COMMENT CHOISIR SON ABONNEMENT MUSIQUE
AVEC LES OFFRES DE STREAMING EN FRANCE EN
2016
WHO’S NEXT…..
LES OFFICIELS
LES PIRA...
LES DIFFÉRENTES OFFRES DU STREAMING
• INTRO- REVENU DE LA MUSIQUE ENREGISTRÉE MONDE, CA,
ÉVOLUTION DU MODE DE CONSOMMATION...
CONTENU CONTENANT
STRATÉGIE
AUDIENCE
ABONNEMENTS
&
PUB
LA PLATEFORME
LE MARCHÉ MONDIAL
6.85 MILLIARDS $ : REVENUS NUMÉRIQUES DE LA MUSIQUE ENREGISTRÉE EN 2014

LE MARCHÉ AMÉRICAIN DE LA
MUSIQUE SUR INTERNET
(SOURCE RIAA)
LE STREAMING CONFIRME SES BONNES PERFORMANCES SUR LE MARCHÉ
FRANÇAIS DE LA MUSIQUE
Le streaming par abonnement, moteur de ...
Avec près de 9 milliards d’écoutes en streaming sur les 7 premiers mois de l’année, les consommateurs français confirment l...
Le poids du numérique s'accroît - Le marché global de la musique en
France se réduit toujours. Au 1er semestre 2015, les  ...
Le streaming supplante le téléchargement - Au commencement, c'est le téléchargement de musique sur Internet qui a assuré l...
Les sites de streaming audio font le plein :
Les chiffres d'audience des services de streaming de musique
permettent aux p...
Sur les sept premiers mois de 2015, le marché du streaming musical a progressé de 43% en France sur un an et représente dé...
Des marges de progression toujours énormes
L'augmentation de titres écoutés - 9 milliards en sept mois, soit une hausse de...
Pure players contre gros acteurs
« C’est une étape marquante pour Deezer, affirme Hans-Holger Albrecht, qui a remplacé Axel...
RÉPARTITION DU CA
Pour l’étude commandée par le Snep au cabinet Ernst & Young, ce sont les artistes qui sortent grands gagnants de cette rép...
Niveau formats, le MP3 règne en maitre, suivi par l'OGG et le
FLAC. Je range aussi l'AAC un peu à part puisqu’il est toujo...
QUALITÉ DU SON DU MP3 AU FLAC
Le MP3 a rendu le partage de musique plus facile que jamais, mais les fichiers devaient être ...
NATIONALITÉ
NB DE
TITRES
AUDIO
VERSION
GRATUITE
VERSION
D’ESSAI
SUPPORT PRIX AVANTAGES
FRANCE
35
MILLIONS
MP3 320
OUI AVEC...
+ possibilité Carte cadeau pour 3, 6, 9 mois à 30, 60 ou 120 E
DEEZER ELITE
SPOTIFY FAMILY
Mais aussi :
Disponible sur
PlayStation MUSIC
Spotify Premium
gratuit pendant 2 mois.
Des MILLIONS de titres
en ÉCOUTE ILLIMITÉE
Fnac Jukebox vous offre l’accès à des millions de titres pour toute la famille....
Radio pour les abonnés
En souscrivant un abonnement à Google Play Musique, vous avez accès à un nombre illimité de titres ...
Que devient ma bibliothèque iTunes ?
Votre bibliothèque iTunes reste à vous. Vous pouvez accéder à l’ensemble de votre col...
SERVICE DE STREAMING MUSICAL RÉGLO MUSIQUE : UNE NOUVELLE FAÇON D'ECOUTER DE LA MUSIQUE.
Réglo-musique est un site dédié a...
TIDAL propose un service de musique en streaming sans publicité, en « lossless », c’est-à-dire en qualité CD et des clips ...
• AVEC LES JOURS DE SORTIE UNIQUE POUR LES ALBUMS ET LES SINGLES (TOUS LES VENDREDI
00H01 HEURE LOCALE DE CHAQUE PAYS) AMÉ...
AU DELÀ S’ESQUISSE UN AUTRE MONDE OU LE PLAISIR DE FAIRE DE LA MUSIQUE POURRAIT IL PRENDRE LE PAS SUR CELUI DE
L’ÉCOUTER O...
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Les plateformes de streaming musique en France
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les plateformes de streaming musique en France

1 169 vues

Publié le

Comment choisir sa plateforme de musique en ligne en France ?

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 169
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les plateformes de streaming musique en France

  1. 1. COMMENT CHOISIR SON ABONNEMENT MUSIQUE AVEC LES OFFRES DE STREAMING EN FRANCE EN 2016 WHO’S NEXT….. LES OFFICIELS LES PIRATES GRATUIT LÉGAL
  2. 2. LES DIFFÉRENTES OFFRES DU STREAMING • INTRO- REVENU DE LA MUSIQUE ENREGISTRÉE MONDE, CA, ÉVOLUTION DU MODE DE CONSOMMATION. (SOURCE SNEP & IFPI) • LE MARCHÉ AMÉRICAIN DE LA MUSIQUE SUR INTERNET (SOURCE RIAA) • LE MARCHÉ FRANÇAIS DE LA MUSIQUE SUR INTERNET (SOURCE SNEP) • ÉTUDE SNEP/ERNST & YOUNG AVEC LA RÉPARTITION FINANCIÈRE POUR LES ARTISTES • LES FORMATS - COMPRENDRE LES DIFFERENTES QUALITÉS DE SON • LES OFFRES COMMERCIALES FRANCE AVEC TABLEAU COMPARATIF • OUTRO - COMMENT SE DÉMARQUER DE LA CONCURRENCE ?
  3. 3. CONTENU CONTENANT STRATÉGIE AUDIENCE ABONNEMENTS & PUB LA PLATEFORME
  4. 4. LE MARCHÉ MONDIAL
  5. 5. 6.85 MILLIARDS $ : REVENUS NUMÉRIQUES DE LA MUSIQUE ENREGISTRÉE EN 2014

  6. 6. LE MARCHÉ AMÉRICAIN DE LA MUSIQUE SUR INTERNET (SOURCE RIAA)
  7. 7. LE STREAMING CONFIRME SES BONNES PERFORMANCES SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS DE LA MUSIQUE Le streaming par abonnement, moteur de croissance de la musique enregistrée A fin juillet 2015, le marché du streaming en progression de 43%, réalise les deux tiers des revenus numériques et 28% du marché global. Les revenus issus du streaming représentent désormais la moitié du chiffre d’affaires des ventes physiques en France. C’est le modèle de l’abonnement qui porte cette dynamique avec une croissance de 66% alors que ceux du modèle financé par la publicité sont en légère baisse (-2%). Aujourd’hui, les abonnements représentent 76% des revenus du streaming, soit plus de la moitié des revenus numériques et 22% de l’ensemble du marché.
 La part des abonnements au sein du chiffre d’affaires a donc doublé en un an : 22% à fin juillet 2015 contre 12% à fin juillet 2014. Les revenus issus de l’exploitation numérique représentent 43% du marché total (35% à fin juillet 2014) La forte croissance du streaming ne permet cependant pas encore de compenser la baisse des ventes de supports physiques (-18%) et celle des ventes en téléchargement (-15%) : l’ensemble du marché est en baisse de 6.2%.
  8. 8. Avec près de 9 milliards d’écoutes en streaming sur les 7 premiers mois de l’année, les consommateurs français confirment leur engouement pour ce nouvel usage. ! Le nombre de titres streamés chaque semaine est en constante progression depuis le début de l’année : 285 millions de streams pour la première semaine de l’année 2015 et 340 millions pour la dernière semaine de juillet 2015. Evolution du nombre de streams hebdomadaires janvier à juillet 2015 !  Le TOP streaming, classement des 200 meilleures écoutes hebdomadaires, et premier indicateur de cette évolution de la consommation de musique en ligne, a cumulé 1,2 milliard de streams au cours du premier semestre 2015.
 Les volumes du top 200 sont passés de 41 millions d’écoutes hebdomadaires pour la première semaine de janvier à 55 millions pour la dernière semaine juin. 
 TOP 10 des titres en streaming : 3 titres ont généré plus de 20 millions de streams au cours du 1ersemestre et 26 titres ont dépassé les 10 millions de strea  La fréquentation des services de streaming audio est en nette progression, avec un usage de plus en plus mobile 
 En juin 2015, selon Médiamétrie, les 4 principaux services musicaux légaux (YouTube, iTunes, Deezer et Spotify) ont totalisé 48,7 millions de visiteurs uniques mensuels, soit 2 millions de visiteurs uniques mensuels de plus qu’en juin 2014 (+4%). 
 → Ce sont les sites de streaming audio qui enregistrent la plus forte progression : 
 -  Spotify : +18% entre juin 2014 et juin 2015 soit 400 000 visiteurs uniques supplémentaires 
 -  Deezer : +9% entre juin 2014 et juin 2015 soit 600 000 visiteurs uniques supplémentaires 
 → L’audience de YouTube continue de progresser (+4%) pour atteindre 30,8 millions de visiteurs uniques en juin 2015. 
 L’écoute musicale est maintenant majoritairement mobile.
 En juin 2015, 62% des visiteurs uniques de YouTube s’y sont connectés via leur smartphone, 55% pour Deezer et 47% pour Spotify. 

  9. 9. Le poids du numérique s'accroît - Le marché global de la musique en France se réduit toujours. Au 1er semestre 2015, les  ventes dans cette industrie sont en repli de 6,2% à 207,3 millions d'euros. Mais le signal positif pour les entreprises du secteur, c'est la progression du marché numérique (+16%), contre -18% pour les ventes de supports physiques. En conséquence, sur les 6 premiers mois de l'année, Internet a représenté 43% environ de l'ensemble du marché français de la musique. Un an plus tôt, c'était 35%. Et ce en grande partie en raison du développement du streaming payant (+65,9%) selon les chiffres du SNEP. LE MARCHÉ FRANÇAIS DE LA MUSIQUE SUR INTERNET (SOURCE SNEP)
  10. 10. Le streaming supplante le téléchargement - Au commencement, c'est le téléchargement de musique sur Internet qui a assuré l'essentiel des revenus du secteur en France. La donne a changé, comme les habitudes de consommation des internautes. La tendance s'accentue. Le déclin du téléchargement se poursuit (-14,8%), quand le streaming (gratuit et payant, audio et vidéo) a dégagé au 1er semestre 43% de revenus supplémentaires. Le marché du streaming "réalise les deux tiers des revenus numériques et 28% du marché global. Les revenus issus du streaming représentent désormais la moitié du chiffre d’affaires des ventes physiques en France" précise le SNEP. Streaming : les consommateurs paient le prix - Les industriels de la musique ont des raisons d'être satisfaits. Le streaming en abonnement est en forte progression. Or, dans le secteur du streaming, c'est le modèle le plus rémunérateur pour les ayants droit. Ainsi au 1er semestre, le payant a vu ses revenus croître de 66% à 45,1 millions d'euros. Le gratuit en revanche a reculé de 2% à 13,5 millions d'euros, toutefois essentiellement du fait de la baisse du streaming vidéo financé par la publicité. Car le streaming gratuit de musique est en très légère croissance d'1,5% à 7,9 millions d'euros. Au global, "les abonnements représentent 76% des revenus du streaming, soit plus de la moitié des revenus numériques."
  11. 11. Les sites de streaming audio font le plein : Les chiffres d'audience des services de streaming de musique permettent aux producteurs d'espérer une bonne seconde moitié d'année. Selon Médiamétrie, les quatre principaux services (YouTube, iTunes, Deezer et Spotify) ont enregistré en juin 48,7 millions de visiteurs uniques par mois, soit une hausse de 4%. Toutefois, YouTube représente à lui seul 30,8 millions de visiteurs uniques. Du côté de Spotify, la fréquentation est en croissance de 18% sur un an avec 400.000 visiteurs uniques supplémentaires. Pour Deezer, c'est respectivement +9% et +600.000 visiteurs. Combien parmi ces derniers souscriront un abonnement ? Ce qui est certain, c'est que les sites de streaming ont tout intérêt à soigner leur service sur mobile. "En juin 2015: 62% des visiteurs uniques de YouTube s’y sont connectés via leur smartphone. 55% pour Deezer. 47% pour Spotify" note Médiamétrie.
  12. 12. Sur les sept premiers mois de 2015, le marché du streaming musical a progressé de 43% en France sur un an et représente désormais les deux tiers des revenus numériques de la musique. Mais ces excellentes performances ne suffisent toujours pas à compenser le déclin de l’industrie du disque. Pendant des années, l'industrie musicale, paniquée par l'inévitable déclin des ventes de CD, a considéré l'écoute en ligne, ou streaming, comme une menace supplémentaire sur un secteur déjà fortement concurrencé par le téléchargement illégal. Aujourd'hui, le vent a tourné. L'industrie de la musique regarde le streaming avec les yeux de Chimène. Et pour cause : grâce aux abonnements mensuels sur des plateformes en ligne comme Deezer, Spotify, Tidal ou Apple Music, le streaming musical créé de la valeur, contribue à la révolution numérique de la musique, et représente le meilleur moyen de dissuasion contre le téléchargement illégal. Le streaming se développe, le CD continue sa chute Les derniers chiffres montrent que le streaming s'impose de plus en plus comme une bouée de sauvetage pour le secteur de la musique. A la fin du mois de juillet, le marché de l'écoute en ligne progressait de 43% sur un an, à 58 millions d'euros, annonce ce mardi le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep). Même si Apple reste discret sur le nombre de personnes qui utilisent don service, l'arrivée d'Apple Music, à la fin du mois de juin, a "profité à l'ensemble du secteur" selon Guillaume Leblanc, le directeur général du Snep: "Le streaming est un secteur jeune et en plein développement. La multiplication de nouveaux acteurs élargit le marché, améliore la notoriété d'une pratique, l'écoute en ligne, qui est encore loin d'être arrivée à maturité", ajoute-t-il. De fait, les revenus issus de l'exploitation numérique ne cessent d'augmenter. A la fin juillet, ils représentaient 89 millions d'euros, soit 43% des revenus totaux du marché de la musique, estimé à 220 millions. De son côté, le marché physique (CD) plie mais ne rompt pas. Il pèse toujours 118 millions d'euros, soit 57% des revenus. Si les ventes "physiques" restent donc toujours majoritaires, leur part diminue à vitesse grand V: -12% par rapport à juillet 2014. Le mouvement paraît inexorable. Aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires de l'exploitation numérique a dépassé pour la première fois celui des ventes physiques en 2014. Le phénomène est encore plus marqué dans les pays du nord de l'Europe, Finlande en tête. Développer le modèle du streaming payant Le modèle d'abonnement mensuel (généralement autour de 9,99€) porte la dynamique du streaming, avec une croissance de 66% sur un an. Bonne nouvelle pour les majors du disque : les modèles "gratuits", financés par la publicité, déclinent légèrement (-2%). Les plateformes de streaming y verront sans doute un encouragement pour développer leurs offres payantes, synonymes de davantage de revenus. Car la conversion des utilisateurs "gratuits" en abonnés représente l'un des enjeux majeurs des plateformes comme Deezer et Spotify, dont le modèle économique reste fragile malgré la popularité de leurs plateformes. La marge de progression reste énorme, car les utilisateurs gratuits représentent l'essentiel des utilisateurs. Spotify, le leader mondial, compte ainsi 75 millions d'utilisateurs actifs, mais seulement 20 millions sont abonnés. Pour Apple Music, l'enjeu de la conversion au payant est également colossal. Le nouveau service de la firme californienne arrive à la fin du mois de septembre au terme de sa période de gratuité. Ses utilisateurs devront donc choisir entre quitter le service ou s'y abonner, puisque la firme a choisi de ne pas proposer d'écoute gratuite. Cette date butoir fait office d'heure de vérité pour la firme à la Pomme, qui avait annoncé 11 millions d'utilisateurs fin juillet, mais la moitié auraient déjà déserté.
  13. 13. Des marges de progression toujours énormes L'augmentation de titres écoutés - 9 milliards en sept mois, soit une hausse de plus de 40% par rapport à l'an dernier - montre également que le streaming est en train de s'imposer dans les usages. Mais la forte croissance de son chiffre d'affaires ne suffit toujours pas à compenser la baisse des ventes des supports physiques, qui atteint 18% sur un an, ainsi que celle des ventes en téléchargement (-16%). Au final, l'ensemble du marché de la musique est en baisse de 6,2%, à 207 millions d'euros contre 220 millions il y a un an. Dans ce contexte, l'arrivée de plus en plus de nouveaux acteurs est une chance selon Guillaume Leblanc. En plus des leaders Spotify, Deezer, Pandora ou Apple Music et des challengers comme Tidal du rappeur Jay-Z, l'arrivée de Groove Music (Microsoft) et l'arrivée d'acteurs de la grande distribution (E.Leclerc avec Réglo Musique, la Fnac avec Jukebox) "contribue à populariser l'usage du streaming et va encourager ces acteurs à se mener une guerre des prix avec des offres différentes", ajoute-t-il. Le secteur du streaming musical n'a donc pas fini de connaître une croissance à deux chiffres. Pour se démarquer des « gros bras », Deezer mise sur la radio Deezer a mis en ligne 20.000 podcasts, explique Hans-Holger Albrecht, son PDG. Quand on a les poches moins remplies que ses concurrents, mieux vaut savoir faire preuve d’astuce et d’originalité. Plutôt petit parmi les grands de la musique en ligne (Spotify, Google et Apple), le français Deezer propose l’intégration immédiate de podcasts à son offre en France, au Royaume-Uni et en Suède. Avant de la déployer sur tous ses marchés. « Dans la vie, les gens n’écoutent pas que de la musique. Ils aiment aussi les émissions, les documentaires, les informations... La demande est réelle. En combinant musique et radio, on veut devenir la plate-forme de tous les contenus audio », explique aux « Echos » Hans-Holger Albrecht, le nouveau PDG de Deezer.  Concrètement, Deezer a noué des partenariats avec de grandes marques de médias comme la BBC, Slate, Sveriges Radio, NPR ou le Financial Times – en France, les auditeurs auront bientôt à disposition les programmes de Radio Nova, RFI ou Télérama. En octobre dernier, Deezer avait avalé Stitcher, un spécialiste américain de la radio à la demande. En tout, 20.000 podcasts seront mis en ligne.
  14. 14. Pure players contre gros acteurs « C’est une étape marquante pour Deezer, affirme Hans-Holger Albrecht, qui a remplacé Axel Dauchez, parti chez Publicis. L’idée est de se différencier de la concurrence en apportant davantage de contenus locaux. C’est aussi une manière de prendre davantage pied aux Etats-Unis ». Et de tirer son épingle du jeu dans la grande bataille qui s’annonce dans la musique en ligne.  Le Landerneau bruisse de rumeurs sur la prochaine offre d’Apple, qui devrait être lancée début juin. Arrivée qui ne manquera pas de faire réagir chez Google et Spotify... A vrai dire, le dirigeant allemand de Deezer ne semble pas s’en inquiéter outre-mesure. « Ces nouveaux gros acteurs viennent d’autres secteurs. Ce ne sont des pure players de la musique en ligne, comme Spotify ou Deezer. Au bout du compte, ce sont plutôt, en général, les seconds qui gagnent », affirme-t-il. Un portefeuille moins épais que chez la concurrence A son arrivée chez Deezer, au début de l’année, le frère de l’actuelle ministre allemande de la Défense dit avoir trouvé de « jolies compétences » et un « excellent produit ». A ses yeux, la grosse start-up de Daniel Marhely possède « des fondations très solides, sur lesquelles on peut s’appuyer sans problème pour grossir très vite ». Il avoue également louer la stratégie de partenariats de sa nouvelle maison, « comme celui avec Orange en France ».  En revanche, il n’a pas trouvé un portefeuille aussi épais que chez la concurrence. La dernière levée de fonds de Deezer (100 millions d’euros), date de deux ans déjà. « Si on a besoin d’argent, on le trouvera. On a le temps de réfléchir aux différentes options, et pas de pression à ce niveau-là. Le plus important est d’avoir la plomberie capable de grossir vite. On l’a ». Ces derniers mois, Deezer, qui affichait l’an dernier 6 millions d’abonnés payants et 16 millions d’utilisateurs uniques mensuels, a mis l’accent sur les Etats-Unis. « Pour être un acteur mondial, ce marché est incontournable. Mais il y a plusieurs manières de parvenir à y être fort, détaille Hans-Holger Albrecht. Pour aller vite, il faut avoir des moyens énormes et constants. Nous préférons rester prudents niveau ressources ». L’option privilégiée du moment ? Les partenariats, comme ceux passés avec Sonos ou Bose. Et les podcasts, donc. 
  15. 15. RÉPARTITION DU CA
  16. 16. Pour l’étude commandée par le Snep au cabinet Ernst & Young, ce sont les artistes qui sortent grands gagnants de cette répartition puisqu’ils touchent 0.68€ de bénéfices (après déductions des charges mais avant impôt) par abonnement contre 0.60€ pour les auteurs-compositeurs. Puis 0.26€ pour les producteurs et enfin 0.10€ pour la plateforme de streaming (1.67€ de TVA revient à l’État). Ce qu’avait contesté l’ADAMI (qui représente les artistes-interprètes) en novembre dernier en publiant leur propre répartition dans les pages du Monde. L’association dénonçait alors l’iniquité du partage des revenus dont l’artiste est le grand perdant. Surtout les artistes peu connus puisque les revenus perçus sont fortement dépendants de la popularité de l’artiste. Pour eux, les artistes interprètes sont la dernière roue du carrosse puisqu’ils ne toucheraient que 0.46€ par abonnement.
  17. 17. Niveau formats, le MP3 règne en maitre, suivi par l'OGG et le FLAC. Je range aussi l'AAC un peu à part puisqu’il est toujours accroché à un MP4 (vidéo) ou un M4A (audio). Comme chacun le sait, le MP3 (MPEG Audio Layer-3) est un format compressé avec pertes. En effet, les sons que l'oreille humaine ne peut entendre (ou avec difficulté) sont rabotés pour faire baisser le poids du fichier. L'OGG Vorbis quand a lui est un format libre, avec perte aussi, mais qui d'après certains tests est de meilleure qualité que le MP3 à bitrate équivalent. Par exemple un fichier de 320 kpbs permet d'avoir une qualité de son correcte. L'AAC (Advanced Audio Coding) quant à lui est un dérivé du MP3 utilisé surtout par iTunes et dans les vidéos YouTube. Il supporte les DRM et un bitrate de 64 kbps à 320 kbps. Enfin, le FLAC (Free Lossless Audio Codec) est un format compressé mais sans perte. Seul les informations nécessaires au signal sont codées, autrement dit la compression est faite de telle sorte qu’on retrouve le fichier original après décompression. Concernant le bitrate, c'est-à-dire le débit, il peut aller selon les formats de 32 kbps à 320 kb/s. Plus il est faible moins le signal audio aura d'information, à 32 kbps on peu parler de détérioration du signal. Notez que la plupart de ces formats sont diffusés en VBR, c'est à dire avec un bitrate variable tout au long de la lecture. Ainsi le débit s'adapte à chaque seconde de musique pour offrir le meilleur rapport qualité/perte. LES FORMATS
  18. 18. QUALITÉ DU SON DU MP3 AU FLAC Le MP3 a rendu le partage de musique plus facile que jamais, mais les fichiers devaient être comprimés pour des questions de stockage et de bande passante, conduisant à une perte significative de la qualité sonore. Vous pouvez maintenant écouter la musique telle que l'artiste l'a imaginée grâce à la captation numérique sans perte des fichiers analogiques originaux. Vivez votre musique en qualité 5 fois supérieure : 1411 kbps au lieu de 320 kbps. MP3 320 KBPS EST 4.5 INFÉRIEUR EN QUALITÉ PAR RAPPORT AU FLAC 1min = 2,3 Mo 1min = 23 Mo
  19. 19. NATIONALITÉ NB DE TITRES AUDIO VERSION GRATUITE VERSION D’ESSAI SUPPORT PRIX AVANTAGES FRANCE 35 MILLIONS MP3 320 OUI AVEC PUBLICITÉ 15J PREMIUM+ 1 MOIS ÉLITE IOS,ANDROID,WEB, WINDOWS PHONE PREMIUM + 9.99€ DEEZER ELITE 14,99€ INCLUS DANS CERTAIN FORFAIT ORANGE, LE FLOW QUALITÉ LOOLESS/FLAC ÉLITE SUÈDE 30 MILLIONS OGG 320 OUI AVEC PUBLICITÉ 1 MOIS IOS,ANDROID,WEB, WINDOWS PHONE, PLAYSTATION 3 ET 4, BLACKBERRY OS, LINUX 9.99€ INCLUS DANS CERTAIN FORFAIT BOUYGUE / FACEBOOK (PARTENARIAT) VIDEO AVEC NOW ET SPOTIFY RUNNING FRANCE 30 MILLIONS MP3 320 NON 1 MOIS IOS,ANDROID, WEB JUKEBOX 200 2€ JUKEBOX ILLIMITÉ 4,99€ JUKEBOX MOBIL 9.99€ PREMIER DISQUAIRE DE FRANCE ET LEADER SUR LE MARCHÉ DES BILLETS CONCERTS SNOWITE EN BACK UP USA 30 MILLIONS MP3 320 OUI POUR SES MORCEAUX TÉLÉCHARGÉS 1 MOIS IOS,ANDROID WEB,WINDOWS PHONE 9.99$ TÉLÉCHARGEMENT DE SES PROPRES TITRES (50 000) VIA MUSIC MANAGER POUR ACCES DIRECT SUR SES DEVICES FRANCE 28 MILLIONS MP3 320 NON 1 MOIS IOS,ANDROID WEB,WINDOWS PHONE BASIC 4.99€ PREMIUM 9.99€ HIFI CLASSIQUE 14.99€ HI FI 19.99€ VRAI QUALITÉ CD (LOOLESS/ FLAC) VIA LES APPLIS QOBUZ USA 30 MILLIONS AAC 256 NON 3 MOIS IOS,ANDROID WINDOWS INDIVIDUEL 9.99€ FAMILIAL 14.99€ ITUNES ET LES CARTES BANQUAIRES DES UTILISATEURS RADIO BEATS ONE ET PLATFORME SOCIALE CONNECT USA 35 MILLIONS MP3 320 OUI AVEC PUBLICITÉ 1 MOIS IOS,ANDROID,WEB, WINDOWS PHONE RDIO WEB 3.99$ RDIO ILLIMITÉ 9.99€ YOU FM, STATIONS DE RADIO ILLIMITÉES, PLAY LIST, ALBUMS, SINGLES, RECOMMANDATIONS USA 40 MILLIONS MP3 320 NON 1 MOIS IOS,ANDROID WEB, XBOX, WINDOWS PHONE 9.99$ LE PLUS GROS CATALOGUE GROOVE PASS ANNUEL POUR 8.25 PAR MOIS ONE DRIVE FRANCE 30 MILLIONS MP3 320 NON 1 MOIS IOS,ANDROID WEB REGLO SOLO 5.99€* REGLO DUO 14.99€* *CARTE DE RÉDUCTION LECLERC SNOWITE EN BACK UP USA 35 MILLIONS AAC 320 NON 1 MOIS IOS,ANDROID WEB,WINDOWS PREMIUM 9.99€ HI FI 14, 99€ EXCLUSIVITÉS, CLIPS VIDÉO QUALITÉ LOOLESS/FLAC POUR 19.99 E COMPARATIF ET PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES OFFRE EN FRANCE
  20. 20. + possibilité Carte cadeau pour 3, 6, 9 mois à 30, 60 ou 120 E DEEZER ELITE
  21. 21. SPOTIFY FAMILY Mais aussi : Disponible sur PlayStation MUSIC Spotify Premium gratuit pendant 2 mois.
  22. 22. Des MILLIONS de titres en ÉCOUTE ILLIMITÉE Fnac Jukebox vous offre l’accès à des millions de titres pour toute la famille. Vous y retrouverez tous vos artistes préférés et leurs albums incontournables. C’est aussi l’opportunité de découvrir des trésors cachés et d’écouter toutes les nouveautés du moment. À PARTIR DE 2€/MOIS sans publicité, sans engagement Soyez libre et profitez pleinement de votre librairie musicale où et quand vous le voulez. Fnac Jukebox, est la seule offre qui vous donne accès à toute la musique que vous aimez, à partir de 2€/mois, sans publicité et sans engagement. Emportez VOTRE MUSIQUE PARTOUT Votre musique vous suit partout, tout le temps. Embarquez vos chansons préférées sur tous vos appareils et écoutez-les où que vous soyez, même sans connexion 3G/4G. Découvrez de NOUVEAUX ARTISTES Vous êtes curieux et êtes friands de nouveautés ? Fnac Jukebox vous fait découvrir de nouveaux artistes grâce à des conseils avisés de professionnels et de vos amis. Tous partagent avec vous leurs playlists, leurs radios et leurs coups de cœur. FNAC JUKEBOX
  23. 23. Radio pour les abonnés En souscrivant un abonnement à Google Play Musique, vous avez accès à un nombre illimité de titres et vous pouvez découvrir de nouvelles chansons grâce aux radios personnalisées. Remarque : Certaines fonctionnalités liées à la radio ne sont pas disponibles dans tous les pays. Écouter des radios personnalisées et spécialement préparées Rechercher des radios en fonction de votre humeur ou de votre activité du moment Si vous vous trouvez en Allemagne, en Australie, au Brésil, au Canada, aux États-Unis, en Irlande ou au Royaume-Uni : 1. Ouvrez le player Web Google Play Musique ou l'application Google Play Musique . 2. Sélectionnez l'icône du menu  > À écouter. 3. Cherchez l'en-tête "Écouter de la musique pour". 4. Sélectionnez une catégorie, puis suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. Rechercher des radios personnalisées Utiliser le menu pour chaque radio 1. Lorsque vous écoutez une radio, sélectionnez l'icône du menu . Si vous utilisez le player Web Google Play Musique, vous devez passer la souris sur le nom de la radio pour voir l'icône du menu s'afficher. 2. Dans chaque menu, examinez les options disponibles pour la radio en question. Les options du menu peuvent inclure les éléments suivants : 1. Accéder à l'artiste ou à l'album : cette option vous fait quitter la radio et affiche une liste des titres appartenant à cet artiste ou album. 2. Pas intéressé : la radio recommandée sera supprimée de la liste "À écouter". 3. Supprimer : la radio sera supprimée de votre compte. 4. Renommer : vous pouvez modifier le titre de la radio. Télécharger une radio Vous pouvez télécharger les radios sur votre appareil mobile Android pour les écouter hors connexion. 1. Ouvrez l'application Google Play Musique . 2. Appuyez sur Menu  > À écouter ou Parcourir les radios. 3. Après avoir trouvé la radio que vous souhaitez télécharger, appuyez sur l'icône du menu , puis sur Ajouter à ma bibliothèque. 4. Appuyez sur Menu  > Ma bibliothèque. 5. Naviguez jusqu'au menu "Radios". 6. Appuyez sur l'icône du menu  de la radio à télécharger, puis sur Télécharger. GOOGLE MUSIC
  24. 24. Que devient ma bibliothèque iTunes ? Votre bibliothèque iTunes reste à vous. Vous pouvez accéder à l’ensemble de votre collection depuis Apple Music ou l’app iTunes sur Mac ou PC. Comment Apple Music sait-il quels morceaux sont dans ma collection personnelle ? Avec un abonnement Apple Music, l’ensemble de votre collection se retrouve sur iCloud. Nous comparons chaque morceau de votre collection au catalogue Apple Music pour vérifier s’il y figure déjà. Si c’est le cas, vous pouvez automatiquement l’écouter, directement depuis le nuage. Si une partie de votre musique ne figure pas dans notre catalogue, nous chargeons les morceaux en question depuis l’app iTunes de votre Mac ou PC. Et comme tout est stocké sur iCloud, ça ne prend pas de place sur vos appareils. Apple Music est-il compatible avec l’Apple Watch ? Avec un abonnement Apple Music, vous pouvez synchroniser et écouter de la musique sur votre Apple Watch, même en l’absence de l’iPhone qui lui est associé. Le service Apple Music est-il disponible dans mon pays ? Apple Music sera disponible dans plus de 100 pays. Voir la liste complète sur le site Apple U.S. Apple Music est-il compatible avec les téléphones Android ? Oui, nous avons l’immense plaisir de proposer Apple Music sur la plate-forme Android. Le service sera disponible cet automne. Quelles sont les modalités de l’abonnement familial ? Jusqu’à six membres de votre famille peuvent profiter du catalogue complet et de l’écoute illimitée qu’offre Apple Music. Vous n’avez qu’une chose à faire : configurer le Partage familial iCloud sur votre Mac ou appareil iOS et inviter les membres de votre famille. Voir comment configurer le Partage familial Apple Music est-il compatible avec iTunes Match ? Oui. Les clients peuvent choisir d’utiliser Apple Music et iTunes Match simultanément. Découvrez comment Apple Music et iTunes Match vous permettent d’accéder à toute votre musique sur tous vos appareils via votre Bibliothèque musicale iCloud Quels sont les engagements d’Apple Music en matière de confidentialité ? Apple Music s’engage à protéger la vie privée des personnes membres et non membres. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre Engagement de confidentialité. APPLE ET BEAT 1
  25. 25. SERVICE DE STREAMING MUSICAL RÉGLO MUSIQUE : UNE NOUVELLE FAÇON D'ECOUTER DE LA MUSIQUE. Réglo-musique est un site dédié au streaming musical proposant de télécharger une application pour écouter de la musique en streaming. Avec Réglo musique, un service d'écoute de musique en streaming, vous pouvez accéder à plusieurs millions de titres en recherchant par artiste, album, titre et genre. Le catalogue Réglo musique s'élargira au fur et à mesure du temps pour vous satisfaire. Vous pourrez créer des playlists et les modifier. Réglo musique dispose également d'une fonctionnalité radio qui crée des playlists aléatoires où les chansons sont choisies en fonction de différents genres musicaux et d'une saisonnalité. Vous pourrez lire votre musique en streaming. Le streaming est un mode de diffusion par Internet qui vous permet de lire des fichiers musicaux sans avoir besoin de les télécharger sur votre tablette tactile ou smartphone. Pour plus de praticité, vous pouvez utiliser le mode "hors connexion" qui vous permet d'écouter vos titres sur votre tablette tactile ou smartphone sans les télécharger. Vos titres sont sur votre smartphone ou tablette mais stockés chez Réglo-musique. Ainsi, vous pourrez y accéder lorsque vous ne disposez pas de connexion Internet (en avion, dans les zones sans réseaux mobiles ou encore à l'étranger...). Réglo musique participe au combat de E. Leclerc en démocratisant aujourd'hui l'accès de la musique à tous. A travers les offres Réglo Solo et Réglo Duo, E. Leclerc rend disponible au public des contenus musicaux de qualité à prix compétitifs. Vous retrouverez un catalogue musical très large (pop/rock, r'n'b, hip hop, variété française et internationale, etc.) REGLO MUSIQUE LECLERC
  26. 26. TIDAL propose un service de musique en streaming sans publicité, en « lossless », c’est-à-dire en qualité CD et des clips vidéos en HD avec une vaste expertise éditoriale. TIDAL vous donne accès à plus de 35 millions de chansons et 85 000 clips vidéos. Puis-je essayer TIDAL gratuitement ? Oui, vous obtenez une période d'essai gratuit quand vous vous inscrivez à TIDAL, et vous pouvez annuler votre compte à tout moment. Quels modes de paiement sont disponibles ? Vous pouvez payer par carte VISA, MasterCard, American Express et PayPal. Sur quels appareils puis-je utiliser TIDAL ? TIDAL fonctionne sur les téléphones, les tablettes, les ordinateurs et sur une large gamme d’équipements audio tels que Sonos, Bluesound, Linn, Auralic, Mirage, Squeezebox, Amarra, McIntosh, Wadia, Electrocompaniet, Meridian et Lode. Dois-je être en ligne pour écouter de la musique ? Non, TIDAL dispose d'un mode hors ligne, ce qui signifie que vous pouvez télécharger le contenu de votre choix sur votre appareil, et l’écouter même sans réseau 3G sur votre mobile. Cela fonctionne à la fois pour les abonnements Premium et HiFi. Comment fonctionne la qualité HiFi avec une bande passante mobile ? Le streaming en qualité HiFi fonctionne très bien sur un réseau 4G / LTE. La qualité est également excellente sur un réseau 3G, mais si vous vous déplacez rapidement, comme dans un train ou dans une voiture, nous vous recommandons d'utiliser le mode hors ligne pour assurer une écoute ininterrompue. Comment mettre fin à mon abonnement ? Vous pouvez annuler votre abonnement dans votre page profil sur notre site Internet à tout moment. Puis-je importer des playlists à partir d'autres services de streaming ? Oui, vous pouvez importer vos playlists sur TIDAL à l'aide du service Soundiiz.com Pourquoi devrais-je choisir TIDAL ? Choisissez TIDAL parce que vous aimez la musique. Notre ambition est de fournir un service qui bénéficie à la fois aux utilisateurs et aux artistes, et qui vise à rapprocher ces deux mondes. Profitez de notre contenu éditorial incomparable en termes de quantité et en qualité audio Haute-Fidélité, de nos vidéos en Haute-Définition ainsi que des exclusivités uniquement disponibles sur TIDAL. TIDAL DE JAY-Z
  27. 27. • AVEC LES JOURS DE SORTIE UNIQUE POUR LES ALBUMS ET LES SINGLES (TOUS LES VENDREDI 00H01 HEURE LOCALE DE CHAQUE PAYS) AMÉLIORER L’ORGANISATION DES MISES EN AVANT PROMOTIONNELLE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ET LE MARKETING. • ÉLARGIR LA BASE DE DONNÉE VIA LE MARKETING DIRECT ET DES CAMPAGNES AUTOUR DE LA MARQUE. • COMMUNICATION PARFAITE ENTRE LES SERVICES (MARKETING, CONTENU, PUBLICITÉ, PRODUIT, FINANCE, BUSINESS AFFAIR, BUSINESS DÉVELOPPEMENT , RH, INTERNATIONAL…) POUR UNE MEILLEURE EFFICACITÉ. • DÉVELOPPEMENT DE FILIALES À L’ÉTRANGER. • PARTENARIAT DE DISTRIBUTION POUR AUGMENTER LE NOMBRE D’ABONNÉES ET LES REVENUES. • PLUS DE CONTENUS ET DES EXCLUS (RADIO D’ARTISTE, PODCASTS, JINGLES, LINERS, MIXES…) ? • DÉVELOPPER DE NOUVEAUX SEGMENTS DE MARCHÉ AVEZC DES OFFRES DE SERVICES TRÈS CIBLÉES. • PLUS DE JEUX CONCOURS ET DES PARTENARIATS COMME SUR LES RADIO HERTZIENNES ? • DES MIXES PARFAITS ENTRE LES MORCEAUX. (PAS DE BLANCS SI POSSIBLE…DONC ÉDITER CERTAINS TITRES ?) • PRODUIRE DES JINGLES ORIGINAUX D’ARTISTES ET LES INSÉRER DANS LES PLAY LIST POUR PLUS DE CRÉDIBILITÉ ET DE PERSONNALISATION ? • PAR UNE MEILLEURE CONNAISSANCES DES AUDITEURS ET DE SES HUMEURS (ETUDES DATAS….) • PRODUIRE SES PROPRES ARTISTES ? (CROWDFUNDING ?) • DEVELOPPER LES SESSIONS ET LES EXPLOITER (MISE EN AVANT, VERSIONS EXCLUSIVES, COMPILATIONS….) ? • PAR DE L’ÉVENNEMENTIEL ET DES CAPTATIONS ORGANISÉES EN INTERNE (SUBVENTIONS, PARTENARIATS..) ? OUTRO : QUELQUES SUGGESTIONS POUR SE DIFFÉRENCIER DES CONCURRENTS
  28. 28. AU DELÀ S’ESQUISSE UN AUTRE MONDE OU LE PLAISIR DE FAIRE DE LA MUSIQUE POURRAIT IL PRENDRE LE PAS SUR CELUI DE L’ÉCOUTER OU CHACUN POURRAIT DEVENIR ENFIN CRÉATEUR DE SA PROPRE VIE ? (REF : BRUITS DE JACQUES ATTALI) A SUIVRE… QUEL EST L’AVENIR DES RADIO HERTZIENNES AVEC LE STREAMING ET SES NOUVEAUX CONTENUS ? CHAQUE « TRIBU » DEVRAIT S’Y RETROUVER ET CHANGER SA FAÇON DE CONSOMMER DE LA MUSIQUE ? MERCI CONTACT CHRISTOPHE NÉNY 06 80 91 29 16 nenychrstophe@gmail.com

×