Demographic surveillance systeme

198 vues

Publié le

Demographic surveillance système. Conférence de la 8ème édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RICHARD Vincent

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Demographic surveillance systeme

  1. 1. Demographicsurveillance system Sites de suivi démographiques
  2. 2. DEMOGRAPHIC SURVEILLANCESYSTEM≠DEMOGRAPHIC AND HEALTHSURVEY
  3. 3. DSS DHSZone géographique limitée Echelle nationaleExhaustif sur la population EchantillonageEtude longitudinale Etudes transversales
  4. 4. Sites de suivi démographiqueSystèmes de collecte de données• Exhautifs au niveau de la population• Sur une aire géographique limitée et clairement délimitée
  5. 5. DEMOGRAPHIE = RECENSEMENTS• initial et répétés (rythmes: trimestriel…) – Enregistrement de chaque individu résident – Données socio-économiques – Données sur les habitudes – Migration
  6. 6. Sénégal - Niakhar
  7. 7. Sénégal -Niakhar
  8. 8. Sénégal -Niakhar
  9. 9. Sénégal -Niakhar
  10. 10. Sénégal -Niakhar
  11. 11. Sénégal -Niakhar
  12. 12. INDICATEURS DE SANTE• Survenue d’événements de santé• Naissances - Décès• Données : – fertilité, – morbidité, – mortalité
  13. 13. Sénégal -Niakhar
  14. 14. Sénégal -Niakhar
  15. 15. Sénégal -Niakhar
  16. 16. RECHERCHE ET INTERVENTIONS EN SANTE PUBLIQUE• Développement du SRO;• Essais cliniques d’efficacité vaccinale : rougeole, choléra and tétanos;• Relation entre al’rrêt de l’allaitement maternel et la malnutrition• Effets sur la santé de la dégradation de l’environnement
  17. 17. Sénégal -Niakhar
  18. 18. ANALYSES SPATIO TEMPORELLES
  19. 19. Demographic Surveillance SystemMALARIA/PALUDISME
  20. 20. Objectifs des programmes de contrôle du paludisme• Reduction de la mortalité associées au paludisme chez les enfants• La cible fixée par RBM : réduction de la mortalité de moitié en 2010
  21. 21. Comment mesurer les changements survenant sur la mortalité? Enregistrement des décès au niveau des services d’état civil est le plus souvent inexistant ou incomplet en Afrique plus de 80% des décès chez les enfants surviennent à domicile et ne sont pas déclarés(Ref - VO Mungala and RW Snow, Death registration on the Kenyan Coast, East Afr Med J 71 (1994), pp. 747–750).
  22. 22. Pourquoi mesurer la mortalité?• Pour étudier, expliquer les niveaux , les tendances et les différences de taux de mortalité spécifique par âge• Pour guider les ressources vers des programmes d’intervention ou de recherche jugés prioritaires• Pour gére les programme de santé publique• Pour fournir des indicateurs épidémiologiques
  23. 23. DSS et Autopsie verbalePour mesurer les causesspécifiques de mortalité enmilieu communautaire
  24. 24. Qu’est ce qu’une autopsie verbale ? • Procédure en deux temps – Collecte des données: interview des familles sur les symptômes ayant conduit au décès de la personne, le traitement , la maladie à partir de formulaires établis (texte libre + questions structurées) – Codage des données: – Analyse des informations collectées par des médecins – Codage selon la classification internationale
  25. 25. Variation des diagnostics• Enquêteurs – Retranscription systématique des informations – Biais en fonction de la formation de l’enquêteur• Informateurs – Meilleur =témoins du décès – Charge affective• Médecins – Qualification et champ d’intérêt• Disponibilité d’information médicale
  26. 26. NORMES POUR AUTOPSIES VERBALES
  27. 27. DSS Sénégal
  28. 28. DSS Nairobi
  29. 29. EVALUATION DES AUTOPSIES VERBALES
  30. 30. EXEMPLES D’UTILISATION• Evaluer la couverture et l’efficacité d’interventions – Moustiquaires imprégnées en Afrique – Essai vaccinal pneumoccoque• Dans les pays dévéloppés – Enquête confidentielle sur la mortalité maternelle – Mort subite du nourrisson
  31. 31. Autopsie verbalePas d’autres possibilités pour avoirrapidement une information sur lescauses de décès dans les pays en voie dedéveloppement.
  32. 32. Causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans en Afrique
  33. 33. DSS Ghana
  34. 34. PALUDISME ET SAISONNALITÉ• En Afrique subsaharienne, la transmission du paludisme varie en fonction des saisons.• Comprendre les facteurs associés à la saisonnalité et à la variation de la transmission est important: – Prédire les épidémies – Evaluer les actions de prévention
  35. 35. ETUDES ENTOMOLOGIQUES• Peu d’études entomologiques sont basées sur des données collectées sur de longues périodes de temps• Peu d’études basées sur des zones géographiques larges
  36. 36. MozambiqueMANIAC DSS
  37. 37. DSS Mozambique• Maniac située au Sud du Mozambique• Observation des tendances de la mortalité saisonnalité – Corrélation entre mortalité et transmission du paludisme ?
  38. 38. Surveillance entomologique
  39. 39. Surveillance entomologique
  40. 40. TanzanieRUFIJI DSS
  41. 41. DSS Tanzanie• Données entomologiques collectées sur plusieurs sites du DSS toutes les deux semaines de façon systématique et en utilisant un mode de collecte standardisé
  42. 42. SR et Saisonnalité
  43. 43. Modèles prédictifs
  44. 44. Pourquoi?Pour mieux cibler les meilleursmoments des actions deprévention à mener en matièrede lutte vectorielle afin d’êtreplus coût/efficace
  45. 45. CONCLUSIONLes systèmes de surveillancedémographiques (DSS) dans despopulations limités peuvent fournir uneinformation importante en l’absenced’information sur la santé collectée enroutine ce qui est le plus souvent lecas en pays en voie dedéveloppement.
  46. 46. Le point sur les DSS• Actuellement 38 DSS sites (26 en Afrique, 10 en Asie, 1 in Océanie, and 1 en Amérique centrale) dans 19 pays, sous la coordination du International Network for the continuous Demographic Evaluation of Populations and Their Health (INDEPTH)
  47. 47. Perspectives à MadagascarDSS Moramanga76 000 hab4 communesPhase pilote en 2010-2011

×