A nalyse du  d iscours A nalyse de relations discursives: La concession, l’opposition, la restriction Emilie A UDUBERT   C...
A pproche théorique et définitions
L’ opposition <ul><li>Définition: </li></ul><ul><li>Deux faits de même nature rapprochés de manière à mettre en valeur des...
L’ opposition L’opposition s’exprime au mode indicatif, qui permet d’évoquer la simultanéité des actions. Exemple : Pendan...
La  concession Définition: Cette relation discursive se caractérise par une cause qui devrait agir mais qui n’agit pas.   ...
C onnecteurs privilégiés pour exprimer une concession ou opposition concessive Si la proposition comporte une idée d’inten...
<ul><li>La proposition comporte une idée d’intensité: </li></ul><ul><li>Exemple : Malgré le fait qu'elle soit au stade 1 d...
La  restriction <ul><li>Définition: </li></ul><ul><li>- Lorsque l’opposition est partielle, il s’agit d’une restriction. <...
C onnecteurs privilégiés pour exprimer une restriction ou une restriction concessive:
R ST: Rhetorical Structure Theory <ul><li>L’opposition est une relation multi-nucléaires. Elle ne contient pas plus de deu...
<ul><li>Dans la relation concessive , l’auteur du propos a conscience d’une </li></ul><ul><li>incompatibilité potentielle ...
A pproches choisies pour le développement de la séquence d’apprentissage
A nalyse des difficultés pour l’apprenant <ul><li>La variation des fonctions des connecteurs :   La fonction sémantiques e...
N otre parti pris <ul><li>Nous choisissons de nous focaliser avec les apprenants sur la distinction entre l’opposition/con...
P roblématique Comment amener l’apprenant à maîtriser un niveau sémantique suffisant en présence de ces relations discursi...
S tratégie pédagogique Détailler les fonctions sémantiques et syntaxiques des principales unités oppositives/contrastives,...
C aractéristiques du public <ul><li>Catégorie d’âge : Adolescents ou jeunes adultes </li></ul><ul><li>Niveau:  B2 </li></u...
<ul><li>Les pré requis (établis en fonction du  CECRL- Niveau B2): </li></ul><ul><li>Comprendre le contenu essentiel de su...
O bjectifs généraux de la séquence <ul><li>Ces objectifs sont définis en accord avec les compétences visées par le CECRL. ...
<ul><li>Phonétiques: </li></ul><ul><li>Respecter la prosodie du français (accentuation, intonation) </li></ul><ul><li>Soci...
T hème de la séquence Les relations discursives seront travaillées au travers de la critique cinématographique.
P roposition de séquence didactique
S éance 1 <ul><li>Déclencheur: Critique cinématographique du documentaire « j'habite encore chez mes parents, et alors ! »...
S éance 1 <ul><li>Objectifs spécifiques </li></ul><ul><li>Grammaticaux </li></ul><ul><li>- Identifier les principaux artic...
S éance 1 <ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>-Participer à un échange (prendre la parole, organiser son discours), ada...
S éance 1 <ul><li>Activités proposées: </li></ul><ul><li>Exercice de repérage (étape de découverte des notions) : </li></u...
S éance 1 <ul><li>Exercice de remise en ordre (étape de conceptualisation) : </li></ul><ul><li>- Observer un texte désordo...
S éance 1 Co-construction par l'enseignant et son groupe d'apprenants d’un tableau listant les connecteurs observés en dis...
P roposition de tableau récapitulatif
Déclencheur .
Déclencheur .
S éance 2 <ul><li>Déclencheurs  utilisés : Critique du film Welcome, Pierre Murat Télérama, 6 mars 2010/Critique vidéo du ...
S éance 2 <ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>- Repérer les expressions de l’opposition et de la concession </li></ul><...
S éance 2 <ul><li>Objectifs spécifiques </li></ul><ul><li>Grammaticaux </li></ul><ul><li>Identifier les principaux articul...
Déclencheur: Critique cinématographique   Welcome était au départ une double histoire d'amour :  une histoire simpliste , ...
Déclencheur: critique du film Welcome de Philippe Lioret, émission CAP 24, le 9 mars 2008 <ul><li>http://www.youtube.com/w...
S éance 2 Activités proposées: Activité de compréhension écrite(étape de réinvestissement des notions- Activité de mise en...
S éance 2 <ul><li>Activité de compréhension orale(étape de réinvestissement des notions) : </li></ul><ul><li>Regarder l’ex...
S éance 3 <ul><li>Déclencheur: Extrait d’un court métrage de « Paris, je t’aime » </li></ul><ul><li>Paramètres didactiques...
S éance 3 <ul><li>Objectifs spécifiques </li></ul><ul><li>Grammaticaux </li></ul><ul><li>Identifier les principaux articul...
Déclencheur: court-métrage  Paris je t ’aime, Les Tuileries,  Joel et Ethan Coen, 2005.   <ul><li>http://www.youtube.com/w...
S éance 3 <ul><li>Activités proposées: </li></ul><ul><li>Activité de compréhension orale(étape de réinvestissement des not...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Analyse du discoursemilieaudubert clairemarteau

1 927 vues

Publié le

Présentation pour le cours d'analyse du discours

Publié dans : Formation
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • J'aimerais vraiment obtenir une copie téléchargeable. Est-ce possible d'en faire la demande à l'auteur?
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 927
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyse du discoursemilieaudubert clairemarteau

  1. 1. A nalyse du d iscours A nalyse de relations discursives: La concession, l’opposition, la restriction Emilie A UDUBERT Claire M ARTEAU Master 1 Diflesil
  2. 2. A pproche théorique et définitions
  3. 3. L’ opposition <ul><li>Définition: </li></ul><ul><li>Deux faits de même nature rapprochés de manière à mettre en valeur des différences. </li></ul><ul><li>Exemple : Ludovic fait la cuisine tandis que Marie prend un bain. </li></ul><ul><li>L’opposition met en relation des termes sémantiquement contraires. </li></ul><ul><li>Exemple : Sandrine Bazile répond toujours à nos mails alors qu’Agnès Bracke n’y répond jamais. </li></ul><ul><li>Quatre termes liés grâce à un connecteur </li></ul><ul><li>Exemple : Sandrine Bazile répond toujours à nos mails alors qu’Agnès Bracke n’y répond jamais. </li></ul><ul><li>Les principaux connecteurs sont: alors que, pendant que, tandis, quand. </li></ul>
  4. 4. L’ opposition L’opposition s’exprime au mode indicatif, qui permet d’évoquer la simultanéité des actions. Exemple : Pendant que certains écoutent l’exposé, d’autres dorment. Exemple : Pendant que certains ont avancé leur travail, d’autres sont allés en cours de culture générale. Exemple : Tu seras vieux et décrépi quand je serai jeune et bien portante. Les phrases oppositives portent principalement sur: La simultanéité dans le temps La simultanéité dans le temps et l’espace La simultanéité dans l’action La simultanéité dans l’action et le temps L’opposition est aussi appelée contraste.
  5. 5. La concession Définition: Cette relation discursive se caractérise par une cause qui devrait agir mais qui n’agit pas. Exemple : Bien qu’elle eut des difficultés, elle parvint à le convaincre. La concession exprime plutôt un événement qui n’a pas eu lieu comme la logique l’exigeait. Exemple : Bien qu’il pleuve, je n’ai pas pris mon parapluie. Dans cet exemple, il s’agit d’une logique contraire, d’une cause inverse. Les temps utilisés pour exprimer la concession sont le subjonctif et le conditionnel, le conditionnel insistant sur le caractère hypothétique de la proposition concessive.
  6. 6. C onnecteurs privilégiés pour exprimer une concession ou opposition concessive Si la proposition comporte une idée d’intensité Si la proposition ne comporte pas d’idée d’intensité bien que encore que quoique malgré que même si quand quand même quelque…que quel…que si …que pour que… tout …que qui…que qui que ce soit qui quoi que  
  7. 7. <ul><li>La proposition comporte une idée d’intensité: </li></ul><ul><li>Exemple : Malgré le fait qu'elle soit au stade 1 de Piaget, Laetitia aura son master 1. </li></ul><ul><li>La proposition ne comporte pas d’idée d’intensité: </li></ul><ul><li>Exemple : Quel que soit le stade de Piaget qu'elle ait atteint, Laetitia aura sa master 1. </li></ul>
  8. 8. La restriction <ul><li>Définition: </li></ul><ul><li>- Lorsque l’opposition est partielle, il s’agit d’une restriction. </li></ul><ul><li>La restriction véhicule deux informations simultanément: </li></ul><ul><li>Une propriété est attribuée à un élément. </li></ul><ul><li>L’attribution de cette propriété à d’autres éléments pertinents dans le contexte est niée. </li></ul><ul><li>Exemple : Elle est entouré d’amis fidèles en dépit de son mauvais caractère. </li></ul><ul><li>La restriction repose sur la mise en valeur de deux assertions. </li></ul><ul><li>- Une assertion de base dont la cause n’est pas formulée </li></ul><ul><li>Exemple : Quoique vygotskienne, elle a une admiration secrète pour Piaget. </li></ul><ul><li>- Une assertion portant la marque de la restriction et qui s’oppose à la conséquence non formulée </li></ul><ul><li>Exemple : Quoique vygotskienne , elle a une admiration secrète pour Piaget </li></ul>
  9. 9. C onnecteurs privilégiés pour exprimer une restriction ou une restriction concessive:
  10. 10. R ST: Rhetorical Structure Theory <ul><li>L’opposition est une relation multi-nucléaires. Elle ne contient pas plus de deux noyaux. Les situations décrites dans chacun des noyaux sont: </li></ul><ul><li>comprises comme identiques sur plusieurs points </li></ul><ul><li>Exemple: Pierre fait la cuisine tandis que Marie fait la vaisselle. </li></ul><ul><li>comprises comme divergeant sur quelques points </li></ul><ul><li>Exemple: Ce cours de phonétique me paraît vraiment long alors que je n’ai pas vu passer ces deux heures de conférence. </li></ul><ul><li>comparées selon l’une ou plusieurs de ces différences </li></ul><ul><li>Exemple: Christophe est très doué en psycholinguistique textuelle tandis que Laëtitia n’est qu’au premier stade de la théorie de Piaget. </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Dans la relation concessive , l’auteur du propos a conscience d’une </li></ul><ul><li>incompatibilité potentielle ou apparente entre le noyau et le satellite </li></ul><ul><li>de la phrase cependant reconnaître la compatibilité entre ce noyau et </li></ul><ul><li>ce satellite accroît l’appréciation favorable du lecteur. </li></ul><ul><li>Exemple: Il est certes possible d’en fournir une définition, mais elle sera </li></ul><ul><li>complexe. </li></ul>
  12. 12. A pproches choisies pour le développement de la séquence d’apprentissage
  13. 13. A nalyse des difficultés pour l’apprenant <ul><li>La variation des fonctions des connecteurs : La fonction sémantiques et syntaxiques de certains connecteurs peut varier en fonction des contextes. Identifier ces fonctions est très subtil, donc difficile pour un apprenant étranger. </li></ul><ul><li>Exemple : - Quand certains écoutent le cours, d’autres dorment. </li></ul><ul><li>- Quand Rafik arrive, il est 15h30. </li></ul><ul><li>Le choix syntaxique : choix du connecteur adéquat </li></ul><ul><li>La nuance entre les trois relations : La nuance entre les trois relations est difficile à effectuer, elle peut reposer sur la fonction expressive du langage cible, notamment l’implicite(par exemple l’ironie). </li></ul>
  14. 14. N otre parti pris <ul><li>Nous choisissons de nous focaliser avec les apprenants sur la distinction entre l’opposition/contraste et la concession . </li></ul><ul><li>La distinction entre la concession et la restriction nous semble plus facile à introduire avec des apprenants de niveau C1. </li></ul><ul><li>Du point de vue du métalangage, nous privilégions les termes d’ opposition et de concession, qui nous semblent plus explicites pour des apprenants étrangers. </li></ul><ul><li>Nous nous concentrons sur la dimension sémantique et pragmatique des relations plutôt que sur la dimension syntaxique. Ainsi, les connecteurs seront travaillés plutôt en contexte puis isolément si besoin. </li></ul>
  15. 15. P roblématique Comment amener l’apprenant à maîtriser un niveau sémantique suffisant en présence de ces relations discursives et ainsi lui permettre d’effectuer les bons choix syntaxiques ? .
  16. 16. S tratégie pédagogique Détailler les fonctions sémantiques et syntaxiques des principales unités oppositives/contrastives,restrictives/concessives. Dégager des règles d’adjonction qui permettent de rendre compte de l’interaction entre ces unités et les constituants qui les entourent dans les syntagmes. Mettre en évidence un principe d’association permettant de savoir en contexte sur quel constituant une unité peut faire porter l’opposition, la restriction, ou la concession.
  17. 17. C aractéristiques du public <ul><li>Catégorie d’âge : Adolescents ou jeunes adultes </li></ul><ul><li>Niveau: B2 </li></ul><ul><li>Langue maternelle: Anglais </li></ul><ul><li>Situation d’apprentissage : Captifs, étudiants suivant une formation en droit. Public de FLS. </li></ul>
  18. 18. <ul><li>Les pré requis (établis en fonction du CECRL- Niveau B2): </li></ul><ul><li>Comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. </li></ul><ul><li>Savoir communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour l’un ni pour l’autre. </li></ul><ul><li>Savoir s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités. </li></ul>
  19. 19. O bjectifs généraux de la séquence <ul><li>Ces objectifs sont définis en accord avec les compétences visées par le CECRL. </li></ul><ul><li>Grammaticaux: </li></ul><ul><li>Maîtriser des conjonctions, des adverbes, plus globalement des connecteurs nécessaires à l’expression de l’opposition ou de la concession. </li></ul><ul><li>Lexicaux: </li></ul><ul><li>Identifier les principaux connecteurs et être capable de les orthographier correctement. </li></ul><ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>Savoir gérer et structurer le discours en termes d’organisation thématique, de cohérence et de cohésion, d’organisation </li></ul>
  20. 20. <ul><li>Phonétiques: </li></ul><ul><li>Respecter la prosodie du français (accentuation, intonation) </li></ul><ul><li>Sociolinguistiques: </li></ul><ul><li>Maîtriser la gestuelle associée à l’utilisation des relations discursives </li></ul>O bjectifs généraux de la séquence
  21. 21. T hème de la séquence Les relations discursives seront travaillées au travers de la critique cinématographique.
  22. 22. P roposition de séquence didactique
  23. 23. S éance 1 <ul><li>Déclencheur: Critique cinématographique du documentaire « j'habite encore chez mes parents, et alors ! », Télérama, 29 janvier 2005 </li></ul><ul><li>Paramètres didactiques </li></ul><ul><li>Séance de 3h </li></ul><ul><li>- Travail individuel de compréhension écrite/en binôme devant le groupe classe pour la production orale </li></ul><ul><li>Objectifs généraux de la séquence: </li></ul><ul><li>Repérer et identifier les connecteurs qui organisent le discours </li></ul><ul><li>- Comprendre et savoir comment s’articule un discours </li></ul><ul><li>Savoir distinguer les rôles des connecteurs oppositifs et concessifs </li></ul><ul><li>- Distinguer les relations d’opposition et de concession </li></ul>
  24. 24. S éance 1 <ul><li>Objectifs spécifiques </li></ul><ul><li>Grammaticaux </li></ul><ul><li>- Identifier les principaux articulateurs oppositifs et concessifs </li></ul><ul><li>Reconnaître les verbes d’opinion </li></ul><ul><li>Appréhender une stratégie argumentative (adhérer/réfuter) </li></ul><ul><li>Lexicaux </li></ul><ul><li>Développer un vocabulaire relatif au cinéma </li></ul><ul><li>Développer du vocabulaire relatif à la description psychologique d’une personne </li></ul><ul><li>Développer un vocabulaire simple relatif au domaine législatif </li></ul>
  25. 25. S éance 1 <ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>-Participer à un échange (prendre la parole, organiser son discours), adapter sa gestuelle à ses propos </li></ul><ul><li>Comprendre le contenu des différentes parti d’un texte critique </li></ul><ul><li>Reconstruire un texte articulé à partir d’informations désordonnées </li></ul><ul><li>-Culturels: </li></ul><ul><li>- Découvrir un fait de société (français mais pas que) </li></ul><ul><li>- Découvrir un documentaire </li></ul><ul><li>Compétences travaillées : </li></ul><ul><li>Compréhension écrite, production écrite, production orale </li></ul>
  26. 26. S éance 1 <ul><li>Activités proposées: </li></ul><ul><li>Exercice de repérage (étape de découverte des notions) : </li></ul><ul><li>Souligner les éléments positifs qui se rapportent au documentaire </li></ul><ul><li>Souligner les éléments négatifs </li></ul><ul><li>Observez les connecteurs qui introduisent ces éléments </li></ul><ul><li>- S’opposer à des affirmations </li></ul><ul><li>Exercice de classification (étape de conceptualisation des notions) </li></ul><ul><li>Extraire les phrases qui expriment une critique nette </li></ul><ul><li>Extraire les phrases qui nuance une critique </li></ul><ul><li>Classer les phrases en fonction des relations observées (opposition/concession) </li></ul><ul><li>. </li></ul>
  27. 27. S éance 1 <ul><li>Exercice de remise en ordre (étape de conceptualisation) : </li></ul><ul><li>- Observer un texte désordonné reformulant la critique du documentaire </li></ul><ul><li>Associer des éléments de phrase entre eux afin d’aboutir à des relations concessive et oppositive en respectant la cohérence et la cohésion du texte, en s’appuyant sur le modèle initial </li></ul><ul><li>Exercice de production orale en binôme (étape de conceptualisation) : </li></ul><ul><li>- Par deux, réagir en s'opposant à des affirmations proposées </li></ul><ul><li>Réaliser cette activité en s’appuyant sur un exemple </li></ul><ul><li>Donner un exemple propre d’opposition et de concession en formulant la phrase de son choix </li></ul><ul><li>Proposition par l’enseignant d’un tableau co-construit des connecteurs observés en distinguant les relations oppositives et concessives. </li></ul><ul><li>. </li></ul>
  28. 28. S éance 1 Co-construction par l'enseignant et son groupe d'apprenants d’un tableau listant les connecteurs observés en distinguant les relations oppositives et concessives. Remarque : Ce tableau sera le point de départ de la séquence suivante et peut être la tracé écrite conservée par les apprenants.
  29. 29. P roposition de tableau récapitulatif
  30. 30. Déclencheur .
  31. 31. Déclencheur .
  32. 32. S éance 2 <ul><li>Déclencheurs utilisés : Critique du film Welcome, Pierre Murat Télérama, 6 mars 2010/Critique vidéo du film Welcome, Cap 24, Philippe Lioret </li></ul><ul><li>Paramètres didactiques </li></ul><ul><li>Séance de 3h </li></ul><ul><li>Travail individuel de compréhension orale/écrite puis en binôme </li></ul><ul><li>Objectifs généraux de la séquence: </li></ul><ul><li>Manipuler les connecteurs en tenant compte du contexte </li></ul><ul><li>Savoir exprimer la concession et l’opposition à l’aide de connecteurs à l’écrit comme à l’oral </li></ul>
  33. 33. S éance 2 <ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>- Repérer les expressions de l’opposition et de la concession </li></ul><ul><li>Reconstruire des phrases articulées à partir d’informations manquantes </li></ul><ul><li>-Culturels: </li></ul><ul><li>- Découvrir un film français engagé </li></ul><ul><li>Découvrir les réalités de l’immigration en France </li></ul><ul><li>Compétences travaillées : </li></ul><ul><li>Compréhension écrite, production écrite, production orale, compréhension orale </li></ul>
  34. 34. S éance 2 <ul><li>Objectifs spécifiques </li></ul><ul><li>Grammaticaux </li></ul><ul><li>Identifier les principaux articulateurs oppositifs et concessifs </li></ul><ul><li>Repérer les expressions de l’opposition et de la concession </li></ul><ul><li>Lexicaux </li></ul><ul><li>Enrichir un vocabulaire relatif au cinéma </li></ul><ul><li>Enrichir un vocabulaire relatif à la description </li></ul><ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>- Réemployer les expressions de l’opposition et de la concession </li></ul><ul><li>Reconstruire des phrases articulées à partir d’informations manquantes </li></ul><ul><li>Travailler en binôme </li></ul><ul><li>-Culturels: </li></ul><ul><li>- Découvrir une émission cinématographique française </li></ul>
  35. 35. Déclencheur: Critique cinématographique Welcome était au départ une double histoire d'amour : une histoire simpliste , quoi que bien interprétée par Vincent Lindon (quadragénaire cherchant à éblouir sa femme) et par cet acteur inconnu, jouant un jeune Kurde prêt à traverser la Manche à la nage pour rejoindre son amoureuse... Rien de bien palpitant jusque là. Cependant , autour de ses deux héros, Lioret a filmé la « jungle » du Nord de la France : les sans-papiers, bloqués à Calais, les passeurs se faisant payer 500 euros par personnes pour leur faire gagner l'Angleterre. Bien que plein de bons sentiments, il a retranscrit de manière poignante le périple des migrants dans un camion, tête enfouie dans un sac en plastique afin d'éviter les flics et leurs chiens. Au-delà du thème qui a passioné les foules, on connait la dimension polémique ce film inscrit au coeur de l'actualité avec l'article L 622-1, cette loi menaçant de cinq ans d'emprisonnement et de 30 000 eu­ros d'amende tout citoyen convaincu d'avoir aidé une personne en situation irrégulière. Et c'est bien ce qui arrive à Vincent Lindon , convoqué au commissariat, dénoncé par un de ces « bons Français » chez qui seul le paillasson (sur lequel était écrit « Welcome) semblait avoir gardé quelque chose d'humain... Mais face à tant d'inhumanité, les valeurs de partage et de solidarité sont les plus fortes. Hélas, la polémique a injustement effacé les qualités romanesques de la mise en scène de Philippe Lioret. Intense et beau, même si certains pourraient parler d'excès sentimental, ce film repose sur des moments d'émotion rares et juste. En dépit des critiques politiques qui peuvent troubler le jugement, malgré les déclarations parfois trop vives du réalisateur, Welcome est un film incontournable, quand bien même l'actualité nous prouverait le contraire.... Pierre Murat Télérama, Samedi 06 mars 2010
  36. 36. Déclencheur: critique du film Welcome de Philippe Lioret, émission CAP 24, le 9 mars 2008 <ul><li>http://www.youtube.com/watch?v=rNXZ5aFtRCk </li></ul>
  37. 37. S éance 2 Activités proposées: Activité de compréhension écrite(étape de réinvestissement des notions- Activité de mise en route/rebrassage) : - Lecture de la critique individuellement - Surligner les connecteurs - Elucidation des difficultés en groupe classe Exercice d'appariement(étape de réinvestissement des notions) : - Associer des fins de phrase et des débuts de phrase qui résument les arguments principaux de la critique - A chaque phrase construite, nommer la relation discursive créée .
  38. 38. S éance 2 <ul><li>Activité de compréhension orale(étape de réinvestissement des notions) : </li></ul><ul><li>Regarder l’extrait de la critique et s’appuyer sur un QCM pour classer les informations </li></ul><ul><li>Exercice lacunaire(étape de réinvestissement des notions) </li></ul><ul><li>Compléter la transcription de la critique en employant les connecteurs manquants </li></ul><ul><li>Préciser quel est le type de relation présente, classer et reformuler à l’aide d’un autre connecteur adéquat. </li></ul><ul><li>. </li></ul>
  39. 39. S éance 3 <ul><li>Déclencheur: Extrait d’un court métrage de « Paris, je t’aime » </li></ul><ul><li>Paramètres didactiques </li></ul><ul><li>Séance de 3h </li></ul><ul><li>Visionnage en groupe classe, travail individuel de compréhension orale, puis élucidation des difficultés en groupe. </li></ul><ul><li>Travail en binôme pour la rédaction d’une critique </li></ul><ul><li>Evaluation par les pairs </li></ul><ul><li>Objectifs généraux de la séquence: </li></ul><ul><li>Repérer et identifier les connecteurs qui organisent le discours </li></ul><ul><li>- Comprendre et savoir comment s’articule un discours </li></ul><ul><li>Savoir distinguer les rôles des connecteurs oppositifs et concessifs </li></ul><ul><li>- Distinguer les relations d’opposition et de concession </li></ul>
  40. 40. S éance 3 <ul><li>Objectifs spécifiques </li></ul><ul><li>Grammaticaux </li></ul><ul><li>Identifier les principaux articulateurs oppositifs et concessifs </li></ul><ul><li>Repérer les expressions de l’opposition et de la concession </li></ul><ul><li>Lexicaux </li></ul><ul><li>Enrichir un vocabulaire relatif au cinéma </li></ul><ul><li>Enrichir un vocabulaire relatif à la description </li></ul><ul><li>Pragmatiques </li></ul><ul><li>- Réemployer les expressions de l’opposition et de la concession </li></ul><ul><li>- Ecrire une critique de cinéma </li></ul><ul><li>Savoir donner et nuancer une opinion </li></ul><ul><li>- Comprendre les intentions de communication </li></ul><ul><li>-Culturels: </li></ul><ul><li>- Découvrir des réalités quotidiennes françaises au travers d’un court métrage humoristique </li></ul>
  41. 41. Déclencheur: court-métrage Paris je t ’aime, Les Tuileries, Joel et Ethan Coen, 2005. <ul><li>http://www.youtube.com/watch?v=0fVoUFgyJ8E </li></ul>
  42. 42. S éance 3 <ul><li>Activités proposées: </li></ul><ul><li>Activité de compréhension orale(étape de réinvestissement des notions) : </li></ul><ul><li>Regarder le court métrage et mettre en commun les informations relevées par chacun </li></ul><ul><li>Elucider les éventuels problèmes de compréhension </li></ul><ul><li>Activité de production orale: </li></ul><ul><li>Proposer des pistes de réflexions à l’aide des informations relevées et des opinions de chacun </li></ul><ul><li>Activité de production écrite(étape de réinvestissement des notions) </li></ul><ul><li>Par deux, rédiger une critique du court métrage regardé </li></ul><ul><li>. </li></ul>

×