La bonne pratiqueLa bonne pratiquede lde l’’usage de la quinineusage de la quinineDr AimDr Aiméée Vololonialae Vololoniala...
Introduction (1)extrait d’écorce de quinquinaexiste sous différentes formes : base, sulfate, chlorureprésentations : compr...
Thaïlande : diminution de la sensibilité à la quinineintérêt : connaître la bonne pratique de la quininebonne pratique : u...
Situation actuelle (1)-- Quinine utilisée en 1ére intention (56% BF, 57% Togo, 47%Guinée, 45% Niger) (Barennes H. 1998)Ex ...
- complications due à l’injection de la quinine : abcès,paralysie post injectionnelle, hépatite, VIH,…- utilisation de la ...
Recommandation de l’OMS (1)Indication :Paludisme grave :dose : 8mg/kg de quinine base20mg/kg de sel de quinine en dose de ...
Recommandation de l’OMS (2)chez la femme enceinte : dose non préciséeex : MadagascarQuinine pour traiter le cas de paludis...
Bonne pratiqueUtilisation de la quinine suivant la politique nationale du pays- Posologie : se référer à la politique nati...
Conclusion (1)1) La bonne pratique repose sur :- Politique nationale de lutte contre le paludisme du paysdevrait établir à...
Conclusion (2)3) La bonne pratique de quinine peut réduireles séquelles dues aux mauvaises pratiquesle taux de mortalité d...
Bibliographie (1)- L’élément pharmacologique et pharmacocinétique pour l’usagedes antimalariques sur le marché pharmaceuti...
Bibliographie (2)-- Ndiaye A, Sakho Y, Fall F, Dia A, Sow ML.Ndiaye A, Sakho Y, Fall F, Dia A, Sow ML.[Sciatic nerve in gl...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La bonne pratique de l'usage de la quinine

966 vues

Publié le

La bonne pratique de l'usage de la quinine - Présentation de la 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Vololoniala Aimée RAVAOARINOSY - Médecin - Ministère de la Santé et du Planning Familial - Service de Lutte Contre le Paludisme - Madagascar - ravaoaim@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
966
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La bonne pratique de l'usage de la quinine

  1. 1. La bonne pratiqueLa bonne pratiquede lde l’’usage de la quinineusage de la quinineDr AimDr Aiméée Vololonialae VololonialaService de Lutte contre le PaludismeService de Lutte contre le PaludismeMadagascarMadagascarEVALUATIONpar les FACILITATEURSEVALUATIONpar les FACILITATEURSEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Introduction (1)extrait d’écorce de quinquinaexiste sous différentes formes : base, sulfate, chlorureprésentations : comprimé administré par voie oraleampoule injectable administrée parvoie parentéraleefficace contre le Plasmodium falciparum en Afrique( coût modéré, disponible )
  3. 3. Thaïlande : diminution de la sensibilité à la quinineintérêt : connaître la bonne pratique de la quininebonne pratique : une indication, une posologie, unetechnique correcteEst-ce que cette bonnepratique est utilisée?Introduction (2)
  4. 4. Situation actuelle (1)-- Quinine utilisée en 1ére intention (56% BF, 57% Togo, 47%Guinée, 45% Niger) (Barennes H. 1998)Ex : Madagascar (PNLP)attitude des prescripteurs publics ou privé (Tazo )attitude des malades ( demande d’injection de quinine )Si on ne prescrit pas , on n’est pas compétentLe malade n’a plus confiance- Posologie : dose insuffisante, durée moins de 7 joursdose administrée : une fois par jourdurée : trois jours au maximum
  5. 5. - complications due à l’injection de la quinine : abcès,paralysie post injectionnelle, hépatite, VIH,…- utilisation de la quinine intraveineuse alors que les autresvoies sont disponiblessource de revenu- administration intramusculaire dans des mauvaises asepsies- interruption volontaire de la grossesseSituation actuelle (2)
  6. 6. Recommandation de l’OMS (1)Indication :Paludisme grave :dose : 8mg/kg de quinine base20mg/kg de sel de quinine en dose de chargePaludisme simple : si les autres antimalariques ne sont pasdisponiblesDiminution de la sensibilité à la quinine : (Thaïlande)8mg/kg de quinine base trois fois par jour pendant 7 jours plus- doxycycline ou tétracycline pendant 7 jours- clindamycine 300 mg quatre fois par jour pendant 5 jourspour les enfants et chez les femmes enceintes
  7. 7. Recommandation de l’OMS (2)chez la femme enceinte : dose non préciséeex : MadagascarQuinine pour traiter le cas de paludisme simple au cours de 1ertrimestre de la grossesseVoie orale si sujet capable de boire.Voie intramusculaire si sujet incapable de boireVoie intraveineuse dans les formations sanitaires( centre de santé, centre hospitalier)
  8. 8. Bonne pratiqueUtilisation de la quinine suivant la politique nationale du pays- Posologie : se référer à la politique nationale- Condition d’asepsie ( utilisation de seringue stérile )- Le relais : voie orale si malade capable de boire- Voie intra rectale si pas de diarrhée chez l’enfant- Voie intraveineuse au niveau de formation sanitaire( centre de santé , centre hospitalier )
  9. 9. Conclusion (1)1) La bonne pratique repose sur :- Politique nationale de lutte contre le paludisme du paysdevrait établir à partir des études faites ( la recherche )ex : la dose, les voies d’administration- Les expériences personnelles des prestataires de soins2) IEC /CCCFormation des prestataires de soinsformation sur l’utilisation rationnelle des médicaments( District d’Ambatondrazaka dans le province de Toamasina)Sensibiliser la population sur les risques de quinineintramusculaire
  10. 10. Conclusion (2)3) La bonne pratique de quinine peut réduireles séquelles dues aux mauvaises pratiquesle taux de mortalité dû au paludisme4) La bonne pratique de l’usage de la quinine permet defaciliter la mise en place d’une alternative à based’artémisinine
  11. 11. Bibliographie (1)- L’élément pharmacologique et pharmacocinétique pour l’usagedes antimalariques sur le marché pharmaceutique.Kayumba P.C. , Twagirumukiza M., et al 2004.http://www.santetropicale.com/rwanda/antipalu.htm- WHO (2000) Severe falciparum malaria. Trans R Soc Med Hyg.94, supplement I- WHO Management of severe malaria. A pratical handbook.Geneva, WHO, 2001
  12. 12. Bibliographie (2)-- Ndiaye A, Sakho Y, Fall F, Dia A, Sow ML.Ndiaye A, Sakho Y, Fall F, Dia A, Sow ML.[Sciatic nerve in gluteal portion: application of sciatic ner[Sciatic nerve in gluteal portion: application of sciatic nervevepost injectionpost injection lesion]Morphologie. 2004 Oct;88(2 Eisenhutlesion]Morphologie. 2004 Oct;88(2 EisenhutM, Omari A, MacLehose HG.M, Omari A, MacLehose HG.-Barennes H, Sterlingot H, Nagot N, et al.Intrarectal pharmacokinetics of two formulations of quinine inchildren with falciparum malaria. Eur J Clin Pharmacol. 2003Feb;58(10):649-52. Epub 2003 Jan 29-Politique Nationale de lutte contre le PaludismeOctobre 2005. Madagascar

×