LE CONCEPT DE LANGUESECONDE DANS LAFRANCOPHONIE ET SA VALIDITÉEN CONTEXTE NONFRANCOPHONE: L’EXEMPLE DELA GALICECarlos Valc...
Définition de langue seconde   En contexte anglophone:       Second  language/ L2: Toute lanque acquise        chronolog...
Définition de langue seconde   J.-P- Cuq (1991:139):    « Le français langue seconde est un concept ressortissant aux    ...
Définition de langue seconde   Les définitions de LS en contexte francophone    tournent autour de trois axes en interrel...
Contextes d’application du conceptFLS   FLS général (Cuq, Vigner)       Langue  à statut privilégié: Maroc, Tunisie etc....
Contexte sociolinguistique des LS en               Galice            Langue initiale en Galice en 2008 (à partir de 5 ans)...
Contexte sociolinguistique des LS en               Galice            Langue habituelle en Galice en 2008 (à partir de 5 an...
Contexte géolinguistique duGLSPourcentage de locuteurs par langue initiale et taille de municipalité en 2008(Instituto Gal...
Compétences linguistiques par L.I. et âge (2008)100                            100                                100     ...
Compétences en LS et LE de la       population active galicienne en 2004                   (15-54 ans)Moyennes sur la comp...
Contextes d’application du concept LS enGaliceOn peut identifier cinq contextes d’application du  concept LS: Galicien la...
Langue seconde en Galice. Situations dans le cadre scolaireCONTEXTE                  CONTEXTE             PUBLIC          ...
Terminologie employée enGalice   Le concept de LS n’est pas directement défini    dans la législation: il est pourtant so...
Méthodologies appliquées en contexte de LS en Galice      L’immersion est en général la méthodologie       appliquée.   ...
Conclusions   Déficit de formation en didactique LM et LS    des enseignants du primaire et du secondaire.   Le concept ...
Conclusions   Malgré les progrès, des inégalités évidentes    subsistent:       Les compétences bilingues augmentent che...
Conclusions   Une révision méthodologique s’avère    nécessaire:       Ledébat sur le modèle d’immersion est fortement  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le concept de langue seconde dans la francophonie et sa validité en contexte non francophone: le cas de la Galice

3 851 vues

Publié le

Le concept de langue seconde dans la francophonie et sa validité en contexte non francophone: le cas de la Galice de Carlos Valcárcel Riveiro et Laura Pino Serrano est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 3.0 non transposé.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à carlos.valcarcel@uvigo.es.

Publié dans : Formation
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 851
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
80
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le concept de langue seconde dans la francophonie et sa validité en contexte non francophone: le cas de la Galice

  1. 1. LE CONCEPT DE LANGUESECONDE DANS LAFRANCOPHONIE ET SA VALIDITÉEN CONTEXTE NONFRANCOPHONE: L’EXEMPLE DELA GALICECarlos Valcárcel RiveiroLaura Pino Serrano
  2. 2. Définition de langue seconde En contexte anglophone:  Second language/ L2: Toute lanque acquise chronologiquement après la langue initiale ou L1.  Pas de différence entre LS et LE. En contexte francophone:  Langue seconde: Toute langue non initiale acquise par imprégnation sociale et/ou immersion scolaire.  Distinction entre LS et LE.
  3. 3. Définition de langue seconde J.-P- Cuq (1991:139): « Le français langue seconde est un concept ressortissant aux concepts de langue et de français. Sur chacune des aires où il trouve son application, c’est une langue de nature étrangère. Il se distingue des autres langues étrangères éventuellement présentes sur ces aires par ses valeurs statutaires, soit juridiquement, soit socialement, soit les deux et par le degré d’appropriation que la communauté qui l’utilise s’est octroyé ou revendique. Cette communauté est bi ou plurilingue. La plupart de ses membres le sont aussi et le français joue, dans leur développement psychologique, cognitif et informatif, conjointement avec une ou plusieurs autres langues, un rôle privilégié. »
  4. 4. Définition de langue seconde Les définitions de LS en contexte francophone tournent autour de trois axes en interrelation:  L’axe géolinguistique ou territorial:  Statut particulier d’un territoire bi- ou plurilingue: territoires d’outre-mer (DROM-COM), ex-colonies, états fédéraux, territoires autonomes etc.  L’axe sociolinguistique ou institutionnel:  Statut privilégié de la LS: langue (co-)officielle, langue de l’administration, langue de scolarisation, langue de culture, langue des mass-média, langue maternelle d’une partie de la population etc.  L’axe psycholinguistique ou didactique:  Acquisition par imprégnation (socialisation) et/ou par immersion (scolarisation) d’une langue non initiale (ou maternelle).
  5. 5. Contextes d’application du conceptFLS FLS général (Cuq, Vigner)  Langue à statut privilégié: Maroc, Tunisie etc.  Langue officielle mais langue initiale minoritaire: Martinique, Guadeloupe, Côte d’Ivoire etc.  Langue co-officielle et langue initiale dominante dans une partie du territoire: Suisse, Belgique, Canada etc. FLS-Hôte (Pochard)  Languedominante unique, langue d’accueil pour immigrants (classes passerelles, CLA, CLIN etc.): France métropolitaine, Wallonie, Suisse romande, Québec etc. FLS-EMILE (Ngalasso)  Langue étrangère mais langue de scolarisation: Espagne, Pologne, Finlande etc.
  6. 6. Contexte sociolinguistique des LS en Galice Langue initiale en Galice en 2008 (à partir de 5 ans) 2.42 27.09 47.35 Uniquement en galicien Galicien et espagnol Uniquement en espagnol Autres langues 23.14Source: Instituto Galego de Estatística (IGE). Enquête des conditions de vie des ménages.
  7. 7. Contexte sociolinguistique des LS en Galice Langue habituelle en Galice en 2008 (à partir de 5 ans) 0.65 0.45 20.05 29.96 Uniquement galicien Galicien de préférence Espagnol de préférence 22.45 Uniquement espagnol Espagnol, galicien et autres 26.44 Autres languesSource: Instituto Galego de Estatística (IGE). Enquête des conditions de vie des ménages.
  8. 8. Contexte géolinguistique duGLSPourcentage de locuteurs par langue initiale et taille de municipalité en 2008(Instituto Galego de Estatística, 2010)Langue initiale Galicien Espagnol Les deux D’autres languesMoins de 10.000 habitants 69,14% 10,05% 18,99% 1,82%Entre 10.000 et 20.000 50,12% 22,86% 23,76% 3,25%habitantsEntre 20.000 et 50.000 41,77% 30,76% 25,21% 2,26%habitantsPlus de 50.000 habitants 28,10% 43,41% 25,84% 2,65%
  9. 9. Compétences linguistiques par L.I. et âge (2008)100 100 100 100 80 80 80 80 60 60 60 60 40 40 40 40 20 20 20 20 0 0 0 0 Parler Lire Écrire Parler Lire Écrire Parler Lire Écrire Parler Lire Écrire Galaïcophon Hispanophon Bilingues Allophones es es 100 100 50 80 80 40 60 60 30 21.35 Parler 40 40 20 16.36 Écrire 20 20 10 0 0 0 Parler Lire Écrire Parler Lire Écrire Mal ou rien 50-64 ans 5-14 ans Compétence insuffisante en Source: Instituto Galego de Estatística (IGE). Enquête des conditions de vie des ménages. galicien (5-14 ans)
  10. 10. Compétences en LS et LE de la population active galicienne en 2004 (15-54 ans)Moyennes sur la compétence linguistique des langues secondes et étrangères en GaPopulation de 15 à 54 ans (González, 2007) 4 3.5 3 ELS ELSH 2.5 GLS GLSH ALE 2 FLE 1.5 1 COMP. ORALE COMP. ÉCRITE EXPR. ORALE EXPR. ÉCRITE
  11. 11. Contextes d’application du concept LS enGaliceOn peut identifier cinq contextes d’application du concept LS: Galicien langue seconde (GLS) Espagnol langue seconde (ELS) Galicien langue seconde hôte (GLSH) Espagnol langue seconde hôte (ELSH) Anglais ou français langue seconde (EMILE)
  12. 12. Langue seconde en Galice. Situations dans le cadre scolaireCONTEXTE CONTEXTE PUBLIC LANGUE VISÉE MÉTHODOLOGIEGÉOLINGUISTIQUE SOCIOLINGUISTIQUE SECONDEMazaricos Bilingue à majorité Enfants ELS Intercompréhension Immersion précoce(Milieu rural) galaïcophone galaïcophones communautaire et partielle ScolarisationVigo Bilingue à majorité Enfants GLS Intercompréhension Immersion précoce(Milieu urbain) hispanophone hispanophones communautaire et partielle ScolarisationClasses daccueil Plurilingue Enfants GLSH / ELSH Intégration scolaire Immersion courte et(Milieu urbain et allophones totalepériurbain)Établissements Bilingue à majorité Ensemble de la ALS / FLS - Enrichissement du Immersion courte etplurilingues hispanophone ou population dâge EMILE répertoire linguistique partielle galaïcophone scolaire
  13. 13. Terminologie employée enGalice Le concept de LS n’est pas directement défini dans la législation: il est pourtant sous-entendu. Aucun terme spécifique n’est utilisé. Les textes officiels emploient:  le glottonyme en question: “galego”, “castelán”.  des périphrases (euphémismes?): “a outra lingua cooficial”  des omissions (volontaires?):  “lingua materna” > “lingua materna predominante”  “lingua de contorno” > “lingua predominante de contorno”  “lingua ambiental”  “lingua oficial de preferencia” Le terme “lingua de acollida” est utilisé pour LS- Hôte
  14. 14. Méthodologies appliquées en contexte de LS en Galice  L’immersion est en général la méthodologie appliquée.  Quatre types peuvent être identifiés:TYPE / DÉFINITION SITUATION POSITION ORGANISATION ORIENTATIONS SYSTÈME D’ENSEIGNEMENT OFFICIELLE SCOLAIRE MÉTHODOLOGIQUES D’ÉVALUATION (Heures de cours)Immersion précoce et partielle GLS, ELS Négation Bien définie Méthodologie LM PrévuImmersion courte et partielle EMILE (EN, FR) Reconnaissance Bien définie Méthodologie EMILE (LS) PrévuImmersion courte et totale ELSH, GLSH pour Reconnaissance Bien définie Éclecticisme suggéré, Prévu allophones basé sur l’EMILE.Immersion-imprégnation GLSH pour nouveaux Reconnaissance Bien définie Méthodologie non Non prévu arrivants définie, imprégnation hispanophones scolaire
  15. 15. Conclusions Déficit de formation en didactique LM et LS des enseignants du primaire et du secondaire. Le concept de LS n’est pas retenu par les institutions éducatives:  La terminologie employée est inadéquate et souvent floue.  Absence de projets didactiques spécifiques pour les contextes de GLS et ELS.  Manque de matériaux pédagogiques adaptés aux situations d’enseignement des LS.
  16. 16. Conclusions Malgré les progrès, des inégalités évidentes subsistent:  Les compétences bilingues augmentent chez les jeunes, mais elles n’atteignent même pas 50%.  Les compétences en LS (espagnol) sont meilleures chez les galaïcophones:  L’espagnol garde une prédominance bien marquée dans les médias et le marché du travail.  Un pourcentage significatif des jeunes hispanophones présente une compétence insufissante en LS (galicien).  En contexte d’apprentissage LSH, l’acquisition de l’espagnol est clairement priorisée, l’acquisition du galicien se bornant à l’imprégnation sociale.
  17. 17. Conclusions Une révision méthodologique s’avère nécessaire:  Ledébat sur le modèle d’immersion est fortement politisé.  Le nationalisme galicien a du mal à reconnaître le statut de LS pour le galicien.  Le nationalisme espagnol est contraire à l’acquisition du galicien au même titre que l’espagnol.  L’acquisition des L.E. (anglais) est devenue prioritaire.  L’immersion en anglais n’est à peine contestée.  Lesystème éducatif subit en ce moment de fortes restrictions budgétaires.

×