SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Atelier 15 «ça tourne à Manhattan»
Thématique : "Comment faire de son territoire un lieu de tournage de
cinéma

Le cinéma est un vecteur de notoriété pour les territoires. C’est aussi
une activité économique non négligeable. Les régions l’ont compris en
créant des structures consacrées à la production et à l’accueil des
tournages.
Comment faire pour devenir une destination cinématographique ?
Quelles sont les démarches, qui sont les interlocuteurs ? Comment se
préparer à un projet de cette nature ?


Du festival de Cannes au festival Premiers Plans d’Angers, du Fipa de
Biarritz au festival de Luchon pour la création audiovisuelle, du festival
de Clermont-Ferrand à Coté courts de Pantin, du succès de « Plus belle
la vie » au Sunny Side of the Doc de La Rochelle; depuis de
nombreuses années les collectivités ont montré leur intérêt pour l'activité
cinématographique.

Les formes d’intervention des élus prennent plusieurs formes :

   -   soutiens aux salles

   -   conventions avec des exploitants privés

   -   achats de place pour les publics (scolaires, personnes âgées -
       Collège au cinéma puis Lycée au cinéma et Ecole au cinéma-)

   -   aides à la modernisation

   -   facilité à la diffusion de films, notamment pour enfants.

   -   production et accueil de tournages (Régions).

L’alliance du cinéma et des régions a permis la valorisation des
territoires, de leur patrimoine, leur offrant ainsi une véritable exposition
internationale. Les formes des actions entreprises restent diverses mais
les souhaits exprimés par les politiques publiques sont, eux, bien ancrés
dans la pérennité des projets : contractualisation des voies et moyens
(nous le verrons au travers du témoignage d’Adrien Perreau) ou soutien
à la production par la construction de structures et lieux d’expression et
de production. C’est que nous allons comprendre tout de suite en
écoutant le témoignage de Jean Cressant.

Jean Cressant est un ancien Directeur de la SFP, un homme de médias,
créateur des studios de « Plus belle la vie ». Il a travaillé, comme
consultant, sur l’investissement des collectivités territoriales en matière
de cinéma et a été appelé par la Ville de Marseille pour mener un audit
sur la reconversion des friches de la Seita où il a développé le projet
Média « Belle de Mai ».

Comment parvient-on à consolider un projet d’une telle ampleur et à le
vendre aux élus ?

La réponse de J.Cressant est sans appel : en apportant un projet qui fait
rêver, tout en étant concret car soutenu par des actifs financiers
(publics/privés). Le projet marseillais comportait également l’avantage de
retirer une épine dans le pied de la mairie en apportant une solution à la
reconversion du site en friche.

Après un passage à Lyon, J.Cressant investit la Rochelle.

Oser créer des studios de cinéma en pleine période de crise, est-ce un
défi ?

Les Studios de l'Océan sont six fois moins grands que ceux de la cité
phocéenne. La ville, qui finance, avec la communauté d'agglomération et
la région, la construction de ces studios de 1,5 million d'euros, s'est
laissé séduire par ce projet dont les retombées sont estimées par Jean
Cressant à 10 millions d'euros par an. Depuis 2000, le conseil régional a
mis en place, avec le département de Charente-Maritime et le Centre
national de la cinématographie, un dispositif d'aide à la production, d'un
budget annuel de 2,65 millions d'euros, qui privilégie les projets
créateurs d'emploi. Au total, La Rochelle compte douze manifestations
par an autour de l'audiovisuel. L’équation à résoudre par les
investisseurs et les acteurs du projet n’est pas si compliquée.

Tous les territoires sont-ils éligibles à l’accueil des tournages ?

A cette question, Jean Cressant apporte une réponse sans concession
en l’enrichissant de son témoignage concernant l’agglomération
strasbourgeoise qui comptait développer, il y a quelques années, alors
que Madame Catherine Trautmann était le premier édile de la ville, un
projet centré autour de la production cinématographique. Après analyse
et remise de son audit, J.Cressant avait estimé que le projet axé sur
n’était pas viable et que son verdict était donc négatif.

Commissions régionales du film, bureaux d’accueil de tournages
(Alsace, pays de Loire, Région centre), Pôle (Cinéma Région Limousin,
Nord-Pas-de-Calais), Mission (Rhône-Alpes-Cinéma), les appellations
font légion et les structures recouvrent nombre de statuts, Adrien
Perreau est administrateur de la Commission régional du film d’Ile de
France, et en tant que membre fondateur, nous l’invitons à nous dire
comment ont été fixés les objectifs de la commission :

« La Commission du Film d’Île-de-France doit assurer la visibilité de
l’offre professionnelle de la Région, en synergie avec les autres acteurs
français présents sur le marché international.

Cela se traduit par une présence régulière dans les principaux rendez-
vous de la profession, festivals et marchés du film internationaux, où la
Commission organise et coordonne la visibilité et les actions de
promotion autour des grands sites régionaux et des industries
techniques franciliennes au service de la création.

La Commission est particulièrement présente sur les grands festivals et
marchés internationaux (Berlinale, FILMART à Hong Kong, AFCI
Locations et COLCOA à Los Angeles, Festival de

Cannes, Festival de Saint-Sébastien, MIFA, MIPCOM…) où, en dehors
des opérations de promotion qu’elle peut y mener, elle accompagne les
films soutenus par la Région Île-de-France.

Ces films constituent en effet la démonstration la plus concrète des
compétences de la Région et de l’intérêt d’y développer des projets
cinématographiques. Ils traduisent également le double engagement de
la Région Île-de-France et de son Président, Jean-Paul Huchon :
le « Fonds de soutien aux industries techniques » franciliennes permet à
la fois de soutenir des projets cinématographiques et audiovisuels
culturellement ambitieux et de portée internationale, tout en garantissant
la localisation de leurs tournages et de leurs prestations en île-de-France
pour conforter le précieux tissu de ses industries techniques et l’emploi
dans le secteur. »

Nous demandons à A.Perreau comment il a convaincu la CCIP de signer
un contrat avec la Commission du film d’IdF, et comment il a persuadé
Stéphanie Soares, sa dir’com , qui elle-même a du convaincre son
Président et les élus consulaires?

A.Perreau nous indique que les enjeux sont multiples et les retombées
évidentes pour l’Ile de France tant en terme d’image qu’économiques.

La question consécutive à ces éléments de réponse est donc posée aux
deux intervenants : Comment estimez-vous les retombées générées par
l’engagement d’un territoire à accueillir des tournages de film?

J.Cressant nous répond que la ville de Marseille n’a pas mis longtemps à
s’approprier la notoriété, même naissante, de « Plus belle la vie » en
détournant par exemple le nom de la série en « Plus belle la
ville »devenu un slogan mis au fronton de la gare st-Charles et qui
accueille les voyageurs à leur arrivée dans la capitale phocéenne !

L’ile de France quant à elle est inscrite au générique de tous les films
tournés sur son territoire et véhiculé ainsi à travers le monde…un retour
sur investissement considérable.

Q/R avec la salle : nombre de questions oturnenet autour du
« comment ?» et « combien ? ».

Une auditrice de la mairie de Toulouse intervient en indiquant son
expérience dans le projet de construction de studios cinématographiques
sur le site de la base militaire de Francazal (http://carredinfo.fr/studios-
de-cinema-a-francazal-les-raisons-du-recalage-17353/).

Contenu connexe

Tendances

Lisea Express - n°1 - Nov. 2011
Lisea Express - n°1 - Nov. 2011Lisea Express - n°1 - Nov. 2011
Lisea Express - n°1 - Nov. 2011LISEA
 
Lisea Express - n°6 - Avril 2013
Lisea Express - n°6 - Avril 2013Lisea Express - n°6 - Avril 2013
Lisea Express - n°6 - Avril 2013LISEA
 
Sauver la Gare Lisch - un projet collaboratif
Sauver la Gare Lisch - un projet collaboratifSauver la Gare Lisch - un projet collaboratif
Sauver la Gare Lisch - un projet collaboratifNicolas Sirot
 
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Arnaud RIEUTORT
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Arnaud RIEUTORT
 
La clientèle du Var
La clientèle du VarLa clientèle du Var
La clientèle du VarBruno BEZON
 
Salon de vehicules anciens
Salon de vehicules anciensSalon de vehicules anciens
Salon de vehicules anciensguest579dd3
 
Lisea Express - n°3 - Juin 2012
Lisea Express - n°3 - Juin 2012Lisea Express - n°3 - Juin 2012
Lisea Express - n°3 - Juin 2012LISEA
 
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bikeWorkshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bikepaysdaix
 
G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010
G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010
G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010MONA
 
Conseil communal Namur 5 octobre
Conseil communal Namur 5 octobreConseil communal Namur 5 octobre
Conseil communal Namur 5 octobrebenjaave
 
Les Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEALes Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEALISEA
 

Tendances (12)

Lisea Express - n°1 - Nov. 2011
Lisea Express - n°1 - Nov. 2011Lisea Express - n°1 - Nov. 2011
Lisea Express - n°1 - Nov. 2011
 
Lisea Express - n°6 - Avril 2013
Lisea Express - n°6 - Avril 2013Lisea Express - n°6 - Avril 2013
Lisea Express - n°6 - Avril 2013
 
Sauver la Gare Lisch - un projet collaboratif
Sauver la Gare Lisch - un projet collaboratifSauver la Gare Lisch - un projet collaboratif
Sauver la Gare Lisch - un projet collaboratif
 
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
 
La clientèle du Var
La clientèle du VarLa clientèle du Var
La clientèle du Var
 
Salon de vehicules anciens
Salon de vehicules anciensSalon de vehicules anciens
Salon de vehicules anciens
 
Lisea Express - n°3 - Juin 2012
Lisea Express - n°3 - Juin 2012Lisea Express - n°3 - Juin 2012
Lisea Express - n°3 - Juin 2012
 
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bikeWorkshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
 
G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010
G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010
G Leduc ANMSCCT 1er Avril 2010
 
Conseil communal Namur 5 octobre
Conseil communal Namur 5 octobreConseil communal Namur 5 octobre
Conseil communal Namur 5 octobre
 
Les Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEALes Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEA
 

En vedette (20)

Iconicidad
IconicidadIconicidad
Iconicidad
 
Ie9 + html5
Ie9 + html5Ie9 + html5
Ie9 + html5
 
Etude SNCD - Marketing Mobile Attitude - MMA 2013
Etude SNCD - Marketing Mobile Attitude - MMA 2013Etude SNCD - Marketing Mobile Attitude - MMA 2013
Etude SNCD - Marketing Mobile Attitude - MMA 2013
 
Maria y julia
Maria y juliaMaria y julia
Maria y julia
 
Jl2 la bendicion es la torah
Jl2 la bendicion es la torahJl2 la bendicion es la torah
Jl2 la bendicion es la torah
 
ENTROPÌA Y NEGUENTROÌA
ENTROPÌA  Y  NEGUENTROÌAENTROPÌA  Y  NEGUENTROÌA
ENTROPÌA Y NEGUENTROÌA
 
Présentation Y AGE
Présentation Y AGEPrésentation Y AGE
Présentation Y AGE
 
Filtros
Filtros Filtros
Filtros
 
Nuevo presentación de microsoft office power point
Nuevo presentación de microsoft office power pointNuevo presentación de microsoft office power point
Nuevo presentación de microsoft office power point
 
Accessibilite chaine-production-web
Accessibilite chaine-production-webAccessibilite chaine-production-web
Accessibilite chaine-production-web
 
Taller3 de internet
Taller3 de internetTaller3 de internet
Taller3 de internet
 
Tuto windows 7 transfert de musique
Tuto windows 7 transfert de musiqueTuto windows 7 transfert de musique
Tuto windows 7 transfert de musique
 
Argumentacióny litigaciónoral
Argumentacióny litigaciónoralArgumentacióny litigaciónoral
Argumentacióny litigaciónoral
 
Elnombrememorial
ElnombrememorialElnombrememorial
Elnombrememorial
 
Herpes Genitale Trattamento
Herpes Genitale TrattamentoHerpes Genitale Trattamento
Herpes Genitale Trattamento
 
Qué es un blog
Qué es un blogQué es un blog
Qué es un blog
 
Contratto Deal telefono mobile
Contratto Deal telefono mobileContratto Deal telefono mobile
Contratto Deal telefono mobile
 
Los animales (2º Primaria)
Los animales (2º Primaria)Los animales (2º Primaria)
Los animales (2º Primaria)
 
Actualités Information Jeunesse Val-d'Oise
Actualités Information Jeunesse Val-d'OiseActualités Information Jeunesse Val-d'Oise
Actualités Information Jeunesse Val-d'Oise
 
Visita de estudios tinajones
Visita de estudios tinajonesVisita de estudios tinajones
Visita de estudios tinajones
 

Similaire à Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?

Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCALTable-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCALassociationopcal
 
Discours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - Cannes
Discours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - CannesDiscours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - Cannes
Discours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - CannesMinistereCC
 
Loic defontaine références clients
Loic defontaine références clientsLoic defontaine références clients
Loic defontaine références clientsLoïc Defontaine
 
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCALTable-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCALassociationopcal
 
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014Bénédicte Aocd
 
La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française
La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie françaiseLa contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française
La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie françaiseLa French Team
 
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...LeCNC
 
PYL - Route du Rhum 2010 - présentation
PYL - Route du Rhum 2010 - présentationPYL - Route du Rhum 2010 - présentation
PYL - Route du Rhum 2010 - présentationPierre-Yves Lautrou
 
FondationActivité2015
FondationActivité2015FondationActivité2015
FondationActivité2015Lisa Courtial
 
CSR 2011
CSR 2011CSR 2011
CSR 2011Astral
 
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011rennesmetropole
 
Eco actu n°25
Eco actu n°25Eco actu n°25
Eco actu n°25AudéLor
 
Le labo paris 18 (1)
Le labo   paris 18 (1)Le labo   paris 18 (1)
Le labo paris 18 (1)Pierre Le T
 
Les crédits d'impôts culturels : la diversité menacée
Les crédits d'impôts culturels : la diversité menacéeLes crédits d'impôts culturels : la diversité menacée
Les crédits d'impôts culturels : la diversité menacéeContactMaMA
 
Mémoire Master Cinéma
Mémoire Master CinémaMémoire Master Cinéma
Mémoire Master CinémaCharlotte Bap
 
Lettre ouverte au pdt commission developpement economique
Lettre ouverte au pdt commission developpement economiqueLettre ouverte au pdt commission developpement economique
Lettre ouverte au pdt commission developpement economiqueJoseph Nodin
 

Similaire à Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ? (20)

Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCALTable-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
 
Discours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - Cannes
Discours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - CannesDiscours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - Cannes
Discours d'Audrey Azoulay - Rencontres du CNC - 14 mai 2016 - Cannes
 
Loic defontaine références clients
Loic defontaine références clientsLoic defontaine références clients
Loic defontaine références clients
 
Pessac en direct n°97
Pessac en direct n°97Pessac en direct n°97
Pessac en direct n°97
 
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCALTable-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
 
Journal L'Itinérant numéro 902
Journal L'Itinérant numéro 902Journal L'Itinérant numéro 902
Journal L'Itinérant numéro 902
 
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
 
La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française
La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie françaiseLa contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française
La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française
 
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
 
PYL - Route du Rhum 2010 - présentation
PYL - Route du Rhum 2010 - présentationPYL - Route du Rhum 2010 - présentation
PYL - Route du Rhum 2010 - présentation
 
FondationActivité2015
FondationActivité2015FondationActivité2015
FondationActivité2015
 
CSR 2011
CSR 2011CSR 2011
CSR 2011
 
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
 
Economie cinema
Economie cinemaEconomie cinema
Economie cinema
 
Eco actu n°25
Eco actu n°25Eco actu n°25
Eco actu n°25
 
Le labo paris 18 (1)
Le labo   paris 18 (1)Le labo   paris 18 (1)
Le labo paris 18 (1)
 
Les crédits d'impôts culturels : la diversité menacée
Les crédits d'impôts culturels : la diversité menacéeLes crédits d'impôts culturels : la diversité menacée
Les crédits d'impôts culturels : la diversité menacée
 
Pessac en direct n°93
Pessac en direct n°93Pessac en direct n°93
Pessac en direct n°93
 
Mémoire Master Cinéma
Mémoire Master CinémaMémoire Master Cinéma
Mémoire Master Cinéma
 
Lettre ouverte au pdt commission developpement economique
Lettre ouverte au pdt commission developpement economiqueLettre ouverte au pdt commission developpement economique
Lettre ouverte au pdt commission developpement economique
 

Plus de Cap'Com

Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...Cap'Com
 
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...Cap'Com
 
E1.Évaluer sa communication interne .
E1.Évaluer sa communication interne     .E1.Évaluer sa communication interne     .
E1.Évaluer sa communication interne .Cap'Com
 
D2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internesD2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internesCap'Com
 
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contreD1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contreCap'Com
 
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessiblesC2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessiblesCap'Com
 
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur LinkedinC1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur LinkedinCap'Com
 
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrainConférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrainCap'Com
 
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...Cap'Com
 
B2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managérialeB2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managérialeCap'Com
 
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interneB1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interneCap'Com
 
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...Cap'Com
 
A1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générationsA1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générationsCap'Com
 
L'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistesL'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistesCap'Com
 
S'emparer de Linkedin
S'emparer de LinkedinS'emparer de Linkedin
S'emparer de LinkedinCap'Com
 
Acculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agentsAcculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agentsCap'Com
 
Tirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en régionTirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en régionCap'Com
 
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métierUtiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métierCap'Com
 
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?Cap'Com
 
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoireVP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoireCap'Com
 

Plus de Cap'Com (20)

Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
 
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
 
E1.Évaluer sa communication interne .
E1.Évaluer sa communication interne     .E1.Évaluer sa communication interne     .
E1.Évaluer sa communication interne .
 
D2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internesD2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internes
 
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contreD1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
 
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessiblesC2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
 
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur LinkedinC1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
 
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrainConférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
 
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
 
B2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managérialeB2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managériale
 
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interneB1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
 
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
 
A1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générationsA1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générations
 
L'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistesL'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistes
 
S'emparer de Linkedin
S'emparer de LinkedinS'emparer de Linkedin
S'emparer de Linkedin
 
Acculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agentsAcculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agents
 
Tirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en régionTirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en région
 
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métierUtiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
 
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
 
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoireVP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
 

Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?

  • 1. Atelier 15 «ça tourne à Manhattan» Thématique : "Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma Le cinéma est un vecteur de notoriété pour les territoires. C’est aussi une activité économique non négligeable. Les régions l’ont compris en créant des structures consacrées à la production et à l’accueil des tournages. Comment faire pour devenir une destination cinématographique ? Quelles sont les démarches, qui sont les interlocuteurs ? Comment se préparer à un projet de cette nature ? Du festival de Cannes au festival Premiers Plans d’Angers, du Fipa de Biarritz au festival de Luchon pour la création audiovisuelle, du festival de Clermont-Ferrand à Coté courts de Pantin, du succès de « Plus belle la vie » au Sunny Side of the Doc de La Rochelle; depuis de nombreuses années les collectivités ont montré leur intérêt pour l'activité cinématographique. Les formes d’intervention des élus prennent plusieurs formes : - soutiens aux salles - conventions avec des exploitants privés - achats de place pour les publics (scolaires, personnes âgées - Collège au cinéma puis Lycée au cinéma et Ecole au cinéma-) - aides à la modernisation - facilité à la diffusion de films, notamment pour enfants. - production et accueil de tournages (Régions). L’alliance du cinéma et des régions a permis la valorisation des territoires, de leur patrimoine, leur offrant ainsi une véritable exposition internationale. Les formes des actions entreprises restent diverses mais les souhaits exprimés par les politiques publiques sont, eux, bien ancrés dans la pérennité des projets : contractualisation des voies et moyens (nous le verrons au travers du témoignage d’Adrien Perreau) ou soutien
  • 2. à la production par la construction de structures et lieux d’expression et de production. C’est que nous allons comprendre tout de suite en écoutant le témoignage de Jean Cressant. Jean Cressant est un ancien Directeur de la SFP, un homme de médias, créateur des studios de « Plus belle la vie ». Il a travaillé, comme consultant, sur l’investissement des collectivités territoriales en matière de cinéma et a été appelé par la Ville de Marseille pour mener un audit sur la reconversion des friches de la Seita où il a développé le projet Média « Belle de Mai ». Comment parvient-on à consolider un projet d’une telle ampleur et à le vendre aux élus ? La réponse de J.Cressant est sans appel : en apportant un projet qui fait rêver, tout en étant concret car soutenu par des actifs financiers (publics/privés). Le projet marseillais comportait également l’avantage de retirer une épine dans le pied de la mairie en apportant une solution à la reconversion du site en friche. Après un passage à Lyon, J.Cressant investit la Rochelle. Oser créer des studios de cinéma en pleine période de crise, est-ce un défi ? Les Studios de l'Océan sont six fois moins grands que ceux de la cité phocéenne. La ville, qui finance, avec la communauté d'agglomération et la région, la construction de ces studios de 1,5 million d'euros, s'est laissé séduire par ce projet dont les retombées sont estimées par Jean Cressant à 10 millions d'euros par an. Depuis 2000, le conseil régional a mis en place, avec le département de Charente-Maritime et le Centre national de la cinématographie, un dispositif d'aide à la production, d'un budget annuel de 2,65 millions d'euros, qui privilégie les projets créateurs d'emploi. Au total, La Rochelle compte douze manifestations par an autour de l'audiovisuel. L’équation à résoudre par les investisseurs et les acteurs du projet n’est pas si compliquée. Tous les territoires sont-ils éligibles à l’accueil des tournages ? A cette question, Jean Cressant apporte une réponse sans concession en l’enrichissant de son témoignage concernant l’agglomération
  • 3. strasbourgeoise qui comptait développer, il y a quelques années, alors que Madame Catherine Trautmann était le premier édile de la ville, un projet centré autour de la production cinématographique. Après analyse et remise de son audit, J.Cressant avait estimé que le projet axé sur n’était pas viable et que son verdict était donc négatif. Commissions régionales du film, bureaux d’accueil de tournages (Alsace, pays de Loire, Région centre), Pôle (Cinéma Région Limousin, Nord-Pas-de-Calais), Mission (Rhône-Alpes-Cinéma), les appellations font légion et les structures recouvrent nombre de statuts, Adrien Perreau est administrateur de la Commission régional du film d’Ile de France, et en tant que membre fondateur, nous l’invitons à nous dire comment ont été fixés les objectifs de la commission : « La Commission du Film d’Île-de-France doit assurer la visibilité de l’offre professionnelle de la Région, en synergie avec les autres acteurs français présents sur le marché international. Cela se traduit par une présence régulière dans les principaux rendez- vous de la profession, festivals et marchés du film internationaux, où la Commission organise et coordonne la visibilité et les actions de promotion autour des grands sites régionaux et des industries techniques franciliennes au service de la création. La Commission est particulièrement présente sur les grands festivals et marchés internationaux (Berlinale, FILMART à Hong Kong, AFCI Locations et COLCOA à Los Angeles, Festival de Cannes, Festival de Saint-Sébastien, MIFA, MIPCOM…) où, en dehors des opérations de promotion qu’elle peut y mener, elle accompagne les films soutenus par la Région Île-de-France. Ces films constituent en effet la démonstration la plus concrète des compétences de la Région et de l’intérêt d’y développer des projets cinématographiques. Ils traduisent également le double engagement de la Région Île-de-France et de son Président, Jean-Paul Huchon : le « Fonds de soutien aux industries techniques » franciliennes permet à la fois de soutenir des projets cinématographiques et audiovisuels culturellement ambitieux et de portée internationale, tout en garantissant la localisation de leurs tournages et de leurs prestations en île-de-France
  • 4. pour conforter le précieux tissu de ses industries techniques et l’emploi dans le secteur. » Nous demandons à A.Perreau comment il a convaincu la CCIP de signer un contrat avec la Commission du film d’IdF, et comment il a persuadé Stéphanie Soares, sa dir’com , qui elle-même a du convaincre son Président et les élus consulaires? A.Perreau nous indique que les enjeux sont multiples et les retombées évidentes pour l’Ile de France tant en terme d’image qu’économiques. La question consécutive à ces éléments de réponse est donc posée aux deux intervenants : Comment estimez-vous les retombées générées par l’engagement d’un territoire à accueillir des tournages de film? J.Cressant nous répond que la ville de Marseille n’a pas mis longtemps à s’approprier la notoriété, même naissante, de « Plus belle la vie » en détournant par exemple le nom de la série en « Plus belle la ville »devenu un slogan mis au fronton de la gare st-Charles et qui accueille les voyageurs à leur arrivée dans la capitale phocéenne ! L’ile de France quant à elle est inscrite au générique de tous les films tournés sur son territoire et véhiculé ainsi à travers le monde…un retour sur investissement considérable. Q/R avec la salle : nombre de questions oturnenet autour du « comment ?» et « combien ? ». Une auditrice de la mairie de Toulouse intervient en indiquant son expérience dans le projet de construction de studios cinématographiques sur le site de la base militaire de Francazal (http://carredinfo.fr/studios- de-cinema-a-francazal-les-raisons-du-recalage-17353/).