Taille de la vigne

5 461 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 461
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
43
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Taille de la vigne

  1. 1. TAILLES DE LA VIGNE
  2. 2. DONNEES GENERALES
  3. 3. Importance de la viticulture • La production totale est de 250 000 Hectolitres. • Cette production est détenue à 64% par les U. C.C.V et 12 % par les U.C.P. • Cette production se répartie en 40 % de vins rosés, 44 % de vins rouges, 10 % de vins blancs et 6 % de muscat type hectolitres % Vins rosés 100 000 40 Vins rouges 110 000 44 Vins blancs 25 000 10 muscat 15 000 6 total 250 000 100 Type d’exploitation hectolitres % étatique Terre domaniale 10 000 4 Union centrale des 160 000 64 coopératives viticoles: U. C.C.V Paraétatique union des coopérateurs 30 000 12 producteur: U.C.P Paraétatique privé S.M.V.D.A 35 000 14 privé exploitants 15 000 6 total TOTAL 250 000 100
  4. 4. Vigne de cuve % de répartition surface en Total en Ha sec Ha surface en irriguée Ha Gouvernorats Nabeul 1485 10750 12235 73.32 Bizerte 170 1000 1170 7.01 Ben Arous 270 480 750 4.49 Ariana 12 172 184 1.10 Mannouba 264 756 1020 6.11 Béja 12 158 170 1.01 Jendouba 0 182 182 1.01 Sousse 10 937 947 5.67 Zagouan 28 0 28 0.16 Total 2251 14435 16686 100
  5. 5. Vigne de table % de répartition surface en Total en Ha sec Ha surface en irriguée Ha Gouvernorats Nabeul 800 550 1350 15 Bizerte 322 1130 1452 16 Ben Arous 1828 0 1828 20.3 Ariana 71 0 71 0.78 Mannouba 641 33 674 7.48 Tunis 35 0 35 0.38 Jendouba 58 0 58 0.64 Zaghouan 25 0 25 2.77 Béja 111 0 111 1.23 Jendouba 51 0 51 0.57 Kef 40 0 40 0.44 Sousse 86 442 121 0.44
  6. 6. Vigne de table % de répartition surface en Total en Ha sec Ha surface en irriguée Ha Gouvernorats Monastir 16 8 24 0.26 Mahdia 0 119 119 1.32 Sfax 30 245 275 3.05 Sidi bouzid 103 61 164 1.82 Gafsa 40 0 40 0.44 Kébili 121 0 121 1.34 Gabès 82 180 262 2.91 Médnine 80 620 700 7.70 total 4800 4200 9000 100
  7. 7. A/CARACTERES MORPHOLOGIQUES DE LA VIGNE • La vigne est une liane qui en absence de taille s’allonge, s’épuise, sa production diminue et vieillit rapidement. • L’examen du cep de vigne durant l’hiver permet de distinguer : • ► Le tronc et les bras formés par le vieux bois en nombre variable selon les formes. • ► Le bois de taille (courson et baguettes et sarments) qui se devisent en: • ▪ bois de 2 ans correspondant au bois de taille de l’hiver précédent : coursons (taille courte), baguettes (taille longue).
  8. 8. Système radiculaire de la vigne
  9. 9. A/CARACTERES MORPHOLOGIQUES DE LA VIGNE (suite) • ▪ Le bois d’un an qui s’est développé au cours de la végétation (printemps et été), ce bois est formé de sarments comprenant des yeux simples ou composés, des noeuds où la moelle fait défaut laissant la place au diaphragme, et des entre-noeuds, les yeux de la base de sarment sont dits bourrillons. • En cas d excès de vigueur il y a développement de sarments anticipés
  10. 10. B/ TYPES DE TAILLES APPLIQUEES A LA VIGNE • Le type de la taille appliquée à la vigne varie en fonction de : • De l’age du vignoble • Du nombre de yeux laissés. • Du système de conduite adopté • De la saison d’intervention
  11. 11. 1/ types de tailles appliquées en fonction de l’age du vignoble • ♣ En fonction de L’age du vignoble on distingue: • La Taille de formation, • La taille de fructification • La taille de rajeunissement.
  12. 12. 2/ types de tailles appliquées en fonction du nombre des yeux laissés • ♣ on distingue : • ♪ La taille courte, laissant sur le sarment d’un an 2 yeux : le courson ou porteur (corne, cote) • ♪ La taille longue, laissant sur le de sarment 6 - 7- 8 jusqu’à 12 yeux et plus : la baguette. (Pisse vin, verges) • ♪ Ou la taille mixte, laissant des coursons pour le renouvellement et des baguettes pour la production.
  13. 13. 3/ types de tailles appliquées en fonction du mode de conduite La vigne peut être conduite en :
  14. 14. LE GOBELET • Forme libre sans palissage, la formation est dans ce cas en Goblet et la talle appliquée est courte sur des coursons.
  15. 15. Le cordon • Palissée sur 3 fils de fer superposés, la conduite est dite en cordons et la taille appliquée est courte sur des coursons.
  16. 16. LE GUYOT • ♫ Palissée sur T simple et 3 fils de fer, la formation appliquée est en Guyot simple ou en Guyot double et la taille est mixte sur 1 courson et une baguette pour le guyot simple ou sur 2 coursons et deux baguettes en cas de guyot double.
  17. 17. Formes en Guyot
  18. 18. LE GUYOT PERGOLETTE • ♫ Palissée sur un double T et 4 fils de fer, la formation est en Guyot Pergolette et la taille appliquée mixte qui laisse 4 baguettes et 4 coursons
  19. 19. LE GUYOT PERGOLA • ♫ Palissée haut, horizontalement sur des fils de fer, sur un système dit Pergola, la formation et en pergola et la taille appliquée est le plus souvent une taille mixte laissant 5 ou 6 coursons et 5 ou 6 baguettes. Parfois la taille appliquée est une taille longue.
  20. 20. 4/ types de tailles appliquées en fonction de la saison • La saison d’intervention : la taille peut être réaliser : • ♪ En hiver sur le bois ajouté : c’est la taille d’hiver ou taille en sec. • ♪ Ou à la fin de printemps : c’est la taille en vert.
  21. 21. III/ EPOQUES DE LA TAILLE APPLIQUEE A LA VIGNE • 1/ la taille d’hiver ou en sec. • La taille d’hiver s’effectue durant toute la période de repos végétatif complet, soit : • -elle peut commencer 2 à 3 semaines après la chute totale des feuilles (repos complet). • -elle doit s’achever une semaine avant le débourrement ou stade pleure. • 2/ la taille en vert. • La taille en vert est une série d’opérations comprenant : l’ébourgeonnage, le pincement, l’effeuillage, l’incision annulaire, l’effeuillage, l’égrappage…. ; ces opérations sont réalisées du début de printemps au début de l’été.
  22. 22. IV/ RECHERCHE DE L’ALLONGEMENT OPTIMUM • L’allongement du vieux bois sur le quel se multiplient les plaies de taille qui augmente le bois mort, ralentie la circulation de la sève et accélère le vieillissement du cep. • Pour ces raisons il faut limiter l’allongement du vieux bois et le nombre des plaies de taille. • en taille courte on prendra le sarment issu du premier oeil. • en taille longue on pratique la suppression des baguettes ayant produit au profit des coursons. •
  23. 23. IV/ RECHERCHE DE L’ALLONGEMENT OPTIMUM (suite) • la taille courte s’accommode avec les cépages ou les yeux de base sont fertiles, • la taille longue s’apparente avec les cépages ou la fertilité est sur les yeux supérieurs du sarment.
  24. 24. C/ PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE
  25. 25. C1/ LE GOBLET: PRATIQUE DE LA TAILLE DE FORMATION DE LA VIGNE: définition • 1/ définition • Le Goblet est formé par un tronc court qui porte de 3 à 4 bras régulièrement disposés autour du tronc et portant chacun un courson taillé sur deux yeux.
  26. 26. C1/ LE GOBLET: PRATIQUE DE LA TAILLE DE FORMATION DE LA VIGNE: formation(1) • 2/ formation • 1ere taille • A la plantation on gardera un seul sarment qui sera taillé sur 2 yeux si le cep est vigoureux et un seul si le cep est chétif • Au printemps ébourgeonner et pincer les sarments inutiles provenant des yeux stipulaires ou adventifs. • 2eme taille • En hiver on a deux sarments, si le cep est vigoureux ils sont taillés chacun sur deux yeux (si non on ne conserve qu’un seul qui sera taillé à 2 yeux) • Au printemps ébourgeonner et pincer les sarments inutiles provenant des yeux stipulaires ou adventifs ou des bourrillons.
  27. 27. C1/ LE GOBLET: PRATIQUE DE LA TAILLE DE FORMATION DE LA VIGNE: formation(1) • 3eme taille • Si le cep a 4 sarments ou plus, le tailleur doit en choisir 3 ou 4 selon la vigueur du cep et bien disposés ils seront taillés chacun sur 2 yeux et formeront 3 ou 4 bras et le cep est déjà formé. • Si le cep a 2 sarments, le tailleur doit tailler chacun sur 2 yeux et le choix des bras ne se fera que l’année suivante.
  28. 28. C1/ LE GOBLET: PRATIQUE DE LA TAILLE DE FRUCTIFICATION DE LA VIGNE: fructification(1) • 3/ taille de fructification. • Quand la charpente est formée on continue chaque année durant l’hiver à assurer une taille de fructification en laissant sur chaque bras un courson à 2 yeux et cela en supprimant le sarment supérieur sur empattement et en taillant l’inférieur sur un oeil si le cep est faible et sur deux yeux si le cep est vigoureux. • Si la vigueur du cep le permet le tailleur augmentera le nombre de courson en laissant un courson supplémentaire en oreille de lièvre ; dans ce cas le courson supplémentaire devra chaque année changer de bras.
  29. 29. C1/ LE GOBLET: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: rajeunissement (1) • 4/ taille de rajeunissement • La taille de rajeunissement d’un bras s’obtient en choisissant l’année N un sarment vigoureux (gourmand) qui sera taillé sur un oeil pour renforcer la vigueur du sarment qui en découle. • L’année N+1 le sarment du bras à rajeunir est taillé au dessus du sarment à 2.5 x le diamètre du bras ; le sarment est taillé à son tour au dessus de1 à 2 yeux selon la vigueur.
  30. 30. C2/: LE CORDON: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation (1)) • 1/ définition • Le cordon est une forme palissée coudée sur le premier fil de fer jusqu’au cep voisin. • Cette forme porte de 4 à 8 cousons ou porteurs taillés à 2 yeux chacun.
  31. 31. C2/: LE CORDON: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation (1)) • 2/ formation • Pour obtenir cette forme on opère comme suit : • 1ere taille • A la plantation on gardera un seul sarment qui sera taillé sur 1 oeil. • Au printemps on doit palisser le sarment obtenu verticalement jusqu’au fil de fer ; puis horizontalement sur ce dernier. On doit ébourgeonner et pincer les sarments inutiles provenant des yeux stipulaires ou adventifs.
  32. 32. C2/: LE CORDON: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation (1)) • 2eme taille • En hiver, la partie du sarment couchée est taillée au dessus de 4 à 5 yeux supérieurs et un cinquième oeil terminal inférieur si on veut allonger le cep d’avantage. • Au printemps, les yeux inférieurs de la baguette sont ébourgeonnés ; les sarments nés sur le tronc sont pincés à 2 ou 3 feuilles. Les sarments issus des bougeons supérieurs sont palissés verticalement ; le sarment terminal est palissé horizontalement en cas d’allongement).
  33. 33. C2/: LE CORDON: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation (1)) • 3eme taille • En hiver les sarments verticaux sont taillés sur deux yeux constituant 4 premiers porteurs, le sarment horizontal est taillé à 4 yeux supérieurs seulement en cas d’allongement et ceux sur le tronc sont supprimés. • Au printemps les sarments issus des bourgeons supérieurs sont palissés verticalement, les yeux inférieurs sont ébourgeonnés.
  34. 34. C2/: LE CORDON: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation (1)) • 3/ taille de production : • Chaque année on intervient au printemps en hiver sur chaque porteur à deux sarment est traité de suivante : supprimer le sarment supérieur et taillé l’inférieur à 2 yeux. • 4/taille de rajeunissement • La taille de rajeunissement d’un bras s’obtient en choisissant l’année N un sarment vigoureux (gourmand) situé le plus proche possible du bras à rajeunir, ce sarment sera taillé sur un oeil pour renforcer la vigueur du sarment qui en découle. • L’année N+1 le sarment le bras à rajeunir est taillé au dessus du sarment à 2.5 x le diamètre du bras ; le sarment est taillé à son tour au dessus de 2 yeux.
  35. 35. C3/ LA TAILLE EN GUYOT DOUBLE (ou simple). • 1/ définition • Le GUYOT double (ou simple) est une forme palissée sur T simple et trois fils de fer; elle comprend un tronc sur lequel s’insère deux baguettes et deux coursons ( 1 baguette et 1 courson pour le Guyot simple).
  36. 36. C2/: GUYOT LE DOUBLE: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation – fructification (2)• 2/ formation • Pour obtenir cette forme on opère comme suit : • 1ere taille • A la plantation on gardera un seul sarment qui sera taillé sur 1 oeil. • Au printemps on doit : • palisser le sarment obtenu verticalement jusqu’au fil de fer ; • On doit ébourgeonner les sarments faibles ou double et pincer ceux qui reste au dessus d’une feuille jusqu’à la hauteur de 50 cm. • Au delà de 50 cm on laisse 4 sarments entiers et on coupe l’axe à une hauteur de 90 cm en dessous du premier fil de fer. • 2eme taille • l’ hiver qui suit on réalise la taille en sec comme suit: • - si le cep est vigoureux on laisse 2 coursons et 2 baguettes à 6 yeux et opposées deux à deux. • - si le cep est de vigueur moyenne on laisse deux coursons et une baguette à 6 yeux • - si le cep est chétif on laisse en deux coursons.
  37. 37. C2/: GUYOT LE DOUBLE: PRATIQUE DE LA TAILLE DE LA VIGNE: formation – fructification et rajeunissement (3) • 2/ formation - fructification • On continue durant le deuxième hiver à intervenir de la façon suivante: • - si le cep est vigoureux on coupe les baguettes ayant produit et on laisse 2 coursons en position inferieure et 2 baguettes à 8 bourgeons en position supérieure opposées deux à deux. • - si le cep est de vigueur moyenne on coupe la baguette ayant produit et on laisse 2 coursons en position inférieure et 2 baguettes en position supérieure à 6 bourgeons. • - si le cep est chétif on coupe la baguette ayant produit et on laisse 2 coursons en position inférieure et 2 baguettes en position supérieure à 4 ou 5 bourgeons. • .
  38. 38. C2/:GUYOT LE DOUBLE: fructification, rajeunissement (4) • Chaque année on intervient durant l’hiver par la taille en sec : • on supprime les baguettes ayant produit et on laisse 2 coursons en position inférieure et 2 baguettes et deux baguettes en position supérieure opposées deux à deux. • le renouvellement d’un bras porteur se fera comme le cas du gobelet en choisissant l’année N un sarment vigoureux (gourmand) situé le plus proche possible du bras à rajeunir, ce sarment sera taillé sur un oeil pour renforcer la vigueur du sarment qui en découle. • L’année N+1 le sarment le bras à rajeunir est taillé au dessus du sarment à 2.5 x le diamètre du bras ; le sarment est taillé à son tour au dessus de 2 yeux.
  39. 39. C4/ LE GUYOT PERGOLETTE • 1/ définition • C’est une forme palissée sur T double à 4 fils de fer avec un tronc à double bras portant chacun 2 baguettes et deux coursons
  40. 40. C4/ LE GUYOT PERGOLETTE formation(2) • 1ere taille • A la plantation un seul sarment est gardé et sera taillé sur 1 oeil. • Au printemps le sarment est palissé verticalement jusqu’au 30 cm au dessus du fil de fer. Il est alors pincé à 30 cm en dessous du fil de fer (90 à 120 cm) • Au début du mois de mai on fait la deuxième taille en vert en pinçant les sarments secondaires au dessus d’une à deux feuilles et jusqu’à une hauteur de 50 cm en laissant 4 sarments.
  41. 41. C4/ LE GUYOT PERGOLETTE formation fructification (3) • 2eme taille: • En hiver on intervient sur l’axe en dégagera le tronc en supprimant tous les sarments inférieurs à 50 cm. • les 4 sarments laissés sont taillés comme suit: - taille des sarments supérieurs en baguettes opposées chacune à 6 à 8 yeux en baguettes qui seront attachées. - La taille des deux sarments inférieurs en deux coursons opposés chacun au dessus de 2 yeux.
  42. 42. C4/ LE GUYOT PERGOLETTE formation - fructification (3) • En hiver on gardera par la taille 2 baguettes opposées (de 7 à 8 yeux) sur les anciennes baguettes • On taillera les 4 sarments des 2 anciens coursons en 4 coursons opposés 2 à 2. • Et on nettoie l’axe • Au cours de l’hiver de la deuxième année on supprime sur empattement les baguettes ayant produit. • On taille les 8 sarments obtenus en 4 baguettes à 8 ou 12 yeux chacune et en 4 coursons à 2 yeux chacun.
  43. 43. C4/ LE GUYOT PERGOLETTE formation - fructification (4) • Chaque année en hiver, les anciennes baguettes sont supprimées, sur chaque porteur le sarment supérieur sera taillé en baguette et l’inférieur en courson. • On obtient ainsi pour chaque cep 4 baguettes à 8 ou 12 yeux chacune et 4 coursons à 2 yeux chacun. • Le rajeunissement se fait comme en cas de gobelet: en choisissant l’année N un sarment vigoureux (gourmand) situé le plus proche possible du bras à rajeunir, ce sarment sera taillé sur un oeil pour renforcer la vigueur du sarment qui en découle. • L’année N+1 le sarment le bras à rajeunir est taillé au dessus du sarment à 2.5 x le diamètre du bras ; le sarment est taillé à son tour au dessus de 2 yeux.
  44. 44. C5/ LA TAILLE EN GUYOT PERGOL• A1/ Définition • C’est une forme à palissage haut, palissée horizontalement à 2 ou 2.2 m de haut. • Portant de 4 à 6 porteurs dont chacun comporte une baguette à 12 yeux et une coursonne à 2 bourgeons
  45. 45. Conduite en pergola
  46. 46. C5/ LA TAILLE EN GUYOT PERGOLA • 1/ formation • 1ere taille • En hiver après la plantation on gardera un seul sarment qui sera taillé sur 1 oeil. • Au printemps on doit ébourgeonner et pincer les sarments inutiles provenant des yeux stipulaires ou adventifs et palisser le sarment obtenu verticalement à 2 m jusqu’au 30 cm au dessus du fil de fer ; • Au début du mois de mai le sarment est pincé à 30 cm en dessous du fil de fer, ce qui fait démarrer les yeux latéraux les deux sarments supérieurs seront palissés sur 3 feuilles donnant 2 porteurs à 3 sarments chacun et tous les autres à 2 feuilles. On obtient ainsi 2 porteurs à 3 sarments chacun.
  47. 47. C5/ LA TAILLE EN GUYOT PERGOLA • 2eme taille • En hiver on intervient sur chaque bras en taillant le sarment supérieur en baguette et les 2 sarments inférieurs en deux coursons formant deux porteurs. • Puis on dégagera le tronc en supprimant tous les sarments • 3eme taille • Sur chaque ancienne baguette , le premier sarment est utilisé pour obtenir une baguette • Les 4 sarments issus de la taille précédente sont taillés en 4 coursons à 2 yeux chacun
  48. 48. C5/ LA TAILLE EN GUYOTPERGOLA • 4eme taille. Les anciennes baguettes sont supprimées, On taille les 8 sarments obtenus en 4 baguettes à 8 ou 12 yeux chacune et en 4 coursons à 2 yeux chacun. • on peut progressivement rajouter un 5eme ou 6eme porteur à une baguette et un courson en taillant un ou deux coursons sur 3 yeux. • Ainsi le cep est formé.
  49. 49. C5/ LA TAILLE EN GUYOT PERGOLA • Le passage de 4 baguettes à 5 ou 6 baguettes se fait en taillant un courson sur 3 yeux au lieu de deux ce qui donnera 3 sarments dont deux seront taillés en baguettes et un en courson permettant de rajouter une baguette supplémentaire.
  50. 50. C5/ LA TAILLE EN GUYOT PERGOLA (fructification) • 3/ taille de fructification. • Chaque année, en hiver on intervient par la taille de la façon suivante, sur chaque bras : • -Les baguettes ayant produits sont supprimées sur empattement. • -les deux sarments issus des coursons sont taillés comme suit : le sarment supérieur sera taillé en baguette et l’inférieur en courson à 2 yeux
  51. 51. C5/ LA TAILLE EN GUYOT PERGOLA (rajeunissement) • 4/taille de rajeunissement • Elle se fait comme pour le Goblet à partir de sarment gourmand le plus proche possible du bras à rajeunir, ce sarment sera taillé à 1 oeil la première année et sur 2 yeux la deuxième année pour fournir un courson et une baguette.

×