Université Virtuelle de Tunis

Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II

Chapitre
Objectif

II
Activité
4.A.
Dur...
Université Virtuelle de Tunis

Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II

Comportements
démontrés

Projet 1

Proj...
Université Virtuelle de Tunis

Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II

Chapitre
Objectif

II
Activité
4.B.
Dur...
Université Virtuelle de Tunis

Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II

 
Situation 3 : KJ est enseignant cherc...
Université Virtuelle de Tunis

Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II

1. Pour chaque type de projet entrepren...
Université Virtuelle de Tunis

Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II

3. Sur la base des descriptions de situ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chap2act4

472 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chap2act4

  1. 1. Université Virtuelle de Tunis Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II Chapitre Objectif II Activité 4.A. Durée 45 mn Relever les principales caractéristiques des formes d’entrepreneuriat   Projet 1 : Ouverture d’un salon de thé par un joueur de football recruté depuis deux  ans par un club d’un pays étranger. Ce salon se situe dans une rue à la Cité Ennasr  où se concurrencent déjà près de 50 salons de thé.    Projet  2 :  Il  s’agit  d’une  entreprise  de  biscuits  qui  a  été  créée  en  Tunisie  par  une  famille  de  français  au  temps  de  la  colonisation.  A  l’indépendance,  un  couple  de  tunisiens a racheté l’entreprise et a continué l’activité. Aujourd’hui c’est le fils aîné  qui  hérite  de  cette  entreprise  alors  qu’il  y  travaillait    en  tant  que  directeur  responsable  de  la  qualité.  Il  compte,  pour  le  moment,  garder  les  lignes  de  biscuits  inchangées.       Projet 3 : Il s’agit d’une invention par un éminent chercheur ingénieur à l’ENIT, qui  a porté sur un nouveau matériau de bâtiment à partir de la silice se trouvant dans le  sable du désert tunisien. L’inventeur, après une étude d’impact sur le marché, a vite  fait de comprendre qu’il pouvait créer une entreprise pour produire et vendre sur le  marché  local  et  à  l’export.  Bien  que  l’investissement  soit  très  lourd  à  supporter,  notre  inventeur  a  démissionné  de  son  poste  de  chercheur  pour  se  consacrer  à  la  création  de  son  entreprise.  Le  matériau  a  inondé  le  marché  de  la  construction  en  Tunisie  et  dans  le  Maghreb  car  il  est  jugé  plus  résistant  et  moins  coûteux  que  le  ciment.      Projet 4 : Il s’agit d’une jeune dame nommée comme directeur général de la filiale  tunisienne  d’une  multinationale  italienne  dans  le  secteur  de  textiles.  Elle  a  été  amenée  à  recruter  et  construire  petit  à  petit  son  équipe  autour  des  principales  fonctions :  production,  marketing,  commercial,  finance,  informatique,  … Elle  fait  évoluer  le  chiffre  d’affaires  et  le  résultat  de  l’entreprise  grâce  à  sa  compétence.  Sa  rémunération est fixée par le Conseil d’Administration (l’ensemble des actionnaires)  et elle est liée par un contrat de travail.      1. Etudiez les exemples de projets dans l’annexe ci-dessous puis réfléchissez à propos des éléments qui font qu’un projet est entrepreneurial ou moins entrepreneurial. Vous allez remplir le tableau en appréciant le degré de comportements nécessité par chaque projet selon l’échelle de valeurs suivante : 1 = Faible, 2 = moyen, 3 = Fort. 16
  2. 2. Université Virtuelle de Tunis Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II Comportements démontrés Projet 1 Projet 2 Projet 3 Projet 4 Prise d’Initiative Prise de risque Degré de changement qu’implique le projet sur la personne Degré de nouveauté apporté par le projet sur le marché 2. Analysez les résultats et comparez entre les projets en les rangeant du plus entrepreneurial au moins entrepreneurial. …………………………………..……………………………………………………………….…………… …………………………………..……………………………………………………………….…………… …………………………………..……………………………………………………………….…………… …………………………………..……………………………………………………………….…………… 3. Pensez-vous que ces critères soient suffisants. Pouvez-vous proposer d’autres critères qui permetteront de juger si le projet est entrepreneurial ou non ? …………………………………..……………………………………………………………….…………… …………………………………..……………………………………………………………….…………… …………………………………..……………………………………………………………….…………… …………………………………..……………………………………………………………….…………… 17
  3. 3. Université Virtuelle de Tunis Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II Chapitre Objectif II Activité 4.B. Durée 45 mn Relever les principales caractéristiques des formes d’entrepreneuriat A la lecture des projets décrits ci-dessus, reliez à chaque situation le type de projet qui lui correspond.   Situation  1 :  A.G  a  fait  ses  études  au  Canada  puis  en  Belgique  pour  suivre  des  cours de kinésithérapie et a réussi brillamment. De retour en Tunisie, il n’avait pas  l’intention  d’ouvrir  son  propre  cabinet,  ne  connaissant  pas  le  marché  tunisien  et  n’étant pas connu sur la place, il avait une grande peur d’échouer. Recherchant du  travail  auprès  d’institutions  de  santé,  de  cabinets  de  médecins  physiques,  et  de  cliniques  spécialisées,  il  a  été  étonné  par  le  niveau  bas  de  la  rémunération,  mais  cela ne l’a pas empêché d’accepter les emplois  proposés. C’est ainsi qu’il a occupé  tour à tour des postes d’assistant auprès d’un kinésithérapeute connu sur la place  à  Tunis,  puis  s’est  déplacé  vers  la  banlieue  nord  chez  un  autre  spécialiste.  Le  travail  sur  le  terrain  conjugué  aux  soutiens  de  sa  famille  et  de  ses  confrères  médecins  l’ont  amené  petit  à  petit  à  entrevoir  l’idée  d’ouvrir  son  propre  cabinet  dans  la  région.  Bien  qu’anxieux  par  ce  projet,  il  décida  de  se  jeter  à  l’eau  et  de  chercher  un  local.  Aussitôt  la  chance  lui  sourit  et  trouva  un  appartement  bien  implanté et saisit l’opportunité offerte par la BTS pour s’équiper. Deux ans après,  quand AG fait le bilan, il se demande encore comment il a pu hésiter de se mettre  à son propre compte alors que sa profession le destinait à cela.    Situation  2 :  SBA  a  été  recruté  depuis  une  bonne  dizaine  d’années  comme  directeur  général  de  la  filiale  tunisienne  d’une  multinationale  française  dans  le  secteur de services aux entreprises. Il a été amené à recruter et construire petit à  petit son équipe autour des principales fonctions : marketing, commercial, finance,  informatique,  … Globalement,  ses  activités  est  de  dresser  la  stratégie  globale  de  l’entreprise et la présenter pour approbation à l’entreprise mère, d’approuver les  investissements  et  les  budgets,    d’assister  le  Comité  de  Direction  et  de  fixer  ses  objectifs,  de  gérer  les  ressources  humaines  de  l’entreprise  (Recrutement,  Salaire,  Promotion, Formation, Coaching,…), de représenter l’entreprise  sur le plan légal,  d’assurer  la  relation  publique  et  le  lobbying  pour  le  compte  de  l’entreprise,  de  remplacer les membres du Comité de Direction en cas d’absence. Sa rémunération  est fixée par le Conseil d’Administration (l’ensemble des actionnaires) et il est lié  par un contrat de travail.    18
  4. 4. Université Virtuelle de Tunis Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II   Situation 3 : KJ est enseignant chercheur dans une université du sud de la Tunisie.  Il  enseigne  l’Entrepreneuriat.  Son  objectif  pédagogique  est  de  sensibiliser  les  étudiants  à  envisager  pour  leur  carrière  la  voie  entrepreneuriale  au  même  titre  que la voie salariale. Cependant il a la nette impression que l’enseignement qu’il  dispense n’est pas suffisant pour insuffler le désir d’entreprendre chez les jeunes.  La tâche est plus profonde : les jeunes doivent être sensibilisés dès leur jeune âge à  l’esprit  d’entreprendre  puis  plus  tard  à  l’esprit  d’entreprise.  C’est  avec  cet  état  d’esprit qu’il a décidé de fonder une association qui a pour objectif de prendre en  charge  cette  tâche  et  de  diffuser  une  culture  entrepreneuriale  dans  la  société  tunisienne  en s’adressant directement à des institutions d’éducation pour former  leurs formateurs  (instituteurs,  enseignants des collèges et lycées) à insuffler  chez  les jeunes élèves des comportements entrepreneuriaux.    Situation 4 : Nous sommes deux jeunes femmes, YN (28 ans) et MF (27 ans)  qui  avons  eu  l’idée  de  créer  notre  petite  entreprise  dans  le  domaine  de  la  création  publicitaire.  Nous  nous  sommes  connues,  voilà  quatre  ans,  sur  les  bancs  d’une  université privée spécialisée dans les études d’art et de décoration à Tunis. C’est  dans  notre  petit  local  loué,  sis  à  El  Manar,  que  nous  avons  débuté  nos  activités.  Trois  années  auparavant,  fraîchement  diplômées,  nous    n’avions  pas  encore  envisagé l’idée de créer notre propre entreprise. A cette époque, l’idée ne nous est  même  pas  venue  à  l’esprit.  Un  jour  que  nous  prenions  un  café,  après  le  travail,  nous discutions de tout et de rien et de là émerge de notre flot de paroles une idée,  … une idée qui nous a paru folle les premières secondes mais au fur et à mesure  que nous l’envisagions, elle s’imposait à nous comme possible : créer notre propre  agence publicitaire. Depuis, une étincelle s’était allumée dans notre esprit et nous  avions  la  conviction  que  nous  étions  tout  à  fait  capables  de  faire  face  aux  difficultés d’une telle entreprise. Et nous l’avons crée, et aujourd’hui nous avons  une dizaine de clients.    Situation 5 : Dans le cadre de notre cours de création d’entreprise, nous sommes  invités en tant qu’étudiants à penser à un projet quelconque, à tester sa faisabilité  commerciale  sur  le  marché  et  à  concevoir  un  plan  d’affaires  qui  soit  le  moins  théorique possible. Plusieurs idées nous traversent l’esprit en début de période et  nous  devons  présenter  à  la  fin  de  l’année  nos  projets  devant  un  jury :  étude  de  commercialisation de confiture de dattes, ou de raisins, de lavage d’automobiles à  domicile,  de  culture  de  truffes,  de  création  de  sites  web,  d’agences  matrimoniales,…  Les  idées  retenues  sont  celles  qui  peuvent  trouver  un  écho  réellement favorable sur le marché.  19
  5. 5. Université Virtuelle de Tunis Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II 1. Pour chaque type de projet entrepreneurial identifier la situation correspondante au niveau de l’encadré. Type de projet entrepreneurial Numéro de la situation Projet d’offre de service en tant qu’intrapreneur Projet de création d’entreprise ex-nihilo Projet d’offre de service en tant que travailleur autonome Projet d’apprentissage à l’entrepreneuriat Projet de développement communautaire 2. L’objectif du tableau suivant est d’écrire devant chaque type de projet entrepreneurial le nom ou qualités des personnages correspondant présentés dans l’encadré : Type de projet entrepreneurial Type d’entrepreneur Projet d’offre de service en tant qu’intrapreneur Intrapreneur Projet de création d’entreprise ex-nihilo Créateur d’entreprise Projet d’offre de service en tant que travailleur autonome Travailleur autonome Projet d’apprentissage à l’entrepreneuriat - Projet de développement communautaire Entrepreneur social 20 Nom ou qualités des personnes
  6. 6. Université Virtuelle de Tunis Module de Culture Entrepreneuriale I – Chapitre II 3. Sur la base des descriptions de situations tirées d’expériences réelles des 5 personnes trouvée en encadré, vous devez approfondir votre réflexion sur l’entrepreneuriat en identifiant des éléments qui vous permettent de distinguer entre ces entrepreneurs. Quels sont les éléments qui distinguent ces différentes personnes ? Quels sont les éléments qui leur sont en commun ? ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. 21

×