Présentation Journée Agile Liège 2014

1 624 vues

Publié le

Présentation Journée Agile Liège 2014

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 624
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation Journée Agile Liège 2014

  1. 1. Des outils du monde de la psychologie pour les équipes Scrum et Agile @BrunoSbille
  2. 2. Bruno Sbille Coach et Formateur Méthodes “Agile” Thérapeute et Coach de vie Email: bruno.sbille@gmail.com Mobile: +32 491 05 05 59 Blog: brunosbille.com
  3. 3. C’est une conférence ou un atelier ?! !
  4. 4. La Psychologie...
  5. 5. PNL ! Programmation Neuro Linguistique !
  6. 6. Crée dans les années 1970 par ! Richard Bandler et John Grinder
  7. 7. Approche de la PNL • Observer les gens de talents • Déceler des structures communes • Modéliser • Amener d’autres personnes à le faire
  8. 8. Pourquoi ça fonctionne ? Et comment faire pour que ça fonc1onne ?
  9. 9. Quelques applications
  10. 10. Les mythes
  11. 11. Agenda • Introduction • La PNL • Le VAK • •
  12. 12. Les 5 sens
  13. 13. Le VAKOG • V : Visuel • A : Auditif • K : Kinesthésique • O : l’Odorat • G : Goût
  14. 14. VAKOG V A K(+OG) V A K Chacun a un canal prioritaire
  15. 15. J’ai besoin que vous trouviez un binôme ! Levez-vous, et créez une équipe de 2 Une fois que vous avez trouvé votre binôme, asseyez-vous
  16. 16. Atelier
  17. 17. L’auditif
  18. 18. Auditifs •Ils apprennent mieux en écoutant (Discours, discussions, K7-MP3, etc. •“Tu as dit quoi ?” •Crédibilité •Canal “le plus” utilisé •Il/Elle peut parler beaucoup pour exprimer une (seule) idée
  19. 19. Le Kinesthésique
  20. 20. Kinestésiques •Les kinestésiques préfèrent apprendre par l’expérience en bougeant, touchant et en faisant •Importance des sensations, des émotions •sensible à l’ambiance •“Tu le sens comment ?”
  21. 21. Le Visuel
  22. 22. Visual •Pour apprendre les visuels ont une préférence pour voir les choses: penser en image, diagramme, besoin de prise de notes et schémas, slides visuels, résumés,… •Facilite la compréhension promotes understanding •Utile pour attirer l’attention •“Tu vois ce que je veux dire?”
  23. 23. Que faire de ces concepts ?
  24. 24. Suis-je ...???
  25. 25. Quelles applications ?
  26. 26. La communication Résultats Filtres Message
  27. 27. Daily Meeting
  28. 28. Les «Boards»
  29. 29. User-Story
  30. 30. Donner de la reconnaissance
  31. 31. Si vous êtes formateur…
  32. 32. En résumé
  33. 33. L’auditif • «qu’est-ce que tu m’as dit ?» • Crédibilité • Canal le plus utilisé dans notre société occidentale • Peut parler beaucoup pour expliquer son idée
  34. 34. Auditif Quelqu’un qui privilégie le canal auditif associera volontiers un numéro de téléphone à une rengaine par exemple. Il emploie un vocabulaire de registre auditif, au moyen par exemple, de formules de type : « J’entends bien » ou encore « Ce que vous me dites fait écho à »
  35. 35. Le Kinesthésique • Importance des sensations • Importance de l’ambiance de travail • Sensation d’avoir sa place • contact physique • «tu le sens comment ?»
  36. 36. Kinesthésiques Les « kinesthésiques » sont ceux qui d’une façon générale utilisent leur ressenti physique (mouvements, postures, équilibres) pour organiser leur expérience et y accéder. Le vocabulaire privilégié alors fait référence à ces domaines : « Garder les pieds sur terre », « Je me prends la tête » ou « Cet exemple est frappant ! », « C’est tout bon ! » ou encore « il n’est pas en odeur de sainteté »
  37. 37. Le Visuel • Favorise la compréhension • canal souvent oublié, délaissé • crée l’attention • Dessiner une situation • «tu vois ce que je veux dire ?»
  38. 38. Visuels Est qualifié de « visuel » quelqu’un qui privilégie le sens de la vue pour organiser son expérience et pour communiquer. Il retrouve ses souvenirs par l’impression visuelle qu’il en a et il s’exprime avec un vocabulaire lié à la vision. Par exemple une personne qui a souvent recours à des formules de type : « J’imagine que » ou encore « Je vois bien que » et enfin « c’est clair » a de grandes chances d'être un visuel.
  39. 39. En savoir plus http://www.businessballs.com/ vaklearningstylestest.htm ! http://www.idea-sandbox.com/ blog/2012/03/disney-brainstorming- method-dreamer-realist- and-spoiler/
  40. 40. Le Triangle Dramatique
  41. 41. Le Sauveur Le triangle Dramatique Le Persécuteur La Victime - S. Karpmann
  42. 42. Le Persécuteur
  43. 43. La Victime
  44. 44. Le Sauveur
  45. 45. Atelier: Il fait quoi ? ! C’est quoi ses caractéristiques ?
  46. 46. Besoins et Bénéfices
  47. 47. Besoins et bénéfices • Besoin d’une victime • Besoin d’un prétexte • Peut évacuer sa frustration • Se sentir tout puissant
  48. 48. Besoins et bénéfices • Besoin d’un persécuteur • Ou joue à «Stupide» • Attire la sympathie, la pitié
  49. 49. Besoins et bénéfices • Besoin d’une victime • je comble mon besoin de reconnaissance • Je ne sens pas mes propres problèmes
  50. 50. Les effets pervers
  51. 51. Atelier: Les effets pervers
  52. 52. Les effets pervers • Imaginez-vous ces rôles joués sur un projet • sauveur: rend l’autre passif et dépendant • persécuteur: extrêmement nocif • victime: absorbe énormément d’énergie au groupe
  53. 53. En résumé
  54. 54. Le Persécuteur ! • Méchant, cruel, sans-coeur voir violent • Utilise l’intimidation, la manipulation • Bloque l’allée du supermarché avec son caddie • A besoin d’un prétexte et d’une victime consentante • Bénéfices: il évacue sa frustration (sur quelqu’un) et se sent tout puissant
  55. 55. La Victime • C’est un être pur, innocent réduit à l’impuissance • Attitude passive, air plaintif • Pleine de bonne volonté mais poursuivie par des catastrophes. Elle ENERVE !!! • Recherche la faute de quelqu’un le bourreau. A défaut joue à «Stupide» • Bénéfices: attire la sympathie, la pitié
  56. 56. Le Sauveur • Bon, généreux, altruiste, fort, courageux • Cherche à aider sans qu’on lui ait demandé • Il fuit ses propres problèmes en se focalisant sur ceux des autres • Bénéfice: je comble mon besoin de reconnaissance • Rend l’autre passif, dépendant
  57. 57. Mais alors... on ne doit plus s’entraider sur un projet ?
  58. 58. Comment sortir du triangle ?
  59. 59. Le Sauveur Le triangle Dramatique Le Persécuteur La Victime Vous êtes ici
  60. 60. Face à un persécuteur • Sentir le déclencheur • réagir • contre manipuler • après-coup ce n’est pas trop tard
  61. 61. Le Sauveur Le triangle Dramatique Vous êtes ici Le Persécuteur La Victime
  62. 62. Ne pas jouer avec la victime • 1: Y a-t-il une demande claire ? • 2: suis-je disponible ? • 3: ai-je les compétences ? • 4: Y a-t-il un échange ?
  63. 63. Ne pas jouer avec le sauveur • Décliner sa demande d’aide • Accepter son aide sur ce qui m’arrange (attention) • Accepter son aide sur des tâches rébarbatives
  64. 64. Exemple de gestion d’un persécuteur
  65. 65. Et surtout n’oubliez pas... ! Tout ceci, c’est un jeu !
  66. 66. Agile Tour Brussels, le 31 Octobre (EN) www.atbru.be
  67. 67. MERCI ! Contact: @BrunoSbille http://brunosbille.com bruno.sbille@gmail.com
  68. 68. Les manipulateurs sont parmi nous
  69. 69. Victime, bourreau ou sauveur

×