Carnet de techniques de jeux milsim
LE COMBATTANT INDIVIDUELbut recherché et données essentielles : faire acquérir au joueur les actes réflexes nécessairesà s...
Pour conserver une direction : Il faut matérialiser un repère, qui soit éloigné de jour, etrapproché la nuit.Pendant le dé...
III/ PROGRESSERObjectif : se déplacer en utilisant possibilités du terrain pour échapper aux vues et auxcoups de ladversai...
Camouflage doit être Permanent, Adpaté, Discret, Entretenu                Composantes                                    E...
Objectif : désigner rapidement/précisement un objectif pour permettre localisation               Composantes              ...
Connaitre/appliquer mesure sécurité        IX/ COMMUNIQUERObjectif : transmettre par un moyen adpaté à la situation, un re...
XI RENDRE COMPTEObjectif : exposer à son chef dans les délais les plus brefs, avec exactitude et précision, sesobservation...
Chapitre 2                                 Les 3 actes élémentaires–       SE DEPLACER–       SE POSTER–       UTILISER Sa...
Le joueur se poste, soit sur ordre, soit lorsquil atteint la limite de bond précisée, soit en casde rencontre avec adversa...
III/ UTILISER SA REPLIQUEObjectif : mettre en oeuvre équipement dans conditions du jeu en adaptant le genre de tir etévent...
Transmissions :                                     Procédure radio :Quelques règles :–     cest toujours celui qui commen...
Message :* formule cplte : /Auto orig/Auto destntr/pr act°, info°                             Cryptage des communicationsL...
Tac gv
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tac gv

677 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
677
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tac gv

  1. 1. Carnet de techniques de jeux milsim
  2. 2. LE COMBATTANT INDIVIDUELbut recherché et données essentielles : faire acquérir au joueur les actes réflexes nécessairesà son intégration dans le drill du trinôme. Principe GénéralPrincipe : le joueur "combat" essentiellement à pied en engageant à courte ou très distance,et en général au contact direct de ladversaire. Chapitre I Les 11 actes réflexesTerme mnémotechnique : PP GARD COCOTOrdre mnémotechnique Ordre chronologique dexécution – (se) protéger – (s)orienter – garder la liaison – observer – apprécier une distance – progresser – rendre compte – (se) camoufler – désigner un objectif – apprécier une distance – camoufler – désigner un objectif – observer – tirer ou lancer une grenade – communiquer – communiquer – (s)orienter – rendre compte – tirer ou lancer une grenade – garder la liaison I/ (S) ORIENTERObjectif : être en mesure à tout moment (déplacement, arrêt) de déterminer, suivre unedirection pouvoir immédiatement, en attendant les ordres complémentaires du CT ouCDG, de commencer la surveillance dun secteur.A/ Déterminer une directionBut : connaître/savoir utiliser les différents moyens dorientation, tout en répliquant. – de jour : boussole, soleil, montre – de nuit : boussolle, lune, étoile
  3. 3. Pour conserver une direction : Il faut matérialiser un repère, qui soit éloigné de jour, etrapproché la nuit.Pendant le déplacement, il faudra aussi recherches des points de repères intermédiaires etde nuit, suivre des "mains courantes" II/ OBSERVERObjectif : rechercher par la vue et lécoute des renseignements concernant le terrain et lesactivités de ladversaire, des amis, de la population acquérir du renseignement par lécoute peut précéder celle de lobservation directe. Composantes ExécutionRepérer limites secteur surveillance Voir possibilités du champ visuelIdentifier points de repèresDécouper le terrain Du plus loin au plus prèsDéterminer les points dangereux Qui sont les points favorables à leniAssurer permence observ° et recherches Avec continuité et régularité par unindices présence ennemi balayage visuel
  4. 4. III/ PROGRESSERObjectif : se déplacer en utilisant possibilités du terrain pour échapper aux vues et auxcoups de ladversaire et en recherchant les indices sur sa présence. Composantes ExécutionChoisir un mode de progression : Chaque fois que possible :- marche normale- course - pour franchir un passage dangereux- ramper - pour échapper aux vues et aux coups- exécution de bonds - pour se soustraire aux effets du feuGarder le contact à vue Au sein du trinôme IV/ SE PROTEGERObjectif : Prendre mesures adaptées pour être à labri des vues et des coups de ladversaire Composantes ExecutionChoisir lemplacement le plus proche Masque, écran, constructionAménager le terrain sans modifier laspect Utiliser son outil en discrétion si proche deextérieur du terrain lennemiet réaliser un emplacement de combat Permettant obligatoirement de pouvoircamoufler utiliser son armeCourvrir labri Se protéger contre les vues aériennesrevêtir les effets spéciaux (NBC) se protéger contre les armes NBC V/ SE CAMOUFLERObjectif : pouvoir se dissimuler au vues de lennemi terrestre et aérien (et population), enassurant la missionterme mnémotechnique : FOMECBLOT + PADE – F : Fond, Forme (se confondre avec paysage) – O : Ombre (rechercher zone dombre) – M : Mouvement (éviter mouvements brusques) – E : Eclat (éviter reflets) – C : Couleurs (éviter contraste des couleurs) – B : Bruit (gourdes, gamelles...) – L : Lumière, lueur (lampe, feux, briquets, cigarette) – O : Odeur (nourriture, après rasage) – T : Trace (sol gras, branches cassées, reste de repas, chiotte)
  5. 5. Camouflage doit être Permanent, Adpaté, Discret, Entretenu Composantes ExecutionChoisir un emplacement Eviter les fonds clairs, chercher les zones dombres (F)Sadapter au terrain Briser les formes caractéristiques (F) Supprimer les ombres et reflets (O) Eviter le contraste des couleurs (C) Utiliser moyens de camouflage perso (crème, cagoule) éviter/effacer les tracesSadapter à lambiance Prendre garde aux odeurs (O) Rechercher masques contre moyens de détections thermiques Près de lennemi, éviter les mouvements (M) brusques et le bruit (B) de nuit : silence absolu éviter lueurs (L), reflets et éclats (E) et mise en oeuvre continue des moyens mordernes dobservation nocture détectables par lennemi (laser) VI/ APPRECIER UNE DISTANCEObjectif : évaleur distance (précision compte rendu/se déplacer sur un point/ désignerposition adversaire) Composantes ExecutionEvaluer à vue A laide du guidon FAMAS Jumelles avec micromètre ou utiliser des distances connues (longueur terrain foot)Si possible évaluer au pas étalonnageEvaluer si objectif à portée arme (schéma) Vérifier hausse de larme VII/ DESIGNER UN OBJECTIF
  6. 6. Objectif : désigner rapidement/précisement un objectif pour permettre localisation Composantes ExecutionChercher points de repères Fixes/caractéristiques, proches objectifDésigner objectif "Dans telle direction, par rapport à tel repère, telle distance, tel objectif"Situer objectif par rapport au repère Procédé de la main étalonnée (DDRO, direction distance, repere, objectif) Procédé cadran horaire Procédé pointage armeDécrire objectif Nature, volume, attitude distance (NVAD) couleurs, vitessePour la méthode du pointage de larme :– reperer objectif– pointer canon arme– bloquer arme– laisser place à personne devant voir objectif– lui laisser prendre la ligne de mire VIII/ TIRER OU LANCER UNE GRENADEObjectif : connaître TECHNIQUES/SERVICE de son arme et autres armes du groupe Composantes ExecutionConnaître son arme : Notice armement sur technique/service- démontage/remontage- incidents tir/munitions
  7. 7. Connaitre/appliquer mesure sécurité IX/ COMMUNIQUERObjectif : transmettre par un moyen adpaté à la situation, un rens Composantes ExecutionETRE EN LIAISON, avec chef et voisins À la voix Au gesteUtiliser moyens de trans° le plus direct Par téléphone(avant contact) ou le plus rapide (pdt Par radiocontact) par signaux sonores ou luminueux (codes) X/ GARDER LA LIAISON AU SEIN DU TRINOMEObjectif : se déplacer dans direction générale prescrite, ou se poster, en gardant la liaison àvue avec les autres équipiers, en vude dassurer leur protection. Composantes ExecutionSuivre le même cheminement En progression du même coté dun couvertGarder laison en vue en déplacement ou à Adpater disctance au terrain et à la visibilité,larrêt de façon à ne pas pouvoir être touché par la même rafale, mais permettant de communiquerAssurer surêté du trînome en déplacement 1er équipier marchant en tête assure sureté immédiate et observation au plus près. Il recherche tout indice/piège/présence ennemi 2ème équipier assure observation plus lointaine et surêté rapprochée 3ème équipier assure liaison avec élément qui suitAssurer surêté trînome à larret Secteurs de surveillance sont réparties entre trois équipiers
  8. 8. XI RENDRE COMPTEObjectif : exposer à son chef dans les délais les plus brefs, avec exactitude et précision, sesobservations concernant adversaire, amis, milieu (terrain, population). Composantes ExecutionVérifier liaison avec chef Liaison doit pouvoir etre prise en permanence :Lui exposer, lui transmettre aussitot ce qui a - qui ? Quoi ?été vu en étant certain de navoir rien oublié - combien ? - ou ?En répondant à ces questions : - par ou ? - quand ? - comment ?Sur lennemi, donner systématiquement les - nature,renseignements suivants : - volume, - attitude, - distance.
  9. 9. Chapitre 2 Les 3 actes élémentaires– SE DEPLACER– SE POSTER– UTILISER Sa REPLIQUE I/ SE DEPLACER Actes réflexes à maitriser Observations - OU ALLER ? SORIENTER Choisir un emplacement ou pourra se poster - PAR OU ALLER ? PROGRESSER Itinéraire à emprunter doit être au max un chemin à labri des vues et coups adverses - COMMENT ? Mode progression fixé par chef, initiative et adapté au terrain et adversaire PROGRESSER - QUAND ? Sur ordre ou initiative, si observé par adversaire choisir moment ou adversaire est soumis au tir Au cours déplacemt, devant, sur les cotés, à OBSERVER ses pieds, en lair TIRER OU LANCER GRENADE En cas surprise, riposter COMMUNIQUER Avec voisin, chef RENDRE COMPTE À son chef II/ SE POSTER (VITAL)Objectif : sinstaller en un point du terrain permettant de mettre en application le VITAL.– V : Observer/voir– I : Sans être vu/invisible– T : utiliser sa replique/tirer– A : en étant si possible protégé/abri– L : et en liaison avec son chef ou voisins/liaison
  10. 10. Le joueur se poste, soit sur ordre, soit lorsquil atteint la limite de bond précisée, soit en casde rencontre avec adversaire Actes réflexes Observations SORIENTER Choix poste, en fonct° mission PROGRESSER Se rendre sur place sans être détecté SE CAMOUFLER Sinstaller sans être vu OBSERVER Dn secteur surveillance recu ou propre initiative METTRE EN OEUVRE SON ARME Choisir posit° tir la mieux adaptée, aménager position de tir COMMUNIQUER, RENDRE COMPTE Sassurer liaison avec chef, voisins SE PROTEGER Aménager emplacement combat, en tenant compte des possibilités tir et observation. Se relayer sur poste
  11. 11. III/ UTILISER SA REPLIQUEObjectif : mettre en oeuvre équipement dans conditions du jeu en adaptant le genre de tir etéventuellement type darme et munitions, en fonct° des ordres reçus ou de la situation. Execution Observation PREPARER TIRIdentifier son secteur de tir : Définir les points-clés du terrain ou ennemi- limite droite/limite gauche pt apparaitre- ligne dengagementReconnaître points favorables au tir Point obligeant ennemi à manoeuvrer et ou ralentirApprécier distance :- prendre des repèresPréparer son arme : régler ses appuis Évaluer correction vent latéralObserver son secteurDéterminer éléments de tir :- distance du but- vitesse de lobjectif TIRERViser son objectifOuvrir le feu : Conserver en permanence la maitrise de la- sur ordre du chef de groupe : conso mun- sur initiative (si autorisation donnée)Poursuivre feu : changer dobjectifCesser le feu sur ordre du CDG :- quand il devient dangereux pour les amis- quand lennemi a disparu RENDRE COMPTE- de laction (détruit...), conso mun, état pax,possibilités, demandes éventuelles
  12. 12. Transmissions : Procédure radio :Quelques règles :– cest toujours celui qui commence une communication radio qui termine cettecommunication ("Ok recu terminé")– quand il ya plusieures discussions sur le réseau on laisse la priorité à la discussiondu chef de groupe– dans toute communication radio on essaie dêtre concis, clair, synthétiqueAvant de jouer, léquipe procédera à un contrôle radio. Le CDG annoncera "ici X, contrôleradio parlez"Chaqu1 leur tour, les joueurs répondront "X ici Z, contrôle radio...." en utilisant les termesci après :• critères de force- fort/loud- Assez fort/good- faible/weak- très faible/nothing heard* critères de lisibilité- clair/clear- lisible/readable-déformé/distorded-avc interférencePour le déroulement de la partie, le CDG devra préciser le régime demploi descommunications et dexploitation (débit de comm°) :* Demploi :- silence- discrétion- liberté* Dexploitation :- écoute permanente- écoute " par SD- vacation (6h)
  13. 13. Message :* formule cplte : /Auto orig/Auto destntr/pr act°, info° Cryptage des communicationsLe cryptage des comm° peut se faire de plusieurs manières :– attribution dindicatif aux joueurs (en début de partie)– attribution de noms à des points clées, zones– utilisation de termes de procédures codées ; code de 10 par exemple Code de dix (codage en communication radio)10-0 Halte à la partie : Promeneurs sur le terrain10-1 Appel à tous, faites laperçu (indiquez votre statut, position)10-2 Indiquez votre position (destinataire précis)10-3 a tous, arrêtez de transmettre10-4 attaque (ordre individuel)10-5 attaque (ordre collectif)10-6 défendre (ordre individuel)10-7 défendre (ordre collectif)10-8 rompre le contact (collectif)10-9 extraction sur point de ralliement10-10 appuyer un équipier10-11 besoin médic10-12 restez sur votre position10-13 allez à ...10-14 observer et renseignerMots clées :– sniper : abeilles - trou : chiotte– mk249 ou autre : grosse - enemi : marguerite– croisement : croix - arbre : pilier– fenetre : miroir– porte : pente– carcasse voiture : boite

×