SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  15
Télécharger pour lire hors ligne
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
1Ministère de la Santé, du Planning
Familial et de la Protection Sociale
Madagascar
Ministère de la Santé, du Planning
Familial et de la Protection Sociale
Madagascar
Cycle biologique de Plasmodium :
le facteur de multiplication
schizogonique explique-t-il la
sévérité d’un accès palustre?
Dr IDRISSA Sabiti
PNLP NIGER
EVALUATION
par les FACILITATEURS
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
2
Plan de présentation
• 1) Introduction
♦ Rappel du cycle biologique du plasmodium
♦ Rappel des signes cliniques de paludisme
• 2) Déterminants de la multiplication
schizogonique
• 3) Synthèse des conséquences d’une
multiplication rapide
• 4) Conclusion
• 5) Références bibliographiques
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
3
Cycle biologique du Plasmodium
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
4
Signes cliniques du paludisme(1)
Accès SIMPLE:
• Incubation: 7-20 jours pour P. falciparum, plus longue pour les
autres espèces.
• Triade classique à la phase d’état: frisson, fièvre, sueur
• Autres signes: fatigue, anorexie, vertiges, céphalées, troubles
digestifs (nausées,vomissements, douleurs abdominales,
diarrhée),douleurs musculaires etc.
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
5
Signes cliniques du paludisme(2)
Accès graves: critères OMS
10 critères:
● Coma
● Crises convulsives généralisées répétées
● Anémie grave (Ht <15%, Hb<5g/100 ml)
● Insuffisance rénale (diurèse< 400ml/j, créat>265µmol/l)
● Hypoglycémie (<2,2mmol/l ou <0,40g/l)
● OPA ou SDRA
● Collapsus
● Hémorragies diffuses et/ou CIVD
● Hémoglobinurie massive
● Acidose sanguine (PH<7,23; bicar< 15 mmol/l)
5 signes associés:
● Parasitémie >5%
● Température >41°C ou <36°C
● Ictère et/ou bilirubine >50µmol/l
● Vomissements
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
6
Déterminants de la multiplication
schizogonique (1)
Facteurs liés au parasite
1) SchizogonieSchizogonie exoexo--éérythrocytairerythrocytaire::
Le nombre de mLe nombre de méérozorozoïïtes libtes libéérréés par uns par un schizonteschizonte
hhéépatiquepatique mmûûrr ddéépend de lpend de l’’espespèèce plasmodiale:ce plasmodiale:
•• 40 00040 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.falciparumfalciparum
•• 15 00015 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.ovaleovale
•• 10 00010 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.vivaxvivax
•• 2 0002 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.malariaemalariae
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
7
Déterminants de la multiplication
schizogonique (2)
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
8
Déterminants de la multiplication
schizogonique (3)
Facteurs liés à l’hôte: qui peuvent
intervenir pour accentuer ou réduire les
signes.
1) La réponse immune de l’hôte
2) les facteurs génétiques ( par exemple
P.vivax est restreint aux réticulocytes et
aux cellules Duffy+).
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
9
SYNTHESE (1)
Les différents facteurs interagissent entre
eux pour aboutir, soit à une multiplication
rapide des mérozoïtes (destruction des
GR), soit à une situation moins explosive
ou même asymptomatique.
• Ainsi,la notion du seuil pyrogénique a été
définie pour différencier le paludisme
maladie du paludisme infection.
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
10
SYNTHESE (2)
• Lorsque la Parasitémie est faible, la
destruction globulaire est le plus souvent
limitée.
• En revanche, on assiste à l’installation
d’une anémie lorsque la destruction
globulaire est importante et qu’il y a une
réduction de l’érythropoïèse.
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
11
SYNTHESE (3)
• Aussi, quand le système immunitaire est
performant, l’infection palustre peut être
contrôlée.
• Il faut noter qu’on a rapporté des tableaux
cliniques préoccupants alors que la parasitémie
était restée faible.
• Enfin, il ne serait pas question de ne pas traiter
un malade de paludisme sous prétexte que sa
parasitémie serait inférieure au seuil
pyrogénique.
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
12
CONCLUSION (1)
On peut affirmer que le facteur de
multiplication schizogonique explique en
grande partie la sévérité d’un accès
palustre, mais ce postulat peut ne pas être
respecté dans certaines situations compte
tenu de la multitude de facteurs en jeu.
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
13
Conclusion (2)
• L’infection n’aboutit pas forcément à la maladie
et la maladie n’est pas forcément grave.
• Le devenir de l’infection dépend de toute une
série de facteurs, y compris la virulence du
parasite, la génétique et l’immunité de l’hôte.
• La gamme de susceptibilité à l’infection des
différents hôtes pour un parasite donné peut
aller de négligeable à fatale.
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
14
Références bibliographiques
■ J.Mouchet et al – 2004
Biodiversité du paludisme dans le monde
■ M.GENTILINI et al – 1993 (5ème édition) Médecine tropicale
■ Le paludisme
http://www.med.univ-angers.fr/discipline/palu.thm
■ Module d’Enseignement Paludisme
http://www.impact-malaria.com/FR/EPS/Formation_et_cours.htm
06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE
MADAGASCAR
15

Contenu connexe

En vedette

Concours description des tableaux
Concours description des tableauxConcours description des tableaux
Concours description des tableauxeoiponferrada
 
élections 25 mai 2014
élections 25 mai 2014 élections 25 mai 2014
élections 25 mai 2014 Dirk Lagast
 
Des Animaux en Danger
Des Animaux en DangerDes Animaux en Danger
Des Animaux en DangerluigiHdz
 
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publiqueContribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publiquevercorsacoeur
 
Frederic mistral presentation
Frederic mistral presentationFrederic mistral presentation
Frederic mistral presentationAndrea Mowers
 
Arrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire MinimumArrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire MinimumCommunication_HT
 
Happy Job Week _Les métiers de l'informatique
Happy Job Week _Les métiers de l'informatiqueHappy Job Week _Les métiers de l'informatique
Happy Job Week _Les métiers de l'informatiqueJobIRL
 
Match de gala a pascara
Match de gala a pascaraMatch de gala a pascara
Match de gala a pascaraWalter Plé
 
Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016
Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016
Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016Gouvernement
 
Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)
Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)
Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)Geeks Anonymes
 
Havilitats d com ets
Havilitats d com etsHavilitats d com ets
Havilitats d com ets600630210
 
Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...
Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...
Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...La French Team
 
4 evs carnet de route-13-14
4 evs   carnet de route-13-144 evs   carnet de route-13-14
4 evs carnet de route-13-14gandibleuxmonia
 
Guide du sur-titrage au théâtre
Guide du sur-titrage au théâtreGuide du sur-titrage au théâtre
Guide du sur-titrage au théâtreLa French Team
 
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Communication_HT
 
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatouPacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatouPACHA-RESO
 

En vedette (19)

Docker.
Docker.Docker.
Docker.
 
Lamps 2015 1a
Lamps 2015 1aLamps 2015 1a
Lamps 2015 1a
 
Devops
DevopsDevops
Devops
 
Concours description des tableaux
Concours description des tableauxConcours description des tableaux
Concours description des tableaux
 
élections 25 mai 2014
élections 25 mai 2014 élections 25 mai 2014
élections 25 mai 2014
 
Des Animaux en Danger
Des Animaux en DangerDes Animaux en Danger
Des Animaux en Danger
 
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publiqueContribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
 
Frederic mistral presentation
Frederic mistral presentationFrederic mistral presentation
Frederic mistral presentation
 
Arrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire MinimumArrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
 
Happy Job Week _Les métiers de l'informatique
Happy Job Week _Les métiers de l'informatiqueHappy Job Week _Les métiers de l'informatique
Happy Job Week _Les métiers de l'informatique
 
Match de gala a pascara
Match de gala a pascaraMatch de gala a pascara
Match de gala a pascara
 
Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016
Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016
Les baisses d'impôt sur le revenu en 2016
 
Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)
Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)
Matlab toolboxes development for neurosciences (and with neuroscientists!)
 
Havilitats d com ets
Havilitats d com etsHavilitats d com ets
Havilitats d com ets
 
Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...
Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...
Pôles Territoriaux de Coopération Économique culture : des regroupements prag...
 
4 evs carnet de route-13-14
4 evs   carnet de route-13-144 evs   carnet de route-13-14
4 evs carnet de route-13-14
 
Guide du sur-titrage au théâtre
Guide du sur-titrage au théâtreGuide du sur-titrage au théâtre
Guide du sur-titrage au théâtre
 
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
 
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatouPacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
 

Similaire à Cycle biologique du Plasmodium: le facteur de multiplication schizogonique explique t-il la sévérité d'un accès paluste?

Diagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludisme
Diagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludismeDiagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludisme
Diagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumInstitut Pasteur de Madagascar
 
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygoteCycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygoteInstitut Pasteur de Madagascar
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumInstitut Pasteur de Madagascar
 
Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?
Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?
Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?Institut Pasteur de Madagascar
 
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...Institut Pasteur de Madagascar
 
LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.
LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.
LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.BallaMoussaDidhiou
 
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016Laurent MASCARON
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Mehdi Razzok
 
Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040Jalal Chafiq
 
LES HEPATITES VIRALES.pptx
LES HEPATITES VIRALES.pptxLES HEPATITES VIRALES.pptx
LES HEPATITES VIRALES.pptxRaph33
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Institut Pasteur de Madagascar
 
46ème journées de biologie praticienne une savante rencontre avec l’actualité.
46ème journées de biologie praticienne   une savante rencontre avec l’actualité.46ème journées de biologie praticienne   une savante rencontre avec l’actualité.
46ème journées de biologie praticienne une savante rencontre avec l’actualité.Réseau Pro Santé
 
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçonsEtude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçonsInstitut Pasteur de Madagascar
 
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)Claude EUGENE
 
Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)Claude EUGENE
 
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteDr Taoufik Djerboua
 

Similaire à Cycle biologique du Plasmodium: le facteur de multiplication schizogonique explique t-il la sévérité d'un accès paluste? (20)

Fièvre et paludisme à Madagascar
Fièvre et paludisme à MadagascarFièvre et paludisme à Madagascar
Fièvre et paludisme à Madagascar
 
Génétique humaine et infection palustre
Génétique humaine et infection palustreGénétique humaine et infection palustre
Génétique humaine et infection palustre
 
Diagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludisme
Diagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludismeDiagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludisme
Diagnostic et prise en charge de l'anémie sévère due au paludisme
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
 
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygoteCycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
 
Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?
Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?
Comment et pourquoi Plasmodium modifie-t-il la surface du globule rouge hôte?
 
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
 
LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.
LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.
LES HÉMOPHILIES.pptx pour les étudiants.
 
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
 
Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040Plabbilharziose 160319201040
Plabbilharziose 160319201040
 
LES HEPATITES VIRALES.pptx
LES HEPATITES VIRALES.pptxLES HEPATITES VIRALES.pptx
LES HEPATITES VIRALES.pptx
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
 
46ème journées de biologie praticienne une savante rencontre avec l’actualité.
46ème journées de biologie praticienne   une savante rencontre avec l’actualité.46ème journées de biologie praticienne   une savante rencontre avec l’actualité.
46ème journées de biologie praticienne une savante rencontre avec l’actualité.
 
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçonsEtude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
 
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
 
Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à ig g4 (pancréatite, cholangite, etc)
 
Gamétocytes de Plasmodium infectant l’homme
Gamétocytes de Plasmodium infectant l’hommeGamétocytes de Plasmodium infectant l’homme
Gamétocytes de Plasmodium infectant l’homme
 
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Cycle biologique du Plasmodium: le facteur de multiplication schizogonique explique t-il la sévérité d'un accès paluste?

  • 1. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 1Ministère de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale Madagascar Ministère de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale Madagascar Cycle biologique de Plasmodium : le facteur de multiplication schizogonique explique-t-il la sévérité d’un accès palustre? Dr IDRISSA Sabiti PNLP NIGER EVALUATION par les FACILITATEURS
  • 2. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 2 Plan de présentation • 1) Introduction ♦ Rappel du cycle biologique du plasmodium ♦ Rappel des signes cliniques de paludisme • 2) Déterminants de la multiplication schizogonique • 3) Synthèse des conséquences d’une multiplication rapide • 4) Conclusion • 5) Références bibliographiques
  • 3. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 3 Cycle biologique du Plasmodium
  • 4. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 4 Signes cliniques du paludisme(1) Accès SIMPLE: • Incubation: 7-20 jours pour P. falciparum, plus longue pour les autres espèces. • Triade classique à la phase d’état: frisson, fièvre, sueur • Autres signes: fatigue, anorexie, vertiges, céphalées, troubles digestifs (nausées,vomissements, douleurs abdominales, diarrhée),douleurs musculaires etc.
  • 5. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 5 Signes cliniques du paludisme(2) Accès graves: critères OMS 10 critères: ● Coma ● Crises convulsives généralisées répétées ● Anémie grave (Ht <15%, Hb<5g/100 ml) ● Insuffisance rénale (diurèse< 400ml/j, créat>265µmol/l) ● Hypoglycémie (<2,2mmol/l ou <0,40g/l) ● OPA ou SDRA ● Collapsus ● Hémorragies diffuses et/ou CIVD ● Hémoglobinurie massive ● Acidose sanguine (PH<7,23; bicar< 15 mmol/l) 5 signes associés: ● Parasitémie >5% ● Température >41°C ou <36°C ● Ictère et/ou bilirubine >50µmol/l ● Vomissements
  • 6. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 6 Déterminants de la multiplication schizogonique (1) Facteurs liés au parasite 1) SchizogonieSchizogonie exoexo--éérythrocytairerythrocytaire:: Le nombre de mLe nombre de méérozorozoïïtes libtes libéérréés par uns par un schizonteschizonte hhéépatiquepatique mmûûrr ddéépend de lpend de l’’espespèèce plasmodiale:ce plasmodiale: •• 40 00040 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.falciparumfalciparum •• 15 00015 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.ovaleovale •• 10 00010 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.vivaxvivax •• 2 0002 000 mméérozorozoïïtestes pourpour P.P.malariaemalariae
  • 7. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 7 Déterminants de la multiplication schizogonique (2)
  • 8. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 8 Déterminants de la multiplication schizogonique (3) Facteurs liés à l’hôte: qui peuvent intervenir pour accentuer ou réduire les signes. 1) La réponse immune de l’hôte 2) les facteurs génétiques ( par exemple P.vivax est restreint aux réticulocytes et aux cellules Duffy+).
  • 9. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 9 SYNTHESE (1) Les différents facteurs interagissent entre eux pour aboutir, soit à une multiplication rapide des mérozoïtes (destruction des GR), soit à une situation moins explosive ou même asymptomatique. • Ainsi,la notion du seuil pyrogénique a été définie pour différencier le paludisme maladie du paludisme infection.
  • 10. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 10 SYNTHESE (2) • Lorsque la Parasitémie est faible, la destruction globulaire est le plus souvent limitée. • En revanche, on assiste à l’installation d’une anémie lorsque la destruction globulaire est importante et qu’il y a une réduction de l’érythropoïèse.
  • 11. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 11 SYNTHESE (3) • Aussi, quand le système immunitaire est performant, l’infection palustre peut être contrôlée. • Il faut noter qu’on a rapporté des tableaux cliniques préoccupants alors que la parasitémie était restée faible. • Enfin, il ne serait pas question de ne pas traiter un malade de paludisme sous prétexte que sa parasitémie serait inférieure au seuil pyrogénique.
  • 12. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 12 CONCLUSION (1) On peut affirmer que le facteur de multiplication schizogonique explique en grande partie la sévérité d’un accès palustre, mais ce postulat peut ne pas être respecté dans certaines situations compte tenu de la multitude de facteurs en jeu.
  • 13. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 13 Conclusion (2) • L’infection n’aboutit pas forcément à la maladie et la maladie n’est pas forcément grave. • Le devenir de l’infection dépend de toute une série de facteurs, y compris la virulence du parasite, la génétique et l’immunité de l’hôte. • La gamme de susceptibilité à l’infection des différents hôtes pour un parasite donné peut aller de négligeable à fatale.
  • 14. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 14 Références bibliographiques ■ J.Mouchet et al – 2004 Biodiversité du paludisme dans le monde ■ M.GENTILINI et al – 1993 (5ème édition) Médecine tropicale ■ Le paludisme http://www.med.univ-angers.fr/discipline/palu.thm ■ Module d’Enseignement Paludisme http://www.impact-malaria.com/FR/EPS/Formation_et_cours.htm
  • 15. 06/05/2008 INSTITUT PASTEUR DE MADAGASCAR 15