MBANYE HYPAX              PNILP/BURUNDI                8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011      PALUDISME" IPM 2011
     DEFINITION DES CONCEPTS      IMPLICATION DANS LA LUTTE       CONTRE LE PALUDISME: moyen de       mesure      IMPAC...
1er/04/2011 PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIER                        N. Protopopoff et al., 2009.PLoS ONE Vol. 4 Is...
8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
     Nombre d’inoculations attendues par jour à       partir d’un cas humain infecté en contact avec       une population...
Annelise Tran , 2005: Epidémiol. et santé anim., 47, 35-51                                           a*1er/04/2011        ...
   m: densité anophélienne   a: Nombre de sujet humain piqués en 1jr/1 anophèle femelle (rapport    taux d’anthropophili...
     Proportion de piqûres d’anophèles infectés       réellement infectant (vecteur infecté capable       dêtre infectant...
1er/04/2011 PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIERKai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
     Présence d’hommes (infectés, infectants,       susceptible)      Présence du vecteur (anthropophilie, densité,     ...
     Taux de piqûres par humain : capture sur appâts       humains, pièges à odeurs, pièges lumineux ;      Taux de vect...
8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
• Nombre de nouveaux cas qui pourraient survenir à  partir d’un cas unique « primaire » non immun et  infectant en l’absen...
     Le taux d’inoculation: h=m.a.s      L’indice de stabilité: =a/-lnp (<0,5 paludisme       stable, >2,5 paludisme ins...
Quoi?                            Méthodes?Diminuer ma (agressivité)        MIILDA, AID,                                 Zo...
8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
Zhou et al. Malaria Journal 2010, 9:337                            8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011                  PALUD...
N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168                                                                    ...
COUVERTU 2002         2003              2004   2005REAID           86%     95%               93%    94%MIILDA        78%  ...
Diminution du                                                                                                             ...
N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18                                8ème EDITION "ATELIER...
N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18                                8ème EDITION "ATELIER...
N. Protopopoff et al. 2008, Trop.Med.and International Health vol. 13 no 12 pp 1479–1487                                  ...
     La compréhension des CCV peut permettre de:      Mettre en place des stratégies de lutte efficace et       réaliste...
8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compétence et capacité vectorielle

628 vues

Publié le

Compétence et capacité vectorielle - Conférence du 8e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - MBANYE Hypax - Burundi - mbanye_h@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
628
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compétence et capacité vectorielle

  1. 1. MBANYE HYPAX PNILP/BURUNDI 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  2. 2.  DEFINITION DES CONCEPTS  IMPLICATION DANS LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME: moyen de mesure  IMPACT SUR TERRAIN  CONCLUSION 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  3. 3. 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIER N. Protopopoff et al., 2009.PLoS ONE Vol. 4 Issue 11
  4. 4. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  5. 5.  Nombre d’inoculations attendues par jour à partir d’un cas humain infecté en contact avec une population anophélienne)  Mesure le potentiel de transmission 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  6. 6. Annelise Tran , 2005: Epidémiol. et santé anim., 47, 35-51 a*1er/04/2011 pn/-lnp Infestation hôte p n pn PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIER vecteur Infestation m*aKai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
  7. 7.  m: densité anophélienne a: Nombre de sujet humain piqués en 1jr/1 anophèle femelle (rapport taux d’anthropophilie/durée du cycle gonothrophique) ma: densité anophélienne agressive pour l’homme n: durée de vie de l’espèce plasmodial en jrs dans la zone d’étude et pendant la période d’étude, p: probabilité quotidienne de survie de la population anophélienne considérée (pn): âge épidémiologique dangereux (1/-lnp): espérance de vie (pn/- lnp):espérance de vie infectante 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  8. 8.  Proportion de piqûres d’anophèles infectés réellement infectant (vecteur infecté capable dêtre infectant et transmettre lagent infectieux à lhôte )=(efficacité)  Degré de co-adaptation du couple vecteur- agent infectieux dans un écosystème donné 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  9. 9. 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIERKai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
  10. 10.  Présence d’hommes (infectés, infectants, susceptible)  Présence du vecteur (anthropophilie, densité, infectivité)  Conditions écologiques adéquates 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  11. 11.  Taux de piqûres par humain : capture sur appâts humains, pièges à odeurs, pièges lumineux ;  Taux de vecteurs piquant : identification des repas sanguins à laide de méthodes immunologiques ;  Durée du cycle gonotrophique: Intervalle entre les repas sanguins peut être mesuré à laide dexpériences de marquage/relâchage/recapture ;  Longévité des moustiques (morphologie des ovaires) et le taux de parité (structure du système trachéal) ;  Cycle dincubation extrinsèque (fn de la température externe et de lespèce plasmodiale): élevage et infestation expérimentale. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  12. 12. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  13. 13. • Nombre de nouveaux cas qui pourraient survenir à partir d’un cas unique « primaire » non immun et infectant en l’absence de toute mesure de lutte. R0 >1 population de parasites en croissance R0 = 1 population en stabilité R0 < 1 population• 1/r est période d’infectivité de l’hôte de parasites en disparition 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  14. 14.  Le taux d’inoculation: h=m.a.s  L’indice de stabilité: =a/-lnp (<0,5 paludisme stable, >2,5 paludisme instable) 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  15. 15. Quoi? Méthodes?Diminuer ma (agressivité) MIILDA, AID, Zooprophylaxie, …..Diminuer a (antropophilie) MIILDA, Répulsif, AIDDiminuer p (taux de survie) MIILDA, AIDDiminuer b (infectivité des Vaccination,moustiques : compétence chimioprophylaxievectorielle)Diminuer 1/r (période médicamentsinfectante chez l’hommeAugmenter n (durée ducycle extrinsèque) 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  16. 16. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  17. 17. Zhou et al. Malaria Journal 2010, 9:337 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  18. 18. N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168 PEC MIILDA AID 1/an (début haute transmission) Enquêtes (parasitologique et entomologique) 2 par an 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  19. 19. COUVERTU 2002 2003 2004 2005REAID 86% 95% 93% 94%MIILDA 78% 65% 53% 31% 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  20. 20. Diminution du nombre de piqûre 14 infectant 12A n o p h e le s d e n s it y 10 8 C-Valley 6 I-Valley 4 2 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 2002 2003 2004 2005 2006 Survey N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  21. 21. N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  22. 22. N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  23. 23. N. Protopopoff et al. 2008, Trop.Med.and International Health vol. 13 no 12 pp 1479–1487 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  24. 24.  La compréhension des CCV peut permettre de:  Mettre en place des stratégies de lutte efficace et réaliste par modélisation  Faire une surveillance active  Détection des zones potentiellement dangéreux (réceptivité et vulnérabilité) 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  25. 25. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011

×