Céline THIBAUT
     Née en 1983, l’auteur a grandi dans la région Rhône-Alpes.   A 25 ans, rêve et écriture trottent dans l’esprit de ...
   Les racines de la perle   Roman Fantasy co-écrit avec Sylvain    Portelance (2011)   Au royaume de Borean, le souve...
La vie que je choisisRoman Contemporain(2011)Et si on vous donnait la possibilité derevenir dans votre passé ? De voir les...
Le Soupir des ÂmesRecueil de 2 nouvellesFantastiques (2012)1ère novela : Les Portes de lOubliLa mort nous laisserait-elle ...
Et Pourtant Je l’Aimais– En Plein Cœur duGévaudanLa bête du Gévaudan n’est pas unmythe mais bien une réalité …Liana, jeune...

   L’auteur: Céline Thibaut (née en 1983), et précise que rien ne la présageait à devenir auteure, à                   pa...
   Voilà un petit roman contemporain attachant écrit par une jeune auteure :                          Céline Thibaut que ...
   Je souris. Même quand je sens la mort m’attirer àChronique de        elle, Bonnie me fait rire.Damien Dhondt         ...
   Comment décrire ce livre ? Déjà, il est très petit, à peine 100                         pages et je lai lu en une peti...
   Les anges sont-ils tous ces créatures bénéfiques qui veillent sur nos vies en secret? Pas si simple,                  ...
Chronique de            J’ai rencontré en juin chez des amis                         communs cette jeune auteur(e) etThie...
Communiquer avecl’auteur                      Sur son site :                      http://ivre.de.livre.chroniqu         ...
Rencontres etDédicaces                      A Consulter sur le site de                               l’auteur :          ...
Dossier de presse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier de presse

467 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
467
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de presse

  1. 1. Céline THIBAUT
  2. 2.  Née en 1983, l’auteur a grandi dans la région Rhône-Alpes. A 25 ans, rêve et écriture trottent dans l’esprit de Céline THIBAUT malgré que rien ne présageait la possibilité qu’elle devienne un jour auteur : manque d’études, de diplômes, enchaînements de petits boulots etc. Mais sa passion pour la lecture de roman contemporain et d’héroïque fantaisie vont lui donner l’envie d’écrire son premier roman Les racines de la perle en collaboration avec Sylvain Portelance. Céline THIBAUT signe avec La Vie que je choisis son deuxième ouvrage publié aux éditions Edilivre. Celui-ci sera réédité avec une préface de Pierre Brulhet. Elle se penchera ensuite dans l’écriture fantastique et vont naître Les portes de l’oubli ainsi que Seulement un souffle, deux novelas préfacées par Céline Guillaume et Adeline Neetesonne dans un seul et même recueil intitulé Le Soupir des Âmes. Sa passion pour les histoires de la bête du Gévaudan, la conduira dans cette région pour faire des recherches et de là va naître Et Pourtant Je l’Aimais – En plein Cœur du Gévaudan. …Céline Thibaut sait où elle va et nous la suivons aveuglément… Céline Guillaume (écrivain) ------- …Céline Thibaut ne manque pas dimagination… Adeline Neetesonne (écrivain) ------- …Céline Thibaut entre sur la pointe des pieds dans l’univers des écrivains, des vrais et je ne serais pas surpris que l’on reparle d’elle très bientôt comme un auteur à part entière porté par un public qui pourrait bien lui être fidèle… Pierre Brulhet (écrivain) ------- …Céline Thibaut (née en 1983), et précise que rien ne la présageait à devenir auteure, à part peut-être sa passion pour la lecture. Transfert réussi pour ce que j’ai pu en juger!... Mélusine (chroniqueuse littéraire) ------- …Bravo à Céline Thibaut qui signe à 25 ans son premier roman en tant quauteur unique. Elle avait précédemment écrit un roman en collaboration avec Sylvain Portelance : « Les racines de la perle »… Pierre Thiry (écrivain) ------- …nhésitez pas à découvrir cette auteure, elle a du talent !... Bibliothèque-Quilittout (chroniqueuse littéraire) ------- … A travers les pages, on ressent toute lhumanité et lâme de lauteure… Simon Oeriu (écrivain) ------- … j’avoue avoir été fasciné par l’imagination de Céline, son sens des dialogues et la profondeur de ses personnages… Thierry Sportouche (écrivain)
  3. 3.  Les racines de la perle Roman Fantasy co-écrit avec Sylvain Portelance (2011) Au royaume de Borean, le souverain se meurt. Le vieux Lorian voyant ses derniers jours arrivés décide alors denvoyer son plus vieil ami et valeureux guerrier elfe, Thorin, chercher sa fille cachée et unique héritière, Brunilde. Ignorant tout de sa filiation royale, la jeune femme se verra entraîner dans un tourbillon daventure où elle sera confrontée aux intrigues du pouvoir et de la cour mais aussi à lamitié et à lamour. Elle découvrira également le passé de sa mère et sera amenée à porter secours à son nouveau peuple. Aventures, étranges créatures, rencontres inattendues, rien ne lui sera épargné, seul le courage et la fidélité de ses compagnons laideront à faire face aux nombreux obstacles qui lattendent .
  4. 4. La vie que je choisisRoman Contemporain(2011)Et si on vous donnait la possibilité derevenir dans votre passé ? De voir leserreurs que vous avez commises.Samuel Chavignet se réveille dans lachambre dune maison médicalisée,seul, la mémoire vide, victime dunemaladie neuro-dégénérative. Queressentons-nous lorsque nous nousretrouvons sans aucun souvenirs ? Samaladie va lui offrir la compagniedune amie imaginaire qui saura luiapporter une réponse à toutes sesquestions en abordant la vie sous unautre angle... Imaginez que lon vousdonne lopportunité de changer votredestin et de trouver peut-être lebonheur !
  5. 5. Le Soupir des ÂmesRecueil de 2 nouvellesFantastiques (2012)1ère novela : Les Portes de lOubliLa mort nous laisserait-elle une seconde chance… ?Plus d’une année a passée quand Selen, une jeunefemme de 26 ans émerge d’un coma profond.Malgré l’aide de Julie et Alyne, ses deux plus prochesamies, son retour à la vie ne s’effectue pas sans heurt.Après une courte période d’amnésie, la jeune femme neparvient pas à reprendre pied dans l’existence qui étaitla sienne. C’est alors qu’un monde mystérieux s’ouvreà elle.Régulièrement, un homme étrange et ténébreux luiapparaît depuis son réveil.D’où viennent ces blessures quand elle sort du sommeilau petit matin ?D’autant plus que de terribles meurtres sont commisdans la ville ces nuits là …2ème novela : Seulement un souffleDepuis la perte de Franck, son compagnon, Morganese débat dans les méandres de son désespoir. Malgré lesoutien de ses amis Adela et Isaac, elle n’arrive pas à seraccrocher à la vie et tente à plusieurs reprises de sedonner la mort, seule solution pour elle de rejoindrel’amour de sa vie. Moult tentatives avortées car elle seréveille le lendemain matin fatalement dans son lit.Deviendrait-elle folle ? La mort lui tournerait-elledélibérément le dos ? Un homme étrange et ténébreuxfera apparition dans sa vie et lui apportera toutes lesréponses dont elle a besoin.Sa vie basculera par un choix important : persister àvouloir en finir avec la vie ou se battre pour sauvercelle de ses amis…
  6. 6. Et Pourtant Je l’Aimais– En Plein Cœur duGévaudanLa bête du Gévaudan n’est pas unmythe mais bien une réalité …Liana, jeune étudiante mène une vienormale, fort amusante avec lespéripéties de son amie nymphomane,jusqu’au jour où plusieursmeurtres sont commis dans la régiondu Gévaudan qui, d’après lesenquêteurs, seraient de simplesattaques d’animal sauvage.Sa rencontre avec trois nouveauxarrivants va bouleverser sa vie…Ce roman a pour particularité d’êtredoté d’une partie fiction, et d’unepartie historique basée sur desrecherches menées dans la région, surla bête du Gévaudan.
  7. 7.
  8. 8.  L’auteur: Céline Thibaut (née en 1983), et précise que rien ne la présageait à devenir auteure, à part peut-être sa passion pour la lecture. Transfert réussi pour ce que j’ai pu en juger!Chronique de  Le livre: Samuel Chavignet se réveille dans une maison médicalisée. Que fait-il ici? C’est une infirmière qui le lui apprend: il souffre d’une maladie neuro-dégénérative. La mémoire lui échappe. Il ne se rappelle plus de rien. Vide. Seul. Autour de lui n’évoluent plus que des blousesMélusine blanches… et une jeune fille rousse, toute habillée de noir, qui rit sans raison. Et qu’il est le seul à voir. Cette jeune fille, Bonnie, lui propose alors de faire des bonds dans le passé. De revivre certains épisodes de cette vie qu’il a oublié, et de les revivre, peut-être sous un autre angle.  Quel plaisir que cette lecture! On a d’abord un pincement au coeur en pensant à cet homme qui se réveille en ayant tout oublié, y compris sa maladie elle-même. Et puis, le tourbillon Bonnie débarque. Elle se moque de lui gentiment, lui apprend ce qu’est le style gothique qu’elle a revêtu, le traîne à un concert de rock. C’est une véritable bouffée de fraîcheur qu’elle lui apporte, et même si elle n’existe que dans sa tête et qu’il met du temps à se laisser faire, il se plie volontiers à ses jeux et ses voyages dans le temps. Dans le même temps, on redécouvre avec Samuel des épisodes de sa vie dont il n’a parfois pas lieu d’être fier, les femmes qu’il a aimées, le travail qu’il a exercé, et le mystère se dissipe, petit à petit. Et si finalement Bonnie n’était pas qu’une pure invention d’un cerveau malade?  La note de Mélu:  Une lecture étonnamment riche en émotion pour si peu de pages.  Mélu: La Vie que je choisis a pour point de départ une maladie qui rappelle la maladie d’Alzheimer. Comment vous est venue l’idée d’exploiter ce sujet plutôt grave pour en faire quelque chose d’aussi vivant ?  Céline Thibaut: Le père dun ami est victime dune maladie de ce genre ce qui ma disons un peu poussé à écrire sur le sujet. Je dirais que cest une sorte dhommage que j’essaie de lui rendre à travers les mots. Son fils est une personne qui a beaucoup dhumour et cela fait beaucoup de bien au malade, jai opté alors de même pour mon roman histoire de pas tomber dans le mélodrame.  Mélu: Outre le mystère d’une vie que Samuel doit redécouvrir, votre livre évoque aussi la froideur d’un hôpital prêt à l’interner, ou la confrontation entre deux générations, beaucoup de pistes pour un livre relativement court. Avez-vous eu envie de développer davantage ces thèmes (on pourrait savoir ce qu’il advient d’Emilie linfirmière, ou même de Bonnie) ou était-ce un choix d’opter pour une histoire plus concise ?  Céline Thibaut: Tout dabord, le fait que le livre soit petit était totalement volontaire mon but étant de faire découvrir la lecture a des personnes qui ont la tête qui tourne devant un bouquin de 700 pages. :) Cela a été une réussite car jai reçu une belle quantité de messages me remerciant de leur avoir fait aimer la lecture. Cest le plus beau compliment quon puisse me faire, cest encore plus agréable à lire quune bonne chronique. :) Sinon, La vie que je choisis va être réédité avec une belle couverture, etc... mais surtout avec des paragraphes supplémentaires. Je voulais créer une réelle amitié entre Samuel et Emilie.  Mélu: Votre premier roman relevait de l’heroic fantasy, La Vie que je choisis côtoie le fantastique : lequel de ces registres préférez-vous et y a-t-il d’autres genres qui vous tentent ?  Céline Thibaut: Sans aucune hésitation le fantastique. Jaime bien sûr lhéroïc fantasy, surtout à lire mais je sens plus à laise dans le contemporain. Il y a dautres genres qui me tentent bien entendu comme le Bit-Lit et dailleurs, deux romans vont paraître en 2012 dans ce nouveau genre (pour le premier qui va sortir, il y a une très gentille préface de Céline Guillaume). Jaime me diversifier.  ***  Un grand merci d’abord au Club de Lecture qui m’a soufflé le titre de ce livre, et à Céline Thibaut pour sa gentillesse, sa dédicace et sa disponibilité pour mes questions. Petit souvenir, que j’avais déjà mis mais avouez que nous le valons bien…
  9. 9.  Voilà un petit roman contemporain attachant écrit par une jeune auteure : Céline Thibaut que je suis ravi davoir découvert grâce à ce livre.Chronique de Pierre   Le narrateur un homme de soixante-six ans, Samuel Chavignet. Il se retrouveThiry pensionnaire dans la maison de retraite médicalisée de Bourg-en-Bresse car il est atteint dune maladie du cerveau qui lui provoque des troubles de mémoire, mais pas seulement... Il doit faire aussi face à dautres symptômes et cest tout lobjet de cette narration ! Périodiquement Samuel reçoit la visite dune pétillante jeune fille rousse : Bonnie. Grâce à elle il se met à visiter son passé, à revenir sur des lieux où il a vécu, mais aussi à découvrir tous ceux que sa morne vie de bureaucrate (il était actuaire dans un gratte-ciel Lyonnais) lui avait fait éviter. Ce court roman de 97 pages devient alors un feu dartifice de petits croquis évocateurs plongeant dans le passé : de Disneyland à Versailles, dun concert des Creedence Clearwater revival le 16 août 1969 à Woodstock à une représentation de lOpéra Motezuma de Vivaldi... Trouvaille astucieuse que ce procédé narratifs qui ouvre la porte aux rebondissements les plus inattendus.  Les personnages secondaires Natacha et Emile sont charmantes de vérité jai eu le sentiment quil sagissait daides-soignantes ou dinfirmières que jaurais pu rencontrer dans la réalité.   Cest une belle idée sensible et audacieuse qua eu Céline Thibaut à se confronter ainsi avec la maladie et le tragique de lexistence. Le roman est écrit dans un style à lélégance discrète, une prose svelte avec juste ce quil faut de petites naïvetés pour donner à ce regard une grande et profonde sensibilité. Une lecture que je vous conseille : le livre se lit rapidement avec un zest de frisson et de surprenant.  Bravo à Céline Thibaut qui signe à 25 ans son premier roman en tant quauteur unique. Elle avait précédemment écrit un roman en collaboration avec Sylvain Portelance : « Les racines de la perle »  Céline Thibaut auteur de "La vie que je choisis"  Rêve et écriture trottent dans lesprit de Céline THIBAUT. Rien ne pouvait laisser supposer quelle devienne un jour auteur car elle na pas fait beaucoup détude et elle na guère de diplôme. Cependant ses passions pour la lecture et lécriture lont poussé à publier un premier roman: "Les Racines de la perle" rédigé à quatre mains avec Sylvain PORTELANCE, et un deuxième (ici chroniqué) "La Vie que je choisis".
  10. 10.  Je souris. Même quand je sens la mort m’attirer àChronique de elle, Bonnie me fait rire.Damien Dhondt   Dans la maison de retraite médicalisée un patient s’éveille. On l’a informé qu’il se nommait Chavignet et qu’il souffrait d’une maladie neuro-dégénératrice, ce qui explique sa mémoire défaillante. Le voici donc dépourvu de passé, n’ayant plus à attendre que la mort. Mais qu’elle est cette singulière visiteuse ? Une jeune fille rousse habillée en noir l’emmène explorer son passé dont il ne se souvient plus. De Disneyland au festival de Woodstock la dénommée Bonnie lui fait découvrir des tranches de son existence. Quel but poursuit-elle et qui est-elle vraiment ? Ce court roman s’intéresse sous une perspective fantastique à la valeur de l’existence reposant sur des souvenirs. Leur absence nécessite ici l’intervention d’un tiers à l’identité énigmatique. Personnellement j’avais deviné. Mais la rupture dans la narration surprend efficacement.
  11. 11.  Comment décrire ce livre ? Déjà, il est très petit, à peine 100 pages et je lai lu en une petite soirée.Chronique de Plume Cest lhistoire de Samuel Chavignet qui se réveille dans lade Cashmere chambre dune maison médicalisée et voit une jeune fille, Bonny. Il va passer de très bon moment avec cette jeune fille, même si le personnel de la maison médicalisée le prend pour un fou, et ce sont leurs aventures que nous suivrons tout au long de ce livre. Jai trouvé lhistoire de ce roman vraiment très intéréssante, car le thème porte sur la vie après la mort. Je trouve ce sujet vraiment très intéressant car chacun peut avoir un avis différent. Jai beaucoup apprécié ce livre, la lecture est très rapide et agréable. De pus, ce livre est divisé comme un journal intime cest vraiment très plaisant à lire. Lécriture de lauteur est agréable, et malgré quelques phrases ou passages répétitifs, lensemble nest pas lourd. Cétait un peu comme une lecture au coin du feu quon aime réellement sans réfléchir, sans se poser de question, juste en appréciant. Lhistoire est très bien trouvée, et on peut se demander si ce nest pas quasiment une histoire vraie. Je me suis beaucoup attachée aux deux personnages mais surtout à Samuel car cest plus de lui quil est question, ça peut rappeler ses propres grand-parents. En résumé, je pense que cest un livre qui peut plaire à tout le monde car cest une lecture vivante, sans prise de tête et très courte ! Ne vous fiez pas à la couverture ou au nombre de pages surtout car ce roman a vraiment du potentiel. Je vous laisse sur ces quelques mots car je ne voudrais pas dévoiler lhistoire étant donné quelle est courte, mais je vous le recommande vivement, nhésitez pas à découvrir cette auteur, elle a du talent !
  12. 12.  Les anges sont-ils tous ces créatures bénéfiques qui veillent sur nos vies en secret? Pas si simple, comme on le découvre dans les deux novelas qui composent ce livre.Chronique de  Les Portes de l’oubli: un accident de voiture a plongé Selen dans le coma pendant un an. A son réveil, elle ignore qui elle est, ainsi que qui sont ces deux jeunes femmes près de son lit, cet homme, puis cet autre. Elle apprend enfin qu’il s’agit de ses amies Julie, médecin, et Alyne,Mélusine inspecteur de police. Elle est moins ravie d’apprendre qu’elle a aussi été visitée par son compagnon et son amant. Elle ne se reconnaît pas vraiment dans cette vie… Et alors que son amie Alyne est très nerveuse suite à une série de meurtre très violents, Selen s’inquiète des apparitions d’un mystérieux homme en noir qui s’introduit chez elle pendant son sommeil, et des blessures qui lui apparaissent à son réveil.  Seulement un souffle: Morgane ne supporte plus de vivre depuis la mort de son compagnon Franck. Après une lettre d’adieu à ses amis, elle saute dans le vide. Le visage de Franck lui apparaît pendant sa chute… et la voici allongée dans son lit. Lui serait-il impossible de mourir? Elle refuse le soutien de son ami Adela et fuit carrément Isaac, l’ami de Franck. Mais Adela a soudain d’autres priorités: Elio, le nouveau collègue d’Isaac, est tout à fait à son goût. Mais celui-ci se conduit de manière très étrange, presque menaçante, avec Morgane. Et il laisse entendre qu’il sait pourquoi elle ne parvient pas à mettre fin à ses jours.  Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en ouvrant le dernier livre de Céline Thibaut, la couverture me paraissait juste superbe. Je dois avouer que le sujet des anges déchus n’est pas un domaine qui m’attire spontanément et sur lequel je n’avais pas beaucoup lu. Je suis donc restée un peu perplexe lorsque j’ai vu débarquer ces créatures dans chacune de ces deux histoires. Je suis même allée faire quelques recherches pour en trouver les origines, et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise de l’authenticité des sources bibliques des personnages créés par Céline Thibaut. Saisissant un personnage secondaire du surnaturel religieux, l’auteur a su en faire un personnage de roman fantastique moderne qui n’a rien à envier à tous ceux qui envahissent nos rayons de librairie ces temps-ci et en cela, elle m’a bluffée. D’autant plus qu’à partir d’un personnage aussi banalisé que l’ange, elle en fait un personnage sombre, complexe, véritablement exclu du monde mystique ainsi que de celui des humains. Les intrigues, quoique très portées sur des personnages féminins perturbés et des trajets en voitures bien peu sécurisants, sont convaincantes: l’action file, les rebondissements font mouche, et j’ai particulièrement apprécié la mise en scène quasiment burlesque de l’immortalité de Morgane ainsi que le huis-clos qui se referme sur les amis de Selen. Là où Céline Thibaut est la plus douée, c’est dans la description de cet entre-deux, ce moment où un personnage qui pourrait être nous sent la réalité lui échapper, le monde qu’il connaît vaciller, ne plus lui être familier. L’amnésie de Selen et le recul sur sa propre vie qu’elle lui permet de prendre m’a tout particulièrement touchée. Quand à Morgane, c’est la description de son deuil qui m’a le plus embarquée. Ce qui m’a un peu gêné, c’est d’avoir l’impression d’être face à une ébauche. Tout va un peu trop vite. Selen accepte un peu vite l’identité de son mystérieux visiteur (pour ma part, j’aurais commencé par appeler la police pour signaler un pervers dangereux), tout comme elle accepte un peu vite le rôle surnaturel qu’il lui confie. Alyne lui révèle un peu trop facilement les conclusions de ses enquêtes (le secret de l’instruction mériterait un peu plus de discrétion). Morgane découvre un peu trop facilement la véritable nature d’Elio et là aussi, l’accepte un peu trop vite (il faut quand même se méfier de tout ce que l’on trouve sur internet, ma petite Morgane…). Mais pour moi, ce n’est pas un défaut car en fait, ces deux histoires sont tout bêtement trop courtes: on aimerait se plonger dans l’enquête surnaturelle d’Alyne, dans les combats nocturnes de Selen, dans les recherches et le cheminement de Morgane. Là où le livre passait vite sur certains sujets, j’avais besoin d’un temps d’adaptation. De nombreuses questions restent sans réponse, comme les différences entre les anges, leurs pouvoirs exacts, leur manière de vivre au côté des humains… Sur un sujet que je ne connaissais pas, ce livre m’a ouvert l’appétit, et je suis un peu restée sur ma faim : je serai ravie de retrouver ces anges déchus dans une histoire plus approfondie qui me permettrait de passer plus de temps en leur compagnie.
  13. 13. Chronique de  J’ai rencontré en juin chez des amis communs cette jeune auteur(e) etThierry Sportouche j’ai acheté ce petit bouquin. Je viens de le finir et j’avoue avoir été fasciné par l’imagination de Céline, son sens des dialogues et la profondeur de ses personnages. Si vous êtes amateur de l’univers gothique ou vampire, si vous aimez Nightwish, cette novella (à mi chemin entre la nouvelle et le roman) est pour vous ! A soutenir absolument : c’est un livre fabriqué à la maison (ceci explique d’ailleurs quelques problèmes de maquette et d’orthographe mais qui ne nuisent en rien à la qualité de l’histoire !).
  14. 14. Communiquer avecl’auteur  Sur son site :  http://ivre.de.livre.chroniqu es.over-blog.com/   Facebook :  http://www.facebook.com/c eline.thibautauteur
  15. 15. Rencontres etDédicaces  A Consulter sur le site de l’auteur :  http://ivre.de.livre.chroniqu es.over-blog.com/

×