SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
Obtention du Jet A-1
Raffinage

 Dessalage du pétrole brut : afin d’éviter l’empoisonnement des
 catalyseurs

 Colonne de distillation à pression atmosphérique : son
 fonctionnement est basé sur les différences de température de
 vaporisation des différents composants du pétrole brut. La coupe
 150-225 °C contient le kérosène.

 D’autres procédés existent, notamment le vapocraquage.

Élimination du souffre (responsable des pluies acides)

 Premier procédé : l’hydrodésulfurisation, qui utilise de
 l’hydrogène (très couteux). Pression : 20 atm (loi de modération
 évitant le craquage des molécules), température : 350 °C, H2 en
 excès pour augmenter le rendement.

 Deuxième possibilité : le procédé Merox™, dont la partie la plus
 importante est une réaction d’oxydation en milieu alcalin. Le souffre
 est transformé en dissulfure S2, non corrosif. Avantage : économie,
 car conditions de température et de pression normales, et coût de
 la soude et de l’air bien moins important que l’hydrogène.

Additifs

 Anti-oxydants, antistatiques, inhibiteur de corrosion, fuel system
 icing inhibitor (FSII, exemple ci-contre), biocide
Caractéristiques du Jet A-1
Le kérosène contient 300 composés :

 Majoritairement des alcanes linéaires (CnH2n+2 avec 8 ≤ n ≤ 18)

 Alcanes ramifiés et cycliques

 Entre 15 et 20 % d’espèces aromatiques

 Moins de 3 % d’alcènes (CnH2n)




    Caractéristique                  Indicateur                     Définition                     Jet A-1


                                                         Température de transition liquide-
  Résistance au froid           Point de congélation                                              -47 °C
                                                                     solide

                                                            T. à laquelle une substance
        Sécurité                    Point éclair             forme un mélange gazeux               38 °C
                                                                    inflammable

                                                             Chaleur dégagée par la
                                Pouvoir calorifique
  Énergie volumique                                      combustion de carburant, où les        42,8 MJ/kg
                                    inférieur
                                                           produits reviennent à 150 °C

                                                         À haute température, il se forme
  Stabilité thermique                 Testée              des dépôts (« cholestérol des       Test standardisé
                                                                   moteurs »)
Quelles sont les alternatives ?

                                                         Principe de fabrication                  Avantage                   Inconvénients




                                                       Gaz to liquid, coal to liquid,                                    Très couteux, consomme
Carburant de synthèse                                                                   Indépendance énergétique
                                                            biomass to liquid                                             énormément d’énergie


                                                      Produits alimentaires (1e                                       Concurrence avec la production
       Biocarburants                               génération), plantes (2e), algues       Production peu polluante    alimentaire, moins performant
                                                                  (3e)                                                         que le Jet A-1


                                                                                                                       Nécessite une architecture
                                                   Vaporeformarge du gaz naturel
        Dihydrogène                                                                     Combustion non polluante      entièrement renouvelée, coûts
                                                         CH4 (notamment)
                                                                                                                         de production prohibitifs


                  Énergie (MJ/kg)                                  150
                  Énergie (MJ/L)
                                                                112,5
                                                                     75
                                                                  37,5
                                                                       0
Source : Mike Farmery. Nouveaux carburants aviation. Shell
                                                                                 Jet A-1          Éthanol       Kérosène GTL Hydrogène
                Aviation, Septembre 2006.

Contenu connexe

Plus de Charles-Axel Dein

Introduction to advanced python
Introduction to advanced pythonIntroduction to advanced python
Introduction to advanced pythonCharles-Axel Dein
 
Amazon.com: the Hidden Empire
Amazon.com: the Hidden EmpireAmazon.com: the Hidden Empire
Amazon.com: the Hidden EmpireCharles-Axel Dein
 
Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)
Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)
Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)Charles-Axel Dein
 
Gérer le risque dans les projets de e-learning
Gérer le risque dans les projets de e-learningGérer le risque dans les projets de e-learning
Gérer le risque dans les projets de e-learningCharles-Axel Dein
 
Formulaire de thermodynamique
Formulaire de thermodynamiqueFormulaire de thermodynamique
Formulaire de thermodynamiqueCharles-Axel Dein
 
Google Chrome: Free Software as a launching platform
Google Chrome: Free Software as a launching platformGoogle Chrome: Free Software as a launching platform
Google Chrome: Free Software as a launching platformCharles-Axel Dein
 
Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)Charles-Axel Dein
 
Nextreme: a startup specialized in thermoelectric cooling
Nextreme: a startup specialized in thermoelectric coolingNextreme: a startup specialized in thermoelectric cooling
Nextreme: a startup specialized in thermoelectric coolingCharles-Axel Dein
 

Plus de Charles-Axel Dein (8)

Introduction to advanced python
Introduction to advanced pythonIntroduction to advanced python
Introduction to advanced python
 
Amazon.com: the Hidden Empire
Amazon.com: the Hidden EmpireAmazon.com: the Hidden Empire
Amazon.com: the Hidden Empire
 
Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)
Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)
Apple Study: 8 easy steps to beat Microsoft (and Google)
 
Gérer le risque dans les projets de e-learning
Gérer le risque dans les projets de e-learningGérer le risque dans les projets de e-learning
Gérer le risque dans les projets de e-learning
 
Formulaire de thermodynamique
Formulaire de thermodynamiqueFormulaire de thermodynamique
Formulaire de thermodynamique
 
Google Chrome: Free Software as a launching platform
Google Chrome: Free Software as a launching platformGoogle Chrome: Free Software as a launching platform
Google Chrome: Free Software as a launching platform
 
Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)
 
Nextreme: a startup specialized in thermoelectric cooling
Nextreme: a startup specialized in thermoelectric coolingNextreme: a startup specialized in thermoelectric cooling
Nextreme: a startup specialized in thermoelectric cooling
 

Le carburéacteur

  • 1. Obtention du Jet A-1 Raffinage Dessalage du pétrole brut : afin d’éviter l’empoisonnement des catalyseurs Colonne de distillation à pression atmosphérique : son fonctionnement est basé sur les différences de température de vaporisation des différents composants du pétrole brut. La coupe 150-225 °C contient le kérosène. D’autres procédés existent, notamment le vapocraquage. Élimination du souffre (responsable des pluies acides) Premier procédé : l’hydrodésulfurisation, qui utilise de l’hydrogène (très couteux). Pression : 20 atm (loi de modération évitant le craquage des molécules), température : 350 °C, H2 en excès pour augmenter le rendement. Deuxième possibilité : le procédé Merox™, dont la partie la plus importante est une réaction d’oxydation en milieu alcalin. Le souffre est transformé en dissulfure S2, non corrosif. Avantage : économie, car conditions de température et de pression normales, et coût de la soude et de l’air bien moins important que l’hydrogène. Additifs Anti-oxydants, antistatiques, inhibiteur de corrosion, fuel system icing inhibitor (FSII, exemple ci-contre), biocide
  • 2. Caractéristiques du Jet A-1 Le kérosène contient 300 composés : Majoritairement des alcanes linéaires (CnH2n+2 avec 8 ≤ n ≤ 18) Alcanes ramifiés et cycliques Entre 15 et 20 % d’espèces aromatiques Moins de 3 % d’alcènes (CnH2n) Caractéristique Indicateur Définition Jet A-1 Température de transition liquide- Résistance au froid Point de congélation -47 °C solide T. à laquelle une substance Sécurité Point éclair forme un mélange gazeux 38 °C inflammable Chaleur dégagée par la Pouvoir calorifique Énergie volumique combustion de carburant, où les 42,8 MJ/kg inférieur produits reviennent à 150 °C À haute température, il se forme Stabilité thermique Testée des dépôts (« cholestérol des Test standardisé moteurs »)
  • 3. Quelles sont les alternatives ? Principe de fabrication Avantage Inconvénients Gaz to liquid, coal to liquid, Très couteux, consomme Carburant de synthèse Indépendance énergétique biomass to liquid énormément d’énergie Produits alimentaires (1e Concurrence avec la production Biocarburants génération), plantes (2e), algues Production peu polluante alimentaire, moins performant (3e) que le Jet A-1 Nécessite une architecture Vaporeformarge du gaz naturel Dihydrogène Combustion non polluante entièrement renouvelée, coûts CH4 (notamment) de production prohibitifs Énergie (MJ/kg) 150 Énergie (MJ/L) 112,5 75 37,5 0 Source : Mike Farmery. Nouveaux carburants aviation. Shell Jet A-1 Éthanol Kérosène GTL Hydrogène Aviation, Septembre 2006.