ciscomadesimple.be https://www.ciscomadesimple.be/2013/05/28/vrrp-virtual-router-redundancy-protocol/
Steve De
Jongh
VRRP ...
R1(config-if)# vrrp 1 ip 192.168.0.254
R1(config-if)# vrrp 1 priority 200
R1(config-if)# vrrp 1 preempt
L’interface Fa0/0 ...
State is Master
Virtual IP address is 192.168.0.254
Virtual MAC address is 0000.5e00.0101
Advertisement interval is 1.000 ...
traitement en cours...
Rating: 9.0/10 (3 votes cast)
VRRP : Virtual Router Redundancy Protocol, 9.0 out of 10 based on 3 r...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ciscomadesimple.be vrrp virtual router redundancy protocol

337 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
337
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ciscomadesimple.be vrrp virtual router redundancy protocol

  1. 1. ciscomadesimple.be https://www.ciscomadesimple.be/2013/05/28/vrrp-virtual-router-redundancy-protocol/ Steve De Jongh VRRP : Virtual Router Redundancy Protocol Dans l’article précédent nous avons vu une mise en oeuvre simple de HSRP qui permet de gérer la redondance de passerelle (entre autre). Bien que simple à mettre en place, HSRP a comme principal defaut d’être propriétaire Cisco. Voici donc une mise en place équivalente de VRRP, protocole standard défini dans la RFC 5798… Afin de permettre une comparaison facile avec HSRP, j’ai gardé la même structure pour l’article. La topologie La topologie est similaire à celle utilisée dans l’article sur HSRP. R1 et R2 seront donc les deux passerelles par défaut à faire fonctionner en redondance. R1 et R2 communiqueront à l’aide de VRRP par leurs interfaces FastEthernet afin de négocier leur rôle. Principe général VRRP est donc, à l’instar de HSRP, également un protocole qui fourni une solution de continuité de service principalement pour la redondance de passerelles par défaut. Pour chaque réseau, on associe les interfaces des routeurs à un groupe VRRP (le même n° de groupe pour toutes les interfaces qui doivent assurer le même rôle). A ce groupe on associe une adresse IP virtuelle (dans le cas présent ce sera 192.168.0.254). La redondance est mise en place par le biais du protocole ARP. Lorsque le PC doit envoyer une trame à sa passerelle, il émet une requête ARP et celle-ci répond en fournissant son adresse MAC. Dans le cas de VRRP, les routeurs vont associer une adresse MAC particulière à l’adresse IP virtuelle sous la forme 00:00:5E:00:01:XX (où XX est le n° du groupe VRRP). Dés lors, pour le PC, quoi qu’il arrive, ce sera cette adresse MAC qui identifiera sa passerelle. De leur côté les routeurs dialoguent par multicast (224.0.0.18) afin de négocier et de savoir qui devra se charger de traiter la trame destinée à l’adresse MAC VRRP. Configuration de R1 R1(config)# interface FastEthernet0/0
  2. 2. R1(config-if)# vrrp 1 ip 192.168.0.254 R1(config-if)# vrrp 1 priority 200 R1(config-if)# vrrp 1 preempt L’interface Fa0/0 de R1 fonctionnera dans le groupe VRRP n°1 auquel on a associé l’adresse IP virtuelle 192.168.0.254. En plus on a défini une priorité de 200 (la plus grande priorité sera la passerelle effective) et on active le droit de préemption (si R1 tombe en panne, R2 prend le relai… mais is R1 revient, il reprendra sa place, sans préemption, R2 resterait la passerelle). Configuration de R2 R2(config)# interface FastEthernet0/0 R2(config-if)# vrrp 1 ip 192.168.0.254 R2(config-if)# vrrp 1 priority 100 La configuration de R2 est similaire à celle de R1. Notez que les deux routeurs doivent être configurés dans le même groupe et gérer la même adresse virtuelle, sans quoi il n’y aura soit pas de dialogue VRRP soit un conflit d’adresse. Vérification Configuration de C1: NAME IP/MASK GATEWAY MAC VPCS1 192.168.0.10/24 192.168.0.254 00:50:79:66:68:00 Test de communication vers 1.1.1.1 VPCS[1]> ping 1.1.1.1 1.1.1.1 icmp_seq=1 timeout 1.1.1.1 icmp_seq=2 ttl=254 time=25.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=3 ttl=254 time=25.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=4 ttl=254 time=32.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=5 ttl=254 time=31.000 ms Il est intéressant d’analyser la table ARP de C1… VPCS[1]> arp 00:00:5e:00:01:01 192.168.0.254 expires in 114 seconds C1 a bien émi une requête ARP pour obtenir l’adresse MAC correspondant à 192.168.0.254, qui correspond bien à une adresse MAC VRRP où le dernier byte est défini par le n° de groupe VRRP. VPCS[1]> trace 1.1.1.1 trace to 1.1.1.1, 8 hops max, press Ctrl+C to stop 1 192.168.0.1 19.000 ms 10.000 ms 9.000 ms 2 172.16.0.1 20.000 ms 10.000 ms 10.000 ms 3 1.1.1.1 20.000 ms 10.000 ms 10.000 ms On constate ici que R1 assure bien le role de 192.168.0.254 Vérification de la configuration Vérification du fonctionnement de VRRP sur R1 : R1#show vrrp FastEthernet0/0 - Group 1
  3. 3. State is Master Virtual IP address is 192.168.0.254 Virtual MAC address is 0000.5e00.0101 Advertisement interval is 1.000 sec Preemption enabled Priority is 200 Master Router is 192.168.0.1 (local), priority is 200 Master Advertisement interval is 1.000 sec Master Down interval is 3.218 sec R1# Le « State » indique soit Master (actif) soit Backup (en standby). Le reste des informations est explicite. Que se passe-t-il si R1 tombe en panne … Test de fonctionnement en mettant Fa0/0 de R1 en shutdown… R1(config-if)#shutdown *Mar 1 02:21:46.399: %VRRP-6-STATECHANGE: Fa0/0 Grp 1 state Master -> Init *Mar 1 02:21:48.403: %LINK-5-CHANGED: Interface FastEthernet0/0, changed state to administratively down *Mar 1 02:21:49.403: %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface FastEthernet0/0, changed state to down Réaction immédiate de R2 … R2# *Mar 1 02:21:41.727: %VRRP-6-STATECHANGE: Fa0/0 Grp 1 state Backup -> Master R2 est bien devenu la passerelle active, vérifions sur C1… VPCS[1]> ping 1.1.1.1 1.1.1.1 icmp_seq=1 ttl=254 time=26.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=2 ttl=254 time=19.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=3 ttl=254 time=19.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=4 ttl=254 time=19.000 ms 1.1.1.1 icmp_seq=5 ttl=254 time=19.000 ms VPCS[1]> arp 00:00:5e:00:01:01 192.168.0.254 expires in 7 seconds Comme pour HSRP, la table ARP de C1 reste idendique. La transition entre R1 et R2 est transparente pour C1. VPCS[1]> trace 1.1.1.1 trace to 1.1.1.1, 8 hops max, press Ctrl+C to stop 1 192.168.0.2 9.000 ms 9.000 ms 9.000 ms 2 172.16.0.5 10.000 ms 10.000 ms 10.000 ms 3 1.1.1.1 10.000 ms 11.000 ms 10.000 ms Conclusion Pour une configuration aussi simple, VRRP fonctionne quasiment comme HSRP, il n’y a donc pas grand chose d’autre à ajouter. Les différences majeures se situent dans les rouages du protocole (adresse multicast utilisée, adresse MAC etc.). VN:F [1.9.22_1171]
  4. 4. traitement en cours... Rating: 9.0/10 (3 votes cast) VRRP : Virtual Router Redundancy Protocol, 9.0 out of 10 based on 3 ratings © 2015 CISCOMADESIMPLE.BE

×