
• Fournir un site Web et groupe de discussion.
• Établir un réseau de groupes régionaux.
• Développer de bonnes liaisons internationales.
• Agir comme une ressource pour les membres à partager l'information donnée aux
patients.
Crée des alliances en urgence, impérieux et nécessaire si nous voulons survivre et
prospérer en tant qu'association
Notre stratégie
Pour remplir notre mission nous poursuivant les quatre objectifs stratégiques
• 1- Renforcer le dispositif de la formation et de la
recherche en soins infirmiers en cancérologie
• 2- La défonce des intérêts moreaux des infirmiers et de
leurs patients
• 3- L’information des patients de leurs prisent en charge
par les infirmiers soignants
• 4- Leadership dans le développement de la politique
national en soins infirmiers en cancérologie
« Moi j'ai eu la chance d'aller en Inde »
Merci

Contenu connexe

Tendances

Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012
Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012
Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012KOMODO
 
GENEVA MEDERI CLINIC - Flyer
GENEVA MEDERI CLINIC - FlyerGENEVA MEDERI CLINIC - Flyer
GENEVA MEDERI CLINIC - Flyerdcalawson
 
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...Caroline Pastorelli
 
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.Réseau Pro Santé
 
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Marie Campistron
 
Approche interculturelle de la santé et de la maladie
Approche interculturelle de la santé et de la maladieApproche interculturelle de la santé et de la maladie
Approche interculturelle de la santé et de la maladieRéseau Pro Santé
 
Kcbronchiqueapetitecellule
KcbronchiqueapetitecelluleKcbronchiqueapetitecellule
KcbronchiqueapetitecellulePatou Conrath
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021Almaviva Santé
 
Les médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieLes médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieMònica Moro
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020Almaviva Santé
 
Kcbronchiqueendoscopie
KcbronchiqueendoscopieKcbronchiqueendoscopie
KcbronchiqueendoscopiePatou Conrath
 
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicalePrésentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicalePierre Leroy
 
Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux
Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux
Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux Patrick MERCIÉ
 

Tendances (15)

Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012
Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012
Cooperations Et Organisations Des Soins Et Lfss2012
 
GENEVA MEDERI CLINIC - Flyer
GENEVA MEDERI CLINIC - FlyerGENEVA MEDERI CLINIC - Flyer
GENEVA MEDERI CLINIC - Flyer
 
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
 
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
 
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
 
Approche interculturelle de la santé et de la maladie
Approche interculturelle de la santé et de la maladieApproche interculturelle de la santé et de la maladie
Approche interculturelle de la santé et de la maladie
 
Kcbronchiqueapetitecellule
KcbronchiqueapetitecelluleKcbronchiqueapetitecellule
Kcbronchiqueapetitecellule
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
 
Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail  Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail
 
Les médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieLes médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vie
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
 
Unite nutrition
Unite nutritionUnite nutrition
Unite nutrition
 
Kcbronchiqueendoscopie
KcbronchiqueendoscopieKcbronchiqueendoscopie
Kcbronchiqueendoscopie
 
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicalePrésentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
 
Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux
Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux
Dpc jo arreté dec 2015 umfcs Bordeaux
 

Similaire à 1ere journee amic 2008 resume communications power point.compressed

Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...Fondation de l'Avenir
 
Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007
Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007
Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007pbcom1998
 
La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...
La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...
La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...Khadija Moussayer
 
Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France. Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France. Ludovic Clerima
 
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKRAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKyann EIRAUDO
 
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipLe réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipCOLUFRAS
 
Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013soshepatites
 
Recommandations de la 1ère journée des maladies rares au Maroc
Recommandations de la 1ère journée des maladies rares au MarocRecommandations de la 1ère journée des maladies rares au Maroc
Recommandations de la 1ère journée des maladies rares au MarocKhadija Moussayer
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"ASIP Santé
 
Magazine Almaviva Santé été 2023
Magazine Almaviva Santé été 2023Magazine Almaviva Santé été 2023
Magazine Almaviva Santé été 2023Almaviva Santé
 
Présentation de l'association.
Présentation de l'association.Présentation de l'association.
Présentation de l'association.Réseau Pro Santé
 
Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"
Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"
Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"Gazellotop
 
FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...
FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...
FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...Filip Vermeulen
 
ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptx
ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptxORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptx
ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptxphan79
 
From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...
From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...
From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...Shared Patient Experience
 

Similaire à 1ere journee amic 2008 resume communications power point.compressed (20)

Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
 
Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007
Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007
Communiqué de Presse Salon infirmier - 30 octobre 2007
 
La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...
La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...
La femme au coeur des maladies auto immunes journée de lauto immunité 2011 am...
 
Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France. Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France.
 
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKRAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
 
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipLe réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
 
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariatMdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
 
Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013
 
Sages femmes qui sont-elles -
Sages femmes   qui sont-elles -Sages femmes   qui sont-elles -
Sages femmes qui sont-elles -
 
Recommandations de la 1ère journée des maladies rares au Maroc
Recommandations de la 1ère journée des maladies rares au MarocRecommandations de la 1ère journée des maladies rares au Maroc
Recommandations de la 1ère journée des maladies rares au Maroc
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
 
Magazine Almaviva Santé été 2023
Magazine Almaviva Santé été 2023Magazine Almaviva Santé été 2023
Magazine Almaviva Santé été 2023
 
La profession infirmière.
La profession infirmière.La profession infirmière.
La profession infirmière.
 
Présentation de l'association.
Présentation de l'association.Présentation de l'association.
Présentation de l'association.
 
La profession infirmière
La profession infirmièreLa profession infirmière
La profession infirmière
 
Les formations post dei.
Les formations post dei.Les formations post dei.
Les formations post dei.
 
Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"
Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"
Présentation de l'association "Coeur de Gazelles"
 
FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...
FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...
FOS médical et infirmier - L'infirmier de bloc opératoire - Exercices 01 - Co...
 
ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptx
ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptxORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptx
ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE en cours.pptx
 
From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...
From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...
From the care cycle to the life cycle... The place, role, contribution of the...
 

1ere journee amic 2008 resume communications power point.compressed

  • 1.
  • 2. Évolution de la profession infirmière OBBA Mohammed el Amine Cadre infirmier, Institut National d‘Oncologie Président de l‘AMIC La journée internationale de l’infirmier (ère) Le thème retenu par le Conseil International des Infirmiers : Servir la collectivité et garantir la qualité : Les infirmières a l’avant-garde des soins de santé primaires Le thème retenu par l’Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie: L’infirmier face aux lymphomes 1ére Journée Scientifique de l’AMIC 13 Juin 2008
  • 3. Association Marocaine des Infirmier(e)s en Cancérologie en partenariat avec le Centre d’Oncologie NAKHIL 1ére journée scientifique de l’AMIC ‘’L’infirmier face aux lymphomes’’ Rabat, Vendredi 13 Juin 2008 à Sofia Palace-Rabat Evolution de la profession Infirmière Mohammed.El Amine.OBBA (Cadre infirmier, Président de l'AMIC) L'AMIC en cancérologie entre réalité et perspective d’avenir Mohammed.El Amine.OBBA (Cadre infirmier, Président de l'AMIC) Radiothérapie et lymphome Pr. A.EL GHAZI (Radiothérapeute, Centre d’Oncologie NAKHIL) Rôle de l’infirmier dans la Prise en charge d’un patient atteint du lymphome Abdeslam. ZEDDOU, (Infirmiers en oncologie, Institut National d'Oncologie) Rôle du Technicien de Radiothérapie dans la prise en charge d’un patient atteint d’un lymphome hodgkinien Mustapha. ABOULKACEM (Technicien de radiologie, Vice Président AMIC) Lymphomes hodgkinien et non hodgkinien Dr. K.DOGHMI (Hémato oncologie, Hopital Militaire Mohammed V - Rabat) Relation Soignant/Soigné Sylvia.PNAULT, M .MAARIF, Z.CHRAIBI (Soignants, Centre de traitement Al Kindy)
  • 4. Sylvia. PINAULT (Aide soignante, Centre de traitement Al Kindy de Casablanca) Le principe de la perfusion des anticancéreux par voie sous cutanée Dr. Saber. BOUTAYEB (Oncologue, Hôpital de jour- INO-Sidi Mohammed Ben Abdellah) L’infirmier face aux nouvelles thérapies dans l’oncologie Dr. Samia ARIFI (Oncologue, Service d'Oncologie Médicale-CHU Hassan II- Fès) Le pet scan-intérêt préparation indication Rhizlane. ELOURI (Infirmier manipulatrice, Centre d’oncologie Al Azhar de Rabat) La radiothérapie dans la vie d’un enfant Sanaa. EL ARJOUNI (Sage femme manipulatrice, Centre de traitement Al Kindy de Casablanca) Apport des nouvelles techniques en radiothérapie dans l’amélioration du ‘‘Cure’’ Pr. EL ABBES. El GHAZI et Dr. Samir. MOUATASSIM (Radiothérapeute-Radio-physicien, Centre d’Oncologie Nakhil de Rabat) L’art thérapie Dr. Samir. SALMI (Peintre plasticien, Chercheur universitaire en poésie et peinture moderne) Soins de supports Sœur. THÉRÈSE (Infirmière, Centre d'Oncologie Ibn Rochd de Casa)
  • 5.
  • 6. L’association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie en collaboration avec le Centre d’Oncologie NAKHIL Célèbrent La journée internationale de l’infirmier (ère) Le thème retenu par le Conseil International des Infirmiers : Servir la collectivité et garantir la qualité : Les infirmières a l’avant-garde des soins de santé primaires Le thème retenu par l’Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie: L’infirmier face aux lymphomes Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie La formation et notre vocation Le patient et au centre de nos préoccupation La communication et notre stratégie Centre d’Oncologie NAKHIL Radiothérapie, Curiethérapie et Chimiothérapie
  • 7. La Journée internationale de l'infirmière (JII) est célébrée dans le monde entier le 12 mai, jour anniversaire de la naissance de Florence Nightingale. Le(CII) encourage vivement toutes les infirmières où qu'elles se trouvent à faire le plus grand usage possible de cette campagne pour Servir la collectivité et garantir la qualité : les infirmières à l’avant-garde des soins de santé primaires durant toute l'année, que ce soit individuellement ou en groupes.
  • 8. Le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération d’associations nationales d’infirmières, représentant les infirmières de plus de 128 pays. Fondé en 1899, le CII est la première et la plus importante organisation internationale regroupant des professionnels de la santé. Géré par des infirmières pour des infirmières, il oeuvre dans le but de garantir des soins infirmiers de qualité pour tous, de solides politiques de santé partout, l’amélioration de la formation, ainsi que l’existence au niveau international d’une profession infirmière respectée et d’un personnel compétent et satisfait
  • 9. • L’AMIC institue cette journée de l'infirmière afin de multiplier les occasions de faire valoir la contribution des infirmières dans leurs milieux de soins respectifs, et particulièrement les centres d’oncologie au Maroc • Il faut se rappeler que cette journée de l’infirmière vise à souligner le travail exceptionnel des infirmières et des infirmiers et leur rôle indispensable dans le réseau de la lutte contre le cancer dans les centres d’Oncologie, Publiques et Privées ainsi que dans la société Marocaine. Nous vous souhaitons une très bonne journée de l’infirmière 2008 !
  • 10. La journée internationale de l'infirmière, le12 mai commémore chaque année l'anniversaire de naissance de Florence Nightingale, à qui on doit le rôle moderne des infirmières
  • 11. Florence Nightingale • Nightingale est né à Florence, en Italie le12 mai1820. • Bien qu’elle soit naît en Italie, elle agrandi à Londres • A l'âge de 33 ans, après avoir étudié les soins infirmiers pendant neuf ans, Florence a commencé à prendre soin des malades. • En 1853, travaille dans une maison de soins infirmiers,ou elle a apporté des améliorations, notamment: - Une meilleure organisation et formation pour le personnel - Elle a mis en place un système de canalisations d'eau chaude à chaque étage. - Elle a également créé un ascenseur pour les patients et ou mettent leur repas Pourquoi le 12 MAI
  • 12. En 1854,lors de la guerre de Crimée,le Ministre britannique,lui demanda de prendre les 38 infirmières qu'elle avait formés et aider à l'hôpital de Scutari, en Turquie. qui recevait les blesses britanniques - Elle envoyé des rapports de retour à Londres sur les façons d'améliorer les conditions de soins et la prise en charge des patients. - La nuit, se déplaçant sur chaque étage réconfortant les patients avec une lampe à la main; Cette relation intime avec ses patients lui a valu le nom affectueux de « Dame à la lampe » Nightingale
  • 13. Elle a été la première personne à définir que chaque patient a des besoins individuels et que le rôle de l'infirmière vise à satisfaire ces besoins Elle a fait des soins infirmiers une occupation respectée en établissant une formation, en soulignant l'importance de la formation continue, et en distinguant les soins infirmiers de la médecine. Elle est à l'origine de la Fondation de la Croix Rouge Internationale; Elle a également fondé la première école d'infirmières en Angleterre; Elle croyait qu' "une bonne pratique infirmière ne grandit pas seule; elle est le résultat d'études, d'enseignement, d'entraînement, de pratique, qui se finalise dans une base solide qui peut se transférer dans tous les milieux, auprès de tous les patients
  • 14. Définitions institutionnelles de la profession infirmière
  • 15. Selon l’organisation mondiale de la santé « La mission des soins infirmiers dans la société est d'aider les individus, les familles et les groupes à déterminer et réaliser leur plein potentiel physique, mental et social et à y parvenir dans le contexte de l'environnement dans lequel ils vivent et travaillent, tout cela en respectant un code de déontologie très stricte. Ceci exige que les infirmiers apprennent et assurent des fonctions ayant trait au maintien et à la promotion de la santé aussi bien qu'à la prévention de la maladie. Les soins infirmiers englobent également la planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation, et concernent les aspects physiques,mentaux et sociaux de la vie en ce qu'ils affectent la santé, la maladie, le handicap et la mort. Les infirmiers permettent la participation active de l'individu, de sa famille et de ses amis, du groupe social et de la communauté, de façon appropriée dans tous les aspects des soins de santé,et encouragent ainsi l'indépendance et l'autodétermination. Les infirmiers travaillent aussi comme partenaire des membres des autres professions impliquées dans la prestation des services de santé. »
  • 16. Selon le conseil international des infirmiers Définition des soins infirmiers selon le CII « On entend par soins infirmiers les soins prodigués, de manière autonome ou en collaboration, aux individus de tous âges, aux familles, aux groupes et aux communautés – malades ou bien- portants – quel que soit le cadre. les soins infirmiers englobent la promotion de la santé, la prévention de la maladie, ainsi que les soins dispensés aux personnes malades, handicapés et mourantes. Parmi les rôles essentiels relevant du personnel infirmier citons encore la défense, la promotion d'un environnement sain, la recherche, la participation à l'élaboration de la politique de santé et à la gestion des systèmes de santé et des patients, ainsi que l'éducation. »
  • 17. 1- L’infirmier(ère) est une personne qui a suivi un programme d’étude d’enseignement de base, qui est habilitée par l’autorité de réglementation à exercer dans son pays la profession d’infirmière. 2 - L’enseignement infirmier de base est un programme d’études officiellement reconnu qui donne les connaissances étendues et solides nécessaires au comportement humain, à la vie et aux soins infirmiers pour l’exercice général des soins infirmiers, pour assumer un rôle de direction, suivre un enseignement supérieur conduisant à une spécialisation ou la pratique de soins infirmiers approfondis. CII 1987 La profession infirmière est assure par:
  • 18. • la profession infirmière est une science autant qu’un art. • Une science parce que l’infirmier doit appliquer ses connaissances professionnelles et techniques; • un art parce qu’il doit établir une relation thérapeutique fondée sur la vigilance et l’attendrissement. • la profession infirmière a subit dans sa pratique des évolutions. Avant, soigner c’est un art, une vocation pratiquée par les religieuses, mais aujourd’hui, l’infirmier est un professionnel, son métier est régie par des textes et des lois. • l'activité de l'infirmière est définie et segmentée par la juxtaposition de deux rôles dominants: - Le rôle prescrit ou délégué, qui est induit par la prescription médicale. - Le rôle propre ; à travers lequel l’infirmier se voit reconnaître l'autonomie, la capacité de jugement et l'initiative.
  • 19.
  • 20.
  • 21. • Les premiers écrits sur le travail infirmier remontent au 6e et 7e siècle avant J-C • Au Moyen âge les communautés religieuses sont vouées au soin des malades Au Moyen Age, Ce sont les ordres religieux qui organisèrent la profession selon des critères en lien avec la charité et l'amour de Dieu. Le soin est alors bénévole, et n'a qu'une valeur culturelle et celle qui le pratique est prise en charge par la structure religieuse. Les religieuses resteront longtemps dans les hôpitaux. Il faudra attendre la laïcisation et la Première Guerre mondiale pour que s'affirme la profession d’infirmier.Moyen âge
  • 22. •18éme Siècle 1755 CHRLOTTE BROWN, est nommée infirmière chef («MATRONE ») dans la. BRITISH ARMY Elle voyage avec l'armée. D’EDOUARD BRADDOK elle était la femme la mieux payée et la plus respectée dans l'armée. Elle supervisait les infirmières, les blanchisseuses et les cuisinières. Elle a publié un journal de ses mémoires. 1783 JAMS DER HAM, un esclave de La Nouvelle-orléans achète sa liberté avec de l'argent gagnée en travaillant comme infirmier. •19éme Siècle 1820 JENSY SNOW, une ancienne esclave fonde un hôpital à Peters burg en Virginie 1844 DOROTHEA DIX témoigne dans le cadre de la constitution d'une loi dans le New JERSEY en rapport avec les mauvais traitements infligés aux patients en institutions psychiatriques.
  • 23. • 1854 Florence Nightingale, pionnière des soins infirmiers modernes ainsi que 38 infirmières volontaires sont envoyées en Turquie le 21 octobre pour porter soin aux blessés de la guerre de Crimée. • 1857 Ellen Ranyard fonde le premier groupe de travailleuses sociales rémunérées en Angleterre. Elle instaure le programme des infirmières de secteur (District Nurse) à Londres. • 1860 Florence Nightingale publie le premier ouvrage sur la pratique infirmière : Notes on Nursing:What it is and What it is No. • 1867 Jane Currie Blaikie Hoge publie ses mémoires sur sa pratique en tant qu'infirmière dans l’Union Army : The Boys in Blue. • 1876 Le terme japonais 看護婦 (kangofu pour infirmière) est utilisé pour la première fois. • 1879 Mary Eliza Mahoney sort diplômée du for Women New England Hospital and Children Training School for Nurses et devient la première infirmière afro-américaine aux États-Unis.
  • 24. • 1881 Clara Barton devient la première présidente de l'American Red Cross qu'elle fonda le 21 mai. • 1884 Mary Agnes Snively, la première infirmière formée selon les conceptions de Florence Nightingale,prend la responsabilité de « Lady Superintendent » duToronto General Hospital’s School of Nursing. • 1885 La première école d'infirmière voit le jour au Japon . • 1886 La première revue relative aux soins infirmiers, The Nightingale, est publiée aux États-Unis. • 1888 Le mensuel The Trained Nurse est publié pour la première fois dans l’État de New York.
  • 25. • 1893 Lillian Wald, fondatrice du système de visites d'infirmières à domicile aux États-Unis, commence à enseigner les soins infirmiers à des femmes de quartiers défavorisés de New York. • 1893 Le comité The Nightingale Pledge, avec à sa tête Lystra Gretter, est instauré pour valider la formation infirmière aux États-Unis. • 1897 L’Association nord-américaine des infirmières (nommée aujourd'hui ANADI) tient sa première conférence regroupant infirmières américaines et canadiennes. • 1897 Jane Delano devient « Super intendent » au Bellevue Hospital. • 1899 Le Japon établit un système d'enseignement pour l'enseignement des soins infirmiers modernes, avec notamment la Midwives Ordinance. • 1899 Création du Conseil international des infirmières.
  • 26.
  • 27. 20 eme siécle • 1901 La Nouvelle-Zélande devient le premier pays à enregistrer nationalement la liste des infirmières. • 1907 Création en France de la première école d'infirmière à l’hôpital de la Pitié- Salpêtrière • 1909 Le département des soins infirmiers est crée dans la Croix-Rouge américaine. • 1909 L’université du Minnesota (University of Minnesota) accorde la première licence en soins infirmiers, établissant un nouveau standard en matière d'apprentissage du métier. • 1911 L'association des infirmières canadiennes est fondée. • 1915 Edith Cavell est exécutée par l'armée allemande pour avoir aidé des centaines de soldats alliés à s'échapper des Pays-Bas. • 1916 Le Royal Collège of nursing est fondé en Angleterre. • 1918 Lenah Higbee est récompensée par la Navy Cross pour services rendus. • 1921 Sophie Mannerheim, une pionnière des soins infirmiers modernes en Finlande accepte la présidence de la Croix-Rouge finlandaise. • 1923 Le département soins infirmiers de Yale aux États-Unis devient la première école indépendante. • Il base son enseignement sur un cursus universitaire. • 1929 L'association des infirmières au Japon est fondée. • 1931 Le documentaire The Forgotten Frontier est filmé et diffusé la même année. Il retrace les activités des infirmières au domicile des personnes en zone rurale.
  • 28. LES ANNÉES SOIXANTE: les infirmières prennent conscience de ce qu’elles sont une profession comme les autres , de retrouver le sens original de leur fonction et de se libérer de l’obéissance, de la soumission, et de la charité . A partir des années 1970-1980: •Une relation de collaboration avec la médecine et les autres disciplines de la santé •Évolution dans les textes de l'exercice professionnel avec la reconnaissance officielle du rôle propre infirmier et du diagnostic infirmier comme témoin de ce rôle. • Émergence des soins Infirmiers comme discipline à part entière, pouvant enrichir d'une pratique et d'un savoir spécifiques les sciences de la santé. Vers 1960
  • 29. • les infirmiers , exercent leur fonctions dans un univers complexe, constitué a la fois du système de santé , le système professionnel et d’une manière plus large de l’environnement social .Or, dominés par l’ascendance des traitements avec lesquels ils sont confondu, ou qu’on leur substitue, les soins infirmiers se trouvent limité à l’exécution des taches et actes , et ignore les soins de nursing dont la place est omniprésente dans la pratique infirmière, car ils sont l’essence même de notre profession . Aujourd’hui
  • 30. Avant le protectorat,au Maroc,il n'y avait ni infrastructure,ni organisation sanitaire propre et par conséquent aucune formation professionnelle. - Ce n'est en effet qu'en 1941 que la première école de formation d'infirmière fut ouverte à Casablanca. il s'agit de l'école d'état d'infirmière de Casablanca qui était réservée aux seules jeunes françaises résidant au Maroc. Elle préparait au diplôme d'État Français. - L'ouverture d'une autre école à Rabat devait suivre trois années plus tard, il s'agit de l'école d'infirmiers musulmans de Rabat. Elle était réservée aux jeunes marocains titulaires de C.E.P.M elle assurait une formation de deux années au bout desquelles le jeune marocain pouvait devenir infirmier stagiaire s'il a une moyenne générale supérieure à 12/20 ou infirmier auxiliaire s'il a une moyenne située entre 10 et 12/20. - La même année 1944 fut ouverte une autre école à Casablanca, école d'auxiliaires médico-sociales musulmanes qui recevait les jeunes filles marocaines du niveau C.M2 (avec deux années de formation).
  • 31. Vu les problèmes sanitaires auxquels il fallait faire face, les autorités sanitaires du pays ont été amenées envisager l'ouverture de nouvelles écoles de formation au début des années 50 à Fès, Marrakech, l'école des A.S.D.E de Casa et deux écoles régionales d'infirmiers fonctionnaient. - Parallèlement à la réadaptation de l'infrastructure sanitaire,les responsables entreprirent une intensification de la formation du personnel infirmier de manière à rentabiliser à cours terme les moyens existants. - Ce personnel devait dispenser des soins en l'absence du médecin sans exiger les moyens thérapeutiques ou de diagnostics coûteux, cette formation portera sur les aides sanitaires et les infirmiers brevetés (arrêté ministériel du 23 Septembre 1957). - La formation des A.S.D.E ne commença d'une manière effective pour les marocains qu'en 1960, et à partir de 1962, pour certains techniciens. - La formation au niveau de l'école de cadre a débuté en 1963
  • 32. 1960 La formation des ASDE 1962 l’ouverture de l’école des cadres par le décret du 13 août 1962 1984 la formation des infirmiers ASB n’est plus assurée 1994 La formation au niveau de des écoles de cadre est arrêtée 2002 Début de formation en 2 éme cycle des études paramédicales:  Surveillants des services sanitaires  Enseignements 2004 Partenariat avec l'Université de Montréal • La formation en maîtrise • Formateurs de qualité qui prendront en charge la formation du niveau du 2ème cycle des études paramédicales .
  • 33. • Lorsque florence Nightingale crée la première école d’infirmières en 1860.son objectif est alors de définir les principes de la profession : L’observation attentive des patients La perception de leurs besoins. - Florence Nightingale avait tout compris du métier d’infirmier(e), mais elle n’avait pu prévoir l’extraordinaire extension des compétences et des responsabilités qui seraient exigées. • A présent les infirmier(e)s font aussi les prélèvement, administrent les médicaments, surveillent les effets des traitements. • Il faut être conscient du faite que la profession infirmière évolue sans cesse et rapidement. • Le savoir infirmier n’est pas un ensemble de connaissances à mettre simplement en mémoire, ni un acquis dogmatique de gestes ou de comportement a applique dans une situation donnée. C’est avant tout comprendre le patient après l’avoir soigneusement observé ; a cet égard, les diagnostics médicaux sont indissociables des diagnostics infirmiers. La perception des besoins des patients,de leurs confort physique,est au cœur de la démarche infirmière ,et cette attitude doit s’appliquer aussi bien lors d’une toilette ou lors d’un accompagnement
  • 34.
  • 36. « Moi j'ai eu la chance d'aller en Inde »
  • 37. Merci
  • 38.
  • 39.
  • 40.
  • 41. • Le constat établi à partir des différents entretiens avec les intervenants a permis de desceller certains dysfonctionnements majeurs responsables de la crise morale, démographique, financière et managériale qui secouent les établissements de soins. - Les médecins et infirmiers s’inquiètent de la bureaucratie, du manque de personnel soignant, une pénurie qu’ils n’ont pas créé et qu’ils doivent gérer. - Les malades et leurs familles se plaignent d’une absence de prise en charge globale de leur cas, en insistant sur les difficultés d’information qu’ils rencontrent, sur les délais d’attente et sur la pauvreté des établissements de soins. • Nous sommes tous responsables d’un tel état de fait. • Les administrations administrent plus qu’elles ne gèrent ou dirigent, les médecins ont peu de culture du management et prescrivent sans prendre en compte le coût de leurs décisions, les usagers voudraient avoir des soins de qualité sans débourser un dirham et les élus s’opposent presque toujours aux restructurations nécessaires par crainte du verdict populaire.
  • 42. • L’organisation interne des hôpitaux est conservatrice, obsolète, basée trop souvent sur son histoire, le dévouement des différents acteurs qui assurent les soins et l’énergie dépensée à parer au plus pressé. • Le manque de perspectives politiques à moyen terme a renforcé le sentiment d’un combat inutile des hospitaliers faute d’une lisibilité claire de leurs missions. • Ce constat sévère est partagé par tous ceux qui se sont penchés sur l’hôpital pour tenter de le sortir de cette spirale infernale. Elle risque d’aboutir à la fuite des meilleurs vers la pratique à l’étranger ou à des entorses aux réglementations publiques pour maintenir ou attirer les compétences et conduit à la démotivation ou à l’inertie. • On ne peut parler de crise, signe de tension, mais d’un risque réel de déclin collectif.
  • 43. Une telle situation n’est plus tolérable. Les membres du bureau, après avoir rencontré les médecins, administrateurs, directeurs et personnels des hôpitaux, universitaires, généraux et de proximité, les syndicats, les institutions et des personnalités du monde de la santé, proposent une série de mesures concrètes dont le but est, avant tout, d’alléger le carcan administratif actuel et de redonner la confiance aux acteurs en les laissant s’organiser librement et surtout rendre aux jeunes infirmiers, médecins, directeurs et personnel l’envie et la fierté d’exercer leurs métiers à l’hôpital.
  • 44.
  • 45. Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie • L’AMIC institue cette journée de l'infirmière afin de multiplier les occasions de faire valoir la contribution des infirmières dans leurs milieux de soins respectifs, et particulièrement les centres d’oncologie au Maroc • Il faut se rappeler que cette journée de l’infirmière vise à souligner le travail exceptionnel des infirmières et des infirmiers et leur rôle indispensable dans le réseau de la lutte contre le cancer dans les centres d’Oncologie, Publiques et Privées ainsi que dans la société Marocaine. Nous vous souhaitons une très bonne journée de l’infirmière 2008 !
  • 46. • AMIC institue cette journée de l'infirmière afin de multiplier les occasions de faire valoir la contribution des infirmières dans leurs milieux de soins respectifs, et particulièrement les centres d’oncologie au Maroc • Il faut se rappeler que cette journée de l’infirmière vise à souligner le travail exceptionnel des infirmières et des infirmiers et leur rôle indispensable dans le réseau de la lutte contre le cancer dans les centres d’Oncologie, Publiques et Privées ainsi que dans la société Marocaine. Nous vous souhaitons une très bonne journée de l’infirmière 2008 !
  • 47. L’AMIC entre réalité et perspective d’avenir OBBA Mohammed el Amine Cadre infirmier, Institut National d‘Oncologie Président de l‘AMIC La journée internationale de l’infirmier (ère) Le thème retenu par le Conseil International des Infirmiers : Servir la collectivité et garantir la qualité : Les infirmières a l’avant-garde des soins de santé primaires Le thème retenu par l’Association Marocaine des Infirmiers en Cancérologie: L’infirmier face aux lymphomes 1ére Journée Scientifique de l’AMIC 13 Juin 2008
  • 48. ASSOCIATION MAROCAINE DES INFIRMIERS EN CANCEROLOGIE L’AMIC est l’association Nationale des infirmiers et techniciens de santé exerçant dans les centres d’oncologie et services de cancérologie publique et privé et autres professionnels de la santé, vouée à l'amélioration des soins aux patients, la recherche, et la formation dans le domaine de la cancérologie.
  • 49. But: promouvoir les compétences et de favoriser l’excellence de la pratique de l’éducation, de la recherche et du leadership dans le domaine de lutte contre le cancer pour le bénéfice de la population marocaine qui a droit à des infirmiers spécialisés en cancérologie.
  • 50. Vision Devenir la principale association nationale multidisciplinaire qui définit la qualité et les normes des soins infirmiers en cancérologie pour les patients atteints de cancer tout en influençant le changement à améliorer continuellement en soins infirmiers en cancérologie. • A court terme : d’ici 2009 L’AMIC sera un leader National dans le domaine des soins infirmiers en cancérologie • A moyen terme: d’ici 2011 Crée l’alliance maghrébine des infirmiers en cancérologie • A Long terme : d’ici 2014 Crée un centre de formation de base en cancérologie pour tout les infirmiers de la région des pays du Maghreb
  • 51. Mission • promouvoir les soins infirmiers en cancérologie et la qualité des soins aux patients atteints de tumeurs malignes. • Fournir une équipe d'infirmiers qualifiés et motivés qui vont jouer un rôle important dans la mise en place d’une base pour les soins infirmiers en cancérologie au Maroc et dans la région des pays du Maghreb.
  • 52. Objectifs: • Fédérer l’ensemble des infirmier(e) s du Maroc exerçant dans les centres d’Oncologie aussi bien du public que du Privé dans le cadre d’un réseau engagé dans la prévention, dépistage, traitement, réadaptation, soins palliatifs et la lutte contre le cancer au Maroc. • Assurer la représentativité des infirmier(e) s Marocains en cancérologie au sein des organismes régionaux et nationaux impliqués dans la lutte contre le cancer. • Promouvoir et optimiser la qualité des soins infirmiers en cancérologie au Maroc et contribuer à leur évolution pour répondre aux besoins et attentes de la population tout en respectant les règles de l’éthique infirmière. • Favoriser le développement d’une formation de base spécialisée en soins infirmiers en cancérologie au Maroc ; Clef de l’amélioration continue de la qualité en soins infirmiers en cancérologie.
  • 53. • Promouvoir la recherche infirmière dans le domaine de cancérologie au Maroc. • Promouvoir la formation continue du personnel infirmier en cancérologie. • Diffuser l’information Professionnelle et assure une meilleure communication entre les infirmiers en cancérologie. • Établir un partenariat actif avec les autres professionnels de santé s’occupant de la cancérologie (médecin oncologue, radio oncologue, chirurgien, chimiothérapeute…). • Établir des relations de partenariat, de coordination et d’échange entre les différents organismes et associations poursuivant les mêmes buts pour la lutte contre le cancer au niveau national et international. • Améliorer les conditions de travail des infirmier(e)s relevant des centres d’oncologie publique et privée, et assurer leurs protections contre les risques potentiellement afférents par l’exercice de leurs professions.
  • 54. PRÉCISION ET EXPLICATION DE NOS ORIENTATIONSSTRATÉGIQUES: (POUR NOUS-MÊMES ET POUR NOS PARTENAIRES) Mener à bien ces missions nous oblige à une double responsabilité : 1. Mieux définir le cadre de cohérence de nos activités pour qu'il constitue un espace dans lequel tous Le personnels infirmiers exerçant dans les centres d’oncologie trouvent les informations en cancérologie dont ils ont besoin et, parallèlement, que tous les adhérés de l’association se reconnaissent. 2. Et, partant de là, identifier et énoncer des lignes de forces stratégiques en fonction d'enjeux de développement et de partenariats, au bénéfice des centres d’oncologie et de leurs infirmiers.
  • 55. Les pistes de réflexion : • Est-ce que c’est le rôle de l’AMIC de remplir une mission qui peut être assurée par les instituts de formations • L’AMIC crée ses services pour répondre a un besoin immédiat de développer les soins infirmiers en cancérologie pour mieux prendre en charge les patients atteints d’un cancer. • Difficulté de poser un diagnostic partager entre les infirmiers, les techniciens, les médecins et les patients. • L’AMIC doit faire le relais entre les infirmiers et les différentes association de lutte contre le cancer.
  • 56. Le contexte actuel: Un contexte favorable qui se caractérise par : • L’émergence d’une culture infirmière en soins infirmiers en cancérologie. • Une forte adhésion de l’ensemble du centre d’oncologie, et leur alignement aux axes stratégique du ministre de la santé et de l’association Lalla Salma de Lutte contre le cancer. • La communauté médicale et soit partie prenante soit attentiste, mais en aucun cas défavorable.
  • 57. Les enjeux : • Représentation de tous les infirmiers et techniciens des différents centres d’oncologie • Renforcement de l’organisation interne. • Maîtrise de la réalité de pouvoir travailler par objectifs réaliste. • S’inscrire dans le projet de L’ALSLM. • La formation continue permet et conduit à la spécialisation. • Faire des projets d’établissement capitaliser. • Stratégie a court, moyen, et a long terme. • Réseau /Alliance –voix unifiée reposant sur des intérêts réciproque,l’importance de travailler en réseau en impliquant des partenaire extérieure,les sensibiliser pour être reconnu et crée un carnet d’adresse. • Création de comites avec des équipes mobiles,pluridisciplinaires. • Le plaidoyer tout en offrants du service. • Le lobbying en renforcent les alliances /partenariats avec les autres association.
  • 58. UN ENSEMBLE D'ORIENTATIONS ÉLABORÉES EN COMMUN POUR GUIDER L'ACTION: • L'élaboration de ce projet stratégique et choisieambitieusement, réalistes et réalisables et appelés à guider nos pratiques. S’appuyant sur un travail collectif. C'est une condition de l'ensemble des membres qui auront à le mettre en oeuvre. Pour cela, sous la conduite du Bureau du conseil d’administration de L’AMIC qui a piloté le processus d’élaboration et suivi pas à pas l’avancée des réflexions, l’exercice a permis que soient consultés par les infirmiers qui ont reçu une formation en oncologie par l’association Lalla Salma de lutte contre le cancer et les cadres de l’association pour qu’ils apportent leur aide technique au conseil d’administration. • D’autre part, plusieurs entretiens ont été conduits auprès de différents groupes d’acteurs, parties prenantes à l’action de l’association.
  • 59. • Une première série de rencontres a permis d’écouter des représentants des centres d’oncologie Rabat et Casa, des représentants d’autre association médicale scientifique de lutte contre le cancer. Ils ont apporté leur vision des faits marquants du devenir de l’association, tel qu’elles la perçoivent, leur point de vue sur les services actuels qui leur sont proposés. Ils ont ébauché pour nous l’analyse des forces et Faiblesses de L’AMIC et tenté de décrire les enjeux auxquels elle doit faire face compte tenu des menaces et opportunités qu’offre l’environnement. • Une seconde série d’entretiens, cette fois par téléphone, auprès des centres d’oncologie, a permis de compléter l’état des lieux. • Toutefois, l'exercice d’élaboration d’un projet stratégique est difficile, notre expérience en la matière n'est pas très ancienne, mais nous avons tenté de réunir toutes les conditions de la réussite.
  • 60. UN PROCESSUS: Pour laisser le temps de la réflexion et de l’échange au sein des composantes, qui seront arrêté avec l’assemblée générale. Ce processus se découpe en trois phases principales : • Le diagnostic stratégique : analyse de l’environnement dans lequel l’AMIC doit agir, forces et faiblesses de l’association et recueil des attentes des parties prenantes en sont les éléments clés. • Le choix stratégique : formalisation des questions stratégiques qui se posent à l’AMIC, ses réponses à ces questions et son plan d’action pour atteindre les objectifs fixés, en constituent les grandes étapes. L’assemblée générale se prononcera sur le projet présenté par le conseil d’administration. • le déploiement stratégique : la déclinaison de l’ambition de l’AMIC en opérations, projets, actions à réaliser, ordonnancés selon un planning prévisionnel sur la période de réalisation du projet stratégique qui sera réalisée aussitôt les orientations arrêtées.
  • 61. LE PROJET STRATÉGIQUE 2008-2011 A ÉTÉ ÉLABORÉ DANS L´ESPRIT DE : 1. Conforter l´AMIC pour qu’elle puisse assumer la place de choix qui est la sienne dans le paysage des centres d´oncologie, publique et prive au Maroc 2. Accompagnement aux personnel infirmiers dans leur désir d’évolution en professionnels spécialisés en cancérologie 3. L’amélioration de la qualité de prise en charge des patients par les infirmiers et techniciens de sante exerçant dans les centres d´oncologie 4. De fixer un standard de connaissance et de compétence clinique pour la pratique des soins infirmiers en cancérologie 5. Renforcer la formation continue et la recherche en soins infirmiers en cancérologie
  • 62. Analyse de la situation: • La bataille contre le cancer au Maroc s’est intensifiée ces dernières années. Le nombre de personnes affectées par cette maladie n’est pas encore défini, Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), on estime à 40000 le nombre de nouveaux cas chaque année au Maroc, dont plus de 1000 enfants. Les spécialistes prennent en charge environ 30.000 nouveaux cas chaque année, dont 12.000 sont traités dans des centres d’oncologie. • Au cours des dernières années, le cancer a évolué, de multiples façons, passant du statut de Maladie aiguë mortelle à celui de maladie chronique;Cette évolution inquiétante du cancer au Maroc a créé de nouveaux besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches,qui varient en fonction de nombreuse variables,telles l´age et les différents types de cancer;entraînant des changements dans la demande de soins et services, auxquels les responsables de la santé doivent faire face tout en s’inscrivant dans le cadre de la mise en oeuvre d'une recommandation faite en 2005 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant tous les Etats membres à élaborer des politiques nationales dans le domaine de la lutte contre le cancer adaptés au contexte socio-économique de chaque pays
  • 63. d’où la nécessité d’élaborer un plan national de lutte contre le cancer ce qui a amener l’association Lalla Salma a mettre l'accent sur l'importance et l'utilité d’un registre pour une meilleure connaissance des indicateurs de la maladie cancéreuse en l'occurrence, l'incidence, la morbidité et, à terme, la mortalité pour une meilleure planification de la prise en charge ,et d’avoir une vision plus claire sur la propagation de cette maladie dans la société ; Sans un registre de population des cancers, il est impossible de conduire une surveillance épidémiologique du cancer, ni mettre en place un plan national de lutte contre le cancer adapté à notre situation. En outre, le registre des cancers constitue une banque de données utile pour les médecins, les professionnels de la santé et les décideurs. Selon les résultats du Registre de Casablanca, l’incidence standardisée globale (hommes+femmes) est de 101.7 nouveaux cas pour 100 000 habitants par an. Ceci correspond à 30 500 nouveaux cas de cancers au Maroc chaque année. Le cancer du sein vient en première position, suivi par le cancer du col utérin, puis du cancer du poumon et celui de la prostate, par contre les cancers du tube digestif présentent une incidence relativement faible.
  • 64. • Par conséquent, les efforts de lutte contre le cancer doivent s’orienter vers ces localisations très fréquentes chez nous. La mise en place d’un programme national de lutte contre le cancer s’est imposée avec en particulier des programmes de dépistage et de diagnostic précoce pour lutter contre les cancers du col utérin et du sein, de même qu’un programme de prévention se basant sur la lutte anti tabac, • A travers sa vision d’avenir a l’élaboration d’un programme national de lutte contre le cancer, une étude nationale visant à évaluer la qualité de vie des patients avant, pendant et après le traitement du cancer ce qui va permettre d’apporter au patient une meilleure prise en charge ; et un registre national du cancer ; avec une nouvelle approche allant de l’information, à la prévention, la détection précoce, le traitement et l’accompagnement des patients et de leur famille.
  • 65. Le Royaume se trouve aujourd'hui au premier rang des nations engagées dans la lutte contre le cancer avec des réalisations exceptionnelles et des perspectives pour les années à venir extrêmement intéressantes. • Dans ce contexte actuel en cancérologie ou les soins et techniques sont en constante évolution, le rôle et la responsabilité des infirmiers sont appelés à évoluer et a s’étendre au sein des centres d´oncologie, ou l’infirmier est un maillon important de l’équipe médicale. Qui doit être capable d’apporter son concours à l’élaboration d’un diagnostic et procéder aux soins spécifiques et d’hygiène nécessaire à l’état de santé du malade. Il doit faire le lien entre le malade et le milieu hospitalier. Il se doit d’être à l’écoute, de rencontrer les familles, d’assurer un accompagnement et un suivi psychologique. • Le métier est éprouvant physiquement et psychologiquement; L’organisation du travail implique une présence permanente auprès des malades. • Les établissement de santé publique et prive connaissent des évolution profondes de leur organisation et de leur positionnement. Les pratiques professionnelles doivent s’adapter continuellement aux techniques et organisations misent en œuvres. La profession infirmière connaît une mutation conséquente qui nécessite des qualifications et des apprentissages nouveaux.
  • 66. Les soins contre le cancer changent chaque jour. Les infirmières en cancérologie ont besoin de savoir chaque chose sur les nouveaux traitements et technologies qui changent les soins et qui font changer et faire évoluer les politiques de santé. • Pour se maintenir bien informés des soins à la pointe de la technologie, les infirmiers ont un besoin croissant d’une formation à la fois standard et continue dans les six principales spécialisations responsables de la prise en charge des patients cancéreux, à savoir, la radiothérapie et la chimiothérapie, la douleur et soins palliatif, l’hématologie, la psychologie • Cependant, il existe très peu de directives relatives à la formation des infirmiers en cancérologie. Cela a porté en 2007, l’association Lalla Salma de lutte contre le cancer à développer un programme de Formation continue en soins infirmiers en oncologie. • Ce programme a pour but de « créer une main d’œuvre sanitaire motivée et productive, indispensable au renforcement du système de fourniture des soins de santé » ; de renforcer donc les compétences des infirmiers au sein de leur équipe. Le but général est de garantir que les patients, où qu’ils vivent, aient une chance égale d’être soignés par des infirmiers bien formés.
  • 67. • Dans un environnement en fortes mutations dans le champ de soins infirmiers en milieu hospitalier, nous réaffirmons l'importance, dans le cadre d'un projet politique nationale, d’une grande proximité avec les centres d´oncologie et leurs infirmiers, et voulons préciser comment nous entendons contribuer, en nous projetant dans l'avenir, à l’accompagnement de ces changements. • Cet avis est le résultat d´une analyse réaliser par les membres du bureau du conseil d´administration de L´AMIC a partir de document sur le sujet et de leur connaissance de la réalité Marocaine. En s´appuyant sur une volonté d'insertion dynamique dans l'environnement de la formation des infirmiers et l´information des patients; Nous devons donc démontrer notre capacité d'analyse et de compréhension du contexte qui conditionne notre action, et notre aptitude à aider à le construire.
  • 68. • Nous devons avoir cette ambition d'œuvrer au développement de la formation continue des infirmiers et à l'adaptation de leurs compétences aux centres d´oncologie public et prive. • L’hôpital change, dés lors l’AMIC développe sa mission d’appui, de veille, d’expertise, de conseil et d’évaluation et s’associe a toutes les initiatives qui œuvre dans ce sens. • C'est aussi une exigence de professionnalisme que nous devons nous imposer, pour pouvoir prétendre être un partenaire efficace des centres d´oncologie ; exigence qui nous oblige à faire des choix et à les expliciter : .Pour nous-mêmes afin d'affirmer le sens de notre action pour que tous les personnels infirmiers s'y reconnaissent ; .Pour nos patients et leurs familles, qui nous font confiance ; .Pour nos futur partenaires dans l'action, tant au niveau national qu'à celui de la région des pays du Maghreb.
  • 69. PROBLÉMATIQUES: 1.LA PROFESSION: • Absence d’une politique de la profession en soins infirmiers en cancérologie • Exercice de la profession infirmière non réglementé • Mauvaises conditions de travail • Absence d’un code de la déontologie infirmière • Absence d’un ordre professionnel infirmier • Respect de l’éthique • Absence d’un code de la déontologie infirmière Une des caractéristiques du système de soins a été pendant longtemps la pénurie structurelle des personnels infirmiers qualifies. Il s´agit de faire apparaître l´impact de cette situation sur l´organisation des centres d´oncologies. Une situation qui se traduit, par : • une surcharge de travail des infirmiers et une dégradation de leurs conditions de travail; de ce fait les postes tenus par les infirmiers se caractérisent par des conditions de travail pénibles (horaires de travail et gardes) difficilement compatible avec la vie familiale et sociale. • Une description de la situation de l´infirmier par un rapport de dépendance vis-à- vis des médecins; d´ailleurs, sans énumération des actes que peuvent effectuer les infirmiers : les plus élémentaires peuvent être accomplis en dehors de la présence du médecin mais sur prescription
  • 70. Une situation de dépendance des infirmiers consacrée par les textes : la définition actuelle de la profession d´infirmiers date du Dahir n°1-57-008 du 21 Chaabane 1379 (19 février 1960) réglementant le port du titre et l’exercice de la profession d’infirmier (BO du 26 Février 1960, page 443) dans son Article premier « Est considérée comme exerçant la profession d'infirmier toute personne qui donne habituellement soit à domicile, soit dans des organismes privés d'hospitalisation, de prévention ou de consultation, des soins prescrits ou conseillés par un médecin ». Quand a l’exercice de la profession dans son Article 2 « Nul ne peut porter le titre ni être admis à exercer la profession d'infirmier s'il n'est possesseur d'un diplôme ou titre donnant le droit d'exercer cette profession dans toute l'étendue soit du Royaume du Maroc,soit de son pays d'origine ou du pays dont il est ressortissant soit du pays où le diplôme lui aura été délivré, à la condition dans tous les cas que la profession ait été réglementée dans ces pays et sous réserve de la vérification du titre ou diplôme par le secrétaire général du Gouvernement qui statuera sans recours après avis des ministres de la santé publique et de l'éducation nationale ». Le décret royal n°1178-66 2 Février 1967 portant statut particulier du personnel du ministère de la santé publique,ce décret ne comporte aucune indication ayant trait ni aux attributions ni à la responsabilité de l’infirmier. Le décret n° 2-93-308 du 29 Octobre 1993 portant statut particulier du corps des infirmiers et assistants médicaux du ministère de la santé publique modifié par le décret n°2-00-307du 5/7/2000, même s’il a apporter une Institution du corps d’infirmiers, une Mention de taches pour chaque grade et a reconnu à l’infirmier un rôle propre ; mais il a désigné le médecin responsable des actes de l’infirmier. Le décret n° 2-06-620 du 13 Avril 2007 portant statut particulier du corps d’infirmiers du ministère de la santé a apporté le1er Statut propre au corps d’infirmiers, attribution de fonctions propres, Indemnités statutaires, amélioration positive du cadre des infirmiers auxiliaires, recrutement sur concours, mais sans notification du rôle propre de l’infirmier (recule par rapport au décret octobre 1993)
  • 71. 2. LA FORMATION: • Carence dans la recherche en soins infirmier en cancérologie • Problèmes de structures de soins • Absence Développement de carrière insatisfaisant • Gestion des soins infirmiers défaillante • Absence d’un code de la déontologie infirmière 2-1- Place du dispositif de formation du personnel infirmier et techniciens de santé Répartie sur deux institutions : • Les instituts de formation aux carrières de santé (IFCS), par le ministère de la santé (21 IFCS en 2003) • Les établissements de formation privée du personnel infirmiers et techniciens de santé (30 en 2003) 2-2 Place du dispositif de soins : • Centres hospitaliers universitaires • Centres d’oncologie publique • Centres d’oncologie privée • Hôpitaux régionaux 2-3 Lieux de formation du personnel infirmiers et techniciens de santé : • Institut de formation publique et privé - Enseignement théorique - Enseignement pratique • Structures sanitaires - Stage - Intégration - Construction identitaire
  • 72. • Si dans le programme du premier cycle des instituts de formation des infirmiers, la spécificité infirmière apparaît, elle n’a donné lieu à aucun texte codifiant et protégeant le domaine de leur compétence • Quant à La formation des surveillants de soins au deuxième cycle, on y élabore une formation en organisation scientifique du travail qui vient s’intégrer dans sa pratique de l’administration. Mais au plan de la pratique des soins, le pouvoir que lui confère ce nouveau savoir théorique ne dépasse pas le niveau de celui de l’infirmière soignante ; les connaissances acquises portent en majeure partie sur l’organisation, et nullement sur les connaissances médicales.
  • 73. • 2-4 Pourquoi une reforme de la formation du personnel infirmier et techniciens de santé ? • Selon le conseil international des infirmiers « La profession infirmière et une discipline professionnelle basée sur une science évolutive, qui change en fonction de la société, des pathologies émergentes et des résultats des recherches. Elle se traduit dans des courants de pensée qui influent directement sur la dispensation de soins » • Les évolutions de la profession infirmière dans tout les centres d’oncologie, et les besoins exprime par les infirmiers nécessite des actions adapter en matière de formation • L’hôpital change, dés lors L’AMIC développe sa mission d’appui, de veille, d’expertise, de conseil et d’évaluation et s’efforce de s’associe a toutes les initiatives qui œuvre dans ce sens. • Le système de formation du personnel infirmiers et technicienne de santé qui auront a exerce dans les centres d’oncologie publique ou privés ne répond plus aux exigences de l'évolution de la science en cancérologie. • Il se caractérisait principalement par : • • Une forte rigidité des textes notamment en ce qui concerne la création de nouveaux profils pour répondre aux nouveaux besoins de la population. • • Un décalage de notre système de formation du personnel infirmier par rapport aux systèmes de formation similaires dans le monde.
  • 74. • La formation du personnel infirmiers en oncologie constitue une composante essentielle des axes stratégiques urgentes et prioritaires de l’OMS en matière de lutte contre le cancer au Maroc en 2006. • Répondre aux besoins et difficultés de la complexité en professionnels infirmiers et techniciens de santé compétents, et en mesure de contribuer efficacement à la prise en charge des patients atteint du cancer ; aussi bien qu'au niveau des différents centres d’oncologie au Maroc, dans le secteur public comme dans le privé sont des enjeux majeurs de la stratégie de formation de l’association Lalla Salma de lutte contre le cancer, du ministère de la santé et des centres hospitaliers universitaires ;qui s'inscrivent dans le cadre d’une vision d'amélioration de la qualité de la formation et de revalorisation des ressources humaines • Quant à la formation continue en oncologie, la seule qui existe pour l’instant relève de l’initiative de l’association Lalla Salma, pour combler les manques de formation de base .ce sont des périodes de recyclage de trois ou scinques jours, sur une année à concurrence d’une semaine par mois ; pendant sept mois dont le but et de« créer une main d’œuvre sanitaire motivée et productive, indispensable au renforcement du système de fourniture des soins de santé » ; de renforcer donc les compétences des infirmier(e)s au sein de leur équipe.
  • 75. OBJECTIFS: • Rehausser le profil des infirmiers en cancérologie au niveau national • Améliorer les pratiques et les soins infirmiers destinés aux patients en contribuant avec les décideurs politiques nationaux • Fournir une voix et un soutien pour les membres • Fournir un réseau de professionnels pour partager l'expérience et l'expertise • Promouvoir le développement et la recherche dans le domaine des soins infirmiers en cancérologie • Faire de La spécialité des soins infirmiers en cancérologie une composante essentielle du service de santé, tout au long du continuum du cancer. • Construire l’AMIC sur des bases solide, bien gérée, une association efficace. • Faire augmenter le nombre des adhère de l’AMIC d'année en année. • Développer et promouvoir les directives et les normes de bonne pratique. • Organiser des conférence sur les soins infirmiers en cancérologie. • Produire un bulletin d'information deux fois par an. • Fournir un site Web et groupe de discussion. • Établir un réseau de groupes régionaux. • Développer de bonnes liaisons internationales. • Agir comme une ressource pour les membres à partager l'information donnée aux patients. Crée des alliances en urgence, impérieux et nécessaire si nous voulons survivre et prospérer en tant qu'association
  • 76. Notre stratégie Pour remplir notre mission nous poursuivant les quatre objectifs stratégiques • 1- Renforcer le dispositif de la formation et de la recherche en soins infirmiers en cancérologie • 2- La défonce des intérêts moreaux des infirmiers et de leurs patients • 3- L’information des patients de leurs prisent en charge par les infirmiers soignants • 4- Leadership dans le développement de la politique national en soins infirmiers en cancérologie
  • 77.
  • 78.
  • 79. « Moi j'ai eu la chance d'aller en Inde »
  • 80. Merci