CAMPAGNE de RUSSIE
ESCADRON SACRE
(ou Garde d'Honneur )
Bobr : 23 Novembre 1812 - Kowno : 10 Décembre 1812
Version 19 Janv...
Le Général JUNOT en avait très fortement sollicité le Commandement auprès de Napoléon.
4 Compagnies de 150 cavaliers. Il n...
Gourgaud , dit :
« Des officiers qui ont donné ce mémorable exemple... tous... diront avec un sentiment d'orgueil :
J'étai...
Etat-Major
Colonel
Général Comte DE GROUCHY
Aide de Camp Chef d’Escadron Antoine-François CARBONEL
Capitaine Arnauld ROGÉ
Officier d’...
Pierre-Antoine BAILLY (3e cuirassiers
Jean-Baptiste VILLIEZ (9e cuirassiers)
Jean-Louis FERROUSSAT (9e cuirassiers)
César ...
Lieutenants
Nicolas CAILLON (1er lanciers)
Charles LECLERQ (1er lanciers)
Louis COUTREZ (1er lanciers)
BONBRAIN (1er lanci...
Jean-Pierre DÉMONGEOT (7. hussards)
Baptiste LETÉ (8e hussards)
BADOWSKI (6e lanciers polonais)
DEMAN (6e lanciers polonai...
Colonel François LAROCHE (1er Carabinier)
Chef d'Escadron COIFFIER (1er Carabinier)
Adjudant-Major CHAUTEL (1er Carabinier...
4. Compagnie
Major
Général Latourg-Maubourg
Composition
Thielmann (Saxon) ? Adjudant-Major ?
1e de grosse cavalerie
4e de ...
Sources :
Ségur Ph.P. Histoire et mémoires. T. 5. Paris, 1873;V.D., Notice sur l’escadron sacré (campagne de Russie, 1812)...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Escadron sacre - Campagne de Russie 1812

2 874 vues

Publié le

Pour la première fois peut-être, depuis qu'il existe des armées, on vit un corps composé entièrement d’officiers d'élite , qui, descendus volontairement de leurs grades, remplissaient des fonctions subalternes ou faisaient le service de simples cavaliers.
Stratégie ou Panache Impérial.?

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 874
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
201
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Escadron sacre - Campagne de Russie 1812

  1. 1. CAMPAGNE de RUSSIE ESCADRON SACRE (ou Garde d'Honneur ) Bobr : 23 Novembre 1812 - Kowno : 10 Décembre 1812 Version 19 Janvier 2014 , Nous remercions tout commentaire dont la source sera citée pour corriger et surtout compléter les compagnies manquantes. par Autographes Lepassepresent Organisé par Berthier , constitué à Bobr au matin du 23 novembre [1812] et dissoute le 10 décembre à Kowno, elle est formée de tous les officiers de cavalerie encore montés qui n'avaient plus de troupes à conduire. Il eut pour chef suprême Murat, le roi de Naples, et pour colonel le général de Grouchy. L'ordre impérial n'a pu être retrouvé. Il semble avoir été donné verbalement par l'Empereur.
  2. 2. Le Général JUNOT en avait très fortement sollicité le Commandement auprès de Napoléon. 4 Compagnies de 150 cavaliers. Il ne put dépasser 300 officiers. Cet Escadron sacré, ne perdait pas de vue l'Empereur dans tous ses mouvements. Les Officiers Généraux rassemblèrent leurs Officiers respectifs : "Messieurs, que ceux d'entre vous qui sont encore à cheval, dont la santé n'est pas trop affaiblie et qui se sentent capables de faire auprès de l'Empereur un service actif et périlleux, s'inscrivent. » « On se dit les uns aux autres : « C'est pour sauver l'Empereur, pour se faire jour à travers l'armée russe ! Beaucoup y périront sans doute; mais quel honneur ! Comme la France applaudira à notre dévouement ! Signons... » Aussitôt la feuille de papier disposée à cet effet se couvrit de signatures... Tous les officiers en état de combattre s'enrôlèrent... Nb: Ceci ne fut pas forcément vrai pour tous les volontaires comme l'explique un Lieutenant Uhlan Prussien camarade de Von Bonin et Probst . Son Major voulait que quelques officiers de leur régiment en fassent partie , eux ne voulaient pas quitter leur camarade et partir dans un régiment étranger de langue , mais la hiérarchie prussienne avait peur que ce soit mal vu par l'Etat-Major français et préjudiciable à leur patrie. (Note 1). Des généraux de division étaient lieutenants ; des généraux de brigade, sous-lieutenants ou adjudants et sous-officiers ; le premier rang de chaque compagnie était en outre composé de colonels, de chefs d'escadron et de capitaines. L'Escadron sacré, devant toujours servir auprès de l’Empereur, suivit la marche de l'état-major général; là on vit chaque fois les militaires qui en faisaient partie aller chercher eux-mêmes la paille des toits pour nourrir leurs chevaux, pratiquer dans la glace les trous pour se procurer un peu d'eau, et se nourrir de la chair des chevaux morts... La victoire ayant rendu libre la route de Vilna, on la prit. « L'Escadron sacré bivouaquait toujours à proximité du quartier général. Les peines, les souffrances se renouvelaient chaque jour; beaucoup y succombaient. " Enfin, Vilna parut. ..,le général Sébastiani leur annonça que l'Empereur était parti pour la France, laissant le commandement de l'armée au roi de Naples... « L'Escadron sacré continua d'exister jusqu'à Kowno. où chaque officier se rendit aux débris de son régiment. »
  3. 3. Gourgaud , dit : « Des officiers qui ont donné ce mémorable exemple... tous... diront avec un sentiment d'orgueil : J'étais aussi de l’Escadron sacré ! » « Pour la première fois peut-être, depuis qu'il existe des armées, on vit un corps composé entièrement d’officiers, qui, descendus volontairement de leurs grades, remplissaient des fonctions subalternes ou faisaient le service de simples cavaliers." L'escadron sacré est un exemple unique de dévouement de militaires à leur chef , il faut penser à l'inquiétude de Napoléon pour ainsi désorganiser d'avantage le commandement des régiments, la situation lui avait certainement indiqué que la fin pouvait être ainsi , entouré de son élite, car elle était envisageable et la sauvegarde de sa destinée n'était plus qu'une option.
  4. 4. Etat-Major
  5. 5. Colonel Général Comte DE GROUCHY Aide de Camp Chef d’Escadron Antoine-François CARBONEL Capitaine Arnauld ROGÉ Officier d’Ordonnance Louis-Antoine-Raymond-Geneviève GRAMONT D’ASTER (Lieutenant au 30e Dragon) Chef d’Etat-Major Baron Martial-Thomas MARTIAL (chef d’état-major du 1er corps) Chirurgien Louis EVE (Chirurgien principal des réserves de cavalerie Quartier-maitre GOMAIN (Sous-inspecteur aux revues) 1. Compagnie Capitaine Général de division Comte DE SAINT-GERMAIN (commandant le 1er corps de cavalerie) Lieutenant Général de brigade Baron JACQUINOT (1e division de cavalerie légère) Sous-Lieutenant Général de brigade Baron BESSIÈRES (1e division de cuirassiers) Général de brigade Baron Adrien BRUNO (1e division de cuirassiers) Adjudant Général de brigade Baron DE PIRÉ (1e division de cavalerie légère) Maréchal des logis- chef Général de brigade Baron ROUSSEL D’HURBAL (Hussards prussiens) Maréchal des logis Général de brigade Comte Charles DE LA GRANGE (5e division de cuirassiers) Adjudant commandant Baron François-Joseph-Antoine TAVERNIER (Chef d’état-major de la 1e division de cavalerie légère) Colonel Baron Paul-Ferdinand-Stanislas DERMONCOURT (1er lanciers) Adjudant commandant Alexandre de LAVILLE (Chef d’état-major de la 1e division de cuirassiers) Fourrier Colonel CHABERT (5. Lanciers) Brigadier Colonel Baron Charles-Martin GOBRECHT (9e lanciers) Colonel Baron Charles-Eugène de Lalaing D’AUDENARDE (3e cuirassiers) Colonel Baron Guillaume-Joseph EULNER (7e hussards) Colonel Charles-Yves-César-Cyr DU COETLOSQUET (8e hussards) Colonel SUCHORZEWSKI (6e lanciers polonais) Colonel Baron Pierre ROLLAND (2e cuirassiers) Colonel Michel-François de MURAT-SISTRIÈRES (9e cuirassiers) Colonel Chevalier Isidore MARTIN (6e cuirassiers) Garde d’honneur Colonel Pierre DUCLAUX (11e cuirassiers) Major Jean-Nicolas HABERT (9e cuirassiers) Chefs d’escadron Jean-Guillaume DE LACROIX (major au 3e cuirassiers) Pierre LE TERMELLIER (1e lanciers) Félix DUMANOIR (1er lanciers) André-Louis Gilart de LARCHANTEL (1er lanciers) Jean-Baptiste VOISIN (5e lanciers) Dagobert WIMPFEN (9e lanciers) Daniel-Jean-Jacques-Victor DUPUY (7e hussards) Eugène-Marie-Gabriel d’ARGOUT (8e hussards) Joseph-Marie de Savoie DE CARIGNAN Baron (8e hussards) François QUEUDEVILLE (16e chasseurs) STRYZINSKI (6e lanciers polonais) OBUSCH (8e lanciers polonais) Gaston-Jean BABUT (3e cuirassiers) Germain LE CHARPENTIER (3e cuirassiers)
  6. 6. Pierre-Antoine BAILLY (3e cuirassiers Jean-Baptiste VILLIEZ (9e cuirassiers) Jean-Louis FERROUSSAT (9e cuirassiers) César CHEUZEVILLE (6e cuirassiers) Michel COLLAS (6e cuirassiers) Étienne BAGUET (Aide de camp du General Saint-Germain) Capitaines François de Coye de VAUMALLE (Adjudant-major de 3e lanciers) Mathieu-Vaas GUNS (1er lanciers) François VAUDEVILLE (1er lanciers) Charles-François-Bernard FLEURY (5e lanciers) Joseph-Pierre-Hippolyte de LA FITTE (9e lanciers) Jean-Louis-Eugène FINET (7e hussards) Jean-Antoine KOUHN (7e hussards) Michel GRANTHIL (Adjudant-major au 7e hussards) Henri-Joseph-Charles-Jean VAN HECKEREN (8e hussards) Joseph-François QUISARD (8e hussards) Louis MASSA (8e hussards) Théodore de CALONNE (Adjudant-major au 8e hussards) Antoine-Pierre DEUDIN (16e chasseurs) François-René ROMANET (16e chasseurs) François-Victor PIERRE (16e chasseurs) Michel-Achille BUSSIENNE (16e chasseurs) Charles GÉLINET (15e léger, surnuméraire au 16e chasseurs) GRODSKI (6e lanciers polonais) KISGELNICKI (6e lanciers polonais) STANOWSKI (6e lanciers polonais) Jean MILLOT (Adjudant-major au 2e cuirassiers) Curin-Leclerc CUNY (Adjudant-major au 2e cuirassiers) Nicolas-Joseph-Philippe DUPERROIR (2e cuirassiers) Joseph-Antoine-Lopin DU MAUVOIR (2e cuirassiers) Antoine-Marie-François-Eugène Chassaigne de LARRIBIÈRE (2e cuirassiers) Ferdinand-Henri-Marie MARCHAND-BANNANS (Adjudant-major au 3e cuirassiers) Jean Baron PIERRE (3e cuirassiers) Jean-Auguste MAUPERCHÉ (Adjudant-major au 3e cuirassiers) Louis-Philippe-Marie PORTIER (3e cuirassiers) Jacques CARRÉ (9e cuirassiers) Jean POUPARD (Adjudant-major au 9e cuirassiers) Antoine VIEL (9e cuirassiers) Urbain-Jean-François LE CHERPY (9e cuirassiers) Pierre RACLOT (9e cuirassiers) Claude ORIOT (9e cuirassiers) LEFRAMADAU ou LEFRANCOIS (9e cuirassiers) François-Élysée SALVAING (9e cuirassiers) Hilaire DETILLY (Adjudant-major au 6e cuirassiers) Jean-Pierre JARRE (6e cuirassiers) Camille-Alexandre CARLIER (6e cuirassiers) Georges- Constant (6e cuirassiers) Alexandre de BRYAS (6e cuirassiers) Christophe MARULAZ (6e cuirassiers) François-Théophile-Hippolyte de NICÉVILLE (6e cuirassiers) Honoré-Victor-Alexandre DUPORT DE SAINT-VICTOR (6e cuirassiers) Jean-Marc-Félix DEPRÉCOURT (Adjudant-major au 11e cuirassiers) Yves-Joseph-Marie D’HAUCOUR (Aide de camp du General Bessières) Amédée KERBOUX (Adjoint d’état-major – 1er cuirassiers) Barthélémy-Dominique-Jacques-Armand de CASTELBAJAC (Aide de camp du General Piré)
  7. 7. Lieutenants Nicolas CAILLON (1er lanciers) Charles LECLERQ (1er lanciers) Louis COUTREZ (1er lanciers) BONBRAIN (1er lanciers) MALLET DE COUPIGNY (1er lanciers) ROSSIGNOL (Adjudant-major au 1er lanciers) André-Joseph DEBREVEDENT (5e lanciers) Joseph-Alexandre-Marie-Charles de KERVASDOUÉ (9e lanciers) Michel RESS (7e hussards) Michel VAUCHEZ (7e hussards) Nicolas-Aimé DEROUSSERENAUD (7e hussards) Nicolas MICHY (8e hussards) Pierre-Philigone DELACOUR (16e chasseurs) Jean-Baptiste BRISON (16e chasseurs) Hugues MOREAU (16e chasseurs) Claude-Xavier-Louis-François MARTIN (16e chasseurs) Lieutenant LARMANDIE (Adjudant-major der 16e chasseurs) Aimable-Philippe GOTTSCHICK (Adjudant-major du 16e chasseurs) PIÉNATSKI (8e lanciers polonais) STAROPICKI (8. lanciers polonais) H. de KALKREUTH (2e hussards prussiens) Baptiste-Constant DÉMAISON (2e cuirassiers) Nicolas GUÉRIN (3e cuirassiers) Aimé-Jean-Baptiste-Marie-Louis de BOULLIERS (3e cuirassiers) Pierre-François CHAUDRU (3e cuirassiers) Jean HARDY (3e cuirassiers) Armand-Louis-Xavier Arbory de MAMONY (3e cuirassiers) Claude-François LAURENCHET (3e cuirassiers) François BAILLY (6e cuirassiers) Jacques BRUNET (6e cuirassiers) Jean-David CONRAD (Adjudant-major au 9e cuirassiers) François MORELLE (9. cuirassiers) César-Louis DHERBIGNY (Adjudant-major au 11e cuirassiers) Louis-François BERGER (Aide de camp du General Saint-Germain) Hiacinthe DARCY (Aide de camp du General Bruno) Philogène DELACROIX (Aide de camp des General Jacquinot) Sous-lieutenants Jean-Baptiste BOURDERON (16e chasseurs) Claude DARBOIS (16e chasseurs) Jean LAURENT (16e chasseurs) MAUCONDUIT (16e chasseurs) Jean-François GUILLAUME (16e chasseurs) Sous-lieutenant MONGIN (16e chasseurs) Paul-Victor PRIANT (1er lanciers) Pierre-François HAXO (1er lanciers) Antoine BRY (1er lanciers) Joseph PRATIQUE (1e lanciers) Joseph GRANDJEAN (5e lanciers) Gabriel-Toussaint-Charles DEPINGONS (5e lanciers) Louis GODEFROY (5e lanciers) Joseph-Barthélémy MALLARD (5e lanciers) Charles-Simon GAUDEL (5e lanciers) Charles de HARLEZ (9e lanciers) Claude ALBERT (9e lanciers) Pierre-Chrétien KORTE (7e hussards) Adolphe DANDELOT (7e hussards) Henri SCHIRMER (7e hussards)
  8. 8. Jean-Pierre DÉMONGEOT (7. hussards) Baptiste LETÉ (8e hussards) BADOWSKI (6e lanciers polonais) DEMAN (6e lanciers polonais) RADOLEWSKI (6e lanciers polonais) BONIN (2e hussards prussiens) PROBST (2e hussards prussiens) Pierre THIÉBAUT (2e cuirassiers) Jean-Baptiste PAQUELIN (2. cuirassiers) François GILARDIN (2e cuirassiers) Antoine-Sébastien GERBU (2e cuirassiers) François-Joseph-Gérard de BERCKHEIM (2e cuirassiers) Sébastien BECKING (9e cuirassiers) Georges GIRAUD (9e cuirassiers) Jean BLANCHET (9. cuirassiers) FAUCONNET ou PANCEMONT (9e cuirassiers) Jean-Thiébauld IUNG (9e cuirassiers) Léopold BONNAIRE (9e cuirassiers) Marie-Eugène VILAIRE (9e cuirassiers) Jean-Baptiste-Urbain Daubert de PEYRELONGUE (9e cuirassiers) Antoine-Jean-Joseph-Amédée LEPEIGNEUX (6e cuirassiers) François-Eugène PAILLARD (6e cuirassiers) Jacques-Michel-Marie BADEMER (6e cuirassiers) Louis BIGNAULT (6e cuirassiers) Cornil-Joseph FRANKART (6e cuirassiers) Jean-Alexandre-Charles GRIMAUD (6e cuirassiers) Jean-François GARAND (6e cuirassiers) Jean-Germain MENISSIER (6e cuirassiers) Jean-Baptiste-Alexis PICQUANT (11e cuirassiers) Zéphirin BRULÉ (11e cuirassiers) Joseph CALLERY (3e cuirassiers) Didier DEROUSSE (9e cuirassiers) Trompette Ferdinand MANTELLI (Trompette-major du 30e Dragons) 2. Compagnie Major Général Comte SÉBASTIANI Adjudant-major François-Isidore WATHIEZ (Chef d’état-major du 2e corps de cavalerie) 2e et 4e divisions de cuirassiers et de la 2e de cavalerie légère; 2e division de cuirassiers : 5e, 8e et 10e cuirassiers, 2e chevau-légers lanciers; — 4e division : 1er et 2e carabiniers, 1er cuirassiers, 4e lanciers ; — 2e division légère ; 5e et 9e hussards, 11e et 12e chasseurs; 1er lanciers prussiens, 3e chasseurs wurtembergeois, 2e hussards polonais. Pierre-Jacques SAINT GENIES (Aide de Camp 11e et 12e chasseurs)
  9. 9. Colonel François LAROCHE (1er Carabinier) Chef d'Escadron COIFFIER (1er Carabinier) Adjudant-Major CHAUTEL (1er Carabinier) Capitaine BRYAT (1er Carabinier) Capitaine MACREAU (1er Carabinier) Capitaine ETIENNE (1er Carabinier) VARLIER GOETZ BENARD RIVAT LEBON GERSON MILLET PER DOMJEUX ( tous 1er Carabinier) Adj-Major De L'ESPINAY (ou De l'EPINAY) Adj-Major DUPART Capitaine MIDY CREVAUX DUBARAIL DESPREAUX D'ARGENT (mort à Waterloo) DORIA De CHABAUX De La VIEUVILLE ( tous 2eme Carabinier) 3. Compagnie Major Général Lahoussaye (à vérifier : Jean-Marie Antoine Defrance ? ) Adjudant commandant Antoine-Pierre-Joseph Chapelle de JUMILHAC (Chef d’état-major du 3e corps de cavalerie) Brigadier Chef d’Escadron VIGUIER (7. Dragon) Chef d'Escadron POTIER (Pierre-Jacques) futur Colonel, 3è Régiment de Chasseurs à cheval Maréchal de camp, Commandeur de la Légion d'honneur Garde d’honneur Capitaine DOMONT (7. Dragon) Capitaine LERMINIER (7. Dragon) Capitaine GUINLE (7. Dragon) Capitaine BURGER (25. Chasseur) Capitaine LOYS-ESPANET (25. Chasseur) Sous-lieutenant SICOLLE (25. Chasseur) 3e division de cuirassiers, 6e division de cavalerie (dragons) 3e division de cavalerie légère 3e division de cuirassiers : 4e, 7e et 11e cuirassiers, 3e chevaux-légers lanciers 6e division de cavalerie (dragons) : 7e, 2e, 28e et 30e dragons ; — 3e de cavalerie légère : 6e hussards et 8e chasseurs, 6e et 25e chasseurs; 1er et 2e lanciers bavarois, chevaux-légers saxons.
  10. 10. 4. Compagnie Major Général Latourg-Maubourg Composition Thielmann (Saxon) ? Adjudant-Major ? 1e de grosse cavalerie 4e de cavalerie légère 7e division de grosse cavalerie : gardes du corps saxons, cuirassiers de Zastrow, cuirassiers polonais; 1er et 2e cuirassiers westphaliens 4e de cavalerie légère : 2e, 7e et 15e, 3e, 11e et 16e lanciers polonais Affectation Compagnie Inconnue JeanLouisJosephde Fernig• sous-chef d’état-majorde Berthier Maréchal de Castellane LouisLe Bon Desmottes LouisJosephElisabethFortunéde Renaudde Boulogne ArmandCharlesLouisLe Lièvre de La Grange Emmanuel Marie Pierre de Gramont Pierre ChrétienKorte Gabriel Pierre Patrice Rambourgt, Briant (Fourrier) (Colonel ,mortle 14 Decembre àKowno) Numéro : 3959280
  11. 11. Sources : Ségur Ph.P. Histoire et mémoires. T. 5. Paris, 1873;V.D., Notice sur l’escadron sacré (campagne de Russie, 1812) L'Escadron sacré (1812) Léon Hennet, Carnet de la Sabretache - 1909 Dictionnaire Napoléon. Paris, 1987; Pigeard A. Dictionnaire de la Grande Armée. Paris, 2002 Dictionnaire Napoléon. Paris, 1987 L' Europe pendant le Consulat et l'Empire de Napoléon, Vol 9, Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue Généraux Belliard, Gourgaud . Recherches personnelles , agrégation d'informations. par: lepassepresent.com. Philippe Bézamat. Notes : (1) Avis Prussien: Auch wir wurden vom Major v. Zieten aufgefordert, in dieses Korps einzutreten, doch Niemand wollte sich entschließen, seine Kameraden zu verlassen, und sich in einen ihm gänzlich fremden Offizierkreis aufnehmen zu lassen. Der Major stellte uns so dringend vor, wie vielleicht unserm Vaterlande dies nachtheilig sein könnte, wenn Keiner von uns sich zum Eintritt bei dieser Garde d’honneur meldete, da wir doch bisher Alles gethan hätten, was man von uns Preußen verlangt habe, und auch jetzt in der Noth, als noch einziges preußisches Offizier-Korps, unsere Beweitwilligkeit zeigen möchten.

×