SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Faculté de médecine d’Oran
Service de pneumologie
Dr Sahraoui.K
LA PRIMO-INFECTION TUBERCULEUSE
« TUBERCULOSE INFECTION »
I/Introduction/ Généralités :
- La tuberculose est une maladie due à une mycobactérie : le bacille de Koch.
- Elle reste un problème majeur de santé publique dans les pays en voie de développement
où elle entraîne 3 millions de décès par an.
A/Bactériologie :
La tuberculose humaine est presque toujours due au Mycobactérium Tuberculosis ou
bacille de koch (BK), Mycobactérium Bovis et Mycobactérium Africanum sont beaucoup
plus rarement en cause.
Le BK est un germe à croissance lente (20h), il est strictement aérobie.
B/Transmission de l’infection tuberculeuse :
Est exclusivement interhumaine elle est réalisés quand certaines conditions sont réunis :
• le malade doit éliminer de nombreux BK.
• Le contact étroit et répété avec le malade bacillifère.
• Le malade qui a des accès de toux répétés.
La voie de pénétration habituelle est la voie aérienne par inhalation de bacilles véhiculés
par les gouttelettes muco salivaires projetées par les malades bacillifères en parlant, en
toussant (3500 particules à pouvoir infectant sont produites par une seule secousse de
toux, un éternuement projette jusqu’à 1 million de gouttelettes).
C/Les lésions induites par le bacille :
La pénétration du BK dans le poumon d’un sujet indemne d’infection TBC n’entraîne pas de
réaction tissulaire immédiate.
· Le bacille se multiplie in situ pendant 15 à 20 réalisant le chancre d’inoculation (lésion
d’allure exsudative inflammatoire non spécifique).
. Les BK subissent une phagocytose par les macrophages qui ne peuvent pas les détruire, ils les
transportent vers les ganglions lymphatiques du poumon (ganglions satellites) puis par voie
sanguine dans tout l’organisme.
· Cette diffusion initiale est à l’origine des localisations secondaires de la maladie.
· L’ensemble : chancre d’inoculation + ganglion satellite est dénommé « complexe primaire
tuberculeux ».
· partir de la 3ème semaine, survient une réaction immunitaire de défense de type cellulaire
arrêtant la diffusion bacillaire (nécrose caséeuse + follicule formé de lymphocytes, de
cellules épithélioïdes et de cellules géantes) ce follicule tuberculoïde n’est pas spécifique
de la TBC.
• L’immunité: Deux états biologiques caractérisent la pénétration du BK dans
l’organisme : l’immunité acquise et l’allergie tuberculeuse.
L’immunité acquise: se développe vers le 15ème
jour suivant le contact infectant initial,
les Ac cellulaires portés par les lymphocytes permettent alors l’immobilisation et la
destruction des bacilles ; il en résulte un arrêt de la dispersion bacillaire hors du
complexe primaire.
Le phénomène de KOKH : illustre cette immunité acquise ; l’introduction de bacilles
dans un organisme préalablement tuberculisé produit une réaction locale précoce
accélérée inflammatoire sans diffusion ganglionnaire générale qui évolue vers la
cicatrisation.
L’immunité acquise : préserve de l’évolution vers la TBC maladie en s’opposant à
l’essaimage bacillaire et à l’implantation de bacilles nouveaux venus de l’extérieur.
Cette immunité n’est cependant pas absolue ; elle peut se faire déborder, ce n’est pas une
protection absolue.
La vaccination par le BCG : tire son principe et sa justification des effets bénéfiques
de l’immunité acquise qui apparaît chez la plupart des sujets vaccinés ;
L’allergie tuberculinique : ou « hypersensibilité tuberculinique » apparaît après une
phase de latence dite « période anté-allergique » de 3 à 12 semaines après le contact
infectant.
Cette hypersensibilité est :
- spécifique : n’apparaît que par des Ag spécifiques (BK vivant, tué ou des extraits de BK ±
purifié).
- Retardée : n’apparaît qu’après une certaine durée (5 à 6h) et atteint son max en 24 à
48h.
- A médiation cellulaire : ne peut être transmise par du sérum.
La réaction cutanée tuberculinique(Intra-dermo réaction IDR) : permet d’extérioriser
l’allergie tuberculinique et de faire le diagnostic de l’infection TBC dont elle est le
témoin.
II. La Primo-infection tuberculeuse :
* Définition : C’est l’ensemble des manifestations anatomiques, cliniques et biologiques
présentés par un organisme après le premier contact infectant avec le BK.
1-La primo infection latente (tuberculose infection) :
Définie en situation de contage familial par une réaction tuberculinique positive ≥ à 10
mm, en l’absence de cicatrice vaccinale et de signes cliniques et/ou radiologiques
évocateurs d’une tuberculose.
2-La primo-infection tuberculeuse patente : correspond à une maladie tuberculeuse
évoluant d’emblée en raison d’une inhalation massive et prolongée de BK et/ou une
immunodépression.
- Elle peut être révélée par :
• Des signes généraux : asthénie, anorexie, amaigrissement et une fièvre.
• Des signes respiratoires : toux, douleur thoracique, dyspnée.
• Des signes digestifs : diarrhée avec fièvre élevée, AEG et une SPM : typhobacillose de
Landouzy.
• Des manifestations cutanées : érythème noueux qui fait suite à des arthralgies voire à
un énanthème et évolue en poussées successive en 3 à 5 semaines.
• Des manifestations oculaires : kératoconjonctivite.
• Des ADPs qui peuvent être cervicales, sous maxillaires, axillaires.
• - Les anomalies radiologiques peuvent être :
• une ADP médiastinale.
• Un chancre pulmonaire d’inoculation de moins d’un centimètre de diamètre.
• Une opacité parenchymateuse liée à une atélectasie.
• Ultérieurement des calcifications dans un nodule parenchymateux ou dans un ganglion
lymphatique voisin.
III. Evolution :
1- Précoce : elle dépend de l’âge, terrain, l’importance du contact infectant, durée de la
phase ante-allergique, l’importance des signes cliniques et radiologiques, précocité du
TRT. Le plus souvent le pronostic est favorable vers la guérison sous surveillance
régulière clinique et radiologique.
a/Evolution locale :
* le chancre : - disparition ; - calcification ; - excavation (caverne primaire).
* ADP : - régression ; - calcification.
* ADP +trouble de la ventilation : -l’opacité peut régresser totalement en 6 à 8 semaines
- - l’opacité se rétracte.
b/Evolution générale : dissémination hématogène vers le 3 – 6ème.
2- Tardive : séquelles de PIT :
- cicatrisation de la fistule ;
- DDB ;
- trouble de ventilation pulmonaire ;
- syndrome de Brock : broncho lithiase, DDB, hémoptysie.
IV. Diagnostic différentiel :
* Devant les signes cliniques : - Les viroses ; - La fièvre typhoïde ;
- La sarcoïdose ; - Une streptococcie.
* Devant les ADP médiastinales : - La sarcoïdose ; - Une origine virale ;
- LMH et LMNH ; - ADPs métastatiques.
V. Le traitement :
* pas de traitement pour la tuberculose infection « PIT latente »
* Le régime de 1ère ligne : 2RHZ/4RH « ADP hilaire sans lésion pulmonaire visible. »
2RHZE/4RH « lésion pulmonaire. »
VI. La prévention:
- La vaccination par le BCG des enfants des la naissance et en toutt cas avant l’âge scolaire.
- Le depistage et le traitement des tuberculeux qui sont les contaminateurs
- Le TRT précoce des malades bacillifères.
Faculté de Médecine
Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement à condition
que ce soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification.
Université d’Oran
Faculté de Médecine
Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement à condition
soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification.
Numérisation: Ghizlène Abebsi
Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement à condition
soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification.
Auteur : Dr Sahraoui.K
Ghizlène Abebsi le 22 septembre 2014

Contenu connexe

Tendances

Pleuresie purulente
Pleuresie purulentePleuresie purulente
Pleuresie purulentebelaibzino
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguëdrchamadi
 
Traitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculose Traitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculose hind henzazi
 
Syndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaireSyndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaireMehdy Wayzani
 
Maladies pulmonaires
Maladies pulmonairesMaladies pulmonaires
Maladies pulmonairesdrcusse
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienhind henzazi
 
Diagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthmeDiagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthmekillua zoldyck
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireFahd Ida
 
Diagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthmeDiagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthmebelaibzino
 
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweCAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweUniversité de kinshasa
 
Pneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine Pioche
Pneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine PiochePneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine Pioche
Pneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine PiochePierre-Antoine PIOCHE
 

Tendances (20)

Pleuresie purulente
Pleuresie purulentePleuresie purulente
Pleuresie purulente
 
Asthme
AsthmeAsthme
Asthme
 
Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
Physiopathologie de l’asthme
Physiopathologie de l’asthmePhysiopathologie de l’asthme
Physiopathologie de l’asthme
 
Traitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculose Traitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculose
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Syndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaireSyndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaire
 
diagnostic de l'embolie pulmonaire
diagnostic de l'embolie pulmonairediagnostic de l'embolie pulmonaire
diagnostic de l'embolie pulmonaire
 
Maladies pulmonaires
Maladies pulmonairesMaladies pulmonaires
Maladies pulmonaires
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
Diagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthmeDiagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthme
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
 
Abces du poumon
Abces du poumonAbces du poumon
Abces du poumon
 
Diagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthmeDiagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthme
 
Abcès du poumon
Abcès du poumonAbcès du poumon
Abcès du poumon
 
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweCAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
 
Pneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine Pioche
Pneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine PiochePneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine Pioche
Pneumopathies Interstitielles Diffuses - Pierre-Antoine Pioche
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
 
Asthme p
Asthme  pAsthme  p
Asthme p
 

En vedette

Programme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculoseProgramme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculosebelaibzino
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseMehdi Razzok
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant Nouhoum L Traore
 
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesProgramme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesMehdi Razzok
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseMehdi Razzok
 
La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08
La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08
La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08raymondteyrouz
 
Traitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculoseTraitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculosehind henzazi
 

En vedette (7)

Programme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculoseProgramme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculose
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant
 
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesProgramme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08
La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08
La Tuberculose Pulmonaire Fxl 12 02 08
 
Traitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculoseTraitement de la tuberculose
Traitement de la tuberculose
 

Similaire à La primo-infection-tuberculeuse

Tuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-communeTuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-communebelaibzino
 
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivitéTransmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivitéDr. Kerfah Soumia
 
ÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdf
ÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdfÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdf
ÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdfreedickMvoula
 
La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)Dr. Kerfah Soumia
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesBronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesMehdy Wayzani
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Dr. Kerfah Soumia
 
Mycobacterium tuberculosis
Mycobacterium tuberculosisMycobacterium tuberculosis
Mycobacterium tuberculosisSemanoor Arj
 
La bronchiolite aigue
La bronchiolite aigueLa bronchiolite aigue
La bronchiolite aigueHaythem Chiha
 
Pneumonies des immunodeprimes
Pneumonies des immunodeprimesPneumonies des immunodeprimes
Pneumonies des immunodeprimesbelaibzino
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Dr. Kerfah Soumia
 
Staphy youssef final
Staphy youssef finalStaphy youssef final
Staphy youssef finalzakaria2008
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipRabiaa El Khantach
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleYannick OLINDA
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesbelaibzino
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptxMedAnes1
 
Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919Jalal Chafiq
 

Similaire à La primo-infection-tuberculeuse (20)

Tuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-communeTuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-commune
 
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivitéTransmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
 
Bronchite aiguë
Bronchite aiguëBronchite aiguë
Bronchite aiguë
 
ÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdf
ÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdfÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdf
ÉTUDE DE LA TUBERCULOSE DANS LE SERVICE DE MÉDECINE INTERNE.pdf
 
Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB) Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB)
 
La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesBronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires
 
Mycobacterium tuberculosis
Mycobacterium tuberculosisMycobacterium tuberculosis
Mycobacterium tuberculosis
 
La bronchiolite aigue
La bronchiolite aigueLa bronchiolite aigue
La bronchiolite aigue
 
Pneumonies des immunodeprimes
Pneumonies des immunodeprimesPneumonies des immunodeprimes
Pneumonies des immunodeprimes
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
 
Staphy youssef final
Staphy youssef finalStaphy youssef final
Staphy youssef final
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originale
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptx
 
Legionnella.ppsx
Legionnella.ppsxLegionnella.ppsx
Legionnella.ppsx
 
Guide lat djibouti nov2014
Guide lat djibouti nov2014Guide lat djibouti nov2014
Guide lat djibouti nov2014
 
Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919Plallpre 160321145919
Plallpre 160321145919
 

Plus de belaibzino

Dilatations des bronches
Dilatations des bronchesDilatations des bronches
Dilatations des bronchesbelaibzino
 
Physiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthmePhysiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthmebelaibzino
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aiguebelaibzino
 
La pathologie mediasatinale
La pathologie mediasatinaleLa pathologie mediasatinale
La pathologie mediasatinalebelaibzino
 
Pleuresie à liquide clair
Pleuresie à liquide clairPleuresie à liquide clair
Pleuresie à liquide clairbelaibzino
 
Les pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomialesLes pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomialesbelaibzino
 
L'insuffisance respiratoire chronique
L'insuffisance respiratoire chroniqueL'insuffisance respiratoire chronique
L'insuffisance respiratoire chroniquebelaibzino
 
Pneumoconioses polycopie
Pneumoconioses polycopiePneumoconioses polycopie
Pneumoconioses polycopiebelaibzino
 
Tabac et poumon
Tabac et poumonTabac et poumon
Tabac et poumonbelaibzino
 
Broncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructiveBroncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructivebelaibzino
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonairesbelaibzino
 
Traitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxTraitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxbelaibzino
 
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chroniqueDecompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chroniquebelaibzino
 

Plus de belaibzino (20)

Herpes virus
Herpes virusHerpes virus
Herpes virus
 
Vih sida
Vih sidaVih sida
Vih sida
 
Dilatations des bronches
Dilatations des bronchesDilatations des bronches
Dilatations des bronches
 
Physiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthmePhysiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthme
 
La diphterie
La diphterieLa diphterie
La diphterie
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aigue
 
La pathologie mediasatinale
La pathologie mediasatinaleLa pathologie mediasatinale
La pathologie mediasatinale
 
Pleuresie à liquide clair
Pleuresie à liquide clairPleuresie à liquide clair
Pleuresie à liquide clair
 
Les pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomialesLes pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomiales
 
L'insuffisance respiratoire chronique
L'insuffisance respiratoire chroniqueL'insuffisance respiratoire chronique
L'insuffisance respiratoire chronique
 
Pneumoconioses polycopie
Pneumoconioses polycopiePneumoconioses polycopie
Pneumoconioses polycopie
 
Pneumothorax
PneumothoraxPneumothorax
Pneumothorax
 
La coqueluche
La coquelucheLa coqueluche
La coqueluche
 
Le tetanos
Le tetanosLe tetanos
Le tetanos
 
Tabac et poumon
Tabac et poumonTabac et poumon
Tabac et poumon
 
Hemothorax
HemothoraxHemothorax
Hemothorax
 
Broncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructiveBroncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructive
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonaires
 
Traitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxTraitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeux
 
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chroniqueDecompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
 

La primo-infection-tuberculeuse

  • 1. Faculté de médecine d’Oran Service de pneumologie Dr Sahraoui.K LA PRIMO-INFECTION TUBERCULEUSE « TUBERCULOSE INFECTION » I/Introduction/ Généralités : - La tuberculose est une maladie due à une mycobactérie : le bacille de Koch. - Elle reste un problème majeur de santé publique dans les pays en voie de développement où elle entraîne 3 millions de décès par an. A/Bactériologie : La tuberculose humaine est presque toujours due au Mycobactérium Tuberculosis ou bacille de koch (BK), Mycobactérium Bovis et Mycobactérium Africanum sont beaucoup plus rarement en cause. Le BK est un germe à croissance lente (20h), il est strictement aérobie. B/Transmission de l’infection tuberculeuse : Est exclusivement interhumaine elle est réalisés quand certaines conditions sont réunis : • le malade doit éliminer de nombreux BK. • Le contact étroit et répété avec le malade bacillifère. • Le malade qui a des accès de toux répétés. La voie de pénétration habituelle est la voie aérienne par inhalation de bacilles véhiculés par les gouttelettes muco salivaires projetées par les malades bacillifères en parlant, en toussant (3500 particules à pouvoir infectant sont produites par une seule secousse de toux, un éternuement projette jusqu’à 1 million de gouttelettes). C/Les lésions induites par le bacille : La pénétration du BK dans le poumon d’un sujet indemne d’infection TBC n’entraîne pas de réaction tissulaire immédiate. · Le bacille se multiplie in situ pendant 15 à 20 réalisant le chancre d’inoculation (lésion d’allure exsudative inflammatoire non spécifique). . Les BK subissent une phagocytose par les macrophages qui ne peuvent pas les détruire, ils les transportent vers les ganglions lymphatiques du poumon (ganglions satellites) puis par voie sanguine dans tout l’organisme. · Cette diffusion initiale est à l’origine des localisations secondaires de la maladie. · L’ensemble : chancre d’inoculation + ganglion satellite est dénommé « complexe primaire tuberculeux ». · partir de la 3ème semaine, survient une réaction immunitaire de défense de type cellulaire arrêtant la diffusion bacillaire (nécrose caséeuse + follicule formé de lymphocytes, de cellules épithélioïdes et de cellules géantes) ce follicule tuberculoïde n’est pas spécifique de la TBC. • L’immunité: Deux états biologiques caractérisent la pénétration du BK dans l’organisme : l’immunité acquise et l’allergie tuberculeuse. L’immunité acquise: se développe vers le 15ème jour suivant le contact infectant initial, les Ac cellulaires portés par les lymphocytes permettent alors l’immobilisation et la
  • 2. destruction des bacilles ; il en résulte un arrêt de la dispersion bacillaire hors du complexe primaire. Le phénomène de KOKH : illustre cette immunité acquise ; l’introduction de bacilles dans un organisme préalablement tuberculisé produit une réaction locale précoce accélérée inflammatoire sans diffusion ganglionnaire générale qui évolue vers la cicatrisation. L’immunité acquise : préserve de l’évolution vers la TBC maladie en s’opposant à l’essaimage bacillaire et à l’implantation de bacilles nouveaux venus de l’extérieur. Cette immunité n’est cependant pas absolue ; elle peut se faire déborder, ce n’est pas une protection absolue. La vaccination par le BCG : tire son principe et sa justification des effets bénéfiques de l’immunité acquise qui apparaît chez la plupart des sujets vaccinés ; L’allergie tuberculinique : ou « hypersensibilité tuberculinique » apparaît après une phase de latence dite « période anté-allergique » de 3 à 12 semaines après le contact infectant. Cette hypersensibilité est : - spécifique : n’apparaît que par des Ag spécifiques (BK vivant, tué ou des extraits de BK ± purifié). - Retardée : n’apparaît qu’après une certaine durée (5 à 6h) et atteint son max en 24 à 48h. - A médiation cellulaire : ne peut être transmise par du sérum. La réaction cutanée tuberculinique(Intra-dermo réaction IDR) : permet d’extérioriser l’allergie tuberculinique et de faire le diagnostic de l’infection TBC dont elle est le témoin. II. La Primo-infection tuberculeuse : * Définition : C’est l’ensemble des manifestations anatomiques, cliniques et biologiques présentés par un organisme après le premier contact infectant avec le BK. 1-La primo infection latente (tuberculose infection) : Définie en situation de contage familial par une réaction tuberculinique positive ≥ à 10 mm, en l’absence de cicatrice vaccinale et de signes cliniques et/ou radiologiques évocateurs d’une tuberculose. 2-La primo-infection tuberculeuse patente : correspond à une maladie tuberculeuse évoluant d’emblée en raison d’une inhalation massive et prolongée de BK et/ou une immunodépression. - Elle peut être révélée par : • Des signes généraux : asthénie, anorexie, amaigrissement et une fièvre. • Des signes respiratoires : toux, douleur thoracique, dyspnée. • Des signes digestifs : diarrhée avec fièvre élevée, AEG et une SPM : typhobacillose de Landouzy.
  • 3. • Des manifestations cutanées : érythème noueux qui fait suite à des arthralgies voire à un énanthème et évolue en poussées successive en 3 à 5 semaines. • Des manifestations oculaires : kératoconjonctivite. • Des ADPs qui peuvent être cervicales, sous maxillaires, axillaires. • - Les anomalies radiologiques peuvent être : • une ADP médiastinale. • Un chancre pulmonaire d’inoculation de moins d’un centimètre de diamètre. • Une opacité parenchymateuse liée à une atélectasie. • Ultérieurement des calcifications dans un nodule parenchymateux ou dans un ganglion lymphatique voisin. III. Evolution : 1- Précoce : elle dépend de l’âge, terrain, l’importance du contact infectant, durée de la phase ante-allergique, l’importance des signes cliniques et radiologiques, précocité du TRT. Le plus souvent le pronostic est favorable vers la guérison sous surveillance régulière clinique et radiologique. a/Evolution locale : * le chancre : - disparition ; - calcification ; - excavation (caverne primaire). * ADP : - régression ; - calcification. * ADP +trouble de la ventilation : -l’opacité peut régresser totalement en 6 à 8 semaines - - l’opacité se rétracte. b/Evolution générale : dissémination hématogène vers le 3 – 6ème. 2- Tardive : séquelles de PIT : - cicatrisation de la fistule ; - DDB ; - trouble de ventilation pulmonaire ; - syndrome de Brock : broncho lithiase, DDB, hémoptysie. IV. Diagnostic différentiel : * Devant les signes cliniques : - Les viroses ; - La fièvre typhoïde ; - La sarcoïdose ; - Une streptococcie. * Devant les ADP médiastinales : - La sarcoïdose ; - Une origine virale ; - LMH et LMNH ; - ADPs métastatiques. V. Le traitement : * pas de traitement pour la tuberculose infection « PIT latente » * Le régime de 1ère ligne : 2RHZ/4RH « ADP hilaire sans lésion pulmonaire visible. » 2RHZE/4RH « lésion pulmonaire. » VI. La prévention: - La vaccination par le BCG des enfants des la naissance et en toutt cas avant l’âge scolaire. - Le depistage et le traitement des tuberculeux qui sont les contaminateurs - Le TRT précoce des malades bacillifères.
  • 4. Faculté de Médecine Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement à condition que ce soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification. Université d’Oran Faculté de Médecine Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement à condition soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification. Numérisation: Ghizlène Abebsi Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement à condition soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification. Auteur : Dr Sahraoui.K Ghizlène Abebsi le 22 septembre 2014