Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Mémoire de Master

3 974 vues

Publié le

Publié dans : Business
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Mémoire de Master

  1. 2. <ul><li>INTRODUCTION </li></ul><ul><li>LE CINÉMA: ART ET/OU INDUSTRIE </li></ul><ul><li>L’INDUSTRIE DU CINÉMA: UN SECTEUR COMPLEXE À DIMENSION MONDIALE </li></ul><ul><li>LES ENJEUX MAJEURS DU CINÉMA EN SALLE ACTUELLEMENT </li></ul><ul><li>PROBLÉMATIQUE ET HYPOTHÈSES </li></ul><ul><li>MÉTHODES DE VALIDATION DES HYPOTHÈSES </li></ul><ul><li>ANALYSE DES RÉSULTATS </li></ul><ul><li>CONCLUSION </li></ul>
  2. 3. <ul><li>La culture et le divertissement ne se consomment plus comme autrefois </li></ul><ul><li>Hyperconsommation </li></ul><ul><li>La salle de cinéma ne permet plus aujourd’hui de rentabiliser à elle seule la sortie d’un film </li></ul><ul><li>Exploitation des œuvres de plus en plus rapide sur l’ensemble des supports </li></ul><ul><li>Les consommateurs s’offrent le choix des supports de visionnage </li></ul><ul><li>Paradoxe intéressant : une industrie qui à priori fonctionne alors même que la forme originelle de son activité est en déclin </li></ul><ul><li>Quelle place occupe aujourd’hui la salle de cinéma au sein de cette industrie? </li></ul>
  3. 4. <ul><li>Un film n’en devient réellement un que lorsqu’il est vu </li></ul><ul><li>Le cinéma: à la fois art et industrie </li></ul><ul><li>Le cinéma français : une des seules véritables alternatives au cinéma américain </li></ul><ul><li>Symbole fort du dynamisme culturel français </li></ul><ul><li>Poids de cette industrie au niveau mondial </li></ul><ul><li>Question de la pérennité du cinéma français cruciale </li></ul><ul><li>Diversité culturelle </li></ul><ul><li>Lutte contre une culture-monde </li></ul>
  4. 5. Une industrie de filière aux caractéristiques particulières Distributeurs 290 sociétés CA: 1 197 M€ Producteurs 2739 sociétés CA: 1903 M€ Exploitants 693 sociétés CA: 1048 M€ Apports financiers des chaînes de TV Coût de production croissant Lourdeurs Des investissements Concentration de l’audience sur quelques films Influence accrue des autres secteurs Rareté des succès
  5. 6. L’industrie cinématographique française en chiffres <ul><li>La chronologie des médias : </li></ul>Sortie salle Vidéo VoD Pay per View Chaînes cryptées Chaînes généralistes 24 4 8 9 12 0 189,7 millions de spectateurs 240 films produits 555 films distribués en exclusivité 5 418 écrans actifs   Les acteurs nécessaires au financement: Groupes intégrés Chaînes de télévision Opérateurs de télécommunication Etat
  6. 7. <ul><li>La suprématie des Etats-Unis </li></ul>Des facteurs historiques Des facteurs intrinsèques Un cinéma créé pour le public Des innovations et des budgets conséquents
  7. 8. <ul><li>L’image brouillée du cinéma allemand </li></ul><ul><li>La fin d’une exception italienne </li></ul><ul><li>Le renouveau britannique </li></ul><ul><li>La jeune garde espagnole </li></ul><ul><li>L’Europe du cinéma doit encore surmonter de nombreux obstacles </li></ul><ul><li>Le cinéma en France: une situation privilégiée </li></ul>
  8. 9. <ul><ul><li>La lutte contre le piratage et l’effondrement du secteur de la vidéo </li></ul></ul><ul><ul><li>Le passage au numérique </li></ul></ul><ul><ul><li>La mondialisation </li></ul></ul>
  9. 10. <ul><ul><li>Les mutations du marché </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Baisse de l’affluence, des superproductions et des recettes au guichet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Multiplexes et abonnements illimités </li></ul></ul></ul><ul><li>Baisse de l’audience des films de cinéma à la TV </li></ul><ul><ul><ul><li>Le financement de la production remis en cause </li></ul></ul></ul>
  10. 11. LE CINÉMA EN SALLE EN FRANCE EST-IL EN TRAIN DE CHANGER DE BUSINESS MODEL? <ul><li>Le cinéma en salle est en danger </li></ul><ul><li>La 3D, via le numérique, va dynamiser la fréquentation en salle et permettre de redonner à celle-ci la place centrale qu’elle occupait autrefois au sein de l’industrie cinématographique </li></ul><ul><li>Le cinéma en salle n’est que la première étape d’une profitabilité plus globale </li></ul>
  11. 12. <ul><li>Une enquête grand public </li></ul><ul><li>Etude quantitative </li></ul><ul><li>Sous forme de sondage </li></ul><ul><li>Questionnaire diffusé par le biais d’Internet </li></ul><ul><li>Cible: grand groupe d’individus (100 personnes) </li></ul><ul><li>Des interviews auprès des professionnels </li></ul><ul><li>Etude qualitative (Exploratory Research) </li></ul><ul><li>Sous forme d’un guide structuré : thèmes préalablement définis </li></ul><ul><li>Entretiens individuels face à face semi-directifs </li></ul><ul><li>Cible: Echantillon de huit professionnels </li></ul>
  12. 13. <ul><li>Les Français iront toujours au cinéma </li></ul><ul><li>Expérience collective unique et irremplaçable </li></ul><ul><ul><ul><li>LA SALLE DE CINÉMA N’EST PAS EN DANGER MAIS DOIT TROUVER UNE NOUVELLE PLACE AU SEIN DE L’INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE FRANÇAISE </li></ul></ul></ul><ul><li>Baisse de la culture du grand écran </li></ul><ul><li>Le spectateur s’offre le choix des supports </li></ul><ul><li>Dévalorisation de la sortie cinéma </li></ul><ul><li>Avenir pour les salles de cinéma en tant que support multimédia </li></ul>
  13. 14. <ul><ul><ul><li>LA SALLE DE CINÉMA EST LA PREMIÈRE ÉTAPE D’UNE PROFITABILITÉ PLUS GLOBALE DES FILMS </li></ul></ul></ul><ul><li>Outil marketing permettant au film d’être rentable sur tous les autres supports </li></ul><ul><li>Les consommateurs attachent une grande importance à la notoriété d’un film </li></ul><ul><li>Les consommateurs sont réceptifs au marketing lors de la sortie du film </li></ul><ul><li>Limites </li></ul><ul><li>Marchés de la télévision et du DVD diminuent </li></ul><ul><li>Prix des espaces de publicité TV ne dépend pas du film diffusé sur ce créneau </li></ul><ul><li>Corrélation succès d’un film en salle / succès sur les autres supports pas toujours vérifiée </li></ul>
  14. 15. <ul><ul><ul><li>LA 3D DEVRAIT DYNAMISER LA FRÉQUENTATION EN SALLE À COURT TERME MAIS SON AVENIR RESTE INCERTAIN </li></ul></ul></ul><ul><li>Les consommateurs apparaissent sceptiques face à la 3D </li></ul><ul><li>Une vraie valeur ajoutée </li></ul><ul><li>promesse de vivre une expérience unique </li></ul><ul><li>Quel avenir une fois l’effet « nouveauté » dissipé? </li></ul>
  15. 16. <ul><li>Evolution de la stratégie, de l’organisation et du processus de fonctionnement de la salle de cinéma </li></ul><ul><li>Changement de business model </li></ul><ul><li>De plus en plus de productions vont devoir envisager une exploitation à 360 degrés de leurs films </li></ul><ul><li>Remise en cause la chronologie des médias </li></ul><ul><li>Quel avenir pour le cinéma français? </li></ul>

×