Définition de bilan completo martin

335 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
335
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Définition de bilan completo martin

  1. 1. UNIVERSIDAD ALAS PERUANAS FACULTAD DE CIENCIAS EMPRESARIALES ESCUELA ACADÉMICO PROFESIONAL DE TURISMO, HOTELERÍA Y GASTRONOMÍA ECOLE: TURISMO,HOTELERIAY GASTRONOMICO COURS: COMMERCIAL FRANÇAIS ENSEIGNANT: ROGGER ARBULÚ ÉTUDIANTS: QUISPE SANTOS HITALO CESAR JUNIOR RANAYCUNA PINTADO HANSYELO LIZANA GUERRERO MARTIN PURIZACA ANNÉE : 2014
  2. 2. I. ÉTATS FINANCIERS Les états financiers présentés dans les ressources ou profits pesos constants générés dans le fonctionnement, les principaux changements dans la structure financière de l'entité et son reflet ultime de la trésorerie et des placements temporaires à travers une période déterminée. Le terme «dollars constants» représente pesos de pouvoir d'achat à la date du bilan (l'an dernier cas signalé des états financiers comparatifs). Les États financiers, également dénommés états comptables, des rapports financiers ou des comptes annuels, rapports sont utilisés par les institutions pour faire connaître la situation économique et financière et les changements que connaît la même à une date ou période déterminée. Ces informations sont utiles pour l'administration, gestionnaires, des régulateurs et autres types de parties prenantes comme les actionnaires, créanciers ou propriétaires. La plupart de ces rapports constituent le produit final de la comptabilité et sont élaborés conformément aux principes comptables généralement acceptés, des règles comptables ou des normes de l'information financière. La comptabilité est exécutée par les comptables publics que, dans la plupart des pays du monde, doivent être enregistrées dans des organismes de contrôle publics ou privés pour pouvoir exercer la profession L'analyse des États financiers implique une comparaison des résultats de l'entreprise dans le temps, ainsi qu'une comparaison avec d'autres compagnies qui participent dans le même secteur. Cette analyse est menée pour identifier les points forts et les faiblesses de l'entreprise. RÔLE DES ÉTATS FINANCIERS  Fournissent des informations aux propriétaires et les créanciers de l'entreprise sur la situation actuelle de celle-ci et son exercice financier précédent.  Les états financiers fournissent modèles souhaitables pour la planification financière.
  3. 3. OBJECTIF: L'objectif des états financiers, est fournir des informations sur le patrimoine de l'émetteur à une date et l'évolution économique et financière pour la période qui couvrent, pour faciliter la prise de décisions économiques. On estime que l'information à être fournie dans les états financiers devrait porter sur les aspects suivants de l'organisme émetteur:  Sa situation patrimoniale à la date des États  Un résumé des causes du résultat pédale d'expression sur cette période;  l'évolution de leur patrimoine pendant la période;  L'évolution de sa situation financière de la même période,  Autres faits qui aideront à évaluer les montants, moments et incertitude des futurs flux de trésorerie des investisseurs En outre à travers les états financiers, les entreprises peuvent avoir une idée réelle de leurs bénéfices, fonctionnement économiques et mouvements comptables. Certains États financiers 1. BILAN GENERAL: C'est un document comptable qui reflète la situation financière d'une entité économique, soit d'une organisation publique ou privée, à une date déterminée et qui permet d'effectuer une analyse comparative de la même; comprend le actif, du passif et du capital comptable. Document comptable qui reflète la situation patrimoniale d'une entreprise à un moment du temps. Se compose de deux parties, actif et passif. L'actif échantillon des éléments patrimoniaux de l'entreprise, tandis que le passif détaille son origine financier. La législation exige que ce document soit image fidèle de l'état du patrimoine de l'entreprise. Il est formulé en accord avec un format et un critère standard pour que les informations de base de l'entreprise puisse être obtenue uniformément comme par exemple: position financière, capacité de lucratif et sources de mouillage. L'actif est souvent être subdivisé en immobilisations et actif circulant. Le premier comprend les biens meubles et immeubles qui constituent la structure physique de l'entreprise, et le deuxième la trésorerie, les droits de recouvrement et des marchandises.Dans le passif se distingue entre ressources propres, passif à long terme
  4. 4. et passif circulant. Les premiers sont des fonds de la société (capital, les réserves); le passif à long terme ce constituent des dettes à long terme (emprunts, obligations), et le passif à court terme sont capitaux extérieurs à court terme (crédit commercial, dettes à court). Il existe différents types de bilan selon le moment et le but. C'est l'État fondamental démonstratif de la situation financière d'une entreprise, à une date déterminée, établi en accord avec les principes comptables de base gouvernementale qui comprend l'actif, du passif et du capital comptable. Certains états financiers: 1.1 SITUATION FINANCIERE PROJETEE Déclaration à une date ultérieure ou de la période, sur la base des estimations de transactions qui ne sont pas encore faites; Il a été estimé qui accompagne souvent un budget; état pro forma. 1.2. ÉTATS FINANCIERS VÉRIFIÉS Ceux qui sont passés par un processus d'examen et de vérification de l'information; Ce test est effectué par les comptables publics indépendants qui expriment enfin un avis sur la sincérité de la situation financière, les résultats d'exploitation et les flux de trésorerie que la société présente ses états financiers dans un exercice particulier. 1.3. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Ceux qui sont publiés par des sociétés juridiquement indépendantes qui montrent la situation financière et le résultat comme si les activités des sociétés étaient une seule entité juridique. COMPOSANTES DU BILAN GÉNÉRAL:  Actif: concerne tout ce qui lui appartient à l'entreprise et classées selon leur degré de liquidité, c'est-à-dire la facilité avec laquelle peuvent se transformer en espèces.  Actif courant: sont ceux actifs avec un degré de liquidité (ceux qui peuvent se transformer en espèces en une période maximale de un an, à savoir le cycle normal d'opération d'une entreprise.
  5. 5.  Caisse et banques: représente l'effectif de l'entreprise (dans la même entreprise ou dans des banques). Cet actif est de 100 % de liquidité.  Comptes débiteurs: sont le produit des ventes au crédit et constituent les montants qui l'entreprise va recevoir en paiement de leurs clients (débiteurs).  Autres comptes débiteurs: sont comptes débiteurs produit aucune transaction différente au tirage d'activité (location d'un environnement propriété de l'entreprise).  Inventaires: représentent des stocks de la société dans son entrepôt, pouvant être intrants, matière première, produits en cours et de produits finis, en fonction du tirage l'entreprise (entreprise productrice, commerciale ou de services).  Frais payés d'avance: été paiements où l'entreprise réalise par avance par un produit ou service utilisé à l'avenir (assurances, loyers).  Actif non courant: sont ceux actifs avec un degré moindre de liquidité (ceux qui peuvent se transformer en effectif dans un délai plus à un an). Parmi eux figurent les actifs fixes (terrains, immeubles, machines, équipements) et l'amortissement.  Actifs fixes: sont le terrain, bâtiments (Immeuble), machines et mobilier propriété de l'entreprise.  Dépréciation: représente l'usure des actifs fixes propriété de l'entreprise, par son utilisation dans le temps. Le seul actif fixe n'est pas amorti est le terrain.  Passif: ce sont les obligations qu'elle a entreprise pour avec des tiers (sauf propriétaires). Sont classés selon le délai dans lequel doit honorer cette obligation et se divisent en passif courant et passif non courant.  Passif courant: sont celles dettes qui doivent être respectés dans le court terme (un an au maximum). Il est: fournisseurs, banques, employés, État, entre autres.  Fournisseurs: ce sont les obligations qu'elle a entreprise pour avec leurs fournisseurs, par les crédits que ces lui ont accordé.  Banques: sont les dettes de l'entreprise avec les banques par des prêts à court terme que ces lui ont accordé.
  6. 6.  Employés: sont les dettes de l'entreprise avec ses employés (travailleurs) au titre des traitements, gratification, avantages sociaux, entre autres.  État: sont les dettes de l'entreprise avec l'État par le paiement des taxes.  Passif non courant: sont celles dettes qui doivent être respectés dans le long terme (plus d'un an). On ont hypothèques, détenteurs d'obligations, entre autres.  Hypothèques: sont des dettes à long terme de l'entreprise avec des entités financières par quelque crédit hypothécaire.  Détenteurs de titres: sont des dettes à long terme de l'entreprise avec des investisseurs d'obligations émises par cette.  Patrimoine: sont les obligations de l'entreprise avec actionnaires. Il est: capital et utilitaires cumulées.  Capital: représente l'investissement initial et de contributions ultérieures effectuées par des propriétaires ou actionnaires de l'entreprise pour la constitution et opération de même.  Utilitaires cumulées: sont des bénéfices l'entreprise va tenant dans le temps des quelles seront accumulés. Ces peuvent capitaliser (convertie en capital) ou diffusées aux propriétaires à travers le paiement de dividendes.  CLASSES DE COMPTES a. DÉCLARATION Document comptable montrant les résultats d'exploitation (bénéfice, perte et surplus restant) d'une entité au cours d'une période. Il présente la situation financière d'une entreprise à une date donnée, en utilisant comme paramètre le revenu et les dépenses; fournit le revenu net de la société. Habituellement accompagnant bilan général. Etat montrant la différence entre les recettes totales sous ses diverses formes; vente de biens, de services, les frais et les contributions et les dépenses
  7. 7. représentées par le coût des ventes, le coût des services, avantages et autres dépenses, net des entités secteur parapublic pendant une période donnée. b. ÉTAT DES RÉSULTATS Financièrement engagements de paiement sont celles des organismes dans le cadre du Budget de dépenses de la Fédération pour le compte de tiers, les montants découlant des relations contractuelles et légales, telles que les taxes, les frais, les primes et les cotisations retenues à faire pour le paiement de rémunération pour les bénéficiaires suivants: l'Institut de la sécurité sociale et des services aux travailleurs de l'Etat Institut de la sécurité sociale pour les Forces armées mexicaines, la Banque Nationale de l'Armée, la Force aérienne et de la Marine, SNC remboursement Fonds de garantie pour le Trésor fédéral , Assurance Hidalgo, SA, d'épargne en fonds capitalisables, pension alimentaire, les cotisations syndicales et autres concepts similaires. c. ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE. Mouvement ou le mouvement de certaines variables dans le système économique. Variables de flux, supposer l'existence d'un flux économique et sont caractérisées par une dimension temporelle; sont exprimés en quantités telles mesures nécessaires pour une période, tels que la consommation, l'investissement, la production, les exportations, les importations, le revenu national, etc. Flux intimement liés avec les fonds, que les deux sont de l'autre. Ainsi, la variable d'arrière-plan "dans des actifs immobiliers" résultats dans la variable de flux "vacances" variable en arrière-plan tandis que la variable de flux "La production de blé dans la période X" conduit "blé stocké." II. DÉFINITION DE BILAN: Comme toute entreprise qui réalise une activité et qui a des mouvements financiers (achat, vente..), vous devez constituer un document comptable qu’on appelle « bilan ». En réalité, c’est un document mis en place tous les ans, et qui donne une image fidèle de l’entreprise à un instant T, de points de vue
  8. 8. ressources. C’est une photographie qui représente tout ce que possède l’entreprise. On parle alors de patrimoine.  Comment est composé le bilan ?  Il est composé de deux parties : L’actif : cette colonne (à gauche) reflète tout ce que l’entreprise possède. Il s’agit aussi bien d’immobilisation corporelles (terrains, immeubles…), incorporelles (brevet, logiciels…), que de stock ou de liquidités… Le passif : cette colonne à droite du tableau regroupe les ressources de l’entreprise, comme le capital social, les dettes, etc … Eléments permanents et éléments circulants Il ne suffit pas uniquement de classer les actifs et les passifs. Il faut aussi placer en haut du bilan les éléments permanents de l’entreprise et en bas du bilan, les éléments circulants. Ainsi au niveau des actifs on retrouvera en haut, les terrains, immeuble (pas liquide) et en bas les disponibilités et la trésorerie. Il en est de même pour les passifs, en bas seront placées les dettes les plus exigibles.  L’ANALYSE DE L’ÉVOLUTION DU BILAN Même si le bilan comptable est une image figée de la situation de l’entreprise à un instant T, il est possible d’analyser son évolution d’année en année et de calculer des rations et de les comparer sur quelques années
  9. 9. Une analyse dynamique du bilan comptable, permet de voir l’évolution de chaque poste année par année et peut nous répondre sur l’efficacité des stratégies mises en place. L’actif du bilan, au niveau du poste « immobilisations », par exemple nous indique si l’entreprise est en cours d’investissement ou pas. En effet, si les postes augmentent c’est bien que l’entreprise a acquis de nouvelles immobilisations. Où a-t-elle placé son argent ? Quant au volume des créances, il permet de comprendre l’évolution de sa politique commerciale. III. LES BENEFICES NON REPARTIS Les bénéfices représentent les revenus nets de l’entreprise qui ne sont pas versés comme dividendes aux actionnaires. Ils sont généralement réinvestis dans l’entreprise pour participer à sa croissance ou sont utilisés pour rembourser les dettes. [1] Les calculs de ces bénéfices non répartis et du bilan constituent une grande partie du travail du comptable. Pour une période donnée, les bénéfices non répartis sont généralement obtenus par soustraction des dividendes versés aux actionnaires par rapport aux revenus nets.  Découvrez l’endroit où sont enregistrés les bénéfices nets d’une entreprise. Les bénéfices apparaissent dans la partie Capitaux propres de la feuille de bilan de l’entreprise. Le solde du compte représente les revenus cumulatifs avant distribution des dividendes aux actionnaires. Si le solde des bénéfices non répartis est négatif, il est appelé déficit accumulé.
  10. 10. La connaissance des bénéfices cumulés vous permet de déterminer le solde des bénéfices non répartis de l’entreprise à la fin de la prochaine période de référence. Par exemple, si votre entreprise a des bénéfices cumulés de 300 000 € et que vous avez réalisé 160 000 € de bénéfices non répartis dans la période actuelle, votre nouvelle valeur cumulée est de 460 000 €. Lors de la période suivante, si vous réalisez 450 000 € de bénéfices nets, vous aurez au total 910 000 €. En d’autres termes, mis à part les frais de création de votre entreprise, vous aurez assez travaillé pour garder 910 000 € après versement des salaires, paiement des frais d’exploitation, distribution des dividendes aux actionnaires, etc. IV. ÉTAT DES RESULTATS: Elle est également appelée État de profits et pertes. Présente les résultats des opérations d'affaires réalisées pendant une période, indiquant les recettes provenant des ventes et les dépenses engagées par l'entreprise. Document comptable qui affiche le résultat des opérations (utilité, perte reliquat et excédent) d'une entité pendant une période déterminée. Présente la situation financière d'une entreprise à une date déterminée, en prenant comme paramètre les recettes et dépenses effectuées; fournit l'utilité nette de l'entreprise. S'accompagne généralement la feuille du bilan général. État qui montre la différence entre le total des recettes dans ses différentes modalités; vente de biens, des services, contributions et des contributions et les sorties représentés par des coûts de ventes, coût des services, indemnités et autres dépenses et des produits des entités du secteur parapublic sur une période déterminée. COMPOSANTES DE L'ÉTAT DE RÉSULTATS  Ventes: représente la facturation de l'entreprise dans un laps de temps, à la valeur de vente (non compris le I. G. V.).  Coût de ventes: représente le coût de toute la marchandise vendue.  Utilité brute: sont les ventes, moins le coût de ventes.
  11. 11.  Frais généraux, de ventes et administratives: représentent tous ceux rubriques que l'entreprise exige pour son fonctionnement normal et performance (paiement des services de lumière, eau, téléphone, de location, impôts, entre autres).  Utilité nette: c'est l'utilité avant impôts moins les impôts et est sur laquelle on calcule les dividendes.  Dividendes: représentent la distribution des bénéfices entre les actionnaires et propriétaires de l'entreprise.  Utilitaires retenues: C'est l'utilité nette moins les dividendes versés à des actionnaires, laquelle représente comme bénéfices retenues pour l'entreprise, lesquelles peuvent ensuite être capitalisées. V. ÉTATSDES FLUX DE TRÉSORERIE Le flux de trésorerie ou de caisse est formé par l'ensemble des encaissements et les paiements se produisent dans l'entreprise à un moment donné, ou ce qui est similaire, l'ensemble des ressources financières générées par l'entreprise. Les flux de trésorerie sont importants pour que Observes le comportement Journal du mouvement de caisse, des entrées comme de débouchés dans un laps de temps déterminé. Sont des entrées et sorties de trésorerie qui se produisent dans l'entreprise suite des transactions qui donnent lieu les différentes activités de l'entreprise. Cette notion tient compte du moment où est versé au créancier d'immobilisations, lorsque l'on donne le prêt ou le moment où celui-ci est disponible dans nos comptes pour son utilisation, le moment où facturés au client, le moment de paiement à des fournisseurs, etc. Le but d'une entreprise n'est pas seulement générer indéfiniment avantages, mais générer argent, qui puisse répondre aux besoins des épargnants qui ont décidé de reporter le dépenses dans l'avenir. À la fin de générer argent est le principal afin de les affaires.
  12. 12. Le tableau des flux de trésorerie sont inclus dans les états financiers de base qui sera préparé par les entreprises à se conformer aux règles et règlements de chaque pays institutionnels. Il fournit des informations importantes chefs d'entreprise et est une réponse à la nécessité de déterminer la sortie à un moment donné, ainsi que d'une analyse prospective pour soutenir la prise de décision dans les activités financières, opérationnelles, administratives et commerciales. Toutes les entreprises, quelle que soit l'activité qu'ils exercent, ils ont besoin d'information financière fiable, dont l'un est fourni par l'État des flux de trésorerie, qui montre les flux de trésorerie de la période, soit, les entrées et sorties trésorerie provenant des activités d'exploitation, d'investissement et de financement, qui servent les sociétés de gestion pour la prise de décisions.  DÉFINITION: Le tableau des flux de trésorerie est l'état financier de base montrant la trésorerie générée et utilisée en exploitation, d'investissement et de financement. Une déclaration des flux de trésorerie est financière et affiche entrée, de sortie et de changement net en trésorerie pour les différentes activités d'une entreprise au cours d'une période comptable, d'une manière qui concilie le début et solde de clôture des espèces. Ce nouvel état financier montre l'effet net de ces mouvements sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie des jeux de la société. Dans cet état, un rapprochement des soldes à la fin de l'année et leurs équivalents sont inclus. Les équivalents de trésorerie sont les placements à court terme de la liquidité élevée, qui: sont facilement modifiables par certains montants de trésorerie et qui sont si près de l'échéance qui est un risque négligeable de changement de valeur en raison de l'évolution des taux d'intérêt. Pour ce qui précède peut être ajouté que la société doit divulguer la politique utilisée pour déterminer les éléments classés comme des équivalents de trésorerie.
  13. 13. Toute modification à cette politique seront traités comme un changement de méthode comptable et est faite rétrospectivement en modifiant les états financiers des périodes antérieures présentées aux fins de comparaison. OBJECTIFS DE FLUX DE TRÉSORERIE  Fournir les informations appropriées à la gestion afin qu'il puisse mesurer ses politiques comptables et prendre des décisions qui permettent le développement de l'entreprise.  Fournir de l'information financière à des gestionnaires, ce qui lui permet d'améliorer ses politiques d'exploitation et de financement.  projet où ils ont été dépenser de l'argent disponible, ce qui se traduira par la capitalisation de la société.  montrer la relation entre le revenu net et les variations des soldes de trésorerie. Ces soldes de trésorerie peut refuser, même si il est un résultat net positif et vice versa.  Rapport de trésorerie passé flux de faciliter la prévision des flux futurs de trésorerie.  Évaluer comment l'administration génère et utilise sa trésorerie  Détermination de la capacité d'une entreprise à payer les intérêts et dividendes et de payer ses dettes à l'échéance.  Identifier les changements dans la composition de l'actif productif.  FINS DE CONTROLE DE TRÉSORERIE La gestion de trésorerie est d'une importance primordiale dans toute entreprise, car elle est le moyen d'obtenir des biens et services. Comptabilité minutieuse des opérations de trésorerie nécessaire parce que cette région peut être rapidement inversée. La trésorerie et les titres négociables sont les actifs les plus liquides de la société. Une entreprise peut investir ses liquidités dans des placements à court terme de grande liquidité, tels que les certificats d'émission monétaire, bons du Trésor et les pensions, entre autres, ces investissements sont appelés équivalents de
  14. 14. trésorerie, alors. au lieu de rapporter "caisse ou" dans les actifs courants sur son bilan, la société a déclaré "trésorerie et équivalents de trésorerie»  QUI EST RESPONSABLE DE LA GESTION DES FLUX DE TRÉSORERIE La direction est responsable du contrôle interne qui est la protection de tous les actifs de l'entreprise. L'argent est l'actif le plus liquide d'une entreprise. Un système adéquat de contrôle interne est nécessaire pour prévenir le vol et empêcher les employés d'utiliser l'argent de l'entreprise pour un usage personnel La plupart des activités sont destinées à affecter, directement et indirectement, le flux de l'entreprise. Par conséquent, son administration est une tâche à laquelle toutes les personnes concernées travaillent dans l'entreprise. Qu'est-ce que chaque individu de faire (ou ne pas faire) affectera d'une manière ou d'une autre la trésorerie de l'entreprise. Par exemple: La fixation du prix de vente des stocks affectent les flux de trésorerie, puisque le prix influe sur le moment de la vente et par conséquent sur le montant d'argent qui sera généré. Pour définir et décider qui va vendre à crédit et à quelles conditions et modalités selon lesquelles détermine le temps que l'argent provenant de la vente de crédit derniers "stocké" dans le portefeuille et le montant.
  15. 15. ANEXOS : EXEMPLE DE BILAN GÉNÉRAL: BILAN GENERAL DE CHROMATOGRAPHIE SUR GEL PERMEABLE AU 31 DECEMBRE 2002 2003 VARIATION ACTIF Encaisse et des valeurs mobilières 100.0 120.0 20.0 Comptes po recevoir 50.0 60.0 10.0 Inventaires 150.0 180.0 30.0 Total actif courant 300.0 360.0 60.0 Propriétés , installations et de matériel 400.0 490.0 90.0 Amortissement cumulé (100.0) (130.0) (30.0) Actifs fixes net 300.0 360.0 60.0 Total des actifs 600.0 720.0 120.0 PASSIF ET PATRIMOINE Comptes créditeurs 60.0 70.0 12.0 Dette à court terme 90.0 184.6 94.6 Total passif courant 150.0 256.6 106.6 Dette à long terme 150.0 150.0 0 Passif total 300.0 406.6 106.6 capital des actionnaires 200.0 200.0 0 utilitaires retenues 100.0 113.4 13.4 total patrimoine 300.0 313.4 13.4 Total du passif et patrimoine 600.0 720.0 120.0 STRUCTURE DE L'ÉTAT DE RESULTATS : Ventes (-) Coût de ventes Utilité Brute (-) Dépenses Utilité Opération (-) Dépenses Financières Utilité Avant Impôts (-) Impôts Utilité Nette (-) Paiement de Dividendes Utilitaires Retenues
  16. 16. EXEMPLE D'ÉTAT DE RÉSULTATS Ventes 200.0 Coût des biens vendus (110.0) Utilité brute 90.0 Frais généraux, de ventes et administratives (30.0) Utilité opération 60.0 Frais financiers (21.0) Utilité avant impôts 39.0 Impôts (15.6) Utilité nette 23.4 Allocation de dividendes (10.0) Utilitaires retenues 13.4 État de résultats CPG - 2003

×