Le creat

198 vues

Publié le

LES ÉLÉMENTS POUR CRÉE SA PROPRE PLATE FORME E-E-LEARNING

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
198
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le creat

  1. 1. Chaque enfant peut rencontrer, durant sa scolarité, des difficultés dans certaines matières clés. Il a alors besoin de cours de rattrapage scolaire, spécifiques et ciblés. C'est pourquoi notre site met à votre disposition pour permettre à un enfant de surmonter ses difficultés scolaires en l’aidant à approfondir une partie du programme et à combler d’éventuelles lacunes. Les cours intensifs de soutien scolaire et rattrapage révision et méthode s’adressent plus particulièrement aux collégiens et lycéens qui obtiennent des résultats trop justes et ce, parfois, en dépit des efforts déployés. Les causes des difficultés sont identifiées : travail insuffisant, lacune dans une matière particulière, absence en cours d’année, bases mal ou pas acquises, méthodes de travail inadéquates ou inexistantes, ou encore motivation émoussée... Avantages de cette formule Les cours de vacances intensifs de révision et méthode permettent : de combler les lacunes, de donner confiance et motivation, d’acquérir des méthodes efficaces. Le soutien scolaire en ligne Tchat en ligne LesBonsProfs, c’est la première messagerie instantanée pour l’aide aux devoirs ! Tous les jours, pose tes questions à des profs en direct après les cours. Vidéos de rappel de cours Regarde les courtes vidéos présentées par des profs et revois les notions apprises en classe. LesBonsProfs, ce sont déjà des millions de vues sur YouTube ! Programmes individuels Comme en classe, rends tes exercices à des profs, reçois leurs corrections commentées, et retiens les bonnes méthodes. Stages en ligne
  2. 2. Révise pendant tes vacances tout en profitant de ton temps libre grâce aux stages en ligne. 3 à 5 jours pour cartonner à ta rentrée scolaire ! Exercices gratuits Entraîne-toi et approfondis tes connaissances gratuitement. LesBonsProfs, ce sont des centaines d’exercices crées par des profs certifiés ou agrégés par l’Education nationale. Garantie confiance Tu t’abonnes au Pack Exam ou à l’année ? Profites d’une garantie “Diplômé ou remboursé” ! LesBonsProfs, c’est l’assurance d’une aide aux devoirs efficace et adaptée. Qui sont les étudiants inscrits en première année de licence, d’études de santé ou de DUT, à l’UVSQ en 2014-15 ? > La majorité d’entre eux était en terminale l’année précédente, en 2013-14. > Plus de la moitié a 18 ans ou moins, dont une part importante en DUT et en Droit. > Les filles sont majoritaires, excepté dans les disciplines scientifiques et en DUT. > Le plus souvent, ils ont obtenu un bac général, principalement scientifique, notamment dans les filières scientifiques. > La grande majorité est yvelinoise, avec une concentration importante dans les arrondissements du Sud et du Centre. Ouvrir un centre de soutien scolaire : une affaire rentable Les centres de soutien scolaire ouvrent de plus en plus ces dernières années. Et pour cause, une demande croissante de la part des parents d’élèves qui souhaitent offrir à ces derniers tous les moyens pour renforcer leurs connaissances, dans le but d’affronter les différentes épreuves au cours de la scolarité. En effet, la dégradation de la qualité de l’enseignement public a poussé nombre d’élèves à s’orienter vers ce type de centres pour améliorer leur niveau scolaire. Mais il y a aussi les élèves du privé qui souhaitent mettre toutes les chances de leur côté pour réussir leur scolarité. Et ce ne sont pas uniquement les enfants de niveau bas ou moyen cherchant à se remettre à niveau qui recourent à ces cours supplémentaires, leurs camarades brillants, en quête d’excellence, le font également. Il faut dire que c’est devenu un phénomène de mode auquel s’intéressent les élèves de tout niveau.
  3. 3. Dans ce contexte, plusieurs personnes ont ouvert ce type de centres, proposant des heures supplémentaires aux élèves du collège et du lycée notamment. D’ailleurs, certains propriétaires y ont vu un business rentable et ne manquent pas de pratiquer des prix défiant la concurrence, jouant ainsi sur le nombre d’élèves par classe. Revers de la médaille : une qualité d’enseignement qui laisse à désirer. D’autres, soucieux de préserver leur image et de maintenir un niveau décent d’enseignement se refusent d’encombrer les classes. Selon plusieurs propriétaires contactés à Casablanca et Rabat, le nombre d’élèves ne devrait pas dépasser dix par salle. Dans tous les cas, le business reste rentable : une école de soutien scolaire comprenant 4 salles d’une capacité de 8 élèves chacune et dispensant des cours de maths, de physique- chimie, de sciences et de français, peut dégager un bénéfice annuel net d’environ 180 000 DH, pour un chiffre d’affaires dépassant les 800 000 DH. Commençons d’abord par les pré-requis. Une personne souhaitant ouvrir une école de soutien scolaire doit trouver un local pouvant abriter un minimum de 4 salles de cours à raison de 8 élèves par classe, à réaménager entièrement. En effet, réorganiser l’espace en salles de cours en prévoyant également un bureau pour la secrétaire, peut nécessiter une enveloppe de 150 000 DH. S’ensuit alors l’étape de l’équipement. Il faut compter près de 132 000 DH pour acquérir des tables, chaises, tableaux, imprimante, photocopieuse, datashow, livres scolaires… Une fois ces éléments mis en place, le propriétaire doit prévoir un budget pour la publicité. Néanmoins, au regard du montant plombé par l’aménagement et l’équipement des lieux, les patrons ne misent pas beaucoup en communication. Mis à part quelques flyers distribués dans les collèges et lycées, la majorité des centres comptent sur le «bouche à oreille». A ce titre, une centaine de milliers de flyers distribués à un 1 DH chacun peut totaliser une somme de 100 000 DH. La création d’un site internet est essentielle certes, mais certains préfèrent ne pas le mettre en place au début de l’investissement. Ceci dit, avec la mise en place d’un site web, le coût global de l’investissement peut totaliser 392 000 DH. La masse salariale plombe près de 50% du chiffre d’affaires réalisé A côté de cet investissement, le propriétaire supporte des charges mensuelles liées essentiellement au loyer, à la masse salariale, aux frais de services, aux fournitures et occasionnellement à la communication. Tout d’abord, l’acquisition d’un local s’avère coûteuse pour nombre d’entre eux, surtout en début d’activité. Du coup, la plupart recourent à la location. Ainsi, avec un loyer mensuel de 12 000 DH par mois, le propriétaire peut disposer d’un
  4. 4. local convenable pour une charge annuelle de 144 000 DH. Ensuite, une école de soutien scolaire doit recruter au moins 4 enseignants pour les 4 plus importantes matières dont la pondération dans la note finale est élevée, à savoir les mathématiques, la physique-chimie (PC), les sciences et vie de la terre (SVT) et le français. Généralement, les enseignants des maths et de la PC sont mieux rémunérés que les autres. Avec une moyenne de 150 DH de l’heure pour les deux premiers et de 100 DH pour les deux autres, à raison de 2 heures par jour pendant les six jours de la semaine, le salaire total des enseignants atteint 24 000 DH, ce qui équivaut à 288 000 DH annuellement. Il faut dire que sur les quatre écoles de soutien scolaire contactées à Rabat et Casablanca, seulement une fonctionne dans un cadre formel, en assurant à leurs employés une couverture sociale. Cela revient au fait que les enseignants recrutés enseignent déjà dans des lycées ou des collèges où ils sont déjà déclarés. En plus de la secrétaire et de la femme de ménage, la masse salariale s’élève à près 30 000 DH par mois, soit 354 000 DH annuellement. Par ailleurs, il faut débourser près de 60 000 DH au titre des fournitures et 36 000 DH pour les frais de services en plus d’une assurance pour le local d’un montant moyen de 4 000 DH. Enfin, il faut compter près de 15 000 DH comme charges de publicité. En fait, les propriétaires déboursent des frais de communication en début d’année, à l’approche des examens et en fin d’année pour les cours d’été. Ainsi, les charges récurrentes nécessitent un montant annuel de 616 000 DH. Du côté des revenus, il faut différencier entre les cours de soutien qui s’effectuent au courant de l’année et les cours d’été proposés aux élèves pour avoir une longueur d’avance sur le programme attendu l’année suivante et qui sont facturés à un prix légèrement supérieur. Ainsi, avec un tarif normal avoisinant 600 DH par mois pour les maths et la PC et 500 DH pour les SVT et le français pour chaque élève, sachant que l’école prise en exemple peut accueillir 32 élèves, le chiffre d’affaires relatif aux dix mois de scolarité (de septembre à juin) se hisse à 704 000 DH. En ajoutant à cela les sessions d’été où seulement trois salles sont remplies sur les quatre existantes et avec une facturation de 100 DH de plus pour chaque matière, une école peut rapporter jusqu’à 115 200 DH pendant les deux mois de l’été. En y additionnant les frais d’assurance payés en début d’année par les élèves, soit 6 400 DH par an, les recettes totalisent 825 600 DH par an. Le bénéfice annuel net peut ainsi s’élever à 177 650 DH après déduction de l’impôt sur les sociétés, soit une marge nette de près de 20%. Cette dernière peut même dépasser 30% dans certains cas. Elle est le plus souvent dopée par des cours intensifs à l’approche des examens régionaux ou nationaux selon les niveaux. Certaines écoles vont plus loin en proposant aux bacheliers des cours de préparation aux
  5. 5. concours d’accès aux écoles nationales. Non seulement cela, pour maximiser leurs gains, et vu que le local demeure vacant durant la journée, certains propriétaires mettent ce dernier à la disposition de certains organismes de formation professionnelle, moyennant un loyer mensuel ou hebdomadaire. Notons enfin qu’aucune réglementation ne régit cette activité, que ce soit en termes de superficie à respecter, de nombre d’élèves par classe ou de compétence des enseignants. Walid Daou, associé du centre de formation professionnelle Edukaty, ne manque pas de lancer un appel aux autorités pour mettre les bases à ce métier, éviter l’anarchie qui caractérise le secteur et améliorer ainsi la qualité de l’enseignement. Vous recevez des cours imprimés et des accès aux ressources en ligne pour approfondir vos connaissances : conseils méthodologiques, fiches de travail, bibliographie, exercices d'autoévaluation… Vous bénéficiez d'une correction individualisée de vos devoirs par des enseignants de l'Education nationale qui notent votre progression. Vous pouvez choisir le parcours de formation qui correspond le mieux à vos objectifs : Préparation complète : accès à l’ensemble des cours préparant aux 2 épreuves écrites et aux deux épreuves orales. Pack admissibilité : préparation aux seules épreuves écrites (cours et devoirs identiques à ceux de la formation complète). Pack admission : préparation aux seules épreuves orales (cours et devoirs identiques à ceux de la formation complète). Vous avez la possibilité de compléter la préparation choisie avec des devoirs supplémentaires si vous souhaitez un entrainement supplémentaire pour certaines épreuves. Épreuves d'admissibilité Chaque cours préparant à une épreuve écrite se compose :
  6. 6. des fascicules « papier » qui constituent le cœur de votre préparation ; de ressources Internet qui vous permettront d’approfondir et de réinvestir vos connaissances : activités, points méthodologiques, autoévaluations etc. L’utilisation conjointe des fascicules et de votre espace de formation en ligne, associée à la rédaction des devoirs (2 en français, 2 en mathématiques), vous offre une préparation optimale à ces épreuves. Épreuves d'admission 1re épreuve orale : mise en situation professionnelle Les cours sont complétés par des ressources en ligne : activités interactives, fiches de synthèses, glossaire, méthodologie etc. qui vous aideront à aborder concrètement les épreuves. Options proposées : Histoire Géographie Enseignement civique et moral Histoire des arts Arts visuels Musique Sciences et technologie Quelle que soit l’option choisie, la préparation est composée : d’un cours général méthodologique (papier et en ligne), commun à toutes les options, pour vous aider à construire votre dossier pédagogique. d’un cours optionnel dans la discipline choisie, téléchargeable sur votre espace de formation.
  7. 7. d'exemples de dossiers pédagogiques analysés et commentés, téléchargeables de 2 devoirs 2de épreuve orale Enseigner l’éducation physique et sportive à l’école primaire Ce cours s’appuie sur les quatre champs de compétences spécifiques du programme d’EPS à l’école. À partir d’études de cas concrets, en lien avec la connaissance du développement de l’enfant et des grands domaines du socle commun, il propose des illustrations pédagogiques (activités et séquences d’enseignement). Connaître le métier de professeur des écoles et le système éducatif Cette épreuve vous demande une bonne connaissance du système éducatif et une réflexion sur le métier d’enseignant. La préparation est constituée d’un fascicule de cours, d’une méthodologie de l’épreuve et d’activités interactives en ligne. E-learning Plus besoin de se déplacer dans un centre de formation ou de faire venir un formateur dans l'entreprise avec la formation en ligne ou le e-learning Le point sur l'avènement des nouvelles technologies de l'information et de la communication à l'origine de ce phénomène. Devis E-learning e-learning L'e-learning, c'est quoi? L'e-learning recouvre toutes les méthodes de formation s'appuyant sur l'outil informatique. Cette définition large inclut plusieurs axes indépendants :
  8. 8. supports en ligne ou hors-ligne, apprentissage individuel ou collectif, formateur présent, à distance, voire absent. D'autres termes sont parfois utilisés, tels que : formation en ligne, apprentissage en ligne, enseignement en ligne, formation à distance, enseignement à distance… Les normes de l'e-learning Face au développement de l'e-learning, des normes ont été créées pour encadrer ses pratiques. Ainsi, les contenus utilisés dans le cadre de l'e-learning répondent généralement à un ou plusieurs des standards AICC, IMS, SCORM, LOM et QTI. Ces standards ont plusieurs objectifs dont les principaux sont : uniformiser l'indexation des divers contenus, permettre de partager les contenus pédagogiques entre différents environnements, assurer l'interopérabilité des contenus entre eux et avec les plateformes d'e-learning, permettre la combinaison de « briques » ou modules élémentaires de formation pour créer une formation sur-mesure.
  9. 9. Choisir un prestataire en E-learning Lorsqu'on met en place une solution d'e-learning (parfois orthographié « elearning »), on fait souvent appel à des prestataires externes, techniques et pédagogiques. Voici quelques critères pour éclairer votre choix. Les standards de l'e-learning L'e-learning (parfois orthographié « elearning ») a donné lieu à plusieurs standards parmi lesquels on peut citer AICC, IMS, SCORM, LOM et QTI. A quoi servent ces normes et quelles sont leurs spécificités ? Devis E-learning Présentation Face au développement de l'e-learning, des normes ont été créées pour encadrer ses pratiques. Ainsi, les contenus utilisés dans le cadre de l'e-learning répondent généralement à un ou plusieurs des standards AICC, IMS, SCORM, LOM et QTI. Ces standards ont plusieurs objectifs dont les principaux sont : uniformiser l'indexation des divers contenus, permettre de partager les contenus pédagogiques entre différents environnements, assurer l'interopérabilité des contenus entre eux et avec les plateformes d'e-learning, permettre la combinaison de « briques » ou modules élémentaires de formation pour créer une formation sur-mesure. Un bon LMS (learning management system) respecte généralement l'une de ces normes, sinon toutes. Analyser les besoins
  10. 10. Il faut d'abord identifier les besoins auquel le projet e-learning doit répondre pour : l'entreprise : quel est le but de la formation ? les apprenants : qu'attendent-ils de la formation ? Identifier les technologies On peut ensuite effectuer les choix techniques de la plateforme e-learning. Il faut garder en tête les choix pédagogiques au cours de cette étape. Ainsi, s'il a été déterminé pendant la phase d'étude que la diffusion vidéo était essentielle, cette fonctionnalité est un prérequis de tout choix technique. Il faut répondre aux questions suivantes : Un LMS est-il mis en place ? Si oui, lequel ? Quelles sont les caractéristiques du poste client ? Où sont installés les contenus et leur éventuel système de gestion ? Comment les apprenants accèdent-ils aux formations ? Quelles normes faut-il prendre en charge ? Une plateforme de m-learning est-elle installée en complément ? Acquérir les contenus Le cœur de l'e-learning n'est pas la plateforme technique mais bien les formations. Le cahier des charges définit les modalités d'apprentissage. Il convient de choisir des contenus adaptés à ces modalités. Les formations peuvent être : des « packages » prédéfinis : particulièrement adaptés aux formations « génériques » telles que les formations en langues ou en bureautique, des formations élaborées sur mesure pour l'entreprise : presque obligatoires lorsque la formation couvre des sujets spécifiques à l'entreprise, une agrégation de contenus existants (PDF, vidéos…) : peu coûteuse, mais souvent moins efficace. Elle manque, la plupart du temps, de scénarisation, de progression et d'évaluation. Démarrer un projet pilote
  11. 11. Un projet pilote d'e-learning permet d'évaluer une première formation dans la configuration choisie par l'entreprise. Les retours des apprenants et des formateurs engagés dans cette première formation permettent de rectifier les éléments qui posent problème, tant au niveau de la forme que du fond. Il s'agit d'une phase de test limitée avant le déploiement complet. Il ne faut pas hésiter à répéter cette phase pilote après les premiers ajustements. Déployer le projet Lorsque le projet pilote s'est bien déroulé, on peut déployer le véritable projet. Ce déploiement est généralement progressif. D'un point de vue budgétaire, il est souvent plus pertinent de ventiler l'acquisition des contenus sur plusieurs mois, voire quelques années, que d'investir dans un grand nombre de formations dès le début. D'autre part, les premiers retours sur le déploiement à grande échelle peuvent faire apparaître des préférences ou des rejets pour certaines modalités d'apprentissage ou certains types de contenus. Un déploiement progressif permet de prendre cela en compte. Accompagner les apprenants Il ne suffit pas de mettre en place une plateforme et des contenus pour que le projet d'e- learning soit un succès. Le risque est que l'apprenant se sente peu motivé et isolé. L'accompagnement des apprenants par ses pairs (fonctions sociales d'un LMS), par un tuteur ou par un coach est fortement recommandé. Les retours des apprenants doivent être encouragés et pris en compte pour les futures évolutions du système et l'acquisition de nouvelles formations. Evaluer les bénéfices Le projet d'e-learning ne s'arrête pas au déploiement de la solution d'e-learning et à l'achat régulier de formations. Les bénéfices doivent être évalués : Les apprenants sont-ils satisfaits ? Les formations sont-elles efficaces ? Les apprenants ont-ils effectivement intégré les compétences et connaissances souhaitées ? Le retour sur investissement est-il satisfaisant ? La réponse à ces questions détermine l'avenir de l'e-learning dans l'entreprise et les éventuelles
  12. 12. modifications à apporter à ses modalités. Cahier des charges d'un projet e-learning La première étape de la mise en place d'un projet d'e-learning (parfois orthographié « elearning ») est de constituer un cahier des charges. Les points suivants doivent y être développés. Devis E-learning Contexte Il est fort utile de rappeler aux prestataires le contexte dans lequel la solution d'e-learning doit être déployée. Ce rappel peut contenir les éléments suivants : domaine d'activité de l'entreprise, nombre de salariés et statistiques (services, métiers…), profil du public ciblé, raisons du développement du projet, ressources disponibles, objectifs poursuivis et avantages attendus, personnes et équipes responsables de la gestion du projet. Pour assurer l'adéquation de la solution au contexte de l'entreprise, cette section doit être aussi précise que possible. Dans l'idéal, elle doit quantifier les différents éléments. Analyse des besoins Les besoins de l'entreprise et des apprenants doivent être recensés. Les éventuelles contraintes font également partie des besoins à satisfaire. On peut, par exemple, poser les questions suivantes :
  13. 13. Quelles sont les attentes de l'entreprise ? Quelles sont les attentes des apprenants ? Quelles sont les contraintes des formateurs : formats des contenus, modalités d'apprentissage… ? Quelles sont les contraintes des apprenants : environnement de travail, horaires, flexibilité… ? Quelles sont les contraintes matérielles ? Fonctionnalités demandées Un LMS (Learning Management System) est souvent modulaire et les différents modules peuvent être activés ou désactivés à la demande. Le cahier des charges doit énumérer les fonctionnalités identifiées par les apprenants et les formateurs. Cette liste est utile à la fois lors du choix de la plateforme technique et lors de sa configuration. Accès a la plateforme e-learning Droits d'accès Le cahier des charges doit définir les politiques d'accès. La plateforme d'e-learning est-elle considérée comme accessible à tous ou certaines formations sont-elles à accès restreint ? Il est à noter qu'ajouter des restrictions d'accès a posteriori est souvent complexe et sujet à erreurs. Lieux d'accès La définition des accès à la plateforme doit également s'intéresser aux postes clients à partir desquels elle est accessible : L'accès à la plateforme est-il limité aux postes de l'entreprise ? La plateforme est-elle accessible depuis Internet ? (Pour plus d'informations : cahier des charges site internet) Faut-il prévoir des accès sécurisés au réseau de l'entreprise depuis l'extérieur ? (sécurité réseau informatique) Certains contenus doivent-ils être accessibles en m-learning ? Profil des contenus
  14. 14. Les solutions d'e-learning s'appuient sur du contenu créé sur mesure pour l'entreprise ou sur du contenu « sur étagère » prédéfini. Le cahier des charges définit les conditions dans lesquelles on fait appel à l'une ou l'autre de ces offres : type et objet de la formation, type de contenu, conditions tarifaires… Stratégies pédagogiques Les stratégies pédagogiques ont une influence sur plusieurs éléments : choix du LMS et des fonctionnalités à activer, choix des modules de formation, choix des contenus, gestion de l'infrastructure. 2 axes se dégagent ici : le synchronisme de la formation et la présence du formateur. Synchrone ou asynchrone On peut diviser les contenus d'e-learning en 2 catégories : les contenus synchrones : ils nécessitent que l'apprenant et le formateur soient connectés à la plateforme en même temps. C'est par exemple le cas des sessions en salle de classe virtuelle, les contenus asynchrones : l'apprenant y accède à tout moment, peut mettre en pause et répéter sa séquence d'apprentissage. C'est le cas des documents écrits ou des vidéos. Une solution d'e-learning peut utiliser ces 2 composantes. La communication entre apprenants, ou entre apprenant et formateur peut également être synchrone (chat, vidéoconférence) ou asynchrone (messagerie, forums).
  15. 15. Accompagnement L'accompagnement des apprenants peut être : présentiel : l'apprenant se trouve dans la même salle que le formateur, distantiel : l'apprenant et le formateur communiquent par voie électronique, le plus souvent par le biais des outils de communication du LMS. De nombreuses formations d'e-learning combinent ces 2 éléments. Les séances en présentiel complètent l'apprentissage autonome ou semi-autonome. Pour des formations à forte composante pratique, les sessions présentielles sont presque une obligation. Utilisation de la plateforme Pour finir, le cahier des charges énonce les contraintes associées à l'interface de la plateforme. Identification Même si la plateforme est libre d'accès, l'identification des apprenants est essentielle pour la plupart des fonctionnalités du LMS, en particulier le tracking, les évaluations et les moyens de communication. L'identification est-elle liée à l'identification informatique au sein de l'entreprise ? Est-elle découplée ? Si oui, comment est-elle gérée ? Interface La plateforme d'e-learning doit être simple et agréable à utiliser. Les utilisateurs (formateurs et apprenants) doivent être consultés. Leurs remarques et besoins doivent faire partie du cahier des charges. Respect des normes Le respect des normes de l'e-learning assure l'interopérabilité entre la plateforme et les contenus, ainsi que des contenus entre eux. Il est donc essentiel de choisir des prestataires compatibles avec les normes les plus reconnues : SCORM, AICC, IMS et QTI. Expertise Le prestataire de contenus doit afficher une expertise reconnue dans les domaines pour lesquels il offre des formations. Il ne faut pas hésiter à faire appel à plusieurs prestataires. Un prestataire
  16. 16. reconnu pour ses formations en langues n'aura peut-être pas la même expertise pour une formation en bureautique. Démonstrations Que ce soit pour le prestataire technique ou pour le prestataire de contenus, celui-ci doit pouvoir vous proposer une démonstration de ses produits. La démonstration de la plateforme doit couvrir l'interface des apprenants et celle des formateurs. La démonstration de contenus doit être dans le domaine de ceux que vous envisagez d'acheter. Modularité Pour la plateforme comme pour les contenus, il est inutile, voire nuisible et coûteux, de disposer d'éléments dont on ne se sert pas. Une plateforme modulaire permet de n'activer que les modules nécessaires pour les formations. La liste des modules peut évoluer en fonction des besoins exprimés. Des contenus modulaires peuvent être combinés de la manière qui convient le mieux à l'entreprise, aux formateurs et aux apprenants. Cette opération est plus difficile, voire impossible, avec des contenus monolithiques. Prix Le coût d'une solution d'e-learning regroupe plusieurs composantes : prix de la plateforme, coût de la maintenance et de l'assistance autour de la plateforme, coût des formations sur étagère, coût des formations sur mesure. Tous ces facteurs doivent être considérés dans l'évaluation du coût de la solution d'e-learning choisie, et du ou des prestataires associés. Présentation Le LMS est l'interface informatique entre le formateur et les apprenants. Ses fonctionnalités dépassent de loin le simple dépôt de documents à télécharger. La plupart des logiciels de LMS
  17. 17. permettent d'activer ou de désactiver des modules en fonction des besoins identifiés par le formateur et les apprenants. Composants Outils pédagogiques Même s'il ne peut s'y réduire, le cœur de métier du LMS reste la gestion des contenus pédagogiques. Les composants suivants sont donc généralement un point commun des plateformes d'e-learning : affichage des contenus pédagogiques, tracking : le parcours des apprenants (résultats des évaluations, temps passé sur les modules…) est enregistré. Cela permet au formateur d'évaluer la qualité des contenus pédagogiques et l'assiduité des apprenants, quiz : ils permettent l'évaluation et l'auto-évaluation des apprenants, outils de conception du contenu pédagogique. Outils de communication En plus des outils pédagogiques, le LMS propose souvent différents moyens de communication entre l'apprenant et le formateur ou entre co-apprenants : messagerie : système de communication asynchrone (c'est-à-dire en décalé), utilisé le plus souvent d'une seule personne à l'autre, forums : système de communication asynchrone où tous les participants au forum peuvent suivre toutes les discussions, chat ou messagerie instantanée : système de communication synchrone (c'est-à-dire en simultané) permettant à plusieurs personnes de discuter en temps réel, audio ou vidéoconférence : chaque participant équipé d'un micro et d'une caméra peut prendre part à la vidéoconférence. C'est le moyen de communication le plus proche d'une interaction en présentiel, tableau blanc interactif : il peut s'agir d'un tableau interactif réel, utilisé par le formateur lors de sessions vidéo et utilisable à distance. Il peut aussi s'agir d'une zone partagée dans le navigateur
  18. 18. sur laquelle les utilisateurs peuvent partager des schémas ou textes rapides, documents partagés : un dépôt de documents partagés permet de distribuer des documents structurés à une partie ou à tous les apprenants, wiki : site web librement éditable, sondages : ils permettent de recueillir l'avis des apprenants sur les contenus, les dates, les fonctionnalités de la plateforme…, calendrier et agenda : ils servent à définir des dates butoir pour certains événements (évaluations, sessions présentielles…). Méta-informations Pour des plateformes d'e-learning gérant un nombre important d'apprenants et de formateurs, il est souvent pratique de disposer de canaux de communication pour les « méta-informations » telles que la disponibilité et les modalités d'utilisation de la plateforme. L'e-learning (utilisation de plateforme informatique, le plus souvent à distance) rend cela particulièrement important. Les outils suivants peuvent être exploités : news : communications dont la validité est limitée dans le temps, blog : contenu mis à jour régulièrement, dont la pertinence ne diminue pas avec le temps, FAQ : réponses aux questions fréquemment posées, glossaires : termes et jargon fréquemment utilisés sur la plateforme, flux RSS : ceux-ci permettent aux utilisateurs de ne pas avoir à se connecter à la plateforme d'e- learning pour savoir que de nouveaux contenus ou de nouvelles informations sont disponibles. Les flux RSS peuvent être utilisés au sein d'un lecteur qui actualise régulièrement les informations qu'il reçoit. Les informations sont alors présentées à l'apprenant au même titre que ses autres flux d'actualité, personnels ou professionnels.

×