Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
Jeudi 2 octobre 2014
FICHE PAYS INDE
réalisée par Kamala GOVINDARAJAN
Director - Offi...
Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
Indicateurs socio-économiques:
Croissance du PIB : 5,7 % au 2e trimestre 2014
Le ryth...
Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
Infrastructures: Le développement des infrastructures peine à suivre le développement...
Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
l’expertise des entreprises en matière d’architecture, écoconstruction, matériaux, de...
Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
projets de développement hospitalier par des chaines comme Max Healthcare, Wockhardt ...
Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
Coordonnées de l’expert :
Kamala GOVINDARAJAN
Mail : kamala.paysdelaloire@gmail.com
T...
Emetteur : WTCNA
10sept2014
ICD 2014
World Trade Center Mumbai
World Trade Centre Complex
Cuffe Parade, Mumbai, Maharashtr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Icd2014 fiche pays_inde

376 vues

Publié le

Inde
info macro économiques

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
376
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Icd2014 fiche pays_inde

  1. 1. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Jeudi 2 octobre 2014 FICHE PAYS INDE réalisée par Kamala GOVINDARAJAN Director - Office of the Pays de la Loire Region in India Le café-pays Inde est animé par : Eric BOITTIN, Président de SERAP INDUSTRIES eboittin@groupeserap.com Avec l’expertise de : Kamala GOVINDARAJAN, directrice du bureau de représentation des Pays de la Loire au Tamil Nadu INFORMATIONS PAYS Informations-Pays : Avec un PIB en 2012 estimé à 1 842 Mds USD, l’Inde est la 10e puissance économique mondiale. L’Inde est un sous continent de 29 États (7 territoires de l’Union). Capitale administrative : New Delhi Villes (hors Delhi) connaissant un fort niveau de développement : Mumbai, Bangalore, Chennai, Hyderabad Villes secondaires importantes : Chandigarh, Trichy, Hosur, Coimbatore, Jaipur, Vadodara, 1/3 de la population contribuant aux ¾ du PIB; Urbanisation grandissante (croissance de + 2,47℅ en moyenne). Projet du nouveau premier ministre de créer de 100 nouvelles villes dans le cadre du programme national du renouveau urbain. Pays anglophone reconnaissant 26 langues officielles. Plus de 1635 langues répertoriées. Langue de communication courante = anglais.
  2. 2. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Indicateurs socio-économiques: Croissance du PIB : 5,7 % au 2e trimestre 2014 Le rythme de la croissance qui a baissé de plus de la moitié entre 2010 (11,6% début 2010) et 2014 (4,7 début 2014), reprend et le pays devrait connaître une croissance moyenne de 6,4 % en 2014 selon la banque asiatique de développement. Contribution des secteurs au PIB:  Services: 66.1% - moteur de croissance ; (croissance de +6,8% au 1er semestre 2014)  Industrie: 17% - croissance dans la production industrielle de 4% au 1er semestre 2014, après 2 ans de recul. Secteurs performants-électricité et construction  Agriculture: 16.9% - emploie 60% de la population active (croissance de +3,8%) ; Outre la reprise de ces secteurs, la hausse des exportations (reprise de la demande globale), l’amélioration des investissements dans le pays (+ 7% due à un optimisme auprès du nouveau régime politique) et de la consommation (+5%), ont eu un impact positif sur la performance de l’économie. Une évolution positive de la situation économique est également confirmée au niveau de la balance des paiements, de la réduction du déficit courant (1,7% du PIB) et de l’augmentation des réserves de change. Inflation de 9 à 10% depuis 3 ans (les prix à la consommation ont connu une augmentation moyenne de plus de 10% et le prix des fruits et légumes a augmenté de 30% en 2013). L’Union européenne demeure un partenaire commercial stratégique de l’Inde puisqu’elle apparaît à la fois comme le 1er importateur de produits indiens et son 1er fournisseur, avec un solde en faveur de l’Inde. Autre partenaires importants : Les USA, la Chine, les EAU, l’Allemagne, le Singapour, … Monnaie locale : roupie indienne (INR ou Rs.) Cours moyen en septembre 2014 : 1,00 EUR = 78 Roupies indiennes. L’Inde a vu sa monnaie se déprécier fortement (-20% de sa valeur contre le dollar entre mai et septembre 2013) face au ralentissement de l’activité économique. Système politique : Type de régime : Démocratie parlementaire bicamérale. Président actuel – M. Pranab Mukherjee ; Premier Ministre – M. Narendra MODI. Nouveau gouvernement depuis mai 2014 : Le mandat actuel du BJP, représentant la droite hindoue conservatrice, laisse entrevoir de meilleures perspectives – stabilité et meilleure gouvernance politique (avec pour but de valider rapidement les projets), reformes pro-industries et pro-investisseurs, reformes du régime fiscal envisagées. Main d’œuvre qualifiée : 2,5 millions de diplômés / an (main d’œuvre moins chère) – mais une faible employabilité des diplômés. Un investissement dans la formation continue s’avère nécessaire. Hausse également des salaires de la main d’œuvre qualifiée risquant aussi d’éroder l’avantage comparatif. Chômage : 7% de la population active. Apres l’agriculture, secteur de construction emploie la plus de main d’œuvre non qualifiée. Un pays de 1,272 habitants (Mars 2014) et jeune avec un âge moyen de 25 ans. Classe moyenne, éduquée, estimée à 200 millions de personnes, chiffre en croissance. Force motrice des transformations économiques, sociales et politiques.
  3. 3. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Infrastructures: Le développement des infrastructures peine à suivre le développement du pays. L'approvisionnement en électricité et en eau et les transports et surtout leur distribution, continuent à freiner la compétitivité économique du pays et la performance des industries. L’Inde a un déficit chronique de 10% de puissance électrique par rapport à ses besoins. Toutefois, dans le plan quinquennal en cours, l’État Indien prévoit € 750 milliards pour le développement des infrastructures. L’offre publique étant déficitaire, l’Etat recourt de plus en plus aux partenariats publics-privés de développement. Contexte rural important : Malgré l’émergence d’une classe moyenne très dynamique, ¾ de la population vit en milieu rural. Des problèmes demeurent au niveau de l’accès aux soins et à l’éducation (primaire et secondaire), de la pauvreté, l’écart important entre centres urbains et ruraux. Une grande disparité existe entre les États fédéraux. Dans ce contexte, l’éducation reste un levier de transformation important. La France et l’Inde : La France est le 3e investisseur (€ 14 Milliards) important après les USA (€ 21 Milliards) et le Japon (€ 19 Milliards). Plus de 750 entreprises françaises implantées en Inde sur tout le territoire, mais principalement dans les grandes métropoles (Delhi/Gurgaon/Noïda, Bombay/Pune, Bangalore, Chennaï et, de façon moins nette, Hyderabad, Ahmedabad, Calcutta…). Les entreprises françaises s’inscrivent parmi les premiers employeurs privés du pays ; elles emploient en Inde plus de 240 000 personnes qualifiées ou skilled jobs (150 000 salariés pour les sociétés japonaises). Cap Gemini emploie plus de 50 000 salariés, Sodhexo suit avec 48 000 salariés. De nombreuses entreprises enregistrent des taux de croissance bien supérieurs aux taux de croissance de leur secteur en Inde, qu’il s’agisse de Saint-Gobain (+ 25 % pour ses activités de verres plats, contre 10 % pour le secteur), de l’Oréal (+ 20 % à 30 % par an contre + 10 % pour le secteur), de Dassault Systems (+ 30 %), de Chryso (+ 20 % à 55 % en fonction des branches d’activité), etc. Entreprises françaises en Inde : Agroalimentaire : LACTALIS, Danone, Groupe Soufflet, SERAP.. Infrastructure et Industries : Alstom - Transport, Egis Rail, Veolia Transport, Keolis, Vicat, Roquette, Groupe Fives … Industrie automobile : Renault, Faurecia, Valeo, Michelin, Saint Gobain TIC : Steria, Capgemini… Aéronautique : Dassault Aviation, Thales, DCNS… Pharma : Sanofi, Pierre Fabre… Des secteurs porteurs : Energie :  Le secteur des énergies renouvelables développées par des acteurs privés est en pleine expansion qui enregistre une progression rapide. Dans le cadre de la mission solaire nationale, le gouvernement indien vise une production d’énergie solaire de 22 GW d’ici 2022, ce qui ouvre de bonnes perspectives aux entreprises du secteur. Alstom Renewables, Fonroche, Solaire Direct bien actives dans le secteur. Développement urbain :  30% de la population indienne habite dans des zones urbaines, la croissance de la population en villes devrait atteindre 50% d’ici 2050. L’annonce récente du gouvernement de la création de 100 nouvelles villes à travers le pays ouvre le secteur de la construction, aménagement urbain, matériel et BTP aux entreprises françaises. Le secteur de la construction connait déjà une croissance annuelle de 10,5 % en moyenne. Le gouvernement autorise également la participation par Investissement Direct Etranger (IDE) à 51%, ce qui rend le marché immobilier intéressant pour les investissements. L’Inde accueille
  4. 4. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 l’expertise des entreprises en matière d’architecture, écoconstruction, matériaux, design etc. pouvant accompagner des projets des développeurs importants.  Dans le domaine du service public, grâce à la dynamique lancée par les fonds JNNURM, les partenariats publics-privés et les projets de création de corridors industriels ouvrent de nouvelles perspectives. Plusieurs villes (Delhi, Bangalore, Nagpur, Mumbai…) ont lancé des appels d’offre pour moderniser leur réseau d’alimentation en eau potable, gestion des déchets urbains (Surat et Rajkot), éclairage public. Ces domaines voient déjà une forte présence française en Inde.  Transports et logistique –Avec 17 projets de métro en cours avec une forte présence française et projet de développement de tramway à l’étude, plusieurs opportunités pour les fournisseurs français se présentent aux fournisseurs. Dans le secteur ferroviaire, le gouvernement indien vient d’annoncer l’ouverture de la maintenance des réseaux aux acteurs privés. Le secteur de la logistique croît d’environ 15-20 %/an et devrait atteindre 350 Mds USD en 2015/2016. On constate déjà un accroissement de la présence du secteur privé (Port de Mundra, et de Ennore (qui a connu une croissance de 51% en 2013) et un développement des projets de Partenariats Public Privé sur 14 ports en Inde. Plusieurs projets de développement de plateformes logistiques et de parcs logistiques sont en cours dans lesquels l’offre française peut se positionner. Fabrication:  Avec la montée en puissance de la production industrielle indienne, le 12ème plan quinquennal 2012- 2017 prévoit un montant important d’investissements (de l’ordre de 1000 Mds USD) à réaliser en partenariat avec le secteur privé. Pour soutenir son développement industriel, le pays a besoin de technologies de pointe et de personnel qualifié, qu’il n’a pas encore la capacité de fournir en nombre suffisant. D’importantes opportunités d’affaires s’offrent ainsi aux entreprises françaises sur les segments suivants : Équipements lourds et sur mesure ; Machines-outils; Machines de TP ; Transmission mécanique ; Contrôle de qualité / essais / mesure, le découpage de précision (oxycoupage, découpage au plasma, au laser, au jet d’eau), au décolletage de précision, aux traitements thermiques… Les segments comme l’ingénierie et design, l’automatisation industrielle présentent également un intérêt. Alimentaire :  Le gouvernement emprunte auprès de la World Bank pour subventionner les investissements dans la chaîne du froid pour l’agriculture. Actuellement, 30% du lait et 40% des fruits et légumes sont perdus par manque d’équipement pour les conserver. L’offre dans les technologies, équipements agro-alimentaires et machinisme agricole ont un bon potentiel dans le pays également auprès des groupes industriels qui se modernisent et s’équipent (Dabur, Parlé Agro, ITC, Britannia…. L’importation des produits alimentaires est en plein essor et ont connu une croissance de + 49% en 2012-2013. L’Inde offre de nombreuses opportunités : la population est jeune, le taux d’urbanisation est de 30% et les experts observent un goût croissant pour les produits « occidentaux ». Les entreprises françaises pourraient se positionner davantage sur les vins, la biscuiterie, les huiles... TIC  L’Inde a un parc de 45 M de smartphones qui tend à se développer rapidement avec l’évolution de la 3G. Le pays compte plus de 170 M d’internautes (3ème pays en nombre d’internautes), dont plus de la moitié sont des utilisateurs sans fil via smartphones et clés 3G. La 4G demeure encore un marché de niche. Les opérateurs en Inde sont à la recherche de nouveaux services à valeur ajoutée et de contenus pour accroître la consommation de leurs utilisateurs. Plusieurs opportunités existent dans le divertissement (musique et jeux), et les services aux abonnés. Le développement très rapide de l’Internet mobile offre, par ailleurs, des opportunités dans les solutions de paiement et de sécurité associées aux nouveaux usages. Santé  Le secteur de la santé connait un taux de croissance annuelle de 9% et la contribution du secteur privé (qui représente près de 80 % des dépenses) aux soins de santé croit à un rythme très rapide. Plusieurs
  5. 5. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 projets de développement hospitalier par des chaines comme Max Healthcare, Wockhardt Hospitals, Fortis international Center for Robotic Surgery, Manipal Health Enterprises offre des opportunités aux entreprises françaises. L’Inde dépend fortement des importations des dispositifs et équipements médicaux, des appareils portatifs (appareils auditifs, pacemakers), des appareils thérapeutiques, du matériel d’orthopédie et de prothèse (articles et appareils d'orthopédie ou pour fractures, prothèses articulaires,…) ainsi que des appareils d’imagerie de diagnostic. Ces domaines représentent un bon potentiel pour l’offre française. Les salons professionnels: Agrotech Novembre 2014, India Steel Expo (Avril 2015), India Machine Tools Expo (Janvier 2015), Municipalika (Mars 2015), Medical Fair India (Mars 2015), Indian Pharma Expo (Octobre 2014), BES India, PlastIndia (Fevrier 2015), Fine Food India (Decembre 2015). Pratique des affaires & différences culturelles majeures : Prix : L’Inde est un marché très sensible au prix mais aussi à la bonne qualité. Patience : Il faut aborder ce pays avec une vision de long terme. Préparez vous à vous investir dans la durée sur le marché indien car les partenariats prennent du temps à se développer et à aboutir. Pays de diversité et de contrastes : L’Inde est un pays de diversité importante (des religions, des langues, des traditions, des pratiques d’affaires variées). Sachez que chaque région de l’Inde a une structure sociale et une pratique d’affaires différente. Malgré le niveau de développement de certaines villes, les coupures électriques, pannes mécaniques, informatiques, réseau internet défaillant sont des facteurs courant. Privilégier un sens de la relation avec vos interlocuteurs indiens : Les indiens apprécient le sens du contact avec leur interlocuteur, ils auront tendance à privilégier la relation plus que la tâche. Il est donc important d’instaurer une bonne relation afin de mener les projets de façon plus fluide. Pour les indiens, être amical avec ses collègues n’empêche pas de travailler avec eux. Pays de tradition orale où il faut privilégier la communication orale et l’écoute: Plutôt que dépendre de l’écrit, cultivez l’habitude de répéter, et redire les messages importants. Pour les indiens, la répétition est une clé de mémorisation et de compréhension importante. De leur côté, il arrive souvent que les réponses ne soient pas formalisées par l’écrit et qu’ils ne se sentent pas contraints par ce qui est indiqué dans un texte, à cause de la prédominance de l’oral, dans leur culture. Respect de la hiérarchie chez les indiens: Les Séniors ont une place de respect au sein de la famille et de l’entreprise, pour leur savoir faire. Les indiens sont élevés à respecter l’expérience des personnes plus âgées ou d’un niveau hiérarchique plus élevé au travail, source de sagesse et d’expertise. Plutôt que de prendre une décision de façon autonome et indépendante, les managers auront tendance à laisser leurs supérieurs réagir sur un sujet. Leur esprit du groupe et de la communauté les oblige aussi à se comporter de façon à ce que le maximum de personnes du groupe arrive à un consensus, avant d’exprimer leur avis personnel. Être anglophone ne veut pas dire qu’on arrive à se comprendre facilement en communiquant en anglais. Assurez-vous de la bonne compréhension des échanges au quotidien. La langue de communication n’est peut être pas maitrisée par vos interlocuteurs. 3 saisons importantes: chaude, humide et fraîche. Les mois d’avril et mai sont les plus chauds (40°C à 45°C). L'automne et l'hiver sont les meilleures saisons pour se rendre en Inde.
  6. 6. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 Coordonnées de l’expert : Kamala GOVINDARAJAN Mail : kamala.paysdelaloire@gmail.com Téléphone : 00 91 98840 24 139 Les cafés-pays sont organisés en partenariat avec le World Trade Center Nantes Atlantique, réseau d’entreprises actives à l’international Contacts utiles : Bureau du Conseil Regional des Pays de la Loire en Inde Pays de la Loire Région India Office No 27 (old)/66 (new), 3rd Street Abhiramapuram Chennai - 600 018, Tamil Nadu, India Tel: +91 44 4238 5137 / Mobile: +91 98840 24139 Mail :pdlcofficechennai@gmail.com UBIFRANCE Inde 2/50E Shantipath, Chanakyapuri, New Delhi, India Tel: 00 91 (11) 43 19 63 00 inde@ubifrance.fr Chambre de Commerce & d’Industrie Franço-Indienne en Inde Shweta Pahuja, Trade Advisor Indo-French Chamber of Commerce & Industry French Bank Building, 4th Floor, 62,Homji Street, Fort, Mumbai-400 001 Tel : 022-66104758 Fax :022-66104759 Email: shweta.pahuja@ifcci.org.in Skype: shweta_pahuja Website: www.ifcci.org.in
  7. 7. Emetteur : WTCNA 10sept2014 ICD 2014 World Trade Center Mumbai World Trade Centre Complex Cuffe Parade, Mumbai, Maharashtra, 400 005 India �+ 91.22.66387272 �+ 91.22.22180823 / 8385 www.wtcmumbai.org World Trade Center Pune 1 Kharadi, Opp. EON Free Zone, MIDC Knowledge Park, Pune, India 411014 �+91.20.6611.9999 �+91.20.6647.3201

×