SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
10 lundis
                        pour
                    rattraper le
                      train du
                       digital




Wrap up digital 6
LES MEDIAS SOCIAUX ET LES MARQUES : UNE APPROCHE
                  CONVERGEANTE BASÉE SUR NOS CENTRES D’INTÉRÊT
                                                                                          10 lundis
                                                                                             pour
                                                                                         rattraper le

•   L’INSTALLATION D’UNE CONNECTION NATURELLLE ENTRE LES CENTRES                           train du
                                                                                            digital

    D’INTÉRÊT – MES AMIS / MES CENTRES D’INTÉRÊT – CEUX DE MES AMIS
    ET LES MARQUES QUI HABITENT « NATURELLEMENT » CET ESPACE
•   Pour ce faire = arriver à se présenter comme une réponse logique et
    naturelle à mes demandes d’internaute face aux médias sociaux, les
    marques doivent faire un vrai travail de réflexion pour déterminer :
•   QUELS SONT LES OBJECTIFS QUE JE VISE PAR MA PRÉSENCE DANS LES
    MEDIAS SOCIAUX ?
•   QUELLE EST LA MISSION QUE JE COMPTE REMPLIR ?

•   Un eco-système avec de multiples réseaux qui ont des missions distinctes et
    qui sont, soit dédiées à des profils d’utilisateurs différents , soit à différents
    usages du même utilisateur
DES USAGES IDENTIFIÉS QUI ABOUTISSENT à
                     LA CRÉATION DU « PINTERESTAGE »                                                                          10 lundis
                                                                                                                                 pour
                                                                                                                             rattraper le
                                                                                                                               train du
                                                                                                                                digital




                Intention Purchase sharing sites

Source: Corporate Social Networking, Business Breakfast, March 2010, Jason Ross, CEO, View Ben Procter, Director, View, UK
Une approche complexe qui nécessite un
vrai know how ET une réflexion ‘’tactico-         10 lundis

   stratégique’’ sur le matériel créatif
                                                     pour
                                                 rattraper le
                                                   train du
                                                    digital




      • Le Pinterest : une proposition qui oscille
        entre ‘’support for smart choice’’ et le
        fait d’assumer socialement que
        consommer nous fait exister.

      • Une vraie vitrine de notre
        consommation actuelle et future sans
        (encore aucun frein au niveau de la
        privacy)
Une multitude d’exemples sur les bénéfices
                     du dialogue dans le couple                                    10 lundis

                      marque - consommateur
                                                                                      pour
                                                                                  rattraper le
                                                                                    train du
                                                                                     digital
•   L’obligation de trouver un terrain de dialogue où on parle de la réalité de
    l’expérience de la marque et pas de son image idéale (territoire naturel
    du marketing )

•   Une dynamique nouvelle où il nous faut explorer en amont :

    - ce que l’on peut dire de vrai

    - ce que l’on peut répondre face à une vérité ou une attaque



•   Des modalités de dialogue qui sont variables et amènent des registres de
    contenus différents : Facebook dans un registre d’exploration de la
    relation avec la marque :pour les dialogues sur la marque, sa
    personnalité, la dynamique avec son ADN ( ce qu’on aime, ce qui nous fait
    rêver, ce qui nous déçoit, …….)

    Twitter dans un registre pragmatique : pour des informations pratiques.
Un scénario où les vertus du dialogue provoquent
               un vrai shift en terme de dynamique relationnelle
                                 avec les marques                                                      10 lundis
                                                                                                          pour
                                                                                                      rattraper le
Lors de sa présentation, Amélie a fort insisté sur                                                      train du
                                                                                                         digital


   « le pouvoir thérapeutique » de la reconnaissance du point de vue de
   l’autre : quand une marque reconnaît le point de vue d’un usager
   mécontent, et ce au-delà de la manière dont celui-ci est exprimé, elle
   amorce un véritable dialogue qui convertit l’autre en ambassadeur
   potentiel.

   Quid de la valeur exemplative pour d’autres usagers de cet exemple ?

   Une approche qui constitue un vrai shift en terme d ‘attentes face aux
   marque : ‘’j’arrête d’être un numéro ’’ ET ‘’si lui n’est plus un numéro, alors
   moi non plus !’’

  Un profil de consommateur défini comme ‘’un social conversationnaliste’’:
    – qui partage des opinion au travers des médias sociaux,

    – qui suit les marques et tendances qui l’intéresse; il fait des commentaires sur les forums et
      participe à des plateformes collaboratives
Une tendance à la convergence des contenus
             dont le moto serait d’être là où cela se passe    10 lundis
                                                                  pour
                                                              rattraper le
                                                                train du
                                                                 digital


Une vraie réflexion sur l’activation et l’animation des
sites propres
Activer les conversations dans les salons
plutôt que les inviter dans nos show-rooms

Une approche qui nécessite un suivi régulier
de où cela se passe

Quid des outils à mettre en place pour
savoir ce qui est dit et où cela se passe ?
En synthèse : même si l’approche est complexe il
             existe des filtres clairs pourvu qu’on ait compris que               10 lundis

                 l’on se situe dans une approche dynamique                           pour
                                                                                 rattraper le
                                                                                   train du
                                                                                    digital




En terme de business, il est possible :   •   Ce que les médias sociaux ne sont pas
• D’acquérir de nouveaux                  •
    consommateurs                             Une source d’engagement de la part
• D’augmenter la fidélité de nos              des consommateurs
    consommateurs                         •   Uniquement la création d’une page
• De valoriser l’intelligence des             Facebook
    consommateurs                         •   La création spontanée d’une
• De réduire les coûts de
    communication                             communauté
• D’augmenter les ventes en ligne         •   Un outil de propagation de coupons
• De réduire les coûts de support aux     •   La création d’offres online
    consommateurs
• De faire évoluer la communication
    interne
• De faire évoluer la politique de
    recrutement

Contenu connexe

Tendances

Tendances (14)

Dagobert Trends 2013 : Persocial Years
Dagobert Trends 2013 : Persocial YearsDagobert Trends 2013 : Persocial Years
Dagobert Trends 2013 : Persocial Years
 
Prsentation Storytelling : Partie 3, Comment raconter des histoires
Prsentation Storytelling : Partie 3, Comment raconter des histoiresPrsentation Storytelling : Partie 3, Comment raconter des histoires
Prsentation Storytelling : Partie 3, Comment raconter des histoires
 
Kant, la publicité et les médias sociaux. Par Suzanne Dumouchel.
Kant, la publicité et les médias sociaux. Par Suzanne Dumouchel.Kant, la publicité et les médias sociaux. Par Suzanne Dumouchel.
Kant, la publicité et les médias sociaux. Par Suzanne Dumouchel.
 
Storytelling digital : une belle histoire, une belle marque
Storytelling digital : une belle histoire, une belle marqueStorytelling digital : une belle histoire, une belle marque
Storytelling digital : une belle histoire, une belle marque
 
La Veille De Né Kid Du 10.06.09 : le brand content
La Veille De Né Kid Du 10.06.09 : le brand contentLa Veille De Né Kid Du 10.06.09 : le brand content
La Veille De Né Kid Du 10.06.09 : le brand content
 
La veille de Red Guy du 09.04.14 - Le poids des mots
La veille de Red Guy du 09.04.14 - Le poids des motsLa veille de Red Guy du 09.04.14 - Le poids des mots
La veille de Red Guy du 09.04.14 - Le poids des mots
 
La Socio Performance : Partie 4, la marque communautaire
La Socio Performance : Partie 4, la marque communautaireLa Socio Performance : Partie 4, la marque communautaire
La Socio Performance : Partie 4, la marque communautaire
 
Présentation storytelling Introduction du rapport d'innovation de courts circ...
Présentation storytelling Introduction du rapport d'innovation de courts circ...Présentation storytelling Introduction du rapport d'innovation de courts circ...
Présentation storytelling Introduction du rapport d'innovation de courts circ...
 
Créativité web, conférence Infopresse 09/11/11
Créativité web, conférence Infopresse 09/11/11Créativité web, conférence Infopresse 09/11/11
Créativité web, conférence Infopresse 09/11/11
 
Storytelling : de l'image de marque à l'histoire de marque
Storytelling : de l'image de marque à l'histoire de marqueStorytelling : de l'image de marque à l'histoire de marque
Storytelling : de l'image de marque à l'histoire de marque
 
Le Dauphiné Libéré - Édition spéciale Cristal Festival - 14 12
Le Dauphiné Libéré - Édition spéciale Cristal Festival - 14 12Le Dauphiné Libéré - Édition spéciale Cristal Festival - 14 12
Le Dauphiné Libéré - Édition spéciale Cristal Festival - 14 12
 
MarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et NetMarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et Net
 
Le storytelling-la-stratc3a9gie-marketing-qui-fait-rc3aaver
Le storytelling-la-stratc3a9gie-marketing-qui-fait-rc3aaverLe storytelling-la-stratc3a9gie-marketing-qui-fait-rc3aaver
Le storytelling-la-stratc3a9gie-marketing-qui-fait-rc3aaver
 
Bmm awarmupfinal
Bmm awarmupfinalBmm awarmupfinal
Bmm awarmupfinal
 

En vedette (7)

Le silence
Le silenceLe silence
Le silence
 
Trois choses
Trois chosesTrois choses
Trois choses
 
Télévision 2020- français - IDATE
Télévision 2020- français - IDATETélévision 2020- français - IDATE
Télévision 2020- français - IDATE
 
Sport et spectacle sportif, théâtre priviligié du marketing relationnel (Thie...
Sport et spectacle sportif, théâtre priviligié du marketing relationnel (Thie...Sport et spectacle sportif, théâtre priviligié du marketing relationnel (Thie...
Sport et spectacle sportif, théâtre priviligié du marketing relationnel (Thie...
 
Bmma awrapup1 2014 Hugues Rey
Bmma awrapup1 2014 Hugues ReyBmma awrapup1 2014 Hugues Rey
Bmma awrapup1 2014 Hugues Rey
 
Rapport d'activites ingeus 2012
Rapport d'activites ingeus 2012Rapport d'activites ingeus 2012
Rapport d'activites ingeus 2012
 
The Voice - The Engaging Model (Valerie Janssens)
The Voice - The Engaging Model (Valerie Janssens)The Voice - The Engaging Model (Valerie Janssens)
The Voice - The Engaging Model (Valerie Janssens)
 

Similaire à Wrap up digital 6 - Digital communication in practice: social media (Amelie Sainthuile)

Veille 4 on en est où de la relation - la présence au quotidien
Veille 4   on en est où de la relation - la présence au quotidienVeille 4   on en est où de la relation - la présence au quotidien
Veille 4 on en est où de la relation - la présence au quotidien
Stephane Lautissier
 
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuelsBenchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Vinet Robert
 
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Jean-Philippe POISSON
 

Similaire à Wrap up digital 6 - Digital communication in practice: social media (Amelie Sainthuile) (20)

Bmm awrapup2 2013(1)
Bmm awrapup2 2013(1)Bmm awrapup2 2013(1)
Bmm awrapup2 2013(1)
 
Bmm awrapup4 2014v2
Bmm awrapup4 2014v2Bmm awrapup4 2014v2
Bmm awrapup4 2014v2
 
Bmm awrapup2 2014v2
Bmm awrapup2 2014v2Bmm awrapup2 2014v2
Bmm awrapup2 2014v2
 
Le livre blanc de la publicité sur internet - Climats Médias Digital 2011
Le livre blanc de la publicité sur internet  - Climats Médias Digital 2011Le livre blanc de la publicité sur internet  - Climats Médias Digital 2011
Le livre blanc de la publicité sur internet - Climats Médias Digital 2011
 
La Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversation
La Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversationLa Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversation
La Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversation
 
Veille 4 on en est où de la relation - la présence au quotidien
Veille 4   on en est où de la relation - la présence au quotidienVeille 4   on en est où de la relation - la présence au quotidien
Veille 4 on en est où de la relation - la présence au quotidien
 
La Veille de nekid du 23.12.09 : nos prédictions pour les années 2010
La Veille de nekid du 23.12.09 : nos prédictions pour les années 2010La Veille de nekid du 23.12.09 : nos prédictions pour les années 2010
La Veille de nekid du 23.12.09 : nos prédictions pour les années 2010
 
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuelsBenchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
 
Les reseaux sociaux passer les frontieres du virtuel au reel severine liena...
Les reseaux sociaux  passer les frontieres du virtuel au reel  severine liena...Les reseaux sociaux  passer les frontieres du virtuel au reel  severine liena...
Les reseaux sociaux passer les frontieres du virtuel au reel severine liena...
 
A13 le laboratoire des contenus
A13 le laboratoire des contenusA13 le laboratoire des contenus
A13 le laboratoire des contenus
 
Content-first manifesto
Content-first manifesto Content-first manifesto
Content-first manifesto
 
Formation réseaux
Formation réseauxFormation réseaux
Formation réseaux
 
Conférence cci pdf
Conférence cci pdfConférence cci pdf
Conférence cci pdf
 
Opportunités stratégiques et impacts organisationnels des RSE dans l'entreprise
Opportunités stratégiques et impacts organisationnels des RSE dans l'entrepriseOpportunités stratégiques et impacts organisationnels des RSE dans l'entreprise
Opportunités stratégiques et impacts organisationnels des RSE dans l'entreprise
 
Introduction aux médias sociaux
Introduction aux médias sociauxIntroduction aux médias sociaux
Introduction aux médias sociaux
 
Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010
 
Bmm awrapup3 2014v2
Bmm awrapup3 2014v2Bmm awrapup3 2014v2
Bmm awrapup3 2014v2
 
Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3
 
Cahier Récréatif : La Création Intelligente de Contenu
Cahier Récréatif : La Création Intelligente de ContenuCahier Récréatif : La Création Intelligente de Contenu
Cahier Récréatif : La Création Intelligente de Contenu
 
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
 

Plus de BMMA - Belgian Management and Marketing Association

Plus de BMMA - Belgian Management and Marketing Association (20)

Brochure emdmc
Brochure emdmcBrochure emdmc
Brochure emdmc
 
Bmma privacy legal aspects
Bmma privacy legal aspectsBmma privacy legal aspects
Bmma privacy legal aspects
 
Bmma digit 2014 patrick willemarck
Bmma digit 2014 patrick willemarckBmma digit 2014 patrick willemarck
Bmma digit 2014 patrick willemarck
 
2014 11 24 big data bmm aformationdigitale2014 v print guy huyberechts
2014 11 24 big data bmm aformationdigitale2014 v print guy huyberechts2014 11 24 big data bmm aformationdigitale2014 v print guy huyberechts
2014 11 24 big data bmm aformationdigitale2014 v print guy huyberechts
 
Bmm aformationdigitale2014 ep.pptx
Bmm aformationdigitale2014 ep.pptxBmm aformationdigitale2014 ep.pptx
Bmm aformationdigitale2014 ep.pptx
 
Bmm awrapup5 2014v2
Bmm awrapup5 2014v2Bmm awrapup5 2014v2
Bmm awrapup5 2014v2
 
Bruno Van Boucq Solomo
Bruno Van Boucq SolomoBruno Van Boucq Solomo
Bruno Van Boucq Solomo
 
Bmm aformationdigitale2014 search
Bmm aformationdigitale2014 searchBmm aformationdigitale2014 search
Bmm aformationdigitale2014 search
 
Bmm aformationdigitale2014
Bmm aformationdigitale2014Bmm aformationdigitale2014
Bmm aformationdigitale2014
 
Bmma october2014 johannes schnack
Bmma october2014 johannes schnackBmma october2014 johannes schnack
Bmma october2014 johannes schnack
 
Bmma digital train - matthieu vercruysse - 290914 vfor participants
Bmma   digital train - matthieu vercruysse - 290914 vfor participantsBmma   digital train - matthieu vercruysse - 290914 vfor participants
Bmma digital train - matthieu vercruysse - 290914 vfor participants
 
Bmma digital-egerie-2014 22 septembre
Bmma digital-egerie-2014 22 septembreBmma digital-egerie-2014 22 septembre
Bmma digital-egerie-2014 22 septembre
 
Bmma hugues rey formationdigitale2014 session 1 - version 15092014short
Bmma hugues rey formationdigitale2014   session 1 - version 15092014shortBmma hugues rey formationdigitale2014   session 1 - version 15092014short
Bmma hugues rey formationdigitale2014 session 1 - version 15092014short
 
Presentation bmma the voice case study
Presentation bmma    the voice case studyPresentation bmma    the voice case study
Presentation bmma the voice case study
 
2013.03.05 slide show bmma 2013 do's don'ts in de digitale wereld
2013.03.05 slide show bmma 2013  do's  don'ts in de digitale wereld2013.03.05 slide show bmma 2013  do's  don'ts in de digitale wereld
2013.03.05 slide show bmma 2013 do's don'ts in de digitale wereld
 
Patrick willemarck soc business bmma digit 2013
Patrick willemarck soc business bmma digit 2013Patrick willemarck soc business bmma digit 2013
Patrick willemarck soc business bmma digit 2013
 
Bmma session adr2013 rv2
Bmma session adr2013 rv2Bmma session adr2013 rv2
Bmma session adr2013 rv2
 
Bmma session adr2013 benoit
Bmma session adr2013 benoitBmma session adr2013 benoit
Bmma session adr2013 benoit
 
Mobile training
Mobile trainingMobile training
Mobile training
 
Bmma 2503 da & ad v2 25 mars
Bmma 2503 da & ad v2 25 marsBmma 2503 da & ad v2 25 mars
Bmma 2503 da & ad v2 25 mars
 

Wrap up digital 6 - Digital communication in practice: social media (Amelie Sainthuile)

  • 1. 10 lundis pour rattraper le train du digital Wrap up digital 6
  • 2. LES MEDIAS SOCIAUX ET LES MARQUES : UNE APPROCHE CONVERGEANTE BASÉE SUR NOS CENTRES D’INTÉRÊT 10 lundis pour rattraper le • L’INSTALLATION D’UNE CONNECTION NATURELLLE ENTRE LES CENTRES train du digital D’INTÉRÊT – MES AMIS / MES CENTRES D’INTÉRÊT – CEUX DE MES AMIS ET LES MARQUES QUI HABITENT « NATURELLEMENT » CET ESPACE • Pour ce faire = arriver à se présenter comme une réponse logique et naturelle à mes demandes d’internaute face aux médias sociaux, les marques doivent faire un vrai travail de réflexion pour déterminer : • QUELS SONT LES OBJECTIFS QUE JE VISE PAR MA PRÉSENCE DANS LES MEDIAS SOCIAUX ? • QUELLE EST LA MISSION QUE JE COMPTE REMPLIR ? • Un eco-système avec de multiples réseaux qui ont des missions distinctes et qui sont, soit dédiées à des profils d’utilisateurs différents , soit à différents usages du même utilisateur
  • 3. DES USAGES IDENTIFIÉS QUI ABOUTISSENT à LA CRÉATION DU « PINTERESTAGE » 10 lundis pour rattraper le train du digital Intention Purchase sharing sites Source: Corporate Social Networking, Business Breakfast, March 2010, Jason Ross, CEO, View Ben Procter, Director, View, UK
  • 4. Une approche complexe qui nécessite un vrai know how ET une réflexion ‘’tactico- 10 lundis stratégique’’ sur le matériel créatif pour rattraper le train du digital • Le Pinterest : une proposition qui oscille entre ‘’support for smart choice’’ et le fait d’assumer socialement que consommer nous fait exister. • Une vraie vitrine de notre consommation actuelle et future sans (encore aucun frein au niveau de la privacy)
  • 5. Une multitude d’exemples sur les bénéfices du dialogue dans le couple 10 lundis marque - consommateur pour rattraper le train du digital • L’obligation de trouver un terrain de dialogue où on parle de la réalité de l’expérience de la marque et pas de son image idéale (territoire naturel du marketing ) • Une dynamique nouvelle où il nous faut explorer en amont : - ce que l’on peut dire de vrai - ce que l’on peut répondre face à une vérité ou une attaque • Des modalités de dialogue qui sont variables et amènent des registres de contenus différents : Facebook dans un registre d’exploration de la relation avec la marque :pour les dialogues sur la marque, sa personnalité, la dynamique avec son ADN ( ce qu’on aime, ce qui nous fait rêver, ce qui nous déçoit, …….) Twitter dans un registre pragmatique : pour des informations pratiques.
  • 6. Un scénario où les vertus du dialogue provoquent un vrai shift en terme de dynamique relationnelle avec les marques 10 lundis pour rattraper le Lors de sa présentation, Amélie a fort insisté sur train du digital « le pouvoir thérapeutique » de la reconnaissance du point de vue de l’autre : quand une marque reconnaît le point de vue d’un usager mécontent, et ce au-delà de la manière dont celui-ci est exprimé, elle amorce un véritable dialogue qui convertit l’autre en ambassadeur potentiel. Quid de la valeur exemplative pour d’autres usagers de cet exemple ? Une approche qui constitue un vrai shift en terme d ‘attentes face aux marque : ‘’j’arrête d’être un numéro ’’ ET ‘’si lui n’est plus un numéro, alors moi non plus !’’ Un profil de consommateur défini comme ‘’un social conversationnaliste’’: – qui partage des opinion au travers des médias sociaux, – qui suit les marques et tendances qui l’intéresse; il fait des commentaires sur les forums et participe à des plateformes collaboratives
  • 7. Une tendance à la convergence des contenus dont le moto serait d’être là où cela se passe 10 lundis pour rattraper le train du digital Une vraie réflexion sur l’activation et l’animation des sites propres Activer les conversations dans les salons plutôt que les inviter dans nos show-rooms Une approche qui nécessite un suivi régulier de où cela se passe Quid des outils à mettre en place pour savoir ce qui est dit et où cela se passe ?
  • 8. En synthèse : même si l’approche est complexe il existe des filtres clairs pourvu qu’on ait compris que 10 lundis l’on se situe dans une approche dynamique pour rattraper le train du digital En terme de business, il est possible : • Ce que les médias sociaux ne sont pas • D’acquérir de nouveaux • consommateurs Une source d’engagement de la part • D’augmenter la fidélité de nos des consommateurs consommateurs • Uniquement la création d’une page • De valoriser l’intelligence des Facebook consommateurs • La création spontanée d’une • De réduire les coûts de communication communauté • D’augmenter les ventes en ligne • Un outil de propagation de coupons • De réduire les coûts de support aux • La création d’offres online consommateurs • De faire évoluer la communication interne • De faire évoluer la politique de recrutement