Commission Mer - Rade - Vallées    SCOT Pays de Lorient        29 Juin 2011                                  1 / 33
Commission Mer - Rade - Vallées                         SCOT Pays de Lorient                             29 Juin 2011Missi...
Evolution de la filière pêche du port de   Keroman de 1928 à Aujourd’hui                                       3 / 33
Evolution des débarquements et des                              valeurs du port de Keroman de 1928 à                      ...
Contexte de la filière avant guerre                                     1900 - 1943          • Fin de la 1er guerre mondia...
Contexte de la filière durant les 30                                glorieuses : 1946 - 1976Volumes débarqués             ...
Contexte de la filière après les 30 glorieuses                              1976 - 1986                                   ...
Contexte de la filière après les 30 glorieuses                             1986 - 1995                                    ...
Contexte de la filière ces 15 dernières                              années (1996 - 2010)                                 ...
Bilan et Etat des lieux aujourd’hui• 2ème port de pêche français - 1er port pour la langoustine vivante• Filière 3000 empl...
Evolutions de la cartographie des                               pêcheriesZones de pêche des chalutiers côtiers langoustini...
Evolutions de la cartographie des                                pêcheriesZonesZone de pêche chalutiers côtiers langoustin...
Evolutions de la cartographie des                               pêcheries    Zone de pêche des chalutiers côtiers langoust...
Contexte général actuel de la pêche• Réforme de la Politique Commune des Pêches• Directive Cadre Stratégie pour le Milieu ...
Conditions d’exploitationConditions minimales pour exercer1. Posséder un navire avec PME – Permis de Mise en   Exploitatio...
Réglementation                  (Référence : Atlas règlementaire des pêches                                bretonnes 2010)...
Réglementation                  (Référence : Atlas règlementaire des pêches                                bretonnes 2010)...
Flottilles du Pays de Lorient      Chalut de fond à langoustines•   35 chalutiers langoustiniers artisans LO•   Navires de...
Flottilles du Pays de LorientChalut de fond àlangoustinesCasiers àlangoustines                                    19 / 33
Flottilles du Pays de Lorient     Chalut à Grande Ouverture Verticale        Chalut de fond à langoustines •    ≈ 20 chalu...
Flottilles du Pays de Lorient              Filet trémail et droit•   15 fileyeurs purs artisans LO et ≈ 15 polyvalents•   ...
Flottilles du Pays de LorientFilet trémail et droit                                22 / 33
Flottilles du Pays de Lorient                     Casier•   4 caseyeurs purs artisans LO + polyvalents•   Equipages de 2 à...
Flottilles du Pays de Lorient        Casier                                24 / 33
Flottilles du Pays de Lorient                  Palangre et Ligne•   15 ligneurs purs artisans LO et ≈ 15 polyvalents•   Eq...
Flottilles du Pays de Lorient   Palangre et Ligne                                26 / 33
Flottilles du Pays de Lorient                    Polyvalents•   > 50 navires de petite pêche côtière artisans LO     • Fil...
Flottilles du Pays de Lorient       Pêche hauturière & industrielle•   ≈ 20 navires hauturiers LO (artisans & industriels)...
Apports à Lorient - Keroman   Espèces       Quantités                  (en kg)      DébarquementsLingue franche   2 783 07...
Marché & relations avec les        entreprises à terre• Dépendances des navires     • Organisations de Producteurs     • C...
Intérêts et atouts de               Lorient - Keroman• Combinaison apports hauturiers & côtiers• Régularité & diversité• A...
Enjeux et objectifs futurs• Atteindre les seuils d’exploitation durable (MSY) des ressources• Réduire la dépendance énergé...
Merci de votre attention …                             33 / 33
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

SCoT du Pays de Lorient Etude Pêche Juin 2011

857 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
857
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
204
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SCoT du Pays de Lorient Etude Pêche Juin 2011

  1. 1. Commission Mer - Rade - Vallées SCOT Pays de Lorient 29 Juin 2011 1 / 33
  2. 2. Commission Mer - Rade - Vallées SCOT Pays de Lorient 29 Juin 2011Missions du Comité Local des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Lorient - Etel• Assurer l’information économique à toutes les professions intéressées• Fournir une assistance technique aux activités de pêche• Formuler des avis et faire des propositions avec les professionnels• Réaliser des actions en matière sociale• Gérer les commissions et groupes de travail dans les différentes pêcheries• Promouvoir et représenter des intérêts généraux de l’inter-profession de lapêche auprès des autorités locales, départementales, régionales, etc. Quartier Marins Pêcheurs Petite Pêche Pêche au Maritime à pieds pêche côtière large LO - ET 750 120 61 41 16 2 / 33
  3. 3. Evolution de la filière pêche du port de Keroman de 1928 à Aujourd’hui 3 / 33
  4. 4. Evolution des débarquements et des valeurs du port de Keroman de 1928 à Aujourd’hui Valeur des débarquementsVolumes débarqués (en k€)(en tonnes)90 000 120 000 Production du port de Lorient - Keroman de 1928 à 2010 en tonnage et valeur80 000 100 00070 00060 000 80 00050 000 60 00040 00030 000 40 00020 000 20 00010 000 0 0 Volumes débarqués (en tonnes) Valeur des débarquements (en k€) 4 / 33
  5. 5. Contexte de la filière avant guerre 1900 - 1943 • Fin de la 1er guerre mondiale : Politique d’investissement pour doter la France de ports hauturiers • Flottille: ↗ ↗ ↗ chalutiers à vapeur dans l’avant port : engorgement • Création d’un nouveau port de pêche éloigné des activités commerciales et militaires Volumes (en t) Valeur (en k€) 90 000 120 000 80 000 100 000 70 000 60 000 80 000 Mise en place1930 50 000 du port de 60 000 40 000 30 000 20 000 40 000 Lorient-Keroman 20 000 10 000 0 0 1927 Volumes débarqués (en tonnes) Valeur des débarquements (en k€) • ↗ flottille : chalutiers classiques à vapeur et à moteur • ↗ ↗ nombre de marins : 1500 → 2000 • ↗ débarquements jusqu’à la 2nde Guerre Mondiale,1940 • ↘ progressive des barques à voiles et dundees 5 / 33
  6. 6. Contexte de la filière durant les 30 glorieuses : 1946 - 1976Volumes débarqués Valeur des débarquements(en tonnes) Production du port de Lorient - Keroman de 1928 à 2010 en tonnage et valeur (en k€)90 000 120 00080 000 100 00070 00060 000 80 00050 000 60 00040 00030 000 40 00020 000 20 00010 000 0 0 Volumes débarqués (en tonnes) Valeur des débarquements (en k€) • 30 glorieuses : ↗ ↗ ↗ tonnage + valeur ↗ ↗ Flottille et nombre de marins • Domination et développement des chalutiers classiques à moteur • Cales frigorifiques → augmentation de la durée des marées • Modification des espèces ciblées • Nouveau système de vente : côtière / hauturière • 1970-1975 : mutations importantes du port 6 / 33
  7. 7. Contexte de la filière après les 30 glorieuses 1976 - 1986 Valeur des débarquementsVolumes débarqués (en k€)(en tonnes)90 000 120 000 Production du port de Lorient - Keroman de 1928 à 2010 en tonnage et valeur80 000 100 00070 00060 000 80 00050 000 60 00040 00030 000 40 00020 000 20 00010 000 0 0 Volumes débarqués (en tonnes) Valeur des débarquements (en k€) • ↗ chalutiers pêche arrière - ≈ tonnage - ↗ ↗ valeur • Apparition de bases avancées • Révolution des engins de pêche et des équipements • Renouvellement de la flottille 7 / 33
  8. 8. Contexte de la filière après les 30 glorieuses 1986 - 1995 Valeur des débarquementsVolumes débarqués (en k€)(en tonnes)90 000 120 000 Production du port de Lorient - Keroman de 1928 à 2010 en tonnage et valeur80 000 100 00070 00060 000 80 00050 000 60 00040 00030 000 40 00020 000 20 00010 000 0 0 Volumes débarqués (en tonnes) Valeur des débarquements (en k€) • ↘ ↘ tonnage et valeur • Crises de la pêche • Effondrement de la pêche hauturière • ↘ ↘ Nombre de marins • ↗ mareyage - ↗ ↗ qualité de traitement du poisson 8 / 33
  9. 9. Contexte de la filière ces 15 dernières années (1996 - 2010) Valeur des débarquementsVolumes débarqués(en tonnes) Production du port de Lorient - Keroman de 1928 à 2010 en tonnage et valeur (en k€)90 000 120 00080 000 100 00070 00060 000 80 00050 000 60 00040 00030 000 40 00020 000 20 00010 000 0 0 Volumes débarqués (en tonnes) Valeur des débarquements (en k€) •↘ ↘ flottille : ↘ ↘ hauturiers mais ↗ côtiers • ↘ ↘ marins (1100 -> 700) • ↘ tonnage mais ≈ ± valeur ↗ Qualité des produits • Tendance positive actuellement • Modernisation du port 9 / 33
  10. 10. Bilan et Etat des lieux aujourd’hui• 2ème port de pêche français - 1er port pour la langoustine vivante• Filière 3000 emplois directs• 300 entreprises sur la concession du port de Keroman• Développement des équipements portuaires d’ici 2015• Pêche côtière: polyvalence & diversification (30% des tonnages débarqués)• Pêche hauturière et industrielle : pêche fraîche (70% des tonnages débarqués)• Attire de nombreux acheteurs , donc de nouveaux navires à la débarque• Forte valeur ajoutée aux produits via filetage manuel• Produits de consommation facilement abordables à destination du grand public• Respect des normes sociales et environnementales européennes• Amélioration constantes des engins et des techniques de pêche Volonté d’évolution vers une identité connue et reconnue Keroman - Port de pêche durable 10 / 33
  11. 11. Evolutions de la cartographie des pêcheriesZones de pêche des chalutiers côtiers langoustiniers, Pichon - PROMA, 1990 11 / 33
  12. 12. Evolutions de la cartographie des pêcheriesZonesZone de pêche chalutiers côtiers langoustiniers, Ollitrault - IFREMER, 2005 de pêche des des chalutiers côtiers langoustiniers, Pichon, 1990 12 / 33
  13. 13. Evolutions de la cartographie des pêcheries Zone de pêche des chalutiers côtiers langoustiniers, Ollitrault, 2005 Pichon, 1990Zones de pêche des chalutiers côtiers langoustiniers - Création d’une base de données cartographiées, CRPM, 2010 13 / 33
  14. 14. Contexte général actuel de la pêche• Réforme de la Politique Commune des Pêches• Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin• Politiques et lobbies environnementaux• Nouvelles règlementations (permis à points, rejets à terre, etc.) Exemple de planification environnementale maritime : Natura 2000 en mer 14 / 33
  15. 15. Conditions d’exploitationConditions minimales pour exercer1. Posséder un navire avec PME – Permis de Mise en Exploitation (= un nombre de kilowatts distribués à chaque Etat membre par la Commission Européenne. Plus de distribution -> problèmes pour le renouvellement et les nouvelles installations)2. Être à jour de ces déclarations statistiques3. Être à jour du règlement des cotisations – ENIM, CPO, …4. Visa favorable des Affaires Maritimes et du Centre de Sécurité des navires5. Etre titulaire d’un titre d’autorisation de pêche (licence, PPS, autorisation administrative) 15 / 33
  16. 16. Réglementation (Référence : Atlas règlementaire des pêches bretonnes 2010)Extrait cartographique de l’Atlas règlementaire intégralement disponible sur www.bretagne-peches.org 16 / 33
  17. 17. Réglementation (Référence : Atlas règlementaire des pêches bretonnes 2010)Extrait cartographique de l’Atlas règlementaire intégralement disponible sur www.bretagne-peches.org 17 / 33
  18. 18. Flottilles du Pays de Lorient Chalut de fond à langoustines• 35 chalutiers langoustiniers artisans LO• Navires de 11m à 20m• Equipages de 2 à 5 hommes embarqués• Marées de 24h à 72h• Espèces ciblées : langoustines, merlus, soles, lottes• Retour à la vente quotidien en été : langoustine vivante• Zones de pêche • du Sud de Groix à 3 miles jusqu’à 130m de profondeur • Du Guilvinec à Sud-Est du plateau de Rochebonne 18 / 33
  19. 19. Flottilles du Pays de LorientChalut de fond àlangoustinesCasiers àlangoustines 19 / 33
  20. 20. Flottilles du Pays de Lorient Chalut à Grande Ouverture Verticale Chalut de fond à langoustines • ≈ 20 chalutiers langoustiniers artisans LO 35 chalutiers langoustiniers artisans LO • Equipages de 3 à 5 hommes embarqués Navires de 11m à 20m • Marées de de 2 à 72h Equipages 24h 5 hommes embarqués • Souventde 24h à 72h alternance avec le chalut de fond à Marées de nuit en • langoustines Espèces ciblées : langoustines, merlus, soles, lottes • Espèces ciblées quotidien en été St-pierres, vivante Retour à la vente : Dorades, bars,: langoustine émissoles, • merlus, maquereaux Zones de pêche • Zones de Sud de Groix à 3 miles jusqu’à 130m de • du pêche • profondeur à 3 miles jusqu’à 130m de profondeur Sud de Groix • Du Ouessant au plateau de Rochebonne De Guilvinec à Sud-Est du plateau de Rochebonne« J’ai vu mettre en pêche sur la langoustine le matin à terre dans les coursives du Sud de Groix, continuer en milieu d’après-mididans le Sud-ouest de l’île d’Yeu pour finir au 4 panneaux en début de soirée au large de l’ile de Sein » 20 / 33
  21. 21. Flottilles du Pays de Lorient Filet trémail et droit• 15 fileyeurs purs artisans LO et ≈ 15 polyvalents• Equipages de 2 à 4 hommes embarqués• Marées de 12h à 48h• Espèces principales ciblées : soles, lottes, merlus, rougets, lieus, araignées, bars, dorades• Retour à la vente quotidien• Zones de pêche • De la côte jusqu’aux 12-15 milles • Des Glénan jusqu’en Baie de Quiberon 21 / 33
  22. 22. Flottilles du Pays de LorientFilet trémail et droit 22 / 33
  23. 23. Flottilles du Pays de Lorient Casier• 4 caseyeurs purs artisans LO + polyvalents• Equipages de 2 à 3 hommes embarqués• Marées de 12h à 24h• Espèces principales ciblées : homards, tourteaux, araignées, langoustines, étrilles, seiches• Retour à la vente quotidien• Zones de pêche • De la côte jusqu’aux 6 milles environ • De l’Ouest de Groix jusque Houat & Hoëdic 23 / 33
  24. 24. Flottilles du Pays de Lorient Casier 24 / 33
  25. 25. Flottilles du Pays de Lorient Palangre et Ligne• 15 ligneurs purs artisans LO et ≈ 15 polyvalents• Equipages de 1 à 2 hommes embarqués• Marées <18h• Espèces principales ciblées : Bars, congres, lieus, dorades• Retour à la vente quotidien• Zones de pêche • De la côte jusqu’aux 6 milles environ • De l’Ouest de Groix jusque Houat & Hoëdic 25 / 33
  26. 26. Flottilles du Pays de Lorient Palangre et Ligne 26 / 33
  27. 27. Flottilles du Pays de Lorient Polyvalents• > 50 navires de petite pêche côtière artisans LO • Filet • Ligne & Palangre • Casier • Drague • Pêche à pieds• Equipages de 1 à 2 hommes embarqués• Marées < 18h• Espèces principales ciblées :• Retour à la vente quotidien• Zones de pêche • Rayon d’action plus restreint 27 / 33
  28. 28. Flottilles du Pays de Lorient Pêche hauturière & industrielle• ≈ 20 navires hauturiers LO (artisans & industriels)• Equipages de 5 à 12 hommes embarqués• Marées de 5 jours à 15 jours• Espèces principales ciblées : Lieus noir, lingues, sabres, grenadiers, églefins, thons, anchois, bars, langoustines, baudroies, soles, merlus, merlans, dorades, etc.• Retour à la vente : quotidien à 1 fois / 15 jours• Zones de pêche • Nord Ecosse, Ouest & Sud Irlande, Large Bassin d’Arcachon, Manche, Large du Golfe de Gascogne 28 / 33
  29. 29. Apports à Lorient - Keroman Espèces Quantités (en kg) DébarquementsLingue franche 2 783 078 pour ventes Commercial; extérieures; 5477 Merlu 2 054 855 5379 Lieu noir 2 022 457 Baudroie 1 589 251Lingue bleue 1 451 518 Grenadier 1 257 894 Côtière; 4990 Sabre 1 256 654 Langoustine 985 769 Fraîche au large; 10192 Eglefin 782 779 Merlan 521 511 29 / 33
  30. 30. Marché & relations avec les entreprises à terre• Dépendances des navires • Organisations de Producteurs • Coopération maritime • Mise en marché • Main d’oeuvre• Dépendances des activités à terre • Quantité & régularité des apports • Diversité 30 / 33
  31. 31. Intérêts et atouts de Lorient - Keroman• Combinaison apports hauturiers & côtiers• Régularité & diversité• Accessibilité continue• Prise en charge de la marchandise et traçabilité• Certification Qualité• Place de choix pour les acheteurs• Position géographique idéale• Tissus d’entreprises 31 / 33
  32. 32. Enjeux et objectifs futurs• Atteindre les seuils d’exploitation durable (MSY) des ressources• Réduire la dépendance énergétique des navires• Poursuivre la modernisation des équipements portuaires• Trouver des voies de valorisation des co-produits• Construire de nouvelles pistes de commercialisation• Communiquer sur les bonnes pratiques de la filière• Attirer les jeunes et favoriser les formations• Améliorer la cohabitation dans la bande côtière• Développer des partenariats extérieurs à la filière 32 / 33
  33. 33. Merci de votre attention … 33 / 33

×