SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Les pôles de compétitivités, support d’une activité touristique ? Eric COCHARD Directeur  Comité départemental du tourisme de l’Essonne
Carte d’identité de l’Essonne 1,2 Millions d’habitants  en 2006 (10% de la population francilienne)  (source INSEE) 1 804km²  (15% de la superficie de l’Ile-de-France)  (source INSEE) 49 % du territoire est tenu par des exploitations agricoles   (source CG91) Fracture Nord/Sud : 1/3 Nord : Zone urbanisée avec une forte concentration de l’activité économique    Evry, Orsay, Massy, Palaiseau 2/3 Sud : Zone rurale et naturelle    Dourdan, Etampes, Méréville, La Ferté-Alais, Milly-la-Forêt ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Chiffres clés du tourisme OFFRE DE LOISIRS : 14 jardins et châteaux remarquables. 2 bases régionales de loisirs. 15 golfs. 2000 km de sentiers de randonnée Activités de plein air (terre, eau, air). Patrimoine religieux.  Patrimoine naturel (ENS, forêts, rivières). SITES TOURISTIQUES Nombre de visiteurs dans les sites touristiques : 697 943 en 2008  Château de Courson Verrerie d'art Base de loisirs d'Etampes  40000 40000  Domaine de St Jean de Beauregard (estimation CDT)       70000 15000 Koony parc       63020 61170  Domaine de Courson      90952 50594   Base de loisirs d'Etampes      96528 91521 Verrerie d'art (Soisy-sur-Ecole) En 2008 En 2007   Nb de visiteurs par site
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Chiffres clés du tourisme Tourisme d’affaires Tourisme de loisirs et de nature PNR du Gâtinais Français 13 667 postes et  4 136 ETP  (équivalent temps plein) dans le secteur du tourisme   soit  1% de l’emploi du département.   (source DADS) HEBERGEMENTS  en 2008  - 101 hôtels, 1 542 000 chambres occupées (Taux d’occupation 63%) - 88 hébergements Gîtes de France,  51 643 nuitées (Taux d’occupation 76%)   - 48 hébergements Clévacances, 13 322 nuitées (Taux d’occupation 69%)
Chiffres clés de l’économie Une activité économique très dynamique En 2008 : 426 901 emplois  soit 8% de l’emploi régional  (source INSEE) 5,3% de chômage  contre 6,8% au niveau régional et 7,8% au niveau national  (source INSEE) 33 907 établissements publics et privés  dont 3 557   activités spécialisées, scientifiques et techniques (10%)  (source CCI) .  Une dichotomie Nord/Sud Concentration de l’activité Faible part de l’activité
La spécificité de l’économie : le secteur de la Recherche et de l’Innovation Chiffres clés de l’économie Essonne = 1er département (hors Paris) en matière de Recherche et Développement (source Agence pour l’économie en Essonne) .     22 000 personnes, plus de 200 laboratoires et 100 filières différentes  Les dépôts de brevets  (source CCI 2009) AFM / Généthon Forte concentration de chercheurs en Essonne  (source Agence pour l’économie en Essonne 2009) Synchrotron ,[object Object],[object Object],[object Object],4 750 4 816 4 772 Ile-de-France 13,0 624 2007 12,0 566 2006 12,0 576 2005 Essonne/ I.D.F. (%) Essonne 10% 25% Entreprises + Universités 4,4% 10,1% Entreprises Part nationale Part régionale  
La spécificité de l’économie : le secteur de la Recherche et de l’Innovation Chiffres clés de l’économie Plateau de Saclay RECHERCHE PRIVEE Evry et ses alentours RECHERCHE PUBLIQUE Source: CCI 2009 CMEMP,  Genopole®, INSERM, CEA, CNRS, INRA. TELECOM & Management, SudParis, ENSIIE, Université Evry - Val d’Essonne, IUFM. Alcatel, Danone-Vitapole,  ONERA, Sanofi-aventis. Ecole Polytechnique,  Institut d’optique, SUPELEC, INSTN,  AgroParisTech, ESAA, Université Paris-Sud 11. Principaux laboratoires de recherche Grandes écoles et universités
La spécificité de l’économie : le secteur de la Recherche et de l’Innovation Chiffres clés de l’économie ASTech  : aviation d’affaire, transport spatial et motorisation aéronautique. Mov’eo  : automobiles & transports collectifs sûrs pour l’homme et son environnement. Cap-Digital  : domaine du numérique. System@tic  : télécoms, sécurité & défense, automobile &  transports, outils de conception et développement de systèmes. Medicen®  : sciences du vivant et de la santé. 2 pôles de compétitivité mondiaux 3 pôles de compétitivité européens ou nationaux Source: CCI 2009
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Les principaux axes de développement du CDT de l’Essonne Politique de développement et de soutien essentiellement à destination d’un tourisme vert Existe à travers un évènement  : « Les entreprises de l’Essonne vous ouvrent leurs portes » Le tourisme de développement économique ? Constat : l’Essonne est forte de sa dynamique économique et de sa richesse dans le domaine de la recherche, de la formation et de l’innovation.
L’ouverture du CDT de l’Essonne au tourisme de découverte économique 2000 : Volonté de valoriser l’activité économique et la recherche  Ouverture au TDE en 2000 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],2001  : Mise en place d’un  partenariat avec la CCI  pour créer un évènement en lien avec les visites d’entreprises. 2002  : Evènement CDT/CCI  d’une semaine  d’ouverture des entreprises au public en novembre. 2003  : Première affiliation de  l’évènement   au   JNPO . 2004 – 2008  : Evènement d’une durée de  1 mois  (automne). 2009  : Première édition  non affiliée aux JNPO . 2001 : Réflexion sur un évènement gratuit
L’ouverture du CDT de l’Essonne au tourisme de découverte économique Bilan de l’opération depuis 2004 En 2009 : + 344 scolaires, soit 1880 visiteurs Répartition des visiteurs en 2008
L’ouverture du CDT de l’Essonne au tourisme de découverte économique Zoom sur 2009 Actuellement, peu d’entreprises scientifiques et peu dans le plateau de Saclay. 2009 : Mise en place d’un partenariat avec l’Inspection académique de l’Essonne. Tableau de la répartition du nombre d’entreprise en fonction des secteurs d’activités Répartition des entreprises au sein du département en 2009 84% 44 Total et moyenne 89% 9 Services 90% 4 Spectacle et communication  66% 3 Sciences et recherche  75% 6 Recyclage et environnement  94% 5 Transports 100% 6 Industrie et distribution  73% 6 Artisanat et métiers d’Art 91% 5 Secteur agricole et alimentaire  Taux de remplissage Nombre d’entreprise participante Secteur
Réflexion du CDT de l’Essonne pour le développement du TDE Constat par rapport à l’évènement Décision par le CDT 91 de réaliser une étude prospective (février 2010,  JMO Consulting)   afin de déterminer les opportunités de développement sur le TDE Faiblesse de la fréquentation / potentiel. Risque d’essoufflement de l’évènement. Public majoritairement composé de retraités. Peu de public étudiant et jeunes actifs Manque de lisibilité et d’identité. Non valorisation de la richesse scientifique du département. Actuellement, évènement peu reconnu par la sphère politique. Communication départementale. Budget de 20 000€. Evènement qui fonctionne bien. Fédération des acteurs CDT, CCI, IAE. Une fidélité des visiteurs. Une fidélité des entreprises participantes. De nouvelles entreprises chaque année.  Participation des scolaires (collège). Faiblesses Forces
Réflexion du CDT de l’Essonne pour le développement du TDE L’activité économique, soutien d’un développement de l’activité touristique ?  Constat n°1 :   Faible poids  de l’activité touristique. Constat n°2 :  Valorisation de l’activité  touristique dans le Sud  et dynamique  économique dans le Nord . Constat n°3 :   Manque de lisibilité  de l’évènement mais il perdure et fédère un noyau d’acteurs (CDT, CCI, IAE). Enjeux n°1 :   le TDE est un   moyen de valoriser  le tourisme . Enjeux n°3 :  La  lisibilité  de l’évènement dépend de sa  capacité à se différencier  et à être intégré comme élément identitaire du territoire. Enjeux n°4 :   Convaincre les acteurs  économiques et politiques que  le TDE  est  facteur de développement et de rayonnement  et qu’il peut être un marqueur  d’identité et d’image territoriale .  Constat n°4 :  Actuellement, les élus font valoir le  manque d’identité du territoire  (menace du Grand Paris...).  Enjeux n°2 :  La valorisation du TDE  au sein de l’activité économique  par un acteur du tourisme.
Réflexion du CDT de l’Essonne pour le développement du TDE Orientations et pistes d’actions  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Un évènement à double entrée :  -  Focus  : Valorisation du domaine scientifique dans le Nord    public cible : étudiants, jeunes actifs, public sensibilisé aux sciences. -  Socle  : Proposition de visites d’entreprises de tous secteurs sur l’ensemble du département    cible : grand public. Mots clé de voûte :   Découverte, Innovation, Etudiants, Entreprises et métiers.
Conclusion Réflexion en cours  (Etude prospective JMO Consulting, Février – Juin 2010) Nécessité de fédérer l’ensemble des partenaires concernés  (tourisme, économie, formation)  dans le processus de création de la nouvelle programmation Objectif d’inscription du TDE dans le futur schéma de développement  touristique et des loisirs. MERCI DE VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

Essonne / Tableau de bord emploi-formation
Essonne / Tableau de bord emploi-formationEssonne / Tableau de bord emploi-formation
Essonne / Tableau de bord emploi-formationDefi_metiers
 
Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013
Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013
Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013CG_slp
 
Gip littoral etude prospective tourisme littoral aquitain
Gip littoral   etude prospective tourisme littoral aquitainGip littoral   etude prospective tourisme littoral aquitain
Gip littoral etude prospective tourisme littoral aquitainOlivier Roux
 
Diagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du Hainaut
Diagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du HainautDiagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du Hainaut
Diagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du HainautJonathan Loope
 
Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?
Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?
Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?L'Agence Aisne Tourisme
 
Diagnostic Touristique V4
Diagnostic Touristique V4Diagnostic Touristique V4
Diagnostic Touristique V4celthomas
 
Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015
Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015
Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015Stéphanie LUQUIN
 
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013AudéLor
 
Annuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-PyrénéesAnnuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-PyrénéesAREC Occitanie
 

Tendances (12)

Essonne / Tableau de bord emploi-formation
Essonne / Tableau de bord emploi-formationEssonne / Tableau de bord emploi-formation
Essonne / Tableau de bord emploi-formation
 
Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013
Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013
Obtenir des-financements-pour-des-projets-écologiques-18-février-2013
 
Gip littoral etude prospective tourisme littoral aquitain
Gip littoral   etude prospective tourisme littoral aquitainGip littoral   etude prospective tourisme littoral aquitain
Gip littoral etude prospective tourisme littoral aquitain
 
Diagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du Hainaut
Diagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du HainautDiagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du Hainaut
Diagnostic et stratégie touristique sur le territoire de La Porte du Hainaut
 
Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?
Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?
Développer votre GRAND projet touristique dans l'Aisne ?
 
Diagnostic Touristique V4
Diagnostic Touristique V4Diagnostic Touristique V4
Diagnostic Touristique V4
 
Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015
Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015
Le tourisme dans l'Ain - Chiffres Clés 2015
 
CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017
 
CHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'GCHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'G
 
Dossier pressecomiteinterministeriel
Dossier pressecomiteinterministerielDossier pressecomiteinterministeriel
Dossier pressecomiteinterministeriel
 
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
 
Annuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-PyrénéesAnnuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
 

En vedette

Presentación Defensa
Presentación DefensaPresentación Defensa
Presentación DefensaJoeliaCintron
 
Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015
Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015
Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015OUADA Yazid
 
Reinjecter Firmware Jtag Xsat
Reinjecter Firmware Jtag   XsatReinjecter Firmware Jtag   Xsat
Reinjecter Firmware Jtag XsatSais Abdelkrim
 
Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec
Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec
Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec Portage
 
Diagnostic alimentation lgb v2
Diagnostic alimentation lgb v2Diagnostic alimentation lgb v2
Diagnostic alimentation lgb v2yopla
 
Lisbeth quebrantando maldiciones.
Lisbeth quebrantando maldiciones.Lisbeth quebrantando maldiciones.
Lisbeth quebrantando maldiciones.Rafael Bracho
 
Catalogue formations 2010
Catalogue formations 2010Catalogue formations 2010
Catalogue formations 2010Cap'Com
 
La veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricants
La veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricantsLa veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricants
La veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricantsRed Guy
 

En vedette (20)

Voyage
VoyageVoyage
Voyage
 
Inen investigaciones 2004
Inen investigaciones 2004Inen investigaciones 2004
Inen investigaciones 2004
 
Presentación Defensa
Presentación DefensaPresentación Defensa
Presentación Defensa
 
M2 issba mgec 2015 2016
M2 issba mgec 2015 2016M2 issba mgec 2015 2016
M2 issba mgec 2015 2016
 
M2 bcmp 2015 2016
M2 bcmp 2015 2016M2 bcmp 2015 2016
M2 bcmp 2015 2016
 
Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015
Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015
Le commerce extérieur algérien au 1er semestre 2015
 
Visit Rome
Visit RomeVisit Rome
Visit Rome
 
Tuto windows 7 transfert de fichiers
Tuto windows 7 transfert de fichiersTuto windows 7 transfert de fichiers
Tuto windows 7 transfert de fichiers
 
Reinjecter Firmware Jtag Xsat
Reinjecter Firmware Jtag   XsatReinjecter Firmware Jtag   Xsat
Reinjecter Firmware Jtag Xsat
 
Cécile Lorenzini, Client Manager, Vanksen, pour les « fiskarettes » de Fiskars
Cécile Lorenzini,  Client Manager, Vanksen, pour les « fiskarettes » de  FiskarsCécile Lorenzini,  Client Manager, Vanksen, pour les « fiskarettes » de  Fiskars
Cécile Lorenzini, Client Manager, Vanksen, pour les « fiskarettes » de Fiskars
 
July Echos
July EchosJuly Echos
July Echos
 
Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec
Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec
Réadaptation en toxicomanie pour adolescents - Portage Saint-Malachie, Québec
 
Valérie Escande, Responsable Internet, Comité Départemental du Tourisme du Tarn
Valérie Escande, Responsable Internet, Comité Départemental du Tourisme du TarnValérie Escande, Responsable Internet, Comité Départemental du Tourisme du Tarn
Valérie Escande, Responsable Internet, Comité Départemental du Tourisme du Tarn
 
Diagnostic alimentation lgb v2
Diagnostic alimentation lgb v2Diagnostic alimentation lgb v2
Diagnostic alimentation lgb v2
 
Los descubrimientos
Los descubrimientosLos descubrimientos
Los descubrimientos
 
Lisbeth quebrantando maldiciones.
Lisbeth quebrantando maldiciones.Lisbeth quebrantando maldiciones.
Lisbeth quebrantando maldiciones.
 
Catalogue formations 2010
Catalogue formations 2010Catalogue formations 2010
Catalogue formations 2010
 
DEVON GTX
DEVON GTXDEVON GTX
DEVON GTX
 
La veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricants
La veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricantsLa veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricants
La veille de Red Guy du 21.08.13 - tous fabricants
 
Sesión Discursiva
Sesión DiscursivaSesión Discursiva
Sesión Discursiva
 

Similaire à les pôles de compétitivité, supports d'une offre touristique

Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
Formation Tourisme Durable - Historique du TourismeFormation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
Formation Tourisme Durable - Historique du TourismeGuillaume CROMER
 
Assises du tourisme atelier 3 - 17 février 2014
Assises du tourisme   atelier 3 - 17 février 2014Assises du tourisme   atelier 3 - 17 février 2014
Assises du tourisme atelier 3 - 17 février 2014Olivier Roux
 
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014Bénédicte Aocd
 
Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011
Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011
Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011UETR2011Bergerac
 
Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV) Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV) NTC
 
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.Etude Complète Loiret OIN Phase 1.
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.CCI Loiret
 
Visites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteurs
Visites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteursVisites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteurs
Visites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteursCap'Com
 
Yannick Levade Communauté De Communes Soule Xiberoa
Yannick Levade   Communauté De Communes Soule XiberoaYannick Levade   Communauté De Communes Soule Xiberoa
Yannick Levade Communauté De Communes Soule XiberoaMONA
 
Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017
Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017 Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017
Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017 Hyères Tourisme
 
Bloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i banda
Bloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i bandaBloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i banda
Bloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i bandaAss. Hostaleria Alt Empordà
 
CDT Béarn-Pays basque AG 2009 Oloron
CDT Béarn-Pays basque AG 2009 OloronCDT Béarn-Pays basque AG 2009 Oloron
CDT Béarn-Pays basque AG 2009 OloronEmilie64
 
Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012
Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012
Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012Olivier Roux
 
Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV) Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV) NTC
 
TD PAT ouest cornouaille
TD PAT ouest cornouailleTD PAT ouest cornouaille
TD PAT ouest cornouailleFRPAT NORMANDIE
 

Similaire à les pôles de compétitivité, supports d'une offre touristique (20)

Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
Formation Tourisme Durable - Historique du TourismeFormation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
 
Assises du tourisme atelier 3 - 17 février 2014
Assises du tourisme   atelier 3 - 17 février 2014Assises du tourisme   atelier 3 - 17 février 2014
Assises du tourisme atelier 3 - 17 février 2014
 
Rit stratégie
Rit   stratégie Rit   stratégie
Rit stratégie
 
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
Assemblée Générale de l'AOCD, le 22 mai 2014
 
Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011
Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011
Synthèse accompagnement des professionnels - Sophie Marnier - UE2011
 
Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV) Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf? (II/IV)
 
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.Etude Complète Loiret OIN Phase 1.
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.
 
Visites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteurs
Visites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteursVisites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteurs
Visites d'entreprises en franche-Comté : la synergie des acteurs
 
Yannick Levade Communauté De Communes Soule Xiberoa
Yannick Levade   Communauté De Communes Soule XiberoaYannick Levade   Communauté De Communes Soule Xiberoa
Yannick Levade Communauté De Communes Soule Xiberoa
 
Rapport activit 2012
Rapport activit 2012Rapport activit 2012
Rapport activit 2012
 
La fréquentation des sites culturels et de loisirs & manifestations 2010-2011
La fréquentation des sites culturels et de loisirs & manifestations 2010-2011La fréquentation des sites culturels et de loisirs & manifestations 2010-2011
La fréquentation des sites culturels et de loisirs & manifestations 2010-2011
 
Bulletin infos janvier 2015 - Communauté de Communes Lauragais Revel et Sorézois
Bulletin infos janvier 2015 - Communauté de Communes Lauragais Revel et SorézoisBulletin infos janvier 2015 - Communauté de Communes Lauragais Revel et Sorézois
Bulletin infos janvier 2015 - Communauté de Communes Lauragais Revel et Sorézois
 
Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017
Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017 Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017
Forum d'automne des acteurs du tourisme / 2017
 
CC_Edition2007
CC_Edition2007CC_Edition2007
CC_Edition2007
 
Bloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i banda
Bloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i bandaBloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i banda
Bloc 1: Potencialitats de l'Empordà a banda i banda
 
CDT Béarn-Pays basque AG 2009 Oloron
CDT Béarn-Pays basque AG 2009 OloronCDT Béarn-Pays basque AG 2009 Oloron
CDT Béarn-Pays basque AG 2009 Oloron
 
Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012
Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012
Bilan Politique Touristique Régionale 2007-2012
 
Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV) Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV)
Le tourisme culturel, quoi de neuf?(I/IV)
 
TD PAT ouest cornouaille
TD PAT ouest cornouailleTD PAT ouest cornouaille
TD PAT ouest cornouaille
 
CIMT
CIMTCIMT
CIMT
 

Plus de Cap'Com

Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...Cap'Com
 
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...Cap'Com
 
E1.Évaluer sa communication interne .
E1.Évaluer sa communication interne     .E1.Évaluer sa communication interne     .
E1.Évaluer sa communication interne .Cap'Com
 
D2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internesD2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internesCap'Com
 
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contreD1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contreCap'Com
 
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessiblesC2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessiblesCap'Com
 
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur LinkedinC1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur LinkedinCap'Com
 
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrainConférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrainCap'Com
 
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...Cap'Com
 
B2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managérialeB2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managérialeCap'Com
 
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interneB1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interneCap'Com
 
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...Cap'Com
 
A1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générationsA1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générationsCap'Com
 
L'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistesL'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistesCap'Com
 
S'emparer de Linkedin
S'emparer de LinkedinS'emparer de Linkedin
S'emparer de LinkedinCap'Com
 
Acculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agentsAcculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agentsCap'Com
 
Tirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en régionTirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en régionCap'Com
 
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métierUtiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métierCap'Com
 
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?Cap'Com
 
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoireVP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoireCap'Com
 

Plus de Cap'Com (20)

Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
Plénière de clôture | S'appuyer sur les sciences comportementales pour accomp...
 
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
Créer une web radio : décryptage du dispositif mis en place à l'agglomération...
 
E1.Évaluer sa communication interne .
E1.Évaluer sa communication interne     .E1.Évaluer sa communication interne     .
E1.Évaluer sa communication interne .
 
D2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internesD2. Impliquer les agents dans les événements internes
D2. Impliquer les agents dans les événements internes
 
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contreD1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
D1. Application intranet mobile : peser le pour et le contre
 
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessiblesC2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
C2. Miser sur la sobriété éditoriale pour des contenus accessibles
 
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur LinkedinC1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
C1. Créer et accompagner un réseau d'ambassadeurs sur Linkedin
 
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrainConférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
Conférence HOP | Renforcer la proximité : la com interne sur le terrain
 
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
Dynamiser ses voeux et événements protocolaires : décryptage du Grand Prix 20...
 
B2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managérialeB2. Travailler sa communication managériale
B2. Travailler sa communication managériale
 
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interneB1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
B1. Valoriser et s'appuyer sur le sport en com interne
 
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
A2. Réinventer son dispositif de recrutement au travers de l'ingénierie conve...
 
A1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générationsA1. S'adresser aux nouvelles générations
A1. S'adresser aux nouvelles générations
 
L'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistesL'événementiel pour mobiliser les journalistes
L'événementiel pour mobiliser les journalistes
 
S'emparer de Linkedin
S'emparer de LinkedinS'emparer de Linkedin
S'emparer de Linkedin
 
Acculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agentsAcculturer les élus et les agents
Acculturer les élus et les agents
 
Tirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en régionTirer parti des clubs de presse en région
Tirer parti des clubs de presse en région
 
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métierUtiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
Utiliser l'intelligence artificielle dans ses pratiques métier
 
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
Tendances RP 2024 : comment "pimper" ses RP ?
 
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoireVP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
VP1 - Toulouse terre de rugby : un puissant marqueur du territoire
 

les pôles de compétitivité, supports d'une offre touristique

  • 1. Les pôles de compétitivités, support d’une activité touristique ? Eric COCHARD Directeur Comité départemental du tourisme de l’Essonne
  • 2.
  • 3. Chiffres clés du tourisme OFFRE DE LOISIRS : 14 jardins et châteaux remarquables. 2 bases régionales de loisirs. 15 golfs. 2000 km de sentiers de randonnée Activités de plein air (terre, eau, air). Patrimoine religieux. Patrimoine naturel (ENS, forêts, rivières). SITES TOURISTIQUES Nombre de visiteurs dans les sites touristiques : 697 943 en 2008 Château de Courson Verrerie d'art Base de loisirs d'Etampes  40000 40000 Domaine de St Jean de Beauregard (estimation CDT)      70000 15000 Koony parc      63020 61170 Domaine de Courson     90952 50594  Base de loisirs d'Etampes     96528 91521 Verrerie d'art (Soisy-sur-Ecole) En 2008 En 2007   Nb de visiteurs par site
  • 4.
  • 5. Chiffres clés de l’économie Une activité économique très dynamique En 2008 : 426 901 emplois soit 8% de l’emploi régional (source INSEE) 5,3% de chômage contre 6,8% au niveau régional et 7,8% au niveau national (source INSEE) 33 907 établissements publics et privés dont 3 557 activités spécialisées, scientifiques et techniques (10%) (source CCI) . Une dichotomie Nord/Sud Concentration de l’activité Faible part de l’activité
  • 6.
  • 7. La spécificité de l’économie : le secteur de la Recherche et de l’Innovation Chiffres clés de l’économie Plateau de Saclay RECHERCHE PRIVEE Evry et ses alentours RECHERCHE PUBLIQUE Source: CCI 2009 CMEMP, Genopole®, INSERM, CEA, CNRS, INRA. TELECOM & Management, SudParis, ENSIIE, Université Evry - Val d’Essonne, IUFM. Alcatel, Danone-Vitapole, ONERA, Sanofi-aventis. Ecole Polytechnique, Institut d’optique, SUPELEC, INSTN, AgroParisTech, ESAA, Université Paris-Sud 11. Principaux laboratoires de recherche Grandes écoles et universités
  • 8. La spécificité de l’économie : le secteur de la Recherche et de l’Innovation Chiffres clés de l’économie ASTech : aviation d’affaire, transport spatial et motorisation aéronautique. Mov’eo : automobiles & transports collectifs sûrs pour l’homme et son environnement. Cap-Digital : domaine du numérique. System@tic : télécoms, sécurité & défense, automobile & transports, outils de conception et développement de systèmes. Medicen® : sciences du vivant et de la santé. 2 pôles de compétitivité mondiaux 3 pôles de compétitivité européens ou nationaux Source: CCI 2009
  • 9.
  • 10.
  • 11. L’ouverture du CDT de l’Essonne au tourisme de découverte économique Bilan de l’opération depuis 2004 En 2009 : + 344 scolaires, soit 1880 visiteurs Répartition des visiteurs en 2008
  • 12. L’ouverture du CDT de l’Essonne au tourisme de découverte économique Zoom sur 2009 Actuellement, peu d’entreprises scientifiques et peu dans le plateau de Saclay. 2009 : Mise en place d’un partenariat avec l’Inspection académique de l’Essonne. Tableau de la répartition du nombre d’entreprise en fonction des secteurs d’activités Répartition des entreprises au sein du département en 2009 84% 44 Total et moyenne 89% 9 Services 90% 4 Spectacle et communication  66% 3 Sciences et recherche  75% 6 Recyclage et environnement  94% 5 Transports 100% 6 Industrie et distribution  73% 6 Artisanat et métiers d’Art 91% 5 Secteur agricole et alimentaire  Taux de remplissage Nombre d’entreprise participante Secteur
  • 13. Réflexion du CDT de l’Essonne pour le développement du TDE Constat par rapport à l’évènement Décision par le CDT 91 de réaliser une étude prospective (février 2010, JMO Consulting) afin de déterminer les opportunités de développement sur le TDE Faiblesse de la fréquentation / potentiel. Risque d’essoufflement de l’évènement. Public majoritairement composé de retraités. Peu de public étudiant et jeunes actifs Manque de lisibilité et d’identité. Non valorisation de la richesse scientifique du département. Actuellement, évènement peu reconnu par la sphère politique. Communication départementale. Budget de 20 000€. Evènement qui fonctionne bien. Fédération des acteurs CDT, CCI, IAE. Une fidélité des visiteurs. Une fidélité des entreprises participantes. De nouvelles entreprises chaque année. Participation des scolaires (collège). Faiblesses Forces
  • 14. Réflexion du CDT de l’Essonne pour le développement du TDE L’activité économique, soutien d’un développement de l’activité touristique ? Constat n°1 : Faible poids de l’activité touristique. Constat n°2 : Valorisation de l’activité touristique dans le Sud et dynamique économique dans le Nord . Constat n°3 : Manque de lisibilité de l’évènement mais il perdure et fédère un noyau d’acteurs (CDT, CCI, IAE). Enjeux n°1 : le TDE est un moyen de valoriser le tourisme . Enjeux n°3 : La lisibilité de l’évènement dépend de sa capacité à se différencier et à être intégré comme élément identitaire du territoire. Enjeux n°4 : Convaincre les acteurs économiques et politiques que le TDE est facteur de développement et de rayonnement et qu’il peut être un marqueur d’identité et d’image territoriale . Constat n°4 : Actuellement, les élus font valoir le manque d’identité du territoire (menace du Grand Paris...). Enjeux n°2 : La valorisation du TDE au sein de l’activité économique par un acteur du tourisme.
  • 15.
  • 16. Conclusion Réflexion en cours (Etude prospective JMO Consulting, Février – Juin 2010) Nécessité de fédérer l’ensemble des partenaires concernés (tourisme, économie, formation) dans le processus de création de la nouvelle programmation Objectif d’inscription du TDE dans le futur schéma de développement touristique et des loisirs. MERCI DE VOTRE ATTENTION