Lutte contre le paludisme: réflexion sur la prise encharge à domicile des cas de fièvreCatherine MartinBiologiste cellulai...
Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou c...
Lutte contre le paludisme: réflexion sur la prise encharge à domicile des cas de fièvreCatherine MartinBiologiste cellulai...
Le paludisme: un fléau dans le mondeobjet d’une lutte intensivePrise en charge des malades et administration RAPIDE de méd...
Le paludisme: un fléau dans le mondeobjet d’une lutte intensivePrise en charge des malades et administration RAPIDE de méd...
Prise en charge à domicile: quelle stratégie?Depuis une 20aine d’années, l’OMS soutient un programme appelé HMM(Home-based...
Prise en charge à domicile: quelle stratégie?HMM consiste à assurer:1- une stratégie de communication efficace permettant ...
Prise en charge à domicile : quels résultats?Entre 1981 et 1999: 6 études entrant dans les critères HMM (à base de CQ)Hopk...
Prise en charge à domicile : quels résultats?Etude Principaux résultatsBurkina-Faso(Pagnoni et al., 1997; Sirima et al., 2...
Prise en charge à domicile - les limites.Ces études mettent en évidence des limites aux programmes HMM:Approvisionnement e...
Prise en charge à domicile : premiers résultatsavec les ACTs.
Prise en charge à domicile : premiers résultatsavec les ACTs.Principaux résultats:Gain en précision et en confiance dans l...
Prise en charge à domicile : premiers résultatsavec les ACTs.Combinaison: moustiquaires imprégnées, thérapie ACT, TDR, spr...
Prise en charge à domicile : un défi pour demainRécents succès obtenus dans des programmes HMM démontrent la faisabilité e...
Références:Chanda P, Hamainza B, Mulenga S, Chalwe V, Msiska C, Chizema-Kawesha E. Early results of integratedmalaria cont...
Lutte contre le paludisme:rélexion sur la prise en charge à domicile des cas de fièvre
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lutte contre le paludisme:rélexion sur la prise en charge à domicile des cas de fièvre

412 vues

Publié le

Lutte contre le paludisme:rélexion sur la prise en charge à domicile des cas de fièvre - Présentation de la 7e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Martin Catherine - France - catherine.Martin-2@manchester.ac.uk

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
412
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lutte contre le paludisme:rélexion sur la prise en charge à domicile des cas de fièvre

  1. 1. Lutte contre le paludisme: réflexion sur la prise encharge à domicile des cas de fièvreCatherine MartinBiologiste cellulaire, Université de Manchester24/08/2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou commentaires à :atelier.paludisme@pasteur.mgBonne lecture !
  3. 3. Lutte contre le paludisme: réflexion sur la prise encharge à domicile des cas de fièvreCatherine MartinBiologiste cellulaire, Université de Manchester24/08/2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  4. 4. Le paludisme: un fléau dans le mondeobjet d’une lutte intensivePrise en charge des malades et administration RAPIDE de médicaments sontessentielles pour le control de la maladieMême si on sait intervenir de manière efficace contre le paludisme, la priseen charge reste compromise par des INFRASTRUCTURES INADEQUATES(voire INEXISTANTES) dans la plupart des régions touchées:- Enclavement- Approvisionnement en médicaments (coût et voies de communication)- Présence et disponibilité de personnel médical
  5. 5. Le paludisme: un fléau dans le mondeobjet d’une lutte intensivePrise en charge des malades et administration RAPIDE de médicaments sontessentielles pour le control de la maladieMême si on sait intervenir de manière efficace contre le paludisme, la priseen charge reste compromise par des INFRASTRUCTURES INADEQUATES(voire INEXISTANTES) dans la plupart des régions touchées:- Enclavement- Approvisionnement en médicaments (coût et voies de communication)- Présence et disponibilité de personnel médical Pour palier aux problèmes d’accessibilité aux services de diagnostic et desoin: mise en place de programmes de PRISE EN CHARGE A DOMICILEDES CAS DE FIEVRES
  6. 6. Prise en charge à domicile: quelle stratégie?Depuis une 20aine d’années, l’OMS soutient un programme appelé HMM(Home-based Management of Malaria) visant à:Améliorer l’accès à un traitement rapide et efficaceContrebalancer l’inefficacité de certaines pratiques d’automédicationW Were. Bringing malaria management closer to the home. Roll Back Malaria, WHO. 2004.
  7. 7. Prise en charge à domicile: quelle stratégie?HMM consiste à assurer:1- une stratégie de communication efficace permettant à des volontaires ausein des communautés de reconnaitre précocement les symptômes dupaludisme et d’agir en conséquence2- l’accessibilité et la disponibilité de médicaments antipaludiques efficaces àces communautés3- un bon mécanisme de supervision et de suivi des activités de cescommunautésW Were. Bringing malaria management closer to the home. Roll Back Malaria, WHO. 2004.
  8. 8. Prise en charge à domicile : quels résultats?Entre 1981 et 1999: 6 études entrant dans les critères HMM (à base de CQ)Hopkins et al. ,2007**** *
  9. 9. Prise en charge à domicile : quels résultats?Etude Principaux résultatsBurkina-Faso(Pagnoni et al., 1997; Sirima et al., 2003)↘ de la progression vers un paludisme gravede plus de 50%Ethiopie(Kidane et al., 2000)↘ de la mortalité globale chez les enfantsde 40%Zaïre (RDC)(Delacollette et al., 1996)↘ de la prévalence et de l’incidence dupaludisme (2x)Were W. Roll Back Malaria, WHO 2004.Adapté de Hopkins et al., 2007. Et d’après Were, 2004.Les résultats de ces études confirmentla faisabilité de tels programmes.
  10. 10. Prise en charge à domicile - les limites.Ces études mettent en évidence des limites aux programmes HMM:Approvisionnement en médicaments dans les régions enclavées: fiabilité des systèmes de distribution voies de communicationErreur thérapeutique: retarder le traitement d’autres maladies favoriser l’apparition de résistance aux antipaludiquesCes programmes seront-ils compatibles et efficaces avec l’utilisation desACTs ou d’autres alternatives thérapeutiques?
  11. 11. Prise en charge à domicile : premiers résultatsavec les ACTs.
  12. 12. Prise en charge à domicile : premiers résultatsavec les ACTs.Principaux résultats:Gain en précision et en confiance dans le diagnostic (introduction desTDR)Amélioration de l’accès à l’ACT (de 25% à 64,7%)Etude encourageante au niveau du comportement des volontaires et descommunautés: satisfaction et soutien au système Faisabilité de ce modèle, en tout cas dans cette région du Soudan
  13. 13. Prise en charge à domicile : premiers résultatsavec les ACTs.Combinaison: moustiquaires imprégnées, thérapie ACT, TDR, sprays,traitement des femmes enceintesObservations: < 2% des enfants ont reçu un traitement antipaludiqueprise en charge d’infections pulmonaires (≈50%)aucun décès suite à une fièvreCe programme a permis :d’améliorer le diagnostic des infections respiratoiresde gérer de manière efficace la prise en charge des fièvres non-palustres
  14. 14. Prise en charge à domicile : un défi pour demainRécents succès obtenus dans des programmes HMM démontrent la faisabilité etl’efficacité de la prise en charge des cas de fièvresToutefois:- ces succès reposent grandement sur l’instruction et l’engagement desvolontaires au sein des communautés (à chaque niveau)- qu’en est-il en dehors du cadre d’étude (c’est-à-dire lorsqu’il n’y a pas de suivirégulier des communautés)?- risque de développement de résistance aux ACTs?Effort à poursuivre dans la prise en charge pour combiner le traitementantipaludique avec le traitement d’autres infectionsEncourager la mise en place de ces dispositifs pour répondre à des situationsd’urgence mais faut-il les pérenniser…?
  15. 15. Références:Chanda P, Hamainza B, Mulenga S, Chalwe V, Msiska C, Chizema-Kawesha E. Early results of integratedmalaria control and implications for the management of fever in under-five children at a peripheralhealth facility: A case study of Chongwe rural health centre in Zambia. Malar J. 2009 Mar 17;8(1):49.Delacollette C, Van der Stuyft P, Molima K. Using community health workers for malaria control:experience in Zaire. Bull World Health Organ. 1996;74(4):423-30.Elmardi KA, Malik EM, Abdelgadir T, Ali SH, Elsyed AH, Mudather MA, Elhassan AH, Adam I. Feasibilityand acceptability of home-based management of malaria strategy adapted to Sudans conditionsusing artemisinin-based combination therapy and rapid diagnostic test. Malar J. 2009 Mar 9;8(1):39.Hopkins H, Talisuna A, Whitty CJ, Staedke SG. Impact of home-based management of malaria onhealth outcomes in Africa: a systematic review of the evidence. Malar J. 2007 Oct 8;6:134.Kidane G, Morrow RH. Teaching mothers to provide home treatment of malaria in Tigray, Ethiopia: arandomised trial. Lancet. 2000 Aug 12;356(9229):550-5.Pagnoni F, Convelbo N, Tiendrebeogo J, Cousens S, Esposito F. A community-based programme toprovide prompt and adequate treatment of presumptive malaria in children. Trans R Soc Trop MedHyg. 1997 Sep-Oct;91(5):512-7.Sirima SB, Konaté A, Tiono AB, Convelbo N, Cousens S, Pagnoni F. Early treatment of childhood feverswith pre-packaged antimalarial drugs in the home reduces severe malaria morbidity in Burkina Faso.Trop Med Int Health. 2003 Feb;8(2):133-9.

×