Marques & réseaux        sociaux“La mode n’est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral “        ...
Analyse du secteur en amont                                               3      En Chiffre                               ...
Analyse du secteur en amont                          -3-
En chiffre...                2300 entreprises françaises                12 milliards d’euros                50 000 salarié...
NLes ventes  on Budget moyen par âge en euros en 2010 421€ en moyenne par an           615   575                          ...
Les réseaux sociauxN    on seulement les européens sont de plus en plus nombreux à utili-     ser les réseaux comme Facebo...
Pourquoi les internautes suivent-ils lesmarques sur internet ?Combien de marques suivez-vous sur facebook ?Q     ue ce soi...
Les marques les plus suivies sur Facebook et Twitter                    11 423 761 fans  9 931 061 fans                   ...
Pour quelles raisons devenons-nous «fan»d’une marque ?59 % des internautes visitent des espaces dédiés aux marquesN     ’ ...
Achèteriez-vous les produits d’une marquedirectement via les médias sociaux ?                          5                  ...
L’investissement des marques auprès des ré- seaux sociauxL    es entreprises diffusent des publications telles que des art...
Nous voulons des marques qui inter-agissent !L   es internautes attendent que les marques interagissent davantage avec eux...
Il était une fois...                       -13-
-14-
Un amour d’enfance... S    ’habiller est un mode de vie. “      disait Yves Saint-Laurent c’est aussi la politique de la m...
L’irresistible               ascenssion d’un                   Kooples                                               rue »...
Fait pour aimer et                                    être aimé                             Physique                      ...
The Kooples Records                               Photo Call      EvenementsYoutube       Stars                     Twitte...
L’oiseau                                          bleuExtériorisation                                                     ...
Autant l’écrire sur                une toile...       Plus d’une centaine de pages concernant la marque The Kooples       ...
Notre Photo                                    CallT   he Kooples : la marque de mode qui a une des croissances les plus f...
Un couple                          nommé désir...         Couples hétérosexuels         Couples homosexuels              C...
Et si on chantait... L    a marque diversifie aujourd’hui ses activités en lançant notamment un label musical,      Koople...
...       600 maquettes envoyées       12 chansons sélectionnées       1 premier volume sorti en novembre en téléchar-    ...
Qui m’aime me porte...                         ...                         -25-
-26-
Stockholm syndrome...                        -27-
-28-
-29-
Au milieu d’un                    rêve...                                                   matière de presse écrite. En 2...
Un syndrome                                      contagieux                              Physique           Personnalité  ...
Youtube        Réseaux Sociaux                                                  Moustaches                          Facebo...
Un oiseau demauvaise augure ?                    -33-
Deux toiles pour une                nuit...                                ELEVEN Paris x Tanguy Roland                   ...
34 754 fans984 photos              -35-
Jouer à en perdre la              tête...-36-
...-37-
le syndrome de          l’inspiration...       Drinkyz réalise les bouteilles de la marque Eleven Paris       Découvrons m...
Somewhere over the rainbow...                                -39-
-40-
Un ensemble                              Physique        Personnalité                               Naturel           BioE...
Egeries        Réseaux Sociaux                          Facebook                                           Evenements     ...
Simple de nature1993 l’histoire commence...P   remier catalogue, première collection...    Somewhere voit le jour. Son con...
Une égérie au        naturelle...-44-
1968 Participants 4 gagnants                          + 6.000 likes               Opération marketing plus que réussieL es...
Un voyage ...S   omewhere, marque de prêt à porter en ligne, souhaitait mettre en situation ses produits «    casuals, chi...
Mes écrits...   21 217 fans   561 photos                 -47-
Mes écrits...-48-
Vers un avenir prometeur ? ...                                 -49-
I nternet reste manifestement un média sous-exploité par les annonceurs         alors que son pouvoir d’influence est supé...
De nouveaux réseaux                  sociaux...L   es marques ont du mal à évaluer la perforance de leur stratégie digital...
Jean ROBERT          MCSM1         2011-2012-52-
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Brandreview

1 319 vues

Publié le

Jean ROBERT
MCSM1
2011-2012

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 319
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Brandreview

  1. 1. Marques & réseaux sociaux“La mode n’est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral “ Kart LAGERFELD -1-
  2. 2. Analyse du secteur en amont 3 En Chiffre 4 Les ventes 5 Les réseaux sociaux 6 Pourquoi les internautes suivent-ils les marques sur Internet ? 7 Les marques les plus suivies sur Facebook 8 Pour quelles raisons devenons-nous «fan» d’une marque ? 9 Acheteriez-vous les produits d’une marque via les médias sociaux ? 10 Investissements des marques quprès des réseaux sociaux 11 Des marques qui inter-agissent ! 12 Il était une fois... 13 The Kooples 14 Un amour d’enfance 15 L’irresistible ascenssion d’un Kooples 16 Fait pour aimer et être aimé 17 L’oiseau bleu 19 Autant l’écrire sur une toile 20 Notre Photo Call 21 Un couple nommé désir 22 Et si on chantait... 23 Qui m’aime me porte.... 25 Stockholm Syndrome 27 Au milieu d’un rêve 30 Un syndrôme contagieux 31 Un oiseau de mauvaise augure ? 33 Deux toiles pour une nuit.... 34 Facebook 35 Jouer à en perdre la tête 36 Le syndrôme de l’inspiration 38 Somewhere over the rainbow 39 Un ensemble 41 Simple de nature 42 Une égérie au naturelle 44 Un voyage 46 Des écrits 47 Vers un avenir prometeur ? 49-2- De nouveau réseaux sociaux 51
  3. 3. Analyse du secteur en amont -3-
  4. 4. En chiffre... 2300 entreprises françaises 12 milliards d’euros 50 000 salariés 561 salons relatifs à la mode-4-
  5. 5. NLes ventes on Budget moyen par âge en euros en 2010 421€ en moyenne par an 615 575 493 440 434 415 413 410 341 225 13-18 19-24 25-29 30-34 35-39 40-44 45-49 50-59 60-69 70 et + -5-
  6. 6. Les réseaux sociauxN on seulement les européens sont de plus en plus nombreux à utili- ser les réseaux comme Facebook et Twitter, mais ils y passent ausside plus en plus de temps selon le bilan 2010 édité par Comscore.eL es utilisateurs du net passent en moyenne 5 heures et 35 minutes par mois sur les sites de réseaux sociaux, en maintenant Facebook entête des consultations. Les internautes français y passent 4 heures 04 enmoyenne.-6-
  7. 7. Pourquoi les internautes suivent-ils lesmarques sur internet ?Combien de marques suivez-vous sur facebook ?Q ue ce soit Facebook, Twitter ou maintenant Google +, le trio de tête est composé dans l’ordre : d’offres spéciales spécifiques, du fait d’êtredéjà client de la marque, et d’y trouver du contenu intéressant ou diver-tissant. Ceci permet de souligner que le meilleur plan d’engagement estun juste équilibre entre le corporate, le discours produit et les offres quivont avec, et de l’entertainment autour d’un large univers pouvant êtrerelié à la marque.L es internautes ne sont pas là pour qu’on leur serve de la pub, mais bien pour se laisser entraîner dans une approche plus personnelleavec des marques qu’ils connaissent parfois déjà très bien. Et cela paye,car selon les chiffres ci-dessus, 97% des répondants ont été influencésdans leur acte d’achat par une expérience en ligne. A savoir que 82 % des internautes apportent de l’importance à l’avis des internautes sur un article, une marque. -7-
  8. 8. Les marques les plus suivies sur Facebook et Twitter 11 423 761 fans 9 931 061 fans 6 791 659 fans5 954 562 fans 5 515 236 fans 5 698 778 fans 5 630 781 fans 4 883 925 fans 4 133 549 fans -8-
  9. 9. Pour quelles raisons devenons-nous «fan»d’une marque ?59 % des internautes visitent des espaces dédiés aux marquesN ’ ’importe quel réseau social, lorsqu’il est utilisé par une marque, offre l’opportunité de créer un nouvel espace de dialogue, d’échange et d’intéraction avec le consomma-teur. Sitôt, le rapport qui existait entre les deux a été considérablement modifié et au lieude se concetrer sur le client, la marque concentre dorénavant ses efforts sur les liens qui lesunissent. Pour le client c’est une nouveauté : nous passons du modèle «Je suis orienté» à celuide «J’oriente» (The business side of social networks», Steve Paxhia, Social Network/ New Me-dia 2008) et les conséquences qui en découlent sont cruciales. Non seulement la plateformepermet de créer un novel espace de dialigue mais surtout elle le favorise. La relation avec lesmarques sont dorénavant proche, très proche. -9-
  10. 10. Achèteriez-vous les produits d’une marquedirectement via les médias sociaux ? 5 34 % Oui tout à fait 5% Oui plutôt 29 % Non, plutôt pas 40 % Non, pas du tout 27 %P our les entreprise , la veille sur ce qui se dit sur leurs marques au sein de ces communautés devient indispensable. Ecouter les «conversa-tions», déceler les signaux faibles est vital pour maîtriser son e-réputa-tion, anticiper les risques et gérer les crises. Bien qu’ils ne représententqu’un quart des internautes 34% d’entre eux en 2010 seraient d’accordpour acheter via les médias sociaux.-10-
  11. 11. L’investissement des marques auprès des ré- seaux sociauxL es entreprises diffusent des publications telles que des articles, des billets, des newletters, des contenus pédagogiques ou autres dans le but de communiquer avec ses cibles les dernières initiatives menées par la marque. D’autant plus qu’en comparaison à un autre sup- port de média traditionnel, la communication sur les réseaux est plus rapide, touche plus de monde et avec plus de transparence. En terme de promotion d’autres informations viennent à stimuler les ventes : ventes flashs réductions, ventes privées... Leur succès est garanti par une diffustion éfficace. L’exemple de Dell est révélateur : Grâce à ses interventions sur Twitter la firme a généré plus de 3 millions de dollars supllémentaires en 2009. Autre fonctionnalité des réseaux : Il est possible d’avoir recourt à une forme plus formelle de communication, à savoir la publicité payante, qui à elle seule génère un chiffre d’affaires qui justifie l’envie d’être présent sur cet outil : « La publicité a déjà augmenté de manière signifiative, comme le provue l’évo- lution des revenues de + 148 % en 2007» (Michael Volpe, Social Networks, Mars 2009). Par conséquent, non seulement les entreprises Pure Player(1) sont gagnantes, mais les entreprises Click and Mortar(2) le sont aussi. Quelle utilité pour une entreprise de créer une page Facebook? Cela permet d’être plus à l’écoute du consommateur.L es entreprises y trouvent une masse d’informations gratuites. Les internautes y mettent leurs intérêts, leurs préférences, cela permet une publicité ciblée. La pub y est bon marché pour un forfait à l’affichage: elle coûte environ 0,02 dollar pour 1000 clics. Il faut savoir que chaque mois, un utilisateur met 90 commentaires sur les pages où il est abonné.(1) : Entreprise oeuvrant uniquement sur Internet(2) : Entreprises de commerce électronique qui proposent des processus complémentaires de ventes combinées -11-
  12. 12. Nous voulons des marques qui inter-agissent !L es internautes attendent que les marques interagissent davantage avec eux et ne soient pas cantonnées à leur seule présence physique en magasin. 32% Afin d’améliorer leur image, près d’un tiers des internautes français ( ) estiment que lesmarques devraient mettre à leur disposition une page afin qu’ils puissent leur adresser directement des ques-tions.31% des personnes interrogées attendent aussi que les marques écoutent les avis et commentaires pos-tés sur les forums et réseaux sociaux.18% des internautes aimeraient que les marques leur offre de la musique gratuite à télécharger. La publicité ciblée est jugée par 15% des internautes susceptible de les influencer positivement,d’améliorer leur perception d’une marque, et ce pourcentage est encore plus élevé parmi les internautes les 18%).plus actifs en ligne qui passent plus de 4 heures par jour sur internet ( Les marques doivent placer les consommateurs en amont dans leur communication et leur donner laparole. Il est important d’accorder de la place au viral en permettant aux internautes de partager leurs expé-riences de la marque auprès de leurs amis.-12-
  13. 13. Il était une fois... -13-
  14. 14. -14-
  15. 15. Un amour d’enfance... S ’habiller est un mode de vie. “ disait Yves Saint-Laurent c’est aussi la politique de la marque de prêt à porté The Kooples. Ses créa- teurs : Alexandre (35 ans), Laurent (34 ans) et Raphaël Elicha (24ans), sont les fils de Tony Elicha qui est à l’origine de la marque Comp- toir des cotonniers . Ces premiers sortant tout droit de sup de Co ou encore d’une école de la mode vont développer, tous les trois, un nouveau concept de mode et baser uniquement leur communication sur Le couple. Après deux ans de réflexion, ils lancent leur projet le 1er septembre 2008. En pleine crise, les Elicha ont vu tout de suite grand : 20 points de vente inaugurés d’un coup à Toulouse, leur ville natale, puis Lille, Lyon et Paris. «Tout le monde était si frileux que cela nous a servi. On a marqué un écart et on a été remarqué en présentant un profil solide », analyse Alexandre. « On en est aujourd’hui à 100 points de vente dont trois ont ouvert à Londres en novembre.» The Kooples développe une ligne de vêtements pour hommes et femmes fondée sur le concept du « chic de rue », d’inspiration principalement rock, vintage et british. Le noir et le gris dominent les collections, et la décoration des boutiques également. -15-
  16. 16. L’irresistible ascenssion d’un Kooples rue », d’inspiration principalement rock, vintage et british. Le noir et le L e style, plébiscité par les trente- gris dominent les collections, et la naires, se veut résolument British. décoration des boutiques également. Alexandre et Laurent, qui font office La marque se vante également de de directeurs artistiques, vantent proposer des vêtements particuliè- leurs coupes cintrées dessinées à rement androgynes et mixtes, pou- Savile Row, un quartier de Londres vant aller autant aux hommes qu’aux réputé pour ses tailleurs. Mais seuls femmes, tout le moins qui se coor- les patrons sont conçus là-bas. Les donnent parfaitement entre l’homme vêtements, eux, sont fabriqués en et la femme (même coupes, mêmes Europe de l’Est et en Asie. couleurs, mêmes blasons etc...), jouant ainsi sur une symbiose esthé- toute leur stratégie repose sur tique au sein du couple. Les slogans l’expansion éclair de leur marque de la marque « Un vestiaire pour et de leur réseau. «Pour atteindre deux » ou « Jusqu’à ce que la mode très rapidement une taille critique», les sépare » témoignent de cette précise Alexandre. Porté par une ambivalence. campagne de teasing efficace où l’on The Kooples, c’est aussi toute une voyait des couples en gros plan, sans imagerie sur fond noir, faite de aucune marque, le lancement avait tatouages, de crânes et de squelettes été tonitruant : cinq magasins ouverts qui construisent l’âme et le carac- d’un coup à Paris, en même temps tère de la marque et nourrissent qu’une boutique en ligne. Deux ans l’ambiance rock qui lui est associé : plus tard, The Kooples emploie 300 soirées, alcool et, en filigrane, drogue salariés, dont la moyenne d’âge ne et corps décharnés – un discours dépasse pas 30 ans, aligne 60 bou- pouvant être particulièrement au- tiques en propre, Toujours dans des dible pour la cible de la marque. C’est quartiers tendance, quitte à surpayer surtout l’iconographie du blog, dont les baux, et 50 corners en grands sont extraites ces captures d’écran, magasins. qui met en œuvre cette stratégie édi- toriale provocatrice, relayée sur le site The Kooples développe une ligne de par un discours nostalgique d’une vêtements pour hommes et femmes époque – les années 60 – où « la dope fondée sur le concept du « chic de n’avait jamais été aussi sexe. »-16-
  17. 17. Fait pour aimer et être aimé Physique Personnalité Noir et blanc. Tête de Classique, dandy, chic mort, le couple de rueExtériorisation Intériorisation Relation Culture Domination Anglaise Reflet Mentalisation Notable, aisé Sûr de son élégance, maî- trisant son pouvoir de sédction P lus de 160 points de vente, pour un chiffre d’affaires total de 37 millions d’euros en 2009-2010, selon Les Echos. Ce dynamisme a attiré en juin dernier le fonds d’investissement LBO France et s’est positionné au capital de Kooples à hauteur de 20%, valorisant l’entreprise à 250 millions d’euros. -17-
  18. 18. The Kooples Records Photo Call EvenementsYoutube Stars Twitter Facebook Réseaux Sociaux -18-
  19. 19. L’oiseau bleuExtériorisation Intériorisation 2 comptes officiels : 1 français, 1 anglais Flux sur l’actualité, liens sites de mode, Youtube, bons plans, communication via certaines personnalités... -19-
  20. 20. Autant l’écrire sur une toile... Plus d’une centaine de pages concernant la marque The Kooples (lieu, entreprises, concours...) 136 166 fans 650 photos-20-
  21. 21. Notre Photo CallT he Kooples : la marque de mode qui a une des croissances les plus fortes de ces dernières années a fait appel à X-PRIME GROUPE pour augmenter les interactions de sa page Facebook. Prévue pour unedurée de 6 mois, l’application : « The Kooples | Photo call » permet aux participants de créer leur proprephoto de couple.O uvert à tous, The kooples a lancé au mois d’août 2011 un jeu concours via le réseau social Facebook afin d’élire le couple du mois. Aujourd’hui c’est plus de 1000 couples inscrit depuis le commencement du jeu.Le but ? Fidéliser le client, faire partager l’application et faire connaître la marque auprès des amis de l’utilisa-teur. -21-
  22. 22. Un couple nommé désir... Couples hétérosexuels Couples homosexuels Couples lesbiens C haque mois, le couple ayant récolté le plus de votes est récompensé par un bon d’achat de 500 euros à utiliser sur le site e-commerce de la marque. Un dispositif récompensé par un trophée de bronze dans la catégorie « Meilleure stratégie digitale de conquête » aux Trophées E-Commerce 2011.-22-
  23. 23. Et si on chantait... L a marque diversifie aujourd’hui ses activités en lançant notamment un label musical, Kooples Records qui se pose en héritier du géant britannique de l’électo, Warp Records. Label qui aura, selon la marque, pour objectif de produire des artistes eux aussi en couple et qui «représentent bien l’esprit de la marque».L a compilation The Kooples Records Vol. 1 vient de sortir. Après 3 mois de concours, The Kooples Records a sélectionné une dou-zaine de couples musiciens français et étrangers au style entre pop rocket électro.La compilation est disponible gratuitement dans toutes les boutiquesThe Kooples en édition limitée et les morceaux sont également télé-chargeables gratuitement sur www.thekooples.com -23-
  24. 24. ... 600 maquettes envoyées 12 chansons sélectionnées 1 premier volume sorti en novembre en téléchar- gement payant sur le site The Kooples-24-
  25. 25. Qui m’aime me porte... ... -25-
  26. 26. -26-
  27. 27. Stockholm syndrome... -27-
  28. 28. -28-
  29. 29. -29-
  30. 30. Au milieu d’un rêve... matière de presse écrite. En 2010, Marie Anne Lacomblez rejoint l’équipe L a marque Eleven Paris est une marque française de prêt-à-porter appartenant au groupe VOG, créée par pour la création d’une nouvelle ligne féminine avec Maxime Dubois. Dan - de son pseudonyme - en 2003 et dont la première boutique située dans le 10ème arrondissement à Paris. Dès L a marque Eleven Paris joue énor- mément sur la communication. L’on peut la retrouver dans le par- sa création, la marque Eleven Paris rainage de soirées hype, notamment a travaillé sa visibilité dans tous les animées par des artistes de renom tel grands salons européens de la mode, que David Guetta Martin Solveig. En notamment CPH « Terminal 2 », Bread outre, les différents choix de la marque & Butter, Who’s Next... Eleven Paris sur les membres de son équipe artistique ont ouvert la voie E n 2006, l’expansion de la marque Eleven Paris se poursuit avec l’ouverture d’une nouvelle boutique au vers des passerelles communicatives non négligeables : Canal+, Secret Story ou encore la Nouvelle Star. coeur du quartier Saint-Étienne pro- posant un show-room, un studio de création est bien entendu une boutique en nom propre. L’année suivante, une L a marque Eleven Paris est une marque qui joue sur les tendances jeunes. L’esprit rock’n’roll et bon enfant nouvelle fleur dans la rue des rosiers de la marque en est sa principale force. dans le quartier du Marais. Sa pièce emblématique est le Tee-Shirt fun. Un Tee-shirt ayant une person- E n 2008, la marque Eleven Paris s’offre les services de Maxime Dubois à la tête de la direction artis- nalité importante en effigie et affublée d’une moustache, signature identitaire de la marque auprès du grand public. tique. Une collaboration qui reflète aujourd’hui l’image stylistique de la marque. L a marque Eleven Paris, par le biais de ses pièces vestimentaires, est une marque qui se veut proche du E n 2009, Eleven Paris choisit le foot- ball comme vecteur de communi- cation de ses produits au grand public. public grâce à des messages simples, sympathiques et originaux à l’image de sa ligne Eleven Colors par exemple. Matchs nationaux comme internatio- naux mettent en avant le nom de la marque. Le magazine WAD spécialisé en cultures urbaines est également choisi par la marque Eleven Paris en-30-
  31. 31. Un syndrome contagieux Physique Personnalité Noir et blanc. Le triangle Décalé, la moustacheExtériorisation Intériorisation Relation Culture Familiale Rock Urbain Reflet Mentalisation Chic, hype Sûr de son élégance, maî- trisant son pouvoir de sédction -31-
  32. 32. Youtube Réseaux Sociaux Moustaches Facebook Evenements Stars Twitter Social Media Marketing-32-
  33. 33. Un oiseau demauvaise augure ? -33-
  34. 34. Deux toiles pour une nuit... ELEVEN Paris x Tanguy Roland Tanguy Roland expose ses « Expression(s) », por- traits au fusain et à l’acrylique à la Dexter Gallery du 26 novembre au 4 décembre. Pour découvrir la collaboration entre Eleven Paris et Tanguy Roland pour la collection automne-hiver 2011/2012, Eleven Paris organise un vernissage dans sa boutique à Etienne Marcel au son de GAK. Rendez vous à 18h au 37, rue Etienne Marcel – 75002 Paris 713 Invitations Le vernissage est un succès-34-
  35. 35. 34 754 fans984 photos -35-
  36. 36. Jouer à en perdre la tête...-36-
  37. 37. ...-37-
  38. 38. le syndrome de l’inspiration... Drinkyz réalise les bouteilles de la marque Eleven Paris Découvrons maintenant leur nouvelle collection de t-shirts sur des bouteilles personnalisées.-38-
  39. 39. Somewhere over the rainbow... -39-
  40. 40. -40-
  41. 41. Un ensemble Physique Personnalité Naturel BioExtériorisation Intériorisation Relation Culture Familiale Française Reflet Mentalisation Casual, citadin Je porte un vêtement bio, proche de la nature et je la respecte. -41-
  42. 42. Egeries Réseaux Sociaux Facebook Evenements Voyages Bio Twitter Social Media Marketing-42-
  43. 43. Simple de nature1993 l’histoire commence...P remier catalogue, première collection... Somewhere voit le jour. Son concept ?Une marque de mode casual pour hommes et femmes quis’inspire de la nature en créant des vêtements oùles matières 100% naturelles comme le lin, le coton ouencore la laine tiennent la vedette.Sa signature «une envie de naturel» symbolise ses valeurs clés :le naturel, l’évasion, la liberté, la convivialité...Aujourd’hui l’histoire continue...«Pour la vie et le monde qui l’entoure»...P lus qu’une marque de mode, l’identité de Somewhere est devenueau fil du temps un état d’esprit à vivre pour hommes et femmesbien dans leur temps, bien dans leurs têtes. Au traversde 6 collections par an, Somewhere propose pour tous lesmomentsde vie, des vêtements casual chic, élégants, simples et actuels.Une marque responsable qui s’engage aussi au traversd’une offre bio respectant la planète et les hommes en conciliantavant tout bien-être, style et plaisirs. -43-
  44. 44. Une égérie au naturelle...-44-
  45. 45. 1968 Participants 4 gagnants + 6.000 likes Opération marketing plus que réussieL es gagnants participeront à un shooting dans des lieux emblématiques de Paris et recevront un bon d’achat de 200€ valable sur somewhere.fr et dans lesmagasins Somewhere. -45-
  46. 46. Un voyage ...S omewhere, marque de prêt à porter en ligne, souhaitait mettre en situation ses produits « casuals, chics et responsables ». Dans un univers de hall d’aéroport, le joueur se retrouveprojeté au sein d’une file d’attente pour l’embarquement vers une destination de rêve. Le butdu jeu : inviter ses amis pour progresser dans la file et augmenter la valeur de sa dotation.A travers ce jeu dynamique qui encourage le suivi du joueur (revenir tous les jours pour voirsi les invitations envoyées aux amis ont porté leurs fruits), l’Agence Torich a souhaité mettreen avant une mécanique de jeu nouvelle, interactive et attractive.-46-
  47. 47. Mes écrits... 21 217 fans 561 photos -47-
  48. 48. Mes écrits...-48-
  49. 49. Vers un avenir prometeur ? ... -49-
  50. 50. I nternet reste manifestement un média sous-exploité par les annonceurs alors que son pouvoir d’influence est supérieur à celui des autres médias. Et ce en particulier dans le secteur de la mode. La force d’Internet repose sur la complémentarité et la diversité des ses supports. De ce point de vue, notre étude démontre bien l’intérêt pour les marques de combiner les prises de parole sur internet et d’être omniprésent dans l’actualité de l’internaute. Média de conviction, le web 2.0 se mélange entre un canal de communication et un canal de promotions. EN effetà travers son actualité la marque réussit à se placer dans le quotidien de chacun. Nous parlons aujourd’hui de proximité entre la marque et son fidèle. Malheureusement, les annonceurs exploitent encore très peu ce domaine mal- gré la forte puissance d’Internet dans nos vies-50-
  51. 51. De nouveaux réseaux sociaux...L es marques ont du mal à évaluer la perforance de leur stratégie digitale sur les réseaux sociaux. Connaître son impact sur les communautés n’est pas une mince affaire. Pour y remédier, les mesuresdu web Social se multiplient (Social Tools de Performics France, diliale de Zenith-Optimédia .- PublicisGroupe) analyse le taux de pénétration de la page Facebook, Twitter et autres réseaux. Nicolas Guieysse,délégué général de l’Association française du multimédia mobile (AFMM) rappelle dans sa dernièreétude que 31,4 % des possesseurs de téléphones mobiles, soit quelque 14 millions de personnes, étaientéquipés de smartphones fin mars 2011 et que le nombre de mobinautes avait dépassé 15 millions à cettemême date. D’ici à deux ans, les instituts d’études prévoient même qu’il y aura plus de mobinautes qued’internautes. -51-
  52. 52. Jean ROBERT MCSM1 2011-2012-52-

×