SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
MBANYE HYPAX
              PNILP/BURUNDI




                8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011      PALUDISME" IPM 2011
     DEFINITION DES CONCEPTS
      IMPLICATION DANS LA LUTTE
       CONTRE LE PALUDISME: moyen de
       mesure
      IMPACT SUR TERRAIN
      CONCLUSION
                 8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011       PALUDISME" IPM 2011
1er/04/2011
 PALUDISME" IPM 2011
8ème EDITION "ATELIER




                        N. Protopopoff et al., 2009.PLoS ONE Vol. 4 Issue 11
8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
     Nombre d’inoculations attendues par jour à
       partir d’un cas humain infecté en contact avec
       une population anophélienne)
      Mesure le potentiel de transmission




                       8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011             PALUDISME" IPM 2011
Annelise Tran , 2005: Epidémiol. et santé anim., 47, 35-51




                                           a*




1er/04/2011
                                                 pn/-lnp
                                                             Infestation hôte




                             p
                             n




                        pn



 PALUDISME" IPM 2011
8ème EDITION "ATELIER
                               vecteur
                             Infestation
                                                m*a




Kai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
   m: densité anophélienne
   a: Nombre de sujet humain piqués en 1jr/1 anophèle femelle (rapport
    taux d’anthropophilie/durée du cycle gonothrophique)
    ma: densité anophélienne agressive pour l’homme
   n: durée de vie de l’espèce plasmodial en jrs dans la zone d’étude et
    pendant la période d’étude,
   p: probabilité quotidienne de survie de la population anophélienne
    considérée
   (pn): âge épidémiologique dangereux (1/-lnp): espérance de vie (pn/-
    lnp):espérance de vie infectante
                             8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011                   PALUDISME" IPM 2011
     Proportion de piqûres d’anophèles infectés
       réellement infectant (vecteur infecté capable
       d'être infectant et transmettre l'agent infectieux
       à l'hôte )=(efficacité)
      Degré de co-adaptation du couple vecteur-
       agent infectieux dans un écosystème donné




                        8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011              PALUDISME" IPM 2011
1er/04/2011
 PALUDISME" IPM 2011
8ème EDITION "ATELIER




Kai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
     Présence d’hommes (infectés, infectants,
       susceptible)
      Présence du vecteur (anthropophilie, densité,
       infectivité)
      Conditions écologiques adéquates




                       8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011             PALUDISME" IPM 2011
     Taux de piqûres par humain : capture sur appâts
       humains, pièges à odeurs, pièges lumineux ;
      Taux de vecteurs piquant : identification des repas
       sanguins à l'aide de méthodes immunologiques ;
      Durée du cycle gonotrophique: Intervalle entre les
       repas sanguins peut être mesuré à l'aide d'expériences
       de marquage/relâchage/recapture ;
      Longévité des moustiques (morphologie des ovaires)
       et le taux de parité (structure du système trachéal) ;
      Cycle d'incubation extrinsèque (fn de la température
       externe et de l'espèce plasmodiale): élevage et
       infestation expérimentale.

                          8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011                PALUDISME" IPM 2011
8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
• Nombre de nouveaux cas qui pourraient survenir à
  partir d’un cas unique « primaire » non immun et
  infectant en l’absence de toute mesure de lutte.

                                              R0 >1 population de
                                              parasites en
                                              croissance


                                              R0 = 1 population
                                              en stabilité

                                              R0 < 1 population
• 1/r est période d’infectivité de l’hôte     de parasites en
                                              disparition
                      8ème EDITION "ATELIER
 1er/04/2011           PALUDISME" IPM 2011
     Le taux d’inoculation: h=m.a.s
      L’indice de stabilité: =a/-lnp (<0,5 paludisme
       stable, >2,5 paludisme instable)




                       8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011             PALUDISME" IPM 2011
Quoi?                            Méthodes?
Diminuer ma (agressivité)        MIILDA, AID,
                                 Zooprophylaxie, …..
Diminuer a (antropophilie)       MIILDA, Répulsif, AID
Diminuer p (taux de survie)      MIILDA, AID
Diminuer b (infectivité des      Vaccination,
moustiques : compétence          chimioprophylaxie
vectorielle)
Diminuer 1/r (période            médicaments
infectante chez l’homme
Augmenter n (durée du
cycle extrinsèque)
                      8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011            PALUDISME" IPM 2011
8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011
Zhou et al. Malaria Journal 2010, 9:337
                            8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011                  PALUDISME" IPM 2011
N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168




                                                                                                      PEC
                                                                                                      MIILDA
                                                                                                      AID 1/an (début haute
                                                                                                      transmission)
                                                                       Enquêtes (parasitologique et
                                                                       entomologique) 2 par an




                                                                             8ème EDITION "ATELIER
                                                         1er/04/2011          PALUDISME" IPM 2011
COUVERTU 2002         2003              2004   2005
RE

AID           86%     95%               93%    94%


MIILDA        78%     65%               53%    31%


                8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011      PALUDISME" IPM 2011
Diminution du
                                                                                                                             nombre de piqûre
                                14
                                                                                                                                infectant
                                12
A n o p h e le s d e n s it y




                                10

                                8
                                                                                                              C-Valley
                                6                                                                             I-Valley

                                4

                                2

                                0
                                      1          2   3          4     5          6   7          8    9

                                          2002           2003             2004           2005       2006
                                                                    Survey



                                                                           N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168
                                                                                                           8ème EDITION "ATELIER
                                     1er/04/2011                                                            PALUDISME" IPM 2011
N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18

                                8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011                      PALUDISME" IPM 2011
N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18
                                8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011                      PALUDISME" IPM 2011
N. Protopopoff et al. 2008, Trop.Med.and International Health vol. 13 no 12 pp 1479–1487
                                   8ème EDITION "ATELIER
  1er/04/2011                       PALUDISME" IPM 2011
     La compréhension des CCV peut permettre de:
      Mettre en place des stratégies de lutte efficace et
       réaliste par modélisation
      Faire une surveillance active

      Détection des zones potentiellement dangéreux
       (réceptivité et vulnérabilité)



                        8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011              PALUDISME" IPM 2011
8ème EDITION "ATELIER
1er/04/2011    PALUDISME" IPM 2011

Contenu connexe

Tendances

Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInfection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInstitut Pasteur de Madagascar
 
Entomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèles
Entomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèlesEntomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèles
Entomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèlesInstitut Pasteur de Madagascar
 
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...Institut Pasteur de Madagascar
 
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueAnophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueInstitut Pasteur de Madagascar
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionInstitut Pasteur de Madagascar
 
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...Institut Pasteur de Madagascar
 
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en AfriqueVecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en AfriqueInstitut Pasteur de Madagascar
 
Wolbachia and dengue virus
Wolbachia and dengue virusWolbachia and dengue virus
Wolbachia and dengue virusfizzaali23
 
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniquesLe cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniquesInstitut Pasteur de Madagascar
 
Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...
Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...
Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...Institut Pasteur de Madagascar
 
krithiga malaria epid,lifecycle and prevention
krithiga malaria epid,lifecycle and preventionkrithiga malaria epid,lifecycle and prevention
krithiga malaria epid,lifecycle and preventionKrithiga Sivakumar
 
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Institut Pasteur de Madagascar
 
Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle
Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèleCycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle
Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèleInstitut Pasteur de Madagascar
 
World malaria day 2016
World malaria day 2016World malaria day 2016
World malaria day 2016drdduttaM
 

Tendances (20)

La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle
 
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInfection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
 
Entomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèles
Entomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèlesEntomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèles
Entomologie moléculaire et étude de la structuration génétique des anophèles
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
 
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
 
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueAnophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
 
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
 
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en AfriqueVecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
 
Wolbachia and dengue virus
Wolbachia and dengue virusWolbachia and dengue virus
Wolbachia and dengue virus
 
Strongyloides stercoralis
Strongyloides stercoralisStrongyloides stercoralis
Strongyloides stercoralis
 
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniquesLe cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
 
Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...
Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...
Variabilité génétique de Plasmodium: implications pour le développement de va...
 
Trypanosoma
TrypanosomaTrypanosoma
Trypanosoma
 
krithiga malaria epid,lifecycle and prevention
krithiga malaria epid,lifecycle and preventionkrithiga malaria epid,lifecycle and prevention
krithiga malaria epid,lifecycle and prevention
 
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
 
Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle
Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèleCycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle
Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle
 
MonkeyPox Virus
MonkeyPox Virus MonkeyPox Virus
MonkeyPox Virus
 
World malaria day 2016
World malaria day 2016World malaria day 2016
World malaria day 2016
 

En vedette

Virtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OSVirtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OSGeeks Anonymes
 
Soutenance mémoire
Soutenance mémoireSoutenance mémoire
Soutenance mémoirebidou27000
 
Mbrand3 - Model case - Assurance
Mbrand3 - Model case - AssuranceMbrand3 - Model case - Assurance
Mbrand3 - Model case - Assurancebombrand3
 
Levée de fonds
Levée de fonds Levée de fonds
Levée de fonds ArnaudE
 
Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...
Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...
Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...Experian
 
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À MontréalMeilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À MontréalRemorques Sylmar
 
Robert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 maiRobert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 maiDirk Lagast
 
Agissons ensembles en Thaïlande!
Agissons ensembles en Thaïlande!Agissons ensembles en Thaïlande!
Agissons ensembles en Thaïlande!Prollepse
 
IGCSE French 0520
IGCSE French 0520IGCSE French 0520
IGCSE French 0520Piero03
 
Click to-chat-quel-impact-dans-le-tourisme
Click to-chat-quel-impact-dans-le-tourismeClick to-chat-quel-impact-dans-le-tourisme
Click to-chat-quel-impact-dans-le-tourismeChafik YAHOU
 
definir une stratégie SEO tourisme 2014
definir une stratégie SEO  tourisme 2014definir une stratégie SEO  tourisme 2014
definir une stratégie SEO tourisme 2014Chafik YAHOU
 
Frisson fête noël
Frisson fête noëlFrisson fête noël
Frisson fête noëlefibschool
 
Mbrand3 - Model case - Food&Beverage
Mbrand3 - Model case - Food&BeverageMbrand3 - Model case - Food&Beverage
Mbrand3 - Model case - Food&Beveragebombrand3
 

En vedette (20)

Unite Europe 2015 as you were there [FR]
Unite Europe 2015 as you were there [FR]Unite Europe 2015 as you were there [FR]
Unite Europe 2015 as you were there [FR]
 
Virtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OSVirtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OS
 
Soutenance mémoire
Soutenance mémoireSoutenance mémoire
Soutenance mémoire
 
Mbrand3 - Model case - Assurance
Mbrand3 - Model case - AssuranceMbrand3 - Model case - Assurance
Mbrand3 - Model case - Assurance
 
Levée de fonds
Levée de fonds Levée de fonds
Levée de fonds
 
Journal3
Journal3Journal3
Journal3
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...
Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...
Mieux transformer grâce au design : regard de créatifs pour réussir vos objec...
 
Quest cets francese
Quest cets franceseQuest cets francese
Quest cets francese
 
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À MontréalMeilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
 
Robert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 maiRobert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 mai
 
Club big 2012
Club big 2012Club big 2012
Club big 2012
 
Agissons ensembles en Thaïlande!
Agissons ensembles en Thaïlande!Agissons ensembles en Thaïlande!
Agissons ensembles en Thaïlande!
 
IGCSE French 0520
IGCSE French 0520IGCSE French 0520
IGCSE French 0520
 
Click to-chat-quel-impact-dans-le-tourisme
Click to-chat-quel-impact-dans-le-tourismeClick to-chat-quel-impact-dans-le-tourisme
Click to-chat-quel-impact-dans-le-tourisme
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
 
definir une stratégie SEO tourisme 2014
definir une stratégie SEO  tourisme 2014definir une stratégie SEO  tourisme 2014
definir une stratégie SEO tourisme 2014
 
Frisson fête noël
Frisson fête noëlFrisson fête noël
Frisson fête noël
 
Mbrand3 - Model case - Food&Beverage
Mbrand3 - Model case - Food&BeverageMbrand3 - Model case - Food&Beverage
Mbrand3 - Model case - Food&Beverage
 
Réunion Club CML : La veille
Réunion Club CML : La veilleRéunion Club CML : La veille
Réunion Club CML : La veille
 

Similaire à Compétence et capacité vectorielle

Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladieRelations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladieInstitut Pasteur de Madagascar
 
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critiqueIntérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critiqueInstitut Pasteur de Madagascar
 
A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?
A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?
A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?Institut Pasteur de Madagascar
 
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Institut Pasteur de Madagascar
 
Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...
Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...
Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...Institut Pasteur de Madagascar
 
Origine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limites
Origine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limitesOrigine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limites
Origine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limitesInstitut Pasteur de Madagascar
 
Les anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettes
Les anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettesLes anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettes
Les anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettesInstitut Pasteur de Madagascar
 

Similaire à Compétence et capacité vectorielle (10)

Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladieRelations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
 
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critiqueIntérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
 
Réservoirs du paludisme humain : place des singes
Réservoirs du paludisme humain : place des singesRéservoirs du paludisme humain : place des singes
Réservoirs du paludisme humain : place des singes
 
Anophèles naturellement refractaires aux plasmodies
Anophèles naturellement refractaires aux plasmodiesAnophèles naturellement refractaires aux plasmodies
Anophèles naturellement refractaires aux plasmodies
 
A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?
A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?
A quoi servent les modèles animaux dans l’étude du paludisme ?
 
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
 
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielleBioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
 
Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...
Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...
Dégager les faits marquants de la bio-écologie des anophèles pour la transmis...
 
Origine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limites
Origine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limitesOrigine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limites
Origine des repas de sang des anophèles : techniques, intérêts et limites
 
Les anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettes
Les anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettesLes anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettes
Les anophèles transgéniques: moyen de lutte ou miroir aux alouettes
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
 

Compétence et capacité vectorielle

  • 1. MBANYE HYPAX PNILP/BURUNDI 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 2. DEFINITION DES CONCEPTS  IMPLICATION DANS LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME: moyen de mesure  IMPACT SUR TERRAIN  CONCLUSION 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 3. 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011 8ème EDITION "ATELIER N. Protopopoff et al., 2009.PLoS ONE Vol. 4 Issue 11
  • 5. Nombre d’inoculations attendues par jour à partir d’un cas humain infecté en contact avec une population anophélienne)  Mesure le potentiel de transmission 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 6. Annelise Tran , 2005: Epidémiol. et santé anim., 47, 35-51 a* 1er/04/2011 pn/-lnp Infestation hôte p n pn PALUDISME" IPM 2011 8ème EDITION "ATELIER vecteur Infestation m*a Kai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
  • 7. m: densité anophélienne  a: Nombre de sujet humain piqués en 1jr/1 anophèle femelle (rapport taux d’anthropophilie/durée du cycle gonothrophique)  ma: densité anophélienne agressive pour l’homme  n: durée de vie de l’espèce plasmodial en jrs dans la zone d’étude et pendant la période d’étude,  p: probabilité quotidienne de survie de la population anophélienne considérée  (pn): âge épidémiologique dangereux (1/-lnp): espérance de vie (pn/- lnp):espérance de vie infectante 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 8. Proportion de piqûres d’anophèles infectés réellement infectant (vecteur infecté capable d'être infectant et transmettre l'agent infectieux à l'hôte )=(efficacité)  Degré de co-adaptation du couple vecteur- agent infectieux dans un écosystème donné 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 9. 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011 8ème EDITION "ATELIER Kai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
  • 10. Présence d’hommes (infectés, infectants, susceptible)  Présence du vecteur (anthropophilie, densité, infectivité)  Conditions écologiques adéquates 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 11. Taux de piqûres par humain : capture sur appâts humains, pièges à odeurs, pièges lumineux ;  Taux de vecteurs piquant : identification des repas sanguins à l'aide de méthodes immunologiques ;  Durée du cycle gonotrophique: Intervalle entre les repas sanguins peut être mesuré à l'aide d'expériences de marquage/relâchage/recapture ;  Longévité des moustiques (morphologie des ovaires) et le taux de parité (structure du système trachéal) ;  Cycle d'incubation extrinsèque (fn de la température externe et de l'espèce plasmodiale): élevage et infestation expérimentale. 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 12. 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 13. • Nombre de nouveaux cas qui pourraient survenir à partir d’un cas unique « primaire » non immun et infectant en l’absence de toute mesure de lutte. R0 >1 population de parasites en croissance R0 = 1 population en stabilité R0 < 1 population • 1/r est période d’infectivité de l’hôte de parasites en disparition 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 14. Le taux d’inoculation: h=m.a.s  L’indice de stabilité: =a/-lnp (<0,5 paludisme stable, >2,5 paludisme instable) 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 15. Quoi? Méthodes? Diminuer ma (agressivité) MIILDA, AID, Zooprophylaxie, ….. Diminuer a (antropophilie) MIILDA, Répulsif, AID Diminuer p (taux de survie) MIILDA, AID Diminuer b (infectivité des Vaccination, moustiques : compétence chimioprophylaxie vectorielle) Diminuer 1/r (période médicaments infectante chez l’homme Augmenter n (durée du cycle extrinsèque) 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 16. 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 17. Zhou et al. Malaria Journal 2010, 9:337 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 18. N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168 PEC MIILDA AID 1/an (début haute transmission) Enquêtes (parasitologique et entomologique) 2 par an 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 19. COUVERTU 2002 2003 2004 2005 RE AID 86% 95% 93% 94% MIILDA 78% 65% 53% 31% 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 20. Diminution du nombre de piqûre 14 infectant 12 A n o p h e le s d e n s it y 10 8 C-Valley 6 I-Valley 4 2 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 2002 2003 2004 2005 2006 Survey N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 21. N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 22. N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 23. N. Protopopoff et al. 2008, Trop.Med.and International Health vol. 13 no 12 pp 1479–1487 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 24. La compréhension des CCV peut permettre de:  Mettre en place des stratégies de lutte efficace et réaliste par modélisation  Faire une surveillance active  Détection des zones potentiellement dangéreux (réceptivité et vulnérabilité) 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  • 25. 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011