SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
La ZHUN d’Ihaddaden :
1-Présentation de la ZHUN:
La ZHUN d’Ihaddaden est crée en 1975 sur un site d’un relief en
faible pente, qui était un ancien terrain d’exploitation agricole.
Elle se situe dans la première zone d’extension de la ville par rapport à
l’ancienne limite du périmètre urbain qui est la zone industrielle.
Limitée au Nord et à l’Est par l’oued Serir et la zone industrielle, au
Sud par la route des Aures et son prolongement vers le quartier Tizi
et à l’Ouest par l’habitat individuel des quartiers de Takleat et Dar
Djbel au piémont de Sidi Boudraham.
La ZHUN est d’une superficie de 63 Ha avec un CES général de
0.3, occupée par 13621 habitants dont prés de 11000 habitants résident
dans le logement collectif avec une densité de 50 à 70 logement /HA
et 2000 habitants dans l’individuel1
.
Elle est traversée par le boulevard krim Belkacem qui articule :
- le boulevard de l’ALN et la route Nationale 12.
- le boulevard de Liberté par le biais de la route des Aures.
-la route de Boukhiama et le quartier Targa Ouazemour en passant
par la route des Chouhada Kabli.
-Les quartiers Amriou avec Ihaddadene et Ighil Ouzoug.
En plus de l’habitat collectif (1900+200 logements) et l’habitat
individuel, la ZHUN est dotée d’équipements socio éducatifs (3 écoles
primaires, une crèche, 2 CEM, 1 lycée, un CFPA et une école des
handicapés), une polyclinique, une mosquée, un commissariat de
police, un marché couvert, des annexes administratives (OPGI, APC,
BNA, SAA, CTC, DAS, PTT, CASOREC) et quelques commerces de
proximité.
1
Rapport du POS d’Ihaddaden.
Les entités de la zhun
l’entité 1 (cité Abane Ramdane) : 1000 logements
collectifs
C’est l’entité la plus grande et la plus remarquable, de part sa
position à l’intersection du boulevard Krim Belkacem et oued Seghir
qui définit sa limite, vu la surface de l’assiette foncière occupée, par
le nombre de barres projetées, ainsi par sa forte densité en
population.
Elle regroupe un ensemble de bâtiments à caractère résidentiel,
d’un gabarit de R+4, séparées par des grands espaces dits verts.
l’entité 2 (cité frères Setari) : 300 logements (collectif) +200
logements (individuel).
Cette entité se situe au centre de la ZHUN, délimitée par le
boulevard Krim Belkacem, la rue Chouhada Kabli et l’oued
d’Ihaddaden.
l’entité 3 (cité frères Boucherba) : 600 logements
Elle se situe au sud de la ZHUN, délimitée par le boulevard Krim
Belkacem, le prolongement de la route des Aurès le long de cette
entité, et l’oued d’Ihaddaden.
L ’entité 4 (cité frères Boujemaa) :
Son emplacement sur la partie Sud-ouest de la zone industrielle,
elle est limitée par le boulevard krim Belkacem, la route des Aurès et
l’oued Seghir. Elle comprend des habitations individuelles bâties sur
des parcelles privées, d’un gabarit de R+2 à R+4.

Contenu connexe

Tendances

Analyse de maisons semi collective à Djelfa
Analyse de maisons semi collective à DjelfaAnalyse de maisons semi collective à Djelfa
Analyse de maisons semi collective à Djelfacelinerabehi
 
Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL archi Mouna
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaineSami Sahli
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesghafour abdou
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire Sami Sahli
 
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTCentre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTAMINFERNANE
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaiahafouu
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsImmy Gray
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01Sami Sahli
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitatSami Sahli
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikSami Sahli
 
Confort en architecture
Confort en architectureConfort en architecture
Confort en architectureSami Sahli
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageHiba Architecte
 
Espaces publiques et qualité urbaine
Espaces publiques et qualité urbaineEspaces publiques et qualité urbaine
Espaces publiques et qualité urbaineSami Sahli
 
Cerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationCerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationSami Sahli
 

Tendances (20)

Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 
Analyse de maisons semi collective à Djelfa
Analyse de maisons semi collective à DjelfaAnalyse de maisons semi collective à Djelfa
Analyse de maisons semi collective à Djelfa
 
Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaine
 
Analyse hamma.pps fin
Analyse hamma.pps  finAnalyse hamma.pps  fin
Analyse hamma.pps fin
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
La casbah d'Alger
La casbah d'AlgerLa casbah d'Alger
La casbah d'Alger
 
Kevin lynche
Kevin lyncheKevin lynche
Kevin lynche
 
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTCentre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaia
 
Grk fina@l
Grk fina@lGrk fina@l
Grk fina@l
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
 
Confort en architecture
Confort en architectureConfort en architecture
Confort en architecture
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichage
 
Espaces publiques et qualité urbaine
Espaces publiques et qualité urbaineEspaces publiques et qualité urbaine
Espaces publiques et qualité urbaine
 
Cerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationCerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisation
 

En vedette

Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle newHiba Architecte
 
Organisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en AlgérieOrganisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en AlgérieBENCHERIF Amir Nidhal
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSArchi Guelma
 
Qu'appelle -on la façade légère
Qu'appelle -on la façade légèreQu'appelle -on la façade légère
Qu'appelle -on la façade légèreHiba Architecte
 
Cours: urbanisme globale vs urbanisme durable
Cours: urbanisme globale vs urbanisme durableCours: urbanisme globale vs urbanisme durable
Cours: urbanisme globale vs urbanisme durableArchi Guelma
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeSami Sahli
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteAsma LAOUEDJ
 
Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Hiba Architecte
 
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1Hiba Architecte
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Sami Sahli
 

En vedette (20)

Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
These
TheseThese
These
 
Organisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en AlgérieOrganisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en Algérie
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Apc
ApcApc
Apc
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Memoire tipasa
Memoire tipasaMemoire tipasa
Memoire tipasa
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
 
Qu'appelle -on la façade légère
Qu'appelle -on la façade légèreQu'appelle -on la façade légère
Qu'appelle -on la façade légère
 
Cours: urbanisme globale vs urbanisme durable
Cours: urbanisme globale vs urbanisme durableCours: urbanisme globale vs urbanisme durable
Cours: urbanisme globale vs urbanisme durable
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Structure metallique amar1
Structure metallique amar1
 
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 

Plus de Hiba Architecte (20)

Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 
Programme des surfaces
Programme des surfacesProgramme des surfaces
Programme des surfaces
 
Programme des surfaces
Programme des surfacesProgramme des surfaces
Programme des surfaces
 
Plan de travail
Plan de travailPlan de travail
Plan de travail
 
Demarche conceptuelle
Demarche conceptuelleDemarche conceptuelle
Demarche conceptuelle
 
De la programation
De la programationDe la programation
De la programation
 
Conclusion
ConclusionConclusion
Conclusion
 
Biblio
BiblioBiblio
Biblio
 
A la decouverte de chréa
A la decouverte de chréaA la decouverte de chréa
A la decouverte de chréa
 
exemple Rapport de stage pour le serment
exemple Rapport de stage pour le sermentexemple Rapport de stage pour le serment
exemple Rapport de stage pour le serment
 
Villa beni douala.dxf model (1)
Villa beni douala.dxf model (1)Villa beni douala.dxf model (1)
Villa beni douala.dxf model (1)
 

Presentation de la zhun

  • 1. La ZHUN d’Ihaddaden : 1-Présentation de la ZHUN: La ZHUN d’Ihaddaden est crée en 1975 sur un site d’un relief en faible pente, qui était un ancien terrain d’exploitation agricole. Elle se situe dans la première zone d’extension de la ville par rapport à l’ancienne limite du périmètre urbain qui est la zone industrielle. Limitée au Nord et à l’Est par l’oued Serir et la zone industrielle, au Sud par la route des Aures et son prolongement vers le quartier Tizi et à l’Ouest par l’habitat individuel des quartiers de Takleat et Dar Djbel au piémont de Sidi Boudraham. La ZHUN est d’une superficie de 63 Ha avec un CES général de 0.3, occupée par 13621 habitants dont prés de 11000 habitants résident dans le logement collectif avec une densité de 50 à 70 logement /HA et 2000 habitants dans l’individuel1 . Elle est traversée par le boulevard krim Belkacem qui articule : - le boulevard de l’ALN et la route Nationale 12. - le boulevard de Liberté par le biais de la route des Aures. -la route de Boukhiama et le quartier Targa Ouazemour en passant par la route des Chouhada Kabli. -Les quartiers Amriou avec Ihaddadene et Ighil Ouzoug. En plus de l’habitat collectif (1900+200 logements) et l’habitat individuel, la ZHUN est dotée d’équipements socio éducatifs (3 écoles primaires, une crèche, 2 CEM, 1 lycée, un CFPA et une école des handicapés), une polyclinique, une mosquée, un commissariat de police, un marché couvert, des annexes administratives (OPGI, APC, BNA, SAA, CTC, DAS, PTT, CASOREC) et quelques commerces de proximité. 1 Rapport du POS d’Ihaddaden.
  • 2. Les entités de la zhun l’entité 1 (cité Abane Ramdane) : 1000 logements collectifs C’est l’entité la plus grande et la plus remarquable, de part sa position à l’intersection du boulevard Krim Belkacem et oued Seghir qui définit sa limite, vu la surface de l’assiette foncière occupée, par le nombre de barres projetées, ainsi par sa forte densité en population. Elle regroupe un ensemble de bâtiments à caractère résidentiel, d’un gabarit de R+4, séparées par des grands espaces dits verts. l’entité 2 (cité frères Setari) : 300 logements (collectif) +200 logements (individuel). Cette entité se situe au centre de la ZHUN, délimitée par le boulevard Krim Belkacem, la rue Chouhada Kabli et l’oued d’Ihaddaden. l’entité 3 (cité frères Boucherba) : 600 logements Elle se situe au sud de la ZHUN, délimitée par le boulevard Krim Belkacem, le prolongement de la route des Aurès le long de cette entité, et l’oued d’Ihaddaden.
  • 3. L ’entité 4 (cité frères Boujemaa) : Son emplacement sur la partie Sud-ouest de la zone industrielle, elle est limitée par le boulevard krim Belkacem, la route des Aurès et l’oued Seghir. Elle comprend des habitations individuelles bâties sur des parcelles privées, d’un gabarit de R+2 à R+4.