Clic !

101 vues

Publié le

projet ouvert textes et photos

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
101
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Remplacer l’image. Trouver un titre.
  • Clic !

    1. 1. Clic ! présenté par Michèle Baillargeon et Gabrièle Christ 2011 à ? © Michèle Baillargeon et Gabrièle Christ
    2. 2. Le projet Clic ! se veut une œuvre à double cœur. Inspirée par une photo prise par Gabrièle, Michèle écrit quelques mots. À partir d’un texte de Michèle, Gabrièle capture une image. L’alternance est la seule règle. Ce jeu peut avorter rapidement ou se poursuivre jusqu’à l’arrêt du battement d’un des deux cœurs. Peu importe où nous sommes sur la planète.
    3. 3. La vie rêvée… Elle rêvait de parcourir, lentement, main dans la main avec lui, les rues de son quartier. Elle se retrouve juchée sur des talons hauts, accrochée à son bras, essayant tant bien que mal de suivre son allure rapide.
    4. 4. Paysage automnal À la halte routière de Villeroy, l’autobus déverse son flot de touristes japonais. Comme des oiseaux, ils s’éparpillent en pépiant sur le gazon vert. Ils reprennent leur place les bras chargés de feuilles d’érable multicolores.
    5. 5. Regarde ! Même si les Montréalais ont inventé les télescopes touristiques, certains refusent de s’y soumettre.
    6. 6. Retour au calme La pulsation de la ville a cessé. Elle se repose. La nuit tombe. Les lampadaires allument leur panier de lumière. La mosaïque des fenêtres émet une lueur translucide.
    7. 7. Pssssst ! Tous m’ignorent. Comme si j’étais transparent. Pourtant, ce matin, j’étais certain de me faire remarquer. Je me sens vraiment seul. Indifférence ou myopie ?
    8. 8. Samedi de février La tombée a commencé hier. Des petites têtes d’épingle fondaient presque avant de toucher terre. Et puis, s’éparpillèrent des pétales de lilas blanc qui commencèrent à recouvrir le sol. Alors, des flocons comme des grains de maïs soufflé se mirent à coller sur toutes les surfaces. Ils s’agglomèrent ce matin sur les arbres et tombent lentement des branches comme des peaux de lièvre. Une épaisse chape de ouate s’étend sur mon jardin.
    9. 9. Trois tristes trouées Brèches immobiles vers un autre monde. Un regard vers l’intérieur figé des choses sans défense. Un univers urbain privé de la protection vivante des êtres humains qui l’ont habité.
    10. 10. Harmonica Malgré les ordinateurs, les téléphones cellulaires et les jeux en ligne, certains préfèrent le blues des vagues et de l’harmonica.
    11. 11. L’arbre déserté Aucune feuille. Aucun battement d’ailes. Ce sont les cabanes des oiseaux rares qui attendent dan s le dénuement de hivernal.
    12. 12. Embarquez ! Un navire c’est une promesse de liberté provisoire. Les marins le savent bien, eux qui ressentent le mal de terre.
    13. 13. Humour de bottines ─J’ai toujours trouvé le voyage plus intéressant que la destination. Et toi ? ─Surtout lorsque nous sommes près du but. ─Tu veux dire du rebut.
    14. 14. Brume La terre se sent incertaine. La mer devient confuse. Le soleil paresse. Un bain de tiédeur enveloppe le paysage.
    15. 15. Repères Nous baignons dans un monde de signes : les signes, les symboles, les marques, les images, les traces, les feux de circulation, les pancartes, les plaques destinées à indiquer les noms des rues et les numéros des maisons nous entourent quotidiennement.
    16. 16. Le mystère des kimonos Que cachent les femmes sous leurs atours ? Un coussin pour une roupillon ? Un parachute ? Qu’en pensez-vous ?
    17. 17. Les hommes en lilas Violonviola flute flutiau
    18. 18. La terre se défoule Ça suffit avec la pollution ! Arrêtez le gaspillage ! Traitez-moi avec respect finalement !
    19. 19. Pourquoi attendre ? Ces gens ne sont pas malheureux . Ils ne sont tout simplement pas prêts à être heureux.
    20. 20. Oiseaux de mer Un affolement de plumes s’échappera du sol pour rejoindre le ciel.
    21. 21. Froufrou Le bruissement des feuilles. Le froissement des tissus. Les soupirs de la mariée.

    ×