SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  66
Grille de correction du devoir 1
1Grille de correction du devoir 1
Nom :
Code permanent :
Élément de compétence visé par cette évaluation :
Analyser les caractéristiques de la situation de communication
dans des discours d’ordre culturel ou d’un autre ordre.
Question
Critère
Barème de notation
Commentaires
Étape 1 : Analyse d’une communication orale (40 points)
A
B
D
Détermination juste
· des six composantes du schéma de Jakobson
· des deux fonctions du discours
· du ou des registres de langue
1 point/composante
1 point/fonction
____ / 6
____ / 2
____ / 2
C
Explications claires et efficaces de la fonction dominante et de
la fonction secondaire
Illustration pertinente de chaque fonction
3 points/explication
3 points/illustration
____ / 6
____ / 6
E
F
Relevé de deux facteurs contribuant à la réussite de la
communication
Explications claires et efficaces de la contribution de ces
facteurs à la réussite de la communication
Illustration pertinente de chaque facteur
3 points/facteur
3 points/explication
3 points/illustration
____ / 6
____ / 6
____ / 6
Question
Critère
Barème de notation
Commentaires
Étape 2 : Comparaison du traitement d’une nouvelle dans deux
journaux (30 points)
G
H
Relevé de ressemblances et de différences significatives
Illustrations pertinentes des ressemblances Illustrations
pertinentes des différences
Démonstration juste de l’influence des médias dans le
traitement de la nouvelle
3 points/ressemblance
3 points/différence
3 points/illustration
3 points/illustration
____ / 6
____ / 6
____ / 6
____ / 6
____ / 6
Étape 3 : Intervention dans le groupe de discussion (15 points)
I
Commentaire clair et cohérent
Référence pertinente au message de l’une des communications
Présence de la source
Utilisation du registre neutre
____ / 6
____ / 5
____ / 2
____ / 2
Étape 4 : Révision et correction de la langue (15 points)
J
Orthographe d’usage exacte
Orthographe grammaticale exacte
Syntaxe correcte
Ponctuation adéquate
Vocabulaire précis et varié
Pénalité de 0,5 point par faute de ponctuation et de 1 point pour
toute faute d’orthographe d’usage (une fois par texte),
d’orthographe grammaticale, de syntaxe, de vocabulaire
N. B. – Inscrire le type d’erreur commise selon les codes
suivants :
U : orthographe d’usage
G : orthographe grammaticale
S : syntaxe
P : ponctuation
V : vocabulaire
____ / 15
Total : __ / 100
Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2)
La révision en six
stratégies
601-FPA-FD (60.2) Principes et procédés de la communication
601-FPB-FD (60.2) Principes et procédés de la communication
601-FPC-FD (60.2) Principes et procédés de la communication
Le Cé[email protected] a conçu et produit le présent matériel
didactique pour lequel il a obtenu du ministère de
l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de
la Technologie (MESRST) une licence
générale d’utilisation.
© Gouvernement du Québec
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la
Science et de la Technologie
Direction générale de l’enseignement collégial, 2013
Tous droits de traduction et d’adaptation, en totalité ou en
partie, réservés pour tous pays. Aucun extrait de ce
document protégé par les présents droits d’auteur ne peut être
reproduit ni utilisé sous quelque forme ou par
quelque moyen que ce soit, mécanique ou électronique, y
compris la microreproduction, la photocopie, l’enregis-
trement ou un système de stockage et de recherche des données,
sans l’autorisation écrite d’une personne
dument autorisée du Cé[email protected]
Conception et rédaction
CHANTALE GENDRON, Cégep régional de Lanaudière
JEAN-DAVID MORNEAU
JULIE PELLETIER, Cégep de Sherbrooke
Révision de contenu
JOSÉE SIMARD, Collège Montmorency
Révision linguistique
LISE DAOUST
ANNE-MARIE TRUDEL
Mise en pages
ANDRÉ LECLERC
Correction d’épreuves
LISE DAOUST
Gestion du projet et encadrement pédagogique,
Cé[email protected]
LAURENCE GAUTHIER
Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe.
Étant donné la rapidité des changements dans Internet, il se peut
que certains liens ne soient plus actifs au
moment où vous tenterez d’y accéder. Dans ce cas, utilisez un
moteur de recherche (par exemple Google) et
tapez-y les mots clés appropriés.
Table des matières
Introduction
...............................................................................................
...............................................................................................
............................................................ 5
Première stratégie : se donner du temps pour réviser
...............................................................................................
............................ 6
Deuxième stratégie : décomposer la tâche de révision en
poursuivant un but bien précis ............................... 8
La pertinence du contenu
...............................................................................................
........................................................................................... 8
La cohérence dans l’organisation du discours
...............................................................................................
....................................... 9
La qualité de la langue
...............................................................................................
...............................................................................................
.... 9
Troisième stratégie : annoter les erreurs potentielles ou réelles
..............................................................................................
10
Quatrième stratégie : utiliser les bons ouvrages de référence
...............................................................................................
.... 11
Cinquième stratégie : cibler ses faiblesses
...............................................................................................
.................................................... 12
Sixième stratégie : utiliser une liste de vérification
......................................................................................... ......
................................. 14
Conclusion
...............................................................................................
...............................................................................................
......................................... 22
Aide-mémoire
...............................................................................................
...............................................................................................
................................. 23
La révision en six stratégies 5
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Introduction
Rédiger des réponses à développement ou un discours, qu’il soit
informatif, expressif ou
critique, est une opération complexe et exigeante, car la
personne qui le fait doit maitriser
plusieurs compétences parallèles. En effet, pour rédiger un texte
de qualité, il ne suffit pas
de répondre correctement à la mise en situation et de formuler
des idées ou des arguments
pertinents. Il faut également respecter une structure logique,
écrire dans un français correct
et, une fois la rédaction du texte terminée, le réviser pour
s’assurer qu’il répond aux critères
de performance attendue.
C’est à l’apprentissage de cette dernière étape, la révision, que
vous convie ce guide. Le
but de ce processus est bien simple : vous familiariser avec une
démarche de révision et
découvrir des stratégies de révision qui vous permettent de
rédiger un texte de qualité. Pour
être efficace, une démarche de révision doit en effet être
personnalisée et prendre en compte
les erreurs les plus fréquentes que vous signale votre tutrice ou
votre tuteur. Il s’agira donc
de vous forger une démarche de révision qui vous permettra
d’améliorer vos textes, tant sur
les plans de la pertinence et de la structure que de la qualité de
la langue.
Les six stratégies de révision1 expliquées dans ce guide sont les
suivantes :
1. se donner du temps pour réviser;
2. décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien
précis;
3. annoter les erreurs potentielles ou réelles;
4. utiliser les bons ouvrages de référence;
5. cibler ses faiblesses;
6. utiliser une liste de vérification.
1. Même si ce document est conçu pour la révision des textes, il
peut être très utile pour la révision de vos
discours oraux.
6 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Première stratégie :
se donner du temps pour réviser
Réviser un texte exige du temps. Malgré toute votre bonne
volonté, les minutes vous
manquent sans doute parfois, à la fin d’une épreuve ou d’un
examen, pour vous relire et
corriger ce qui doit l’être. Et vous oubliez alors sans le vouloir
plusieurs erreurs.
Comme première stratégie, nous aborderons ensemble un aspect
très important, soit la
planification et l’organisation du temps, afin que vous puissiez
réaliser correctement toutes
les étapes d’un devoir ou d’un examen y compris la révision, et
ce, dans le temps alloué.
Avant de vous familiariser avec le processus de planification du
temps de révision, prenez
quelques minutes pour réfléchir à vos habitudes actuelles de
révision en répondant aux
questions suivantes.
1. En général, prenez-vous suffisamment de temps durant vos
examens pour réviser et corriger
vos textes?
2. Quand vous manquez de temps, êtes-vous en mesure
d’expliquer votre planification trop
serrée?
3. Lorsque vous terminez un examen avant la fin du temps
accordé, que faites-vous? Prenez-
vous le temps de réviser votre texte ou quittez-vous la salle?
4. Lorsque vous prenez le temps de réviser, utilisez-vous une
méthode de travail précise ou le
faites-vous sans méthode particulière?
5. Croyez-vous que la révision de votre texte est, le plus
souvent, efficace? Arrivez-vous à
détecter et à corriger vos fautes? À votre avis, réduisez-vous le
nombre d’erreurs?
Au moment de l’examen final écrit du cours Principes et
procédés de la communication, vous
serez appelé à rédiger une chronique d’opinion de 700 mots en 4
heures. La gestion du
temps dans une situation d’examen, quel qu’il soit, représente
une difficulté supplémen-
taire. Vous ne disposerez que de quatre heures et pas une
minute de plus! Il faut donc vous
assurer de bien organiser votre temps.
Voyez dans le tableau suivant comment vous pourriez planifier
votre temps pour être en
mesure de réaliser correctement la tâche qui vous est demandée.
Gardez en tête que la
révision d’un texte de 700 mots exige plusieurs lectures et que
le temps réservé à la révision
doit être planifié.
La révision en six stratégies 7
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Examen final écrit – Planification du temps
Tâche :
À l’aide d’un dossier de recherche portant sur un sujet donné,
vous devez rédiger une chronique d’opinion de
700 mots (± 10 %), relevant des discours critique et expressif.
Étapes Temps alloué
Lecture et annotation du dossier de recherche 1 heure
Élaboration de la fiche de planification de la communication 10
minutes
Élaboration du plan de la chronique 20 minutes
Rédaction de la chronique 2 heures
Révision et correction de la chronique 30 minutes
Total 4 heures
Dans votre cours, vous aurez souvent l’occasion de rédiger des
textes à la maison et de
prendre tout votre temps. Résistez à la tentation de vous
éterniser et essayez de réaliser vos
devoirs dans le temps suggéré, que vous ayez à rédiger de longs
ou de courts textes.
Avant de commencer un devoir ou un examen, faites-en la
lecture et estimez le temps requis
pour réaliser chacune des étapes, y compris la révision, dans le
temps suggéré. Après avoir
terminé votre devoir, revoyez votre planification du temps et
faites le point.
Voici quelques petits trucs qui vous aideront à réserver du
temps pour la révision du texte, à
laquelle il est recommandé de consacrer une trentaine de
minutes pour un texte de 700 mots
par exemple.
Dans une situation d’examen qui exige la lecture de plusieurs
textes avant de passer à la
rédaction, le temps que vous consacrez à l’exécution de cette
tâche doit être limité et utilisé
efficacement. À cet effet, la pratique de la lecture sélective et
de la lecture en diagonale pour
explorer l’information, puis de la lecture active pour analyser
l’information vous permettra
de gagner du temps (ces notions sont développées dans le
module 2).
rence dans l’organisation
du discours sont des
critères d’évaluation auxquels vous devez consacrer du temps de
révision, qu’il s’agisse
de longs textes ou de réponses à développement.
piètre qualité de la langue.
Il est donc primordial de réserver suffisamment de temps à la
révision de celle-ci.
Rédiger avec négligence en pensant corriger toutes les erreurs à
la fin n’est pas une
stratégie gagnante. Corrigez ce que vous pouvez au fur et à
mesure, puis optez pour un
système d’annotation pour les « erreurs » qui demandent la
consultation d’ouvrages
linguistiques.
8 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Deuxième stratégie :
décomposer la tâche de révision
en poursuivant un but bien précis
Une fois vos réponses ou votre discours rédigés, et avant de
remettre votre copie, il importe
de bien la réviser. Par où commencer? Relisez-vous d’abord en
adoptant le point de vue de
la personne qui lira votre texte. La distance ainsi obtenue par
rapport à votre texte vous
permettra d’y vérifier que chaque élément le composant est
pertinent et clairement exprimé.
Car n’oubliez pas qu’ensuite, il sera trop tard : impossible de
rencontrer la personne chargée
de corriger votre devoir ou votre examen pour lui expliquer ce
que vous vouliez dire.
Une révision adéquate devrait s’attarder sur tous les critères de
la grille d’évaluation du
devoir ou de l’examen. Dans le cours Principes et procédés de
la communication du
Cé[email protected], trois critères sont généralement évalués :
la pertinence du contenu, la
cohérence dans l’organisation du discours et la qualité de la
langue. Relire son texte à la
lumière de ces critères d’évaluation, en consacrant au moins une
lecture pour chacun
d’entre eux, constitue un travail minimal lorsqu’il s’agit d’un
long texte. Ainsi, réviser votre
texte signifie que vous devez le lire à plusieurs reprises, en
vous donnant chaque fois un
objectif précis. Voici, à titre d’exemple, comment vous pourriez
organiser votre période de
révision en lectures successives.
La pertinence du contenu
Pour vérifier la pertinence du contenu, lisez votre texte en vous
posant les questions
suivantes :
a) Existe-t-il un lien clair et pertinent entre la mise en situation,
la tâche demandée et le
discours produit?
b) Les idées ou les arguments sont-ils formulés clairement?
c) Les explications et les exemples précisent-ils l’idée énoncée
et en facilitent-ils la
compréhension?
d) Dans le cas d’une chronique d’opinion, votre point de vue
est-il clairement exprimé,
constant et cohérent?
Si vous répondez « oui » à toutes ces questions, poursuivez
votre révision. Dans le cas
contraire, essayez de clarifier et de préciser certaines portions
de votre texte. Évidemment, il
ne s’agit pas ici de l’écrire à nouveau, mais simplement de
peaufiner certains passages.
La révision en six stratégies 9
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
La cohérence dans l’organisation du discours
Pour réviser la structure de votre texte, faites-en une lecture
globale, et vérifiez si tous les
éléments sont présents :
e discours;
logiquement;
Cet exercice vous donnera l’occasion d’obtenir une vue
d’ensemble de votre texte et, par
conséquent, de vérifier plus rapidement s‘il progresse avec
cohérence et si les marqueurs de
relation (ou charnières) y sont adéquats.
Une telle lecture est aussi une bonne occasion de vérifier
certains éléments d’ordre métho-
dologique. Les règles méthodologiques sont-elles respectées :
présentation des œuvres,
dont les titres seront soulignés s’il s’agit d’une version
manuscrite, et en italique si le texte
est à l’ordinateur; citations bien identifiées; références
indiquées correctement, etc.?
La qualité de la langue
La révision de la langue peut difficilement se faire en une seule
fois. Étant donné que les
éléments à vérifier sont très nombreux et différents, il est en
effet impossible de prêter
attention à tous les éléments à réviser à la fois, quand il s’agit
d’un texte relativement long.
Vous devrez donc les regrouper par famille en réalisant une
lecture particulière pour
chacune d’elles. Le travail peut sembler long, mais n’oubliez
pas ceci : au fur et à mesure, le
texte devient plus familier, et votre efficacité s’accroit.
Au moins trois lectures sont nécessaires à cette étape-ci de la
révision. Vous pouvez
procéder de la façon suivante.
a) Vérifiez l’orthographe d’usage et l’orthographe
grammaticale. Évitez de vous concentrer
sur le contenu. Abordez plutôt le texte à rebours, en le revoyant
phrase par phrase pour
vérifier l’orthographe des mots, l’accord des noms, des adjectifs
et des participes passés,
ainsi que la conjugaison des verbes.
b) Examinez la précision du vocabulaire. Les mots employés
sont-ils justes? Un même mot
est-il utilisé à répétition? En cas de doute, le dictionnaire est
votre meilleur outil.
c) Vérifiez la structure des phrases et la ponctuation. Veillez à
ce que les phrases soient
bien structurées, qu’elles se lisent facilement et simplement, et
que les idées y soient
énoncées clairement. Il faut aussi s’assurer que la ponctuation
est utilisée correctement.
Ces lectures successives offrent l’avantage de vous permettre de
réviser adéquatement
chaque composante de la grille d’appréciation du discours,
puisque, ne l’oubliez pas, il est
impossible de les voir toutes en même temps.
10 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Troisième stratégie :
annoter les erreurs potentielles ou réelles
Il faut éviter d’écrire un texte de façon négligente, en pensant
être capable de tout corriger à
l’étape de la révision. Une telle attitude nécessite en effet un
travail dépassant largement le
temps généralement prévu pour réaliser cette tâche. Rédigez
donc votre texte avec attention,
en évitant par contre d’interrompre constamment le fil de vos
idées pour chercher dans un
dictionnaire, une grammaire ou un précis de conjugaison. Pour
travailler efficacement,
utilisez un système d’annotation.
Dans un texte rédigé à la maison, et pour lequel il est possible
de présenter une version
définitive propre et sans traces de révision, il est facile, et
même recommandé, de travailler à
partir d’une première version imprimée du texte, en utilisant un
système de couleurs, de
flèches et de commentaires.
Toutefois, la réalité d’un examen en salle est tout autre. Il faut
éviter de remettre un travail
brouillon, rempli de ratures, de flèches ou de mots surlignés.
Par conséquent, dans toute
situation d’examen, il est recommandé d’annoter votre texte
avec un crayon à mine, et ce,
dès le début de la rédaction. Dans le cas où vous doutez par
exemple de l’orthographe ou de
l’accord d’un mot, indiquez, par un signe discret placé au-
dessus, que l’usage du diction-
naire sera nécessaire à cet endroit précis.
Voici d’autres petits trucs pour annoter votre texte.
le dictionnaire.
-dessus des accords dont vous doutez :
vous y reviendrez avec
une grammaire.
généralement problème, pour
en vérifier ultérieurement l’accord et, si cela peut vous aider,
tracez une flèche qui les
relie à leur nom ou pronom.
clairement déterminé et approprié.
En outre, à l’étape de la rédaction ou lorsque vous vérifiez la
structure de votre texte,
inscrivez dans la marge les composantes obligatoires du texte.
Voici comment procéder :
– les composantes de l’introduction selon le type de discours;
– les parties du développement : idées ou arguments,
explications et/ou exemples;
– les composantes de la conclusion selon le type de discours.
utilisation est appropriée.
Finalement, au moment où vous révisez le vocabulaire, procédez
de la façon suivante :
mots qui reviennent souvent et évaluez si leur
utilisation est abusive.
Dans votre prochaine rédaction, expérimentez le système
d’annotation qui vous a
été proposé.
La révision en six stratégies 11
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Quatrième stratégie :
utiliser les bons ouvrages de référence
Vous avez pu constater que présenter un texte comportant peu
d’erreurs ne se fait pas sans
un rigoureux travail de révision. Il faut en effet prendre le
temps de se relire méthodi-
quement et de se corriger efficacement. Et il ne suffit pas de
détecter une erreur : il faut aussi
la corriger. Pour y parvenir, il est souvent nécessaire de
consulter des ouvrages de référence.
En situation d’examen, vous n’avez guère le temps de chercher
longuement dans une
grammaire pour comprendre – enfin! – une règle qui vous
donnait du fil à retordre depuis
longtemps. Il faut plutôt consulter rapidement l’ouvrage qui
vous donnera les moyens de
corriger le mot dont vous doutez.
À l’examen final écrit, vous aurez droit à trois outils : un
dictionnaire, une grammaire et un
précis de conjugaison. Le Petit Robert de la langue française est
un dictionnaire très complet.
Cependant, Le Petit Larousse comporte une section consacrée
aux noms propres, ce qui peut
aussi être utile. Quant à la grammaire, il est important de bien
connaitre le manuel que vous
utilisez à l’examen. Sa consultation doit être rapide. La
grammaire en tableaux ou le
Multidictionnaire de la langue française, deux ouvrages de
Marie-Éva de Villers, représentent
des choix intéressants.
12 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Cinquième stratégie :
cibler ses faiblesses
Chaque fois que vous recevez un devoir corrigé, prenez le temps
de le revoir à la lumière
des commentaires de votre tuteur et de remarquer le type de
fautes qu’il a soulignées, afin
d’y observer vos points faibles sur les plans de la pertinence du
contenu, de la cohérence
dans l’organisation du discours et de la qualité de la langue.
Ainsi, pour vous aider à poser un diagnostic sur la qualité de
vos discours, vous êtes invité à
suivre pas à pas la méthode d’analyse proposée ci-dessous.
Nous vous suggérons donc
d’évaluer la correction de vos quatrième et cinquième devoirs
en fonction de cette méthode.
1. La pertinence du contenu
concernant les aspects suivants :
– l’adaptation à la situation de communication;
– la pertinence des idées ou des arguments;
– la pertinence des explications et/ou des exemples;
– le respect des caractéristiques du type de discours.
es ciblées par votre tutrice ou tuteur et
retenez les aspects que vous
devrez améliorer dans votre prochain discours.
2. La cohérence dans l’organisation du discours
sont adressés concernant
les aspects suivants :
– les composantes de l’introduction selon le type de discours;
– l’organisation du texte en paragraphes;
– l’enchainement des phrases et des paragraphes;
– les composantes de la conclusion selon le type de discours.
retenez ce que vous devrez
améliorer dans votre prochain discours.
3. La qualité de la langue
re copie corrigée, comptez les fautes que
vous avez faites selon
leur type :
– U (orthographe d’usage) :
– G (orthographe grammaticale) :
– S (syntaxe) :
La révision en six stratégies 13
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
– P (ponctuation) :
– V (vocabulaire) :
-leur une
attention particulière dans
votre prochain discours.
Le fait de connaitre vos faiblesses vous permettra de mieux
organiser votre temps. Ainsi,
quand vous produirez un discours, vous serez en mesure de
gérer le temps accordé à la
révision, en donnant priorité aux aspects qui vous causent le
plus de problèmes.
14 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Sixième stratégie :
utiliser une liste de vérification
Maintenant que vous avez ciblé vos principales faiblesses, il
s’agit de créer un outil qui
pourra vous servir d’aide-mémoire pour réviser et corriger vos
textes.
Dans les pages suivantes, vous trouverez trois listes de
vérification, une pour chaque type
de texte (informatif, expressif et critique). Ces listes énumèrent
tous les aspects qui vous
permettront de vérifier, dans votre texte, la pertinence du
contenu, la cohérence dans
l’organisation du discours et la qualité de la langue.
En considérant les commentaires laissés sur votre copie par
votre tutrice ou tuteur et les
faiblesses que vous avez ciblées, concevez des listes de
vérification personnalisées en
surlignant les aspects qui vous semblent les plus importants à
réviser selon le type de texte
que vous rédigez.
Utilisez-les dans une perspective de formation. Vous verrez,
elles évolueront au fil de vos
rédactions. C’est en les utilisant aussi souvent que possible que
vous en constaterez la
pertinence et l’efficacité. Assurément, vous reconnaitrez plus
facilement, dans vos textes, les
éléments à réviser en priorité.
Le troisième volet de la liste de vérification, intitulé « Qualité
de la langue », s’inspire
grandement d’une liste présentée sur le site du Centre collégial
de développement de
matériel didactique (CCDMD) portant sur l’amélioration du
français. Si vous voulez en
savoir davantage sur la définition d’un aspect langagier, sur des
règles particulières ou
réaliser un ou plusieurs exercices liés à cette notion, n’hésitez
pas à consulter le site du
CCDMD à l’adresse suivante : www.ccdmd.qc.ca/fr/sra.
La révision en six stratégies 15
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Liste de vérification d’un texte informatif
Pertinence du contenu Conforme À améliorer
Le lien entre la mise en situation, la tâche demandée et le texte
produit est clair.
Le texte apporte un éclairage précis, complet et pertinent sur le
sujet traité.
Le texte expose des faits avec le plus d’exactitude possible.
Le texte ne contient aucun jugement personnel.
La formulation des idées permet de cerner clairement le sujet
traité.
Les explications et/ou les exemples permettent de compléter
adéquatement chacune des
idées et en facilitent la compréhension.
Le contenu est rédigé à l’aide des procédés de l’objectivité,
notamment par l’emploi de mots
et de tournures de phrases qui dépersonnalisent le propos.
Le contenu est développé à l’aide des procédés de
l’explicitation, des mots appropriés, c’est-
à-dire précis et justes, et de la fonction métalinguistique au
besoin.
Le contenu est soutenu, au besoin, par des illustrations
appropriées (photo, schéma,
tableau, graphique).
Cohérence dans l’organisation du discours Conforme À
améliorer
Introduction
L’introduction comporte trois parties :
eur;
Développement
Le texte est organisé en paragraphes.
Chaque paragraphe est construit autour d’une idée principale.
Les idées principales et secondaires, de même que les
explications et/ou exemples suivent
une progression logique.
Les paragraphes s’enchainent à l’aide de phrases de transition
ou d’organisateurs textuels.
Les marqueurs de relation utilisés pour établir des liens entre
les idées sont pertinents.
Conclusion
La conclusion comporte trois parties :
le récepteur sur une réflexion, une
question qui ouvre le débat.
16 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Qualité de la langue Conforme À améliorer
Orthographe d’usage
es mots sont bien orthographiés, les erreurs suivantes sont
évitées : doubles
consonnes, homophonie, lettres muettes.
adéquatement.
Orthographe grammaticale
correctement en genre et en
nombre.
accompagne.
Syntaxe
énonciatives ou déclaratives.
– tous les mots essentiels à la compréhension de la phrase sont
présents;
– l’ordre des mots est correct;
– les pronoms utilisés sont adéquats;
– le mode, la voix et le temps des verbes sont employés
correctement;
– les prépositions sont adéquatement utilisées;
– les conjonctions sont correctement utilisées.
Ponctuation
Les signes de ponctuation sont correctement utilisés :
interrogative directe;
-virgule sépare entre elles les propositions liées par le
sens;
-points amène une citation, une énumération, une
explication ou une définition;
apostrophe; elle isole le
complément circonstanciel en tête de phrase.
Vocabulaire
juste, précis et approprié à la situation de
communication.
-clés
du sujet de rédaction.
é.
La révision en six stratégies 17
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Liste de vérification d’un texte expressif
Pertinence du contenu Conforme À améliorer
Le lien entre la mise en situation, la tâche demandée et le texte
produit est clair.
Le texte traduit des sentiments ou des points de vue personnels.
Les idées sont formulées clairement et soutiennent le point de
vue.
Les explications et/ou les exemples permettent de compléter
adéquatement chacune des
idées et en facilitent la compréhension.
Le contenu est rédigé à l’aide des procédés de l’expressivité,
notamment par l’emploi de
pronoms et déterminants de la première personne, de types de
phrase particuliers, de mots à
valeur expressive et d’une ponctuation expressive.
Des figures du discours, en quantité suffisante, ajoutent du sens
au propos et produisent un
effet selon le contexte.
Cohérence dans l’organisation du discours Conforme À
améliorer
Introduction
L’introduction consiste en une entrée en matière rapide et
surprenante.
Développement
Le texte est organisé en paragraphes.
Chaque paragraphe est construit autour d’une idée principale.
Les idées principales et secondaires, de même que les
explications et/ou exemples suivent
une progression logique.
Les paragraphes s’enchainent à l’aide de phrases de transition
ou d’organisateurs textuels.
Les marqueurs de relation utilisés pour établir des liens entre
les idées sont pertinents.
Conclusion
La conclusion consiste en une fin inattendue.
Qualité de la langue Conforme À améliorer
Orthographe d’usage
évitées : doubles
consonnes, homophonie, lettres muettes.
uscules, les accents et les traits d’union sont utilisés
adéquatement.
Orthographe grammaticale
correctement en genre et en
nombre.
accompagne.
18 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Qualité de la langue (suite) Conforme À améliorer
Syntaxe
exclamatives, optatives ou
interrogatives.
– tous les mots essentiels à la compréhension de la phrase sont
présents;
– l’ordre des mots est correct;
– les pronoms utilisés sont adéquats;
– le mode, la voix et le temps des verbes sont employés
correctement;
– les prépositions sont adéquatement utilisées;
– les conjonctions sont correctement utilisées.
Ponctuation
Les signes de ponctuation sont correctement utilisés, notamment
ceux qui ont une valeur
expressive :
interrogative directe;
tion apparait après une phrase qui exprime
une émotion (étonnement,
indignation, colère, etc.);
énumération non achevée, une
phrase inachevée, une hésitation, une émotion intense;
termine la phrase;
-virgule sépare entre elles les propositions liées par le
sens;
-points amène une citation, une énumération, une
explication ou une définition;
apostrophe; elle isole le
complément circonstanciel en tête de phrase.
Vocabulaire
communication.
ement, y compris les mots-clés
du sujet de rédaction.
utilisés pour créer un effet.
La révision en six stratégies 19
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Liste de vérification d’un texte critique
Pertinence du contenu Conforme À améliorer
Le lien entre la mise en situation, la tâche demandée et le texte
produit est clair.
Le texte adopte un point de vue très affirmé sur le sujet.
Les arguments sont formulés clairement et permettent de
soutenir le point de vue.
Les explications et/ou les exemples complètent adéquatement
chacun des arguments et en
facilitent la compréhension.
Des informations de nature objective sont introduites pour
soutenir le propos.
Une objection et sa réfutation sont intégrées au texte.
Le contenu est rédigé dans un style critique, notamment par
l’emploi d‘un ton convaincu et
sincère, d’un vocabulaire connotatif et, au besoin, de tournures
chiffrées.
Le contenu est rédigé dans un style expressif, notamment par
l’emploi de marques de
subjectivité et de figures du discours.
Dans le cas d’une chronique d’opinion, le titre proposé est
approprié au point de
vue développé.
Cohérence dans l’organisation du discours Conforme À
améliorer
Introduction
L’introduction (de la chronique d’opinion) comporte deux
parties1 :
t de vue adopté.
Développement
Le texte est organisé en paragraphes.
Chaque paragraphe est construit autour d’un argument
principal2.
Les arguments principaux, de même que les explication et/ou
exemples suivent une
progression logique.
Les paragraphes s’enchainent à l’aide de phrases de transition
ou d’organisateurs textuels.
Les marqueurs de relation utilisés pour établir des liens entre
les idées sont pertinents.
1. L’introduction d’une dissertation critique ou d’un texte
d’opinion doit comporter trois parties : le sujet amené,
le sujet posé et le sujet divisé.
2. Dans le cas de la chronique d’opinion, les paragraphes
doivent être courts. Par conséquent, chaque idée
(argument ou objection), chaque exemple ou explication fait
généralement l’objet de paragraphes distincts.
20 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Conclusion
La conclusion (de la chronique d’opinion) comporte deux
parties1 :
Qualité de la langue Conforme À améliorer
Orthographe d’usage
tes sont
évitées : doubles
consonnes, homophonie, lettres muettes.
adéquatement.
Orthographe grammaticale
tifs, les participes passés sont accordés
correctement en genre et
en nombre.
accompagne.
Syntaxe
tique sont déclaratives, exclamatives,
optatives ou
interrogatives.
– tous les mots essentiels à la compréhension de la phrase sont
présents;
– l’ordre des mots est correct;
– les pronoms utilisés sont adéquats;
– le mode, la voix et le temps des verbes sont employés
correctement;
– les prépositions sont adéquatement utilisées;
– les conjonctions sont correctement utilisées.
Ponctuation
Les signes de ponctuation sont correctement utilisés :
interrogative directe;
une émotion (étonnement,
indignation, colère, etc.);
ints de suspension sont utilisés pour indiquer une
énumération non achevée, une
phrase inachevée, une hésitation, une émotion intense;
-virgule sépare entre elles les propositions liées par le
sens;
-points amène une citation, une énumération, une
explication ou une définition;
apostrophe; elle isole le
complément circonstanciel en tête de phrase.
1. La conclusion d’une dissertation critique ou d’un texte
d’opinion doit comporter trois parties : le rappel du
sujet, la synthèse et l’ouverture.
La révision en six stratégies 21
601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
la communication
Vocabulaire
communication.
-clés
du sujet de rédaction.
d’opinion, les anglicismes sont rares et
utilisés pour créer un effet.
22 La révision en six stratégies
Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601-
FPB-FD/601-FPC-FD
Conclusion
Tout au long de ce guide, diverses stratégies de révision vous
ont été présentées. Vous avez
peut-être le sentiment que la révision est une tâche exigeante,
qui s’ajoute à un travail de
rédaction que vous jugiez déjà suffisamment difficile et
complexe.
Retenez que le fait de réviser systématiquement et
consciencieusement vos discours vous
permettra d’en améliorer considérablement la qualité. La
méthode vous appartient, et vous
la développerez au fil de votre apprentissage et de vos
rédactions. Vous constaterez
d’ailleurs que, si la qualité de vos textes s’améliore, c’est que
vos stratégies de révision sont
adéquates. Si ce n’est pas le cas, persévérez et vous finirez par
trouver la méthode qui vous
convient. En tout temps, vous pouvez consulter l’aide-mémoire
qui se trouve ci-après.
Ultimement, utiliser des stratégies de révision deviendra pour
vous une habitude chaque
fois que vous rédigerez un texte, quelle qu’en soit la nature.
Aide-mémoire
1. Se donner du temps pour réviser
La première règle pour réviser efficacement son texte est de se
garder du temps pour le faire! Pour un texte
d’environ 700 mots, il est recommandé de consacrer une
trentaine de minutes pour la révision.
2. Décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien
précis
Il est impossible de bien corriger tous les aspects du texte en
même temps. Il faut donc organiser ses lectures en
ciblant, pour chacune, un objectif précis.
Première lecture : réviser le contenu, en vérifiant si les idées ou
les arguments, les explications et les exemples
sont pertinents et s’ils répondent adéquatement à la situation de
communication.
Deuxième lecture : réviser la structure du texte, en vérifiant si
tous les éléments obligatoires sont présents et si
les marqueurs de relation sont utilisés adéquatement.
Troisième lecture : réviser la langue, en vérifiant, par trois
lectures successives, les aspects suivants :
l’orthographe d’usage et grammaticale (lecture 1), le
vocabulaire (lecture 2), de même que la syntaxe et la
ponctuation (lecture 3).
3. Annoter les erreurs potentielles ou réelles
Durant la rédaction ou la révision, il peut être intéressant
d’utiliser un système d’annotation qui permettra de
repérer rapidement une erreur ou d’attirer l’attention sur des
répétitions, par exemple.
4. Utiliser les bons ouvrages de référence
Utiliser les outils de référence adéquats est une habitude à
prendre. À un examen, il est important d’apporter des
outils que l’on connait et que l’on peut consulter facilement.
Généralement, trois outils sont permis : un
dictionnaire, une grammaire et un précis de conjugaison.
5. Cibler ses faiblesses
Tout corriger et atteindre la perfection est impossible, surtout si
la rédaction se fait dans un temps restreint! Il faut
donc orienter sa révision en fonction de ses faiblesses. Pour
cela, il faut les connaitre. Par conséquent, il est bon,
après chaque évaluation reçue, d’observer la grille
d’appréciation et de lire attentivement les commentaires
laissés par votre tutrice ou tuteur. Il faut déterminer ses
faiblesses et leur accorder une attention particulière.
6. Utiliser une liste de vérification
Une liste de vérification personnalisée est un excellent moyen
de s’assurer que le texte respecte les consignes et
qu’il développe adéquatement le sujet de rédaction. En fait, une
telle liste permet d’attirer l’attention sur les
aspects dont il faut particulièrement tenir compte à propos du
contenu, de la structure et de la langue, et ce, en
tenant compte de ses propres difficultés.
La révision en six stratégiesTable des
matièresIntroductionPremière stratégie : se donner du temps
pour réviserDeuxième stratégie : décomposer la tâche de
révision en poursuivant un but bien précisLa pertinence du
contenuLa cohérence dans l’organisation du discoursLa qualité
de la langueTroisième stratégie : annoter les erreurs potentielles
ou réellesQuatrième stratégie : utiliser les bons ouvrages de
référenceCinquième stratégie : cibler ses faiblessesSixième
stratégie : utiliser une liste de vérificationConclusionAide-
mémoire
Devoir 1C
3
Devoir 1C (10 %)
Mise en situation
Vous êtes d’un naturel curieux et cette qualité fait de vous une
étudiante ou un étudiant alerte, avide d’apprendre. Vous vous
nourrissez de l’information transmise dans vos cours, mais
également de celle diffusée dans les journaux et les blogues, à
la radio et à la télévision, en plus de participer activement aux
médias sociaux.
En outre, vous aimez de plus en plus non seulement vous
informer de toutes les façons, mais qu’on vous captive, qu’on
vous émeuve, qu’on vous considère, qu’on vous choque, qu’on
vous amuse, qu’on vous pousse à la réflexion ou à l’action. Ces
réactions que vous vivez en tant que réceptrice ou récepteur de
la communication suscitent elles-mêmes votre intérêt. Vous
cherchez à comprendre pourquoi vous réagissez de telle manière
lorsque vous recevez tel message.
Vous décidez alors de vous inscrire à un groupe de discussion
qui s’intéresse aux dessous de la communication autant qu’à la
communication elle-même. La discussion tourne cette semaine
autour d’un scientifique québécois, Hubert Reeves,
astrophysicien et écologiste, dont le discours marquant
caractérise autant ses travaux sur l’astrophysique et l’avenir de
la Terre que ses propos. Trois communications le concernant
attirent votre attention : une entrevue qu’il a accordée à Radio-
Canada en 1982 et deux articles de journaux québécois et
français se rapportant à son ouvrage Mal de Terre.
Jusqu’à présent vous vous contentiez d’observer la
communication. Vous en devenez analyste. À vous d’alimenter
la discussion!
Tâche à réaliser
En vous appuyant sur les concepts de base de la théorie de la
communication, analysez d’abord une communication orale : un
extrait d’entrevue télévisée avec Hubert Reeves. Ensuite,
comparez le traitement de la nouvelle se rapportant à son
ouvrage Mal de Terre dans un quotidien québécois et un
quotidien français. Enfin, rédigez votre intervention auprès du
groupe de discussion.
http://osmosedev.cegepadistance.ca/LecteurVideo/FPC_Dev1A.
html
Consignes
Afin de préparer votre intervention auprès du groupe de
discussion, vous analyserez deux situations de communication
mettant en scène le scientifique Hubert Reeves. Lisez d’abord
quelques notes sur l’homme et sur le contexte de l’entrevue.
Hubert Reeves est un astrophysicien, un écologiste et un
communicateur scientifique franco-québécois né en 1932. Il est
tour à tour professeur d’université, conseiller scientifique à la
NASA et vulgarisateur scientifique sur plusieurs tribunes, au
Québec comme en Europe. Ses principaux ouvrages sur la
constitution de l’univers, Patience dans l’azur (1981),
Poussières d’étoiles (1984) et L’heure de s’enivrer (1986),
connaissent un succès populaire et sont traduits dans plusieurs
langues. Depuis le début des années 2000, sensibilisé à l’impact
négatif de l’activité humaine, il milite pour la défense de
l’environnement par sa publication d’autres livres à succès,
comme Mal de Terre (2003), et son engagement dans différentes
causes.
L’entrevue, menée par Marcel Brisebois, est diffusée en 1982
dans le cadre de l’émission Rencontres produite par Radio-
Canada. Hubert Reeves est directeur de recherche au Centre
national français de recherche scientifique depuis 17 ans au
moment de l’entrevue et vient de sortir son livre Patience dans
l’azur (1981). L’extrait choisi, d’une durée de 5 min 58 s, se
situe au début de l’entrevue qui dure au total
27 min 15 s.
Étape 1 : Analyse d’une communication orale
Visionnez attentivement l’extrait de l’entrevue qu’Hubert
Reeves a accordée à Marcel Brisebois, dans le cadre de
l’émission Rencontres, que vous trouverez sur le site Internet du
cours, dans le fichier 601-FPC-FD_dev1C_HubertReeves.
A.
Décrivez la situation de communication en remplissant le
schéma de Jakobson.
Référent
L’univers
Émetteur
Hubert Reeves
Message
L’histoire de l’univers
Récepteur
Le téléspectateur de l’émission Rencontres
Canal
Lémission Rencontres
1982, Radio-Canada
Code
La langue française
B.
Déterminez la fonction dominante et la fonction secondaire du
discours d’Hubert Reeves.
Fonction dominante :
Référentielle
Fonction secondaire :
Relationnelle
C.
Dans un court paragraphe, expliquez et illustrez ces fonctions.
Explication et illustration de la fonction dominante :
La fonction référentielle sert à décire une réalité objective. Elle
permet de fournir des renseignements sans porter de jugement.
Ex : Les actionnaires de multinationale General Electric ont
voté pour l’achat de la compagnie Alstom.
Explication et illustration de la fonction secondaire :
La fonction relationnelle à pour but de faciliter l’assimilation
de l’information en la reformulant pour la rendre plus facile à
assimiler.
Ex : Une année lumières équivaut à 10 000 milliards de
kilomètres.
D.
Identifiez le ou les registres de langue qu’utilise Hubert Reeves
au cours de l’entrevue.
Le registre neutre.
E.
Relevez deux facteurs qui, selon vous, contribuent à la réussite
de la communication.
1er facteur de réussite :
L’émetteur a le même cadre de référence que le récepteur.
2e facteur de réussite :
Le message est compréhensible.
F.
Dans un court paragraphe, expliquez et illustrez la contribution
de ces facteurs à la réussite de la communication, en vous
référant à des éléments du contexte de l’entrevue ou à
l’entrevue elle-même.
Explication et illustration de la contribution du 1er facteur de
réussite :
Dans cette entrevue, Hubert Reeves a bien adapter son cadre de
référence a celui de son récepteur. Lors de celle-ci, il dit :
«Nommez un tres gros chiffre. L’infini c’est encore plus gros. »
car il sait que le recepteur aurait du mal a s’imaginer l’infini.
Explication et illustration de la contribution du 2e facteur de
réussite :
Le message de cette entrevue est facile a comprendre pour le
récepteur. Hubert Reeves utilise des exemples pour illustrer ses
propos : «Par exemple, puisse que l’on parle de l’histoire de
l’univers, quand on parle de l’histoire, on parle de chronologie.
On parle d’âge. Il y a une date ou il se passe quelque chose, il y
a la fondation de Rome, il y a etc… Bon, quel est l’âge de
l’univers? On lui donne aujourd’hui un âge qui est compris
entre 15 et 20 milliards d’années. »
Lefaitderéférereral’histoirede la grèce facilite la compréhension
du récepteur en lui offrant des événement concrets sur quoi se
baser.Étape 2 : Comparaison du traitement d’une nouvelle dans
deux journaux
Lisez attentivement les articles « Hubert Reeves, écolo
planétaire » publié dans le journal français Le Monde et
« Sauver la conscience »publié dans le journal Le Devoir, que
vous trouverez sur le site Internet du cours, dans le fichier 601-
FPC-FD_dev1C_articles.
Prenez connaissance, dans le tableau suivant, des informations
relatives aux médias qui ont diffusé ces deux articles.
Tableau 1 Informations sur Le Monde et Le Devoir
Titre de l’article
« Hubert Reeves, écolo planétaire »
« Sauver la conscience »
Canal
Le Monde
Pays : France
Propriétaire : Groupe Le Monde
Orientation : est décrit comme un journal de référence dans la
presse francophone, tourné vers l’étranger, favorise les
principes essentiels d’indépendance, de liberté et de fiabilité de
l’information
. Ligne éditoriale de centre gauche
.
Le Devoir
Pays : Québec, Canada
Propriétaire : Corporation indépendante
Orientation : se décrit comme un journal indépendant d’opinion,
d’idées, de combats. Ligne éditoriale souverainiste à tendance
sociale-démocrate
.
Émetteur
Benoît Hopkin, journaliste à la rubrique « Environnement » du
journal Le Monde, couvre des sujets sensibles : marée noire,
explosion d’usine, inondations, et s’intéresse à des dossiers
variés : OGM, agriculture intensive, pollution de l’air,
recyclage des déchets, énergies nucléaire et renouvelable,
chasse, protection des espaces naturels, etc., s’engage à titre
personnel dans des causes environnementales.
Louis-Gilles Francoeur, pionnier du journalisme
environnemental, chroniqueur au Devoir depuis plusieurs
années, participe régulièrement à des émissions de radio et de
télévision pour commenter les grands enjeux liés à
l’environnement, a reçu le prix Olivar-Asselin et a été admis au
Cercle des Phénix de l’environnement pour sa contribution
exceptionnelle au journalisme d’enquête et à l’essor du dossier
environnemental au Québec
Récepteur
Lectorat composé notamment de cadres, de leadeurs d’opinion,
de hauts revenus, d’un public très scolarisé
.
Lectorat restreint très scolarisé.
G.
Comparez le traitement de la nouvelle se rapportant à l’ouvrage
Mal de Terre dans les deux journaux en ce qui a trait au
message véhiculé et au code employé. Pour chacun des critères
de comparaison, relevez une ressemblance et une différence
significatives entre les articles, puis illustrez chacune d’elles à
l’aide d’un exemple.
Message
(Titres, thèmes, importance relative des thèmes, orientations,
prises de position)
Ressemblance
Différence
Code
(Registres de langue, vocabulaire,
types de phrases)
Ressemblance
Différence
H.
En vous appuyant sur les informations du tableau 1, relatives
soit à l’émetteur, soit au récepteur, soit au canal, démontrez que
l’une des différences soulevées dans votre réponse précédente
relève de ce qui fait la particularité des médias concernés.
Étape 3 : Intervention dans le groupe de discussion
Les membres du groupe de discussion auquel vous participez
depuis peu s’intéressent de plus en plus à différentes
communications sur Hubert Reeves; ces échanges vous
passionnent. L’une des dernières interventions au sujet de
l’homme a suscité une vive réaction chez vous. Voici le
commentaire du participant en cause :
Hubert Reeves est un scientifique dépassé. La façon qu’il a de
vulgariser les questions touchant l’univers ou la détérioration de
la planète Terre ne me touche pas du tout. Je crois que, tant à
l’oral qu’à l’écrit, Reeves infantilise son récepteur; il le prend
pour un idiot et lui fait la morale. Il ne réussit aucunement à
m’intéresser à ses propos, qui demeurent donc pour moi
inaccessibles. Je suis déjà sensibilisé au sort de l’univers, et ce
n’est pas Hubert Reeves qui ajoute à mes connaissances ou qui
fait évoluer
mes réflexions.
I. Formulez un commentaire en réponse à ces propos en
émettant une opinion que vous appuierez
sur une source crédible, c’est-à-dire sur un élément contenu soit
dans le message d’Hubert Reeves lui-même en entrevue, soit
dans le message de l’un ou l’autre des auteurs des articles du
Monde et du Devoir.
Dans un court paragraphe, formulez votre opinion en ayant
soin :
· de citer ou de résumer l’extrait sur lequel vous vous appuyez;
· d’indiquer votre source (la source complète doit comprendre le
titre de l’article ou de l’émission télévisée, le nom de l’auteur
de l’article ou de l’intervieweur, le nom du journal ou du
diffuseur de l’émission, la date de l’entrevue ou de la parution
de l’article);
· d’utiliser le registre neutre;
· de vous exprimer clairement et d’être crédible.
Étape 4 : Révision et correction de la langue
J. Révisez et corrigez les textes de vos réponses à l’aide de vos
outils linguistiques et du guide La révision en six stratégies,
placé en annexe de votre Cahier d’apprentissage et disponible
sur le site Internet du cours.
( ( (
�. « Les journalistes doivent �HYPERLINK
"http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/premier-
groupe/porter"�porter� un regard critique sur l’information et
�HYPERLINK
"http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/troisieme-
groupe/faire"�faire� écho au pluralisme des opinions. » La
charte d’éthique et de déontologie du groupe Le Monde, [�
HYPERLINK "http://www.lemonde.fr/actualite-
medias/article/2010/11/03/la-charte-d-ethique-et-de-
deontologie-du-groupe-le-monde_1434737_3236.html"
�www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/11/03/la-
charte-d-ethique-et-de-deontologie-du-groupe-le-
monde_1434737_3236.html�], (consulté le 17 septembre 2012).
�. « La ligne éditoriale du Monde peut être qualifiée de
centre gauche. Même si celle-ci n’est pas affichée explicitement
et a pu subir quelques inflexions, en particulier à l’approche de
certaines échéances électorales, révélant ainsi les débats qui
animent la rédaction et la direction du journal. » info2424.info,
[www.info2424.info/index.php/presse/presse-francaise-
nationale/le-monde] (consulté le 17 septembre 2012).
�. « Propriété d’une corporation indépendante qui n’a
d’autres intérêts financiers que le succès du journal qu’elle
gère, Le Devoir est, en ce sens, le seul vrai quotidien
indépendant du Québec. » Louis Cornellier. Lire le Québec au
quotidien, Montréal, Typo, 2008, p. 99.
�. « Depuis le passage de Lise Bissonnette à sa tête dans les
années 1990, il est devenu un quotidien souverainiste à
tendance sociale-démocrate, une ligne éditoriale aujourd’hui
assumée par son directeur Bernard Descôteaux. » Ibid., p. 99.
�. Le Monde – lectorat, [www.lombard-
media.lu/pdf/FR/LeMonde_lectorat_1105.pdf] (consulté le 17
septembre 2012).
Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2)
Devoir 1C – Articles de journaux
1
Devoir 1C – Articles de journaux
Hubert Reeves, écolo planétaire
Benoît Hopkin
Le Monde, Le Monde des livres, 30 mai 2003
L’astrophysicien pour un « droit d’ingérence écologique »
Astrophysicien par passion, « habitant de la Terre » par
obligation et « citoyen du monde » par conviction, Hubert
Reeves a détourné, depuis quelque temps, son regard des
émerveillements du cosmos pour jeter un œil sur l’état de notre
planète. Le constat est sombre.
Dans Mal de Terre, il détaille, dans une longue conversation
avec le sociologue Frédéric Lenoir, les tares qui défigurent
désormais notre environnement. Réchauffement climatique,
gaspillage énergétique, pollution, atteinte à la biodiversité : la
plupart des thèmes chers aux écologistes y sont abordés. Par ses
bévues, prévient-il, l’homme est en train de faire entrer la
planète dans une nouvelle période d’extinction, la sixième, qui
pourrait bien l’emporter lui-même.
L’auteur s’insurge contre la faim, le sous-développement et les
injustices, tout en réfutant la fatalité, estimant, dans les pas
d’Edgar Morin et d’autres, que l’écologie n’est pas seulement
une aspiration à la préservation de la nature, mais aussi une
manière de combattre les inégalités d’un monde artificiel. Il
emprunte à Paul Ricoeur la conviction que la responsabilité ne
se décline pas seulement par rapport au passé, mais également
par rapport au futur. Enfin, au-delà de ses pessimismes, l’auteur
garde foi dans l’intelligence et en appelle à un « droit
d’ingérence écologique ».
Un talent de vulgarisateur
Dans ce Mal de Terre, les spécialistes ne verront peut-être que
du déjà-vu. Les autres retrouveront avec plaisir cet
enthousiasme, cette joie de la culture et ce talent pour
vulgariser et ordonner la connaissance. Le principe de
précaution, un des pivots complexes de la pensée écologique,
devient ainsi limpide, une fois expliqué par l’astrophysicien.
Les rapports trapus des scientifiques de l’ONU sur le
réchauffement climatique s’éclairent également.
Depuis les disparitions de René Dumont, de Théodore Monod et
de Jacques-Yves Cousteau, Hubert Reeves, comme Nicolas
Hulot, tente de reprendre leur entreprise d’éducation et d’alerte
du plus grand nombre. Il accepte d’assumer la prise de risques
que comportent toute tentative de simplification, tout usage
d’images ou de comparaisons.
Plus sec, plus pointu, plus surprenant aussi, Histoire du climat,
de Pascal Acot, arrive à la même conclusion qu’Hubert Reeves.
« Les êtres humains compromettent désormais les conditions
dans lesquelles les générations futures pourraient être appelées
à vivre », écrit-il. Cet historien des sciences, déjà auteur d’une
Histoire de l’écologie remarquée, décrit les hauts et les bas du
thermomètre depuis les quelque 4,6 milliards d’années
d’existence de la Terre. Il relate les incidences de ces sautes de
température et d’humeur de notre planète sur le développement
de la vie et raconte comment l’homme s’est adapté à ce yo-yo,
avant d’essayer aujourd’hui d’en comprendre les raisons.
Au terme d’un impressionnant travail d’érudition, l’historien
s’engage dans sa conclusion. « Nous savons que les sociétés
humaines sont susceptibles de provoquer des modifications
dramatiques du
climat de la Terre », assure-t-il, en dénonçant également
l’apathie générale devant ce défi. Mais comme Hubert Reeves,
le sociologue veut encore croire en l’avenir et « parier qu’il
n’est pas trop tard » pour agir.
(
Sauver la conscience
Louis-Gilles Francoeur
Le Devoir, Livres, p. F6, 14 juin 2003
Depuis Patience dans l’azur, on savait qu’Hubert Reeves logeait
à l’enseigne des étoiles sur des horizons qui s’allongent en
milliards d’années.
Avec Mal de Terre, il utilise cette vision cosmique pour mieux
faire saisir les enjeux du prochain siècle en donnant un sens
renouvelé à la mobilisation environnementale planétaire.
« Nous savons maintenant, écrit-il en épilogue à cet impitoyable
portrait de l’aveuglement humain, que nous nous inscrivons
dans une histoire qui s’étend sur quinze milliards d’années, que
notre présence implique l’existence antérieure d’innombrables
étoiles fabricatrices d’atomes et de galaxies fabricatrices
d’étoiles. »
Aux humains présents aujourd’hui dans la grande cohorte de la
vie, Reeves assigne la responsabilité de préserver « la
conscience et l’intelligence » sur notre planète, de faire la
démonstration de la viabilité de notre espèce.
« Cette complexité croissante que nous percevons tout au long
de l’histoire de l’univers est-elle viable? Quinze milliards
d’années d’évolution pour l’avènement d’un être capable de
découvrir l’origine de l’univers dont il est issu, de déchiffrer le
comportement des atomes et des galaxies, d’explorer le système
solaire, de mettre à son service les forces de la nature, mais
incapable de se mobiliser pour empêcher sa propre élimination!
Voilà en résumé le drame auquel nous sommes confrontés
aujourd’hui », écrit Reeves.
Mal de Terre n’est cependant pas une envolée philosophique
mais d’abord et avant tout un survol des dommages infligés à
notre planète et des scénarios de survie qui l’attendent si les
humains dérèglent de façon irréversible le thermostat de leur
planète.
De tous les maux qui affligent la Terre depuis le début de l’ère
industrielle, écrit Reeves, le réchauffement du climat en raison
de notre usage irresponsable des hydrocarbures est de loin le
pire, selon Hubert Reeves, puisqu’il pose carrément la question
de la survie de la race humaine. Trois scénarios « catastrophe »
sont possibles : le « désert » en cas de réchauffement intense
(plus
de 10-15 °C) auquel quelques riches pourront survivre. Le
scénario « Geyser », beaucoup plus chaud (plus de 70 °C) mais
qui permettra aux organismes vivants les plus résistants de la
planète (les bactéries, les unicellulaires) de passer au travers.
Le compteur repartirait à zéro, comme il y a quatre milliards
d’années! Puis le scénario Vénus avec une augmentation des
températures au-dessus de 100 °C. Peu probable, dit
l’astrophysicien. Mais plausible et mortel pour tout. Fin de la
vie.
Mais comment freiner le fléau annoncé?
C’est ici que le livre prend tout son intérêt car Reeves, avec
l’œil froid du scientifique, déboulonne quelques statues en
disant du nucléaire qu’il nous donnerait un répit d’une centaine
d’années malgré les problèmes de stockage pour l’instant
insolubles. Reste les énergies renouvelables dont les politiques
reculent l’avènement par manque d’audace et d’opportunisme.
En effet, si les technologies offrent des débuts de solutions, les
principaux problèmes viendront encore du côté des humains...
Encore! Certains ne voudront pas vivre à côté des éoliennes.
D’autres s’opposent aux barrages. Et les politiciens ont la
fâcheuse tendance d’écarter les solutions de long terme parce
qu’il faudrait faire des gestes impopulaires durant leurs
mandats, les œillères de la démocratie qui empêchent de voir
large et loin...
C’est dans la mobilisation planétaire autour des enjeux sur
l’environnement, une première dans l’histoire d’une humanité
qui essaie pour la première fois de se prendre globalement en
charge, qu’Hubert Reeves voit poindre quelque espoir.
Personne, dit-il, ne s’est inquiété dans le passé de la disparition
des forêts méditerranéennes ou des grandes espèces vivantes
aujourd’hui disparues. Mais ce n’est plus le cas et la perception
des humains évolue vers une vision organique de leur planète,
une vision qui changera le sens de l’histoire ou qui signera la
condamnation d’une humanité incapable de survivre à ses
appétits primaires.
Un livre généreux par sa vision mais impitoyable par l’image
qu’il renvoie à travers ce miroir cosmique fascinant.
( ( (
Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2)

Contenu connexe

Similaire à Grille de correction du devoir 11Grille de correction du dev.docx

manuel_stage.ppt
manuel_stage.pptmanuel_stage.ppt
manuel_stage.pptAzizZina
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireS/Abdessemed
 
Guide stage-iset-djerba
Guide stage-iset-djerbaGuide stage-iset-djerba
Guide stage-iset-djerbaMariemBen5
 
Enseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili Douaouda
Enseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili DouaoudaEnseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili Douaouda
Enseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili DouaoudaAsdifle Association
 
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?Jean-Loup Castaigne
 
Aspects formels de la langue
Aspects formels de la langueAspects formels de la langue
Aspects formels de la languekamal kamal
 
Comment faire un rapport de stage
Comment faire un rapport de stageComment faire un rapport de stage
Comment faire un rapport de stageEl Hassasna Riadh
 
TPE Rédiger la fiche individuelle de synthèse
TPE Rédiger la fiche individuelle de synthèseTPE Rédiger la fiche individuelle de synthèse
TPE Rédiger la fiche individuelle de synthèseCdi_LgtBaimbridge
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013aymenkhalki
 
Concevoir une évaluation efficace.pptx
Concevoir une évaluation efficace.pptxConcevoir une évaluation efficace.pptx
Concevoir une évaluation efficace.pptxRadhi Mhiri
 
Présentation Grand Oral
Présentation Grand OralPrésentation Grand Oral
Présentation Grand OralBasileDucerf
 
Présentation rubriques
Présentation rubriquesPrésentation rubriques
Présentation rubriquesrhala
 
C1 french version part 2
C1 french version part 2C1 french version part 2
C1 french version part 2ocasiconference
 
Demarrage efe
Demarrage efeDemarrage efe
Demarrage efeMingiBE
 
Comment réussir au Bacalauréat
Comment réussir au BacalauréatComment réussir au Bacalauréat
Comment réussir au BacalauréatBoursier Tchibinda
 

Similaire à Grille de correction du devoir 11Grille de correction du dev.docx (20)

02-13 EV.pdf
02-13 EV.pdf02-13 EV.pdf
02-13 EV.pdf
 
manuel_stage.ppt
manuel_stage.pptmanuel_stage.ppt
manuel_stage.ppt
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
 
Guide stage-iset-djerba
Guide stage-iset-djerbaGuide stage-iset-djerba
Guide stage-iset-djerba
 
Enseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili Douaouda
Enseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili DouaoudaEnseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili Douaouda
Enseigner le français à visée professionnelle Myriam Naili Douaouda
 
Comm'écrite : formation sur votre communication écrite
Comm'écrite :  formation sur votre communication écriteComm'écrite :  formation sur votre communication écrite
Comm'écrite : formation sur votre communication écrite
 
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
 
Aspects formels de la langue
Aspects formels de la langueAspects formels de la langue
Aspects formels de la langue
 
Abc delf b1
Abc delf b1Abc delf b1
Abc delf b1
 
Comment faire un rapport de stage
Comment faire un rapport de stageComment faire un rapport de stage
Comment faire un rapport de stage
 
TPE Rédiger la fiche individuelle de synthèse
TPE Rédiger la fiche individuelle de synthèseTPE Rédiger la fiche individuelle de synthèse
TPE Rédiger la fiche individuelle de synthèse
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
 
Concevoir une évaluation efficace.pptx
Concevoir une évaluation efficace.pptxConcevoir une évaluation efficace.pptx
Concevoir une évaluation efficace.pptx
 
Présentation Grand Oral
Présentation Grand OralPrésentation Grand Oral
Présentation Grand Oral
 
Présentation rubriques
Présentation rubriquesPrésentation rubriques
Présentation rubriques
 
C1 french version part 2
C1 french version part 2C1 french version part 2
C1 french version part 2
 
Demarrage efe
Demarrage efeDemarrage efe
Demarrage efe
 
Comment réussir au Bacalauréat
Comment réussir au BacalauréatComment réussir au Bacalauréat
Comment réussir au Bacalauréat
 
Fichier classe 6ème
Fichier   classe 6èmeFichier   classe 6ème
Fichier classe 6ème
 

Plus de benjaminjames21681

You receive a document (attached) by certified mail. After readi.docx
You receive a document (attached) by certified mail. After readi.docxYou receive a document (attached) by certified mail. After readi.docx
You receive a document (attached) by certified mail. After readi.docxbenjaminjames21681
 
You provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docx
You provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docxYou provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docx
You provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docxbenjaminjames21681
 
You presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docx
You presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docxYou presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docx
You presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docxbenjaminjames21681
 
You post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docx
You post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docxYou post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docx
You post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docxbenjaminjames21681
 
You peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docx
You peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docxYou peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docx
You peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docxbenjaminjames21681
 
You need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docx
You need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docxYou need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docx
You need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docxbenjaminjames21681
 
YOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docx
YOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docxYOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docx
YOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docxbenjaminjames21681
 
You need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docx
You need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docxYou need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docx
You need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docxbenjaminjames21681
 
you need to write a C function named pick. The prototype is.docx
you need to write a C function named pick. The prototype is.docxyou need to write a C function named pick. The prototype is.docx
you need to write a C function named pick. The prototype is.docxbenjaminjames21681
 
You need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docx
You need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docxYou need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docx
You need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docxbenjaminjames21681
 
You need to right this document as Im writing itAccess Control.docx
You need to right this document as Im writing itAccess Control.docxYou need to right this document as Im writing itAccess Control.docx
You need to right this document as Im writing itAccess Control.docxbenjaminjames21681
 
You need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docx
You need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docxYou need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docx
You need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docxbenjaminjames21681
 
You need to select a culture, for example African American, Cuban A.docx
You need to select a culture, for example African American, Cuban A.docxYou need to select a culture, for example African American, Cuban A.docx
You need to select a culture, for example African American, Cuban A.docxbenjaminjames21681
 
You need to research the topic and discuss the topic in at least.docx
You need to research the topic and discuss the topic in at least.docxYou need to research the topic and discuss the topic in at least.docx
You need to research the topic and discuss the topic in at least.docxbenjaminjames21681
 
You need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docx
You need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docxYou need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docx
You need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docxbenjaminjames21681
 
You need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docx
You need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docxYou need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docx
You need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docxbenjaminjames21681
 
You need to have JavaScript enabled in order to access this site..docx
You need to have JavaScript enabled in order to access this site..docxYou need to have JavaScript enabled in order to access this site..docx
You need to have JavaScript enabled in order to access this site..docxbenjaminjames21681
 
you need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docx
you need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docxyou need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docx
you need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docxbenjaminjames21681
 
you need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docx
you need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docxyou need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docx
you need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docxbenjaminjames21681
 
You need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docx
You need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docxYou need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docx
You need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docxbenjaminjames21681
 

Plus de benjaminjames21681 (20)

You receive a document (attached) by certified mail. After readi.docx
You receive a document (attached) by certified mail. After readi.docxYou receive a document (attached) by certified mail. After readi.docx
You receive a document (attached) by certified mail. After readi.docx
 
You provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docx
You provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docxYou provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docx
You provided a good outline of primary Medicaid expenditures. As you.docx
 
You presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docx
You presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docxYou presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docx
You presented a good analysis for this Driveway Tax case study.docx
 
You post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docx
You post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docxYou post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docx
You post a really negative remark on your friend’s Facebook wall, wh.docx
 
You peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docx
You peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docxYou peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docx
You peers post an outline of Section VI and VII (Timeline & Reso.docx
 
You need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docx
You need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docxYou need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docx
You need to write my idea using the Elevator Pitch format instructio.docx
 
YOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docx
YOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docxYOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docx
YOU need to write at list 600 words 1) What is the differenc.docx
 
You need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docx
You need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docxYou need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docx
You need to write about all the music on that program. Torke, Mi.docx
 
you need to write a C function named pick. The prototype is.docx
you need to write a C function named pick. The prototype is.docxyou need to write a C function named pick. The prototype is.docx
you need to write a C function named pick. The prototype is.docx
 
You need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docx
You need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docxYou need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docx
You need to write 2-3 pages about engineering ethics in Florida Univ.docx
 
You need to right this document as Im writing itAccess Control.docx
You need to right this document as Im writing itAccess Control.docxYou need to right this document as Im writing itAccess Control.docx
You need to right this document as Im writing itAccess Control.docx
 
You need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docx
You need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docxYou need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docx
You need to take a recent article on a relevant issue discussed in c.docx
 
You need to select a culture, for example African American, Cuban A.docx
You need to select a culture, for example African American, Cuban A.docxYou need to select a culture, for example African American, Cuban A.docx
You need to select a culture, for example African American, Cuban A.docx
 
You need to research the topic and discuss the topic in at least.docx
You need to research the topic and discuss the topic in at least.docxYou need to research the topic and discuss the topic in at least.docx
You need to research the topic and discuss the topic in at least.docx
 
You need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docx
You need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docxYou need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docx
You need to present to your client, Alice Cartwright, the pros and c.docx
 
You need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docx
You need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docxYou need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docx
You need to produce an ER model for a given scenario. Scenario is br.docx
 
You need to have JavaScript enabled in order to access this site..docx
You need to have JavaScript enabled in order to access this site..docxYou need to have JavaScript enabled in order to access this site..docx
You need to have JavaScript enabled in order to access this site..docx
 
you need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docx
you need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docxyou need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docx
you need to complete at least two responses the Final Posts”) of a.docx
 
you need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docx
you need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docxyou need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docx
you need to choose one of the picture that i attached towrite an art.docx
 
You need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docx
You need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docxYou need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docx
You need to access the case from Harvard Business Publishing entit.docx
 

Dernier

LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 

Dernier (20)

LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 

Grille de correction du devoir 11Grille de correction du dev.docx

  • 1. Grille de correction du devoir 1 1Grille de correction du devoir 1 Nom : Code permanent : Élément de compétence visé par cette évaluation : Analyser les caractéristiques de la situation de communication dans des discours d’ordre culturel ou d’un autre ordre. Question Critère Barème de notation Commentaires Étape 1 : Analyse d’une communication orale (40 points) A B D Détermination juste · des six composantes du schéma de Jakobson · des deux fonctions du discours · du ou des registres de langue 1 point/composante 1 point/fonction
  • 2. ____ / 6 ____ / 2 ____ / 2 C Explications claires et efficaces de la fonction dominante et de la fonction secondaire Illustration pertinente de chaque fonction 3 points/explication 3 points/illustration ____ / 6 ____ / 6 E F Relevé de deux facteurs contribuant à la réussite de la communication Explications claires et efficaces de la contribution de ces facteurs à la réussite de la communication Illustration pertinente de chaque facteur 3 points/facteur
  • 3. 3 points/explication 3 points/illustration ____ / 6 ____ / 6 ____ / 6 Question Critère Barème de notation Commentaires Étape 2 : Comparaison du traitement d’une nouvelle dans deux journaux (30 points) G H Relevé de ressemblances et de différences significatives Illustrations pertinentes des ressemblances Illustrations pertinentes des différences Démonstration juste de l’influence des médias dans le traitement de la nouvelle 3 points/ressemblance 3 points/différence 3 points/illustration 3 points/illustration ____ / 6
  • 4. ____ / 6 ____ / 6 ____ / 6 ____ / 6 Étape 3 : Intervention dans le groupe de discussion (15 points) I Commentaire clair et cohérent Référence pertinente au message de l’une des communications Présence de la source Utilisation du registre neutre ____ / 6 ____ / 5 ____ / 2 ____ / 2 Étape 4 : Révision et correction de la langue (15 points) J Orthographe d’usage exacte Orthographe grammaticale exacte Syntaxe correcte Ponctuation adéquate Vocabulaire précis et varié Pénalité de 0,5 point par faute de ponctuation et de 1 point pour toute faute d’orthographe d’usage (une fois par texte), d’orthographe grammaticale, de syntaxe, de vocabulaire
  • 5. N. B. – Inscrire le type d’erreur commise selon les codes suivants : U : orthographe d’usage G : orthographe grammaticale S : syntaxe P : ponctuation V : vocabulaire ____ / 15 Total : __ / 100 Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2) La révision en six
  • 6. stratégies 601-FPA-FD (60.2) Principes et procédés de la communication 601-FPB-FD (60.2) Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2) Principes et procédés de la communication Le Cé[email protected] a conçu et produit le présent matériel didactique pour lequel il a obtenu du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) une licence générale d’utilisation. © Gouvernement du Québec Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie Direction générale de l’enseignement collégial, 2013 Tous droits de traduction et d’adaptation, en totalité ou en partie, réservés pour tous pays. Aucun extrait de ce document protégé par les présents droits d’auteur ne peut être reproduit ni utilisé sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, mécanique ou électronique, y compris la microreproduction, la photocopie, l’enregis-
  • 7. trement ou un système de stockage et de recherche des données, sans l’autorisation écrite d’une personne dument autorisée du Cé[email protected] Conception et rédaction CHANTALE GENDRON, Cégep régional de Lanaudière JEAN-DAVID MORNEAU JULIE PELLETIER, Cégep de Sherbrooke Révision de contenu JOSÉE SIMARD, Collège Montmorency Révision linguistique LISE DAOUST ANNE-MARIE TRUDEL Mise en pages ANDRÉ LECLERC Correction d’épreuves LISE DAOUST Gestion du projet et encadrement pédagogique, Cé[email protected] LAURENCE GAUTHIER Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe.
  • 8. Étant donné la rapidité des changements dans Internet, il se peut que certains liens ne soient plus actifs au moment où vous tenterez d’y accéder. Dans ce cas, utilisez un moteur de recherche (par exemple Google) et tapez-y les mots clés appropriés. Table des matières Introduction ............................................................................................... ............................................................................................... ............................................................ 5 Première stratégie : se donner du temps pour réviser ............................................................................................... ............................ 6 Deuxième stratégie : décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien précis ............................... 8 La pertinence du contenu ............................................................................................... ........................................................................................... 8 La cohérence dans l’organisation du discours ............................................................................................... ....................................... 9 La qualité de la langue
  • 9. ............................................................................................... ............................................................................................... .... 9 Troisième stratégie : annoter les erreurs potentielles ou réelles .............................................................................................. 10 Quatrième stratégie : utiliser les bons ouvrages de référence ............................................................................................... .... 11 Cinquième stratégie : cibler ses faiblesses ............................................................................................... .................................................... 12 Sixième stratégie : utiliser une liste de vérification ......................................................................................... ...... ................................. 14 Conclusion ............................................................................................... ............................................................................................... ......................................... 22 Aide-mémoire ............................................................................................... ............................................................................................... ................................. 23 La révision en six stratégies 5
  • 10. 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication Introduction Rédiger des réponses à développement ou un discours, qu’il soit informatif, expressif ou critique, est une opération complexe et exigeante, car la personne qui le fait doit maitriser plusieurs compétences parallèles. En effet, pour rédiger un texte de qualité, il ne suffit pas de répondre correctement à la mise en situation et de formuler des idées ou des arguments pertinents. Il faut également respecter une structure logique, écrire dans un français correct et, une fois la rédaction du texte terminée, le réviser pour s’assurer qu’il répond aux critères de performance attendue. C’est à l’apprentissage de cette dernière étape, la révision, que vous convie ce guide. Le but de ce processus est bien simple : vous familiariser avec une démarche de révision et découvrir des stratégies de révision qui vous permettent de rédiger un texte de qualité. Pour être efficace, une démarche de révision doit en effet être personnalisée et prendre en compte les erreurs les plus fréquentes que vous signale votre tutrice ou
  • 11. votre tuteur. Il s’agira donc de vous forger une démarche de révision qui vous permettra d’améliorer vos textes, tant sur les plans de la pertinence et de la structure que de la qualité de la langue. Les six stratégies de révision1 expliquées dans ce guide sont les suivantes : 1. se donner du temps pour réviser; 2. décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien précis; 3. annoter les erreurs potentielles ou réelles; 4. utiliser les bons ouvrages de référence; 5. cibler ses faiblesses; 6. utiliser une liste de vérification. 1. Même si ce document est conçu pour la révision des textes, il peut être très utile pour la révision de vos discours oraux. 6 La révision en six stratégies
  • 12. Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Première stratégie : se donner du temps pour réviser Réviser un texte exige du temps. Malgré toute votre bonne volonté, les minutes vous manquent sans doute parfois, à la fin d’une épreuve ou d’un examen, pour vous relire et corriger ce qui doit l’être. Et vous oubliez alors sans le vouloir plusieurs erreurs. Comme première stratégie, nous aborderons ensemble un aspect très important, soit la planification et l’organisation du temps, afin que vous puissiez réaliser correctement toutes les étapes d’un devoir ou d’un examen y compris la révision, et ce, dans le temps alloué. Avant de vous familiariser avec le processus de planification du temps de révision, prenez quelques minutes pour réfléchir à vos habitudes actuelles de révision en répondant aux questions suivantes. 1. En général, prenez-vous suffisamment de temps durant vos examens pour réviser et corriger vos textes? 2. Quand vous manquez de temps, êtes-vous en mesure d’expliquer votre planification trop
  • 13. serrée? 3. Lorsque vous terminez un examen avant la fin du temps accordé, que faites-vous? Prenez- vous le temps de réviser votre texte ou quittez-vous la salle? 4. Lorsque vous prenez le temps de réviser, utilisez-vous une méthode de travail précise ou le faites-vous sans méthode particulière? 5. Croyez-vous que la révision de votre texte est, le plus souvent, efficace? Arrivez-vous à détecter et à corriger vos fautes? À votre avis, réduisez-vous le nombre d’erreurs? Au moment de l’examen final écrit du cours Principes et procédés de la communication, vous serez appelé à rédiger une chronique d’opinion de 700 mots en 4 heures. La gestion du temps dans une situation d’examen, quel qu’il soit, représente une difficulté supplémen- taire. Vous ne disposerez que de quatre heures et pas une minute de plus! Il faut donc vous assurer de bien organiser votre temps. Voyez dans le tableau suivant comment vous pourriez planifier votre temps pour être en mesure de réaliser correctement la tâche qui vous est demandée. Gardez en tête que la révision d’un texte de 700 mots exige plusieurs lectures et que
  • 14. le temps réservé à la révision doit être planifié. La révision en six stratégies 7 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication Examen final écrit – Planification du temps Tâche : À l’aide d’un dossier de recherche portant sur un sujet donné, vous devez rédiger une chronique d’opinion de 700 mots (± 10 %), relevant des discours critique et expressif. Étapes Temps alloué Lecture et annotation du dossier de recherche 1 heure Élaboration de la fiche de planification de la communication 10 minutes Élaboration du plan de la chronique 20 minutes Rédaction de la chronique 2 heures Révision et correction de la chronique 30 minutes Total 4 heures Dans votre cours, vous aurez souvent l’occasion de rédiger des
  • 15. textes à la maison et de prendre tout votre temps. Résistez à la tentation de vous éterniser et essayez de réaliser vos devoirs dans le temps suggéré, que vous ayez à rédiger de longs ou de courts textes. Avant de commencer un devoir ou un examen, faites-en la lecture et estimez le temps requis pour réaliser chacune des étapes, y compris la révision, dans le temps suggéré. Après avoir terminé votre devoir, revoyez votre planification du temps et faites le point. Voici quelques petits trucs qui vous aideront à réserver du temps pour la révision du texte, à laquelle il est recommandé de consacrer une trentaine de minutes pour un texte de 700 mots par exemple. Dans une situation d’examen qui exige la lecture de plusieurs textes avant de passer à la rédaction, le temps que vous consacrez à l’exécution de cette tâche doit être limité et utilisé efficacement. À cet effet, la pratique de la lecture sélective et de la lecture en diagonale pour explorer l’information, puis de la lecture active pour analyser l’information vous permettra de gagner du temps (ces notions sont développées dans le module 2).
  • 16. rence dans l’organisation du discours sont des critères d’évaluation auxquels vous devez consacrer du temps de révision, qu’il s’agisse de longs textes ou de réponses à développement. piètre qualité de la langue. Il est donc primordial de réserver suffisamment de temps à la révision de celle-ci. Rédiger avec négligence en pensant corriger toutes les erreurs à la fin n’est pas une stratégie gagnante. Corrigez ce que vous pouvez au fur et à mesure, puis optez pour un système d’annotation pour les « erreurs » qui demandent la consultation d’ouvrages linguistiques. 8 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Deuxième stratégie : décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien précis Une fois vos réponses ou votre discours rédigés, et avant de
  • 17. remettre votre copie, il importe de bien la réviser. Par où commencer? Relisez-vous d’abord en adoptant le point de vue de la personne qui lira votre texte. La distance ainsi obtenue par rapport à votre texte vous permettra d’y vérifier que chaque élément le composant est pertinent et clairement exprimé. Car n’oubliez pas qu’ensuite, il sera trop tard : impossible de rencontrer la personne chargée de corriger votre devoir ou votre examen pour lui expliquer ce que vous vouliez dire. Une révision adéquate devrait s’attarder sur tous les critères de la grille d’évaluation du devoir ou de l’examen. Dans le cours Principes et procédés de la communication du Cé[email protected], trois critères sont généralement évalués : la pertinence du contenu, la cohérence dans l’organisation du discours et la qualité de la langue. Relire son texte à la lumière de ces critères d’évaluation, en consacrant au moins une lecture pour chacun d’entre eux, constitue un travail minimal lorsqu’il s’agit d’un long texte. Ainsi, réviser votre texte signifie que vous devez le lire à plusieurs reprises, en vous donnant chaque fois un objectif précis. Voici, à titre d’exemple, comment vous pourriez
  • 18. organiser votre période de révision en lectures successives. La pertinence du contenu Pour vérifier la pertinence du contenu, lisez votre texte en vous posant les questions suivantes : a) Existe-t-il un lien clair et pertinent entre la mise en situation, la tâche demandée et le discours produit? b) Les idées ou les arguments sont-ils formulés clairement? c) Les explications et les exemples précisent-ils l’idée énoncée et en facilitent-ils la compréhension? d) Dans le cas d’une chronique d’opinion, votre point de vue est-il clairement exprimé, constant et cohérent? Si vous répondez « oui » à toutes ces questions, poursuivez votre révision. Dans le cas contraire, essayez de clarifier et de préciser certaines portions de votre texte. Évidemment, il ne s’agit pas ici de l’écrire à nouveau, mais simplement de peaufiner certains passages.
  • 19. La révision en six stratégies 9 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication La cohérence dans l’organisation du discours Pour réviser la structure de votre texte, faites-en une lecture globale, et vérifiez si tous les éléments sont présents : e discours; logiquement; Cet exercice vous donnera l’occasion d’obtenir une vue d’ensemble de votre texte et, par conséquent, de vérifier plus rapidement s‘il progresse avec cohérence et si les marqueurs de relation (ou charnières) y sont adéquats. Une telle lecture est aussi une bonne occasion de vérifier certains éléments d’ordre métho- dologique. Les règles méthodologiques sont-elles respectées : présentation des œuvres, dont les titres seront soulignés s’il s’agit d’une version manuscrite, et en italique si le texte
  • 20. est à l’ordinateur; citations bien identifiées; références indiquées correctement, etc.? La qualité de la langue La révision de la langue peut difficilement se faire en une seule fois. Étant donné que les éléments à vérifier sont très nombreux et différents, il est en effet impossible de prêter attention à tous les éléments à réviser à la fois, quand il s’agit d’un texte relativement long. Vous devrez donc les regrouper par famille en réalisant une lecture particulière pour chacune d’elles. Le travail peut sembler long, mais n’oubliez pas ceci : au fur et à mesure, le texte devient plus familier, et votre efficacité s’accroit. Au moins trois lectures sont nécessaires à cette étape-ci de la révision. Vous pouvez procéder de la façon suivante. a) Vérifiez l’orthographe d’usage et l’orthographe grammaticale. Évitez de vous concentrer sur le contenu. Abordez plutôt le texte à rebours, en le revoyant phrase par phrase pour vérifier l’orthographe des mots, l’accord des noms, des adjectifs et des participes passés, ainsi que la conjugaison des verbes.
  • 21. b) Examinez la précision du vocabulaire. Les mots employés sont-ils justes? Un même mot est-il utilisé à répétition? En cas de doute, le dictionnaire est votre meilleur outil. c) Vérifiez la structure des phrases et la ponctuation. Veillez à ce que les phrases soient bien structurées, qu’elles se lisent facilement et simplement, et que les idées y soient énoncées clairement. Il faut aussi s’assurer que la ponctuation est utilisée correctement. Ces lectures successives offrent l’avantage de vous permettre de réviser adéquatement chaque composante de la grille d’appréciation du discours, puisque, ne l’oubliez pas, il est impossible de les voir toutes en même temps. 10 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Troisième stratégie : annoter les erreurs potentielles ou réelles Il faut éviter d’écrire un texte de façon négligente, en pensant être capable de tout corriger à
  • 22. l’étape de la révision. Une telle attitude nécessite en effet un travail dépassant largement le temps généralement prévu pour réaliser cette tâche. Rédigez donc votre texte avec attention, en évitant par contre d’interrompre constamment le fil de vos idées pour chercher dans un dictionnaire, une grammaire ou un précis de conjugaison. Pour travailler efficacement, utilisez un système d’annotation. Dans un texte rédigé à la maison, et pour lequel il est possible de présenter une version définitive propre et sans traces de révision, il est facile, et même recommandé, de travailler à partir d’une première version imprimée du texte, en utilisant un système de couleurs, de flèches et de commentaires. Toutefois, la réalité d’un examen en salle est tout autre. Il faut éviter de remettre un travail brouillon, rempli de ratures, de flèches ou de mots surlignés. Par conséquent, dans toute situation d’examen, il est recommandé d’annoter votre texte avec un crayon à mine, et ce, dès le début de la rédaction. Dans le cas où vous doutez par exemple de l’orthographe ou de l’accord d’un mot, indiquez, par un signe discret placé au- dessus, que l’usage du diction- naire sera nécessaire à cet endroit précis.
  • 23. Voici d’autres petits trucs pour annoter votre texte. le dictionnaire. -dessus des accords dont vous doutez : vous y reviendrez avec une grammaire. généralement problème, pour en vérifier ultérieurement l’accord et, si cela peut vous aider, tracez une flèche qui les relie à leur nom ou pronom. clairement déterminé et approprié. En outre, à l’étape de la rédaction ou lorsque vous vérifiez la structure de votre texte, inscrivez dans la marge les composantes obligatoires du texte. Voici comment procéder : – les composantes de l’introduction selon le type de discours; – les parties du développement : idées ou arguments, explications et/ou exemples; – les composantes de la conclusion selon le type de discours.
  • 24. utilisation est appropriée. Finalement, au moment où vous révisez le vocabulaire, procédez de la façon suivante : mots qui reviennent souvent et évaluez si leur utilisation est abusive. Dans votre prochaine rédaction, expérimentez le système d’annotation qui vous a été proposé. La révision en six stratégies 11 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication Quatrième stratégie : utiliser les bons ouvrages de référence Vous avez pu constater que présenter un texte comportant peu d’erreurs ne se fait pas sans un rigoureux travail de révision. Il faut en effet prendre le temps de se relire méthodi- quement et de se corriger efficacement. Et il ne suffit pas de détecter une erreur : il faut aussi la corriger. Pour y parvenir, il est souvent nécessaire de consulter des ouvrages de référence.
  • 25. En situation d’examen, vous n’avez guère le temps de chercher longuement dans une grammaire pour comprendre – enfin! – une règle qui vous donnait du fil à retordre depuis longtemps. Il faut plutôt consulter rapidement l’ouvrage qui vous donnera les moyens de corriger le mot dont vous doutez. À l’examen final écrit, vous aurez droit à trois outils : un dictionnaire, une grammaire et un précis de conjugaison. Le Petit Robert de la langue française est un dictionnaire très complet. Cependant, Le Petit Larousse comporte une section consacrée aux noms propres, ce qui peut aussi être utile. Quant à la grammaire, il est important de bien connaitre le manuel que vous utilisez à l’examen. Sa consultation doit être rapide. La grammaire en tableaux ou le Multidictionnaire de la langue française, deux ouvrages de Marie-Éva de Villers, représentent des choix intéressants. 12 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Cinquième stratégie :
  • 26. cibler ses faiblesses Chaque fois que vous recevez un devoir corrigé, prenez le temps de le revoir à la lumière des commentaires de votre tuteur et de remarquer le type de fautes qu’il a soulignées, afin d’y observer vos points faibles sur les plans de la pertinence du contenu, de la cohérence dans l’organisation du discours et de la qualité de la langue. Ainsi, pour vous aider à poser un diagnostic sur la qualité de vos discours, vous êtes invité à suivre pas à pas la méthode d’analyse proposée ci-dessous. Nous vous suggérons donc d’évaluer la correction de vos quatrième et cinquième devoirs en fonction de cette méthode. 1. La pertinence du contenu concernant les aspects suivants : – l’adaptation à la situation de communication; – la pertinence des idées ou des arguments; – la pertinence des explications et/ou des exemples; – le respect des caractéristiques du type de discours. es ciblées par votre tutrice ou tuteur et
  • 27. retenez les aspects que vous devrez améliorer dans votre prochain discours. 2. La cohérence dans l’organisation du discours sont adressés concernant les aspects suivants : – les composantes de l’introduction selon le type de discours; – l’organisation du texte en paragraphes; – l’enchainement des phrases et des paragraphes; – les composantes de la conclusion selon le type de discours. retenez ce que vous devrez améliorer dans votre prochain discours. 3. La qualité de la langue re copie corrigée, comptez les fautes que vous avez faites selon leur type : – U (orthographe d’usage) : – G (orthographe grammaticale) :
  • 28. – S (syntaxe) : La révision en six stratégies 13 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication – P (ponctuation) : – V (vocabulaire) : -leur une attention particulière dans votre prochain discours. Le fait de connaitre vos faiblesses vous permettra de mieux organiser votre temps. Ainsi, quand vous produirez un discours, vous serez en mesure de gérer le temps accordé à la révision, en donnant priorité aux aspects qui vous causent le plus de problèmes. 14 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Sixième stratégie :
  • 29. utiliser une liste de vérification Maintenant que vous avez ciblé vos principales faiblesses, il s’agit de créer un outil qui pourra vous servir d’aide-mémoire pour réviser et corriger vos textes. Dans les pages suivantes, vous trouverez trois listes de vérification, une pour chaque type de texte (informatif, expressif et critique). Ces listes énumèrent tous les aspects qui vous permettront de vérifier, dans votre texte, la pertinence du contenu, la cohérence dans l’organisation du discours et la qualité de la langue. En considérant les commentaires laissés sur votre copie par votre tutrice ou tuteur et les faiblesses que vous avez ciblées, concevez des listes de vérification personnalisées en surlignant les aspects qui vous semblent les plus importants à réviser selon le type de texte que vous rédigez. Utilisez-les dans une perspective de formation. Vous verrez, elles évolueront au fil de vos rédactions. C’est en les utilisant aussi souvent que possible que vous en constaterez la pertinence et l’efficacité. Assurément, vous reconnaitrez plus facilement, dans vos textes, les
  • 30. éléments à réviser en priorité. Le troisième volet de la liste de vérification, intitulé « Qualité de la langue », s’inspire grandement d’une liste présentée sur le site du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) portant sur l’amélioration du français. Si vous voulez en savoir davantage sur la définition d’un aspect langagier, sur des règles particulières ou réaliser un ou plusieurs exercices liés à cette notion, n’hésitez pas à consulter le site du CCDMD à l’adresse suivante : www.ccdmd.qc.ca/fr/sra. La révision en six stratégies 15 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication Liste de vérification d’un texte informatif Pertinence du contenu Conforme À améliorer Le lien entre la mise en situation, la tâche demandée et le texte
  • 31. produit est clair. Le texte apporte un éclairage précis, complet et pertinent sur le sujet traité. Le texte expose des faits avec le plus d’exactitude possible. Le texte ne contient aucun jugement personnel. La formulation des idées permet de cerner clairement le sujet traité. Les explications et/ou les exemples permettent de compléter adéquatement chacune des idées et en facilitent la compréhension. Le contenu est rédigé à l’aide des procédés de l’objectivité, notamment par l’emploi de mots et de tournures de phrases qui dépersonnalisent le propos. Le contenu est développé à l’aide des procédés de l’explicitation, des mots appropriés, c’est- à-dire précis et justes, et de la fonction métalinguistique au besoin. Le contenu est soutenu, au besoin, par des illustrations appropriées (photo, schéma, tableau, graphique). Cohérence dans l’organisation du discours Conforme À améliorer
  • 32. Introduction L’introduction comporte trois parties : eur; Développement Le texte est organisé en paragraphes. Chaque paragraphe est construit autour d’une idée principale. Les idées principales et secondaires, de même que les explications et/ou exemples suivent une progression logique. Les paragraphes s’enchainent à l’aide de phrases de transition ou d’organisateurs textuels. Les marqueurs de relation utilisés pour établir des liens entre les idées sont pertinents. Conclusion La conclusion comporte trois parties :
  • 33. le récepteur sur une réflexion, une question qui ouvre le débat. 16 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Qualité de la langue Conforme À améliorer Orthographe d’usage es mots sont bien orthographiés, les erreurs suivantes sont évitées : doubles consonnes, homophonie, lettres muettes. adéquatement. Orthographe grammaticale correctement en genre et en nombre.
  • 34. accompagne. Syntaxe énonciatives ou déclaratives. – tous les mots essentiels à la compréhension de la phrase sont présents; – l’ordre des mots est correct; – les pronoms utilisés sont adéquats; – le mode, la voix et le temps des verbes sont employés correctement; – les prépositions sont adéquatement utilisées; – les conjonctions sont correctement utilisées. Ponctuation Les signes de ponctuation sont correctement utilisés : interrogative directe; -virgule sépare entre elles les propositions liées par le sens;
  • 35. -points amène une citation, une énumération, une explication ou une définition; apostrophe; elle isole le complément circonstanciel en tête de phrase. Vocabulaire juste, précis et approprié à la situation de communication. -clés du sujet de rédaction. é. La révision en six stratégies 17 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication Liste de vérification d’un texte expressif
  • 36. Pertinence du contenu Conforme À améliorer Le lien entre la mise en situation, la tâche demandée et le texte produit est clair. Le texte traduit des sentiments ou des points de vue personnels. Les idées sont formulées clairement et soutiennent le point de vue. Les explications et/ou les exemples permettent de compléter adéquatement chacune des idées et en facilitent la compréhension. Le contenu est rédigé à l’aide des procédés de l’expressivité, notamment par l’emploi de pronoms et déterminants de la première personne, de types de phrase particuliers, de mots à valeur expressive et d’une ponctuation expressive. Des figures du discours, en quantité suffisante, ajoutent du sens au propos et produisent un effet selon le contexte. Cohérence dans l’organisation du discours Conforme À améliorer Introduction L’introduction consiste en une entrée en matière rapide et surprenante. Développement
  • 37. Le texte est organisé en paragraphes. Chaque paragraphe est construit autour d’une idée principale. Les idées principales et secondaires, de même que les explications et/ou exemples suivent une progression logique. Les paragraphes s’enchainent à l’aide de phrases de transition ou d’organisateurs textuels. Les marqueurs de relation utilisés pour établir des liens entre les idées sont pertinents. Conclusion La conclusion consiste en une fin inattendue. Qualité de la langue Conforme À améliorer Orthographe d’usage évitées : doubles consonnes, homophonie, lettres muettes. uscules, les accents et les traits d’union sont utilisés adéquatement. Orthographe grammaticale
  • 38. correctement en genre et en nombre. accompagne. 18 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Qualité de la langue (suite) Conforme À améliorer Syntaxe exclamatives, optatives ou interrogatives. – tous les mots essentiels à la compréhension de la phrase sont présents; – l’ordre des mots est correct; – les pronoms utilisés sont adéquats;
  • 39. – le mode, la voix et le temps des verbes sont employés correctement; – les prépositions sont adéquatement utilisées; – les conjonctions sont correctement utilisées. Ponctuation Les signes de ponctuation sont correctement utilisés, notamment ceux qui ont une valeur expressive : interrogative directe; tion apparait après une phrase qui exprime une émotion (étonnement, indignation, colère, etc.); énumération non achevée, une phrase inachevée, une hésitation, une émotion intense; termine la phrase; -virgule sépare entre elles les propositions liées par le sens; -points amène une citation, une énumération, une explication ou une définition; apostrophe; elle isole le complément circonstanciel en tête de phrase.
  • 40. Vocabulaire communication. ement, y compris les mots-clés du sujet de rédaction. utilisés pour créer un effet. La révision en six stratégies 19 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de la communication Liste de vérification d’un texte critique Pertinence du contenu Conforme À améliorer Le lien entre la mise en situation, la tâche demandée et le texte produit est clair. Le texte adopte un point de vue très affirmé sur le sujet.
  • 41. Les arguments sont formulés clairement et permettent de soutenir le point de vue. Les explications et/ou les exemples complètent adéquatement chacun des arguments et en facilitent la compréhension. Des informations de nature objective sont introduites pour soutenir le propos. Une objection et sa réfutation sont intégrées au texte. Le contenu est rédigé dans un style critique, notamment par l’emploi d‘un ton convaincu et sincère, d’un vocabulaire connotatif et, au besoin, de tournures chiffrées. Le contenu est rédigé dans un style expressif, notamment par l’emploi de marques de subjectivité et de figures du discours. Dans le cas d’une chronique d’opinion, le titre proposé est approprié au point de vue développé. Cohérence dans l’organisation du discours Conforme À améliorer Introduction L’introduction (de la chronique d’opinion) comporte deux
  • 42. parties1 : t de vue adopté. Développement Le texte est organisé en paragraphes. Chaque paragraphe est construit autour d’un argument principal2. Les arguments principaux, de même que les explication et/ou exemples suivent une progression logique. Les paragraphes s’enchainent à l’aide de phrases de transition ou d’organisateurs textuels. Les marqueurs de relation utilisés pour établir des liens entre les idées sont pertinents. 1. L’introduction d’une dissertation critique ou d’un texte d’opinion doit comporter trois parties : le sujet amené, le sujet posé et le sujet divisé. 2. Dans le cas de la chronique d’opinion, les paragraphes doivent être courts. Par conséquent, chaque idée (argument ou objection), chaque exemple ou explication fait
  • 43. généralement l’objet de paragraphes distincts. 20 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Conclusion La conclusion (de la chronique d’opinion) comporte deux parties1 : Qualité de la langue Conforme À améliorer Orthographe d’usage tes sont évitées : doubles consonnes, homophonie, lettres muettes. adéquatement. Orthographe grammaticale tifs, les participes passés sont accordés
  • 44. correctement en genre et en nombre. accompagne. Syntaxe tique sont déclaratives, exclamatives, optatives ou interrogatives. – tous les mots essentiels à la compréhension de la phrase sont présents; – l’ordre des mots est correct; – les pronoms utilisés sont adéquats; – le mode, la voix et le temps des verbes sont employés correctement; – les prépositions sont adéquatement utilisées; – les conjonctions sont correctement utilisées. Ponctuation Les signes de ponctuation sont correctement utilisés :
  • 45. interrogative directe; une émotion (étonnement, indignation, colère, etc.); ints de suspension sont utilisés pour indiquer une énumération non achevée, une phrase inachevée, une hésitation, une émotion intense; -virgule sépare entre elles les propositions liées par le sens; -points amène une citation, une énumération, une explication ou une définition; apostrophe; elle isole le complément circonstanciel en tête de phrase. 1. La conclusion d’une dissertation critique ou d’un texte d’opinion doit comporter trois parties : le rappel du sujet, la synthèse et l’ouverture. La révision en six stratégies 21 601-FPA-FD/601-FPB-FD/601-FPC-FD Principes et procédés de
  • 46. la communication Vocabulaire communication. -clés du sujet de rédaction. d’opinion, les anglicismes sont rares et utilisés pour créer un effet. 22 La révision en six stratégies Principes et procédés de la communication 601-FPA-FD/601- FPB-FD/601-FPC-FD Conclusion Tout au long de ce guide, diverses stratégies de révision vous ont été présentées. Vous avez peut-être le sentiment que la révision est une tâche exigeante, qui s’ajoute à un travail de rédaction que vous jugiez déjà suffisamment difficile et complexe.
  • 47. Retenez que le fait de réviser systématiquement et consciencieusement vos discours vous permettra d’en améliorer considérablement la qualité. La méthode vous appartient, et vous la développerez au fil de votre apprentissage et de vos rédactions. Vous constaterez d’ailleurs que, si la qualité de vos textes s’améliore, c’est que vos stratégies de révision sont adéquates. Si ce n’est pas le cas, persévérez et vous finirez par trouver la méthode qui vous convient. En tout temps, vous pouvez consulter l’aide-mémoire qui se trouve ci-après. Ultimement, utiliser des stratégies de révision deviendra pour vous une habitude chaque fois que vous rédigerez un texte, quelle qu’en soit la nature. Aide-mémoire 1. Se donner du temps pour réviser La première règle pour réviser efficacement son texte est de se garder du temps pour le faire! Pour un texte d’environ 700 mots, il est recommandé de consacrer une
  • 48. trentaine de minutes pour la révision. 2. Décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien précis Il est impossible de bien corriger tous les aspects du texte en même temps. Il faut donc organiser ses lectures en ciblant, pour chacune, un objectif précis. Première lecture : réviser le contenu, en vérifiant si les idées ou les arguments, les explications et les exemples sont pertinents et s’ils répondent adéquatement à la situation de communication. Deuxième lecture : réviser la structure du texte, en vérifiant si tous les éléments obligatoires sont présents et si les marqueurs de relation sont utilisés adéquatement. Troisième lecture : réviser la langue, en vérifiant, par trois lectures successives, les aspects suivants : l’orthographe d’usage et grammaticale (lecture 1), le vocabulaire (lecture 2), de même que la syntaxe et la ponctuation (lecture 3). 3. Annoter les erreurs potentielles ou réelles Durant la rédaction ou la révision, il peut être intéressant d’utiliser un système d’annotation qui permettra de repérer rapidement une erreur ou d’attirer l’attention sur des répétitions, par exemple.
  • 49. 4. Utiliser les bons ouvrages de référence Utiliser les outils de référence adéquats est une habitude à prendre. À un examen, il est important d’apporter des outils que l’on connait et que l’on peut consulter facilement. Généralement, trois outils sont permis : un dictionnaire, une grammaire et un précis de conjugaison. 5. Cibler ses faiblesses Tout corriger et atteindre la perfection est impossible, surtout si la rédaction se fait dans un temps restreint! Il faut donc orienter sa révision en fonction de ses faiblesses. Pour cela, il faut les connaitre. Par conséquent, il est bon, après chaque évaluation reçue, d’observer la grille d’appréciation et de lire attentivement les commentaires laissés par votre tutrice ou tuteur. Il faut déterminer ses faiblesses et leur accorder une attention particulière. 6. Utiliser une liste de vérification Une liste de vérification personnalisée est un excellent moyen de s’assurer que le texte respecte les consignes et qu’il développe adéquatement le sujet de rédaction. En fait, une telle liste permet d’attirer l’attention sur les aspects dont il faut particulièrement tenir compte à propos du contenu, de la structure et de la langue, et ce, en
  • 50. tenant compte de ses propres difficultés. La révision en six stratégiesTable des matièresIntroductionPremière stratégie : se donner du temps pour réviserDeuxième stratégie : décomposer la tâche de révision en poursuivant un but bien précisLa pertinence du contenuLa cohérence dans l’organisation du discoursLa qualité de la langueTroisième stratégie : annoter les erreurs potentielles ou réellesQuatrième stratégie : utiliser les bons ouvrages de référenceCinquième stratégie : cibler ses faiblessesSixième stratégie : utiliser une liste de vérificationConclusionAide- mémoire Devoir 1C 3 Devoir 1C (10 %) Mise en situation Vous êtes d’un naturel curieux et cette qualité fait de vous une étudiante ou un étudiant alerte, avide d’apprendre. Vous vous nourrissez de l’information transmise dans vos cours, mais également de celle diffusée dans les journaux et les blogues, à la radio et à la télévision, en plus de participer activement aux médias sociaux. En outre, vous aimez de plus en plus non seulement vous informer de toutes les façons, mais qu’on vous captive, qu’on vous émeuve, qu’on vous considère, qu’on vous choque, qu’on vous amuse, qu’on vous pousse à la réflexion ou à l’action. Ces réactions que vous vivez en tant que réceptrice ou récepteur de la communication suscitent elles-mêmes votre intérêt. Vous
  • 51. cherchez à comprendre pourquoi vous réagissez de telle manière lorsque vous recevez tel message. Vous décidez alors de vous inscrire à un groupe de discussion qui s’intéresse aux dessous de la communication autant qu’à la communication elle-même. La discussion tourne cette semaine autour d’un scientifique québécois, Hubert Reeves, astrophysicien et écologiste, dont le discours marquant caractérise autant ses travaux sur l’astrophysique et l’avenir de la Terre que ses propos. Trois communications le concernant attirent votre attention : une entrevue qu’il a accordée à Radio- Canada en 1982 et deux articles de journaux québécois et français se rapportant à son ouvrage Mal de Terre. Jusqu’à présent vous vous contentiez d’observer la communication. Vous en devenez analyste. À vous d’alimenter la discussion! Tâche à réaliser En vous appuyant sur les concepts de base de la théorie de la communication, analysez d’abord une communication orale : un extrait d’entrevue télévisée avec Hubert Reeves. Ensuite, comparez le traitement de la nouvelle se rapportant à son ouvrage Mal de Terre dans un quotidien québécois et un quotidien français. Enfin, rédigez votre intervention auprès du groupe de discussion. http://osmosedev.cegepadistance.ca/LecteurVideo/FPC_Dev1A. html Consignes Afin de préparer votre intervention auprès du groupe de discussion, vous analyserez deux situations de communication mettant en scène le scientifique Hubert Reeves. Lisez d’abord quelques notes sur l’homme et sur le contexte de l’entrevue. Hubert Reeves est un astrophysicien, un écologiste et un
  • 52. communicateur scientifique franco-québécois né en 1932. Il est tour à tour professeur d’université, conseiller scientifique à la NASA et vulgarisateur scientifique sur plusieurs tribunes, au Québec comme en Europe. Ses principaux ouvrages sur la constitution de l’univers, Patience dans l’azur (1981), Poussières d’étoiles (1984) et L’heure de s’enivrer (1986), connaissent un succès populaire et sont traduits dans plusieurs langues. Depuis le début des années 2000, sensibilisé à l’impact négatif de l’activité humaine, il milite pour la défense de l’environnement par sa publication d’autres livres à succès, comme Mal de Terre (2003), et son engagement dans différentes causes. L’entrevue, menée par Marcel Brisebois, est diffusée en 1982 dans le cadre de l’émission Rencontres produite par Radio- Canada. Hubert Reeves est directeur de recherche au Centre national français de recherche scientifique depuis 17 ans au moment de l’entrevue et vient de sortir son livre Patience dans l’azur (1981). L’extrait choisi, d’une durée de 5 min 58 s, se situe au début de l’entrevue qui dure au total 27 min 15 s. Étape 1 : Analyse d’une communication orale Visionnez attentivement l’extrait de l’entrevue qu’Hubert Reeves a accordée à Marcel Brisebois, dans le cadre de l’émission Rencontres, que vous trouverez sur le site Internet du cours, dans le fichier 601-FPC-FD_dev1C_HubertReeves. A. Décrivez la situation de communication en remplissant le schéma de Jakobson. Référent L’univers
  • 53. Émetteur Hubert Reeves Message L’histoire de l’univers Récepteur Le téléspectateur de l’émission Rencontres Canal Lémission Rencontres 1982, Radio-Canada
  • 54. Code La langue française B. Déterminez la fonction dominante et la fonction secondaire du discours d’Hubert Reeves. Fonction dominante : Référentielle Fonction secondaire : Relationnelle C. Dans un court paragraphe, expliquez et illustrez ces fonctions. Explication et illustration de la fonction dominante : La fonction référentielle sert à décire une réalité objective. Elle permet de fournir des renseignements sans porter de jugement. Ex : Les actionnaires de multinationale General Electric ont voté pour l’achat de la compagnie Alstom.
  • 55. Explication et illustration de la fonction secondaire : La fonction relationnelle à pour but de faciliter l’assimilation de l’information en la reformulant pour la rendre plus facile à assimiler. Ex : Une année lumières équivaut à 10 000 milliards de kilomètres. D. Identifiez le ou les registres de langue qu’utilise Hubert Reeves au cours de l’entrevue. Le registre neutre. E. Relevez deux facteurs qui, selon vous, contribuent à la réussite de la communication. 1er facteur de réussite : L’émetteur a le même cadre de référence que le récepteur. 2e facteur de réussite : Le message est compréhensible. F. Dans un court paragraphe, expliquez et illustrez la contribution de ces facteurs à la réussite de la communication, en vous référant à des éléments du contexte de l’entrevue ou à l’entrevue elle-même. Explication et illustration de la contribution du 1er facteur de réussite : Dans cette entrevue, Hubert Reeves a bien adapter son cadre de référence a celui de son récepteur. Lors de celle-ci, il dit : «Nommez un tres gros chiffre. L’infini c’est encore plus gros. » car il sait que le recepteur aurait du mal a s’imaginer l’infini. Explication et illustration de la contribution du 2e facteur de réussite :
  • 56. Le message de cette entrevue est facile a comprendre pour le récepteur. Hubert Reeves utilise des exemples pour illustrer ses propos : «Par exemple, puisse que l’on parle de l’histoire de l’univers, quand on parle de l’histoire, on parle de chronologie. On parle d’âge. Il y a une date ou il se passe quelque chose, il y a la fondation de Rome, il y a etc… Bon, quel est l’âge de l’univers? On lui donne aujourd’hui un âge qui est compris entre 15 et 20 milliards d’années. » Lefaitderéférereral’histoirede la grèce facilite la compréhension du récepteur en lui offrant des événement concrets sur quoi se baser.Étape 2 : Comparaison du traitement d’une nouvelle dans deux journaux Lisez attentivement les articles « Hubert Reeves, écolo planétaire » publié dans le journal français Le Monde et « Sauver la conscience »publié dans le journal Le Devoir, que vous trouverez sur le site Internet du cours, dans le fichier 601- FPC-FD_dev1C_articles. Prenez connaissance, dans le tableau suivant, des informations relatives aux médias qui ont diffusé ces deux articles. Tableau 1 Informations sur Le Monde et Le Devoir Titre de l’article « Hubert Reeves, écolo planétaire » « Sauver la conscience » Canal Le Monde Pays : France Propriétaire : Groupe Le Monde Orientation : est décrit comme un journal de référence dans la presse francophone, tourné vers l’étranger, favorise les
  • 57. principes essentiels d’indépendance, de liberté et de fiabilité de l’information . Ligne éditoriale de centre gauche . Le Devoir Pays : Québec, Canada Propriétaire : Corporation indépendante Orientation : se décrit comme un journal indépendant d’opinion, d’idées, de combats. Ligne éditoriale souverainiste à tendance sociale-démocrate . Émetteur Benoît Hopkin, journaliste à la rubrique « Environnement » du journal Le Monde, couvre des sujets sensibles : marée noire, explosion d’usine, inondations, et s’intéresse à des dossiers variés : OGM, agriculture intensive, pollution de l’air, recyclage des déchets, énergies nucléaire et renouvelable, chasse, protection des espaces naturels, etc., s’engage à titre personnel dans des causes environnementales. Louis-Gilles Francoeur, pionnier du journalisme environnemental, chroniqueur au Devoir depuis plusieurs années, participe régulièrement à des émissions de radio et de télévision pour commenter les grands enjeux liés à l’environnement, a reçu le prix Olivar-Asselin et a été admis au Cercle des Phénix de l’environnement pour sa contribution exceptionnelle au journalisme d’enquête et à l’essor du dossier environnemental au Québec Récepteur Lectorat composé notamment de cadres, de leadeurs d’opinion, de hauts revenus, d’un public très scolarisé .
  • 58. Lectorat restreint très scolarisé. G. Comparez le traitement de la nouvelle se rapportant à l’ouvrage Mal de Terre dans les deux journaux en ce qui a trait au message véhiculé et au code employé. Pour chacun des critères de comparaison, relevez une ressemblance et une différence significatives entre les articles, puis illustrez chacune d’elles à l’aide d’un exemple. Message (Titres, thèmes, importance relative des thèmes, orientations, prises de position) Ressemblance Différence Code (Registres de langue, vocabulaire, types de phrases) Ressemblance Différence
  • 59. H. En vous appuyant sur les informations du tableau 1, relatives soit à l’émetteur, soit au récepteur, soit au canal, démontrez que l’une des différences soulevées dans votre réponse précédente relève de ce qui fait la particularité des médias concernés. Étape 3 : Intervention dans le groupe de discussion Les membres du groupe de discussion auquel vous participez depuis peu s’intéressent de plus en plus à différentes communications sur Hubert Reeves; ces échanges vous passionnent. L’une des dernières interventions au sujet de l’homme a suscité une vive réaction chez vous. Voici le commentaire du participant en cause : Hubert Reeves est un scientifique dépassé. La façon qu’il a de vulgariser les questions touchant l’univers ou la détérioration de la planète Terre ne me touche pas du tout. Je crois que, tant à l’oral qu’à l’écrit, Reeves infantilise son récepteur; il le prend pour un idiot et lui fait la morale. Il ne réussit aucunement à m’intéresser à ses propos, qui demeurent donc pour moi inaccessibles. Je suis déjà sensibilisé au sort de l’univers, et ce n’est pas Hubert Reeves qui ajoute à mes connaissances ou qui fait évoluer mes réflexions. I. Formulez un commentaire en réponse à ces propos en émettant une opinion que vous appuierez sur une source crédible, c’est-à-dire sur un élément contenu soit dans le message d’Hubert Reeves lui-même en entrevue, soit dans le message de l’un ou l’autre des auteurs des articles du Monde et du Devoir. Dans un court paragraphe, formulez votre opinion en ayant soin : · de citer ou de résumer l’extrait sur lequel vous vous appuyez; · d’indiquer votre source (la source complète doit comprendre le titre de l’article ou de l’émission télévisée, le nom de l’auteur
  • 60. de l’article ou de l’intervieweur, le nom du journal ou du diffuseur de l’émission, la date de l’entrevue ou de la parution de l’article); · d’utiliser le registre neutre; · de vous exprimer clairement et d’être crédible. Étape 4 : Révision et correction de la langue J. Révisez et corrigez les textes de vos réponses à l’aide de vos outils linguistiques et du guide La révision en six stratégies, placé en annexe de votre Cahier d’apprentissage et disponible sur le site Internet du cours. ( ( ( �. « Les journalistes doivent �HYPERLINK "http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/premier- groupe/porter"�porter� un regard critique sur l’information et �HYPERLINK "http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/troisieme- groupe/faire"�faire� écho au pluralisme des opinions. » La charte d’éthique et de déontologie du groupe Le Monde, [� HYPERLINK "http://www.lemonde.fr/actualite- medias/article/2010/11/03/la-charte-d-ethique-et-de- deontologie-du-groupe-le-monde_1434737_3236.html" �www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/11/03/la- charte-d-ethique-et-de-deontologie-du-groupe-le- monde_1434737_3236.html�], (consulté le 17 septembre 2012). �. « La ligne éditoriale du Monde peut être qualifiée de centre gauche. Même si celle-ci n’est pas affichée explicitement et a pu subir quelques inflexions, en particulier à l’approche de certaines échéances électorales, révélant ainsi les débats qui animent la rédaction et la direction du journal. » info2424.info, [www.info2424.info/index.php/presse/presse-francaise- nationale/le-monde] (consulté le 17 septembre 2012).
  • 61. �. « Propriété d’une corporation indépendante qui n’a d’autres intérêts financiers que le succès du journal qu’elle gère, Le Devoir est, en ce sens, le seul vrai quotidien indépendant du Québec. » Louis Cornellier. Lire le Québec au quotidien, Montréal, Typo, 2008, p. 99. �. « Depuis le passage de Lise Bissonnette à sa tête dans les années 1990, il est devenu un quotidien souverainiste à tendance sociale-démocrate, une ligne éditoriale aujourd’hui assumée par son directeur Bernard Descôteaux. » Ibid., p. 99. �. Le Monde – lectorat, [www.lombard- media.lu/pdf/FR/LeMonde_lectorat_1105.pdf] (consulté le 17 septembre 2012). Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2) Devoir 1C – Articles de journaux 1 Devoir 1C – Articles de journaux Hubert Reeves, écolo planétaire Benoît Hopkin Le Monde, Le Monde des livres, 30 mai 2003 L’astrophysicien pour un « droit d’ingérence écologique » Astrophysicien par passion, « habitant de la Terre » par obligation et « citoyen du monde » par conviction, Hubert
  • 62. Reeves a détourné, depuis quelque temps, son regard des émerveillements du cosmos pour jeter un œil sur l’état de notre planète. Le constat est sombre. Dans Mal de Terre, il détaille, dans une longue conversation avec le sociologue Frédéric Lenoir, les tares qui défigurent désormais notre environnement. Réchauffement climatique, gaspillage énergétique, pollution, atteinte à la biodiversité : la plupart des thèmes chers aux écologistes y sont abordés. Par ses bévues, prévient-il, l’homme est en train de faire entrer la planète dans une nouvelle période d’extinction, la sixième, qui pourrait bien l’emporter lui-même. L’auteur s’insurge contre la faim, le sous-développement et les injustices, tout en réfutant la fatalité, estimant, dans les pas d’Edgar Morin et d’autres, que l’écologie n’est pas seulement une aspiration à la préservation de la nature, mais aussi une manière de combattre les inégalités d’un monde artificiel. Il emprunte à Paul Ricoeur la conviction que la responsabilité ne se décline pas seulement par rapport au passé, mais également par rapport au futur. Enfin, au-delà de ses pessimismes, l’auteur garde foi dans l’intelligence et en appelle à un « droit d’ingérence écologique ». Un talent de vulgarisateur Dans ce Mal de Terre, les spécialistes ne verront peut-être que du déjà-vu. Les autres retrouveront avec plaisir cet enthousiasme, cette joie de la culture et ce talent pour vulgariser et ordonner la connaissance. Le principe de précaution, un des pivots complexes de la pensée écologique, devient ainsi limpide, une fois expliqué par l’astrophysicien. Les rapports trapus des scientifiques de l’ONU sur le réchauffement climatique s’éclairent également. Depuis les disparitions de René Dumont, de Théodore Monod et
  • 63. de Jacques-Yves Cousteau, Hubert Reeves, comme Nicolas Hulot, tente de reprendre leur entreprise d’éducation et d’alerte du plus grand nombre. Il accepte d’assumer la prise de risques que comportent toute tentative de simplification, tout usage d’images ou de comparaisons. Plus sec, plus pointu, plus surprenant aussi, Histoire du climat, de Pascal Acot, arrive à la même conclusion qu’Hubert Reeves. « Les êtres humains compromettent désormais les conditions dans lesquelles les générations futures pourraient être appelées à vivre », écrit-il. Cet historien des sciences, déjà auteur d’une Histoire de l’écologie remarquée, décrit les hauts et les bas du thermomètre depuis les quelque 4,6 milliards d’années d’existence de la Terre. Il relate les incidences de ces sautes de température et d’humeur de notre planète sur le développement de la vie et raconte comment l’homme s’est adapté à ce yo-yo, avant d’essayer aujourd’hui d’en comprendre les raisons. Au terme d’un impressionnant travail d’érudition, l’historien s’engage dans sa conclusion. « Nous savons que les sociétés humaines sont susceptibles de provoquer des modifications dramatiques du climat de la Terre », assure-t-il, en dénonçant également l’apathie générale devant ce défi. Mais comme Hubert Reeves, le sociologue veut encore croire en l’avenir et « parier qu’il n’est pas trop tard » pour agir. ( Sauver la conscience Louis-Gilles Francoeur Le Devoir, Livres, p. F6, 14 juin 2003 Depuis Patience dans l’azur, on savait qu’Hubert Reeves logeait à l’enseigne des étoiles sur des horizons qui s’allongent en milliards d’années.
  • 64. Avec Mal de Terre, il utilise cette vision cosmique pour mieux faire saisir les enjeux du prochain siècle en donnant un sens renouvelé à la mobilisation environnementale planétaire. « Nous savons maintenant, écrit-il en épilogue à cet impitoyable portrait de l’aveuglement humain, que nous nous inscrivons dans une histoire qui s’étend sur quinze milliards d’années, que notre présence implique l’existence antérieure d’innombrables étoiles fabricatrices d’atomes et de galaxies fabricatrices d’étoiles. » Aux humains présents aujourd’hui dans la grande cohorte de la vie, Reeves assigne la responsabilité de préserver « la conscience et l’intelligence » sur notre planète, de faire la démonstration de la viabilité de notre espèce. « Cette complexité croissante que nous percevons tout au long de l’histoire de l’univers est-elle viable? Quinze milliards d’années d’évolution pour l’avènement d’un être capable de découvrir l’origine de l’univers dont il est issu, de déchiffrer le comportement des atomes et des galaxies, d’explorer le système solaire, de mettre à son service les forces de la nature, mais incapable de se mobiliser pour empêcher sa propre élimination! Voilà en résumé le drame auquel nous sommes confrontés aujourd’hui », écrit Reeves. Mal de Terre n’est cependant pas une envolée philosophique mais d’abord et avant tout un survol des dommages infligés à notre planète et des scénarios de survie qui l’attendent si les humains dérèglent de façon irréversible le thermostat de leur planète. De tous les maux qui affligent la Terre depuis le début de l’ère industrielle, écrit Reeves, le réchauffement du climat en raison de notre usage irresponsable des hydrocarbures est de loin le pire, selon Hubert Reeves, puisqu’il pose carrément la question
  • 65. de la survie de la race humaine. Trois scénarios « catastrophe » sont possibles : le « désert » en cas de réchauffement intense (plus de 10-15 °C) auquel quelques riches pourront survivre. Le scénario « Geyser », beaucoup plus chaud (plus de 70 °C) mais qui permettra aux organismes vivants les plus résistants de la planète (les bactéries, les unicellulaires) de passer au travers. Le compteur repartirait à zéro, comme il y a quatre milliards d’années! Puis le scénario Vénus avec une augmentation des températures au-dessus de 100 °C. Peu probable, dit l’astrophysicien. Mais plausible et mortel pour tout. Fin de la vie. Mais comment freiner le fléau annoncé? C’est ici que le livre prend tout son intérêt car Reeves, avec l’œil froid du scientifique, déboulonne quelques statues en disant du nucléaire qu’il nous donnerait un répit d’une centaine d’années malgré les problèmes de stockage pour l’instant insolubles. Reste les énergies renouvelables dont les politiques reculent l’avènement par manque d’audace et d’opportunisme. En effet, si les technologies offrent des débuts de solutions, les principaux problèmes viendront encore du côté des humains... Encore! Certains ne voudront pas vivre à côté des éoliennes. D’autres s’opposent aux barrages. Et les politiciens ont la fâcheuse tendance d’écarter les solutions de long terme parce qu’il faudrait faire des gestes impopulaires durant leurs mandats, les œillères de la démocratie qui empêchent de voir large et loin... C’est dans la mobilisation planétaire autour des enjeux sur l’environnement, une première dans l’histoire d’une humanité qui essaie pour la première fois de se prendre globalement en charge, qu’Hubert Reeves voit poindre quelque espoir. Personne, dit-il, ne s’est inquiété dans le passé de la disparition
  • 66. des forêts méditerranéennes ou des grandes espèces vivantes aujourd’hui disparues. Mais ce n’est plus le cas et la perception des humains évolue vers une vision organique de leur planète, une vision qui changera le sens de l’histoire ou qui signera la condamnation d’une humanité incapable de survivre à ses appétits primaires. Un livre généreux par sa vision mais impitoyable par l’image qu’il renvoie à travers ce miroir cosmique fascinant. ( ( ( Principes et procédés de la communication 601-FPC-FD (60.2)