50 conseils pratiques pour jeunes dirigeants d'entreprises au Maroc

558 vues

Publié le

50 conseils pratiques pour jeunes dirigeants d’entreprises au Maroc
Pour qui ? : Chefs d’entreprise –Cadres dirigeants

Objectifs :
-Acquérir le savoir être et le savoir faire propres à la fonction de dirigeant
-Gagner du temps dans l’apprentissage de la posture managériale adéquate
-Découvrir des trucs et astuces pour un traitement pertinent des aspects liés à la dimension humaine du management au Maroc

Programme :
Sont développés le pourquoi et le comment de 50 conseils pratiques issus du vécu professionnel de l’animateur (large expérience sur 26 ans de postes de direction au Maroc).
Ces 50 conseils forment la trame d’un savoir être et savoir faire managérial :

1-Dans le domaine comportemental :
-Quelles sont les attitudes personnelles à adopter pour gagner l’estime de vos collaborateurs et asseoir votre légitimité de patron ?
-Comment créer un bon climat dans l’entreprise via des relations interpersonnelles saines et positives ?
-Comment créer la confiance et l’adhésion ?

2-pour la constitution de vos équipes :
-Comment choisir vos collaborateurs ? Quels sont les constituants d’une équipe forte susceptible de vous épauler ?
-Quels sont les bons principes à suivre pour optimiser les recrutements et les promotions ?
-Comment faire pour adapter les hommes et les structures ?

3-Dans l’approche psychologique de vos collaborateurs
-Comment obtenir que vos collaborateurs vous donnent le meilleur d’eux-mêmes ?
-Comment encourager leur motivation ?
-Comment leur apprendre à assumer leurs responsabilités ?
-Quels sont les impairs à éviter dans la gestion de vos collaborateurs, si vous voulez garder les meilleurs ?

4- Dans la façon dont vous vous positionnez par rapport à eux
-Quelles techniques adopter pour orienter et diriger vos équipes ?
-Comment leur demander de vous rendre des comptes ?
-Quand et comment utiliser votre pouvoir pour décider ?
-Comment assumer le pouvoir de votre poste de dirigeant sans pour autant déresponsabiliser vos collaborateurs ?
-Comment diriger tout en restant participatif ?

5-Dans la façon dont vous gérez les turbulences
- Quand faut-il s’imposer ? Quand faut-il rester en retrait ?
-Comment vous montrer ferme et déterminé ?
-Quelle attitude adopter en cas de conflit avec ou entre vos collaborateurs ?
-Et s’il le faut comment sanctionner à bon escient ?
…..Et autres occasions qui interpellent le manager sur l’art et la manière d’assumer au mieux son rôle de « patron »

CV du formateur :
Philippe CARON
26 ans de postes de direction au Maroc
-5 ans PDG de la filiale de la multinationale AKZO NOBEL COATINGS (600 collaborateurs à gérer)
-4 ans DG d’une PME locale de distribution (40 collaborateurs)
-17 DAF d’une filiale de multinationale (30 collaborateurs)
Ingénieur en Physique + ESSEC

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
558
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

50 conseils pratiques pour jeunes dirigeants d'entreprises au Maroc

  1. 1. 50 conseils pratiques pour jeunes dirigeants d’entreprises au Maroc Philippe CARON
  2. 2.  Diriger une entreprise ou un service = manager des hommes  L’art de manager =intelligence des situations et façon de traiter leur dimension humaine  Compétence technique =/ comportement managérial  Nécessité de se comporter de façon appropriée  Question de personnalité/expérience/conseils  Objectif : faire gagner du temps dans l’apprentissage des comportements managériaux qui marchent
  3. 3.  0% théorie-100% pratique  Conseils issus de mon vécu personnel  26 ans de postes de direction au Maroc:  17 ans DAF Akzo Nobel Coatings (30 collaborateurs à gérer)  5 ans PDG ANC (600)  4 ans DG de PME (40 )  Comportements qui nous font apprécier professionnellement par les collaborateurs = façon d’être identifiée sous forme de 50 conseils  Convictions personnelles  Mais différences culture/personnalité/background/contexte  Les conseils n’engagent que celui qui les donne : à chacun d’y trouver ce qui peut lui être utile
  4. 4.  50 conseils regroupés en 5 modules thématiques  M1: Adapter son style de management  M2: Bâtir son équipe  M3: Obtenir le meilleur de ses équipes  M4: Diriger ses équipes  M5: Gérer les turbulences  Pour chaque conseil:  Le pourquoi: problématique ou enjeu qui le motive  Le comment: modalités d’application ,trucs et astuces
  5. 5. Pourquoi ? La charge émotionnelle de l’injustice Le patron dur et exigeant …mais juste Le patron recours Comment ? Non favoritisme Equité sur les contributions Ne pas accuser à tort Sanctionner à bon escient Mêmes règles pour tous Truc : légitimez vos refus de faveur
  6. 6. Pourquoi ? Exemplarité positive/négative Adage du poisson qui pourrit par la tête Image auprès du personnel /gagner son respect Comment ? Exemples: Horaires Notes de frais Produits société Gestion propreté Ponctualité Amabilité Truc : dites vous que vos faits et gestes sont surveillés
  7. 7. Pourquoi ? Le statut crée la distance Ne pas être coupé de ce qui se passe La politique de la porte ouverte Comment ? La porte fermée aux ¾ Le code fermeture/ouverture Truc: soyez accessible également au personnel d’exécution
  8. 8. Pourquoi ? Parler vrai est sain Inspire confiance /pas de suspicion Vous faire connaitre/vous faire comprendre Blanc c’est blanc/Noir c’est noir Très apprécié au Maroc Comment ? Dites ce que vous pensez Faites ce que vous dites Tenez vos engagements Expliquez les raisons de vos décisions Partagez vos informations et vos idées Montrez vous tel que vous êtes Mettez tout sur la table Truc: une définition de la maturité
  9. 9. Pourquoi ? Fait plaisir Attire la sympathie Facilite rapports humains Met à votre avantage Savoir sourire: un atout Maroc=/Europe Comment? La phrase de Gandhi Le sourire du Bouddha Truc:: une tournée des bureaux avec et sans sourire
  10. 10. Pourquoi ? Marque de considération Encouragement à s’exprimer Apprendre sur le fond/ sur l’état d’esprit Inspire la confiance Importance des questions personnelles Comment ? Se taire Prêter attention Eviter d’interrompre Remplacer « écouter pour répondre » par « écouter pour comprendre » Truc: règle des 1/4- 3/4
  11. 11. Pourquoi ? L’avoir, c’’est une chance Ne pas se prendre au sérieux(Montaigne) Fait du bien Convivialité Dédramatise /détend les situations Diminue le stress Vous fait apprécier Comment? Etre à l’affut du cocasse Réunions informelles/formelles La blague anglo-saxonne Rire de soi Truc: N’oubliez pas le personnel d’exécution
  12. 12. Pourquoi ? Style= look+comportement Style propre au manager ? 3 avantages à rester naturel: Pas de dépense d’énergie à jouer un rôle Etre à l’aise Inspire la confiance Attention au « paraître » Comment ? SOYEZ NATUREL Truc: Annoncer son style Garder une cravate au placard
  13. 13. Pourquoi ? Métiers apparentés à chef d’entreprise Mise en place de structures pour fonctionner et développer Gestion RH= Entretenir un jardin Dimension temps importante Comment ? Visualiser ses ressources humaines comme un jardin Semer pour récolter/arroser/élaguer Truc: Se convaincre que la patience est une vertu (pas facile)
  14. 14. Pourquoi ? Nécessité de déléguer/s’appuyer Équipiers idéaux: -compétence -autonomie/initiative -aptes à gérer des collaborateurs -supportent le stress -esprit coopératif Comment ? Recrutements/promotions/mutations/séparations Les attirer/les garder Truc: l’objectif ultime du bon chef d’équipe
  15. 15. Pourquoi ? Impact énorme à long terme Comment ? Y consacrer temps et énergie Ne pas déléguer la décision Ne pas imposer la décision Le critère de la personnalité Le coté subjectif Truc: Attention aux recrutements de complaisance
  16. 16. Pourquoi ? Moins de risques de se tromper Motivation de l’intéressé Plus rapide, moins cher Occasion de faire plaisir Obstacle possible :le supérieur hiérarchique Comment ? Penser toujours promotions internes avant recrutements Truc: jouer le billard à 3 bandes
  17. 17. Pourquoi ? La fiction des organigrammes idéaux Les inclinations individuelles Comment ? Faire évoluer les organigrammes Exploiter les talents au mieux Exemples: mutation de responsabilités exception aux responsabilités extension de responsabilités création de responsabilités Truc: la création de poste sur mesure
  18. 18. Pourquoi ? Quand la résistance au changement fait frein -aspect compétence -aspect personnalité -aspect légitimité Risques et coûts caché du statut quo Comment ? Le changement de poste La création de poste spécifique Le départ négocié Truc: recruter un adjoint
  19. 19. Pourquoi ? Niveau de salaire et motivation Plaisir de l’augmentation et façon de travailler Prime et efficacité Histoire de cheval et de carotte Motivation à bien faire son travail= feu intérieur (In)satisfaction=/(dé)motivation Comment ? Construire avec les motivés Offrir les circonstances adéquates pour leur épanouissement Truc: Méfiance sur le couple augmentation salariale /motivation
  20. 20. Pourquoi ? Logique d’une structure salariale Niveau de responsabilité/technicité/pénibilité Créations d’anomalies durables/historiques de promotions Le danger de l’émotivité/arbitraire Comment? Garder la tête froide Les 3 opportunités: -changement de poste -extension responsabilités -salaire du marché Le bâton de maréchal Le salaire de recrutement Le courage de dire non aux sollicitations Truc: n’aborder le sujet qu’1 fois par an
  21. 21. Pourquoi ? Les différences de personnalité (l’aspect autonomie) La question centrale: être directif ou pas ? Comment ? Accepter les autres comme ils sont et faire avec Efficacité=jouer sur leur terrain Ne pas espérer « mettre au carré » les comportements Trouver l’attitude pertinente au cas par cas Subordination professionnelle /Egalité des personnes Truc: se convaincre qu’on ne peut pas changer les gens
  22. 22. Pourquoi ? Le choix des priorités Enjeu psychologique Comment ? Avoir le réflexe « c’est important pour l’autre » Exemples: -la visite dérangeante -la demande d’absence -le retour de congés Truc: priorité immédiate=attention immédiate (=/règlement)
  23. 23. Pourquoi ? Pouvoir de motivation/démotivation Exemples Retrait de confiance/initiative/responsabilité Refus de support/moyens Suppression d’avantages/mesquineries Cadre de travail Non consultation Risques de démissions- un exemple édifiant Comment ? Prendre en compte l’impact psychologique Se mettre à la place de l’autre Truc: Encouragez vos collaborateurs à vous dire ce qu’ils ont sur le cœur
  24. 24. Pourquoi ? Le rôle du manager vis-à-vis de ses collaborateurs Donner l’’envie de faire de son mieux; et créer le contexte ad hoc Responsabilisation=implication L’identification au succès /échec Responsabilisation/prise de risque Comment ? Structures par écrit Procédures Education de tous les jours Encouragements Directivité et déresponsabilisation Truc: Veillez à l’attitude du N+1
  25. 25. Pourquoi ? Allégorie du singe/problème Attention: manipulation courante Comment ? Toujours les options avec le problème +L’option préconisée Truc: Phrase choc à utiliser en dernier ressort: « Vous n’êtes pas payé pour m’apporter des problèmes mais pour m’apporter des solutions »
  26. 26. Pourquoi ? Point d’honneur: être à la hauteur de la confiance Confiance et lucidité Exprimer la confiance pour renforcer l’engagement Comment ? 4 exemples -le représentant -l’employé du personnel -le responsable entretien -le caissier Truc : la formule magique « Je sais qu’avec vous ça marchera »
  27. 27. Pourquoi ? Signal positif très apprécié Donne envie de faire de son mieux Récompenser une action = encourager sa répétition Absence de signal positif= signal négatif ? Besoin psychologique de confirmation Comment ?? -Compliment (les éloges sont gratuits) -Autres signaux/exemples Truc: Confier une tâche hors champ de responsabilités
  28. 28. Pourquoi ? L’art de la diplomatie Exemples de demandes de faveurs Le retour au centuple Comment ? Considérez les obstacles: -le favoritisme -le précédent fâcheux -les principes Truc: Non/oui plutôt que oui/non Un compliment : pas cher et peut faire très plaisir
  29. 29. Pourquoi ? Perdre sa crédibilité : insupportable Exemples à ne pas suivre Comment ? Toujours consulter le responsable hiérarchique en charge Cas des interventions de l’extérieur Cas des interventions de N-2 Remettre les pendules à l’heure entre N-1 et N-2 Truc : court-circuiter pour l’exemple
  30. 30. Pourquoi ? Méfiance=/procès d’intention Climat de suspicion permanente Exemples à ne pas suivre Comment ? Culture du contrôle mais art et manière de contrôler Contrôler=/suspecter une fraude Contrôler = règle de bonne gestion Exemple du contrôle de caisse/caissier Truc : éventuellement « arranger »un contrôle orienté
  31. 31. Pourquoi ? Le management par la peur Ennemi N°1/ dommages Capacité de nuisance du manager Harcèlement moral- Impacter la vie personnelle de l’autre Le normal /l’anormal Comment ? Fixer des objectifs réalisables Gérer la pression (la supporte t-il ?) Etre attentif à l’humeur/Faire parler Octroyer des congés Rassurer Donner de l’air Truc: ???
  32. 32. Pourquoi ? Le pouvoir d’appuyer/débloquer Pouvoir hiérarchique/position fonctionnelle La bataille des priorités Comment ? Prendre l’initiative/s’informer Proposer votre intervention Les formes d’intervention possibles Truc: Sauvegarder les apparences
  33. 33. Pourquoi ? Sentir l’ambiance Voir »de visu » Se montrer Dire bonjour Permet au personnel d’exécution de vous aborder Vous aère l’esprit Comment ? La feuille de papier Préparer le circuit Planifiez vos tournées Truc:: la tournée des bureaux du matin
  34. 34. Pourquoi ? Question de culture- Cas du Maroc Trouver le juste milieu Si on décide de tout …déresponsabilisation Si on ne décide jamais …la machine se bloque Indécision très mal perçue Comment ? Si question non réglée :ne faites pas trainer les choses :DÉCIDEZ Décider quitte à se tromper Ménager la possibilité de rectifier le tir par la suite Truc: faites en une composante de votre image
  35. 35. Pourquoi ? Différence entre être d’accord et comprendre Objectif :se faire comprendre (=/arbitraire/emporte-pièce) Comment ? Surtout quand la décision est désagréable Exemple : le refus d’augmentation Faire comprendre votre logique Truc : mettre la balle dans le camp de l’autre
  36. 36. Pourquoi ? Adage :il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis La règle d’or: ne pas rester scotché pour cause d’ego Si vous vous trompez, les autres s’en apercevront Vous n’êtes pas superman Comment? Reconnaitre ses erreurs Humilité et courage Truc: L’expliquer simplement et franchement (exemples)
  37. 37. Pourquoi ? Démarche naturelle (délégation/contrôle) Juste milieu entre reporting trop serré /trop lâche Procédure de reporting indépendante des humeurs Ne pas prendre ses collaborateurs au dépourvu Comment ? Reporting/budget chiffré Reporting/indicateurs de gestion Reporting/actions principales planifiées Truc: descendre le système au niveau des employés
  38. 38. Pourquoi ? La tendance à tenir des faits pour acquis Exemples vécus Comment? Juger sur pièces Montrer que vous vérifiez Truc : méfiez vous du mot « normalement »
  39. 39. Pourquoi ? La loi de l’entropie Les collaborateurs apprécient un contexte de travail organisé Le rôle de la direction est prépondérant La culture de l’écrit n’est pas naturelle Comment ? Analyser les processus/définir les procédure Les écrire/valider Les faire appliquer Les contrôler/aménager L’importance de consolider –contrôle interne Truc: le numéro de version de document
  40. 40. Pourquoi ? Répétitivité des problèmes Ça ne va pas changer tout seul Exemples Comment ? Démarche volontariste /planification Le temps passé sur la remise à plat est un investissement Truc: Apprendre la différence entre urgent et important Z1 l’important-urgent Z2 l’important -pas urgent Z3 l’urgent -pas important Z4 le pas urgent-pas important Pour diminuer Z1,faire du préventif en Z2
  41. 41. Pourquoi ? Pour obtenir qu’ils aillent dans la même direction On ne peut pas simplement décider et imposer. Sinon….. Obtenir leur accord =ils endossent la paternité/responsabilité Comment ? Procédure budgétaire=procédure contradictoire Désirs et réalités/possible-pas possible Arbitrages entre ambitions et moyens Objectif : obtenir l’accord du collaborateur Argumentations pertinentes (=/yaka-fokon) Truc: demander les propositions écrites du collaborateur
  42. 42. Pourquoi ? Principe à respecter si on touche leur champ d’action Vous ne savez pas tout Les consulter les valorise Réduit les réticences au changement Comment? Vérifier la pertinence des schémas avant de les imposer Validations individuelles: -importance du sentiment « d’avoir été consulté » -pas tous du même avis -enjeux personnels Truc: Faire des « projets de note »
  43. 43. Pourquoi ? Ne pas être balloté par l’emploi du temps des autres Comment ? 1-Canaliser les visites : OK pour les urgences ( les vraies: elles sont rares) Code ouverture porte Réunion du matin 2-Canaliser le téléphone: Le filtrage /le numéro perso Pendant les réunions La politesse téléphonique Truc: donner votre définition des urgences
  44. 44. Pourquoi ? Signe de problème sous-jacent Tendance à être contagieux Comment ? Constater les signes d’une dégradation (exemples) Localiser l’origine Les réunions d’information Truc: avoir un informateur
  45. 45. Pourquoi ? Pénalise la bonne marche de l’entreprise Peut se répandre à l’intérieur Peut se répandre à l’extérieur Vous décrédibilise Conflits de personnes =stress Risques de démission Comment? Voir les intéressés séparément Avis de « vieux sages » User de votre pouvoir -Forcer à mettre tout sur la table pour « crever l’abcès » -Exiger des mesures pour régler la question -Bloquer les dérapages verbaux Truc: Réconforter-dédramatiser
  46. 46. Pourquoi ? Tendance à ne pas aller vers l’autre-tendance à se bloquer Exemple :les récriminations indirectes Les mails de réclamation Le rôle du manager :faire travailler les gens ensemble Mais juste milieu (risques de réunionite) Comment? Vérifier que les contacts directs sont pratiqués La réunion du matin Les réunions périodiques interservices Truc: les définitions de réunion
  47. 47. Pourquoi ? Le maintien des valeurs rôle de la direction Les principes sur lesquels ne pas transiger : -l’honnêteté -la sécurité -le respect des autres Comment ? Exemples où rester ferme sur les principes n’est pas facile Le vol Le risque incendie La rixe Le respect de l’autre Truc La réembauche
  48. 48. Pourquoi ? Quand le problème n’est pas réglé au niveau subalterne La question du timing (pas trop tôt-pas trop tard) Risques :déresponsabilisation/situation aggravée Exemple de la crise de trésorerie Comment? Responsabiliser tant que c’est possible Mais mettre en place vos circuits d’information Truc: Donnez votre joker et laissez le choix du moment de l’utiliser
  49. 49. Pourquoi ? Savoir « prendre le taureau par les cornes » Quand les problèmes tournent en rond Quand les gens s’accommodent de la situation Quand il y a nécessité d’un électrochoc Comment ? Exemple historique avec le pape Réunion papale Réunion de crise Affectation temporaire Truc :Faites votre l’adage de marin : ce n’est pas par beau temps ….
  50. 50. Pourquoi ? Tout le monde vous regarde et attend de voir En jeu : votre image et votre réputation Comment ? Une retraite honorable peut être préférable à un mauvais combat Mais le manque de courage est la pire des options. Donner l’apparence du calme (la force tranquille) Exemples -la réunion des délégués des personnels -l’obstruction d’un collaborateur -L’intimidation Truc: Ce qui fait reculer l’autre c’est votre détermination
  51. 51. Pourquoi? Certaines personnes adorent répandre des médisances/rumeurs Exemples Attention aux affirmations de ce type parfois involontaires Attention à l’injustice sur l’intégrité de quelqu’un Comment ? Avoir le reflexe de ne pas « prendre pour argent comptant » Réclamer des sources ,des faits vérifiables Essayer d’en savoir plus avant de juger Truc: Dites simplement « merci pour l’info »
  52. 52. Pourquoi ? Mieux vaut recadrer que s’accommoder de la situation Ne pas laisser la situation empirer Comment? 1-Oralement mode crescendo: -au débotté -bureau de l’intéressé -dans le bureau du chef 2-Mise en garde écrite Le contenu :faits/préjudice/mise en demeure/conséquences sinon Truc: Si ça ne marche pas, n’en restez pas là : continuez
  53. 53. Pourquoi ? Charge émotionnelle de la sanction Juste milieu rigueur/laxisme Nécessité de « bien baliser le dossier » Comment ? Le niveau de la prise de sanction La prendre à chaud Vérifier que la faute est avérée Cas de la sanction pour l’exemple La procédure : -entendre l’intéressé -discuter avec les supérieurs directs -écrire la sanction de façon factuelle Truc: faire remettre la lettre par la hiérarchie
  54. 54. Pourquoi? Il y a des jours où tout va mal mais… Loi de la vie : penser positif pour attirer le positif Effet contagieux de la baisse de moral Effet rassurant du leader Comment ? Chercher le positif derrière le négatif Exemples Trucs La méthode Coué La bonne nouvelle du jour

×