SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  101
Télécharger pour lire hors ligne
WHO/HTM/RBM/2003.47




Protocoles et méthodologies pour
l'analyse de situation concernant le
paludisme




           Organisation mondiale de la Santé
           VIH/SIDA, tuberculose et paludisme
                Faire reculer le paludisme

                      juillet 2003


          Edition provisoire
© Organisation mondiale de la Santé 2003

Tous droits réservés.

Le présent produit d’information sanitaire est destiné à un public restreint seulement. Il
ne peut être commenté, résumé, cité, reproduit, transmis, distribué, traduit ou adapté,
partiellement ou en totalité, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit.

Les appellations employées dans la présente publication et la présentation des données
qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation mondiale de la Santé aucune
prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de
leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé
sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir
fait l’objet d’un accord définitif.

La mention de firmes ou de produits commerciaux n’implique pas que ces firmes et
produits commerciaux sont agréés ou recommandés par l’Organisation mondiale de la
Santé, de préférence à d’autres. Sauf erreur ou omission, une majuscule initiale indique
qu’il s’agit d’un nom déposé.

L’Organisation mondiale de la Santé ne garantit pas l’exhaustivité et l’exactitude des
informations contenues dans le présent produit d’information sanitaire et ne saurait être
tenue responsable de tout préjudice subi à la suite de leur utilisation.
Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme                                                              Unité 1


                                                Table des Matières

Unités

1. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme ............................................3
    I ère partie: protocole technique ..........................................................................................3
    II ème partie : travail effectif de l’équipe restreinte sur le terrain .......................................8

2. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation .......................................................11
    Analyse de la situation au niveau national.........................................................................15
    Analyse de la situation au niveau du district .....................................................................19

Annexes

1. Instrument pour l'examen des politiques ...........................................................................27

2. Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien ......................................33

3. Inventaire des projets de soins de santé et autres relatifs au paludisme ............................39

4. Liste de contrôle pour l'auto-évaluation au niveau du district ...........................................41

5. Guide pour l’utilisation des instruments et indications méthodologiques .........................45

6. Guide pour les discussions des groupes focaux.................................................................51

7. Étude de cas de maladies récentes chez les enfants de moins de cinq ans ........................53

8. Études de cas de grossesses récentes .................................................................................57

9. Liste de contrôle/entretien sur l'utilisation de moustiquaires.............................................63

10. Entretiens avec les responsables d'organisations communautaires en tant
    qu'informateurs privilégiés ................................................................................................65

11. Vendeurs de remèdes/ commerçants..................................................................................67

12. Herboristes/pharmaciens de terre.......................................................................................71

13. Agents de santé communautaires.......................................................................................73

14. Guérisseur traditionnel/spirite............................................................................................77

15. Entretien avec les dispensateurs de soins de santé.............................................................79

16. Liste de contrôle pour les établissements de soins de santé...............................................83

17. Fiche d'évaluation des dispensateurs de soins de santé .....................................................87

18. Entretien avec les patients à leur sortie de l'établissement ................................................89

19. Guide pour l'analyse des données sur la communauté.......................................................91

20. Indicateurs RBM................................................................................................................95
                                                                 1
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 2
Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme                            Unité 1


Unité 1


Protocoles pour l'analyse de situation
concernant le paludisme
Sites:_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Durée: du _ _ / _ _ / _ _ au _ _ / _ _ / _ _



I ère partie: protocole technique

A.     Objectifs pédagogiques
1. Entreprendre des études entomologique, paludométrique et de sensibilité médicamenteuse
in-vivo et analyser les résultats en relation avec le contrôle du paludisme.

2.Conduire une analyse de situation, suggérer des recommandations et des actions
correctrices concernant le contrôle du paludisme dans une région.

B.     Groupes de travail
Il y aura 2 groupes principaux (chacun composé de 3 groupes de travail) assignés aux
différents districts.

Notes sur les groupes de travail
Chaque groupe devra rendre un rapport à la fin du voyage.
Ces rapports seront soumis aux facilitateurs et feront une partie de l'évaluation globale des
performances des participants à ce cours. Il est conseillé aux participants de travailler
soigneusement à leur rapport pendant qu'ils sont sur le terrain, puisqu'ils doivent le soumettre
et le présenter environ un jour après leur retour à la base (voir programme). Chaque groupe
doit choisir un rapporteur et un secrétaire. Chaque groupe de travail est supposé élaborer son
propre format de compilation (à partir des formats de collecte de données), adapté à sa
manière propre de récolte d’informations.

Chaque groupe peut collecter des données soit indépendamment, dans le cadre des types
d'informations suggérées (liste ci-dessous), ou en collaboration avec les autres groupes de
travail. Certaines des informations collectées peuvent être partagées entre les groupes. Sur le
terrain, on peut se répartir en petits groupes, pour les collectes d'information, si c'est
nécessaire. Un animateur sera en permanence assigné à chaque groupe, pour les assister dans
leur travail sur le terrain. Néanmoins, il faut se rappeler que les animateurs sont là seulement
pour vous aider, pas pour faire les travaux à la place des groupes. Les travaux doivent être
réalisés par les participants.



                                                       3
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

Chacun des groupes doit suivre l’horaire donné ci- dessous, car le temps pour chaque activité
sur le terrain est limité. Il est conseillé aux participants de terminer chaque activité indiquée
dans l’horaire endéans le temps donné et d’éviter de laisser des choses sur le côté. Les
animateurs peuvent décider de réarranger la séquence de certaines activités sur le terrain, en
fonction des besoins locaux.
Les animateurs de groupe devront à l’avance préparer les conditions nécessaires de façon à
faciliter l’accomplissement du travail dans les temps.

Les protocoles fournis pour l’analyse de situation comprennent le RBM « Méthodes et
instruments proposés pour l’analyse de situation et annexes » Le protocole RBM est conçu à
la base, pour l’analyse de situation à un niveau national et régional. On vous conseille donc
de vous concentrer sur les méthodes et instruments prévus pour le niveau régional. Il serait
judicieux de choisir de façon sélective les formats, car toutes les annexes données dans le
protocole ne sont pas nécessairement applicables à votre situation.
Les informations requises et la région cible qu’il faut prendre en compte dans l’analyse de
situation sont aussi résumées ci-dessous.
 Les groupes peuvent décider d’utiliser des approches différentes pour conduire l’analyse
sans oublier les indicateurs et les mesures les plus importants.

C.    Résumé des informations à collecter
1. Informations générales
          - Taille de la population du secteur, zones d’actions des organismes de santé
              avec répartition des âges et des sexes.
          - Carte de la région
          - Activités de développement et occupations principales
          - Informations climatiques et géographiques (topographie, pluviométrie,
              température…)
          - Mouvements de population importants (nomades, troubles civils,
              sécheresse…)
          - Nombre et distribution des services de santé, secteur privé inclus)
          - Risque/ facteur d’exposition par rapport à la malaria
          - Budget et projets de la Santé du District
          - Politique et directives

          NB sources d’informations :
          - Administration locale
          - Administrations de la santé, ONGs
          - Ministère de l’Agriculture (bureau de l’Agriculture)
          - Ministère de l ‘Education (bureau de l’Education)
          - Stations météorologiques
          - Fermes domaniales
          -
2. Données de morbidité et de mortalité à récolter dans les institutions concernées par la
santé
          - Les dix maladies principales (liste et fréquence de distribution)
          - Nombre total de tous les diagnostics par mois durant les 2-3 dernières années.
          - Nombre total de cas de paludisme (diagnostiquées cliniquement et
              microscopiquement) par mois, durant la dernière année
          - Cas de paludisme confirmés microscopiquement par espèce de parasite, age et
              sexe, et par mois, durant l’année précédente

                                                 4
Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme                            Unité 1


             -   Revue des rapports des 20 cas de paludisme les plus récents dans les dossiers-
                 patients ou les registres.
             -   Nombre total de patients hospitalisés durant l’année précédente
             -   Nombre total de cas sévères et compliqués hospitalisés au centre de santé/ à
                 l’hôpital par mois durant l’année précédente.
             -   Types de traitements pratiqués (médicaments prescrits, procédures
                 diagnostiques et thérapeutiques appropriées, etc), recueillis par l’observation
                 et les entretiens de sortie)
             -   Systèmes de contrôle de qualité du diagnostic
             -   Liste de 10 causes principales de décès à l’hôpital/ dans le centre de santé et
                 distribution de fréquence
             -   Nombre total de décès par mois, durant l’année précédente.
             -   Revue des 5 derniers décès survenus dans le centre de santé/ l’hôpital à cause
                 du paludisme
             -   Rôle des institutions de santé dans le contrôle des épidémies.
             -   Contraintes

3. Informations à collecter auprès du bureau de secteur

             -   Objectifs et stratégies de contrôle du paludisme
             -   Nombre mensuel de patients examinés et positifs, par espèce, âge, sexe, etc,
                 durant les trois dernières années.
             -   Nombre de localités et maisons traitées, population protégée, insecticide (s)
                 utilisé (s), dosage, etc, par campagne de pulvérisation, durant les trois
                 dernières années.
             -   Critères utilisés pour la sélection des zones à traiter.
             -   Autres mesures de contrôle employées
             -   Postes d’Analyse de la Détection et du Traitement du paludisme (MDTPs),
                 faisant ou non rapport
             -   Systèmes de contrôle de qualité du diagnostic
             -   Contraintes

4. Données sur les moyens de distribution et les habitudes

             -   Principaux vecteurs de paludisme dans les régions (espèces)
             -   Habitudes des vecteurs ( reproduction, alimentation, repos,…)

             NB sources d’informations :
             - Bureaux de contrôle du paludisme (secteur ou zone)
             - Résultats d’étude entomologique de votre propre groupe.

5. Ressources disponibles et requises

    Ressources disponibles et supplémentaires requises dans chaque institution de santé et
    bureau de secteur, pour chacun des éléments suivants :
           - Budget annuel de l’institution ou du bureau de santé
           - Salaire
           - Médicaments
           - Budget récurrent
           - Autres
           - Répartition de la main d’œuvre (en nombre et qualification)
                                                       5
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

            -   Gestion des ressources humaines
            -   Logistique ( y compris source et niveaux d’organisation)
            -   Médications antimalariques
            -   Matériel de contrôle du vecteur
            -   Equipement de camping
            -   Installations de laboratoire
            -   Postes de capture du vecteur
            -   Autres

6. Système d’information

            -   Sources de rapports
            -   Sources de rétro-information
            -   Fréquence des rapports
            -   Fréquence de la rétro-information
            -   Analyse et utilisation des rapports pour le contrôle du paludisme

7. Etudes/enquêtes à réaliser par les participants

            -   Comptage des maisons faisant partie d’un village
            -   Echantillonnage de ménages dans une partie d’un village, pour des études
                entomologiques, paludométriques et
            -   Etudes entomologiques
            -   Captures résiduelles dans les maisons
            -   Captures résiduelles à extérieur
            -   Captures nocturnes sur appât humain
            -   Collecte des larves
            -   Etude en laboratoire de spécimens collectés
            -   Tests de susceptibilité chez des adultes
            -   Densité de vecteurs
            -   Etudes paludométriques
            -   Indice splénique
            -   Etudes parasitologiques (taux de prévalence, espèces)
            -   Etudes in vivo de sensibilité à la chloroquine

Note : un village ou localité sera étudié sur chaque lieu d’étude. A cause des contraintes de
temps, on prendra pour échantillon seulement une partie d’un village. Il faudra sélectionner
un nombre suffisant de ménages pour l’échantillonnage. Toutes les études entomologiques
(captures à l’intérieur), paludométriques doivent être réalisées dans les mêmes ménages. Pour
les études paludométriques, tous les membres d’un ménage doivent être examinés.

D.    Résultats
Chaque groupe doit analyser toutes les données collectées au long du travail sur le terrain de
façon systématique. Les résultats devraient être présentés de manière simplifiée et parlante,
en utilisant les outils de gestion de données appropriés. Essayez d’éviter les explications
excessives de résultats sous forme de textes, présentez plutôt des résultats résumés sous
forme de graphiques et de tableaux.




                                                 6
Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme                             Unité 1


E.     Discussion
L’analyse de données et information obtenue au niveau régional devra être discutée tout au
long du travail au sein du groupe. Les résultats et tendances pourront alors être discutés dans
un cadre plus vaste et devraient être justifiés par les réalités biologiques, environnementales
et autres facteurs. Les informations existantes au niveau national et régional peuvent être
comparées avec les résultats obtenus, leurs similitudes et discordances peuvent être mises en
lumière.

F.     Conclusions et recommandations
En se basant sur les résultats d’analyse de la situation régionale, les groupes devraient être
capables d’arriver à des conclusions claires qui sont justifiées par l’information collectée. Ils
devraient ensuite déduire des recommandations pratiques et des mesures correctrices qui
pourraient être adoptées par les autorités régionales respectives ou les professionnels.




                                                       7
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme


II ème partie : Travail effectif de l’équipe restreinte sur le terrain

Un grande part du travail de préparation à votre analyse de situation et stratification aura lieu
dans la classe et sur le terrain. Vous travaillerez en tant que membre d’une petite équipe de
douze personnes.
 Chaque équipe aura des facilitateurs « de terrain ». Leur tâche est de veiller au bon
fonctionnement des démarches locales et d’épauler l’équipe pour qu’elle travaille le plus
efficacement possible. Ils seront aussi la source des informations et statistiques de base que
l’équipe trouvera nécessaires de se procurer pour compléter son travail.

Travailler en équipe est à la fois intéressant et exigeant pour l’étudiant, le tuteur et les
animateurs. De petites réunions en groupe sont utiles de différentes manières,
            - En aidant les étudiants à s’investir activement dans une tâche (compilation de
               données et rédaction d’une analyse de situation)
            - En développant les capacités pour le travail d’équipe
            - En appliquant la connaissance à la résolution des problèmes.

Ce sera votre tâche d’appliquer la connaissance et les capacités que vous avez acquises durant
le cours, et dans votre expérience professionnelle antérieure, à la résolution concrète d’un
problème de vie réel.

Les paragraphes qui suivent établissent quelques lignes de conduite qui aideront votre équipe
à fonctionner efficacement et utilement pour résoudre un problème.

Créer le climat du groupe
Idéalement, il faudrait entre vous être d’accord sur le choix d’un chef d’équipe.
Le chef d’équipe joue un rôle très important pour développer le « climat » du groupe.
Certaines tâches importantes du chef d’équipe nécessaires au fonctionnement de l’équipe
sont :
           - S’assurer que les membres de l’équipe arrivent rapidement à bien s’entendre
                entre eux
           - Aider à installer une atmosphère informelle, pour que tous les participants
                puissent s’exprimer de façon franche sur tous les sujets et ce qu’ils ressentent ;
           - Encourager la participation active de tous les membres de l’équipe, sans
                exception
Stimuler une attitude critique dans la résolution des problèmes

Encourager le travail du groupe
La participation active dans les discussions de groupe sera encouragée si :
           - Les tâches de l’équipe sont clairement comprises et acceptées par tous les
               membres
           - Les discussions sont centrées sur la tâche en cours et sont canalisées pour ne
               pas sortir des rails
           - Les membres n’essayent pas de monopoliser les discussions et prises de
               décisions
           - Tous les membres de l’équipe sont désireux et préparés à entendre la
               contribution des autres participants à la question qui est discutée.



                                                 8
Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme                                 Unité 1


Utiliser toutes les ressources du groupe
Dans la plupart des équipes, il y aura des participants qui auront une connaissance plus
particulière et des capacités qui seront utiles au groupe pour l’accomplissement des tâches et
les besoins de l’équipe. Rapidement dans votre travail d’équipe, essayez de dépister ces
intérêts spécifiques, talents et expériences des membres du groupe.

Parvenir à un consensus
Votre travail sera plus facile si périodiquement, vous faites une revue des progrès réalisés.
Cela vous aidera de garder ce genre de questions en tête :
           - quels sont les objectifs de l’exercice ?
           - Comment organiser le temps restant, pour pouvoir gérer les futurs enjeux ?
           - Comment les discussions et le travail des données ont-ils contribué à la tâche
                globale de conduire et d’écrire une bonne analyse de situation, une
                stratification et des recommandations appropriées pour le contrôle du
                paludisme dans la région ?

Poser des questions et y répondre
On peut poser des questions dans différents sens, en fonction de la raison pour laquelle on les
pose.
Par exemple :
          - Questions factuelles, à la recherche de faits, informations, données
          - Questions ouvertes, exposant une opinion en termes larges et ouvertes à une
              grande variété de réponses. (ex quels sont les avantages et désavantages de
              promouvoir l’utilisation de poissons larvivores comme moyen de contrôle ?)
          - Question redirigée, où un membre pose au chef d’équipe une question directe,
              que celui-ci, au lieu d’y répondre, renvoie à un autre membre ou à l’ensemble
              de l’équipe, encourageant ainsi une participation plus active.

Si votre équipe est attentive à
           - Etablir un climat pour des discussions constructives et critiques
           - Encourager tous les membres à contribuer et à participer
           - Utiliser toutes les ressources et talents du groupe
           - Résumer et chercher des consensus, pour canaliser les discussions dans le
               développement de l’analyse de situation, la stratification et les
               recommandations
           - Chercher à demander et à répondre aux questions de la façon la plus
               productive

Alors, votre travail d’équipe sera vivant, intéressant, instructif, enrichissant sur le plan
personnel et mènera au développement d’une analyse de situation, stratification et
recommandations de valeur pour un contrôle du vecteur au niveau régional.




                                                       9
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 10
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                       Unité 2


Unité 2


Méthodologies proposés pour l’analyse
de la situation
Introduction
L’un des éléments clés de Faire reculer le paludisme (RBM) est l’intensification de l’action
nationale grâce à des partenariats au niveau des pays oeuvrant dans le cadre du
développement du secteur de la santé. Les partenaires nationaux seront encouragés à
travailler ensemble vers des buts communs et en utilisant des stratégies et procédures
concertées. Il peut être nécessaire en premier lieu de procéder à un examen systématique des
activités de lutte antipaludique et des activités connexes de développement du secteur de la
santé, examen qui servira de base à l’élaboration de stratégies nationales qui répondent aux
besoins locaux et s’appuient sur les réalisations passées et les activités en cours pour faire
reculer le paludisme. Pour faciliter ce processus, RBM a développé une méthodologie et des
outils pour l’analyse de la situation du paludisme et des questions sanitaires connexes au
niveau du pays, du district et de la communauté. La méthodologie et les outils sont décrits
dans le présent document et doivent être considérés comme un “menu” dans lequel les pays
pourront choisir ce qu’ils jugent utile et pertinent.

Les outils d’analyse de la situation au niveau national servent à examiner les politiques
nationales en matière de santé, les stratégies, les systèmes de gestion et les systèmes d’appui,
et à réaliser un inventaire des projets sanitaires et autres en relation avec le paludisme. Les
outils s’appliquant au niveau du district et de la communauté permettent d’évaluer les
pratiques de traitement et de prévention dans les ménages et dans la communauté,
l’accessibilité et la qualité des soins de santé dans le secteur public et le secteur privé, ainsi
que les partenaires locaux potentiels et les possibilités locales d’intervention.

L’analyse de situation utilise des méthodes d’évaluation rapide et prend moins de deux
semaines pour un district sanitaire et ses communautés. Il est proposé d’effectuer une analyse
de la situation dans au maximum trois districts par pays, et le processus total au niveau du
pays peut être achevé en deux mois.

Roll Back Malaria a créé un réseau de soutien technique structuré, composé de scientifiques
de la région Afrique, capables de donner de soutien technique dans le cadre de l’analyse de
situation lorsque ce la est demandé par le pays.

Objectifs
L'objectif général de l'exercice d'évaluation des besoins est de faciliter l'élaboration de buts et
de stratégies nationaux dans les pays qui participent à l'Initiative Faire reculer le paludisme.




                                                        11
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

Objectifs particuliers
1. Déceler les points forts et les faiblesses de la politique et de la stratégie de santé
   nationales pour la lutte contre la maladie, l'accent portant en particulier sur le paludisme.
2. Evaluer les points forts et les faiblesses du cadre institutionnel et structurel à l'appui des
   activités de lutte contre la maladie, l'accent portant en particulier sur le paludisme.
3. Evaluer les pratiques de traitement et de prévention dans les foyers et au niveau
   communautaire, l'accent portant en particulier sur le paludisme, et recenser les besoins
   prioritaires des communautés en matière de prestation de soins de santé.
4. Evaluer les points forts et les faiblesses des systèmes structurés, non structurés, privés et
   publics de prestation de soins de santé pour la lutte contre la maladie, l'accent portant en
   particulier sur le paludisme.
5. Chercher et définir les moyens de renforcer le secteur de la santé pour améliorer
   l'efficacité des interventions de lutte contre la maladie.
6. Recenser des partenaires potentiels et trouver des opportunités pour améliorer l'efficacité
   des interventions, spécialement au niveau de la communauté.

Le processus proposé
Le processus proposé se résume comme suit (voir le schéma):
      1.    Une équipe nationale lance le processus préparatoire RBM en identifiant les
            informations pertinentes sur la lutte antipaludique et le développement du secteur
            de la santé, et les résultats d’analyses de situation précédentes le cas échéant.
            L’équipe identifiera les lacunes de l’information, ainsi que les activités nationales
            en cours ou prévues en rapport avec RBM. L’équipe nationale rassemble le
            dossier des évaluations précédentes et entreprend des analyses structurées si
            nécessaire. Quelques semaines sont nécessaires pour mener à bien cette tâche.
      2.    L’équipe nationale présente les résultats de son examen à un forum national. Il
            peut s’agir d’une réunion nationale de lancement de RBM ou d’un autre forum
            rassemblant les principaux partenaires nationaux. D’après les résultats de
            l’examen et les autres informations présentées par les participants, la réunion
            décidera si les informations disponibles suffisent ou s’il est nécessaire de
            poursuivre l’analyse de situation. Dans ce dernier cas, la réunion recommandera
            l’étendue de l’analyse à effectuer.
      3.    Le pays effectuera une analyse structurée portant sur environ trois districts. En
            environ un mois, chacun des districts participants effectuera un examen, préparera
            un rapport et suggérera des priorités d’action. Pendant ce temps, l’équipe
            nationale entreprendra l’analyse de situation au niveau national si une telle
            analyse a été recommandée.
      4.    A la fin de l’analyse au niveau du district, les résultats de l’analyse de situation au
            niveau du district et au niveau national seront intégrés dans le processus de
            planification nationale de RBM. Cela pourra se faire au cours d’une deuxième
            réunion nationale de RBM ou sous toute autre forme que le pays jugera
            appropriée. Une telle réunion examinera les résultats de l’analyse de situation au
            niveau du pays, présentés par l’équipe d’examinateurs, et les résultats de
            l’analyse de situation dans les districts choisis ainsi que leurs priorités d’action
            proposées, de préférence présentés par les directeurs des districts. On disposera
            alors d’une base factuelle pour le processus de planification nationale en vue de
            faire reculer le paludisme.
                                                12
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                       Unité 2




                                                  Préparation
                                     Receuil des informations disponibles

                              Réunion de lancement national de RBM
                                    Préparation à l’analyse de situation


                     District 1:              District 2:           Autre(s)      Niveau national:
                                                                    district(s)
                    Analyse de                Analyse de                            Analyse de
                     situation                 situation                             situation


                               Processus de planification nationale de RBM


                         Plan nationale pour faire réculer le paludisme


Méthodologie et outils proposés
Les sections suivantes du présent document décrivent la méthodologie proposée pour
l’analyse de situation. La méthodologie et les outils correspondants ont été développés par le
réseau d’appui technique de RBM sur l’analyse de situation au cours d’un atelier qui a eu lieu
du 5 au 8 octobre 1998 à Genève. La méthodologie a été par la suite prétestée dans quatre
pays (d’abord au Nigéria et au Ghana, puis sous une forme révisée au Mali et en Zambie).
Cet essai a montré que la méthodologie et les outils étaient efficaces pour décrire les zones
critiques en matière de lutte antipaludique, y compris les pratiques de prévention et de
traitement, le fonctionnement des secteurs privé et public de la santé, et l’adéquation des
politiques sanitaires.

La méthodologie couvre les aspects suivants:

1. Analyse de la situation au niveau national

    ·   Examen des politiques et stratégies de santé nationales
    ·   Examen des systèmes d'appui institutionnel
    ·   Inventaire des interventions contre le paludisme

2. Analyse de la situation dans les districts

    ·   Auto-évaluation par les districts de la planification et de la gestion
    ·   Evaluations communautaires
    ·   Evaluation des dispensateurs de soins de santé

La méthodologie et les outils sont décrits dans la suite de ce document.




                                                        13
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 14
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                     Unité 2


Analyse de la situation au niveau national
Raisons de l'analyse
L'objectif fondamental de l'Initiative Faire reculer le paludisme est de renforcer les services
de santé pour qu'ils s'occupent mieux du paludisme. Le renforcement des services de santé est
un programme de réformes sanitaires continues et de développement des systèmes de santé
dans la plupart des pays.

Par le passé, bien des aspects des réformes sanitaires tels que les réformes des politiques, les
réformes des systèmes de gestion sanitaire et les réformes des services de santé ont manqué
de coordination. Cela a globalement limité les bienfaits des réformes. Faire reculer le
paludisme vise à aider les pays à évaluer les résultats et les processus utilisés pour mener à
bien les réformes continues de façon à accroître au maximum leur impact sur la mise en
oeuvre des interventions prioritaires.

Raisons de cibler le paludisme dans cet exercice:

·   Les pays participants ont reconnu le paludisme comme un problème prioritaire,
·   Il existe des interventions efficaces pour réduire sensiblement le fardeau de morbidité,
·   Les améliorations exigées des systèmes pour la mise en oeuvre efficace des interventions
    contre le paludisme auront un impact positif direct sur les interventions visant d'autres
    facteurs responsables importants du fardeau de morbidité tels que les infections
    respiratoires aiguës et la déshydratation due aux maladies diarrhéiques aiguës. Des
    dispositifs novateurs de marketing social pour promouvoir l'emploi de matériels
    imprégnés d'insecticides pourraient être intégrés à des initiatives pour la promotion de
    matériels pour la santé génésique et la prévention du VIH.

L'évaluation au niveau national définira les moyens par lesquels la politique de santé
nationale, les systèmes pertinents de gestion de la santé et les services de santé peuvent aider
à créer un environnement favorable qui permettra aux niveaux opérationnels de mettre en
oeuvre efficacement les interventions de lutte contre la maladie.

Objectifs
·   Examiner les buts, les politiques et les stratégies de santé au niveau national.
·   Evaluer les points forts et les faiblesses des systèmes d'appui institutionnel.
·   Evaluer les stratégies de conception et de mise en oeuvre des services de santé.


Le processus
L'examen au niveau national reposera sur un exercice conduit par une équipe d'examinateurs
en liaison avec des réunions de parties intéressées occupant des positions stratégiques au
niveau national. Le pays concerné désignera l'équipe d'examinateurs. L'OMS/Faire reculer le
paludisme fournira au pays les fonds nécessaires, les réseaux d'experts et une aide pour la
communication.

L'équipe pourra réunir un éventail d'experts nationaux et, si besoin est, extérieurs. L'équipe
inclura au minimum 1 spécialiste des systèmes de santé, 1 spécialiste de la lutte
antipaludique, 1 analyste des politiques publiques et 1 spécialiste de la gestion financière. Il
                                                        15
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

est recommandé que l'équipe travaille de façon concertée pendant tout l'exercice. L'équipe
pourra aussi assurer le secrétariat des réunions des parties intéressées et fournir la
documentation requise pour toutes les discussions pendant ces réunions.

Le mandat de l'équipe est divisée au deux parties comme suite :

A : Les premiers termes de référence de l’équipe inclurait

(a) La revue du programme national du paludisme pour les 5 à 10 années passées
(b) Effectuer une analyse théorique de toutes les études ou exercices d'évaluation pertinents
    antérieurs et recenser les informations manquantes avant la première réunion des parties
    intéressées.
(c) Mettre au point les instruments pour les évaluations au niveau national sur la base des
    manques recensés en accord avec les parties intéressées lors de la première réunion des
    parties intéressées.

Les personnes chargées de la revue devraient soumettre un rapport synthétique sur les items
(a) à (c) avec des recommandations claires sur les étapes suivantes compte tenu de l’état
actuel des plans et des stratégies élaborés. Le rapport synthétique devrait être soumis aux
participants à la première réunion nationale de Faire Reculer le Paludisme une semaine à
l’avance.

B : Les secondes termes de référence de l’équipe inclurait

(a) Effectuer une analyse théorique des documents directifs, des plans stratégiques et des
    directives nationales pertinents et examiner un échantillon de plans d'établissements de
    santé et de district, de rapports de situation et de rapports ou relevés financiers.
(b) Actualiser les instruments pour l'examen au niveau national et mener des entretiens avec
    certains responsables au niveau national, des représentants de parties intéressées clefs, de
    fonctionnaires au niveau intermédiaire.
(c) Confirmer les résultats au moyen d'entretiens avec des responsables au niveau du district
    (dans des districts autres que ceux qui procèdent à une évaluation détaillée des besoins,
    certains établissements de santé, et certains dispensateurs de santé au niveau
    communautaire, y compris, le cas échéant, des guérisseurs traditionnels).


Examen des politiques et stratégies de santé nationales
Il s'agit d'évaluer les intentions en s'assurant de la présence ou de l'absence, de l'adéquation et
du degré perçu de réussite dans la mise en oeuvre de diverses politiques et stratégies.

L'instrument approprié examinera en particulier les aspects suivants
a) politiques de santé nationales
b) politiques relatives aux systèmes de gestion sanitaire
c) politiques relatives à la structure des services de santé
d) plan de santé stratégique.

L'instrument proposé est décrit à l'Annexe 1.




                                                 16
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                    Unité 2


Examen des systèmes d'appui institutionnel
Il s'agir d'évaluer le fonctionnement réel des systèmes en examinant le fonctionnement de
quelques systèmes critiques et représentatifs d'appui à la gestion.

La liste des systèmes ci-dessous n'est pas exhaustive. L'équipe d'examinateurs du pays
concerné sera augmentée ou modifiée, selon les besoins.

(a)   gestion du personnel
(b)   recherche, surveillance et évaluation
(c)   gestion des médicaments et des fournitures
(d)   gestion des finances

Des questions détaillées pour faciliter l'examen sont incluses dans l'instrument à l'Annexe 2.

Inventaire des interventions contre le paludisme
Un inventaire sera établi des interventions en cours ou prévue contre le paludisme et des
activités de soins de santé communautaires afin de préciser le cadre dans lequel les activités
de lutte antipaludique pourraient être développées et de recenser de nouveaux partenaires
potentiels.

Objectif
·     Recenser et décrire les activités des projets de soins de santé communautaires du
      ministère de la santé, des ONG et d'autres organismes dans le pays, en particulier ceux
      qui s'occupent du paludisme.

Méthodologie
Questionnaires utilisés ou entretiens menés avec les ministères de la santé, les ONG et les
autres organismes sur leurs interventions de santé communautaires, spécialement celles qui
sont dirigées contre le paludisme (moustiquaires, par ex.).

Résultats

·     Carte des interventions de santé communautaires et des programmes de distribution de
      moustiquaires par district
·     Détail des activités (par ex. population ciblée, moustiquaires distribuées, etc.) pour
      chaque programme recensé
·     Détail des sources de fonds pour ces activités

Le questionnaire proposé sur les interventions antipaludiques et les activités de soins de santé
communautaires est décrit à l'Annexe 3.




                                                        17
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 18
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                             Unité 2


Analyse de la situation au niveau du district
Définition du district

Un district est vue comme la plus petite subdivision administrative dans un pays. Cependant
cela pourrait varier selon le pays en fonction de la taille et de la population. Dans ces
conditions, il faut se référer aux subdivisions spécifiques du pays.

Sélection des districts

Les pays devraient choisir les districts pilotes pour l’analyse de situation en se basant sur les
variations épidémiologiques, écologiques, la situation socio-économique de la population et
l’implication des partenaires.

Raisons de l'analyse
Les principaux éléments de la stratégie de                lutte antipaludique pour les régions où la
transmission du paludisme est stable et forte            sont i) le diagnostic précoce et le traitement
approprié des cas de fièvre liée au paludisme            chez les enfants, ii) le traitement intermittent
des femmes enceintes et iii) la protection                des groupes à haut risque au moyen de
moustiquaires imprégnées d'insecticides.

L'efficacité de ces interventions passe par des stratégies de mise en oeuvre adaptées aux
besoins et aux opportunités locaux. Il est proposé que les principales parties intéressées au
niveau du district élaborent conjointement des stratégies de mise en oeuvre appropriées sur la
base d'une analyse de la situation du paludisme et du secteur de la santé. L'analyse de la
situation sera entreprise par l'équipe de gestion sanitaire du district, si besoin est avec l'aide
de spécialistes, qui évaluera:

- les pratiques de traitement et de prévention au niveau des foyers et de la communauté,
- la disponibilité et la qualité des soins de santé dans les secteurs public et privé,
- les partenaires locaux potentiels et les interventions locales possibles.


Objectifs
·   Effectuer une analyse de la situation du paludisme et du secteur de la santé à tous les
    niveaux du district, spécialement au niveau communautaire
·   Recenser les besoins prioritaires pour le paludisme et le secteur de la santé
·   Elaborer une stratégie de mise en oeuvre pour le district qui réponde aux besoins
    prioritaires
·   Elaborer un plan d'action et un budget pour approbation et information par le processus
    national d'élaboration de la stratégie pour l'Initiative Faire reculer le paludisme
·   Fournir des informations pour le processus national d'élaboration de la stratégie pour
    l'Initiative Faire reculer le paludisme




                                                        19
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

Processus au niveau du district
L'analyse de la situation sera effectuée par une équipe spéciale composée de membres de
l'équipe de gestion sanitaire du district et de consultants engagés spécialement. L'analyse de
la situation pourrait se répartir comme suit:

1. Auto-évaluation du processus de planification et de gestion du district concernant le
   paludisme
2. Evaluation des perceptions, de la demande de soins et des comportements préventifs
   concernant le paludisme dans la communauté
3. Recensement de partenaires potentiels pour la lutte antipaludique au niveau de la
   communauté et du district
4. Evaluation de l'accessibilité et de la qualité des soins par les dispensateurs de soins de
   santé à tous les niveaux

Plan pour la collecte des données

Il est important de planifier correctement la collecte des données. Eléments à prendre
soigneusement en compte:

· Type d'enquêteurs
Il est important d'utiliser des enquêteurs de l'équipe de gestion sanitaire du district pour qu'ils
aient un sentiment d'appartenance vis-à-vis de l'ensemble du processus leur appartient.
Inclure des hommes et des femmes de sorte que, pendant que les hommes s'occupent des
instruments pour les moustiquaires, les commerçants, les agents de santé de village, les
discussions de groupes masculins et les organisations communautaires, les femmes peuvent
interroger les femmes enceintes sur leurs maladies antérieures et celles des enfants et
s'occuper des discussions de groupes féminins. Il serait utile de disposer d'enquêteurs
expérimentés mais, si ce n'est pas le cas, il faudra consacrer suffisamment de temps à leur
formation.

· Formation des enquêteurs
Cette formation devra être intensive et il faudra notamment:
   · Traduire les questionnaires
   · Expliquer comment il convient de poser les questions
   · Proposer un calendrier pratique pour la collecte des données

· Mise au courant de l'équipe de gestion sanitaire du district
Il est important d'informer correctement les membres de l'équipe de gestion sanitaire du
district sur les méthodes de collecte des données et le type de données à recueillir. Ils devront
être instruits sur l'ensemble du processus Faire reculer le paludisme et avoir la possibilité de
poser autant de questions qu'ils le souhaitent.

Auto-évaluation et collecte des données

La méthodologie applicable à l'auto-évaluation au niveau du district et à la collecte des
données dans la communauté et dans les établissements est décrite dans les sections 3.2 à 3.4
ci-après.




                                                 20
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                         Unité 2


Analyse intégrée des résultats des évaluations

Une fois achevées l'auto-évaluation au niveau du district et la collecte des données dans la
communauté et dans les établissements de santé, une analyse intégrée des résultats devra être
effectuée avec la participation active des membres de l'équipe de gestion sanitaire du district.
Cela leur permettra d'avoir un sentiment d'appartenance vis-à-vis du programme. Ils
pourraient remplir des tableaux factices et essayer également de rédiger des sections du
rapport à présenter à la deuxième réunion des parties intéressées. Il sera très utile, à ce stade,
d'analyser les résultats au moyen de la technique SWOT (point forts, faiblesses, opportunités,
menaces). Les résultats seront ensuite présentés par l'équipe de gestion sanitaire du district à
une 2ème réunion de parties intéressées au niveau du district.

Auto-évaluation de la gestion par le district

Objectif
Procéder à une auto-évaluation rapide des ressources, de la politique, de la gestion et des
pratiques du système de santé de district comme base pour la planification et l'appui du
district aux interventions appropriées contre le paludisme.


Méthodologie
Une équipe spéciale pour l'analyse de la situation pourrait être crée par le district dans le
cadre de l'Initiative Faire reculer le paludisme pour surveiller la planification et l'exécution de
l'analyse de la situation et entreprendre l'auto-évaluation du processus de planification et de
gestion au niveau du district concernant le paludisme. L'équipe pourrait comprendre 3-4
membres de l'équipe de gestion sanitaire du district (médecin du district, personnel de santé
maternelle et infantile du district, plus 1 ou 2 membres), 3-4 représentants d'autres parties
intéressées dans le district (y compris des représentants de la communauté) et un animateur
Faire reculer le paludisme (extérieur au district).

L'auto-évaluation de la planification et de la gestion concernant le paludisme nécessitera deux
séances d'une journée de l'équipe d'analyse de la situation. La première séance aura lieu au
début de l'analyse de la situation. A l'aide de la liste de contrôle qui figure à l'Annexe 4,
l'équipe examinera les informations et les documents pertinents pour chaque point, ainsi que
l'expérience acquise et les problèmes rencontrés et proposera des solutions possibles. Pour
faciliter ce processus, certains membres de l'équipe d'analyse de la situation seront invités à
établir des exemplaires des documents et des informations pertinentes, y compris (le cas
échéant): le plan et le budget de santé du district; l'analyse de la situation sanitaire du district;
l'inventaire des établissements de santé et des ressources humaines du district; les cartes du
district; les politiques et les directives et toutes données existantes sur les recherches locales
concernant le paludisme. Ces documents sont examinés au moyen du questionnaire Faire
reculer le paludisme pour l'analyse de la situation au niveau du district, d'une matrice de
cartographie du budget et d'une carte des ressources sanitaires du district.

L'Annexe 4 sera utilisée pour l'auto-évaluation, qui se déroulera en trois étapes. La première
étape sera la remise préalable de l'instrument aux membres de l'équipe de gestion sanitaire du
district qui participeront au processus. Ils pourront ainsi rechercher les sources d'information
nécessaires (dossiers, mémorandums, rapports, etc.). Deuxièmement, l'équipe remplira la
matrice présentée à l'annexe 4 pour les questions de politique qui figurent dans la première
partie de l'évaluation. Une fois la matrice remplie, une discussion de groupe aura lieu avec le
                                                21
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

personnel central de l'équipe de gestion sanitaire du district pour approfondir les questions
figurant dans la liste de contrôle qui n'ont pu être incorporées dans la matrice et examiner les
autres sections de l'auto-évaluation. Les catégories de personnes ci-après (si elles ne font pas
parties de l'équipe de gestion sanitaire du district) devront être associées à l'auto-évaluation
dans son ensemble: pharmaciens, le responsable de la surveillance et de l'évaluation, le cas
échéant, le responsable des finances

Evaluations dans la communauté

Objectifs
·    Déterminer comment sont perçues dans la communauté les maladies courantes, y compris
     les affections liées au paludisme, en particulier concernant la reconnaissance, la cause, la
     prévention et le traitement.

·    Reconnaître les schémas de comportement liés à la demande de soins en présence des
     maladies courantes, y compris les affections liées au paludisme, et d'une grossesse, et les
     facteurs qui influent sur ces comportements, y compris les attitudes, les sources
     d'information et les coûts.

·    Décrire les comportements préventifs appropriés pour le paludisme, spécialement
     l'utilisation de moustiquaires traitées aux insecticides, et les facteurs qui les influencent, y
     compris les attitudes, les sources d'information et les coûts.

·    Recueillir des informations sur le type et le rôle des organisations communautaires et des
     autres partenaires potentiels dans le développement de la santé et examiner les incidences
     pour la lutte antipaludique.


Méthodologie
A l'aide de la carte des communautés et des établissements de soins de santé du district,
distinguer entre les communautés qui "ont" un établissement de santé et celles qui sont
"éloignées" d'un établissement de soins de santé. Cela traduit un accès "plus facile" ou
"moins facile" aux services. Un échantillon aléatoire de quatre communautés sera alors
choisi, dont deux qui "ont" un établissement de santé et deux qui sont classées comme
"éloignées" des établissements de santé. Dans chacune des communautés choisies, des
données seront recueillies par les membres de l'équipe chargée de l'analyse de la situation ou
les consultants compétents. Des membres de l'équipe de gestion sanitaire du district
accompagneront les équipes pour aider à faire les présentations et à prendre les dispositions
nécessaires. Les instruments suivants ont été conçus pour la collecte des données auprès de la
communauté.

1)      Discussions de groupes focaux avec des hommes et des femmes de la communauté
        (Annexe 6)
               L'objet des discussions de groupes focaux est de recueillir des informations sur
               la façon dont la communauté perçoit le paludisme, de s'informer sur les idées
               locales concernant la prévention, de s'assurer des schémas de traitement de la
               maladie et des traitements préférés et de connaître le degré d'interaction entre
               les services de santé et la communauté.

                Nombre = 2 par communauté, soit 8 au total
                                           22
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                        Unité 2


                 Dans chaque communauté recruter des groupes de 6-8 hommes et 6-8 femmes
                 provenant de différents secteurs du village pour que les participants se
                 connaissent moins.

2)      Etudes de cas - entretiens approfondis sur des cas récents de maladie/demande de
        soins (Annexe 7)
                Les études de cas sur des enfants malades sont essentielles pour savoir
                exactement ce qui se passe quand des enfants de moins de 5 ans tombent
                malades.

                 Nombre = au moins 10 enfants ayant été malades dans les 2 dernières
                 semaines par communauté, soit 40 au total
                 Méthode: Choisir au hasard une direction dans la communauté en faisant
                 tournoyer une bouteille en un point central et suivre la direction indiquée par
                 la bouteille. Aller observer/interroger 10 familles situées sur cette ligne. Si les
                 maisons ne sont pas alignées, suivre approximativement la direction. Si la
                 limite du village est atteinte avant que 10 enfants malades aient été trouvés,
                 revenir au point de départ et choisir une autre direction. S'il n'est pas possible
                 de trouver dix enfants dans un village choisi, passer au village voisin et
                 continuer.

3)      Etudes de cas - entretiens approfondis sur des grossesses récentes (Annexe 8)
               De même que les études de cas sur des enfants malades, celles qui portent sur
               des grossesses récentes visent à déterminer les mesures prises par les femmes
               tant pour la promotion de la santé que pour le traitement de la maladie.

                 Nombre = au moins 5 femmes ayant été enceintes et ayant accouché dans les 6
                 derniers mois (si le village est petit, peut-être faudra-t-il remonter à 12 mois)
                 Méthode: Même démarche que pour les études de cas portant sur des enfants.

4)      Liste de contrôle pour l'observation de l'utilisation de moustiquaires et bref entretien
        structuré (Annexe 9)
                Cette enquête auprès des foyers vise à recueillir des informations sur la
                disponibilité de moustiquaires, l'expérience de leur utilisation et de leur
                réimprégnation et les raisons pour lesquelles les gens possèdent ou ne
                possèdent pas de moustiquaires.

                 Nombre = 7 par communauté
                 Méthode: Choisir au hasard une direction dans la communauté en faisant
                 tournoyer une bouteille en un point central et suivre la direction indiquée par
                 la bouteille. Aller observer/interroger les familles vivant dans 7 maisons
                 situées sur cette ligne. Si les maisons ne sont pas alignées, suivre
                 approximativement la direction. Si la limite du village est atteinte avant que 7
                 maisons aient été trouvées, revenir au point de départ et choisir une autre
                 direction. Veiller à ce qu'au moins 2 des familles choisies n'aient pas de
                 moustiquaires. Si plusieurs familles vivent dans la même maison, en choisir
                 une.




                                                        23
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

5)      Entretiens avec des responsables d'organisations communautaires1 en tant
        qu'informateurs privilégiés (Annexe 10)
                Les organisations communautaires sont des partenaires communautaires
                potentiels pour la lutte antipaludique. Cet instrument vise à recueillir des
                informations sur les types de groupes disponibles dans la communauté ainsi
                que sur leur expérience et leur contribution dans le domaine de la santé et du
                développement.

                 Nombre = au moins 2 par communauté, soit un minimum de 8
                 Méthode: Dresser une liste des organisations communautaires d'après les
                 réponses apportées par les discussions des groupes focaux et la consultation
                 avec les chefs communautaires. Distinguer selon le sexe dans la mesure du
                 possible. Choisir une organisation communautaire masculine et une
                 organisation communautaire féminine et interroger un responsable disponible.
                 S'il existe différents types de groupes - sociaux, commerciaux, religieux et de
                 développement - essayer d'interroger des responsables de chaque type.


Evaluation des dispensateurs de soins de santé

Objectifs
·    Décrire le type de services de soins de santé dispensés, y compris leur utilisation,
     accessibilité, qualité et coût.
·    Etudier les pratiques des dispensateurs de soins de santé n'appartenant pas au système
     structuré, guérisseurs traditionnels, spirites, agents de santé de village bénévoles et
     vendeurs de médicaments.
·    Reconnaître et définir les liens qui existent entre les dispensateurs/services de soins de
     santé et les communautés et autres organismes
·    Evaluer les systèmes d'appui gestionnaire


Méthodologie
Les dispensateurs de soins de santé sont définis comme ceux qui relèvent du secteur structuré
(public et privé) et du secteur non structuré (bénévoles, guérisseurs traditionnels, spirites).
L'évaluation des dispensateurs de soins de santé se situera dans le cadre de la communauté et
dans leurs établissements de santé respectifs.

Dispensateurs du secteur structuré

Il faudra recenser les différents types/catégories de services dispensés dans le district. Dans le
secteur public/gouvernemental, ceux-ci pourront inclure les hôpitaux de district, les centres
de santé et les postes de santé ou dispensaires. Les dispensaires privés du secteur à but
lucratif constituent une autre catégorie de même que les hôpitaux et dispensaires des
missions/ONG. Ceux-ci devraient être indiqués sur la carte et un échantillon d'au moins deux
établissements par catégorie sera choisi pour des visites. Si, par exemple, le district a des


1
  Les organisations communautaires sont des associations bénévoles locales telles que des associations
féminines, des groupements commerciaux, des sociétés religieuses, des clubs de jeunes, des associations
parents-enseignants, des conseils de voisinage, des groupes sociaux, etc.
                                                      24
Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation                                       Unité 2


dispensaires à but lucratif, des postes de santé et des centres de santé publics, au moins six
établissements seront visités.
Les instruments ci-après sont conçus pour l'évaluation des besoins dans les établissements de
soins de santé structurés:

        1.       Liste de contrôle des établissements de soins de santé
        2.       Entretien approfondi avec les dispensateurs de soins
        3.       Fiche d'évaluation des dispensateurs de soins de santé
        4.       Entretien avec les patients à leur sortie de l'établissement

1.      La liste de contrôle des établissements de soins de santé pourra nécessiter
        l'observation de plusieurs sections de l'établissement et des entretiens avec plusieurs
        membres du personnel différents. On commencera par le responsable mais il faudra
        aussi consulter la personne responsable des médicaments essentiels, de la tenue des
        dossiers et de la santé infantile, par exemple, bien que, dans certains établissements,
        toutes ces fonctions puissent relever d'une même personne.
2.      L'entretien approfondi avec les dispensateurs concerne les personnes qui s'occupent
        effectivement d'enfants malades.
3.      La fiche d'évaluation des dispensateurs doit être utilisée par les membres de l'équipe
        qui ont été formés à la méthode de gestion intégrée de l'Initiative pour les enfants. On
        n'observera pas plus de trois agents de santé s'occupant d'enfants malades dans les
        établissements choisis.
4.      L'entretien de sortie sera lié aux patients observés à l'aide de l'instrument d'évaluation
        des dispensateurs (gestion intégrée de l'Initiative pour les enfants).

Dispensateurs du secteur non structuré

Les réponses apportées par les discussions des groupes focaux doivent servir à recenser
d'autres dispensateurs non officiels tels que les agents de santé de village, les vendeurs de
remèdes et les guérisseurs traditionnels. Ces dispensateurs pourront aussi être trouvés parmi
les participants à la première réunion des parties intéressées. Au moins deux de chacun de
ces différents types de dispensateurs non officiels doivent être sélectionnés par communauté
retenue pour l'étude. Cela signifie qu'au moins six guérisseurs non officiels seront interrogés
par communauté choisie. Tous les villages n'ayant pas des guérisseurs de ce type, peut-être
faudra-t-il se rendre dans les villages voisins des villages choisis pour trouver un nombre
suffisant de ces dispensateurs. Les instruments ci-après seront utilisés.

        1.       Vendeurs de remèdes/propriétaires de boutiques
        2.       Agents de santé communautaires/de village bénévoles (non rémunérés)
        3.       Guérisseurs traditionnels et spirites

1.      Il existe essentiellement deux types de boutiques présentant de l'intérêt - celles qui
        vendent des produits préventifs tels que des serpentins, des aérosols insecticides et des
        moustiquaires et celles qui vendent des médicaments. On trouvera des boutiques qui
        vendent les deux et d'autres qui vendent soit des médicaments soit des produits
        préventifs. Veillez, dans la mesure du possible, à en trouver au moins deux de chaque
        catégorie. Une boutique qui vend des serpentins et des aérosols, une boutique qui
        vend des médicaments et une boutique qui vend les deux suffiront pour recueillir les
        données voulues pour cette section. C'est peut-être que les moustiquaires sont vendues
        dans les boutiques de tissus, ou à proximité.


                                                        25
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

2.      Les entretiens avec les agents de santé de village doivent être conduits avec au moins
        huit habitants du district. Si un village/une communauté n'a qu'un seul agent de santé
        de village, il faudra se rendre dans un autre village pour atteindre le nombre
        d'entretiens voulu.

3.      Les guérisseurs traditionnels et les spirites sont de types divers. Certains vendent
        simplement des plantes; d'autres récitent des prières, font des incantations et vendent
        des amulettes, tandis qu'un autre groupe peut poser des diagnostics et préparer des
        remèdes. Un échantillon est souhaitable, pour avoir un minimum de 8 personnes par
        district mais il faudra si possible essayer de couvrir les différents types de guérisseurs.




                                                 26
Instrument pour l'examen des politiques                                                 Annexe 1


Annexe 1


Instrument pour l'examen des politiques
Introduction
Cet instrument est destiné aux entretiens et aux discussions avec les décideurs au niveau
national. Certaines questions devront toutefois aussi être utilisées pour orienter la discussion
lors des réunions des parties intéressées avec les représentants des bailleurs de fonds, les
représentants d'ONG importantes, les représentants d'autres secteurs du gouvernement et des
dispensateurs tels que les représentants des praticiens privés et traditionnels. Les pays devront
adapter les questions à leur situation particulière.

Les questions sont prévues pour des entretiens directs avec les personnes interrogées. Elles ne
sont pas faites pour figurer dans des questionnaires adressés par correspondance. Les
enquêteurs pourront improviser et poser des questions supplémentaires au fil de l'entretien.
L'utilisation d'un enregistreur est vivement recommandée.


Processus d’évaluation
Le processus d’évaluation à ce niveau est le suivant : analyse du travail de bureau (examen
des documents et des entretiens) et discussion de groupe en se servant de l’analyse SWOT
(points forts, faiblesses, possibilités, menaces).


Lignes directrices pour l’évaluation
Analyse du travail de bureau
Cet exercice sera entrepris par une équipe de consultants. Tous les documents examinés
doivent être disponibles pour des discussions complémentaires.


Discussion de groupe
L'animateur sera de préférence un haut fonctionnaire du ministère de la santé ou un membre
d'un institut de gestion ayant une très grande expérience de la direction de débats. Les
discussions de groupe sont utiles pour traiter avec des groupes importants composés de
responsables/de personnes interrogées, par ex. des chefs/responsables principaux des divers
départements/unités du ministère de la santé, d'autres représentants des secteurs appropriés
relevant des ministères des finances, de la planification, des autorités locales, de l'éducation,
de l'environnement, de l'agriculture, de la population, etc. L’analyse SWOT (points forts,
faiblesses, possibilités, menaces) est l’une des méthodes recommandées pour aborder ces
questions et arriver à un consensus.




                                               27
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme


A. Travail préparatoire

1. Politiques de santé nationales
Toutes les politiques de santé nationales figurent-elles dans un même document sur la
politique de santé nationale? (Sinon, rechercher tous les documents directifs - mémorandums,
lettres, réunions, circulaires, avant-projets, articles, etc. - sur la politique)
Quels sont les problèmes de santé prioritaires exposés dans le(s) document(s) directif(s)?
(Relever les réalisations et les obstacles présentés dans ces documents et dégager les
tendances au fil des années).
Collecte d'autres politiques et directives connexes sous forme de lettres, circulaires, articles,
directives, avant-projets, documents, etc. provenant du gouvernement central et d'autres
organes publics de réglementation.
Examiner les autres politiques pertinentes, notamment en matière de population,
d'environnement, de décentralisation, d'éducation, d'agriculture, etc.


2. Structure des services de santé
Documents directifs sur la structure et les réformes des services de santé (l'analyse doit
dégager le processus, le contenu et les acteurs). Indiquer les étapes de la mise en oeuvre, les
réalisations, les obstacles et les solutions.
Plan de santé national stratégique
Analyses des plans de santé nationaux stratégiques et d'autres documents connexes
Politiques et directives sur la gestion du système de santé
Analyse des politiques relatives à la gestion du système de santé et d'autres documents
directifs connexes


B. Thèmes pour les discussions de groupe

1. Politiques de santé nationales
Questions générales sur la formulation et l'examen de la politique de santé
Quels sont les processus d'élaboration d'une politique nationale? Existe-t-il un cadre national
pour l'élaboration des politiques? Disposez-vous d'un Bureau/Conseil de coordination de la
politique nationale? Qui sont ses membres? Sont-ils fonctionnels? Comment un consensus a-
t-il été atteint avec les parties intéressées? Les problèmes de santé prioritaires demeurent-ils
les principales priorités du moment? Sur quelles bases l'ordre de priorité est-il fixé? Quel
rang occupe le paludisme? Quelle est la politique relative à la participation du secteur privé?
Quelle est la politique relative à la participation d'autres secteurs? Quelle est la politique
relative à l'autonomisation des communautés pour qu'elles influent sur l'orientation de leurs
services de santé?

Questions particulières sur l'engagement politique
Quelle proportion du budget national est allouée au secteur de la santé? Quelles ont été les
tendances ces quatre dernières années? Quelle est la situation par rapport à d'autres secteurs
sociaux tels que l'éducation? Quelle proportion du budget du secteur de la santé est allouée
aux services au premier niveau de contact? Quelle proportion du budget est allouée
directement au soutien aux activités de soins de santé communautaires? Quelle a été la
tendance au plan de ces allocations au cours de ces trois dernières années? Quelle a été la
                                                 28
Instrument pour l'examen des politiques                                                 Annexe 1


tendance au plan des indicateurs économiques pour le pays au cours de ces trois dernières
années?

L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des
mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien. (Garder à
l'esprit les questions suivantes: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon?
Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt?
Que pouvons-nous faire maintenant?)


2. Politiques relatives à la structure des services de santé
Questions générales sur l'organisation des services de santé

Quelle est l'influence de la nature des problèmes de santé prioritaires sur la conception du
système de santé? Quelle est la politique en matière d'orientation-recours? Fixe-t-elle ce que
doivent payer les malades transférés d'un niveau inférieur à un niveau supérieur? Les besoins
en matière d'orientation-recours des cas de paludisme et d'autres maladies aiguës sont-ils pris
en compte dans la conception actuelle? L'égalité d'accès est-elle une considération majeure
dans la conception du système de santé? Qu'est-ce qui en témoigne dans la conception
actuelle? Le rapport coût-efficacité est-il un souci majeur dans la conception du système de
santé? Qu'est-ce qui en témoigne dans la conception actuelle? Quels sont les buts et les cibles
des services de santé nationaux en matière de couverture? A la lumière des connaissances
actuelles sur le paludisme, quel est l'impact de la mortalité due au paludisme sur la couverture
et les buts des services de santé nationaux?

Questions concernant spécifiquement le paludisme
Est ce qu’il existe une politique pour le contrôle de Paludisme? Est ce qu’il y a une
mécanisme pour la coordination de ses activités?

Prise en charge des cas à domicile
Quelles sont les pratiques en matière de soins à domicile et de demande de soins parmi les
mères/personnes s'occupant d'un malade en cas de fièvre/paludisme? Le traitement à domicile
est-il une composante reconnue de la stratégie de prise en charge des cas pour le paludisme?
Dans l'affirmative, pour quels médicaments l'auto-prescription est-elle officiellement
autorisée? Quel module d'information a été fourni aux foyers? Comment est garantie la
qualité des médicaments à usage domiciliaire? Le traitement à domicile est-il satisfaisant?
Quelle est la politique relative au soutien de laboratoire à divers niveaux? Comment, selon
vous, cela a-t-il réussi? Quelles sont les incidences sur la lutte antipaludique?

Prévention domiciliaire de la maladie
Quelles méthodes de prévention doivent faire l'objet d'une promotion active? Quelles
stratégies de promotion ont été adoptées? Leur promotion est-elle réussie? Quelles preuves ou
méthodes quantitatives sont utilisées pour déterminer le taux de réussite?

Premier niveau de contact avec des professionnels de santé (praticiens enregistrés)
Quel est le premier niveau officiel de contact avec des services professionnels pour les
foyers? Combien d'habitants dessert un tel établissement? Quel est le nombre de personnels
cliniquement compétents par établissement par rapport au nombre d'habitants desservis par
cet établissement? Quel est le temps de trajet maximum officiellement souhaité dans les
directives publiques entre le foyer le plus éloigné et chaque établissement? Quelle est l'attente
maximale dans un tel établissement officiellement souhaitée dans les directives publiques?
                                                29
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

Ces normes s'accordent-elles avec les exigences du traitement d'urgence des cas de
paludisme? Ce niveau est-il censé assurer un diagnostic clinique différentiel? Ce niveau est-il
censé s'occuper des malades graves? Sinon, quel est le niveau d'orientation-recours suivant?
Quels moyens de communication sont disponibles pour faciliter l'évacuation de malades?
Dans quel document sont énoncés toutes ces directives et ces cibles? Quelle proportion des
établissements existants disposent de services d'évaluation d'urgence fonctionnels? Quelle est
la couverture actuelle de la population pour laquelle le temps de trajet correspond aux normes
ci-dessus? Quelle est la politique relative à l'intégration des services dans les établissements?
Pendant les visites dans les communautés? Quelle est votre expérience de l'intégration des
services?
L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des
mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien. (Garder à
l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon?
Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt?
Que pouvons-nous faire maintenant?)


3. Plan de santé national stratégique
Questions générales sur les plans de santé stratégiques
Existe-t-il un document sur le plan de santé national stratégique? Toutes les parties
intéressées ont-elles approuvé le plan? Quelle est la période d'application du plan? Quelles
seront chaque année les principales réalisations? En l'absence d'un document unique, sur quel
principe directeur s'appuie l'activité de développement de la santé? Sinon, qu'utilisez-vous?

Questions nécessitant approfondissement
Quelle est la cible nationale pour la couverture de la population au taux d'accès officiellement
fixé? Quel est le niveau de couverture actuel? Quand cette cible doit-elle être atteinte?
Quel est le nombre total d'unités à établir pour atteindre la cible? Quelles sont les stratégies
pour l'établissement des unités? Toutes publiques? Promotion des investissements privés?
Etablissements détenus et gérés par la communauté? Quels sont les jalons année par année?
Quelle est la croissance estimative des dépenses renouvelables? Quelle est la situation par
rapport à la croissance prévue de l'économie nationale? Quelles données ressortent des
tendances économiques?
Quelle est la tendance estimative des dépenses attribuées à certaines interventions pour le
paludisme sur la même période? Quelle est la situation par rapport au fardeau de morbidité
prévu?

L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des
mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à
l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon?
Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt?
Que pouvons-nous faire maintenant?)


4. Politiques relatives à la gestion des systèmes de santé
Questions générales sur la gestion du système de santé
Quelles politiques budgétaires garantissent que l'ordre des priorités sanitaires influe sur
l'allocation des ressources? Quelles politiques de gestion des ressources encouragent
l'innovation à tous les niveaux? Quelles politiques de gestion des ressources assurent l'égalité
de l'allocation des ressources, en particulier pour les zones reculées du pays? Fonctionnent-
                                                 30
Instrument pour l'examen des politiques                                                Annexe 1


elles convenablement pour les ressources financières? Fonctionnent-elles convenablement
pour les ressources humaines? Quelles politiques de gestion financière réduisent au minimum
le gaspillage de temps et les frais administratifs dans les transactions financières à tous les
niveaux? Les transactions financières au niveau des établissements se passent-elles bien?
Quelles preuves en témoignent?


Questions nécessitant approfondissement

Questions spécifiques pour la gestion de l'établissement au premier niveau de contact:
Comment l'établissement au premier niveau de contact conserve-t-il les informations relatives
à l'identité des personnes ou des foyers dans l'aire de recrutement? Existe-t-il un registre sur
la santé des familles? Des fiches de santé familiales? Ou n'existe-t-il que des registres de
malades?
Cet établissement est-il censé poser un diagnostic communautaire périodique? Dans
l'affirmative, quelles sont les directives relatives au diagnostic communautaire? Comment les
résultats sont-ils enregistrés? Utilisés? Quelle est la fréquence recommandée pour
l'actualisation du diagnostic communautaire? Si l'établissement n'est pas tenu de poser un
diagnostic communautaire périodique, à quel établissement dans le système incombe cette
responsabilité?
L'établissement est-il censé tenir un registre des statistiques de l'état civil? Sinon, où ces
informations sont-elles conservées? Comment l'établissement a-t-il accès à ces informations
pour la planification?
Quel est le coût annuel estimatif du fonctionnement d'un tel établissement? Quelle est la part
de ces dépenses dont le financement est prévu par des sources centrales? Est-il possible, à la
fin de l'année, de connaître le montant réel des dépenses de cet établissement? Est-il possible
de ventiler les dépenses par résultat spécifique? Quels sont ces résultats?
Un particulier peut-il ouvrir un tel établissement? Le même schéma de personnel que pour un
établissement public serait-il acceptable? L'établissement serait-il soumis de la même
manière au contrôle des services de santé du district? Quels mécanismes sont prévus pour
faciliter l'accès des pauvres à cet établissement?

L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des
mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à
l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon?
Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt?
Que pouvons-nous faire maintenant?)




                                              31
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 32
Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien                         Annexe 2


Annexe 2


Instrument pour l'examen des systèmes
de gestion et de soutien
Entretiens individuels
Cet instrument est prévu pour les entretiens avec les chefs de ces départements/unités. Les
pays devront adapter les questions à leur situation.


1. Gestion du personnel
Personne interrogée: Chef/Administrateur responsable

Questions générales sur la gestion des ressources humaines
Quels sont les mécanismes garantissant que les établissements au premier niveau de contact
ont des personnels qualifiés, et en nombre suffisant? Quels mécanismes garantissent une
répartition équitable, même dans les zones reculées? Cette égalité a-t-elle été réalisée? Sinon,
quels sont les principaux obstacles? Quels mécanismes assurent que la rétribution est à la
mesure de la charge de travail et de l'excellence? Les mécanismes sont-ils efficaces?
Comment le travail accompli est-il contrôlé? Comment les besoins en ressources humaines
sont-ils évalués pour les différents établissements? Quelles catégories de personnel sont en
nombre insuffisant? Qu'est-ce qui est prévu pour remédier à cette pénurie?

Questions nécessitant approfondissement
· Quel est le nombre minimum de personnes capables d'assumer seules la prise en charge
  d'un cas de paludisme officiellement fixé pour un établissement au premier niveau de
  contact? Quelle proportion d'établissements existants à ce niveau disposent de ces
  personnels au complet? Quelle est la source de cette information? A quelles difficultés, le
  cas échéant, se heurtent les tentatives pour assurer une répartition équitable du personnel
  dans ces établissements?
· Quelles dispositions sont prises pour actualiser en cours d'emploi les compétences des
  personnels à ce niveau? Comment les personnels en poste dans des sites éloignés
  bénéficient-ils de ces dispositions? Quel est le rapport entre cette formation en cours
  d'emploi et le renforcement des compétences pour les problèmes prioritaires?
  Spécialement pour le paludisme?
· Quelles dispositions sont prises pour assurer la continuité des services? Un nombre
  annuel maximum de jours est-il fixé pour les absences des agents partis assister à des
  ateliers? S'efforce-t-on pour cela d'intégrer et de coordonner les ateliers? Dans
  l'affirmative, ces tentatives d'intégration réussissent-elles? Quels sont, éventuellement, les
  obstacles principaux? Comment les services sont-ils assurés lorsqu'un agent doit
  s'absenter pour une raison quelconque?
· Comment le travail d'un agent est-il évalué? La rétribution est-elle à la mesure de la
  charge de travail? La rétribution est-elle en rapport avec l'excellence? Une compensation
  est-elle prévue pour les situations difficiles? Si tel est le cas, comment est-elle calculée?
  Est-elle en rapport avec le degré de difficulté?

                                                     33
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

·   Quels mécanismes sont prévus pour permettre à la population de l'aire de recrutement
    d'influer sur la qualité du travail du personnel? Ces mécanismes fonctionnent-ils
    réellement? Quelles en sont les preuves?
·   Qu'est-ce qui, dans la conception de la formation de base, garantit que le personnel
    acquiert les compétences voulues pour les services à ce niveau? Combien d'agents sortent
    chaque année des écoles de formation? Cet effectif correspond-il aux besoins nationaux?
    Y a-t-il des problèmes définis dans le travail des écoles? Des solutions aux problèmes
    ont-elles déjà été définies? Quelle est l'influence des pressions professionnelles sur la
    gestion et le développement des personnels?

Vérification: Demander un inventaire des ressources humaines d'un établissement de santé
proche et aller vérifier dans cet établissement
L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux
des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien
(Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de
cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous
rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?)


2. Recherche, surveillance et évaluation
Personne interrogée: Chef/Responsable principal

Questions générales sur les problèmes de recherche, de surveillance et d'évaluation
Quels mécanismes ou systèmes garantissent que les établissements au premier niveau de
contact disposent d'un appui technique suffisant pour planifier et gérer les stratégies de lutte
contre la maladie, en particulier le paludisme? Des activités sont-elles consacrées à la
recherche opérationnelle? Quels mécanismes garantissent que les politiques relatives aux
médicaments et aux insecticides s'appuient sur des avis scientifiques éprouvés? Y a-t-il des
exemples pour en témoigner? Comment la sensibilité aux médicaments et aux insecticides
est-elle contrôlée? Quel système d'information gestionnaire utilisez-vous aux niveaux
administratif et des établissements de santé? Décrivez-le? Quels problèmes, le cas échéant,
vous pose votre système d'information gestionnaire? Quelles sont certaines des solutions?

Questions nécessitant approfondissement
Existe-t-il des centres de lutte contre la maladie au niveau central? Bénéficient-ils du soutien
de laboratoires ou centres de recherche de terrain définis? Les universités locales jouent-elles
un rôle officiel? Des centres surveillent-ils systématiquement la qualité des médicaments et
des autres fournitures? Existe-t-il des centres distincts pour chaque maladie prioritaire?
Serait-il possible de renforcer les capacités d'un centre pour couvrir plusieurs médicaments?
Cela serait-il plus efficace? Des activités sont-elles centrées sur des études ethnographiques?
Ces recherches font-elles partie intégrante des activités de lutte ou sont-elles menées
indépendamment, de façon ponctuelle? Quelles études ont été utilisées pour en arriver à
certaines des politiques actuellement en vigueur?

Vérification: Trouver un établissement doté des moyens cités et aller vérifier sur place.




                                                 34
Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien                       Annexe 2


3. Gestion des médicaments et des fournitures
Personne interrogée: Chef/Responsable principal

Questions générales sur la gestion des médicaments et des fournitures
Quels mécanismes garantissent que les établissements au premier niveau de contact sont
suffisamment approvisionnés en médicaments? Ces mécanismes fonctionnent-ils
correctement? Comment le travail accompli est-il contrôlé? Comment la qualité est-elle
contrôlée?

Questions nécessitant approfondissement
· Quelles sont les principales sources de médicaments pour ce niveau de soins? Quels
  antipaludiques sont censés être stockés à ce niveau?
· Ces quantités correspondraient-elles aux estimations faites par les établissements (en
  moyenne)? Les établissements participent-ils à l'élaboration du budget? Quels méthodes
  ces établissements utilisent-ils pour évaluer les besoins annuels?
· Les établissements sont-ils autorisés à acheter eux-mêmes des médicaments
  supplémentaires? Comment ces médicaments seraient-ils comptabilisés? Comment la
  qualité de ces médicaments serait-elle contrôlée?

Questions spéciales pour la gestion des entrepôts pharmaceutiques nationaux
L'inventaire lors de l'exercice précédent a-t-il posé des problèmes? Dans l'affirmative, quels
problèmes? Quelles étaient les causes sous-jacentes? Quelles mesures ont été adoptées pour
remédier à ces problèmes? Le travail s'est-il amélioré? Quels autres changements sont
nécessaires?
La distribution des médicaments a-t-elle posé des problèmes l'année dernière? Quels
problèmes? Ces problèmes ont-ils été résolus? Comment évalueriez-vous l'efficacité du
système national de distribution de médicaments et de fournitures? Quelles modifications
souhaiteriez-vous apporter? Quels sont les obstacles?
Le contrôle de la qualité vous pose-t-il des problèmes? Les procédures d'importation? Les
procédures d'achat? Les méthodes de financement? Dites comment vous faites face à ces
problèmes.

Vérification: Demander la ventilation des approvisionnements pharmaceutiques et des coûts
sur une année complète.

L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux
des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien
(Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de
cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous
rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?)




                                                     35
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

4. Gestion des finances
Personne interrogée: Chef/Responsable principal

Questions générales sur la gestion financière
Existe-t-il des mécanismes garantissant que les budgets et les dépenses favorisent la
production des services? Comment la fiabilité des comptes financiers est-elle assurée à tous
les niveaux? Comment les fonds alloués et les dépenses à tous les niveaux sont-ils contrôlés?
Est-il possible de déterminer les dépenses par résultat spécifique? Le système est-il capable
d'absorber des ressources supplémentaires? Quelle proportion du budget total provient de
fonds d'origine interne? Comment ces fonds sont-ils gérés?

Questions nécessitant approfondissement
· Quelle est cette année le montant total du budget du secteur de la santé financé par des
  sources extérieures et gouvernementales?
· Quelle proportion de ces fonds a été allouée à des activités communautaires? Un rapport
  sur ces fonds sera-t-il établi?
· Quelle proportion a été allouée aux activités des centres de santé? Un rapport sur ces
  fonds sera-t-il établi?
· Pour les ressources allouées aux niveaux de la communauté et des centres de santé, quelle
  proportion sera consacrée aux frais administratifs? Quelle proportion a été allouée à des
  interventions de santé directes?
· S'il n'est pas possible d'analyser les allocations comme proposé ci-dessus, quels
  mécanismes garantissent qu'une quantité critique de ressources servira à acheter des
  services aussi près de la famille que possible?
· Etant donné les systèmes d'allocation des ressources existants, si le budget financé par des
  bailleurs de fonds augmentait les ressources de 5%, quelle part des ressources
  supplémentaires servirait à financer directement les services communautaires et des
  centres de santé? Cela serait-il automatique avec les systèmes de calcul disponibles? De
  nouvelles négociations seraient-elles nécessaires? Existe-t-il un mécanisme permettant à
  tous les bailleurs de fonds et aux dispensateurs d'influencer conjointement la décision sur
  les dépenses supplémentaires ?
· Vu les schémas de dépenses des années précédentes, les dépenses réelles correspondent-
  elles aux souhaits concernant l'allocation des ressources?
· Les systèmes d'allocation des ressources décrits jusqu'ici permettraient-ils une mise en
  oeuvre efficace des interventions contre le paludisme sans une protection spéciale des
  fonds pour le paludisme?
· Comment ferez-vous en sorte que les résultats de la lutte antipaludique soient obtenus aux
  niveaux inférieurs lorsque les fonds ne sont pas spécifiquement destinés au paludisme?

Vérification: Demander le budget et les dépenses pour toute une année.

L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux
des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien
(Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de
cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous
rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?)




                                                 36
Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien                        Annexe 2


5. Politique financière du secteur public
Personne interrogée: Division/Département du budget, Ministère des finances

Questions générales sur la réglementation financière et la surveillance du secteur public
Quelles sont les politiques et les directives relatives à la formulation du budget du secteur
public? Comment sont élaborées ces politiques et ces directives? Quels sont les processus?
Qui sont les acteurs? A quels intervalles les politiques et les directives sont-elles révisées?
Comment sont fixés les plafonds financiers et les dépenses des secteurs? Comment les
ressources sont-elles dégagées pour les secteurs? Quels sont les processus? Existe-t-il des
règles sur les exonérations? Dans l'affirmative, comment et à qui s'appliquent-elles?
Comment sont fixés les fonds versés par les bailleurs de fonds (prêts, subventions, aide) et
comment sont-ils acheminés jusqu'aux secteurs? Quels sont les processus? Qui sont les
acteurs? Quelles sont les procédures pour l'établissement de rapports financiers sur les fonds
publics et provenant de donateurs? Les secteurs peuvent-ils demander des fonds
supplémentaires? Si tel est le cas, quelle est la procédure? Sinon, pourquoi?

Vérification: Demander le texte de la politique et des directives.

L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux
des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien
(Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de
cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous
rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?)




                                                     37
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 38
Inventaire des projets de soins de santé et autres relatifs au paludisme           Annexe 3


Annexe 3


Inventaire des projets de soins de santé
et autres relatifs au paludisme
Personnes interrogées: Administrateurs de programme du ministère de la santé, d'ONG et
d'autres organismes

Si vous avez des programmes qui assurent des interventions de soins de santé
communautaires dans ce pays, consacrées en particulier au paludisme,

1) Quel est le nom du programme?
2) Quels sont ses principaux objectifs et stratégies?
3) Quelles sont ses principales activités?
4) Quels districts sont couverts par le programme?
5) Qui a été associé à sa conception?
6) Qui le met en oeuvre?
7) Combien d'habitants sont couverts par le programme (préciser par district)?
8) Combien de communautés sont couvertes par le programme (préciser par district)?
9) Quand ce programme a-t-il commencé?
10) Quand ce programme doit-il prendre fin?
11) Comment ce programme est-il financé?
12) Existe-t-il un système d'exonération d'impôts?
13) Ce programme dispense-t-il une formation?
14) Dans l'affirmative, à qui, à combien de personnes et dans quel domaine?
15) Ce programme distribue-t-il des moustiquaires imprégnées?
16) Dans l'affirmative
                 A qui?
                 Quel insecticide est utilisé?
                 Quelle est la source de l'insecticide/des moustiquaires?
                 Combien ont coûté l'insecticide/les moustiquaires?
                 Les moustiquaires et la réimprégnation sont-elles gratuites ou payantes?
                 (Combien?)
17) Ce programme dispense-t-il des soins curatifs? Dans l'affirmative, des antipaludiques?
18) Ce programme assure-t-il une éducation sanitaire?
19) Si tel est le cas, sous quelle forme? (par ex. affiches, médias)
20) Quels sont les principaux problèmes rencontrés dans la mise en oeuvre du programme de
    lutte? Comment y remédie-t-on?




                                                        39
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme




                                                 40
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme
Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

Contenu connexe

Tendances

Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitementDéshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitementkillua zoldyck
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
3.1 -systme_respiratoire
3.1  -systme_respiratoire3.1  -systme_respiratoire
3.1 -systme_respiratoireMehdi Razzok
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)SANAA TOUZAMI
 
Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersSANAA TOUZAMI
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguëdrchamadi
 
Urgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestiveUrgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestiveAntoine Thicoïpé
 
Exemple de fiche recapitulative de projet
Exemple de fiche recapitulative de projetExemple de fiche recapitulative de projet
Exemple de fiche recapitulative de projetJamaity
 
Les utérotoniques
Les utérotoniquesLes utérotoniques
Les utérotoniquesAmine Dafaa
 
Conduite du Changement: Guide Méthodologique
Conduite du Changement: Guide MéthodologiqueConduite du Changement: Guide Méthodologique
Conduite du Changement: Guide MéthodologiqueChristophe Lastennet
 
Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017elkhantach
 
Le manuel du généraliste 2 orl
Le manuel du généraliste 2 orlLe manuel du généraliste 2 orl
Le manuel du généraliste 2 orldrmouheb
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetkillua zoldyck
 
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1Amel Ammar
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisationMehdi Razzok
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoraciquegoudaivaa
 
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 

Tendances (20)

Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitementDéshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
 
3.1 -systme_respiratoire
3.1  -systme_respiratoire3.1  -systme_respiratoire
3.1 -systme_respiratoire
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
 
Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiers
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
Urgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestiveUrgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestive
 
Exemple de fiche recapitulative de projet
Exemple de fiche recapitulative de projetExemple de fiche recapitulative de projet
Exemple de fiche recapitulative de projet
 
Rhinite allergique
Rhinite allergiqueRhinite allergique
Rhinite allergique
 
Les utérotoniques
Les utérotoniquesLes utérotoniques
Les utérotoniques
 
Grossesse
GrossesseGrossesse
Grossesse
 
Conduite du Changement: Guide Méthodologique
Conduite du Changement: Guide MéthodologiqueConduite du Changement: Guide Méthodologique
Conduite du Changement: Guide Méthodologique
 
Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017
 
Le manuel du généraliste 2 orl
Le manuel du généraliste 2 orlLe manuel du généraliste 2 orl
Le manuel du généraliste 2 orl
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabet
 
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
Déshydratation aiguë du nourrissonpower point1
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoracique
 
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
 

En vedette

Plan thérapeutique dans les accès graves de paludisme
Plan thérapeutique dans les accès graves de paludismePlan thérapeutique dans les accès graves de paludisme
Plan thérapeutique dans les accès graves de paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...
Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...
Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...Institut Pasteur de Madagascar
 
Nomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publiqueNomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publiqueCommunication_HT
 
Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...
Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...
Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...Institut Pasteur de Madagascar
 
Projet pedagogique
Projet pedagogiqueProjet pedagogique
Projet pedagogiquegabylon3
 
Robert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 maiRobert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 maiDirk Lagast
 
The Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slidesThe Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slidesDUQUESNE ADVISORY
 
Immunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinale
Immunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinaleImmunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinale
Immunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinaleInstitut Pasteur de Madagascar
 
Erec et enide
Erec et enideErec et enide
Erec et enideFrancais5
 
Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...
Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...
Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...Institut Pasteur de Madagascar
 
Havilitats d com ets
Havilitats d com etsHavilitats d com ets
Havilitats d com ets600630210
 
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Mélanie Ducharme
 
Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?
Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?
Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?Institut Pasteur de Madagascar
 
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèlesCapacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèlesInstitut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

Plan thérapeutique dans les accès graves de paludisme
Plan thérapeutique dans les accès graves de paludismePlan thérapeutique dans les accès graves de paludisme
Plan thérapeutique dans les accès graves de paludisme
 
Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...
Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...
Bonne pratique d’études cliniques : aspects administratifs, autorisations et ...
 
Nomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publiqueNomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publique
 
Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...
Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...
Où la résistance à l'artémisinine va-t-elle émérger? Par quelles voies de dif...
 
Projet pedagogique
Projet pedagogiqueProjet pedagogique
Projet pedagogique
 
Robert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 maiRobert's choice pour le 25 mai
Robert's choice pour le 25 mai
 
The Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slidesThe Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slides
 
Immunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinale
Immunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinaleImmunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinale
Immunité Acquise : réponse protectrice et recherche vaccinale
 
Erec et enide
Erec et enideErec et enide
Erec et enide
 
Paludisme : du parasite à la prévention
Paludisme : du parasite à la préventionPaludisme : du parasite à la prévention
Paludisme : du parasite à la prévention
 
Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...
Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...
Financement pour faire reculer le paludisme (FRP) : l'exemple Global Fund et ...
 
Havilitats d com ets
Havilitats d com etsHavilitats d com ets
Havilitats d com ets
 
Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ?
Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ?Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ?
Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ?
 
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
 
Les stades hépatiques
Les stades hépatiquesLes stades hépatiques
Les stades hépatiques
 
Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?
Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?
Moustiquaires imprégnées d'insecticide : Pour qui ? Pour où ? Comment ?
 
Pourquoi s’intéresser à la salive des insectes?
Pourquoi s’intéresser à la salive des insectes?Pourquoi s’intéresser à la salive des insectes?
Pourquoi s’intéresser à la salive des insectes?
 
Les vecteurs du paludisme
Les vecteurs du paludismeLes vecteurs du paludisme
Les vecteurs du paludisme
 
Diversité des plasmodies
Diversité des plasmodiesDiversité des plasmodies
Diversité des plasmodies
 
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèlesCapacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
 

Similaire à Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2Institut Pasteur de Madagascar
 
Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...
Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...
Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...Ireps
 
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1Institut Pasteur de Madagascar
 
Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)
Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)
Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)FAO
 
Has stratégies-de-prévention
Has stratégies-de-préventionHas stratégies-de-prévention
Has stratégies-de-préventionnourgul
 
Prevention risques psychosociaux fonction publique territoriale
Prevention risques psychosociaux fonction publique territorialePrevention risques psychosociaux fonction publique territoriale
Prevention risques psychosociaux fonction publique territorialeDominique Gayraud
 
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agricultureModule 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agricultureFAO
 
Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...
Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...
Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...FAO
 
Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011
Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011
Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011Aart van der heide
 
Recommandations pour une approche de santé publique
Recommandations pour une approche de santé publiqueRecommandations pour une approche de santé publique
Recommandations pour une approche de santé publiqueclac.cab
 
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016Société Tripalio
 
FINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plus
FINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plusFINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plus
FINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plusAart van der heide
 
Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...
Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...
Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...France Stratégie
 
Guide de mise en conformité
Guide de mise en conformitéGuide de mise en conformité
Guide de mise en conformitésmemanager
 
Module 3 : Élaboration progressive des MAAN
Module 3 : Élaboration progressive des MAANModule 3 : Élaboration progressive des MAAN
Module 3 : Élaboration progressive des MAANFAO
 
Module 5 : Mécanismes et sources de financement
Module 5 : Mécanismes et sources de financementModule 5 : Mécanismes et sources de financement
Module 5 : Mécanismes et sources de financementFAO
 
Rassct2014 guide utilisateur
Rassct2014 guide utilisateurRassct2014 guide utilisateur
Rassct2014 guide utilisateurM'hammed Hamdaoui
 

Similaire à Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme (20)

La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.2
 
Guide audit
Guide auditGuide audit
Guide audit
 
Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...
Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...
Quelles méthodes de repérage de l’habitat indigne ? Constats et préconisation...
 
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1
La planification de programmes de lutte contre le paludisme. Part.1
 
Le role de siaap
Le role de siaapLe role de siaap
Le role de siaap
 
Faire reculer le paludisme
Faire reculer le paludismeFaire reculer le paludisme
Faire reculer le paludisme
 
Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)
Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)
Module 2 : Aperçu des mesures d’atténuation adaptées au niveau national (MAAN)
 
Has stratégies-de-prévention
Has stratégies-de-préventionHas stratégies-de-prévention
Has stratégies-de-prévention
 
Prevention risques psychosociaux fonction publique territoriale
Prevention risques psychosociaux fonction publique territorialePrevention risques psychosociaux fonction publique territoriale
Prevention risques psychosociaux fonction publique territoriale
 
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agricultureModule 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
 
Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...
Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...
Module 4 : Mesure, notification et vérification (MNV) pour une MAAN dans le s...
 
Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011
Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011
Rapport Final Revision SAP_Aart_ 11AVRIL2011
 
Recommandations pour une approche de santé publique
Recommandations pour une approche de santé publiqueRecommandations pour une approche de santé publique
Recommandations pour une approche de santé publique
 
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
 
FINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plus
FINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plusFINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plus
FINAL Projet 2013-311764 Tchad - Rapport Final VFF V1 plus
 
Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...
Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...
Evaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauv...
 
Guide de mise en conformité
Guide de mise en conformitéGuide de mise en conformité
Guide de mise en conformité
 
Module 3 : Élaboration progressive des MAAN
Module 3 : Élaboration progressive des MAANModule 3 : Élaboration progressive des MAAN
Module 3 : Élaboration progressive des MAAN
 
Module 5 : Mécanismes et sources de financement
Module 5 : Mécanismes et sources de financementModule 5 : Mécanismes et sources de financement
Module 5 : Mécanismes et sources de financement
 
Rassct2014 guide utilisateur
Rassct2014 guide utilisateurRassct2014 guide utilisateur
Rassct2014 guide utilisateur
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme

  • 1. WHO/HTM/RBM/2003.47 Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme Organisation mondiale de la Santé VIH/SIDA, tuberculose et paludisme Faire reculer le paludisme juillet 2003 Edition provisoire
  • 2. © Organisation mondiale de la Santé 2003 Tous droits réservés. Le présent produit d’information sanitaire est destiné à un public restreint seulement. Il ne peut être commenté, résumé, cité, reproduit, transmis, distribué, traduit ou adapté, partiellement ou en totalité, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit. Les appellations employées dans la présente publication et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation mondiale de la Santé aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l’objet d’un accord définitif. La mention de firmes ou de produits commerciaux n’implique pas que ces firmes et produits commerciaux sont agréés ou recommandés par l’Organisation mondiale de la Santé, de préférence à d’autres. Sauf erreur ou omission, une majuscule initiale indique qu’il s’agit d’un nom déposé. L’Organisation mondiale de la Santé ne garantit pas l’exhaustivité et l’exactitude des informations contenues dans le présent produit d’information sanitaire et ne saurait être tenue responsable de tout préjudice subi à la suite de leur utilisation.
  • 3. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme Unité 1 Table des Matières Unités 1. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme ............................................3 I ère partie: protocole technique ..........................................................................................3 II ème partie : travail effectif de l’équipe restreinte sur le terrain .......................................8 2. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation .......................................................11 Analyse de la situation au niveau national.........................................................................15 Analyse de la situation au niveau du district .....................................................................19 Annexes 1. Instrument pour l'examen des politiques ...........................................................................27 2. Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien ......................................33 3. Inventaire des projets de soins de santé et autres relatifs au paludisme ............................39 4. Liste de contrôle pour l'auto-évaluation au niveau du district ...........................................41 5. Guide pour l’utilisation des instruments et indications méthodologiques .........................45 6. Guide pour les discussions des groupes focaux.................................................................51 7. Étude de cas de maladies récentes chez les enfants de moins de cinq ans ........................53 8. Études de cas de grossesses récentes .................................................................................57 9. Liste de contrôle/entretien sur l'utilisation de moustiquaires.............................................63 10. Entretiens avec les responsables d'organisations communautaires en tant qu'informateurs privilégiés ................................................................................................65 11. Vendeurs de remèdes/ commerçants..................................................................................67 12. Herboristes/pharmaciens de terre.......................................................................................71 13. Agents de santé communautaires.......................................................................................73 14. Guérisseur traditionnel/spirite............................................................................................77 15. Entretien avec les dispensateurs de soins de santé.............................................................79 16. Liste de contrôle pour les établissements de soins de santé...............................................83 17. Fiche d'évaluation des dispensateurs de soins de santé .....................................................87 18. Entretien avec les patients à leur sortie de l'établissement ................................................89 19. Guide pour l'analyse des données sur la communauté.......................................................91 20. Indicateurs RBM................................................................................................................95 1
  • 4. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 2
  • 5. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme Unité 1 Unité 1 Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme Sites:_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Durée: du _ _ / _ _ / _ _ au _ _ / _ _ / _ _ I ère partie: protocole technique A. Objectifs pédagogiques 1. Entreprendre des études entomologique, paludométrique et de sensibilité médicamenteuse in-vivo et analyser les résultats en relation avec le contrôle du paludisme. 2.Conduire une analyse de situation, suggérer des recommandations et des actions correctrices concernant le contrôle du paludisme dans une région. B. Groupes de travail Il y aura 2 groupes principaux (chacun composé de 3 groupes de travail) assignés aux différents districts. Notes sur les groupes de travail Chaque groupe devra rendre un rapport à la fin du voyage. Ces rapports seront soumis aux facilitateurs et feront une partie de l'évaluation globale des performances des participants à ce cours. Il est conseillé aux participants de travailler soigneusement à leur rapport pendant qu'ils sont sur le terrain, puisqu'ils doivent le soumettre et le présenter environ un jour après leur retour à la base (voir programme). Chaque groupe doit choisir un rapporteur et un secrétaire. Chaque groupe de travail est supposé élaborer son propre format de compilation (à partir des formats de collecte de données), adapté à sa manière propre de récolte d’informations. Chaque groupe peut collecter des données soit indépendamment, dans le cadre des types d'informations suggérées (liste ci-dessous), ou en collaboration avec les autres groupes de travail. Certaines des informations collectées peuvent être partagées entre les groupes. Sur le terrain, on peut se répartir en petits groupes, pour les collectes d'information, si c'est nécessaire. Un animateur sera en permanence assigné à chaque groupe, pour les assister dans leur travail sur le terrain. Néanmoins, il faut se rappeler que les animateurs sont là seulement pour vous aider, pas pour faire les travaux à la place des groupes. Les travaux doivent être réalisés par les participants. 3
  • 6. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme Chacun des groupes doit suivre l’horaire donné ci- dessous, car le temps pour chaque activité sur le terrain est limité. Il est conseillé aux participants de terminer chaque activité indiquée dans l’horaire endéans le temps donné et d’éviter de laisser des choses sur le côté. Les animateurs peuvent décider de réarranger la séquence de certaines activités sur le terrain, en fonction des besoins locaux. Les animateurs de groupe devront à l’avance préparer les conditions nécessaires de façon à faciliter l’accomplissement du travail dans les temps. Les protocoles fournis pour l’analyse de situation comprennent le RBM « Méthodes et instruments proposés pour l’analyse de situation et annexes » Le protocole RBM est conçu à la base, pour l’analyse de situation à un niveau national et régional. On vous conseille donc de vous concentrer sur les méthodes et instruments prévus pour le niveau régional. Il serait judicieux de choisir de façon sélective les formats, car toutes les annexes données dans le protocole ne sont pas nécessairement applicables à votre situation. Les informations requises et la région cible qu’il faut prendre en compte dans l’analyse de situation sont aussi résumées ci-dessous. Les groupes peuvent décider d’utiliser des approches différentes pour conduire l’analyse sans oublier les indicateurs et les mesures les plus importants. C. Résumé des informations à collecter 1. Informations générales - Taille de la population du secteur, zones d’actions des organismes de santé avec répartition des âges et des sexes. - Carte de la région - Activités de développement et occupations principales - Informations climatiques et géographiques (topographie, pluviométrie, température…) - Mouvements de population importants (nomades, troubles civils, sécheresse…) - Nombre et distribution des services de santé, secteur privé inclus) - Risque/ facteur d’exposition par rapport à la malaria - Budget et projets de la Santé du District - Politique et directives NB sources d’informations : - Administration locale - Administrations de la santé, ONGs - Ministère de l’Agriculture (bureau de l’Agriculture) - Ministère de l ‘Education (bureau de l’Education) - Stations météorologiques - Fermes domaniales - 2. Données de morbidité et de mortalité à récolter dans les institutions concernées par la santé - Les dix maladies principales (liste et fréquence de distribution) - Nombre total de tous les diagnostics par mois durant les 2-3 dernières années. - Nombre total de cas de paludisme (diagnostiquées cliniquement et microscopiquement) par mois, durant la dernière année - Cas de paludisme confirmés microscopiquement par espèce de parasite, age et sexe, et par mois, durant l’année précédente 4
  • 7. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme Unité 1 - Revue des rapports des 20 cas de paludisme les plus récents dans les dossiers- patients ou les registres. - Nombre total de patients hospitalisés durant l’année précédente - Nombre total de cas sévères et compliqués hospitalisés au centre de santé/ à l’hôpital par mois durant l’année précédente. - Types de traitements pratiqués (médicaments prescrits, procédures diagnostiques et thérapeutiques appropriées, etc), recueillis par l’observation et les entretiens de sortie) - Systèmes de contrôle de qualité du diagnostic - Liste de 10 causes principales de décès à l’hôpital/ dans le centre de santé et distribution de fréquence - Nombre total de décès par mois, durant l’année précédente. - Revue des 5 derniers décès survenus dans le centre de santé/ l’hôpital à cause du paludisme - Rôle des institutions de santé dans le contrôle des épidémies. - Contraintes 3. Informations à collecter auprès du bureau de secteur - Objectifs et stratégies de contrôle du paludisme - Nombre mensuel de patients examinés et positifs, par espèce, âge, sexe, etc, durant les trois dernières années. - Nombre de localités et maisons traitées, population protégée, insecticide (s) utilisé (s), dosage, etc, par campagne de pulvérisation, durant les trois dernières années. - Critères utilisés pour la sélection des zones à traiter. - Autres mesures de contrôle employées - Postes d’Analyse de la Détection et du Traitement du paludisme (MDTPs), faisant ou non rapport - Systèmes de contrôle de qualité du diagnostic - Contraintes 4. Données sur les moyens de distribution et les habitudes - Principaux vecteurs de paludisme dans les régions (espèces) - Habitudes des vecteurs ( reproduction, alimentation, repos,…) NB sources d’informations : - Bureaux de contrôle du paludisme (secteur ou zone) - Résultats d’étude entomologique de votre propre groupe. 5. Ressources disponibles et requises Ressources disponibles et supplémentaires requises dans chaque institution de santé et bureau de secteur, pour chacun des éléments suivants : - Budget annuel de l’institution ou du bureau de santé - Salaire - Médicaments - Budget récurrent - Autres - Répartition de la main d’œuvre (en nombre et qualification) 5
  • 8. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme - Gestion des ressources humaines - Logistique ( y compris source et niveaux d’organisation) - Médications antimalariques - Matériel de contrôle du vecteur - Equipement de camping - Installations de laboratoire - Postes de capture du vecteur - Autres 6. Système d’information - Sources de rapports - Sources de rétro-information - Fréquence des rapports - Fréquence de la rétro-information - Analyse et utilisation des rapports pour le contrôle du paludisme 7. Etudes/enquêtes à réaliser par les participants - Comptage des maisons faisant partie d’un village - Echantillonnage de ménages dans une partie d’un village, pour des études entomologiques, paludométriques et - Etudes entomologiques - Captures résiduelles dans les maisons - Captures résiduelles à extérieur - Captures nocturnes sur appât humain - Collecte des larves - Etude en laboratoire de spécimens collectés - Tests de susceptibilité chez des adultes - Densité de vecteurs - Etudes paludométriques - Indice splénique - Etudes parasitologiques (taux de prévalence, espèces) - Etudes in vivo de sensibilité à la chloroquine Note : un village ou localité sera étudié sur chaque lieu d’étude. A cause des contraintes de temps, on prendra pour échantillon seulement une partie d’un village. Il faudra sélectionner un nombre suffisant de ménages pour l’échantillonnage. Toutes les études entomologiques (captures à l’intérieur), paludométriques doivent être réalisées dans les mêmes ménages. Pour les études paludométriques, tous les membres d’un ménage doivent être examinés. D. Résultats Chaque groupe doit analyser toutes les données collectées au long du travail sur le terrain de façon systématique. Les résultats devraient être présentés de manière simplifiée et parlante, en utilisant les outils de gestion de données appropriés. Essayez d’éviter les explications excessives de résultats sous forme de textes, présentez plutôt des résultats résumés sous forme de graphiques et de tableaux. 6
  • 9. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme Unité 1 E. Discussion L’analyse de données et information obtenue au niveau régional devra être discutée tout au long du travail au sein du groupe. Les résultats et tendances pourront alors être discutés dans un cadre plus vaste et devraient être justifiés par les réalités biologiques, environnementales et autres facteurs. Les informations existantes au niveau national et régional peuvent être comparées avec les résultats obtenus, leurs similitudes et discordances peuvent être mises en lumière. F. Conclusions et recommandations En se basant sur les résultats d’analyse de la situation régionale, les groupes devraient être capables d’arriver à des conclusions claires qui sont justifiées par l’information collectée. Ils devraient ensuite déduire des recommandations pratiques et des mesures correctrices qui pourraient être adoptées par les autorités régionales respectives ou les professionnels. 7
  • 10. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme II ème partie : Travail effectif de l’équipe restreinte sur le terrain Un grande part du travail de préparation à votre analyse de situation et stratification aura lieu dans la classe et sur le terrain. Vous travaillerez en tant que membre d’une petite équipe de douze personnes. Chaque équipe aura des facilitateurs « de terrain ». Leur tâche est de veiller au bon fonctionnement des démarches locales et d’épauler l’équipe pour qu’elle travaille le plus efficacement possible. Ils seront aussi la source des informations et statistiques de base que l’équipe trouvera nécessaires de se procurer pour compléter son travail. Travailler en équipe est à la fois intéressant et exigeant pour l’étudiant, le tuteur et les animateurs. De petites réunions en groupe sont utiles de différentes manières, - En aidant les étudiants à s’investir activement dans une tâche (compilation de données et rédaction d’une analyse de situation) - En développant les capacités pour le travail d’équipe - En appliquant la connaissance à la résolution des problèmes. Ce sera votre tâche d’appliquer la connaissance et les capacités que vous avez acquises durant le cours, et dans votre expérience professionnelle antérieure, à la résolution concrète d’un problème de vie réel. Les paragraphes qui suivent établissent quelques lignes de conduite qui aideront votre équipe à fonctionner efficacement et utilement pour résoudre un problème. Créer le climat du groupe Idéalement, il faudrait entre vous être d’accord sur le choix d’un chef d’équipe. Le chef d’équipe joue un rôle très important pour développer le « climat » du groupe. Certaines tâches importantes du chef d’équipe nécessaires au fonctionnement de l’équipe sont : - S’assurer que les membres de l’équipe arrivent rapidement à bien s’entendre entre eux - Aider à installer une atmosphère informelle, pour que tous les participants puissent s’exprimer de façon franche sur tous les sujets et ce qu’ils ressentent ; - Encourager la participation active de tous les membres de l’équipe, sans exception Stimuler une attitude critique dans la résolution des problèmes Encourager le travail du groupe La participation active dans les discussions de groupe sera encouragée si : - Les tâches de l’équipe sont clairement comprises et acceptées par tous les membres - Les discussions sont centrées sur la tâche en cours et sont canalisées pour ne pas sortir des rails - Les membres n’essayent pas de monopoliser les discussions et prises de décisions - Tous les membres de l’équipe sont désireux et préparés à entendre la contribution des autres participants à la question qui est discutée. 8
  • 11. Protocoles pour l'analyse de situation concernant le paludisme Unité 1 Utiliser toutes les ressources du groupe Dans la plupart des équipes, il y aura des participants qui auront une connaissance plus particulière et des capacités qui seront utiles au groupe pour l’accomplissement des tâches et les besoins de l’équipe. Rapidement dans votre travail d’équipe, essayez de dépister ces intérêts spécifiques, talents et expériences des membres du groupe. Parvenir à un consensus Votre travail sera plus facile si périodiquement, vous faites une revue des progrès réalisés. Cela vous aidera de garder ce genre de questions en tête : - quels sont les objectifs de l’exercice ? - Comment organiser le temps restant, pour pouvoir gérer les futurs enjeux ? - Comment les discussions et le travail des données ont-ils contribué à la tâche globale de conduire et d’écrire une bonne analyse de situation, une stratification et des recommandations appropriées pour le contrôle du paludisme dans la région ? Poser des questions et y répondre On peut poser des questions dans différents sens, en fonction de la raison pour laquelle on les pose. Par exemple : - Questions factuelles, à la recherche de faits, informations, données - Questions ouvertes, exposant une opinion en termes larges et ouvertes à une grande variété de réponses. (ex quels sont les avantages et désavantages de promouvoir l’utilisation de poissons larvivores comme moyen de contrôle ?) - Question redirigée, où un membre pose au chef d’équipe une question directe, que celui-ci, au lieu d’y répondre, renvoie à un autre membre ou à l’ensemble de l’équipe, encourageant ainsi une participation plus active. Si votre équipe est attentive à - Etablir un climat pour des discussions constructives et critiques - Encourager tous les membres à contribuer et à participer - Utiliser toutes les ressources et talents du groupe - Résumer et chercher des consensus, pour canaliser les discussions dans le développement de l’analyse de situation, la stratification et les recommandations - Chercher à demander et à répondre aux questions de la façon la plus productive Alors, votre travail d’équipe sera vivant, intéressant, instructif, enrichissant sur le plan personnel et mènera au développement d’une analyse de situation, stratification et recommandations de valeur pour un contrôle du vecteur au niveau régional. 9
  • 12. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 10
  • 13. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Unité 2 Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Introduction L’un des éléments clés de Faire reculer le paludisme (RBM) est l’intensification de l’action nationale grâce à des partenariats au niveau des pays oeuvrant dans le cadre du développement du secteur de la santé. Les partenaires nationaux seront encouragés à travailler ensemble vers des buts communs et en utilisant des stratégies et procédures concertées. Il peut être nécessaire en premier lieu de procéder à un examen systématique des activités de lutte antipaludique et des activités connexes de développement du secteur de la santé, examen qui servira de base à l’élaboration de stratégies nationales qui répondent aux besoins locaux et s’appuient sur les réalisations passées et les activités en cours pour faire reculer le paludisme. Pour faciliter ce processus, RBM a développé une méthodologie et des outils pour l’analyse de la situation du paludisme et des questions sanitaires connexes au niveau du pays, du district et de la communauté. La méthodologie et les outils sont décrits dans le présent document et doivent être considérés comme un “menu” dans lequel les pays pourront choisir ce qu’ils jugent utile et pertinent. Les outils d’analyse de la situation au niveau national servent à examiner les politiques nationales en matière de santé, les stratégies, les systèmes de gestion et les systèmes d’appui, et à réaliser un inventaire des projets sanitaires et autres en relation avec le paludisme. Les outils s’appliquant au niveau du district et de la communauté permettent d’évaluer les pratiques de traitement et de prévention dans les ménages et dans la communauté, l’accessibilité et la qualité des soins de santé dans le secteur public et le secteur privé, ainsi que les partenaires locaux potentiels et les possibilités locales d’intervention. L’analyse de situation utilise des méthodes d’évaluation rapide et prend moins de deux semaines pour un district sanitaire et ses communautés. Il est proposé d’effectuer une analyse de la situation dans au maximum trois districts par pays, et le processus total au niveau du pays peut être achevé en deux mois. Roll Back Malaria a créé un réseau de soutien technique structuré, composé de scientifiques de la région Afrique, capables de donner de soutien technique dans le cadre de l’analyse de situation lorsque ce la est demandé par le pays. Objectifs L'objectif général de l'exercice d'évaluation des besoins est de faciliter l'élaboration de buts et de stratégies nationaux dans les pays qui participent à l'Initiative Faire reculer le paludisme. 11
  • 14. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme Objectifs particuliers 1. Déceler les points forts et les faiblesses de la politique et de la stratégie de santé nationales pour la lutte contre la maladie, l'accent portant en particulier sur le paludisme. 2. Evaluer les points forts et les faiblesses du cadre institutionnel et structurel à l'appui des activités de lutte contre la maladie, l'accent portant en particulier sur le paludisme. 3. Evaluer les pratiques de traitement et de prévention dans les foyers et au niveau communautaire, l'accent portant en particulier sur le paludisme, et recenser les besoins prioritaires des communautés en matière de prestation de soins de santé. 4. Evaluer les points forts et les faiblesses des systèmes structurés, non structurés, privés et publics de prestation de soins de santé pour la lutte contre la maladie, l'accent portant en particulier sur le paludisme. 5. Chercher et définir les moyens de renforcer le secteur de la santé pour améliorer l'efficacité des interventions de lutte contre la maladie. 6. Recenser des partenaires potentiels et trouver des opportunités pour améliorer l'efficacité des interventions, spécialement au niveau de la communauté. Le processus proposé Le processus proposé se résume comme suit (voir le schéma): 1. Une équipe nationale lance le processus préparatoire RBM en identifiant les informations pertinentes sur la lutte antipaludique et le développement du secteur de la santé, et les résultats d’analyses de situation précédentes le cas échéant. L’équipe identifiera les lacunes de l’information, ainsi que les activités nationales en cours ou prévues en rapport avec RBM. L’équipe nationale rassemble le dossier des évaluations précédentes et entreprend des analyses structurées si nécessaire. Quelques semaines sont nécessaires pour mener à bien cette tâche. 2. L’équipe nationale présente les résultats de son examen à un forum national. Il peut s’agir d’une réunion nationale de lancement de RBM ou d’un autre forum rassemblant les principaux partenaires nationaux. D’après les résultats de l’examen et les autres informations présentées par les participants, la réunion décidera si les informations disponibles suffisent ou s’il est nécessaire de poursuivre l’analyse de situation. Dans ce dernier cas, la réunion recommandera l’étendue de l’analyse à effectuer. 3. Le pays effectuera une analyse structurée portant sur environ trois districts. En environ un mois, chacun des districts participants effectuera un examen, préparera un rapport et suggérera des priorités d’action. Pendant ce temps, l’équipe nationale entreprendra l’analyse de situation au niveau national si une telle analyse a été recommandée. 4. A la fin de l’analyse au niveau du district, les résultats de l’analyse de situation au niveau du district et au niveau national seront intégrés dans le processus de planification nationale de RBM. Cela pourra se faire au cours d’une deuxième réunion nationale de RBM ou sous toute autre forme que le pays jugera appropriée. Une telle réunion examinera les résultats de l’analyse de situation au niveau du pays, présentés par l’équipe d’examinateurs, et les résultats de l’analyse de situation dans les districts choisis ainsi que leurs priorités d’action proposées, de préférence présentés par les directeurs des districts. On disposera alors d’une base factuelle pour le processus de planification nationale en vue de faire reculer le paludisme. 12
  • 15. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Préparation Receuil des informations disponibles Réunion de lancement national de RBM Préparation à l’analyse de situation District 1: District 2: Autre(s) Niveau national: district(s) Analyse de Analyse de Analyse de situation situation situation Processus de planification nationale de RBM Plan nationale pour faire réculer le paludisme Méthodologie et outils proposés Les sections suivantes du présent document décrivent la méthodologie proposée pour l’analyse de situation. La méthodologie et les outils correspondants ont été développés par le réseau d’appui technique de RBM sur l’analyse de situation au cours d’un atelier qui a eu lieu du 5 au 8 octobre 1998 à Genève. La méthodologie a été par la suite prétestée dans quatre pays (d’abord au Nigéria et au Ghana, puis sous une forme révisée au Mali et en Zambie). Cet essai a montré que la méthodologie et les outils étaient efficaces pour décrire les zones critiques en matière de lutte antipaludique, y compris les pratiques de prévention et de traitement, le fonctionnement des secteurs privé et public de la santé, et l’adéquation des politiques sanitaires. La méthodologie couvre les aspects suivants: 1. Analyse de la situation au niveau national · Examen des politiques et stratégies de santé nationales · Examen des systèmes d'appui institutionnel · Inventaire des interventions contre le paludisme 2. Analyse de la situation dans les districts · Auto-évaluation par les districts de la planification et de la gestion · Evaluations communautaires · Evaluation des dispensateurs de soins de santé La méthodologie et les outils sont décrits dans la suite de ce document. 13
  • 16. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 14
  • 17. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Analyse de la situation au niveau national Raisons de l'analyse L'objectif fondamental de l'Initiative Faire reculer le paludisme est de renforcer les services de santé pour qu'ils s'occupent mieux du paludisme. Le renforcement des services de santé est un programme de réformes sanitaires continues et de développement des systèmes de santé dans la plupart des pays. Par le passé, bien des aspects des réformes sanitaires tels que les réformes des politiques, les réformes des systèmes de gestion sanitaire et les réformes des services de santé ont manqué de coordination. Cela a globalement limité les bienfaits des réformes. Faire reculer le paludisme vise à aider les pays à évaluer les résultats et les processus utilisés pour mener à bien les réformes continues de façon à accroître au maximum leur impact sur la mise en oeuvre des interventions prioritaires. Raisons de cibler le paludisme dans cet exercice: · Les pays participants ont reconnu le paludisme comme un problème prioritaire, · Il existe des interventions efficaces pour réduire sensiblement le fardeau de morbidité, · Les améliorations exigées des systèmes pour la mise en oeuvre efficace des interventions contre le paludisme auront un impact positif direct sur les interventions visant d'autres facteurs responsables importants du fardeau de morbidité tels que les infections respiratoires aiguës et la déshydratation due aux maladies diarrhéiques aiguës. Des dispositifs novateurs de marketing social pour promouvoir l'emploi de matériels imprégnés d'insecticides pourraient être intégrés à des initiatives pour la promotion de matériels pour la santé génésique et la prévention du VIH. L'évaluation au niveau national définira les moyens par lesquels la politique de santé nationale, les systèmes pertinents de gestion de la santé et les services de santé peuvent aider à créer un environnement favorable qui permettra aux niveaux opérationnels de mettre en oeuvre efficacement les interventions de lutte contre la maladie. Objectifs · Examiner les buts, les politiques et les stratégies de santé au niveau national. · Evaluer les points forts et les faiblesses des systèmes d'appui institutionnel. · Evaluer les stratégies de conception et de mise en oeuvre des services de santé. Le processus L'examen au niveau national reposera sur un exercice conduit par une équipe d'examinateurs en liaison avec des réunions de parties intéressées occupant des positions stratégiques au niveau national. Le pays concerné désignera l'équipe d'examinateurs. L'OMS/Faire reculer le paludisme fournira au pays les fonds nécessaires, les réseaux d'experts et une aide pour la communication. L'équipe pourra réunir un éventail d'experts nationaux et, si besoin est, extérieurs. L'équipe inclura au minimum 1 spécialiste des systèmes de santé, 1 spécialiste de la lutte antipaludique, 1 analyste des politiques publiques et 1 spécialiste de la gestion financière. Il 15
  • 18. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme est recommandé que l'équipe travaille de façon concertée pendant tout l'exercice. L'équipe pourra aussi assurer le secrétariat des réunions des parties intéressées et fournir la documentation requise pour toutes les discussions pendant ces réunions. Le mandat de l'équipe est divisée au deux parties comme suite : A : Les premiers termes de référence de l’équipe inclurait (a) La revue du programme national du paludisme pour les 5 à 10 années passées (b) Effectuer une analyse théorique de toutes les études ou exercices d'évaluation pertinents antérieurs et recenser les informations manquantes avant la première réunion des parties intéressées. (c) Mettre au point les instruments pour les évaluations au niveau national sur la base des manques recensés en accord avec les parties intéressées lors de la première réunion des parties intéressées. Les personnes chargées de la revue devraient soumettre un rapport synthétique sur les items (a) à (c) avec des recommandations claires sur les étapes suivantes compte tenu de l’état actuel des plans et des stratégies élaborés. Le rapport synthétique devrait être soumis aux participants à la première réunion nationale de Faire Reculer le Paludisme une semaine à l’avance. B : Les secondes termes de référence de l’équipe inclurait (a) Effectuer une analyse théorique des documents directifs, des plans stratégiques et des directives nationales pertinents et examiner un échantillon de plans d'établissements de santé et de district, de rapports de situation et de rapports ou relevés financiers. (b) Actualiser les instruments pour l'examen au niveau national et mener des entretiens avec certains responsables au niveau national, des représentants de parties intéressées clefs, de fonctionnaires au niveau intermédiaire. (c) Confirmer les résultats au moyen d'entretiens avec des responsables au niveau du district (dans des districts autres que ceux qui procèdent à une évaluation détaillée des besoins, certains établissements de santé, et certains dispensateurs de santé au niveau communautaire, y compris, le cas échéant, des guérisseurs traditionnels). Examen des politiques et stratégies de santé nationales Il s'agit d'évaluer les intentions en s'assurant de la présence ou de l'absence, de l'adéquation et du degré perçu de réussite dans la mise en oeuvre de diverses politiques et stratégies. L'instrument approprié examinera en particulier les aspects suivants a) politiques de santé nationales b) politiques relatives aux systèmes de gestion sanitaire c) politiques relatives à la structure des services de santé d) plan de santé stratégique. L'instrument proposé est décrit à l'Annexe 1. 16
  • 19. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Examen des systèmes d'appui institutionnel Il s'agir d'évaluer le fonctionnement réel des systèmes en examinant le fonctionnement de quelques systèmes critiques et représentatifs d'appui à la gestion. La liste des systèmes ci-dessous n'est pas exhaustive. L'équipe d'examinateurs du pays concerné sera augmentée ou modifiée, selon les besoins. (a) gestion du personnel (b) recherche, surveillance et évaluation (c) gestion des médicaments et des fournitures (d) gestion des finances Des questions détaillées pour faciliter l'examen sont incluses dans l'instrument à l'Annexe 2. Inventaire des interventions contre le paludisme Un inventaire sera établi des interventions en cours ou prévue contre le paludisme et des activités de soins de santé communautaires afin de préciser le cadre dans lequel les activités de lutte antipaludique pourraient être développées et de recenser de nouveaux partenaires potentiels. Objectif · Recenser et décrire les activités des projets de soins de santé communautaires du ministère de la santé, des ONG et d'autres organismes dans le pays, en particulier ceux qui s'occupent du paludisme. Méthodologie Questionnaires utilisés ou entretiens menés avec les ministères de la santé, les ONG et les autres organismes sur leurs interventions de santé communautaires, spécialement celles qui sont dirigées contre le paludisme (moustiquaires, par ex.). Résultats · Carte des interventions de santé communautaires et des programmes de distribution de moustiquaires par district · Détail des activités (par ex. population ciblée, moustiquaires distribuées, etc.) pour chaque programme recensé · Détail des sources de fonds pour ces activités Le questionnaire proposé sur les interventions antipaludiques et les activités de soins de santé communautaires est décrit à l'Annexe 3. 17
  • 20. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 18
  • 21. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Analyse de la situation au niveau du district Définition du district Un district est vue comme la plus petite subdivision administrative dans un pays. Cependant cela pourrait varier selon le pays en fonction de la taille et de la population. Dans ces conditions, il faut se référer aux subdivisions spécifiques du pays. Sélection des districts Les pays devraient choisir les districts pilotes pour l’analyse de situation en se basant sur les variations épidémiologiques, écologiques, la situation socio-économique de la population et l’implication des partenaires. Raisons de l'analyse Les principaux éléments de la stratégie de lutte antipaludique pour les régions où la transmission du paludisme est stable et forte sont i) le diagnostic précoce et le traitement approprié des cas de fièvre liée au paludisme chez les enfants, ii) le traitement intermittent des femmes enceintes et iii) la protection des groupes à haut risque au moyen de moustiquaires imprégnées d'insecticides. L'efficacité de ces interventions passe par des stratégies de mise en oeuvre adaptées aux besoins et aux opportunités locaux. Il est proposé que les principales parties intéressées au niveau du district élaborent conjointement des stratégies de mise en oeuvre appropriées sur la base d'une analyse de la situation du paludisme et du secteur de la santé. L'analyse de la situation sera entreprise par l'équipe de gestion sanitaire du district, si besoin est avec l'aide de spécialistes, qui évaluera: - les pratiques de traitement et de prévention au niveau des foyers et de la communauté, - la disponibilité et la qualité des soins de santé dans les secteurs public et privé, - les partenaires locaux potentiels et les interventions locales possibles. Objectifs · Effectuer une analyse de la situation du paludisme et du secteur de la santé à tous les niveaux du district, spécialement au niveau communautaire · Recenser les besoins prioritaires pour le paludisme et le secteur de la santé · Elaborer une stratégie de mise en oeuvre pour le district qui réponde aux besoins prioritaires · Elaborer un plan d'action et un budget pour approbation et information par le processus national d'élaboration de la stratégie pour l'Initiative Faire reculer le paludisme · Fournir des informations pour le processus national d'élaboration de la stratégie pour l'Initiative Faire reculer le paludisme 19
  • 22. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme Processus au niveau du district L'analyse de la situation sera effectuée par une équipe spéciale composée de membres de l'équipe de gestion sanitaire du district et de consultants engagés spécialement. L'analyse de la situation pourrait se répartir comme suit: 1. Auto-évaluation du processus de planification et de gestion du district concernant le paludisme 2. Evaluation des perceptions, de la demande de soins et des comportements préventifs concernant le paludisme dans la communauté 3. Recensement de partenaires potentiels pour la lutte antipaludique au niveau de la communauté et du district 4. Evaluation de l'accessibilité et de la qualité des soins par les dispensateurs de soins de santé à tous les niveaux Plan pour la collecte des données Il est important de planifier correctement la collecte des données. Eléments à prendre soigneusement en compte: · Type d'enquêteurs Il est important d'utiliser des enquêteurs de l'équipe de gestion sanitaire du district pour qu'ils aient un sentiment d'appartenance vis-à-vis de l'ensemble du processus leur appartient. Inclure des hommes et des femmes de sorte que, pendant que les hommes s'occupent des instruments pour les moustiquaires, les commerçants, les agents de santé de village, les discussions de groupes masculins et les organisations communautaires, les femmes peuvent interroger les femmes enceintes sur leurs maladies antérieures et celles des enfants et s'occuper des discussions de groupes féminins. Il serait utile de disposer d'enquêteurs expérimentés mais, si ce n'est pas le cas, il faudra consacrer suffisamment de temps à leur formation. · Formation des enquêteurs Cette formation devra être intensive et il faudra notamment: · Traduire les questionnaires · Expliquer comment il convient de poser les questions · Proposer un calendrier pratique pour la collecte des données · Mise au courant de l'équipe de gestion sanitaire du district Il est important d'informer correctement les membres de l'équipe de gestion sanitaire du district sur les méthodes de collecte des données et le type de données à recueillir. Ils devront être instruits sur l'ensemble du processus Faire reculer le paludisme et avoir la possibilité de poser autant de questions qu'ils le souhaitent. Auto-évaluation et collecte des données La méthodologie applicable à l'auto-évaluation au niveau du district et à la collecte des données dans la communauté et dans les établissements est décrite dans les sections 3.2 à 3.4 ci-après. 20
  • 23. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Analyse intégrée des résultats des évaluations Une fois achevées l'auto-évaluation au niveau du district et la collecte des données dans la communauté et dans les établissements de santé, une analyse intégrée des résultats devra être effectuée avec la participation active des membres de l'équipe de gestion sanitaire du district. Cela leur permettra d'avoir un sentiment d'appartenance vis-à-vis du programme. Ils pourraient remplir des tableaux factices et essayer également de rédiger des sections du rapport à présenter à la deuxième réunion des parties intéressées. Il sera très utile, à ce stade, d'analyser les résultats au moyen de la technique SWOT (point forts, faiblesses, opportunités, menaces). Les résultats seront ensuite présentés par l'équipe de gestion sanitaire du district à une 2ème réunion de parties intéressées au niveau du district. Auto-évaluation de la gestion par le district Objectif Procéder à une auto-évaluation rapide des ressources, de la politique, de la gestion et des pratiques du système de santé de district comme base pour la planification et l'appui du district aux interventions appropriées contre le paludisme. Méthodologie Une équipe spéciale pour l'analyse de la situation pourrait être crée par le district dans le cadre de l'Initiative Faire reculer le paludisme pour surveiller la planification et l'exécution de l'analyse de la situation et entreprendre l'auto-évaluation du processus de planification et de gestion au niveau du district concernant le paludisme. L'équipe pourrait comprendre 3-4 membres de l'équipe de gestion sanitaire du district (médecin du district, personnel de santé maternelle et infantile du district, plus 1 ou 2 membres), 3-4 représentants d'autres parties intéressées dans le district (y compris des représentants de la communauté) et un animateur Faire reculer le paludisme (extérieur au district). L'auto-évaluation de la planification et de la gestion concernant le paludisme nécessitera deux séances d'une journée de l'équipe d'analyse de la situation. La première séance aura lieu au début de l'analyse de la situation. A l'aide de la liste de contrôle qui figure à l'Annexe 4, l'équipe examinera les informations et les documents pertinents pour chaque point, ainsi que l'expérience acquise et les problèmes rencontrés et proposera des solutions possibles. Pour faciliter ce processus, certains membres de l'équipe d'analyse de la situation seront invités à établir des exemplaires des documents et des informations pertinentes, y compris (le cas échéant): le plan et le budget de santé du district; l'analyse de la situation sanitaire du district; l'inventaire des établissements de santé et des ressources humaines du district; les cartes du district; les politiques et les directives et toutes données existantes sur les recherches locales concernant le paludisme. Ces documents sont examinés au moyen du questionnaire Faire reculer le paludisme pour l'analyse de la situation au niveau du district, d'une matrice de cartographie du budget et d'une carte des ressources sanitaires du district. L'Annexe 4 sera utilisée pour l'auto-évaluation, qui se déroulera en trois étapes. La première étape sera la remise préalable de l'instrument aux membres de l'équipe de gestion sanitaire du district qui participeront au processus. Ils pourront ainsi rechercher les sources d'information nécessaires (dossiers, mémorandums, rapports, etc.). Deuxièmement, l'équipe remplira la matrice présentée à l'annexe 4 pour les questions de politique qui figurent dans la première partie de l'évaluation. Une fois la matrice remplie, une discussion de groupe aura lieu avec le 21
  • 24. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme personnel central de l'équipe de gestion sanitaire du district pour approfondir les questions figurant dans la liste de contrôle qui n'ont pu être incorporées dans la matrice et examiner les autres sections de l'auto-évaluation. Les catégories de personnes ci-après (si elles ne font pas parties de l'équipe de gestion sanitaire du district) devront être associées à l'auto-évaluation dans son ensemble: pharmaciens, le responsable de la surveillance et de l'évaluation, le cas échéant, le responsable des finances Evaluations dans la communauté Objectifs · Déterminer comment sont perçues dans la communauté les maladies courantes, y compris les affections liées au paludisme, en particulier concernant la reconnaissance, la cause, la prévention et le traitement. · Reconnaître les schémas de comportement liés à la demande de soins en présence des maladies courantes, y compris les affections liées au paludisme, et d'une grossesse, et les facteurs qui influent sur ces comportements, y compris les attitudes, les sources d'information et les coûts. · Décrire les comportements préventifs appropriés pour le paludisme, spécialement l'utilisation de moustiquaires traitées aux insecticides, et les facteurs qui les influencent, y compris les attitudes, les sources d'information et les coûts. · Recueillir des informations sur le type et le rôle des organisations communautaires et des autres partenaires potentiels dans le développement de la santé et examiner les incidences pour la lutte antipaludique. Méthodologie A l'aide de la carte des communautés et des établissements de soins de santé du district, distinguer entre les communautés qui "ont" un établissement de santé et celles qui sont "éloignées" d'un établissement de soins de santé. Cela traduit un accès "plus facile" ou "moins facile" aux services. Un échantillon aléatoire de quatre communautés sera alors choisi, dont deux qui "ont" un établissement de santé et deux qui sont classées comme "éloignées" des établissements de santé. Dans chacune des communautés choisies, des données seront recueillies par les membres de l'équipe chargée de l'analyse de la situation ou les consultants compétents. Des membres de l'équipe de gestion sanitaire du district accompagneront les équipes pour aider à faire les présentations et à prendre les dispositions nécessaires. Les instruments suivants ont été conçus pour la collecte des données auprès de la communauté. 1) Discussions de groupes focaux avec des hommes et des femmes de la communauté (Annexe 6) L'objet des discussions de groupes focaux est de recueillir des informations sur la façon dont la communauté perçoit le paludisme, de s'informer sur les idées locales concernant la prévention, de s'assurer des schémas de traitement de la maladie et des traitements préférés et de connaître le degré d'interaction entre les services de santé et la communauté. Nombre = 2 par communauté, soit 8 au total 22
  • 25. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 Dans chaque communauté recruter des groupes de 6-8 hommes et 6-8 femmes provenant de différents secteurs du village pour que les participants se connaissent moins. 2) Etudes de cas - entretiens approfondis sur des cas récents de maladie/demande de soins (Annexe 7) Les études de cas sur des enfants malades sont essentielles pour savoir exactement ce qui se passe quand des enfants de moins de 5 ans tombent malades. Nombre = au moins 10 enfants ayant été malades dans les 2 dernières semaines par communauté, soit 40 au total Méthode: Choisir au hasard une direction dans la communauté en faisant tournoyer une bouteille en un point central et suivre la direction indiquée par la bouteille. Aller observer/interroger 10 familles situées sur cette ligne. Si les maisons ne sont pas alignées, suivre approximativement la direction. Si la limite du village est atteinte avant que 10 enfants malades aient été trouvés, revenir au point de départ et choisir une autre direction. S'il n'est pas possible de trouver dix enfants dans un village choisi, passer au village voisin et continuer. 3) Etudes de cas - entretiens approfondis sur des grossesses récentes (Annexe 8) De même que les études de cas sur des enfants malades, celles qui portent sur des grossesses récentes visent à déterminer les mesures prises par les femmes tant pour la promotion de la santé que pour le traitement de la maladie. Nombre = au moins 5 femmes ayant été enceintes et ayant accouché dans les 6 derniers mois (si le village est petit, peut-être faudra-t-il remonter à 12 mois) Méthode: Même démarche que pour les études de cas portant sur des enfants. 4) Liste de contrôle pour l'observation de l'utilisation de moustiquaires et bref entretien structuré (Annexe 9) Cette enquête auprès des foyers vise à recueillir des informations sur la disponibilité de moustiquaires, l'expérience de leur utilisation et de leur réimprégnation et les raisons pour lesquelles les gens possèdent ou ne possèdent pas de moustiquaires. Nombre = 7 par communauté Méthode: Choisir au hasard une direction dans la communauté en faisant tournoyer une bouteille en un point central et suivre la direction indiquée par la bouteille. Aller observer/interroger les familles vivant dans 7 maisons situées sur cette ligne. Si les maisons ne sont pas alignées, suivre approximativement la direction. Si la limite du village est atteinte avant que 7 maisons aient été trouvées, revenir au point de départ et choisir une autre direction. Veiller à ce qu'au moins 2 des familles choisies n'aient pas de moustiquaires. Si plusieurs familles vivent dans la même maison, en choisir une. 23
  • 26. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 5) Entretiens avec des responsables d'organisations communautaires1 en tant qu'informateurs privilégiés (Annexe 10) Les organisations communautaires sont des partenaires communautaires potentiels pour la lutte antipaludique. Cet instrument vise à recueillir des informations sur les types de groupes disponibles dans la communauté ainsi que sur leur expérience et leur contribution dans le domaine de la santé et du développement. Nombre = au moins 2 par communauté, soit un minimum de 8 Méthode: Dresser une liste des organisations communautaires d'après les réponses apportées par les discussions des groupes focaux et la consultation avec les chefs communautaires. Distinguer selon le sexe dans la mesure du possible. Choisir une organisation communautaire masculine et une organisation communautaire féminine et interroger un responsable disponible. S'il existe différents types de groupes - sociaux, commerciaux, religieux et de développement - essayer d'interroger des responsables de chaque type. Evaluation des dispensateurs de soins de santé Objectifs · Décrire le type de services de soins de santé dispensés, y compris leur utilisation, accessibilité, qualité et coût. · Etudier les pratiques des dispensateurs de soins de santé n'appartenant pas au système structuré, guérisseurs traditionnels, spirites, agents de santé de village bénévoles et vendeurs de médicaments. · Reconnaître et définir les liens qui existent entre les dispensateurs/services de soins de santé et les communautés et autres organismes · Evaluer les systèmes d'appui gestionnaire Méthodologie Les dispensateurs de soins de santé sont définis comme ceux qui relèvent du secteur structuré (public et privé) et du secteur non structuré (bénévoles, guérisseurs traditionnels, spirites). L'évaluation des dispensateurs de soins de santé se situera dans le cadre de la communauté et dans leurs établissements de santé respectifs. Dispensateurs du secteur structuré Il faudra recenser les différents types/catégories de services dispensés dans le district. Dans le secteur public/gouvernemental, ceux-ci pourront inclure les hôpitaux de district, les centres de santé et les postes de santé ou dispensaires. Les dispensaires privés du secteur à but lucratif constituent une autre catégorie de même que les hôpitaux et dispensaires des missions/ONG. Ceux-ci devraient être indiqués sur la carte et un échantillon d'au moins deux établissements par catégorie sera choisi pour des visites. Si, par exemple, le district a des 1 Les organisations communautaires sont des associations bénévoles locales telles que des associations féminines, des groupements commerciaux, des sociétés religieuses, des clubs de jeunes, des associations parents-enseignants, des conseils de voisinage, des groupes sociaux, etc. 24
  • 27. Méthodologies proposés pour l’analyse de la situation Unité 2 dispensaires à but lucratif, des postes de santé et des centres de santé publics, au moins six établissements seront visités. Les instruments ci-après sont conçus pour l'évaluation des besoins dans les établissements de soins de santé structurés: 1. Liste de contrôle des établissements de soins de santé 2. Entretien approfondi avec les dispensateurs de soins 3. Fiche d'évaluation des dispensateurs de soins de santé 4. Entretien avec les patients à leur sortie de l'établissement 1. La liste de contrôle des établissements de soins de santé pourra nécessiter l'observation de plusieurs sections de l'établissement et des entretiens avec plusieurs membres du personnel différents. On commencera par le responsable mais il faudra aussi consulter la personne responsable des médicaments essentiels, de la tenue des dossiers et de la santé infantile, par exemple, bien que, dans certains établissements, toutes ces fonctions puissent relever d'une même personne. 2. L'entretien approfondi avec les dispensateurs concerne les personnes qui s'occupent effectivement d'enfants malades. 3. La fiche d'évaluation des dispensateurs doit être utilisée par les membres de l'équipe qui ont été formés à la méthode de gestion intégrée de l'Initiative pour les enfants. On n'observera pas plus de trois agents de santé s'occupant d'enfants malades dans les établissements choisis. 4. L'entretien de sortie sera lié aux patients observés à l'aide de l'instrument d'évaluation des dispensateurs (gestion intégrée de l'Initiative pour les enfants). Dispensateurs du secteur non structuré Les réponses apportées par les discussions des groupes focaux doivent servir à recenser d'autres dispensateurs non officiels tels que les agents de santé de village, les vendeurs de remèdes et les guérisseurs traditionnels. Ces dispensateurs pourront aussi être trouvés parmi les participants à la première réunion des parties intéressées. Au moins deux de chacun de ces différents types de dispensateurs non officiels doivent être sélectionnés par communauté retenue pour l'étude. Cela signifie qu'au moins six guérisseurs non officiels seront interrogés par communauté choisie. Tous les villages n'ayant pas des guérisseurs de ce type, peut-être faudra-t-il se rendre dans les villages voisins des villages choisis pour trouver un nombre suffisant de ces dispensateurs. Les instruments ci-après seront utilisés. 1. Vendeurs de remèdes/propriétaires de boutiques 2. Agents de santé communautaires/de village bénévoles (non rémunérés) 3. Guérisseurs traditionnels et spirites 1. Il existe essentiellement deux types de boutiques présentant de l'intérêt - celles qui vendent des produits préventifs tels que des serpentins, des aérosols insecticides et des moustiquaires et celles qui vendent des médicaments. On trouvera des boutiques qui vendent les deux et d'autres qui vendent soit des médicaments soit des produits préventifs. Veillez, dans la mesure du possible, à en trouver au moins deux de chaque catégorie. Une boutique qui vend des serpentins et des aérosols, une boutique qui vend des médicaments et une boutique qui vend les deux suffiront pour recueillir les données voulues pour cette section. C'est peut-être que les moustiquaires sont vendues dans les boutiques de tissus, ou à proximité. 25
  • 28. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 2. Les entretiens avec les agents de santé de village doivent être conduits avec au moins huit habitants du district. Si un village/une communauté n'a qu'un seul agent de santé de village, il faudra se rendre dans un autre village pour atteindre le nombre d'entretiens voulu. 3. Les guérisseurs traditionnels et les spirites sont de types divers. Certains vendent simplement des plantes; d'autres récitent des prières, font des incantations et vendent des amulettes, tandis qu'un autre groupe peut poser des diagnostics et préparer des remèdes. Un échantillon est souhaitable, pour avoir un minimum de 8 personnes par district mais il faudra si possible essayer de couvrir les différents types de guérisseurs. 26
  • 29. Instrument pour l'examen des politiques Annexe 1 Annexe 1 Instrument pour l'examen des politiques Introduction Cet instrument est destiné aux entretiens et aux discussions avec les décideurs au niveau national. Certaines questions devront toutefois aussi être utilisées pour orienter la discussion lors des réunions des parties intéressées avec les représentants des bailleurs de fonds, les représentants d'ONG importantes, les représentants d'autres secteurs du gouvernement et des dispensateurs tels que les représentants des praticiens privés et traditionnels. Les pays devront adapter les questions à leur situation particulière. Les questions sont prévues pour des entretiens directs avec les personnes interrogées. Elles ne sont pas faites pour figurer dans des questionnaires adressés par correspondance. Les enquêteurs pourront improviser et poser des questions supplémentaires au fil de l'entretien. L'utilisation d'un enregistreur est vivement recommandée. Processus d’évaluation Le processus d’évaluation à ce niveau est le suivant : analyse du travail de bureau (examen des documents et des entretiens) et discussion de groupe en se servant de l’analyse SWOT (points forts, faiblesses, possibilités, menaces). Lignes directrices pour l’évaluation Analyse du travail de bureau Cet exercice sera entrepris par une équipe de consultants. Tous les documents examinés doivent être disponibles pour des discussions complémentaires. Discussion de groupe L'animateur sera de préférence un haut fonctionnaire du ministère de la santé ou un membre d'un institut de gestion ayant une très grande expérience de la direction de débats. Les discussions de groupe sont utiles pour traiter avec des groupes importants composés de responsables/de personnes interrogées, par ex. des chefs/responsables principaux des divers départements/unités du ministère de la santé, d'autres représentants des secteurs appropriés relevant des ministères des finances, de la planification, des autorités locales, de l'éducation, de l'environnement, de l'agriculture, de la population, etc. L’analyse SWOT (points forts, faiblesses, possibilités, menaces) est l’une des méthodes recommandées pour aborder ces questions et arriver à un consensus. 27
  • 30. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme A. Travail préparatoire 1. Politiques de santé nationales Toutes les politiques de santé nationales figurent-elles dans un même document sur la politique de santé nationale? (Sinon, rechercher tous les documents directifs - mémorandums, lettres, réunions, circulaires, avant-projets, articles, etc. - sur la politique) Quels sont les problèmes de santé prioritaires exposés dans le(s) document(s) directif(s)? (Relever les réalisations et les obstacles présentés dans ces documents et dégager les tendances au fil des années). Collecte d'autres politiques et directives connexes sous forme de lettres, circulaires, articles, directives, avant-projets, documents, etc. provenant du gouvernement central et d'autres organes publics de réglementation. Examiner les autres politiques pertinentes, notamment en matière de population, d'environnement, de décentralisation, d'éducation, d'agriculture, etc. 2. Structure des services de santé Documents directifs sur la structure et les réformes des services de santé (l'analyse doit dégager le processus, le contenu et les acteurs). Indiquer les étapes de la mise en oeuvre, les réalisations, les obstacles et les solutions. Plan de santé national stratégique Analyses des plans de santé nationaux stratégiques et d'autres documents connexes Politiques et directives sur la gestion du système de santé Analyse des politiques relatives à la gestion du système de santé et d'autres documents directifs connexes B. Thèmes pour les discussions de groupe 1. Politiques de santé nationales Questions générales sur la formulation et l'examen de la politique de santé Quels sont les processus d'élaboration d'une politique nationale? Existe-t-il un cadre national pour l'élaboration des politiques? Disposez-vous d'un Bureau/Conseil de coordination de la politique nationale? Qui sont ses membres? Sont-ils fonctionnels? Comment un consensus a- t-il été atteint avec les parties intéressées? Les problèmes de santé prioritaires demeurent-ils les principales priorités du moment? Sur quelles bases l'ordre de priorité est-il fixé? Quel rang occupe le paludisme? Quelle est la politique relative à la participation du secteur privé? Quelle est la politique relative à la participation d'autres secteurs? Quelle est la politique relative à l'autonomisation des communautés pour qu'elles influent sur l'orientation de leurs services de santé? Questions particulières sur l'engagement politique Quelle proportion du budget national est allouée au secteur de la santé? Quelles ont été les tendances ces quatre dernières années? Quelle est la situation par rapport à d'autres secteurs sociaux tels que l'éducation? Quelle proportion du budget du secteur de la santé est allouée aux services au premier niveau de contact? Quelle proportion du budget est allouée directement au soutien aux activités de soins de santé communautaires? Quelle a été la tendance au plan de ces allocations au cours de ces trois dernières années? Quelle a été la 28
  • 31. Instrument pour l'examen des politiques Annexe 1 tendance au plan des indicateurs économiques pour le pays au cours de ces trois dernières années? L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien. (Garder à l'esprit les questions suivantes: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 2. Politiques relatives à la structure des services de santé Questions générales sur l'organisation des services de santé Quelle est l'influence de la nature des problèmes de santé prioritaires sur la conception du système de santé? Quelle est la politique en matière d'orientation-recours? Fixe-t-elle ce que doivent payer les malades transférés d'un niveau inférieur à un niveau supérieur? Les besoins en matière d'orientation-recours des cas de paludisme et d'autres maladies aiguës sont-ils pris en compte dans la conception actuelle? L'égalité d'accès est-elle une considération majeure dans la conception du système de santé? Qu'est-ce qui en témoigne dans la conception actuelle? Le rapport coût-efficacité est-il un souci majeur dans la conception du système de santé? Qu'est-ce qui en témoigne dans la conception actuelle? Quels sont les buts et les cibles des services de santé nationaux en matière de couverture? A la lumière des connaissances actuelles sur le paludisme, quel est l'impact de la mortalité due au paludisme sur la couverture et les buts des services de santé nationaux? Questions concernant spécifiquement le paludisme Est ce qu’il existe une politique pour le contrôle de Paludisme? Est ce qu’il y a une mécanisme pour la coordination de ses activités? Prise en charge des cas à domicile Quelles sont les pratiques en matière de soins à domicile et de demande de soins parmi les mères/personnes s'occupant d'un malade en cas de fièvre/paludisme? Le traitement à domicile est-il une composante reconnue de la stratégie de prise en charge des cas pour le paludisme? Dans l'affirmative, pour quels médicaments l'auto-prescription est-elle officiellement autorisée? Quel module d'information a été fourni aux foyers? Comment est garantie la qualité des médicaments à usage domiciliaire? Le traitement à domicile est-il satisfaisant? Quelle est la politique relative au soutien de laboratoire à divers niveaux? Comment, selon vous, cela a-t-il réussi? Quelles sont les incidences sur la lutte antipaludique? Prévention domiciliaire de la maladie Quelles méthodes de prévention doivent faire l'objet d'une promotion active? Quelles stratégies de promotion ont été adoptées? Leur promotion est-elle réussie? Quelles preuves ou méthodes quantitatives sont utilisées pour déterminer le taux de réussite? Premier niveau de contact avec des professionnels de santé (praticiens enregistrés) Quel est le premier niveau officiel de contact avec des services professionnels pour les foyers? Combien d'habitants dessert un tel établissement? Quel est le nombre de personnels cliniquement compétents par établissement par rapport au nombre d'habitants desservis par cet établissement? Quel est le temps de trajet maximum officiellement souhaité dans les directives publiques entre le foyer le plus éloigné et chaque établissement? Quelle est l'attente maximale dans un tel établissement officiellement souhaitée dans les directives publiques? 29
  • 32. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme Ces normes s'accordent-elles avec les exigences du traitement d'urgence des cas de paludisme? Ce niveau est-il censé assurer un diagnostic clinique différentiel? Ce niveau est-il censé s'occuper des malades graves? Sinon, quel est le niveau d'orientation-recours suivant? Quels moyens de communication sont disponibles pour faciliter l'évacuation de malades? Dans quel document sont énoncés toutes ces directives et ces cibles? Quelle proportion des établissements existants disposent de services d'évaluation d'urgence fonctionnels? Quelle est la couverture actuelle de la population pour laquelle le temps de trajet correspond aux normes ci-dessus? Quelle est la politique relative à l'intégration des services dans les établissements? Pendant les visites dans les communautés? Quelle est votre expérience de l'intégration des services? L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien. (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 3. Plan de santé national stratégique Questions générales sur les plans de santé stratégiques Existe-t-il un document sur le plan de santé national stratégique? Toutes les parties intéressées ont-elles approuvé le plan? Quelle est la période d'application du plan? Quelles seront chaque année les principales réalisations? En l'absence d'un document unique, sur quel principe directeur s'appuie l'activité de développement de la santé? Sinon, qu'utilisez-vous? Questions nécessitant approfondissement Quelle est la cible nationale pour la couverture de la population au taux d'accès officiellement fixé? Quel est le niveau de couverture actuel? Quand cette cible doit-elle être atteinte? Quel est le nombre total d'unités à établir pour atteindre la cible? Quelles sont les stratégies pour l'établissement des unités? Toutes publiques? Promotion des investissements privés? Etablissements détenus et gérés par la communauté? Quels sont les jalons année par année? Quelle est la croissance estimative des dépenses renouvelables? Quelle est la situation par rapport à la croissance prévue de l'économie nationale? Quelles données ressortent des tendances économiques? Quelle est la tendance estimative des dépenses attribuées à certaines interventions pour le paludisme sur la même période? Quelle est la situation par rapport au fardeau de morbidité prévu? L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 4. Politiques relatives à la gestion des systèmes de santé Questions générales sur la gestion du système de santé Quelles politiques budgétaires garantissent que l'ordre des priorités sanitaires influe sur l'allocation des ressources? Quelles politiques de gestion des ressources encouragent l'innovation à tous les niveaux? Quelles politiques de gestion des ressources assurent l'égalité de l'allocation des ressources, en particulier pour les zones reculées du pays? Fonctionnent- 30
  • 33. Instrument pour l'examen des politiques Annexe 1 elles convenablement pour les ressources financières? Fonctionnent-elles convenablement pour les ressources humaines? Quelles politiques de gestion financière réduisent au minimum le gaspillage de temps et les frais administratifs dans les transactions financières à tous les niveaux? Les transactions financières au niveau des établissements se passent-elles bien? Quelles preuves en témoignent? Questions nécessitant approfondissement Questions spécifiques pour la gestion de l'établissement au premier niveau de contact: Comment l'établissement au premier niveau de contact conserve-t-il les informations relatives à l'identité des personnes ou des foyers dans l'aire de recrutement? Existe-t-il un registre sur la santé des familles? Des fiches de santé familiales? Ou n'existe-t-il que des registres de malades? Cet établissement est-il censé poser un diagnostic communautaire périodique? Dans l'affirmative, quelles sont les directives relatives au diagnostic communautaire? Comment les résultats sont-ils enregistrés? Utilisés? Quelle est la fréquence recommandée pour l'actualisation du diagnostic communautaire? Si l'établissement n'est pas tenu de poser un diagnostic communautaire périodique, à quel établissement dans le système incombe cette responsabilité? L'établissement est-il censé tenir un registre des statistiques de l'état civil? Sinon, où ces informations sont-elles conservées? Comment l'établissement a-t-il accès à ces informations pour la planification? Quel est le coût annuel estimatif du fonctionnement d'un tel établissement? Quelle est la part de ces dépenses dont le financement est prévu par des sources centrales? Est-il possible, à la fin de l'année, de connaître le montant réel des dépenses de cet établissement? Est-il possible de ventiler les dépenses par résultat spécifique? Quels sont ces résultats? Un particulier peut-il ouvrir un tel établissement? Le même schéma de personnel que pour un établissement public serait-il acceptable? L'établissement serait-il soumis de la même manière au contrôle des services de santé du district? Quels mécanismes sont prévus pour faciliter l'accès des pauvres à cet établissement? L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 31
  • 34. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 32
  • 35. Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien Annexe 2 Annexe 2 Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien Entretiens individuels Cet instrument est prévu pour les entretiens avec les chefs de ces départements/unités. Les pays devront adapter les questions à leur situation. 1. Gestion du personnel Personne interrogée: Chef/Administrateur responsable Questions générales sur la gestion des ressources humaines Quels sont les mécanismes garantissant que les établissements au premier niveau de contact ont des personnels qualifiés, et en nombre suffisant? Quels mécanismes garantissent une répartition équitable, même dans les zones reculées? Cette égalité a-t-elle été réalisée? Sinon, quels sont les principaux obstacles? Quels mécanismes assurent que la rétribution est à la mesure de la charge de travail et de l'excellence? Les mécanismes sont-ils efficaces? Comment le travail accompli est-il contrôlé? Comment les besoins en ressources humaines sont-ils évalués pour les différents établissements? Quelles catégories de personnel sont en nombre insuffisant? Qu'est-ce qui est prévu pour remédier à cette pénurie? Questions nécessitant approfondissement · Quel est le nombre minimum de personnes capables d'assumer seules la prise en charge d'un cas de paludisme officiellement fixé pour un établissement au premier niveau de contact? Quelle proportion d'établissements existants à ce niveau disposent de ces personnels au complet? Quelle est la source de cette information? A quelles difficultés, le cas échéant, se heurtent les tentatives pour assurer une répartition équitable du personnel dans ces établissements? · Quelles dispositions sont prises pour actualiser en cours d'emploi les compétences des personnels à ce niveau? Comment les personnels en poste dans des sites éloignés bénéficient-ils de ces dispositions? Quel est le rapport entre cette formation en cours d'emploi et le renforcement des compétences pour les problèmes prioritaires? Spécialement pour le paludisme? · Quelles dispositions sont prises pour assurer la continuité des services? Un nombre annuel maximum de jours est-il fixé pour les absences des agents partis assister à des ateliers? S'efforce-t-on pour cela d'intégrer et de coordonner les ateliers? Dans l'affirmative, ces tentatives d'intégration réussissent-elles? Quels sont, éventuellement, les obstacles principaux? Comment les services sont-ils assurés lorsqu'un agent doit s'absenter pour une raison quelconque? · Comment le travail d'un agent est-il évalué? La rétribution est-elle à la mesure de la charge de travail? La rétribution est-elle en rapport avec l'excellence? Une compensation est-elle prévue pour les situations difficiles? Si tel est le cas, comment est-elle calculée? Est-elle en rapport avec le degré de difficulté? 33
  • 36. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme · Quels mécanismes sont prévus pour permettre à la population de l'aire de recrutement d'influer sur la qualité du travail du personnel? Ces mécanismes fonctionnent-ils réellement? Quelles en sont les preuves? · Qu'est-ce qui, dans la conception de la formation de base, garantit que le personnel acquiert les compétences voulues pour les services à ce niveau? Combien d'agents sortent chaque année des écoles de formation? Cet effectif correspond-il aux besoins nationaux? Y a-t-il des problèmes définis dans le travail des écoles? Des solutions aux problèmes ont-elles déjà été définies? Quelle est l'influence des pressions professionnelles sur la gestion et le développement des personnels? Vérification: Demander un inventaire des ressources humaines d'un établissement de santé proche et aller vérifier dans cet établissement L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 2. Recherche, surveillance et évaluation Personne interrogée: Chef/Responsable principal Questions générales sur les problèmes de recherche, de surveillance et d'évaluation Quels mécanismes ou systèmes garantissent que les établissements au premier niveau de contact disposent d'un appui technique suffisant pour planifier et gérer les stratégies de lutte contre la maladie, en particulier le paludisme? Des activités sont-elles consacrées à la recherche opérationnelle? Quels mécanismes garantissent que les politiques relatives aux médicaments et aux insecticides s'appuient sur des avis scientifiques éprouvés? Y a-t-il des exemples pour en témoigner? Comment la sensibilité aux médicaments et aux insecticides est-elle contrôlée? Quel système d'information gestionnaire utilisez-vous aux niveaux administratif et des établissements de santé? Décrivez-le? Quels problèmes, le cas échéant, vous pose votre système d'information gestionnaire? Quelles sont certaines des solutions? Questions nécessitant approfondissement Existe-t-il des centres de lutte contre la maladie au niveau central? Bénéficient-ils du soutien de laboratoires ou centres de recherche de terrain définis? Les universités locales jouent-elles un rôle officiel? Des centres surveillent-ils systématiquement la qualité des médicaments et des autres fournitures? Existe-t-il des centres distincts pour chaque maladie prioritaire? Serait-il possible de renforcer les capacités d'un centre pour couvrir plusieurs médicaments? Cela serait-il plus efficace? Des activités sont-elles centrées sur des études ethnographiques? Ces recherches font-elles partie intégrante des activités de lutte ou sont-elles menées indépendamment, de façon ponctuelle? Quelles études ont été utilisées pour en arriver à certaines des politiques actuellement en vigueur? Vérification: Trouver un établissement doté des moyens cités et aller vérifier sur place. 34
  • 37. Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien Annexe 2 3. Gestion des médicaments et des fournitures Personne interrogée: Chef/Responsable principal Questions générales sur la gestion des médicaments et des fournitures Quels mécanismes garantissent que les établissements au premier niveau de contact sont suffisamment approvisionnés en médicaments? Ces mécanismes fonctionnent-ils correctement? Comment le travail accompli est-il contrôlé? Comment la qualité est-elle contrôlée? Questions nécessitant approfondissement · Quelles sont les principales sources de médicaments pour ce niveau de soins? Quels antipaludiques sont censés être stockés à ce niveau? · Ces quantités correspondraient-elles aux estimations faites par les établissements (en moyenne)? Les établissements participent-ils à l'élaboration du budget? Quels méthodes ces établissements utilisent-ils pour évaluer les besoins annuels? · Les établissements sont-ils autorisés à acheter eux-mêmes des médicaments supplémentaires? Comment ces médicaments seraient-ils comptabilisés? Comment la qualité de ces médicaments serait-elle contrôlée? Questions spéciales pour la gestion des entrepôts pharmaceutiques nationaux L'inventaire lors de l'exercice précédent a-t-il posé des problèmes? Dans l'affirmative, quels problèmes? Quelles étaient les causes sous-jacentes? Quelles mesures ont été adoptées pour remédier à ces problèmes? Le travail s'est-il amélioré? Quels autres changements sont nécessaires? La distribution des médicaments a-t-elle posé des problèmes l'année dernière? Quels problèmes? Ces problèmes ont-ils été résolus? Comment évalueriez-vous l'efficacité du système national de distribution de médicaments et de fournitures? Quelles modifications souhaiteriez-vous apporter? Quels sont les obstacles? Le contrôle de la qualité vous pose-t-il des problèmes? Les procédures d'importation? Les procédures d'achat? Les méthodes de financement? Dites comment vous faites face à ces problèmes. Vérification: Demander la ventilation des approvisionnements pharmaceutiques et des coûts sur une année complète. L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 35
  • 38. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 4. Gestion des finances Personne interrogée: Chef/Responsable principal Questions générales sur la gestion financière Existe-t-il des mécanismes garantissant que les budgets et les dépenses favorisent la production des services? Comment la fiabilité des comptes financiers est-elle assurée à tous les niveaux? Comment les fonds alloués et les dépenses à tous les niveaux sont-ils contrôlés? Est-il possible de déterminer les dépenses par résultat spécifique? Le système est-il capable d'absorber des ressources supplémentaires? Quelle proportion du budget total provient de fonds d'origine interne? Comment ces fonds sont-ils gérés? Questions nécessitant approfondissement · Quelle est cette année le montant total du budget du secteur de la santé financé par des sources extérieures et gouvernementales? · Quelle proportion de ces fonds a été allouée à des activités communautaires? Un rapport sur ces fonds sera-t-il établi? · Quelle proportion a été allouée aux activités des centres de santé? Un rapport sur ces fonds sera-t-il établi? · Pour les ressources allouées aux niveaux de la communauté et des centres de santé, quelle proportion sera consacrée aux frais administratifs? Quelle proportion a été allouée à des interventions de santé directes? · S'il n'est pas possible d'analyser les allocations comme proposé ci-dessus, quels mécanismes garantissent qu'une quantité critique de ressources servira à acheter des services aussi près de la famille que possible? · Etant donné les systèmes d'allocation des ressources existants, si le budget financé par des bailleurs de fonds augmentait les ressources de 5%, quelle part des ressources supplémentaires servirait à financer directement les services communautaires et des centres de santé? Cela serait-il automatique avec les systèmes de calcul disponibles? De nouvelles négociations seraient-elles nécessaires? Existe-t-il un mécanisme permettant à tous les bailleurs de fonds et aux dispensateurs d'influencer conjointement la décision sur les dépenses supplémentaires ? · Vu les schémas de dépenses des années précédentes, les dépenses réelles correspondent- elles aux souhaits concernant l'allocation des ressources? · Les systèmes d'allocation des ressources décrits jusqu'ici permettraient-ils une mise en oeuvre efficace des interventions contre le paludisme sans une protection spéciale des fonds pour le paludisme? · Comment ferez-vous en sorte que les résultats de la lutte antipaludique soient obtenus aux niveaux inférieurs lorsque les fonds ne sont pas spécifiquement destinés au paludisme? Vérification: Demander le budget et les dépenses pour toute une année. L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 36
  • 39. Instrument pour l'examen des systèmes de gestion et de soutien Annexe 2 5. Politique financière du secteur public Personne interrogée: Division/Département du budget, Ministère des finances Questions générales sur la réglementation financière et la surveillance du secteur public Quelles sont les politiques et les directives relatives à la formulation du budget du secteur public? Comment sont élaborées ces politiques et ces directives? Quels sont les processus? Qui sont les acteurs? A quels intervalles les politiques et les directives sont-elles révisées? Comment sont fixés les plafonds financiers et les dépenses des secteurs? Comment les ressources sont-elles dégagées pour les secteurs? Quels sont les processus? Existe-t-il des règles sur les exonérations? Dans l'affirmative, comment et à qui s'appliquent-elles? Comment sont fixés les fonds versés par les bailleurs de fonds (prêts, subventions, aide) et comment sont-ils acheminés jusqu'aux secteurs? Quels sont les processus? Qui sont les acteurs? Quelles sont les procédures pour l'établissement de rapports financiers sur les fonds publics et provenant de donateurs? Les secteurs peuvent-ils demander des fonds supplémentaires? Si tel est le cas, quelle est la procédure? Sinon, pourquoi? Vérification: Demander le texte de la politique et des directives. L'analyse SWOT (points forts, faiblesses, opportunités, menaces) et la mise en tableaux des mesures prises (action tables) doivent être achevées avant la fin de l'entretien (Garder à l'esprit les questions ci-après: pourquoi les choses se sont-elles passées de cette façon? Pourquoi les choses ont-elles évolué dans ce sens? Pourquoi n'avons-nous rien fait plus tôt? Que pouvons-nous faire maintenant?) 37
  • 40. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 38
  • 41. Inventaire des projets de soins de santé et autres relatifs au paludisme Annexe 3 Annexe 3 Inventaire des projets de soins de santé et autres relatifs au paludisme Personnes interrogées: Administrateurs de programme du ministère de la santé, d'ONG et d'autres organismes Si vous avez des programmes qui assurent des interventions de soins de santé communautaires dans ce pays, consacrées en particulier au paludisme, 1) Quel est le nom du programme? 2) Quels sont ses principaux objectifs et stratégies? 3) Quelles sont ses principales activités? 4) Quels districts sont couverts par le programme? 5) Qui a été associé à sa conception? 6) Qui le met en oeuvre? 7) Combien d'habitants sont couverts par le programme (préciser par district)? 8) Combien de communautés sont couvertes par le programme (préciser par district)? 9) Quand ce programme a-t-il commencé? 10) Quand ce programme doit-il prendre fin? 11) Comment ce programme est-il financé? 12) Existe-t-il un système d'exonération d'impôts? 13) Ce programme dispense-t-il une formation? 14) Dans l'affirmative, à qui, à combien de personnes et dans quel domaine? 15) Ce programme distribue-t-il des moustiquaires imprégnées? 16) Dans l'affirmative A qui? Quel insecticide est utilisé? Quelle est la source de l'insecticide/des moustiquaires? Combien ont coûté l'insecticide/les moustiquaires? Les moustiquaires et la réimprégnation sont-elles gratuites ou payantes? (Combien?) 17) Ce programme dispense-t-il des soins curatifs? Dans l'affirmative, des antipaludiques? 18) Ce programme assure-t-il une éducation sanitaire? 19) Si tel est le cas, sous quelle forme? (par ex. affiches, médias) 20) Quels sont les principaux problèmes rencontrés dans la mise en oeuvre du programme de lutte? Comment y remédie-t-on? 39
  • 42. Protocoles et méthodologies pour l'analyse de situation concernant le paludisme 40