SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  59
Télécharger pour lire hors ligne
 OBJECTIFS
 DEFINITIONS
 STATISTIQUES
 ASPECTS REGLEMENTAIRES
 LES RISQUES
 LES PESPECTIVES SOLTANI CHOKRI 2017
• 22,1 milliards d'€ de dépenses dans l'industrie ( 2,4 % de la
production en valeur), dont 8 milliards d'€ sous-traités
• 17,6 milliards d'€ de dépenses dans l'immobilier et tertiaire,
dont 13,2 milliards d'€ sous-traités
• 12 milliards d'€ de dépenses en produits et composants
industriels en maintenance et travaux neufs
• et qui génère 420 000 emplois de qualifications élevées
dont 12 000 cadres, ainsi que 9 500 diplômés du CAP au
Mastère
2
http://www.afim.asso.fr/publications/guide/guide.asp
• 800 établissements de formation préparant à 100 diplômes de maintenance, du CAP au Mastère
• 300 normes et documents utiles en maintenance
• 100 règlements, codes, arrêtés, décrets, circulaires, notes techniques et recommandations nécessaires au
respect du Code du travail quant à la préservation de la sécurité et de la santé des professionnels
• 300 adresses et sites web utiles en maintenance : associations, syndicats professionnels, organismes de contrôle et
de certification, organismes de financement, Dreal, Cram, presse spécialisée…
• Panorama de la GMAO : 76 progiciels et 60 éditeurs/distributeurs
• Panorama des outils d'aide au diagnostic : 54 outils et 35 fabricants/distributeurs
• 18 fiches métiers de la maintenance
3
4
Année 2015 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007
Entreprises de service (effectif maintenance >= 5) 141 129 116 107 87 99 94 88
CA maintenance en France (M€) 8 732 8 392 8 250 10 585 10 277 9 665 5 200 5 200
Poids CA maintenance 10 1ères entreprises (%) 61 65 78 80 80 82 65 71
CA maintenance moyen par entreprise (M€) 60 65 71 99 118 98 55 59
CA maintenance moyen par salarié (K€) 132 142 153 181 164 162 115 117
Effectif maintenance en France 58 973 55 680 53 850 58 400 62 500 59 500 45 000 44 500
Effectif maintenance moyen par entreprise 406 431 572 546 718 601 479 506
Poids CA maintenance / CA total (%) 63 62 61 63 59 61 60 64
• une occurrence d'accident grave 3 fois supérieure à la moyenne nationale,
• une occurrence de maladie 6 fois supérieure,
• une occurrence de mortalité 8 fois supérieure.
Ces chiffres, qui restent des moyennes, doublent ou triplent pour certains métiers (chaudronnier, monteur,
soudeur, tuyauteur…), mais augmentent aussi considérablement avec l'âge des intervenants.
5
Par ailleurs, au regard du vieillissement de ses effectifs et de l'allongement
de la durée du travail, la profession va devoir s'organiser et identifier des
voies permettant d'exercer les métiers de maintenance tout au long de la
vie professionnelle.
Afin d'anticiper cette évolution et de permettre aux acteurs de la
négociation sociale de disposer de données sur les conditions de travail des
métiers de la maintenance, l'Afim a réalisé en 2006-2007, avec le soutien du
Ministère du Travail, une enquête sur la pénibilité des métiers de
maintenance.
Réalisée auprès d'un échantillon de plus de 2 500 professionnels de
différents métiers des secteurs industriel et tertiaire, cette enquête révèle
que:
62 % d'entre eux jugent leur métier pénible,
61 % dangereux ou très dangereux, et
75 % salissant.
53 % d'entre eux
ne se sentent aptes à poursuivre leur métier après 60 ans…
6
7
8
9
PRESERVER les biens , les moyens de production et les
ressources humains
REDUIRE les coûts
AMELIORER la sûreté de fonctionnement
DÉVELOPPER la capacité de veille et d’anticipation pour
détecter les risques nouveaux et les prévenir
10
Sécurité d’une machine
La maintenance
 Aptitude d’une machine à accomplir sa
fonction, à être transportée, installée,
mise au point, entretenue, démontée et
mise au rebus dans les conditions
d’utilisation normale spécifiées dans la
notice d’instruction sans causer de lésion
ou d’atteinte à la santé.
11
La maintenance est l’ensemble de
toutes les actions techniques,
administratives et de management
durant le cycle de vie d’un bien,
destinées à le maintenir ou à le
rétablir dans un état dans lequel il
peut accomplir la fonction requise
12
13
La maintenance
préventive
La maintenance
corrective
Autres formes de
maintenance…
On distingue :
14
 Sur 407 accidents mortels on a 179 AT liés
à l’activité de maintenance - soit 44%
des ATM
 Parmi les 179 AT on a 57 AT liés à la
maintenance des machines, des
appareils et des équipements de travail
15
 AT liés à la maintenance : leur importance en
nombre ( 40% des AT )
 Les accidents ne sont pas centrés uniquement sur
l’interaction « opérateur de maintenance » - «
équipement »’
 La maintenance peut également être à l’origine
d’accidents pour autrui.
 Importance de l’organisation,le management et
les aspects collectifs du travail de maintenance
16
 65 % AT liés aux travaux de maintenance
 50 % des victimes sont des électriciens
qualifiés
 30% des qualifications sont sans rapports
avec les AT
 50 % des AT survenus lors des travaux oû il
n’est pas nécessaire de travailler sous
tension
17
18
19
d’entreprise: Le chef2.152Article
: Le travailleur3.152Article
: Le Responsable de sécurité5.154Article
Article 161 : Le C.S.S.T (ou délégué du personnel).
: Le médecin du travail153Article
Portant réglementation des mesures de
protection des travailleurs dans les
établissements qui mettent en oeuvre
des courants électriques.
Le décret insiste notamment sur
l’importance de l’entretien et de la
maintenance des installations et sur leur
contrôle périodique par un organisme
de contrôle tous les six mois.
20
Arrêté du 12 juin 1987 du Ministère des Affaires
Sociales relatif à la protection des machines
Il accentue notamment sur l’importance
des procédures de sécurité lors des
travaux d’entretien et de la maintenance
sur les machines .
21
22
LES RISQUES GENERAUX
LES RISQUES SPECIFIQUES
AUTRES FACTEURS DE RISQUES
 Risques dus à l’environnement physique:
bruit, vibrations,températures extrêmes…
 Risques chimiques
 Risque machines
 Etc.
23
 Se sont les risques avant, pendant et après
une opération de maintenance M. O. :
 Ils sont de cinq ordres :
 L’organisation
 Les ambiances
 Les énergies
 Les flux d’information
 durant l’intervention
24
LES RISQUES LIES
AUX O. M.
LES RISQUES
LIES A
L’ORGANISATION
LES RISQUES
LIES AUX
AMBIANCES
LES RISQUES
LIES AUX
ENERGIES
LES RISQUES
LIESAUX FLUX
D INFORMATIONS
LES RISQUES
LIES
A
L’INTERVENTION
25
suite
LES RISQUES ENGENDRES PAR LE SYSTEME / ENVIRONNEMENT A LA TACHE
RISQUES LIES A
L’ ORGANISATION:
ACCES
DANS LA Z I
IDENTIFICATION
DE L’ EQUIPEMENT
26
Les difficultés les
erreurs…
27
28
29
30
RISQUES LIES
AUX
AMBIANCES
AIR RESPIRABLE:
GAZ, AEROSOL,
VAPEURS,
POUSSIERES
BRUIT
VIBRATIONS
RISQUES LIES
A L’ECLAIRAGE
RISQUES LIES
A LA TEMPERATURE,
HUMIDITE
31
Les casques
anti-bruit
…
Les
EPI…
Les
baladeuses
Les ADF
…
32
33
34
RISQUES LIES
AUX
ENERGIES :
ENERGIES
D’ALIMENTATION
DU PROCEDE
ENERGIES
DE
L’ENVIRONNEMENT
35
ELECTRIQUE
PRESSION
MECANIQUE
THERMIQUE
CHIMIQUE
RAYONNEMENT
La consignation…
36
37
38
39
40
41
42
RISQUES LIES
AUX FLUX
D’INFORMATIONS :
FLUX ENTRANTS FLUX SORTANTS
43
FI : ordres et les seuils FS : commandes
d’autres systèmes…
Les interactions …
Support : fils,
courant porteurs..
Caractéristiques:
l’énergie
représentative de
l’information
RISQUES
ENGENDRES
PAR LA TACHE
A EFFECTUER :
CONDITIONS
D INTERVENTION
PARTICULIERES
LA CIRCULATION
DANS LA ZI
MOYENS
MIS EN
OEUVRE
RISQUES
LIES
AUX
INTERVENANTS
44
Travail par point chaud
Travail avec projection
Travaux de levage
Manipulation des P Chim
Des risques:
•Outillage incompatible dans ZI
•O. inapproprié aux T E
•O. en mauvais état
•O. non conforme à la reg.
•Sol glissant
•Dénivellation
•Circulation
maintenue
•Le travail de hauteur
•Dans une zone exigue
• nécessité des EPI
• …
Le Diaporama…
45
46
47
48
 L’ETAT VÉTUSTE DES INSTALLATIONS
 L’INTERACTIVITÉ DES SOURCES DE RISQUES
 L’ORGANISATION DU TRAVAIL
 LES CAPACITÉS FINANCIÈRES DE L’ENTREPRISE
49
 Les impératifs de disponibilité de l’outil
de production provoquent lors des
interventions de maintenance
corrective, une situation de stress chez
les opérateurs ( il faut remettre le
système en état de bon fonctionnement,
le plus rapidement possible), qui a pour
conséquence une augmentation de la
probabilité d’occurrence du risque.
50
LES SITUATIONS RELATIVES AUX
OPERATIONS DE MAINTENANCE
DOIVENT ETRE CONSIDEREES
COMME DANGEREUSES PAR
NATURE
51
52
 Une modification nette de
la place de la maintenance
comme un secteur d’activité
économique en plein essor :
- Les coûts de la
maintenance représentent de
15% à 40% des coûts
variables des budgets des
entreprises,
- On assiste, notamment
à des transferts des tâches de
maintenance vers les
entreprises sous-traitantes.
53
Changement du profil des
accidentés :
1-l’automatisation entraîne
une diminution du nombre des
accidents ( en générale ).
2- Le risque est reporté sur le
personnel d’intervention :
- régleurs
- maintenance
- personnel de fabrication
chargé des travaux de
réglage .
54
 Le recours à de nouvelles
technologies développe
de plus en plus des
RISQUES INVISIBLES dans
l’immédiat.
55
ETABLIR UNE APPROCHE
PLURIDISCIPLINAIRE dans l’élaboration
des procédures sécuritaires d’intervention
 INTEGRER l’approche système de
management de la sécurité et système
de management de la maintenance
dans la gestion des entreprises.
 RENFORCER l’aspect « formation »dans
les entreprises et surtout aux PME
Formation professionnelle
de qualité
Formation à la prévention
des RP
Information : Esprit de
sécurité
56
 DÉVELOPPER la capacité de veille et d’anticipation
pour détecter les risques nouveaux et les prévenir
 SE TENIR constamment au courant :
- Des pratiques industrielles
- Des nouvelles technologies
- Des nouvelles méthodes de travail
DÉVELOPPER l'esprit « 5S » et en faire
57
LE PERSONNEL DE MAINTENANCE DOIT
ETRE FORMER POUR QU ‘IL SOIT CAPABLE
DANS UNE SITUATION DONNEE :
 DE METTRE EN ŒUVRE UNE
METHODOLOGIE D’ANALYSE DES
RISQUES D’ACCIDENTS (a. i.),
 D’INTERVENIR ET D’ASSURER SA PROPRE
SECURITE ET LA SECURITE DES AUTRES…
58
59
AUTEUR:
SOLTANI CHOKRI : « svp envoyer moi vos remarques sur l’email « :
soltanitn2001@yahoo.fr
MERCI

Contenu connexe

Tendances

Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1hammani bachir
 
Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Nathalie Delatour
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGEchokri SOLTANI
 
Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurFFSNW Formation
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001hammani bachir
 
Hse hammani / document hammani
Hse hammani  /  document hammaniHse hammani  /  document hammani
Hse hammani / document hammanihammani bachir
 
Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp GENICIMO
 
Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)
Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)
Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)Gwendoline Papegaey
 
La criticité des équipements
La criticité des équipementsLa criticité des équipements
La criticité des équipementsProsygma
 
Présentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutéePrésentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutéeLaurent Vincent
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenancemohamoha1
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machineschokri SOLTANI
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTWaTaib
 
Outils et techniques des gestion des risques
Outils et techniques des gestion des risquesOutils et techniques des gestion des risques
Outils et techniques des gestion des risquesGBO
 
fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur hammani bachir
 
Gestion des situations d'urgence
  Gestion des situations d'urgence  Gestion des situations d'urgence
Gestion des situations d'urgenceRabah HELAL
 
Gestes et postures 2017
Gestes et postures  2017Gestes et postures  2017
Gestes et postures 2017hammani bachir
 
Cadre législatif et réglementaire HSE
Cadre législatif  et réglementaire HSE Cadre législatif  et réglementaire HSE
Cadre législatif et réglementaire HSE hammani bachir
 
Securite des compresseurs
Securite des compresseursSecurite des compresseurs
Securite des compresseurschokri SOLTANI
 

Tendances (20)

Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
 
Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
 
Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteur
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
 
Hse hammani / document hammani
Hse hammani  /  document hammaniHse hammani  /  document hammani
Hse hammani / document hammani
 
Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp Evaluation des risques profissionels btp
Evaluation des risques profissionels btp
 
Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 
Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)
Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)
Méthode d'analyse de risques (MADS MOSAR)
 
La criticité des équipements
La criticité des équipementsLa criticité des équipements
La criticité des équipements
 
Présentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutéePrésentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutée
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenance
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machines
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
 
Outils et techniques des gestion des risques
Outils et techniques des gestion des risquesOutils et techniques des gestion des risques
Outils et techniques des gestion des risques
 
fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur fORMATION Travaux en hauteur
fORMATION Travaux en hauteur
 
Gestion des situations d'urgence
  Gestion des situations d'urgence  Gestion des situations d'urgence
Gestion des situations d'urgence
 
Gestes et postures 2017
Gestes et postures  2017Gestes et postures  2017
Gestes et postures 2017
 
Cadre législatif et réglementaire HSE
Cadre législatif  et réglementaire HSE Cadre législatif  et réglementaire HSE
Cadre législatif et réglementaire HSE
 
Securite des compresseurs
Securite des compresseursSecurite des compresseurs
Securite des compresseurs
 

Similaire à Les risques lies à l'activité la de maintenance

MéTiers De La Maint Indus
MéTiers De La Maint IndusMéTiers De La Maint Indus
MéTiers De La Maint Indusyouri59490
 
Approche de la maintenance industrielle
Approche de la maintenance industrielleApproche de la maintenance industrielle
Approche de la maintenance industrielleRached Douahchia
 
Gestion de la maintenance
Gestion de la maintenanceGestion de la maintenance
Gestion de la maintenanceKhadija Kannoun
 
Idcc 998 accord mesures urgentes formation
Idcc 998 accord mesures urgentes formationIdcc 998 accord mesures urgentes formation
Idcc 998 accord mesures urgentes formationLéo Guittet
 
FORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptx
FORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptxFORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptx
FORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptxnajouazghal6
 
manenance
manenance manenance
manenance hichem42
 
Protocole Prévention des risques sanitaires (1).pptx
Protocole Prévention des risques sanitaires  (1).pptxProtocole Prévention des risques sanitaires  (1).pptx
Protocole Prévention des risques sanitaires (1).pptxSalmaJaafari1
 
'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg
'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg
'E- Maintenance industrielle VI'.pdfggggKedriMohammedCherif
 
Cig versailles mieux travailler avec les machines la conformité des machine...
Cig versailles mieux travailler avec les machines   la conformité des machine...Cig versailles mieux travailler avec les machines   la conformité des machine...
Cig versailles mieux travailler avec les machines la conformité des machine...Dominique Gayraud
 
Le Plan de Reprise d'Activité pour les PME
Le Plan de Reprise d'Activité pour les PMELe Plan de Reprise d'Activité pour les PME
Le Plan de Reprise d'Activité pour les PMEAvignon Delta Numérique
 
Les coûts de maintenance
Les coûts de maintenanceLes coûts de maintenance
Les coûts de maintenanceMouhcine Nahal
 
2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...
2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...
2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...ASIP Santé
 
PowerPoint niveau et operation.pptx
PowerPoint niveau et operation.pptxPowerPoint niveau et operation.pptx
PowerPoint niveau et operation.pptxssuser31d5c0
 

Similaire à Les risques lies à l'activité la de maintenance (20)

MéTiers De La Maint Indus
MéTiers De La Maint IndusMéTiers De La Maint Indus
MéTiers De La Maint Indus
 
Nd2238
Nd2238Nd2238
Nd2238
 
Approche de la maintenance industrielle
Approche de la maintenance industrielleApproche de la maintenance industrielle
Approche de la maintenance industrielle
 
Gestion de la maintenance
Gestion de la maintenanceGestion de la maintenance
Gestion de la maintenance
 
hasbnclic971.pdf
hasbnclic971.pdfhasbnclic971.pdf
hasbnclic971.pdf
 
Idcc 998 accord mesures urgentes formation
Idcc 998 accord mesures urgentes formationIdcc 998 accord mesures urgentes formation
Idcc 998 accord mesures urgentes formation
 
Maintenance
MaintenanceMaintenance
Maintenance
 
Ed123
Ed123Ed123
Ed123
 
00 presentation btsms
00 presentation btsms00 presentation btsms
00 presentation btsms
 
FORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptx
FORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptxFORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptx
FORMATION BPF MAINTENANCE INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE .pptx
 
manenance
manenance manenance
manenance
 
Protocole Prévention des risques sanitaires (1).pptx
Protocole Prévention des risques sanitaires  (1).pptxProtocole Prévention des risques sanitaires  (1).pptx
Protocole Prévention des risques sanitaires (1).pptx
 
rAPPORT SAVONICC
rAPPORT SAVONICCrAPPORT SAVONICC
rAPPORT SAVONICC
 
'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg
'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg
'E- Maintenance industrielle VI'.pdfgggg
 
Cig versailles mieux travailler avec les machines la conformité des machine...
Cig versailles mieux travailler avec les machines   la conformité des machine...Cig versailles mieux travailler avec les machines   la conformité des machine...
Cig versailles mieux travailler avec les machines la conformité des machine...
 
Le Plan de Reprise d'Activité pour les PME
Le Plan de Reprise d'Activité pour les PMELe Plan de Reprise d'Activité pour les PME
Le Plan de Reprise d'Activité pour les PME
 
Les coûts de maintenance
Les coûts de maintenanceLes coûts de maintenance
Les coûts de maintenance
 
Guides chaudronnerie
Guides chaudronnerieGuides chaudronnerie
Guides chaudronnerie
 
2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...
2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...
2015-05-20 Atelier N°10 et N°15 SSA 2015 "Modernisation du SI-SAMU : point d'...
 
PowerPoint niveau et operation.pptx
PowerPoint niveau et operation.pptxPowerPoint niveau et operation.pptx
PowerPoint niveau et operation.pptx
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSKennel
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogneidelewebmestre
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesPierreFournier32
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptbentaha1011
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcsidelewebmestre
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesangevaleryn
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresidelewebmestre
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfalainfahed961
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileMBouderbala
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...idelewebmestre
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasidelewebmestre
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 

Dernier (20)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 

Les risques lies à l'activité la de maintenance

  • 1.  OBJECTIFS  DEFINITIONS  STATISTIQUES  ASPECTS REGLEMENTAIRES  LES RISQUES  LES PESPECTIVES SOLTANI CHOKRI 2017
  • 2. • 22,1 milliards d'€ de dépenses dans l'industrie ( 2,4 % de la production en valeur), dont 8 milliards d'€ sous-traités • 17,6 milliards d'€ de dépenses dans l'immobilier et tertiaire, dont 13,2 milliards d'€ sous-traités • 12 milliards d'€ de dépenses en produits et composants industriels en maintenance et travaux neufs • et qui génère 420 000 emplois de qualifications élevées dont 12 000 cadres, ainsi que 9 500 diplômés du CAP au Mastère 2 http://www.afim.asso.fr/publications/guide/guide.asp
  • 3. • 800 établissements de formation préparant à 100 diplômes de maintenance, du CAP au Mastère • 300 normes et documents utiles en maintenance • 100 règlements, codes, arrêtés, décrets, circulaires, notes techniques et recommandations nécessaires au respect du Code du travail quant à la préservation de la sécurité et de la santé des professionnels • 300 adresses et sites web utiles en maintenance : associations, syndicats professionnels, organismes de contrôle et de certification, organismes de financement, Dreal, Cram, presse spécialisée… • Panorama de la GMAO : 76 progiciels et 60 éditeurs/distributeurs • Panorama des outils d'aide au diagnostic : 54 outils et 35 fabricants/distributeurs • 18 fiches métiers de la maintenance 3
  • 4. 4 Année 2015 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 Entreprises de service (effectif maintenance >= 5) 141 129 116 107 87 99 94 88 CA maintenance en France (M€) 8 732 8 392 8 250 10 585 10 277 9 665 5 200 5 200 Poids CA maintenance 10 1ères entreprises (%) 61 65 78 80 80 82 65 71 CA maintenance moyen par entreprise (M€) 60 65 71 99 118 98 55 59 CA maintenance moyen par salarié (K€) 132 142 153 181 164 162 115 117 Effectif maintenance en France 58 973 55 680 53 850 58 400 62 500 59 500 45 000 44 500 Effectif maintenance moyen par entreprise 406 431 572 546 718 601 479 506 Poids CA maintenance / CA total (%) 63 62 61 63 59 61 60 64
  • 5. • une occurrence d'accident grave 3 fois supérieure à la moyenne nationale, • une occurrence de maladie 6 fois supérieure, • une occurrence de mortalité 8 fois supérieure. Ces chiffres, qui restent des moyennes, doublent ou triplent pour certains métiers (chaudronnier, monteur, soudeur, tuyauteur…), mais augmentent aussi considérablement avec l'âge des intervenants. 5
  • 6. Par ailleurs, au regard du vieillissement de ses effectifs et de l'allongement de la durée du travail, la profession va devoir s'organiser et identifier des voies permettant d'exercer les métiers de maintenance tout au long de la vie professionnelle. Afin d'anticiper cette évolution et de permettre aux acteurs de la négociation sociale de disposer de données sur les conditions de travail des métiers de la maintenance, l'Afim a réalisé en 2006-2007, avec le soutien du Ministère du Travail, une enquête sur la pénibilité des métiers de maintenance. Réalisée auprès d'un échantillon de plus de 2 500 professionnels de différents métiers des secteurs industriel et tertiaire, cette enquête révèle que: 62 % d'entre eux jugent leur métier pénible, 61 % dangereux ou très dangereux, et 75 % salissant. 53 % d'entre eux ne se sentent aptes à poursuivre leur métier après 60 ans… 6
  • 7. 7
  • 8. 8
  • 9. 9 PRESERVER les biens , les moyens de production et les ressources humains REDUIRE les coûts AMELIORER la sûreté de fonctionnement DÉVELOPPER la capacité de veille et d’anticipation pour détecter les risques nouveaux et les prévenir
  • 11.  Aptitude d’une machine à accomplir sa fonction, à être transportée, installée, mise au point, entretenue, démontée et mise au rebus dans les conditions d’utilisation normale spécifiées dans la notice d’instruction sans causer de lésion ou d’atteinte à la santé. 11
  • 12. La maintenance est l’ensemble de toutes les actions techniques, administratives et de management durant le cycle de vie d’un bien, destinées à le maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise 12
  • 13. 13 La maintenance préventive La maintenance corrective Autres formes de maintenance… On distingue :
  • 14. 14
  • 15.  Sur 407 accidents mortels on a 179 AT liés à l’activité de maintenance - soit 44% des ATM  Parmi les 179 AT on a 57 AT liés à la maintenance des machines, des appareils et des équipements de travail 15
  • 16.  AT liés à la maintenance : leur importance en nombre ( 40% des AT )  Les accidents ne sont pas centrés uniquement sur l’interaction « opérateur de maintenance » - « équipement »’  La maintenance peut également être à l’origine d’accidents pour autrui.  Importance de l’organisation,le management et les aspects collectifs du travail de maintenance 16
  • 17.  65 % AT liés aux travaux de maintenance  50 % des victimes sont des électriciens qualifiés  30% des qualifications sont sans rapports avec les AT  50 % des AT survenus lors des travaux oû il n’est pas nécessaire de travailler sous tension 17
  • 18. 18
  • 19. 19 d’entreprise: Le chef2.152Article : Le travailleur3.152Article : Le Responsable de sécurité5.154Article Article 161 : Le C.S.S.T (ou délégué du personnel). : Le médecin du travail153Article
  • 20. Portant réglementation des mesures de protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques. Le décret insiste notamment sur l’importance de l’entretien et de la maintenance des installations et sur leur contrôle périodique par un organisme de contrôle tous les six mois. 20
  • 21. Arrêté du 12 juin 1987 du Ministère des Affaires Sociales relatif à la protection des machines Il accentue notamment sur l’importance des procédures de sécurité lors des travaux d’entretien et de la maintenance sur les machines . 21
  • 22. 22 LES RISQUES GENERAUX LES RISQUES SPECIFIQUES AUTRES FACTEURS DE RISQUES
  • 23.  Risques dus à l’environnement physique: bruit, vibrations,températures extrêmes…  Risques chimiques  Risque machines  Etc. 23
  • 24.  Se sont les risques avant, pendant et après une opération de maintenance M. O. :  Ils sont de cinq ordres :  L’organisation  Les ambiances  Les énergies  Les flux d’information  durant l’intervention 24
  • 25. LES RISQUES LIES AUX O. M. LES RISQUES LIES A L’ORGANISATION LES RISQUES LIES AUX AMBIANCES LES RISQUES LIES AUX ENERGIES LES RISQUES LIESAUX FLUX D INFORMATIONS LES RISQUES LIES A L’INTERVENTION 25 suite LES RISQUES ENGENDRES PAR LE SYSTEME / ENVIRONNEMENT A LA TACHE
  • 26. RISQUES LIES A L’ ORGANISATION: ACCES DANS LA Z I IDENTIFICATION DE L’ EQUIPEMENT 26 Les difficultés les erreurs…
  • 27. 27
  • 28. 28
  • 29. 29
  • 30. 30
  • 31. RISQUES LIES AUX AMBIANCES AIR RESPIRABLE: GAZ, AEROSOL, VAPEURS, POUSSIERES BRUIT VIBRATIONS RISQUES LIES A L’ECLAIRAGE RISQUES LIES A LA TEMPERATURE, HUMIDITE 31 Les casques anti-bruit … Les EPI… Les baladeuses Les ADF …
  • 32. 32
  • 33. 33
  • 34. 34
  • 35. RISQUES LIES AUX ENERGIES : ENERGIES D’ALIMENTATION DU PROCEDE ENERGIES DE L’ENVIRONNEMENT 35 ELECTRIQUE PRESSION MECANIQUE THERMIQUE CHIMIQUE RAYONNEMENT La consignation…
  • 36. 36
  • 37. 37
  • 38. 38
  • 39. 39
  • 40. 40
  • 41. 41
  • 42. 42
  • 43. RISQUES LIES AUX FLUX D’INFORMATIONS : FLUX ENTRANTS FLUX SORTANTS 43 FI : ordres et les seuils FS : commandes d’autres systèmes… Les interactions … Support : fils, courant porteurs.. Caractéristiques: l’énergie représentative de l’information
  • 44. RISQUES ENGENDRES PAR LA TACHE A EFFECTUER : CONDITIONS D INTERVENTION PARTICULIERES LA CIRCULATION DANS LA ZI MOYENS MIS EN OEUVRE RISQUES LIES AUX INTERVENANTS 44 Travail par point chaud Travail avec projection Travaux de levage Manipulation des P Chim Des risques: •Outillage incompatible dans ZI •O. inapproprié aux T E •O. en mauvais état •O. non conforme à la reg. •Sol glissant •Dénivellation •Circulation maintenue •Le travail de hauteur •Dans une zone exigue • nécessité des EPI • … Le Diaporama…
  • 45. 45
  • 46. 46
  • 47. 47
  • 48. 48
  • 49.  L’ETAT VÉTUSTE DES INSTALLATIONS  L’INTERACTIVITÉ DES SOURCES DE RISQUES  L’ORGANISATION DU TRAVAIL  LES CAPACITÉS FINANCIÈRES DE L’ENTREPRISE 49
  • 50.  Les impératifs de disponibilité de l’outil de production provoquent lors des interventions de maintenance corrective, une situation de stress chez les opérateurs ( il faut remettre le système en état de bon fonctionnement, le plus rapidement possible), qui a pour conséquence une augmentation de la probabilité d’occurrence du risque. 50
  • 51. LES SITUATIONS RELATIVES AUX OPERATIONS DE MAINTENANCE DOIVENT ETRE CONSIDEREES COMME DANGEREUSES PAR NATURE 51
  • 52. 52
  • 53.  Une modification nette de la place de la maintenance comme un secteur d’activité économique en plein essor : - Les coûts de la maintenance représentent de 15% à 40% des coûts variables des budgets des entreprises, - On assiste, notamment à des transferts des tâches de maintenance vers les entreprises sous-traitantes. 53
  • 54. Changement du profil des accidentés : 1-l’automatisation entraîne une diminution du nombre des accidents ( en générale ). 2- Le risque est reporté sur le personnel d’intervention : - régleurs - maintenance - personnel de fabrication chargé des travaux de réglage . 54
  • 55.  Le recours à de nouvelles technologies développe de plus en plus des RISQUES INVISIBLES dans l’immédiat. 55
  • 56. ETABLIR UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE dans l’élaboration des procédures sécuritaires d’intervention  INTEGRER l’approche système de management de la sécurité et système de management de la maintenance dans la gestion des entreprises.  RENFORCER l’aspect « formation »dans les entreprises et surtout aux PME Formation professionnelle de qualité Formation à la prévention des RP Information : Esprit de sécurité 56
  • 57.  DÉVELOPPER la capacité de veille et d’anticipation pour détecter les risques nouveaux et les prévenir  SE TENIR constamment au courant : - Des pratiques industrielles - Des nouvelles technologies - Des nouvelles méthodes de travail DÉVELOPPER l'esprit « 5S » et en faire 57
  • 58. LE PERSONNEL DE MAINTENANCE DOIT ETRE FORMER POUR QU ‘IL SOIT CAPABLE DANS UNE SITUATION DONNEE :  DE METTRE EN ŒUVRE UNE METHODOLOGIE D’ANALYSE DES RISQUES D’ACCIDENTS (a. i.),  D’INTERVENIR ET D’ASSURER SA PROPRE SECURITE ET LA SECURITE DES AUTRES… 58
  • 59. 59 AUTEUR: SOLTANI CHOKRI : « svp envoyer moi vos remarques sur l’email « : soltanitn2001@yahoo.fr MERCI