Neurofeedback Psyrene

1 505 vues

Publié le

Neurofeedback, Histoire, Principe, EBM, Bonne pratique

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

Neurofeedback Psyrene

  1. 1. Adulte Congrès PSYRENE : Des compétences aux performances Neurofeedback et performance Jean-Arthur MICOULAUD FRANCHI (MD, PhD) Psychiatre / Neurophysiologiste
  2. 2. Adulte Congrès PSYRENE : Des compétences aux performances Neurofeedback et performance Une histoire de haut potentiel Jean-Arthur MICOULAUD FRANCHI (MD, PhD) Psychiatre / Neurophysiologiste
  3. 3. Compétences et performances Adulte ➔  Compétences •  Virtuelles •  Potentialités •  Cérébrales ➔  Performances •  Réelles •  Concrètes •  Cognitives (voir écologiques) Couple Compétences / Performances 1.  Une histoire … pleine de potentialités 2.  Un principe … excitant 3.  Un niveau de preuve … concret, pour l’ADHD 4.  Des guides de bonnes pratiques … à construire
  4. 4. Compétences et performances Adulte ➔  Compétences •  Virtuelles •  Potentialités •  Cérébrales ➔  Performances •  Réelles •  Concrètes •  Cognitives (voir écologiques)
  5. 5. Minsky Vs Chomsky Adulte
  6. 6. Mais quelles compétences a Minsky ?
  7. 7. Mais quelles compétences a Minsky ?
  8. 8. De la compétence à la performance
  9. 9. La performance des Brain Computer Interface Adulte Daly  et  Wolpaw,  Lancet,  2008  
  10. 10. De la compétence à la performance
  11. 11. De la compétence à la performance
  12. 12. Des Brain Computer Interface au neurofeedback Adulte Daly  et  Wolpaw,  Lancet,  2008   Performance cognitive
  13. 13. Chapitre 2Une histoire pleine de potentialités
  14. 14. L’EEG, 1929 Hans BERGER Adulte
  15. 15. La cybernétique, 1946-1953 Conférences MACY Adulte
  16. 16. Une longue histoire
  17. 17. Une longue histoire Adulte Arns et Kenemans, 2013. EEG and conditionning EEG biofeedback Neuro feedback
  18. 18. Le renouveau crédibilisé par l’IRMf Adulte Thibault et al. 2015
  19. 19. Le (s) neurofeedback (s) Adulte Thibault et al. 2015
  20. 20. Durup et Fessard, 1935 Adulte Les variations du rythme alpha sont conditionnables
  21. 21. Durup et Fessard, 1935
  22. 22. La réaction d’arrêt du rythme alpha Adulte
  23. 23. Durup et Fessard, 1935 Attention sélective Attention sélective
  24. 24. Jasper et Shagass, 1941 Entrainement à la production du rythme alpha ♪ ♪ ♪ ♪ Beta Alpha Beta
  25. 25. Wyrwicka, Sterman et Clemente 1960-1970 Conditionnement du rythme SMR chez le chat
  26. 26. Sterman et al. 1969 Monomethyl hydrazine
  27. 27. Sterman et Friar, 1972 Adulte
  28. 28. Lubar et Shouse, 1976 Adulte
  29. 29. L’apprentissage … de la compétence … 4 phases Drug + Augmentation béta Diminution théta Drug + Diminution béta Augmentation théta Drug + Augmentation béta Diminution théta
  30. 30. Les effets … de la performance
  31. 31. Gastaut (découvreur du rythme SMR), 1975 Adulte « The conclusion to draw from all these facts is not to condemn out of hand training by biological retroaction in man, But rather to wait until its value, even its existence, has been demonstrated before proposing that it be used »
  32. 32. Gastaut (découvreur du rythme SMR), 1975 Adulte « I expressed indignation that the embleme of electroencephalography, the alpha rythm, is used to exploit people »
  33. 33. « Avec cet appareil vous pouvez contrôler la pensée »
  34. 34. Apprenez « le Yoga de l’occident »
  35. 35. Une longue histoire Arns et Kenemans, 2013. EEG and conditionning EEG biofeedback Neuro feedback
  36. 36. Chapitre 2Un principe … excitant
  37. 37. Le miroir Adulte
  38. 38. « Il écoute son … » Adulte
  39. 39. Le principe du neurofeedback Adulte Numérisa)on   du  signal   Traitement  du   signal  en  temps   réel   Feedback  de   l’ac)vité  EEG  (ou   neurofeedback)   Ac)vité  EEG   %   .   Extraction d’un paramètre d’intérêt
  40. 40. Le principe du neurofeedback Adulte 5 - Apprentissage de stratégies cognitives 1 - Enregistrement de l’activité physiologique Boucle psycho physiologique 2 - Numérisation du signal 3 - Traitement du signal en temps réel 4 - Feedback visuel / auditif de l’activité physiologique
  41. 41. Le feedback un inducteur puissant de comportement Adulte Méthode classique Méthode avec feedback
  42. 42. Le feedback un inducteur puissant de comportement Adulte 1 Mesure de la vitesse 2 Information sur la vitesse 3 Modification du comportement 4 Observation des effets
  43. 43. Le feedback un inducteur puissant de comportement Adulte 1 Mesure d’un paramètre neurophysiologique relié à l’attention 2 Information sur le degré d’attention 3 Modification des activités cognitives et du comportement 4 Observation des effets
  44. 44. Quel paramètre neurophysiologique ? Adulte DeltaThetaAlphaBeta Bandes spectrales
  45. 45. Modifier l’activité EEG Adulte
  46. 46. Un enregistrement réduit Adulte Protocole alpha/théta Protocole béta/théta
  47. 47. Les protocoles principaux Protocole alpha/théta Protocole béta/théta Clinique TAG Addiction Performance Créativité (musicale) Adulte Performance Attentionnelle Visuo spatiale Clinique ADHD Epilepsie Attention diffuse Attention sélective
  48. 48. Les différents troubles psychiatriques ciblés Adulte
  49. 49. L’augmentation des performances Adulte
  50. 50. L’augmentation des performances Adulte
  51. 51. L’augmentation des performances Adulte ➔  Protocole alpha théta Augmentation de la créativité   Deeply relaxing   Hypnogogic reverie   Twilight theta state
  52. 52. Let us learn to dream gentlemen Adulte Kekulé, 1896 découverte du benzene suite à un état hypnogogic
  53. 53. Let us learn to dream gentlemen Adulte Edison, 1847-1931 “You can add biofeedback to the list of things Edison invented.” “Creativity is one percent inspiration and ninety-nine percent perspiration”
  54. 54. Chapitre 2Un niveau de preuve pour l’ADHD
  55. 55. Quel niveau de preuve ? 3 méta-analyses Méta-analyse 1 Arns et al. 2009 Méta-analyse 2 Sonuga-Barke et al. 2013 Méta-analyse 3 Micoulaud-Franchi et al. 2015
  56. 56. Méta-analyse 1: Arns et al. 2009 Adulte 15 études (1194 patients) 4 études randomisées avec contrôle semi-actif (3) ou bfk placebo (1) 2 avec données d’évaluation en double aveugle disponibles Gevensleben et al. 2009 et Bakhashayesh et al.
  57. 57. Méta-analyse 1: Arns et al. 2009 Adulte Médication≈0,9
  58. 58. Méta-analyse 1: Arns et al. 2009 Adulte L’amélioration sur l’inattention est proportionnelle au nombre de séances Arns et al 2009 Gevensleben et al. 2009 L’amélioration sur l’inattention est proportionnelle au changement de l’activité EEG
  59. 59. Méta-analyse 1: Arns et al. 2009 Adulte L’amélioration sur l’hyperactivité ne se maintient pas dans les études randomisées contrôlées Inattention Hyperactivité
  60. 60. Méta-analyse 2 : Sonuga-Barke et al. 2013 Adulte 8 études randomisées (273 patients) 5 études randomisées avec contrôle semi-actif (3) ou bfk placebo (2) 4 avec données d’évaluation en double aveugle disponibles Gevensleben et al. 2009 et Bakhashayesh et al. 2011 Steiner et al. 2011 et Lansbergen et al. 2011
  61. 61. Méta-analyse 2 : Sonuga-Barke et al. 2013 Adulte 0,59, p<0,0001 0,29, p=0,07 Randomisées contrôlées et double aveugle Cognitive therapy : 0,64  0,24 (p=0,34) Behavioral therapy : 0,40  0,02 (p=0,92)
  62. 62. Méta-analyse 3 Adulte 5 études randomisées (273 patients) Toutes avec contrôle semi actif ou bfk placebo Toutes avec données d’évaluation en double aveugle disponibles
  63. 63. Méta-analyse 3 Adulte
  64. 64. Méta-analyse 3 Adulte
  65. 65. Des protocoles bien construits ?
  66. 66. Chapitre 2Guide de bonnes pratiques
  67. 67. Un avertissement ancien Adulte « Dans beaucoup d’essais d’utilisation du biofeedback qui ne se sont pas montrés satisfaisants, les auteurs de ces essais ont-ils pu ne pas se demander si un apprentissage convenable avait été effectué ? Devant tout nouveau patient, on doit en effet se poser la question suivante : la variable physiologique apparemment en cause est-elle sensible au biofeedback et, si oui, sa modification s’est elle effectivement produite dans la population que l’on étudie ? Douter de l’efficacité d’un traitement par biofeedback d’une variable physiologique lorsque celui-ci est effectué sans essai préalable pour modifier cette variable, revient à douter de l’efficacité d’un médicament dans une maladie, lorsqu’en fait, il n’a pas été absorbé par le patient. »
  68. 68. Adulte De la compétence à la performance COMPETENCE Apprentissage PERFORMANCE Critères pronostiques de performance Cérébrale Psychologie de la santé Adulte Paramètres de contrôle de l’apprentissage EEG Efficacité personnelle
  69. 69. Courbe d’entrainement et d’apprentissage Adulte Courbe d’entrainement pour une séance de 12 minutes Courbe d’apprentissage pour 20 séances
  70. 70. Courbe d’entrainement Adulte
  71. 71. L’apprentissage, l’actualité du neurofeedback Adulte
  72. 72. Différentes méthodes pour évaluer l’apprentissage Adulte
  73. 73. L’apprentissage, l’actualité du neurofeedback Adulte
  74. 74. L’apprentissage, l’actualité du neurofeedback Adulte
  75. 75. Deux types d’apprentissage Adulte
  76. 76. L’apprentissage et le contrôle Adulte
  77. 77. L’intervention du thérapeute dans l’apprentissage Adulte
  78. 78. Ecrans de feedback Adulte
  79. 79. Ecrans de feedback Adulte
  80. 80. Les paramètres à contrôler Adulte
  81. 81. Existe-t-il des critères pronostiques ? Critères EEG Critères de dimension de personnalité
  82. 82. Le pronostic, l’actualité du neurofeedback Adulte
  83. 83. Le pronostic, l’actualité du neurofeedback Adulte
  84. 84. Proposition d’un modèle intégratif Adulte
  85. 85. Encadrement par les sociétés savantes des pratiques Adulte
  86. 86. De la compétence à la performance Adulte Efficacité Théorie cohérente Insertion sociale dans une communauté scientifique Filiation thérapeutique Facteurs curatifs Duruz,  N.  2006  
  87. 87. Mardi 19 janvier 2016 Adulte
  88. 88. Congrès PSYRENE : Des compétences aux performances Merci pour votre attention Jean-Arthur MICOULAUD FRANCHI

×