PERSPECTIVES    La newsletter des stratégies et des tendances marketing                                                   ...
EDITO   Qu’est ce que le génie ? Doit-on reconnaître l’esprit inventif ou élever le sens aigu de   l’opportunité ?   Et si...
DEMAIN              A LA UNE                  EMarketing Magazine                                             le 06/03/201...
La Gazette des Communes                                      le 09/03/2012                  La Moselle ancre une base avan...
EVENEMENTS                         NOUS Y ETIONS  ReyNALD SEZNEC : LES ENJEUX STRATEGIQUES DU SPATIAL                     ...
1                                                                              DOSSIER                                    ...
Internet s’est tout simplement présenté à ce moment là comme le meilleur moyen contemporain de   remplir cette fonction du...
PANORAMA                      Tableau Athénéa Conseils                      Données Influx et ComSocre 2012               ...
3                                                UNE MACHINE DE GUERRE                                                Face...
4 LA REVOLUTION MARKETING EN MARCHE   « Le temps où le patron possédait son image de marque est révolu ! Aujourd’hui, c’es...
c/ Plus confidentiel mais une tendance à suivre en France : l’utilisation de                    Twitter pour les restauran...
TENDANCES DESIGN                                                             TENDANCES                        DE DEMAIN   ...
TENDANCES TRANSPORT                                                                                         Le salon de Ge...
TENDANCES CONCEPT                                                                                        Nous observons un...
TERRITOIRES       DEVELOPPEMENT LOCAL                                                Un mode de développement visionnaire ...
Le Sicoval est à l’origine de rencontres business, preuve que sans relations humaines, la valeur ne peut se créer. Les ren...
CREER DU                                                    NOTRE ACTU                     VIE DU CABINET LIEN         FAC...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Perspectives n°10 - mars-avril2012

485 vues

Publié le

Au menu du numéro de Mars-Avril 2012:

- Dossier marketing: le phénomène des réseaux et l'avènement du marketing digital

- Stratégies de territoires: la stratégie innovante de la communauté d'agglomération du Sicoval (Toulouse Sud Est) en matière de développement économique

- Zapping: notre sélection d'articles du mois de Mars 2012

- Tendances marketing: les concepts et tendances de demain

- Évènements: retour sur la conférence de Reynald Seznec, PDG de Thales Alenia Space, lors de la Matinale d'Objectif News

http://www.athenea.fr/

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
485
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Perspectives n°10 - mars-avril2012

  1. 1. PERSPECTIVES La newsletter des stratégies et des tendances marketing A LA UNE Notre sélection des meilleurs articles marketing, stratégies et collectivités PAGE 2 DOSSIERS MARKETING Le phénomène des réseaux et l’avènement d’un nouveau marketing PAGE 5N°10 STRATEGIES DE TERRITOIRES Zoom sur la stratégie deMars-Avril 2012 développement économique du SICOVAL PAGE 14
  2. 2. EDITO Qu’est ce que le génie ? Doit-on reconnaître l’esprit inventif ou élever le sens aigu de l’opportunité ? Et si le génie ne résidait pas dans la création d’un objet ou d’un concept mais plutôt dans l’usage qu‘on pourrait lui donner. Graham Bell a imaginé la transmission électrique de la parole en créant le téléphone. Steve Jobs s’est approprié le téléphone pour l’adapter à nos modes de vie. Quel est le plus grand génie des deux ? L’invention du téléphone a révolutionné son époque en rapprochant les mondes, en incrémentant une vitesse supplémentaire et en créant une nouvelle économie. Mais que serait devenu le téléphone sans esprits chargés de diffuser cette invention au plus grand nombre ? Steve Jobs, lors de sa célèbre keynote de 2007 chargée de présenter l’IPhone, déclarait « Apple réinvente le téléphone ». Steve Jobs n’a rien inventé. Que serait l’Iphone si le dépôt de brevet de Graham Bell s’était perdu en 1876 ? Le téléphone a nourri Apple et Apple a donné un nouveau souffle au téléphone. L’inventeur et le marketer se quittent sur un score nul à l’issue du temps règlementaire… Dans quel camp doit-on ranger Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook ? Le dépôt du dossier préparatoire à une introduction en Bourse le 1er Février 2012 du réseau social Facebook et sa capitalisation visée de 100 milliards de dollars nous amènent aujourd’hui à nous pencher sur le phénomène socio économique du début du 21éme siècle. Mark Zuckerberg : un geek talentueux Comme point de départ de notre analyse, il L’HOMME QUI VALAIT convient de rappeler que Mark Zuckerberg est considéré comme un petit génie de 100 MILLIARDS l’informatique. Très jeune, il réalisait des programmes informatiques pour le cabinet dentaire de son père ou bien encore des jeux vidéos pour occuper son temps libre. Ses aptitudes ont été rapidement reconnues durant son parcours scolaire à l’école préparatoire Phillips Exeter Academy puis à la prestigieuse université d’Harvard. C’est dans cette dernière que des étudiants travaillant sur un projet de réseau social interne, le Harvard Connexion, le sollicitèrent pour peaufiner les codes sources du projet. FACEBOOK, UNE INVENTION OU Une OPPORTUNITE BIEN SAISIE ? C’est bien ici que se joue le cœur de la question. Car Mark Zuckerberg n’a pas inventé le réseautage. Nous n’avons pas attendu Facebook pour avoir des groupes d’amis, des collègues, des camarades d’école et pour garder contact avec eux ! Nous n’avons pas non plus attendu Facebook pour avoir des passions et des centres d’intérêt. Preuve en est que l’idée de réseau social était déjà en gestation avant son arrivée à Harvard. Mais bien avant tout le monde, Mark Zuckerberg a su exploiter les mutations de nos modes de vie et anticiper la généralisation de l’utilisation d’internet. Rapidement ce concept a fait des émules. Twitter, Myspace, Viadeo, Linkedin et autre Netlog ont fleuri sur la toile, signe qu’un filon a bien été découvert. Qu’est ce qui peut Dans quel camp doit-on ranger Mark expliquer le succès d’un réseau social plutôt qu’un autre? Beaucoup de chroniques annoncent la mort de Zuckerberg, le fondateur du réseau MySpace, Google+ peine à décoller et certains en interne n’hésitent pas à parler d’échec… Le génie de Mark social Facebook ? Zuckerberg est d’avoir intégré dans son idée, l’ultra-mobilité et l’hyperactivité croissante des personnes, un certain attrait inavoué pour le voyeurisme au sein de nos sociétés et la volonté des individus de recréer leur La dernière matinale organisée par le tribu dans l’ère numérique. Il vient démontrer qu’une tendance identifiée et capturée au bon moment et au premier magazine d’informations de de leadership. Et voilà comment un petit bonhomme de 28 ans se bon endroit peut devenir un générateur la région aujourd’hui à la Objectif News, entreprises les plus puissantes et influentes du monde et peut compter trouve Midi-Pyrénées, tête d’une des le 8 Février 2012 avait pour film à son actif. Un exemple à suivre ! plusieurs biographies et un invité, Reynald Seznec, PDG de Thales Alenia Space. Reynald Seznec a profité de l’occasion pourEDITO PAGE 1 – PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012 annoncer la bonne santé du groupe dans
  3. 3. DEMAIN A LA UNE EMarketing Magazine le 06/03/2012 Quand Starbucks se localise Lenseigne américaine veut coller davantage aux spécificités des marchés européens et en particulier de la France. De nouveaux produits, une présence dans les gares et les aéroports. La chaîne de café lance une campagne multicanal pour accompagner cette mutation. En savoir plus Capital le 08/03/2012 Picard : un vrai chef ! La chaîne de produits surgelés a inventé un concept unique de distribution. Ses magasins, ultradépouillés, rappellent l’univers low-cost. Mais dans les bacs, c’est un festival d’innovations et d’audaces culinaires. A prix élevés. D’où une rentabilité canon. En savoir plus Les Echos le 01/03/2012 Les cuisines du monde sinvitent dans les assiettes des Français Les cuisines asiatique et sud-américaine connaissent de plus en plus de succès en France. Lexemple de Cactus, Wazawok et Thaï in box, trois enseignes qui surfent sur cette tendance et misent sur la franchise pour se développer. En savoir plus Stratégies le 01/03/2012 Mac Donald’s innove dans la communication interactive ! Imaginez un cube noir de quatre mètres sur quatre, planté au milieu de La Défense. Sur une face, une petite cabine de type Photomaton; sur une autre, un écran digital changeant progressivement ligne par ligne; sur une autre, laccroche «Venez comme vous êtes» écrite en noir sur fond blanc; et sur la quatrième face, une affiche papier changée bande par bande tous les quarts dheures par des ouvriers sur un échafaudage. En savoir plus La Tribune le 07/03/2012 Apple dévoile un nouvel iPad Comme prévu, Apple a présenté ce mercredi la troisième version de sa tablette vedette, baptisé "the new iPad". Elle est équipée dun écran d’une meilleure résolution et dun processeur plus performant. Elle est également compatible au réseau 4G. En savoir plus Objectif News le 07/03/2012 Startup Weekend : trois projets innovants lauréats La troisième édition du Startup Weekend, du 2 au 4 mars, a distingué 13 projets dont un concept de talons personnalisables, un site internet pour se faire pardonner et l’idée de vivre la vie de quelqu’un d’autre. En savoir plusDEMAIN A LA UNE PAGE 2– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  4. 4. La Gazette des Communes le 09/03/2012 La Moselle ancre une base avancée de la Chine Le conseil général a annoncé le 27 février 2012 3 000 créations demploi dici à 2014 grâce au projet TerraLorraine, un pôle d’affaires et d’activités technologiques sino-européen de 230 000 m2.En savoir plus Territorial.fr le 04/03/2012 Bref, jai passé un week end romantique Saluons l’initiative de l’Office du Tourisme de Bourg sur Gironde qui produit un clip de promotion décalé et tendance sur les bases de la mini série à succès « Bref ». Une belle manière de concilier patrimoine, tourisme et tendances. En savoir plus CB News le 01/03/2012 Badoit, revue et corrigée BETC Design repense le logo et les packagings de la marque d’eau gazeuse. Et s’inspire des codes du champagne. La mission assignée à l’agence, chargée de repenser l’identité de Badoit, n’était pas simple : « améliorer la valeur perçue et la désirabilité de l’offre ». En savoir plus LSA le 09/03/2012 Exportations record des vins de Bordeaux Les exportations de vins de Bordeaux, tirées essentiellement par les pays tiers, ont enregistré des performances records en 2011 avec un plus haut historique en valeur, a annoncé jeudi le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB). En savoir plus EMarketing Magazine le 08/03/2012 Un voiturier chez Monoprix Le dernier-né de la galaxie Monoprix propose un service emprunté au monde du luxe. Ainsi à Sèvres, un voiturier est disponible pour les clients dès 30 € dachat. La question conflictuelle du commerce de proximité et du stationnement aurait-elle trouvé un élément de réponse ? En savoir plus La Gazette des Communes le 07/03/2012 Les villes-sanctuaires de France attirent un nouveau tourisme spirituel Il nest pas forcément croyant, encore moins pratiquant, mais le nouveau "touriste spirituel" nen recherche pas moins une des quinze villes-sanctuaires religieuses de France pour se ressourcer. En savoir plus Capital le 17/02/2012 Comment BMW s’est diversifié sans se trahir ? Le constructeur automobile bavarois, qui ne jurait que par les grosses berlines, se risque sur des pistes inédites. Sans jamais dévier de sa trajectoire haut de gamme. En savoir plusDEMAIN A LA UNE PAGE 3– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  5. 5. EVENEMENTS NOUS Y ETIONS ReyNALD SEZNEC : LES ENJEUX STRATEGIQUES DU SPATIAL La dernière matinale organisée par le premier magazine d’informations de la région Midi-Pyrénées, Objectif News, le 8 Février 2012 avait pour invité, Reynald Seznec, PDG de Thales Alenia Space. Reynald Seznec a profité de l’occasion pour annoncer la bonne santé du groupe dans un marché concurrentiel dans lequel les volumes de commandes se sont légèrement tassés après l’embellie des dernières années. Les enjeux d’une industrie spatiale forte en Europe et en France ont été évoqués. Fort catalyseur d’emplois, fleuron d’un savoir-faire de haut niveau mais aussi acteur engagé des mutations des télécommunications, le secteur aérospatial doit être fortement soutenu par les états européens, même dans un contexte économique tendu. Au moment où un certain désengagement des états membres a pu être évoqué, Reynald Seznec est revenu sur l’important lobbying effectué par le Gifas (groupement des industriels français) qui a abouti au plan « Stratégie Spatiale Nationale » qui sera présenté par Laurent Wauquiez. Le programme Galileo dans lequel Thales Alenia est fortement impliqué illustre les intérêts stratégiques à moyen terme pour l’Europe induit par l’industrie spatiale. Et pour faire face à la concurrence exacerbée des mastodontes américains comme Boeing et Lockheed, Thales Alenia n’hésite pas à coopérer avec Astrium son meilleur ennemi. La mutualisation comme gage de croissance, une belle leçon de stratégie. TIME TO MARKET PARIS – 23-24 MAI 2012 Le salon des applications et techniques marketing de demain se tiendra Porte de Versailles à Paris. Il s’agit d’un événement incontournable pour mieux appréhender les enjeux du marketing 3.0. Comment développer son CA, anticiper les besoins des clients, assurer une veille cohérente sur la concurrence et redéfinir la relation clients ? Telles sont les questions auxquelles répondront plus de 250 exposants. Plus de 15000 visiteurs sont attendus. A noter, qu’en parallèle se tiendront deux autres manifestations : Creativ’ Pack et Shop Innovation. www.time2market.fr FOIRE INTERNATIONALE TOULOUSE – 31 MARS/9 AVRIL 2012 Le parc des Expositions accueillera comme chaque année l’événement phare de la région Midi-Pyrénées (120000 visiteurs en 2011). Il s’agit du moment privilégié de découvrir les dernières tendances de nombreux secteurs. Plus de 700 exposants viendront présenter leurs produits et services autour de 4 univers : la « Vie Maison », « Envie de temps libre », les « Plaisirs Gourmands » et la « Cité et le Monde ». www.foiredetoulouse.comEVENEMENTS PAGE 4– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS –– N°9 – MAR>AVR 2012 PAGE 3– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS N°10 JANV>FEV 2012
  6. 6. 1 DOSSIER REFLEXIONS MARKETIN G DIS MOI TON NET -RESEAU, JE TE DIRAI QUI TU ES ! Facebook ou l’entrée en bourse du siècle. Comment expliquer une telle croissance en seulement huit années? Dans une société où l’individualisme s’exacerbe, on doit se poser la question des raisons qui poussent des milliards d’individus à se rassembler en cercles sur Google+, hubs / groupes sur Viadeo, amis sur Facebook. Certains réseaux se ferment même pour se payer le luxe de n’accepter un membre que sur cooptation, comme dans les associations les plus mystérieuses et donc attractives... Ainsi Pinterest, né en 2010 pour mélanger twitter et flickr, affiche aujourd’hui 10 Millions de membres en version Beta dont 8 Millions de femmes ! Le succès des réseaux sociaux découlent-il de l’avènement des newtechs ? Est-ce le push de l’offre qui a créé la demande ? Ou est-ce simplement la réponse à notre besoin primaire de nous regrouper entre pairs pour mieux forger notre identité ? Commençons à se niveau là de la réflexion par rétablir la vérité : Maslow n’a jamais parlé de pyramide ! Il ne s’agit là en réalité que d’une pure invention marketing pour mieux comprendre le concept : trop forts ces marketers ! Cela étant dit, dans sa « hiérarchisation des besoins », Maslow classait le besoin d’appartenance juste au dessus des besoins primaires physiologiques et de sécurité. Le groupe, et donc le réseau, répond directement à l’instinct de l’homme… premier élément de réponse sociologique… Le phénomène d’explosion littérale des réseaux sociaux sur le net est donc la conséquence logique d’un besoin primaire. Leurs naissances datent du début des années 2000, précisément au moment où les sociologues notaient les déclins des réseaux réels, comme R.D. PUTMAN dans Bowling alone (2000) qui montrait chiffres à l’appui que les individus s’impliquaient nettement moins dans la vie politique, religieuse, civile… et même privée (sorties entre amis, repas en famille). L’implication dans son réseau s’est alors déplacée du monde réel au monde virtuel, par le principe des vases communicants.DOSSIER MARKETING PAGE 5– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  7. 7. Internet s’est tout simplement présenté à ce moment là comme le meilleur moyen contemporain de remplir cette fonction du lien social d’appartenance. Il me permet de réseauter pour mieux m’identifier et me connaître, tout en ne quittant pas mon fauteuil et en jouant sur des « app » aux ergonomies de plus en plus ludiques… Dis moi ton net-réseau, je te dirai qui tu es ! Car nous devons, tout marketer que nous sommes, observer à la loupe ces bouleversements de comportements pour comprendre, anticiper, et poursuivre notre rôle de « créateur de lien » entre la marque et son client. Nous devons nous transformer en un e-Rousseau pour bâtir un e-contrat social. Si la génération Y s’est engouffrée dans les réseaux sociaux pour en exploiter les possibilités, les nouvelles générations (nés en 2000) les vivront comme une évidence. On les appelle déjà les 4Y4L – 4 eyes 4 legs - car toujours à mi-chemin entre le réel et le virtuel. Toujours 2 yeux et 2 pieds dans le concert de Lady Gaga auquel ils assistent, et 2 yeux / 2 pieds sur Facebook pour faire partager le live et les commentaires au réseau ! L’enjeu pour les marques de ne pas se séparer de ses consommateurs est aujourd’hui extrêmement fort. Et dans ces mouvements très rapides, le marketer doit plus que jamais s’associer aux sociologues et aux scientifiques du comportement pour comprendre et anticiper les besoins des néo-consommateurs. Et quel outil que les réseaux sociaux ! Le marketer peut « disséquer » le client dans ses moindres goûts, habitudes, passions. Fortes de toutes ces connaissances, les marques devront réagir et conduire les changements dans leur communication à la même vitesse qu’évolue la demande de leurs fans. Un monde réel connecté au virtuel est en marche ! à nous de l’anticiper pour garder une longueur d’avance… GENERATION Y : Désigne les personnes nées en 1980 et 1995. Y pour l’image que laisse les écouteurs de leur baladeur sur leur torse. Ils n’ont pas connu de conflits mondiaux majeurs, sont nés avec le fléau du sida, ont une maîtrise intuitive des nouvelles technologies et de l’informatique, ont adopté les mutations morales des années 1970, ont grandi avec la télévision, ont adopté le jeu vidéo comme divertissement standard et baignent dans la sensibilisation pour l’écologie. On parle aussi de digital natives tant ils sont imprégnés de la culture 2.0. Les sociologues considèrent qu’ils n’ont pas culture adulte spécifique : ils restent plus longtemps chez leurs parents, ne veulent pas forcément reproduire le schéma familial qu’ils ont connu et prennent le temps de construire une carrière professionnelle.DOSSIER MARKETING PAGE 6– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  8. 8. PANORAMA Tableau Athénéa Conseils Données Influx et ComSocre 2012 Nombre de membres Nombre de membres Minutes d’utilisation mensuelle 25 millions 845 millions 405 minutes 5,2 millions 452 millions 21 minutes 4 millions 100 millions 3 minutes 3 millions 135 millions 17 minutes 4,5 millions 40 millions Nc. Nc. 11 millions 89 minutes EN ENTREPRISES BENEFICES D’UNE PRESENCE Tableau Athénéa Conseils Données Regus 2011 43% des entreprises cherchent à séduire des clients via les réseaux sociaux 77% des entreprises considèrent que la pratique des réseaux sociaux devient indispensable 64% des entreprises ont dédié une partie de leur budget marketing aux réseaux sociaux Tableau et données Mc Kinsey Quarterly 2011 EN ENTREPRISES Tableau Athénéa Conseil Données SEJ 2011 71% 59% des entreprises des entreprises 2 utilisent Facebook utilisent Twitter LES CONSOMMATEURS Tableau Athénéa Conseils et Données Focus 2011 Un fan = panier d’achat x 2,5 ROI de 41% pour un compte de 33000 followers L’AVENEMENT DES 50% des actes d’achat sont décidés sur les médias sociaux Données IPSOS 2011 RESEAUX SOCIAUXDOSSIER MARKETING PAGE 7– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  9. 9. 3 UNE MACHINE DE GUERRE Facebook réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 3,9 milliards de dollars (70% dûs à la publicité et 30% de redevances des éditeurs). Le résultat net est de 1 milliard de dollars, nettement de quoi aiguiser les convoitises lors de son introduction en bourse. Au passage, cette introduction devrait rendre millionnaires un tiers des 3000 employés selon Reuters. Des chiffres qui donnent le tournis, le tout en seulement 8 ans d’existence. Sheryl Sandberg, directrice FACEBOOK : UN d’exploitation prévoit plusieurs milliers d’embauches pour 2012 dans tous les secteurs du groupe. Une croissance et un pouvoir ACTEUR d’attraction qui se traduisent même dans le dépouillement des ressources humaines d’autres géants comme Google. L’ogre ne se contente pas d’une simple croissance de son chiffre d’affaires. ECONOMIQUE Il a intégré une vraie politique d’acquisitions d’autres entreprises, notamment des start-ups innovantes. Le nombre des 20 acquisitions a été atteint en 2011. UNE ECONOMIE A PART ENTIERE Le cabinet Deloitte a analysé les impacts de Facebook sur l’activité économique globale. Les résultats sont éloquents. Au sein de l’Union Européenne, outre les emplois créés en propre notamment en Irlande, le réseau social serait directement responsable de 15,1 milliards d’euros d’activité économique et de 229000 emplois. 7,3 milliards d’euros et 111000 emplois sont liés à la capacité des entreprises à augmenter leurs ventes par leur simple présence : promotion, communication et publicité. 5,4 milliards d’euros proviennent de la vente d’équipements nécessaires à l’utilisation du réseau social et 2,8 milliards d’euros des revenus générés dans le microcosme des éditeurs d’applications. En France, le réseau social a soutenu la création de 22000 emplois et est à l’origine de 1,9 milliards d’euros d’activité économique. Facebook a réussi à créer un nouveau secteur économique : l’App Economie dans lequel des centaines d’entreprises créent des applications pour le réseau social dans différent domaines (jeux, services…).Plus de 20 millions d’applications sont installées quotidiennement dans le monde. Rien que dans ce secteur, Facebook est à l’origine de 2100 emplois créés en France. UNE PLACE DES MARCHES Facebook est devenu un endroit incontournable pour communiquer et vendre. Le réseau représente à lui seul 28% du marché mondial de la publicité sur internet soit plus d’une bannière sur 4 dans le monde. Rien d’étonnant à ce que l’on parle maintenant de f-commerce. Les économistes prévoient une croissance de 75% d’ici à 2015 pour le f-commerce avec un chiffre d’affaires global de 11,5 milliards d’euros. Le réseau social apparaît comme la nouvelle poule aux œufs d’or des marketers et nul doute qu’une part importante de leurs stratégies sera dédiée à Facebook comme c’est déjà le cas pour des marques comme La Redoute ou the Kooples au travers de Chats Facebook ou bien d’Oasis qui crée le buzz sur le réseau social.DOSSIER MARKETING PAGE 8– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  10. 10. 4 LA REVOLUTION MARKETING EN MARCHE « Le temps où le patron possédait son image de marque est révolu ! Aujourd’hui, c’est le client qui décide » cette déclaration de J. Patrick DOYLE (patron monde de Domino’s pizza) la semaine dernière est forte de sens. Transparence, échanges, participation, collaboration. Les lois de l’offre et la demande sont bouleversées. Pourquoi ? Parce qu’une vidéo sur Youtube, Facebook et autres réseaux sociaux se propage à une vitesse fracassante. Domino’s en a plus que largement fait les frais en 2009, quand 2 employés ont posté un « reportage » pour le moins écoeurant. Grand préjudice pour la marque, au moins aussi grand que l’enseignement qu’ils en ont tiré… aujourd’hui, la marque échange, teste, écoute et fait largement participer ses consommateurs… D’un inconvénient (la non maîtrise du support), on en fait une force (transparence, échange, plus forte implication du client dans sa marque). Comment apprivoiser l’outil Internet dans notre stratégie marketing ? Blog, site Internet, chat, réseaux sociaux…Voici quelques conseils e-tendances… 1. Utilisez les réseaux sociaux pour communiquer La tendance est devenue classique : la marque créée une page Facebook pour que son client devienne Fan. La course au record s’engage alors… Mais une seconde tendance a vu le jour. En plus de la page Facebook, la marque créé carrément une boutique Facebook : f-boutique. Les résultats constatés sont plutôt mitigés… Le client ne s’y retrouve pas et déserte autant les pages (où l’on ne se rend qu’une seule fois pour devenir fan) que la f-boutique (aucun avantage identifié) pour continuer avec ses habitudes sur la e-boutique de la marque. Pour plus d’efficacité, on déploie la stratégie Facebook pour les communications événementielles, les lancements de nouveaux produits ou pour « influencer » positivement les débats entre amis. En opération commando « communication sur les réseaux sociaux », on a identifié quatre stratégies intéressantes. a/ La marque Vuitton qui revendique le fait d’être la première maison à avoir une stratégie numérique totalement intégrée. La page Facebook qui compte 5,8 millions de fans est totalement relookée pour anticiper la généralisation de la timeline sur les réseaux sociaux. Les liens sur la page renvoient systématiquement vers le site internet qui présentent les produits et valeurs de la marque. Suivront un fil Twitter, une chaîne Youtube et un compte Foursquare… b/ La fondation Bouygues Telecom qui créé le buzz en diffusant sa première web-série sur Dailymotion pour communiquer sur les dons auprès d’associations citoyennes (30 associations ont reçu l’an passé 5000€ de la fondation).DOSSIER MARKETING PAGE 9– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  11. 11. c/ Plus confidentiel mais une tendance à suivre en France : l’utilisation de Twitter pour les restaurants américains permet de tenir les clients informés de tout type d’actualités au jour le jour en peu de caractères : plat du jour, promo, jeu concours. En France, Twitter reste trop confidentiel et professionnel… mais à surveiller tout de même, car l’outil est efficace et complètement gratuit pour les petits commerçants ! d/ Comment ne pas parler des candidats à la présidentielles ? Avec des budget de campagne Internet de 100K€ pour M. Mélenchon, 2 Millions € pour M. Hollande et M. Sarkozy ou 300 Millions pour M. Obama, les objectifs sont clairs. Quant à savoir quelles musiques affichées sur les pages Facebook des candidats on préfère pour savoir quel vote on mettra dans l’urne… 2.Jouez la carte de la convergence du réel & virtuel Avec la croissance à deux chiffres du e-commerce, les boutiques « traditionnelles » cherchent par tous les moyens à attirer les clients. Pour cela, il faut se rendre à l’évidence. Il devient souvent indispensable de miser sur une stratégie multicanal. Le client se rend en magasin, mais n’effectuera son achat que sur la e-boutique, ou inversement. Et c’est précisément là qu’il faut repenser nos cadres de références. S’il est évident pour un commerçant de s’approcher de moi avec un « en quoi puis-je vous aider ? » quand je m’intéresse à un produit dans son magasin, comment ce fait-il qu’une telle qualité de service n’existe pas encore quand je rentre dans toutes les e-boutiques ? D’autant plus que les résultats prouvent la plus value ! les concepts de « Clic to Chat » peuvent augmenter les paniers moyens et les ventes de plus de 25 points… C’est le cas pour la célèbre marque The Kooples qui a mis en place un outil CRM de iadvize. Il s’agit de proposer à ses visiteurs les conseils d’un vendeur. Les conseils sont personnalisés et individuels, et non seulement les ventes augmentent, mais l’image de marque aussi. 76% des e-shoppers considèrent ce service comme un gage de qualité, 69% y sont favorables et 79% se disent rassurés lors de l’acte d’achat… 3.Appuyez-vous sur les réseaux sociaux pour proposer des services en plus Lorsque l’entreprise cible une clientèle hyper-mobile et hyper-connectée, les réseaux sociaux deviennent un formidable outil pour d’une part assurer des services supplémentaires à ses clients, et d’autre part facturer des services complémentaires… KLM lancera courant 2012 la possibilité lors des réservations en ligne de choisir ses places en fonction des profils Facebook des passagers (à quand le même service en Kinect sur les bornes aéroports ?). Il sagit souvent du sexe, du physique, de lâge, du niveau détudes, de la profession, des préférences musicales ou cinématographiques. Vous pensez qu’on pourra enfin éviter la famille avec les bébés qui hurlent pendant 12h de vol ? 4.Personnalisez à l’extrême votre communication… une qualification de fichier parfaite Si l’on poursuit l’exemple précédent de KLM, la compagnie n’aura qu’à analyser le profil Facebook du voyageur qui l’aura autorisé pour choisir son voisin. Déduction faite des préférences, des amis, des lectures, des hobbies, des hubs, des événements auxquels participe son client, il sera alors facile à la compagnie de proposer des prestations complémentaires totalement adaptées et personnalisées qui feront mouches : vente de journaux, repas ou boissons durant le vol, liens avec tel ou tel loueurs de voitures qui proposent sa berline préférée… les idées sont illimitées ! Et dans la relation client hyper-personnalisée, les sportifs de la ville rose montrent l’exemple ! Le Stade Toulousain proposent à ses abonnés des vêtements connectés. A chaque passage au stade, grâce à leur T-shirt mais surtout à la puce incorporée, le Stade récolte des données qui lui permettront d’adapter son offre à son client… on n’est plus si loin d’un Tom Cruise dans Minority Report à qui l’ensemble de ses marque préférées disent « bonjour M. Cruise » lorsqu’il traverse le Mole…DOSSIER MARKETING PAGE 10– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  12. 12. TENDANCES DESIGN TENDANCES DE DEMAIN Le design s’invite de Au delà de l’aspect purement commercial plus en plus dans les qu’offre le succès grandissant des tablettes, objets du quotidien en c’est bien leur utilisation au quotidien qui redonnant un coup de génère la création d’accessoires innovants jeune à des objets comme ce projecteur équipé de haut parleur Concept d’horloge linéaire à la emblématiques oubliés. pour Ipad manière d’un mètre imaginé par Ici le lifting de la le norvégien Audun Ask montre à gousset avec Blaker. cette étonnante TENDANCES PACKAGING création LED tactile, la Kisai Rogue Touch Les marques ont pleinement intégré deux composantes dans la réalisation de leurs sacs et emballages. La première concerne des problématiques environnementales : un sac ne doit pas être jeté. La seconde saisit les magnifiques opportunités que peut apporter leur client dans leur stratégie de street marketing. Cela nous donne des campagnes dans lesquelles le génie créatif transforme le client en ambassadeur terrain.TENDANCES PAGE 11– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  13. 13. TENDANCES TRANSPORT Le salon de Genève 2012 sera l’occasion de dévoiler Un concept car original et la nouvelle collaboration futuriste imaginé par Sangwoo entre Smart et le Lee pour Volkswagen. Des préparateur Brabus. Pour lignes qui puisent leur inspiration dans la fibre optique et la capture le moins original cette année, la petite citadine survitaminée (82 des phénomènes cinétiques. Telle chevaux) est d’une part électrique et accompagnée d’un vélo est l’essence de l’Optism. électrique pour le moins séduisant et futuriste, prêt à accueillir L’industrie automobile a toujours toutes les solutions de mobilité comme les smartphones ou les GPS compté sur le design pour et pouvant atteindre 45km/h affirmer sa différence.TENDANCES URBANISME Un projet new-yorkais de centre urbain (exposition, boutiques et lieux de vie) vert, durable et...souterrain. Lavenir de nos villes L’enseigne StarBucks a développé des se dessine-t-il sous un angle "underground"? Tel est le projet concepts stores, véritables laboratoires, Delancey Underground. A lépoque du développement destinés à transformer la visite de leur client durable, de la responsabilisation citoyenne et lamélioration du en véritable expérience sensorielle. Celui cadre de vie citadin, voilà une belle initiative et une excellente d’Amsterdam, situé dans une ancienne banque piste de réflexion. historique bénéficie d’un design étonnant et de cafés et viennoiseries faits sur place.TENDANCES PAGE 12– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  14. 14. TENDANCES CONCEPT Nous observons un retour en force du design dans les produits de consommation courante et dans la décoration intérieure. Le Les problématiques freebox revolution imaginée environnementales ont inspiré le par Starck constitue un designer taïwanais PEGA D&E exemple parmi d’autres. qui a développé cet ordinateur Les distributeurs fleurissent dans les Mention spéciale pour ce en papier ! Tous les composants coins de nos rues. La forte mobilité des canapé-tapis innovant, le plastiques, dont la coque, ont personnes mais aussi la réduction des « Flying Carpet » imaginé été réalisés en polypropylène et coûts et la continuité des services ont par Ana Mir & Emili Padrós et papier recyclé : solide, conditionné ce phénomène distribué par Nani écologique mais aussi peu d’automatisation, même dans des Marquina. Un objet qui couteux : la porte est ouverte à secteurs plutôt surprenants comme ce donne du volume et du d’autres secteurs ! distributeur de tongs créé par la marque mouvement dans nos Havaianas. espaces de vie : une tendance d’avenir ? TENDANCES DIGITAL Difficile de s’imposer dans le royaume de Facebook et Twitter ? Pas tant que ça pour le réseau social Et si l’avenir passait dans Pinterest qui connaît la croissance la plus rapide de la reconnaissance des l’histoire. Désigné meilleure startup 2011 par mouvements à la TechCrunch, le site compte déjà 10 millions manière du Kinect plutôt qu’au tactile façon d’utilisateurs et est valorisé à 200 millions de dollars. tablette ? La banque LCL expérimente à Paris un Le concept est relativement simple. Il s’agit d’une nouveau concept de bornes interactives dans 10 façon de partager ses passions sous forme de photos agences nationales. Le client peut découvrir les (personnelles ou récupérées sur le net) épinglées sur produits et services de la banque en navigant dans les un mur. Les marques commencent à réfléchir menus par de simples gestes. L’objectif est bien d’être sérieusement à ce phénomène. Certaines comme en mesure d’interagir avec les clients et de reconstituer Burberry ont déjà franchi le pas. une relation de proximité.TENDANCES PAGE 13– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  15. 15. TERRITOIRES DEVELOPPEMENT LOCAL Un mode de développement visionnaire Par obligation dans un territoire très vaste et par conviction quant aux vertus d’un schéma de développement cohérent et pérenne, la Communauté d’Agglomération du Sicoval s’est toujours illustrée par ses prises de décisions innovantes et pionnières. Dès 1983 et bien avant la CARTE loi de 1992 qui impose la Taxe Professionnelle Unique, les communes du Sicoval ont décidé de partager équitablement les surplus de taxe D’IDENTITE professionnelle. Cette orientation majeure a permis à l’intercommunalité de s’équiper du parc d’activités le plus important de la région Midi-Pyrénées (Labège Innopole) sans que cela puisse | Créée en 1975 coûter un seul centime aux communes ni aux habitants. | Président : F.R. Valette Dans la continuité de cet esprit d’initiatives, le Sicoval est en 2004 à l’origine de la création d’un pays urbain toulousain regroupant 120 | 36 Communes communes dans le but de mutualiser les questions d’intérêt général. (Toulouse Sud Est) Créé en 2005 ce pays constituait les prémices des pôles métropolitains l’étude aujourd’hui dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales. Bien avant les autres collectivités, le Sicoval a inscrit une dimension durable dans sa réflexion et ses décisions stratégiques. Dès 1993, une charte de développement est adoptée. Elle prévoit que 60% du territoire est exclue de l’urbanisation pour préserver la filière agricole mais aussi le cadre de vie, 20% est dédié à l’urbanisation et 20% aux générations futures. Le Sicoval est devenue la première intercommunalité à être labellisée « Agenda21 Local » en Midi Pyrénées par l’Etat. Un développement économique qui donne la prime à l’innovation et aux initiatives Inscrit dans une démarche définitivement prospective et conscient des | 70000 habitants (INSEE 2011) risques liés à la dépendance vis à vis d’un secteur économique prépondérant comme l’aéronautique dans le contexte toulousain, le | 81500 hab 2020 (Projections Athénéa) Sicoval a opté pour une prime à l’initiative et aux secteurs d’avenir. | 248 km2 Faire le pari de l’entreprenariat comme modèle de croissance se traduit dès 1987 avec la création d’une des premières pépinières d’entreprise | 270 hab/km2 de France : Prologue. En 2002, c’est une seconde pépinière qui voit le jour mais cette fois spécialisée dans les biotechnologies et les sciences | Ville la + importante : du vivant: Prologue Biotech. Une action qui s’inscrit à la fois dans le Ramonville 11600 habitants potentiel toulousain en matière de recherche scientifique mais aussi dans la proximité géographique avec le pôle scientifique de Rangueil | 3937 entreprises sur les terres du Grand Toulouse. En 2007, l’hôtel d’entreprises BioStep ouvre ces portes. Il s’agit du premier dispositif de la région Midi | 33000 emplois Pyrénées dédié aux sciences du vivant. | 4 parcs d’activité Dans cette mouvance de l’esprit d’entreprise à la méthode anglo saxonne qui mêle mutualisation des connaissances, partage des savoirs | 4 pépinières ou hôtels et synergies économiques, s’inscrit la création et le développement de la TIC Valley. Ce pool d’entrepreneurs, organisés autour des | 3000 étudiants applications mobiles et du marketing digital, regroupe à lui seul 25% de l’économie TIC de l’aire urbaine toulousaine. | 24 écoles ou centres de formation Echanges, concertations, synergie. Voilà des valeurs fortes que l’on retrouve régulièrement dans les actions initiées par l’intercommunalité. | 4 pôles d’excellence : Biotech, TIC, Spatial et AgrobiosciencesTERRITOIRES PAGE 14– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  16. 16. Le Sicoval est à l’origine de rencontres business, preuve que sans relations humaines, la valeur ne peut se créer. Les rencontres Apéri’TIC, mais aussi le soutien aux clubs de décideurs comme Isatis ou CERES (groupe de dirigeants responsables) ou encore l’organisation dans son centre de congrès de dimension régionale du plus grand salon midi-pyrénéen dédié à la création/reprise d’entreprises sont autant d’exemples qui témoignent de l’engagement du Sicoval auprès des TPE, startups innovantes ou bien porteurs de projets. AUTONOMIE OUI MAIS PAS SANS CONCERTATION ET COHERENCE TERRITORIALE Affirmer son indépendance dans un territoire qui compte à proximité immédiate la Communauté Urbaine du Grand Toulouse (700 000 habitants) n’est pas toujours aisé. Preuve en est la grande polémique autour du prolongement de la ligne B du métro de Ramonville, terminus actuel à Labège Innopole. Une vraie ineptie au regard du poids économique de la zone d’activités. Les actions de lobbying initiées par le Sicoval ont réussi à porter leur fruit puisque le projet de prolongement a été acté et sera financé à plus de 40% en propre, le prix de l’indépendance. Avec l’abolition de la taxe professionnelle, il a fallu encore se creuser la tête et trouver des ressources sans pénaliser le contribuable. Ici encore, c’est la capacité d’anticipation du Sicoval qui va prévaloir puisque ce sont les droits à construire des aménageurs comme Vinci, Bouygues ou Eiffage dans le cadre du futur quartier InnoMetro qui vont faire office de ressources de financement. Cependant, au delà de cet écueil dans la cohabitation des deux intercommunalités, le Sicoval s’inscrit dans une démarche de développement concerté et dans la volonté de lancer des actions structurantes pour le pôle métropolitain. Car les enjeux d’avenir ne pourront être abordés seuls et ce pour n’importe quel acteur territorial. Le développement de l’aire urbaine toulousaine doit être pensé de manière globale et coopérative. C’est l’esprit du grand SCOT (schéma territorial) des 3 intercommunalités de l’aire toulousaine (Grand Toulouse, Sicoval et Muretain) et des discussions lancées avec les conseils régional et départemental. Au programme, les enjeux à horizon 2020-2030 de l’eau, assainissement, logement, urbanisme, transport et économie. Toutes ces questions, le Sicoval les a déjà abordées en interne dans son plan 2030 et nul doute qu’il pourra faire profiter l’ensemble du pôle métropolitain de son expérience et de sa vision du développement. L’AVIS DU CABINET ATHENEA La stratégie de développement du Sicoval est basée sur l’anticipation des besoins tant des territoires, des populations et des entreprises. Le tout en préservant une cohérence et un équilibre sur l’ensemble du territoire. L’avenir présente de sérieuses opportunités pour l’intercommunalité. L’arrivée du métro en 2019 constitue un argument décisif dans l’attractivité du territoire pour les entreprises : proximité avec le centre ville de Toulouse, la gare Matabiau et l’aéroport Toulouse Blagnac, réduction des embouteillages à proximité de la zone de Labège Innopole. Le Sicoval dispose d’une carte importante à jouer, notamment dans l’implantation de grands centres décisionnaires et de sièges sociaux ou régionaux de grandes entreprises comme cela a été le cas dans la zone de Balma Gramont à l’arrivée du terminus de la ligne A. La proximité de pôle scientifique de Toulouse Rangueil mais aussi du Canceropôle devrait à notre sens être encore mieux exploité en intégrant des centres de recherche au sein du territoire. La future naissance de l’Aerospace Campus à Montaudran Lespinet devrait permettre également de pouvoir prolonger plus facilement l’Aerospace Valley au sein du Sicoval. Enfin le projet de Parc Exposition de Toulouse dans le secteur Nord déséquilibre . La donne sur l’aire urbaine. Il paraît nécessaire de doter le territoire d’une installation de dimension nationale. Le centre des Congrès Diagora constitue une excellente base de travail. Des réaménagements et un rehaussement de la qualité des équipements devraient permettre de rééquilibrer l’offre ZOOM SUR LABEGE sur le Sud. INNOPOLE | 1er parc d’activité en Midi Pyrénées | 15000 emplois | 3000 étudiants | 2 pépinières | 2 hôtels d’entreprise | 25% de la filière TIC de l’aire urbaine de Toulouse | Un centre de congrès de dimension régional : Diagora | 282 ha | Parc de bureaux : 259000m2 | Parc de locaux d’activité : 124000m2TERRITOIRES PAGE 15– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012
  17. 17. CREER DU NOTRE ACTU VIE DU CABINET LIEN FACEBOOK ATHENEA EN MOUVEMENT ! VIADEO CAPTURER DES AUJOURD’HUI LES OPPORTUNITES DE DEMAIN ! TWITTER Identifier, mesurer et optimiser les opportunités les plus porteuses. Tel est le fil conducteur de l’ensemble de nos missions. YOUTUBE On nous dit « chasseur de tendances ». Nous sommes simplement curieux du monde d’aujourd’hui et de demain. Notre métier nous pousse à exercer une veille exhaustive sur les tendances d’avenir, LINKEDIN les nouveaux concepts, les innovations ainsi que les mutations comportementales. Après le siècle des Lumières et les révolutions industrielles, nous vivons une révolution digitale, numérique, biotechnologique et scientifique. Ces mutations vont redéfinir de CONTACT manière profonde nos habitudes de consommation, nos comportements et nos économies. Perspectives est un magazine conçu et édité par Athénéa Nous sommes convaincus que nous vivons dans un monde Conseils. Le magazine est distribué passionnant qui avance à toute vitesse et qui donne carte blanche à à 2000 lecteurs. tous les possibles. Un train d’opportunités novatrices est en marche. Ne restez pas sur le quai. Nous vous aidons à garder ATHENEA CONSEILS une longueur d’avance. 15 chemin de la crabe Vous pouvez retrouver d’ores et déjà 31300 Toulouse notre sélection des meilleures tendances ou phénomènes de demain Pour nous contacter : sur notre site internet : www.athenea.fr dans la nouvelle rubrique « Revue de Ligne directe : 06 72 89 76 06 presse ». N’hésitez pas à nous suivre Mail : direction@athenea.fr également sur Facebook ou Twitter pour www.athenea.fr garder vous aussi une longueur d’avance. Vous souhaitez communiquer, être interviewé ou bien mettre en avant votre entreprise au sein de notre magazine : contactez-nous. Rejoignez nos 2000 lecteursNOTRE ACTU PAGE 16– PERSPECTIVES, LE MAGAZINE D’ATHENEA CONSEILS – N°10 – MAR>AVR 2012

×