Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Electronique Analogique- Chapitre 1: Électronique Linéaire.

1 244 vues

Publié le

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Electronique Analogique- Chapitre 1: Électronique Linéaire.

  1. 1. ÉLECTRONIQUE ANALOGIQUE Chapitre I ÉLECTRONIQUE LINÉAIRE
  2. 2. EXERCICES DE RÉVISIONS: ÉLECTONIQUE ANALOGIQUE-CHAPITRE I Lois de Kirchho¤ pour les Réseaux Loi des Noeuds : P ientrant = P isortant : Loi des Mailles : P ualgébriques = 0: Les lois de Kirchho¤ sont aussi valables en tensions et courants variables. En régime sinusoïdal, les impédances jouent le rôle des résistances et la loi d’Ohm s’écrit u = Zi: Lorsque ces deux lois entraînent des calculs longs, on utilise plutôt l’une des méthodes ci-dessous. Diviseur de Tension R1 u2 u1 R2e u1 = R1 R1 + R2 e: u2 = R2 R1 + R2 e: Diviseur de Courant R1 i R2 i1 i2 i1 = R2 R1 + R2 i: i2 = R1 R1 + R2 i: Théorème de Millman r1 e1 r2 e2 rN eN u , r0 e0 u e0 = P ekak P ak = e1a1 + e2a2 + ::: + eN aN a1 + a2 + ::: + aN : r0 = 1 P ak = 1 a1 + a2 + ::: + aN : ak = 1 rk Théorème de Superposition La tension entre deux bornes d’un circuit est donnée par la somme algébrique des tensions crées par chacune des sources lorsque les autres sont rendues passives. Le courant dans une branche d’un circuit est donnée par la somme algébrique des courants crées par chacune des sources lorsque les autres sont rendues passives. Théorème de Kennelly En posant P = rArB + rBrC + rCrA et S = RA + RB + RC; les formules de passage sont rA rB rC A B C RARB RC A B C Passage de l’Étoile au Triangle: RA = P rA : RB = P rB : RC = P rC : Passage du Triangle à l’Étoile: rA= RBRC S : rB= RCRA S : rC= RARB S : Dipôle r0 e0 Théorème de Thévenin Tout dipôle linéaire peut être représenté par un générateur de tension e0 en série avec une résistance interne r0 e0 = tension du dipôle à vide. r0 = résistance du dipôle lorsque sa source est rendue passive: Dipôle r0i0 Théorème de Norton Tout dipôle linéaire peut être représenté par un générateur de courant i0 en parallèle avec une résistance interne r0 i0 = courant du dipôle lorsque ses bornes sont court-circuitées. r0 = résistance du dipôle lorsque sa source est rendue passive: F . H A M M A D http://sites.google.com/site/exerev

×