Ministère de la Santé, du PlanningFamilial et de la Protection SocialeMadagascarMinistère de la Santé, du PlanningFamilial...
2PlanGénéralités sur le paludisme graveLes ligands parasitaires impliqués et rôlesRéponses immunes de l’hôte contre ces li...
3Accès pernicieux palustre«forme suraiguë de paludisme à Plasmodiumfalciparum susceptible de tuer rapidement le maladeen 3...
440% de la population mondiale exposée aupaludisme515 millions de cas par anSeul Plasmodium falciparum est responsable def...
5Globule rouge infecté par le parasiteKnobs = cyto-adhérence (Trager W, 1966)Knobs # cytoadhérence (Sherman et al, 1995)re...
6Ligands parasitairesQu’est-ce qu’un ligand parasitaire?molécule du parasiteexprimé à la surface du globule rouge parasité...
7CytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceForm...
8Structure générale des gènes varPfEMP-1 (P. falciparum Erythrocyte Membrane Protein-1)- principale ligand connu dans le P...
9RosettingPaludismegestationnel CytoadhérencePaludisme graveInteraction de P. falciparumavec son hôteRéponseimmune(Flick e...
10Le système immunitaire (rappel)L’immunité innée L’immunité adaptativeimmunité à médiation cellulaire (LT…)immunité à méd...
11Réaction immunitaire adaptative (rappel)Lc T CD4inducteursLc T CD8 effecteurImmunité à médiationcellulaireImmunité à méd...
12Protection cellulaire induitepar PfEMP-1Chez les sujets semi-immuns:Stimulation de la prolifération des LTCD4Inhibition ...
13Protection humorale induitepar PfEMP-1Présence Ac anti-PfEMP1 dans les sérums homologuesRéponse Ac dirigés aussi contre ...
14Applications vaccinales (1)Exemple: candidat vaccinbasé sur PfEMP-1Représentation schématique de la structure primairedu...
15Ac anti-DBL1α reconnaissentPfEMP-1Animaux immunisés avec DBL1α donnentmeilleur % réduction du rosetting avectoutes les d...
16Résultats suiteSéquestration beaucoup moins importanteavec l’immunisation par DBL1α(Chen et al, 2004)Applications vaccin...
17Cytoadhérence et séquestration font la gravité du paludisme à P. falciparumDes ligands parasitaires impliqués identifiés...
18Références bibliographiques1. Bull PC, Lowe BS, Kortok M & Marsh K. Antibody recognition of Plasmodium falciparum erythr...
19
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme grave

1 334 vues

Publié le

Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme grave - Présentation de la 6e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - DRAME Papa Makhtar - Etudiant Chercheur - Sénégal - papa-makhtar.drame@ird.sn

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 334
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme grave

  1. 1. Ministère de la Santé, du PlanningFamilial et de la Protection SocialeMadagascarMinistère de la Santé, du PlanningFamilial et de la Protection SocialeMadagascarRéponses immunes de l’hôte contre lesligands parasitaires dans le paludismegraveDRAME Papa MakhtarEtudiant-Chercheur,Centre IRD de Dakar, SENEGALPaludisme GraveDr Simon RAKOTONDRAZAFYMédecin EntomologistePNLCP MADAGASCAREVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. 2PlanGénéralités sur le paludisme graveLes ligands parasitaires impliqués et rôlesRéponses immunes de l’hôte contre ces ligandsApplications offertes par la connaissance des ligandsConclusionBibliographie
  3. 3. 3Accès pernicieux palustre«forme suraiguë de paludisme à Plasmodiumfalciparum susceptible de tuer rapidement le maladeen 36-72 heures si un traitement spécifique n’estpas rapidement et correctement institué»(A.Laveran)«Cerebral malaria» ou neuropaludisme:accès palustre avec troubles de la conscienceGénéralités (1)Paludisme grave « severe malaria »=Paludisme à P.falciparumDécès malgré un traitement étiologique efficace- Par défaillance d’une ou plusieurs fonctions vitalesDéfinitions du paludisme grave(Saissy JM, 2008)Paludisme Grave
  4. 4. 440% de la population mondiale exposée aupaludisme515 millions de cas par anSeul Plasmodium falciparum est responsable deformes graves, potentiellement mortelles de paludismeFormes graves10% des cas de paludisme à P.falciparum: 5 à 10millions / anDécès annuel de 1.5 à 2.7 millions de personneDécès de plus d’un million d’enfants africainsGénéralités (2)Paludisme grave (PG):- Enfants < 5ans- Femme enceinte (paludisme gestationnel)- sujets non immuns (voyageurs en zone endémie)Zone d’endémie palustreGlobules rouges parasitéspar P. falciparum
  5. 5. 5Globule rouge infecté par le parasiteKnobs = cyto-adhérence (Trager W, 1966)Knobs # cytoadhérence (Sherman et al, 1995)renforce cytoadhérence (années 1990-1995)Existence d’autres molécules impliquéesdans la cyto-adhérence
  6. 6. 6Ligands parasitairesQu’est-ce qu’un ligand parasitaire?molécule du parasiteexprimé à la surface du globule rouge parasité (GRP)permet de lier ce GRP à une autre structure (récepteur)Cellules, ligands et récepteurs potentiellement impliquésdans les mécanismes pathologiques.(D. Mazier & M. Idrissa-Boubou, 1999 )
  7. 7. 7CytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceCytoadhérenceFormation de rosettesFormation de rosettesFormation de rosettesCytoadhérence?Cytoadhérence?Cytoadhérence??CythoadhérenceTSPCD36ICAM-1VCAM-1ICAM-2E-SelectineP-SelectineTM (CSA)PCAM-1 (CD31)αvβ3CR-1Ag sanguins ABOIgM et IgGCD36CD36CD36ICAM-1?PCAM-1 (CD31)ThrompospodineGlycoproteine plaquettaire IVIntracellular Adhesive Mol-1Vascular cell Adhesive Mol-1ThrombomodulinePlatelet and Endothelial CellAdhesion MoleculePfEMP-1SequestrineBande 3Clag-9StevorRifinsRôleRécepteurs(abréviations)Récepteurs(nom complet)LigandsLigands parasitaires du GRP
  8. 8. 8Structure générale des gènes varPfEMP-1 (P. falciparum Erythrocyte Membrane Protein-1)- principale ligand connu dans le PG- ligand très polymorphe (variété antigénique)- codé par une famille de 60 gènes var- reconnu par plusieurs récepteurs de l’hôte- rôle important dans cytoadhérence et PG(Variable) (Stable)(Flick et Chen, 2004)(Duffy P et al, 2001) (Smith JD et al, 2001)
  9. 9. 9RosettingPaludismegestationnel CytoadhérencePaludisme graveInteraction de P. falciparumavec son hôteRéponseimmune(Flick et Chen, 2004)
  10. 10. 10Le système immunitaire (rappel)L’immunité innée L’immunité adaptativeimmunité à médiation cellulaire (LT…)immunité à médiation humorale (LB,anticorps)Mécanisme de défense ancestral(chez tous les organismes multicellulaires)Sentinelles contre les microorganismesbut: discriminer rapidement entre le soiet le non soiélimination du pathogèneactivation du système adaptatif2 fonctions essentiellesInduire une réponse spécifiqueActiver une mémoire2 fonctions essentiellesMécanisme de défense très spécifique apparuplus tardivement dans l’évolution2 axes:
  11. 11. 11Réaction immunitaire adaptative (rappel)Lc T CD4inducteursLc T CD8 effecteurImmunité à médiationcellulaireImmunité à médiationhumoraleLymphocyte BYYYYYYYYY : anticorpsPhase effectrice2nd contact avec l’AGPhase d’induction1er contact avec l’AGCellule présentatriced’antigène(CoopérationCellulaire)
  12. 12. 12Protection cellulaire induitepar PfEMP-1Chez les sujets semi-immuns:Stimulation de la prolifération des LTCD4Inhibition de la production du INF-γRéponse régulé par les gènes CMH-classe 2Production élevée IL-10 par Cel. dendritiquesCIDR = domaine semi-conservé de PfEMP1Possibilité d’un candidat vaccin(Ndungu F et al, 2006)Existence d’une mémoire immunitaire
  13. 13. 13Protection humorale induitepar PfEMP-1Présence Ac anti-PfEMP1 dans les sérums homologuesRéponse Ac dirigés aussi contre les individus hétérologuesPrévalence Ac plus élevée entre 1 et 5ansAc peuvent protéger contre la maladieEnfants avec Ac anti-PfEMP-1: protection contre la sévérité maladiepdt la saison de transmission suivante (Bull P et al, 2002)(Bull P et al, 1998 & 1999)
  14. 14. 14Applications vaccinales (1)Exemple: candidat vaccinbasé sur PfEMP-1Représentation schématique de la structure primairedu candidat vaccin (GST-DBL1α−ΤΜ-SFV)Connaissance des ligandsPossibilitésvaccinalesPossibilitésthérapeutiques?(Chen et al, 2004)
  15. 15. 15Ac anti-DBL1α reconnaissentPfEMP-1Animaux immunisés avec DBL1α donnentmeilleur % réduction du rosetting avectoutes les dilutions(Chen et al, 2004)Applications vaccinales (2)Ac anti-rosetting/autoagglutinationAc anti-DBL1α réagissent contre PfEMp-1
  16. 16. 16Résultats suiteSéquestration beaucoup moins importanteavec l’immunisation par DBL1α(Chen et al, 2004)Applications vaccinales (3)
  17. 17. 17Cytoadhérence et séquestration font la gravité du paludisme à P. falciparumDes ligands parasitaires impliqués identifiés dont PfEMP-1 (+ important)Réponses humorale et cellulaire dirigées contre PfEMP-1 rapportées durant le PGPossibilités vaccinales selon études réalisées et candidats vaccinsDes zones d’ombre persistent:ConclusionConnaissance mécanisme de fonctionnement des gènes var?Durée de la protection induite par les ligands chez l’hôte?Les mécanismes de cette protection?Le rôle des ligands identifiés autre que PfEMP1?Connaissance des mécanismes moléculaires permettantcommunication entre GRP et cellule hôte?Possibilités thérapeutiques?
  18. 18. 18Références bibliographiques1. Bull PC, Lowe BS, Kortok M & Marsh K. Antibody recognition of Plasmodium falciparum erythrocyte surface antigens inKenya:evidence for rare and prevalent variants. Infect Immun 1999;67(2):733–9.2. Bull PC, Lowe BS, Kaleli N, Njuga F, Kortok M, Ross A, & al. Plasmodium falciparum infections are associated withagglutinatingantibodies to parasite-infected erythrocyte surface antigens among healthy Kenyan children.J Infect Dis 2002;185(11):1688–91.3. Chen Q, Pettersson F, Vogt AM, Schmidt B, Ahuja S, Liljeström P & Wahlgren M. Immunization with PfEMP1-DBL1generates antibodies that disrupt rosettes and protect against the sequestration of Plasmodium falciparum-infected erythrocytes.Vaccine 22 (2004) 2701–27124. Duffy PE, Craig AG & Baruch DI. Variant proteins on the surface of malaria-infectederythrocytes – developing Vaccines. TRENDS inParasitology Vol.17 No.8 August 20015. Flick K & Chen Q. var genes, PfEMP1 and the human host. Molecular & Biochemical Parasitology 134 (2004) 3–9 Review6. Mazier D & Idrissa-Boubou M. Immunogénétique et paludisme cérébral. 1999. Journée SPE du 13 octobre 1999 à l’Institu tPasteur à Paris.7. Ndungu FM, Sanni L, Urban B, Stephens R, Newbold CI, Marsh K & Langhorne J. CD4 T Cells from Malaria-Nonexposed IndividualsRespond to the CD36-Binding Domain of Plasmodium falciparum Erythrocyte Membrane Protein-1 via an MHC ClassII-TCR-IndependentPathway1. The Journal ofImmunology, 2006, 176: 5504–5512.8. Saissy JM. Paludisme grave. 2008. www.u-bordeaux2-medtrop.org/.../UE2%20Opt%20DCEM3/UE2%202008%20Paludisme%20grave_Saissy.pdf –9. Sherman IW. , Crandall IE, Guthrie N & Land K. The sticky secrets of sequestration. Parasitol. Today 11 (1995) 378–384.10. Smith JD, Gamain B, Baruch DI & Kyes S. Decoding the language of var genes and Plasmodium falciparum sequestration.TRENDS in Parasitology Vol.17 No.11 November 2001.11. Trager W, Rudzinski MA & Bradbury PC. The fine structure of Plasmodium falciparum and its host erythrocytes in natural malarialinfections in man, Bull. WHO 35 (1966) 883–885.12. Sherman IW, Eda S & Winograd E. Cytoadherence and sequestration in Plasmodium falciparum: defining the ties that bind.Microbes and Infection 5 (2003) 897–909
  19. 19. 19

×