Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
Jeudi 2 octobre 2014 
FICHE PAYS MAROC 
réalisée par Charafa CHEBANI, 
Directrice ...
Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
encore aux mouvements de biens et de capitaux) ont nettement amélioré le climat de...
Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
Secteur Plan Objectifs PIB additionnel en 2020 (Mds EUR) Investissements (Mds EUR)...
Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
Les salons professionnels incontournables : 
Chaque année, le Maroc accueille un g...
Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
transport urbain, les ENR, l’automobile, l’aéronautique et les services sont ainsi...
Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
Il existe différents moyens sécurisés permettant de se couvrir contere le risque d...
Emetteur : WTCNA 
10sept2014 
ICD 2014 
Les cafés-pays sont organisés en partenariat avec 
le World Trade Center Nantes At...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Icd2014 fiche pays maroc

543 vues

Publié le

Maroc

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
543
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Icd2014 fiche pays maroc

  1. 1. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Jeudi 2 octobre 2014 FICHE PAYS MAROC réalisée par Charafa CHEBANI, Directrice Pôle CFCIM-UBIFRANCE Le café-pays Maroc est animé par : Animé par : Anthony Mézière, dirigeant GENESIS TECHNOLOGIES Avec l’expertise de : Charafa CHEBANI, Directrice Pôle CFCIM-UBIFRANCE cchebani@cfcim.org INFORMATIONS PAYS Présentation macro-économique : Au carrefour de l’Europe et de l’Afrique, le Maroc dispose d’une position privilégiée pour les échanges commerciaux et connaît ainsi depuis le début des années 2000 une croissance notable. Sur la période 2008-2013, le royaume a connu une croissance moyenne de 4,4 % par an, le taux de croissance a atteint 4,6 % en 2013. Le secteur primaire reste à ce jour le premier « employeur du pays ». On estime qu’environ 40,5 % de la population active dépend de cette branche d’activité qui représentait, en 2013, 14,6 % du PIB. Le secteur secondaire (27,3 % du PIB en 2013) est porté par les activités d’extraction et de transformation du phosphate. Le Maroc se trouve être dans une situation très avantageuse puisque le pays possède les trois-quarts des réserves mondiales. Le secteur tertiaire quant à lui, représente 58 % du PIB, administrations incluses. Aujourd’hui, la part des activités tertiaires dans la valeur ajoutée totale s’est renforcée et représente l’essentiel du tissu productif national. La production agricole et l’évolution positive du secteur tertiaire contribue au développement de la consommation des ménages et donc de la demande intérieure. Si les recettes voyages ont stagné à 5,3 Mds EUR en 2013 (5,15 Mds EUR e, 2012), les recettes des IDE ont quant à elles connu une nette hausse (progression de 25 ,2 % par rapport à 2012). Depuis plus d’une décennie, les autorités marocaines se sont lancées dans la modernisation du pays. La mise en place de réformes de fond (mesures liées aux privatisations et aux libéralisations systématiques, à la propriété intellectuelle, au droit des établissements, aux marchés publics, ou
  2. 2. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 encore aux mouvements de biens et de capitaux) ont nettement amélioré le climat des affaires et contribué à l’attractivité de l’économie marocaine. Les mesures engagées (encouragement de l’épargne, régime fiscal en faveur des petites entreprises, lutte contre l’informel, avantages fiscaux liés à la place financière de Casablanca, développement de la zone de libre-échange Tanger Méditerranée...) confirment cette volonté de modernisation et d’ouverture à l’international. Les secteurs porteurs : Le gouvernement a également initié des politiques stratégiques contribuant à l’essor de secteurs clés. On dénombre neuf plans majeurs : Secteur Plan Objectifs PIB additionnel en 2020 (Mds EUR) Investissements (Mds EUR) Industrie Pacte National pour l’Emergence Industrielle (PNEI) Développement de neuf Métiers Mondiaux du Maroc, secteurs érigés comme prioritaires pour le développement du Maroc. Aménagement de 22 Plates-formes Industrielles Intégrées (P2I) pour accueillir les investissements. 4,5 (horizon 2015) 4,4 (investissement privé) Les six premiers secteurs à avoir été qualifiés de Métiers Mondiaux du Maroc sont les industries suivantes : offshoring, automobile, aéronautique et spatial, électronique, textile et cuir, agroalimentaire. Ambition de créer 220 000 emplois directs. Trois autres secteurs ont été ajoutés en février 2013 aux Métiers Mondiaux du Maroc : l’industrie pharmaceutique, la mécanique / métallurgie, la chimie / parachimie. Plans de développement en cours de finalisation Agriculture Maroc Vert Développement d’une agriculture moderne et compétitive. 15,6 13,3 Tourisme Vision 2020 Aménagement de plusieurs zones balnéaires. Promotion du développement durable. Accueil de 20 millions de touristes. Création de 230 000 lits supplémentaires. Création de 600 000 emplois. 7,2 12, 4
  3. 3. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Secteur Plan Objectifs PIB additionnel en 2020 (Mds EUR) Investissements (Mds EUR) Commerce Rawaj Assurer au consommateur l’accès à l’offre produit. Accompagnement des acteurs du commerce dans leur développement. Création de plus de 200 000 emplois. 0,86 0, 80 Pêche Halieutis Valorisation des produits de la pêche et modernisation des unités productives. Création de 115 000 emplois. 1,2 9 Nouvelles Technologies Numeric 2013 Dynamisation des technologies de l’information et de la communication. Création de 58 000 emplois. 0,62 0,46 Logistique Stratégie logistique Aménagement de zones logistiques multi-flux. Création de 36 000 emplois. 1,76 6,54 Energie Plan Energie Promotion de l’énergie durable et de l’efficacité énergétique. Programme solaire : production de 2 000 MW à l’horizon 2020. Programme éolien : production de 2 000 MW à l’horizon 2020. 18,95 8,1 Eau Programme National d’Assainissement Liquide et d’Epuration des Eaux Usées Atteindre un taux de raccordement global au réseau d’assainissement en milieu urbain de 75% en 2016, de 80% en 2020 et de 100% en 2030 Atteindre un volume des eaux usées traitées de 40% en 2016, de 80% en 2020 et de 100% en 2030 Traiter jusqu’au niveau tertiaire les eaux usées et les réutiliser à 50% en 2020. N.C. 4,5 Source : CFCIM Ces différents programmes de développement offrent de nombreux relais de croissance pour les sociétés françaises.
  4. 4. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Les salons professionnels incontournables : Chaque année, le Maroc accueille un grand nombre de professionnels venus du monde pour assister aux divers salons dédiés aux secteurs porteurs (bâtiment, environnement, agro-alimentaire, santé, équipements hôteliers, etc). Parmi les plus importants d’entre eux, on compte : - CFIA, salon des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire ; - EnR, Salon dédié aux métiers des énergies renouvelables - SIAM, salon international de l’agriculture au Maroc ; - HALIEUTIS, Salon dédié aux métiers de la pêche maritime, de l’aquaculture et de la valorisation des produits de la mer ; - ELEC EXPO, salon international de l’électricité, de l’électricité, de l’éclairage, de l’ingénierie électrique et de l’automatisation industrielle ; - POLLUTEC MAROC, salon international des équipements pout l’environnement. Technologies et services pour l’industrie et les collectivités locales ; - SIB, salon international du bâtiment ; - MIDEST MAROC, salon international de la sous-traitance industrielle. Il regroupe 6 secteurs : machines-outils, plasturgie, tôlerie, électrique, sous-traitance et services ; - CREMAI, salon international de la pâtisserie, la boulangerie, la restauration et l’industrie hôtelière ; - MEDICAL MAROC, salon international de la santé ; - SICCAM, salon international des centres d’appels ; - CBH EXPO, salon international de la cosmétique, de la beauté, de la coiffure, de l’hygiène et des produits d’entretien ; - MAROCOTEL, Salon international de l'hôtellerie et des équipements hôteliers ; - MARRAKECH AIRSHOW, Salon International de l'aéronautique ; - SOLUTIONS RH, BUSINESS FORUM dédié aux métiers des RH ; - DEVCOM, BUSINESS FORUM dédié aux métiers de la communication et outils marketing ; - DIGITAL IT DAYS, BUSINESS FORUM dédié aux métiers des NTIC. Investissements français : La France maintient son rang de premier investisseur étranger au Maroc en 2013, le flux des IDE s’est élevé à 1,3 Mds EUR, soit 36,9 % du total des IDE reçus par le Maroc. Evolution des investissements français (2007 – 2013) IDE français au Maroc (en millions d’euros) 2013 1 319 2012 919 2011 763,2 2010 1 830 2009 1 156,2 2008 940,9 2007 1273,5 Source : Office des Changes La majeur partie des investissements concerne le secteur industriel : 22 % en 2011, 42 % en 2012, 83 % au 1er trimestre 2013. L’infrastructure, l’industrie agroalimentaire, l’aménagement et le
  5. 5. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 transport urbain, les ENR, l’automobile, l’aéronautique et les services sont ainsi les principaux secteurs investis. En outre, environ 750 sociétés françaises sont installées au Maroc et emploient plus de 115 000 personnes : les grands groupes français sont présents dans le pays (36 entreprises du CAC 40) et les PME dirigées par des entrepreneurs français ou à capitaux français sont également de plus en plus actives. Par ailleurs, la France s’applique particulièrement dans la modernisation de l’économie marocaine. Ainsi, de nombreuses entreprises françaises développent des partenariats dans le cadre de programmes d’investissement (le groupe Accor pour le tourisme, Alstom pour le transport, EDF pour l’énergie éolienne). Pratique des affaires & différences culturelles majeures : Le français est la langue utilisée dans le monde des affaires et au sein des administrations au Maroc. Elle constitue un atout majeur pour les exportateurs et les investisseurs français. Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser les services d'un interprète. L’obstacle linguistique évité, il reste que les codes de communication diffèrent quelque peu. Communiquer et conclure des marchés au Maroc n’implique évidemment pas les mêmes codes de conduite qu’en France. Certaines règles doivent en effet être connues afin de faciliter les relations d’affaires. Au Maroc comme dans la plupart des pays arabes, le contact humain constitue un élément important. Il est difficilement envisageable de commercer ou contracter sans nouer préalablement des relations chaleureuses et cordiales. La relation d’affaires revêt donc un caractère personnalisé et il est vivement conseillé de rencontrer régulièrement ses contacts professionnels. Ce n’est que par la suite que les négociations ont lieu. Patience et flexibilité seront alors souvent nécessaires à tout Européen souhaitant travailler dans le Royaume. Par ailleurs, Certains thèmes de discussion sont à éviter comme ceux ayant trait au Roi et à son entourage ou à l’Islam. On comprendra donc en ce cas que la plus grande des délicatesses est à déployer. Malgré l’apparente proximité culturelle (mêmes appellations administratives, mêmes produits), il serait dangereux de penser que la France et le Maroc fonctionnent de la même manière. Enfin, il est important pour une entreprise qui souhaite travailler au Maroc qu’elle sache prendre le temps de découvrir la culture marocaine. Cet apprentissage lui permettra de comprendre le véritable fonctionnement du Royaume, d’un point de vue politique, religieux, sociologique, hiérarchique et même humoristique. Grâce à ces constats, son approche sera plus humble, plus adaptée et donc plus efficace. Une présence régulière, ainsi qu’une écoute et un dialogue respectueux et attentif, permettront d’établir une relation durable et gagnant-gagnant.
  6. 6. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Il existe différents moyens sécurisés permettant de se couvrir contere le risque d’impayés. Parmi eux, le crédit documentaire irrévocable et confirmé ou un virement Swift, sécurisé soit par une lettre de crédit stand-by (de plus en plus pratiquée par les banques marocaines), soit par une couveture d’assurance crédit sont les moyens de paiement les plus sécurisés. Modes de règlement Fréquence d’utilisation coût Risque de perte Risque de non- paiement Chèque en devise Faible Faible Oui Oui + lenteur du circuit de règlement Lettre de change Usage restreint Faible Oui Oui + garantie liée à l’acceptation du tiré Swift Haute Meilleur rapport qualité/prix Réduit si respect de la procédure Paiement rapide Crédit de documentaire Haute surtout pour les règlements internationaux Générateur de commissions bancaires Risque quasi nul car intervention de deux banques intermédiaires qui engagent leur responsabilité Remise documentaire Haute Moins chère que le crédit documentaire Risque de non enlèvement de la marchandise à son arrivée Simple mandat des banques qui consiste à se dessaisir des documents contre paiements à vue ou acceptation d’un effet Lettre de crédit stand- by (assimilée au crédit documentaire) De plus en plus utilisée Moins chère que le crédit documentaire Sécurité pour l’exportateur s’il y a un courant d’affaires fréquent et répétitif Source : CFCIM Litiges commerciaux Les différents de nature commerciale sont portés devant les juridictions commerciales qui existent au Maroc depuis 1998. Compte tenu des lenteurs administratives, ainsi que du recouvrement fait totalement en arabe, l’arbitrage, national ou international, peut être une bonne alternative de règlement des litiges. Dans le souci d’offrir plus d’attrait aux investisseurs étrangers, les dispositions du code de procédure civile sur l’arbitrage (loi 08-05 du 30 novembre 2007) ont profondément été remaniées et, par la même occasion, la médiation a été introduite de manière formelle comme mode alternatif de règlement des conflits.
  7. 7. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Les cafés-pays sont organisés en partenariat avec le World Trade Center Nantes Atlantique, réseau d’entreprises actives à l’international Contacts utiles : Chambre Française de Commerce et d’Industrie au Maroc (CFCIM) Partenaire exclusif d’Ubifrance au Maroc 15, avenue Mers Sultan 20130 Casablanca Téléphone : +212 5 22 20 90 90 Fax: +212 5 22 20 01 30 E-mail : cfcim@cfcim.org Site internet : www.cfcim.org Coordonnées de l’expert : Pôle CFCIM-UBIFRANCE Charafa CHEBANI, Directrice du Pôle CFCIM-UBIFRANCE Centre d'Etudes et de Recherches Economiques – Prospection Maroc Téléphone : +212 5 22 43 96 33 Fax : +212 5 22 20 01 30 E-mail : cchebani@cfcim.org Les Services de l'Ambassade de France Philippe BAUDRY, Chef du Service Economique Régional 1, rue Aguelmane SIDI ALI AGDAL 10 000 – RABAT MAROC Secrétariat : hind.chakha@dgtresor.gouv.fr Nicole TURON, Conseiller Economique - Adjointe au Chef du Service Economique Régional Téléphone : +212 (0) 537 68 98 17 Fax : +212 (0) 6 68 61 69 56

×