Cascades du sautadet gard

439 vues

Publié le

CASCADES DANS LE GARD

Publié dans : Art & Photos
1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
439
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cascades du sautadet gard

  1. 1. Les cascades du Sautadet sont une série  de chutes d'eau et de rapides d'un niveau  progressif de 15 mètres situés sur le cours de  la Cèze, à hauteur de la commune de la Roque- sur-Cèze, dans le département du Gard . GPS : 44.193554, 4.522568
  2. 2. Les cascades du Sautadet se sont formées par l'action érosive de la rivière sur une masse rocheuse calcaire d'environ 500 mètres de large, soulevée lors du  plissement alpin. Elles consistent en de très nombreuses cavités se recoupant la plupart du temps en nids de poule, corbeilles, gours, voire en grands  « chaudrons ». La profondeur de ces derniers peut dépasser les 10 mètres. Ils retiennent une eau chatoyante sous les rayons du soleil au zénith à cet endroit  et les ombres qu'il projette.
  3. 3. En amont, l' eau s' écoule au dessus d' un barrage.
  4. 4. Les cascades ont pour surnom « le saut du diable » et un dicton dit : « à la roque le diable s'y croque », en référence aux nombreux morts par imprudence  qui ont lieu depuis des années. Le mot « Sautadet » provient du nom Hadès, dieu grec de la mort et du monde invisible. Le « saut de l'Hadès » fait ainsi  référence aux grottes souterraines invisibles en surface, où le courant peut atteindre 1 000 m3  à la seconde en période de crue et donc provoquer des  accidents mortels. Cette forte turbulence des eaux associée à un relief accidenté, sur lequel les crues déposent du limon glissant, font des cascades du  Sautadet un site réputé dangereux (30 morts depuis 1960).
  5. 5. Les cascades du Sautadet sont classées « zone naturelle », dont la rive gauche est publique et la rive droite privée.
  6. 6. Le cours de la Cèze est ponctué de cascades bouillonnantes, de cavités alvéolaires creusés dans la roche et appelés "marmites de géants".

×