Communiqué de presse. Vendredi 16 août 2013.
Pour connaître la réponse, prenez juste le temps de lire ces 3 petites pages....
époque, car son jeune trop dynamique et bel époux savait parfaitement bien gérer les fonds et ses
placements. Ce qui n’a p...
colocation intergénérationnelle est vraiment positive et nous procure, en plus un complément en terme de
rentrée financièr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Et vous ! Avez-vous le même souhait que la plupart d'entre-nous ?

369 vues

Publié le

Communiqué de presse et présentation www.bienchezvous.be. Magazine en ligne pour les seniors, pensionnés et retraités. Objectif : Bien vivre longtemps chez soi. Maintien à domicile des seniors.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
369
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Et vous ! Avez-vous le même souhait que la plupart d'entre-nous ?

  1. 1. Communiqué de presse. Vendredi 16 août 2013. Pour connaître la réponse, prenez juste le temps de lire ces 3 petites pages. Merci. Imaginons et prenons les histoires et le quotidien de la vie de tous les jours, de deux couples. Des personnes simples, comme vous et moi ! – L’un se compose de Louis (77 ans), bien entendu pensionné et de Jeanne, deux ans plus jeune et son épouse depuis plus de 49 ans. Malgré son âge, Louis est encore et depuis sa toute petite enfance, donc l’on peut dire « par nature », très curieux. Il est aussi doté d’un esprit très structuré. Depuis belle lurette, l’organisation et la planification n’ont plus de secret pour lui. Chaque samedi, pour effectuer ses achats alimentaires, il planifie son parcours dans les allées du Supermarché, situé près de chez lui. Armé de sa liste de courses, tout est mesuré et ses déplacements, quasiment chronométrés. L’œil vif, il est à l’affût de la moindre « bonne affaire », pour autant que le produit soit vraiment utile et nécessaire, bien entendu ... Le Louis, on ne l’attrape pas si facilement ! Il a travaillé durant toute sa carrière en tant que « Responsable de projets » pour une grande société reconnue. Il adore, plus que tout jouer aux échecs et fait partie du « club » de son quartier, qu’il préside fièrement depuis peu, après en avoir été le « secrétaire – trésorier ». Jeanne, très grande et forte, les cheveux « bien dorés » est une institutrice à la retraite. Elle a donné toute sa passion et beaucoup de son énergie à ses jeunes élèves pendant plus de 35 ans. Appréciée de tous ses élèves, de ses collègues et amis, elle a un caractère pourtant bien trempé assorti d’un cœur gros et tendre à souhait. Il n’était pas rare qu’elle reste encore en classe, une petite heure, après le son de cloche de fin des cours, pour animer efficacement des groupes de rattrapage, de manière très ludique et toujours innovante ! Elle mariait le « Rap » avec le vocabulaire de la langue française ou bien encore les maths avec des dessins, des images, ou des photos, parfois même, à l’approche des fêtes avec des bonbons et des chocolats. Depuis maintenant dix années, ils profitent tous deux des bienfaits de la retraite ! Ensemble, ils ont eu une fille, aujourd’hui, fort bien mariée et maman de deux jumelles adolescentes qui font le plein bonheur de Jeanne … Par facilité, nous appellerons ce couple : le couple A. - L’autre couple se compose de Christian (72 ans), heureux papa de 5 enfants. Tous des garçons, le plus âgé à juste 52 ans et, le « p’tit dernier » que l’on attendait vraiment pas, Noam arrive gentiment à son 16ème anniversaire. Les trois « plus grand » ont décidés de visiter le monde et ont tous une profession qui les oblige à voyager sans cesse. - Ah, sur ceux là, il ne peut jamais compter ! – dit-il, d’un air un peu triste. Il est marié à Jacqueline (61 ans), sa troisième épouse, depuis 16 ans ! Christian, tous le qualifient d’ « énorme bavard ». Il ne se tait jamais ! Il faut dire qu’il totalisait à sa pension 43 ans de vie professionnelle en tant qu’ « agent commercial », d’abord dans le secteur de la « patate » comprenez bien : la pomme de terre (et oui …), ensuite dans l’automobile et enfin dans les vins et spiritueux. Par son discours et tous ces arguments, il en a convaincu des clients d’acheter ses marchandises. Il connaît tous les « bons vins » et tous les « bons plats » notre Christian. De la route, des kilomètres et plein d’autres « élixirs », il en a avalé durant sa belle carrière. Il en a usés des paires de pneus et par tous les temps, à toutes les heures et parfois même le dimanche, juste pour dépanner ses clients ! En somme, Christian est un « bon vivant », toujours prêt à faire la fête avec les siens, ses voisins, ses anciens clients et ses amis ! Avec eux, il en a passé des soirées à refaire le monde … Jacqueline, elle par chance, n’a pratiquement jamais travaillé. Sauf les dernières années, quand tout a commencé à augmenter. Son premier mari, décédé subitement d’une crise cardiaque à 40 ans, était un homme d’affaire qui avait fort bien réussi dans la finance. Et l’argent n’était donc pas un souci à cette
  2. 2. époque, car son jeune trop dynamique et bel époux savait parfaitement bien gérer les fonds et ses placements. Ce qui n’a pas été le cas de Jacqueline et … de Christian par la suite. Aujourd’hui, les choses ont bien changés. Au long des années, du temps qui passe, les « amis » de Christian disparaissent les uns après les autres. La santé n’est plus vraiment au « Top ». Son cœur, lui joue des tours de temps à autre et Jacqueline … commence à oublier de plus en plus de choses et semble parfois un peu désorientée. Quant à Noam, il est jeune, bien éveillé et bien dynamique. Il est comme son « papounet » un bon fêtard, pleins de copains … un peu bruyants ! Toujours par facilité, nous appellerons ce couple : le couple B. Le point commun entre ces deux couples est pourtant le suivant : pour le futur, tous les 4 veulent continuer à vieillir et vivre chez eux et ce, quoi qu’il arrive, le plus longtemps possible, et dans les meilleurs conditions. Ils ne veulent rien d’autre et surtout, ils ne veulent pas entendre parler de : Maison de retraite. Cà, ce n’est pas pour nous. De toute façon, nous ne sommes pas « vieux » ! Qu’ils disent … Voilà donc leur véritable souhait commun, lorsqu’on leur pose la question. N’est-il pas le même que chacun d’entre-nous ? N’est-il pas le vôtre également ? Et pourtant … Le quotidien n’est manifestement pas identique au sein de nos 2 couples : Le couple B : - N’a jamais réalisé et anticipé le fait qu’aujourd’hui, nous disposons d’un nouveau « bonus vie » après la pension, à la retraite. Une nouvelle période de vie qui peut aller jusqu’à 20 années de vie de plus, que par le passé, et en plus ou moins bonne santé ! - Il a tendance à vivre plutôt « au jour le jour », et n’est pas du genre à planifier. - On verra bien quand le problème sera là. – exprime Christian. - La diminution de leur autonomie personnelle (le cœur de Christian et le probable début de maladie d’Alzheimer de Jacqueline) peut devenir un réel souci à chaque instant, et pour pas mal de tâches normales et quotidiennes. - Le couple vit dans une très grande maison que Jacqueline doit sans cesse entretenir, de 2 étages, à la campagne, avec un immense très beau jardin que Christian s’oblige, comme il peut, à tondre chaque semaine, en été … Et dans lequel tant de fêtes et de barbecues ont été réalisés par le passé. Rien que de beaux souvenirs … - Ils vivent avec la pension de Christian et la « toute maigre » préretraite de Jacqueline. Plus vraiment de quoi faire la fête, surtout avec les frais scolaires, les abonnements divers, les achats de vêtements et les loisirs de Noam, qui, au demeurant a bien l’intention de rester avec ses parents et ses copains du village … encore quelques années ! - Le couple perd petit à petit son réseau d’amis, son entourage, ses enfants, ses voisins et s’isole un peu plus, de mois en mois. Il est vraiment difficile de trouver quelqu’un pour donner un « p’tit coup de main ». - Etc. Le couple A : - La curiosité de Louis, son sens de l’organisation et de la planification sont des éléments payants pour ce couple. Louis a parfait ses connaissances en informatique. Il a trouvé un outil informatique adapté à ses besoins (plus simple à utiliser) et a même convaincu Jeanne des « atouts » de ce nouveau moyen de communication. Du coup, elle utilise gratuitement, et presque chaque jour « Skype » pour rester en contact avec ses petites filles. Louis lit chaque matin son journal sur sa tablette tactile et convoque par mails, les membres de son « club » pour les prochains tournois d’échecs … - Ce couple a échangé leur grande maison rurale avec celle de leur fille, bien plus petite et bien plus commode pour eux et en plus, fort bien située « en ville ». Ce qui permet à Jeanne d’accueillir les jumelles, les mercredis après-midi en période scolaire. Un très bon « deal » aussi en matière de « don financier » (du vivant) à son ou ses enfants. - Tous deux bénéficient de légumes frais du petit jardin, sans en avoir la charge de l’entretien, car Louis le met à disposition d’un jeune couple qui vient le cultiver avec leurs enfants, chaque dimanche. Un régal et le plein de vitamines ! - Jeanne fait souvent les boutiques car, par le système des Titres services, elle bénéficie de l’aide de Gaëlle qui effectue régulièrement et excessivement bien le nettoyage de la maison et le repassage du linge. Louis est ravi, ce service est déductible fiscalement. Cà, c’est une « bonne affaire ». - Le couple héberge et loue une chambre à l’année à une étudiante originaire de Canet dans le sud de la France. Au souper, on parle ensemble des cours, on s’informe, on discute et parfois, nous travaillons un peu, tous ensemble sur « le mémoire de fin d’année ». C’est excellent pour la nôtre, de mémoire ! Cette
  3. 3. colocation intergénérationnelle est vraiment positive et nous procure, en plus un complément en terme de rentrée financière ! C’est vraiment « gagnant – gagnant » pour tous. - En octobre, ils pourront même rendre visite aux parents de cette étudiante, avec qui ils se sont liés d’amitié et s’offrir de petites vacances au soleil … à moindres coûts. - Louis pense à faire installer un monte escaliers et est en attente du devis pour prendre une décision, d’autant que le couple pourrait peut-être bénéficier d’une aide financière. C’est encore à voir … et sur bon chemin. - Ils ont fait adapter la salle de bain en transformant la baignoire en douche italienne. J’adore ! C’est très moderne et tellement pratique pour nous. – déclare Jeanne. - Le couple a fait appel gratuitement à une ergothérapeute qui doit bientôt apporter le bilan des adaptations qui pourraient encore être faites dans la maison. Mieux vaut prévoir pense Louis ! - Etc. Comme vous pouvez le constater, il existe bel et bien des disparités dans le quotidien de ces deux couples. Plusieurs questions se posent, alors : (… et c’est bientôt fini !) 1. Quel est le secret du couple A ? 2. Comment et où on t-ils trouvé toutes ces bonnes idées ? 3. Souhaitez-vous connaître et partager ce secret ? 4. Souhaitez-vous rejoindre le groupe de personnes qui, comme eux profite déjà gratuitement, aujourd’hui de nombreux conseils en matière de « maintien des seniors à domicile, le plus longtemps possible et en toute sécurité ? » 5. Pourquoi le couple A se sent-il plus concerné et sensibilisé par une éventuelle possibilité de perte d’autonomie que le couple B qui lui, accuse déjà des difficultés sans pour autant en être conscient ? 6. Pour votre propre futur, comment envisagez-vous votre vie ? Selon celle du couple A ou du couple B ? La réponse aux 5 premières questions est TRES SIMPLE et la voici : www.bienchezvous.be Et … c’est tout ! Vous seul(e), détenez la réponse à la question 6. Nous ne vendons rien. Nous apportons simplement des réponses aux questions que les seniors peuvent se poser. Nous travaillons beaucoup, pour que vos et nos aînés soient bien chez eux ! Nous rassemblons de l’information et nous la communiquons sur notre magazine/guide en ligne, et dernièrement sur notre format papier … de manière toujours positive. Et tout cela, c’est un autre loisir et plaisir de Louis ! Soyez pour longtemps … Bien chez vous. Michèle Durieux et Jean-Luc Crahay Direction et Communication Bienchezvous.be Rue de Fexhe-slins 47 B-4680 HERMEE (B) +32 (0) 471 25 35 03 +32 (0) 474 03 29 62 info@bienchezvous.be

×