SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
Dr Claude GINDREY Saint Denis, le le 3 avril 2018
Anesthésie Réanimation Chirurgicale
Responsable de l’unité UFARC Obstétricale
Centre Hospitalier Universitaire Reunion
97400 St DENIS de la REUNION
claude.gindrey@chu-reunion.fr
TEL 0262 90 54 00
GSM 0692 61 58 96
CURRICULUM VITAE
Porteur du Projet de création du Pole U-A-R , CHRU Jules Verne
Faculté Numérique Marin Mersenne 2018 -2023 .
né le 13 décembre 1956 à TUNIS (TUNISIE)
4 enfants.
Praticien Hospitalier Anesthésiste Réanimateur
responsable du Groupe UF Maternité et Chirurgie Infantile.
CHU de La REUNION
1 . QUALIFICATION & TITRES :
THESE « LE PRATICIEN FACE A L'URGENCE MÉDICALE GRAVE »
PROPOSITION DE DIDACTICIEL. 1986 DOCTORAT UFR MEDECINE CHRU CAEN
ANESTHESIE REANIMATION PARIS COCHIN CES 1989
PRATICIEN HOSPITALIER SPECIALISTE CONCOURS 1992
Membre
-de la Société Française d’Anesthésie -Réanimation, (informatisation MAC II + et élaboration listing des
PHAR sur OMNIS en 1988) http://www.sfar.org
-de l’European Society of Anesthesiology
-de France Transplant , http://www.francetransplant.com/
-Ex Membre la Société Européenne de Thérapie cellulaire et génique.http://www.esgct.eu
Réserviste sanitaire de l’EPRUS 2013
Auditeur Institut Hautes Etudes de Défense Nationale ( nommé par le Premier ministre
J.O n° 272 du 23 novembre 2001 146 ème session régionale IHEDN- Ile de La Réunion - Septembre
2001)
Septembre 2001 http://www.ihedn.fr/
Chargé de Mission auprès du Pr Didier HOUSSIN, Directeur Général de la Santé pour le programme «
Hopital Haute Qualité Environnementale» depuis juin 2006 et « Energies Propres » depuis juin 2007
jusqu’en 2011.
2. FONCTIONS HOSPITALIERES:
-Responsable de l’UF d’anesthésiologie obstétricale , Pole CARBO CHU St Denis 2007 -2017
-Chef de service du Departement AR CHD FELIX GUYON St Denis 2003 -2006
-Responsable de l’UF d’anesthésiologie cardiovasculaire CHD 2000 -2002
-Coordinateur Régional France TRANSPLANT depuis 1992 jusqu’a le création de l’EFG
(ABM)
-Praticien HOSPITALIER CHD FELIX GUYON ST DENIS depuis juillet 1991
-Attache à plein temps HOPITAL COCHIN PARIS 1987 - 1989
-Praticien Hospitalier titre provisoire CHRU DE CAEN 1986 -1987
3- Expériences médicales complémentaires:
Participation aux Missions Humanitaires avec l’Association Sanitaire Réunionnaise
(Actuellement Médecins Ocean Indien )
1994 Moroundava, (MADAGASCAR)
1996 Manakara, (MADAGASCAR)
1997 Koulikouro (MALI)
1999 Arusha (TANZANIE)
2001 Fort Dauphin (MADAGASCAR)
2003 Moheli (COMORES)
2005 Vohemar (MADAGASCAR)
Création du BOUM Bloc Opératoire d'Urgence Mobile en 2005 : projet présenté à l'ARH, la
DGS et l'IHEDN, prélude à la naissance de l'EPRUS en 2007 (Etablissement de Préparation
et de Réponse aux Urgences Sanitaires) www.eprus.fr
Membre du Conseil d'Administration d'AUTISME REUNION 1998-2003 (création du CRIA
Centre de Ressource Inter-régional de l'Autisme Reunion Mayotte)
Membre Fondateur du Groupe Hydrogene Reunion 2007
(ARER, CONSEIL REGIONAL CONSEIL GENERAL de La Reunion, EDF, CEAEA , AIR
LIQUIDE, AREVA HELION,UNIVERSITE de La Reunion,, CHAMBRE DES METIERS,
CHR REUNION, VERGNET SA , GERRI PREFECTURE etc )
Chargé de Mission auprès du Pr Didier HOUSSIN, Directeur Général de la Santé pour le programme «
Hopital Haute Qualité Environnementale» depuis juin 2006 et « Energies Propres » depuis juin 2007
jusqu’en 2011.
1°Mission pour la DGS au 16th World Hydrogen Energy Conference (WHEC2006) à Lyon du
12 au 16 Juin 2006.
2°Mission DGS au 17th World Hydrogen Energy Conference (WHEC)à Brisbane (Australia)
Juin 2008
4- PUBLICATIONS -TRAVAUX MEDICAUX & SCIENTIFIQUES
1-Pain Relief in Talc Pleurodesis for Recurrent Pneumothorax in Healthy Adult Patients.
B. LECHEVALIER, A. JEHAN, C. GINDREY , J.L. GERARD , H. BRICARD
CHRU Cote de Nacre CAEN
6th Congress of European Society of Pneumology.
AMSTERDAM ; FREE UNIVERSITY 31 st August – 5th September 1987.
2 - Transfusions Massives en Transplantation Hépatique Pédiatrique : Caractéristiques
Pré-opératoires.
Y. OZIER, D. HOUSSIN, C. CONSEILLER, Y. CHAPUIS, C . GINDREY, C.
VIGOUROUX & coll.
Hôpital COCHIN - PARIS
32ème Congrès National de la SFAR-
22 –24 Septembre 1990
3 - Communication sur le Traitement Substitutif des Hémorragies Obstétricales
secondaires à une coagulopathie avec hyperfibrinogénolyse.
Dr C.GINDREY
1996- lundis de ROTHCHILD –PARIS.
4 - Maîtrise du Risque Viral VIH-VHB-VHC et Transplantations à l’Ile de la
Reunion.
C. GINDREY , C. RICARD , C . SOUPRAYEN
Membres de FRANCE TRANSPLANT – CHD REUNION.
Congrès International des Sciences Médicales SANTE et ENVIRONNEMENT
16-18 Avril 1998 -ANTANANARIVO.
5 - Neoangiogénèse Thérapeutique par Transfection du Gène Codant pour le Facteur de
Croissance Endothélial Vasculaire : Premières Applications Cliniques.
V. DUPERRIER¡, E. BISCHOFF¡, T. BEROD¡ , C. GINDREY*
¡Service pharmacie.
* Département d'anesthésie réanimation, Centre hospitalier départemental Félix-
Guyon, 97405 Saint-Denis-La-Réunion cedex.
Journal de Pharmacie Clinique. Vol. 20, Numéro 4, Oct. - Nov. - Décembre 2001 :
211-4, Pharmacothérapie
6 - Le Capnogramme de la Planète Bleue.
C.GINDREY
QUOTIMED N° 20011218 du 18 Décembre 2001
7- Gaz Médicaux et Sécurisation Enérgétique des Hôpitaux.
3rd All Africa Anaesthesia Congress- Hammamet Tunisie 21-25 Mai 2005
BOGATEAN F*, KOLEV S* ,WIEST H M*, BOUCHENAKI A* , CHAPUT O °,
SALLERAS J P*, GINDREY C*
°Service pharmacie.
* Département d'anesthésie réanimation, Centre hospitalier départemental Félix-
Guyon, 97405 Saint-Denis-La-Réunion cedex.
3rd All Africa Anaesthesia Congress- Hammamet Tunisie 21-25 Mai 2005
8- Projet de création d'un laboratoire de Thérapie Cellulaire et Génique et d'une banque de cellules
souches placentaires et embryonnaires à l'Ile de La Réunion. Moyens de financements et perspectives
d'extension du RNG et de l' IMDIS.
Gaëlle HOARAU% , Danielle TERNAUX°, Hélène GUITTET%, Faiza IDIR%, Jean Marie
VERROUGSTRAETE+, Gonzague DEFAUW%, Anca BIRSAN%, Emmanuel ANTOK *%,
Claude GINDREY*%#
°Membres des Réseaux Repére,# Maternités, % GHR(u) Mayotte-La Réunion,
+Centre de FIV, *Agence de Biomédecine, *France Transplant – IHEDN Océan Indien
www.repere.re
Congres le gène, un concept en évolution, Genopole d'Evry PARIS 26 novembre 2008
9-The color of the newborn's skin: is it so important in the use of placental
mesenchymal stem cells for the graft in burn patients?
Claude Gindrey°, Camille Dauge°, Rudi Berthezene°, Sandra Knezynski¡°, Ameth Gueye*,
Yann Yu-Tim*,Laetita Vinatier*, Pr Peter Von Theobald*.
°Pôle Urgences, Grands Brules, Anesthesie Réanimation, Coordination
des Prélèvements ABM
*Pôle Femme-Enfant, Génètique, Laboratoire HLA -
CHR(u) iles de la Reunion et de Mayotte.
I er Congrés Européen sur les Cellules Souches Mésenchymateuses
Toulouse 20 novembre 2011
http://www.mes-stem-cells.com/call_to_communication/
10- De nouvelles recommandations de l’European Society of Anaesthesiology pour la pratique
clinique pourront-elles optimiser la prise en charge des hémorragies du post-partum par les
différentes équipes de maternité ?
Dr C.GINDREY- Dr G.BOULESTEIX
Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation Volume 33, Issue 12, December 2014, Pages
710–712
11-Intérêt des nouveaux pansements hémostatiques au chitosan en médecine d'urgence:
revue de la littérature en 2015
RAFANOMEZANTSOA Toky, MOUTHATINE Youssef, GINDREY Claude,
BOULESTEIX Gilles.
Pole Chirurgie-Anesthésie Réanimation- Bloc Opératoire- CHU de La Réunion -Site de St
Denis
5 ème journées francophones de médecine d’urgence de l’océan indien . Tananarive .Juillet 2015
12 -Implémentation des Drones Médicaux dans les Systèmes de Soins
des îles de l’Océan Indien en 2016 : l’exemple de la Transfusion d’urgence en Obstétrique.
Dr RAFANOMEZANTSOA Toky 1, LEGALL Annaelle 3, LOUISO Heloize 3,, FILISETTI
Clement 2,3, Dr GINDREY Claude 3, Pr RAKOTOARISON Nicole 5
(1HUGOB CHUA, 2ARS OI, 3CHU de La Réunion, 5CHUA JRA)5è Congrès de la Société
d’Anesthésie et de Réanimation de Madagascar
15, 16 septembre 2016- Sharon Hôtel - Toamasina
13-PHRC I 2016 - PHRC -N 2017



Research: Hémorragies du post-partum: essai croisé de non-infériorité randomisé en cluster,
pragmatique, multicentrique, comparant le pansement hémostatique au chitosan Celox versus le
ballon de Bakri dans les saignements résistant au sulprostone (HeLoHPP)
auteurs: Philippe Guillermin, Claude Gindrey, Patrick Girardin CHU de La Reunion
NB – ETUDES de l’ AR 27 IHEDN pour le Premier ministre
1 : Etude du Comité N°1 – 146ème session règionale IHEDN- La Réunion Septembre 2001 «
L’Eau , Enjeu Stratègique ? »
2 : Etude AR 27 en 2000 : « Génomique et Défense » (demande de création du CHRU reunion)
3 : Etude AR 27 en 2002 : « Que defendre aujourd’hui ? »
4 : Etude AR 27 en 2005 : « la Chine »
5 : Etude AR 27 en 2006 : « la Mer et les Oceans »
6 : Rédacteur de l’ Etude 2007 « L'énergie au 21ème siécle. La
métamorphose de deux iles françaises de l’océan Indien : Mayotte et La
Réunion. L'urgence de la transition vers les énergies renouvelables et propres »
Etude retenue et présentée sur le focus « Les technologies avancées de l’Hydricité à Mayotte et
La Reunion : l’urgence de la Métamorphose Energétique » présentée au Forum des Auditeurs IHEDN à
Nantes en novembre 2008.
7: Etude pour le service d'intelligence économique de l'IHEDN 2011-2012
« Technologies Avancées du Stockage de l'Energie Propre : production et thésaurisation air comprime &
hydrogène »
2016 Porteur du Projet « DRONE MEDICAUX OI » avec l’appui de la DGAC, de l’IHEDN et du Premier ministre
Manuel VALLS
Drones à vocation médicale dans les systèmes
de soins des Pays de l’Ocean Indien
Objectif visé : mise en place d’un consortium
réunissant dans chaque pays les acteurs impliqués :
équipes médicales, pharmaciens, opérateurs de drones , pilotes , DGAC
8 ème Reunion du club HPP
Egide du REPERE
7 Septembre 2016
Prelevement de cellules souches placentaires
CD34  (CCR5+ ?)
aprés une césarienne programmée
ce mercredi 3 decembre 2008 à 15h 06
à la Maternite niveau 4 du CHR
Ile de la Reunion
Création d'un Laboratoire de Thérapies Cellulaires et Géniques
et d'une Banque de cellules souches placentaires et embryonnaires
à l'Ile de La Réunion.
http://www.chikungunya.net/_epidemie/00002a4b.htm
VISITE DE L’I-STEM
ET DE L4ETABLISSEMENT DE THERAPIE
GENIQUE ET CELLULAIRE D’ EVRY
6è Congrès de la Société d’Anesthésie et de Réanimation de Madagascar
7, 8 septembre 2017- Hôtel de la Poste - Antsiranana - Diego Suarez
!
Optimisation de la désinfection d’une salle de bloc opératoire en cas de germe multi-résistant:
l’adjonction d’ huiles essentielles au peroxyde d’hydrogène est elle opportune ?
NOMEMJANAHARY Toulotra 1-3, BATAVISOANIATSY Elodie 1-3, RAKOTONDRAINIBE Aurelia 1 , MARTINEZ Didier 2, MEDOUS Nadine 3, GINDREY Claude 3, (2 MyBiotech 3CHU de La Reunion, 1CHUA JRA)
Introduction: 700 000 personnes meurent tous les ans par le monde à cause d'infections impossibles à soigner,
car elles sont provoquées par des bactéries insensibles à tous les antibiotiques disponibles. L'OMS a fait de la
recherche de solutions une priorité absolue, l’accroissement de la prevalence des infections nosocomiales
devenant une préoccupation majeure des équipes de soins et des services d’hygiène hospitalière.
Parmi les nombreux outils de désinfection utilisés après le passage d’un patient infecté sur un site de soins (bloc opé-
ratoire, chambre de réanimation ou de soins critiques, salles d’accouchement, services d’urgences, ambulances,
chambres mortuaires, salle d’autopsie etc) quelques méthodes et molécules ont une remarquable activité . Récemment
a été trouvée une extraordinaire activité de substances contenues dans les huiles essentielles comme coadjuvant
des antibiotiques, potentialisant l’efficacité thérapeutique invivo. Les plantes s’en servent en effet comme une arme
pour lutter contre les bactéries et les parasites.
Le but de notre travail est de rechercher des arguments en faveur d’un action synergique entre les huiles essen-
tielles et le principal désinfectant utilisé avec succès le peroxyde d’hydrogène, produit inodore, sachant que les
vertus olfactives des huiles seront aussi appréciées par les équipes de soins après la puanteur parfois insupportable
provoquée par l’émanation de gaz émis par certaines souches bactériennes par exemple de type pyocyanique.
Objectif, Méthodes : une recherche bibliographique est effectuée et une veille biotechnologie est mise en place :
1- sur les méthodes et les molécules actuellement utilisées dans la désinfection des sites de soins hospitaliers, ayant
une forte activité bactéricide, fongicide, virucide, mycobactéride et sporicide
2- sur l’action moléculaire antibiotique et antiseptique des molécules aromatiques des huiles essentielles.
Résultats:
1 - Les savons, l’alcool, l’eau oxygénée, le chlore, l’iode, les ammoniums quaternaires, les gels hydroalcooliques
thyxotropiques sont classiquement utilisés pour la désinfection des mains, du matériel, des meubles et des surfaces.
Parfois des ultraviolets complètent l’action. Actuellement est considérée comme la méthode de choix « good standard »
et surtout à moindre coût, la micro nebulisation de vapeur de peroxyde d’hydrogène associée a des cations d’ar-
gents comme l’a montrée récemment une étude menée à l’hôpital italien de Lodi, montrant la réduction de l'incidence
du Chlostridium Difficile de 4,61% à 0,22%(1)
2 -le Pr Adnane Remmal est un pharmacologue microbiologiste marocain qui a mis au point avec son équipe à Fez , un
système alliant antibiotiques et des principes actifs issus d'huiles essentielles, notamment le carvacrol (2) contenu dans la
marjolaine, le thym, et l’origan et une autre molécule aromatique issue de l’eucalyptus (3) . Combinés aux antibio-
tiques ceux-ci produisent un effet de synergie remarquable: non seulement les molécules aromatiques empêchent la
résistance des bactéries à l'antibiotique, elles contribuent à les détruire encore plus efficacement.
Conclusion: Madagascar possède une remarquable biodiversité et donc probablement nombre de molécules aroma-
tiques très actives, permettant de contribuer à réduire cette multirésistance bactérienne problématique et
menaçante : les aromates contenus dans la vanille, ou bien l’ylang ylang, entre autre, pouvant être des cibles de re-
cherche , et l’association avec le peroxyde d’hydrogène doit être testée et comparée.
1. Reduction in Clostridium Difficile Infection Associated With The Introduction of a Hydrogen Peroxide and Silver Cations Disinfection System A.
Anesi1 , V. Rognoni1, S. Asticcioli1, M. Gelosa, R. Accetta, M. Ferrari2 1Laboratory of Microbiology, 2Unit of Hospital Pharmacy, 3Unit of Hospital Hygiene,Maggiore
Hospital of Lodi, ItalyVito M. R. Muggeo4 4Economic, Business and Statistical Sciences, University of Palermo ICPIC 2017 4 th International Conference on Prevention and
Infection Control 20-23June 2017 Geneva Suisse
2. The Monoterpene Carvacrol Generates Endoplasmic Reticulum Stress in the Pathogenic Fungus Candida albicans Chaillot, Julien & Tebbji, Faiza & Remmal,
Adnane & Boone, Charlie & Brown, Grant & Bellaoui, Mohammed & Sellam, Adnane. (2015). Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 59. AAC.00551-15. 10.1128/
AAC.00551-15.
3. Comparative study of the antifungal activity of some essential oils and their major phenolic components against Aspergillus niger using three different
methods. Bouddine, Latifa & Louaste, Bouchra & Achahbar, Sanaa Chami, Najat & Chami, Fouzia & Remmal, Adnane. (2012).. Afr J Biotechnol. 11. .
6è Congrès de la Société d’Anesthésie et de Réanimation de Madagascar
7, 8 septembre 2017- Hôtel de la Poste - Antsiranana - Diego Suarez
!
Comment augmenter la sécurité infectieuse lors de la transfusion d’urgence :
l’usage des substituts lyophilisés produits sur la Grande Ile ?
NOMEMJANAHARY Tolotra 1-3, BATAVISOANIATSY Elodie 1-3, RENARD Herve 2, GOUIRY Jean Claude 3, MEDOUS Nadine 3, GINDREY Claude 3, (2ESF Reunion Mayotte, 3CHU de La Reunion, 1CHUA JRA)
Introduction: A Madagascar, le risque de transmission de maladie infectieuses reste élevé (1) dans le cadre de la transfusion d’urgence
vitale, où chaque minute compte, du fait du temps extrêmement restreint pour la vérification de l’innocuité virale, bactérienne et parasitaire des
poches de sang total recueillies essentiellement auprès des familles, car les vérifications immunologiques dans le système ABO rhésus priment à
l’évidence. Si le premier réflexe des équipes soignantes est de limiter le saignement autant que possible, le but est de fournir aux blessés une
réanimation hématologique et hémostatique rapide et efficace. Sur l’ile de la Reunion, ces conduites thérapeutiques sont rodées avec un système
d’organisation exemplaire offert par l’Etablissement Français du Sang, et sur l’ile de Madagascar, elles commencent à se renforcer solidement
avec l’ouverture prochaine d’un Centre de Transfusion Sanguine au CHUA AJRA. Notre travail est de rapporter les résultats d’une veille
scientifique et biotechnologique afin de trouver les solutions qui serviront à renforcer cette sécurité dans les hôpitaux des iles de l’océan indien.
Objectif, Méthodes : une recherche bibliographique visant les biotechnologies avancées dans ce domaine est effectuée en continu:
1- sur les dispositifs hémostatiques dans les réseaux de soins d’urgence : limiter le plus rapidement possible le saignement est une cible prioritaire,
ceci ayant pour conséquence la réduction des complications transfusionnelles notamment infectieuses.
2- sur les toutes nouvelles innovations dans le domaine de la transfusion, permettant une réponse immédiate et une réanimation hémostatique.
Résultats:
1 - les pansements hémostatiques au chitosan (2), composant organique, agissent par adhérence muco-tissulaire et ont un effet mécanique de
colmatage des brèches vasculaires. Le chitosan active la coagulation directement (voie intrinsèque) ou indirectement par concentration des éléments
figurés du sang. C’est l’action combinée de la pression réalisée par le pansement et son effet hémostatique qui réalisent l’hémostase temporaire.
2 - le plasma lyophilisé type PLYO° (3) produit par le Centre de Transfusion Sanguine des Armées de Percy, est plus efficace que le plasma
frais congelé pour contrer la coagulopathie aiguë des patients traumatisés sévères, montre une étude randomisée française menée dans le contexte de
la médecine civile en 2106. Universel, issu de dix donneurs « sûrs », avec une péremption à 2 ans, ce plasma est immédiatement disponible,
apportant les 52 facteurs de la coagulation en moins de 6 minutes. Madagascar peut et doit en fabriquer, et alors chaque maternité, chaque SAMU et
SMUR pourraient alors en disposer, donnant le temps à la vérification anti-infectieuse.
3 - l’hémoglobine lyophilisée de type HEMO2 Carrier°(4) d’HEMARINA.  Les vers de terre (Lumbricus terrestris) et les vers marins
(Arenicola marina) utilisent des érythrocytrorines ou des hémoglobines à bicouche hexagonales comme vecteurs d'oxygène. Les deux
érythrocytrorines sont constituées de 144 sous-unités de globine. Ces érythrocruorines ont plusieurs avantages et ils restent dissous dans le sang et
ne sédimentent ou ne se précipitent pas. Ils sont également capables de lier de grandes quantités d'oxygène . Mais des essais cliniques de phase 3
sont encore nécessaires et les equipes locales pourraient y participer, une ferme de vers marins pouvant être mise en place sur les rivages de nos iles
de l’Océan Indien.
Notons que tous ces produits simples, légers, lyophilisés seront des outils aérotransportables par système de drone, comme au Rwanda,
potentiellement automatisable par GPS, par exemple, depuis le Centre de Transfusion sanguine du CHUA JRA vers les autres hôpitaux, voire
directement sur les lieux d’un accident nécessitant une transfusion salvatrice par l’équipe du SAMU afin de réduire les risques de coagulopathies.
Conclusion: La sécurisation de la transfusion en urgence, et pas que dans le domaine infectieux, devrait être renforcée par ces trois innovations,
qui pourraient toutes être fabriquées opportunément sur la Grande Ile: le chitosan est issu de la chitine, elle même extraite de la carapace de
crevettes dont Madagascar est un haut lieu de production, celle ci pouvant peut être associée à une production d’érythrocruorines lyophilisées à
partir d’une ferme d’ Arenicola marina sous l’égide d’HEMARINA. Le plasma lyophilisé pourrait être produit ici à partir des dons de sang et
pas que ceux des militaires malgaches, sécurisés. Ces progrès thérapeutiques pourraient contribuer dans un futur très proche à réduire les risques
de transmission infectieuse et donc la morbi-mortalité qui lui est liée, au bénéfice de tous.
" " " " "
1. The seroprevalence of hepatitis B surface antigen among first time blood donors in Antananarivo (Madagascar) from 2003 to 2009. Randriamanantany ZA, Rajaonatahina DH, Razafimanantsoa
FE,Rasamindrakotroka MT, Andriamahenina R,Rasoamalalanarivo FB, et al Blood Transfus 2011;9:475-7 DOI 10.2450/2011.0102-10
2. Contrôle des hémorragies externes graves extériorisées Alain Puidupin, Nicolas Cazes, Sylvie Margerin, Valentin Vial, Clément Hoffmann, YvesAsencio DCSSA, Ministère de la défense Paris, SMPR Paris,
Hôpital d’Instruction des Armées Laveran Marseille, Hôpital d’instruction des armées Percy Clamart, Hôpital Robert Picqué Bordeaux - Techniques avancées de Medecine de Catastrophe et Attentats du Vendredi 13
Ecole du Val-de-Grâce SFMC, Paris le 27 janvier 2016
3. Coagulopathies du Traumatisé Sévère : Le Plasma Lyophilisé plus Efficace Que le Plasma Frais Congelé (Essai Randomisé) Carole DEBRAY, congrès de la Sfar PARIS, 27 septembre 2016
4. Passé, présent et prévision de la médecine transfusionnelle: Qu'est-ce qui a changé et ce qui devrait changer? Amy E. Schmidt, Majed A. Refaai, Neil Blumberg ⁎ Centre médical de l'Université de
Rochester, Département de Pathologie et de Médecine de Laboratoire, 14642 Rochester, NY, États-Unis La Presse Médicale Volume 45, n ° 7-8P2 pages e253-e272 juillet 2016
CV claude gindrey avril 2018
CV claude gindrey avril 2018
CV claude gindrey avril 2018

Contenu connexe

Tendances

Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallotTétralogie de fallot
Tétralogie de fallotSarah Hassam
 
Protocole hyperthyroïdie
Protocole hyperthyroïdieProtocole hyperthyroïdie
Protocole hyperthyroïdieRose De Sable
 
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...Claude EUGENE
 
Syndrome cavitaire
Syndrome cavitaireSyndrome cavitaire
Syndrome cavitaireimma-dr
 
Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...
Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...
Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...AAEC_AFRICAN
 
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcenLa cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
La primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeuseLa primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeusebelaibzino
 
Cinetique enzymatique
Cinetique enzymatiqueCinetique enzymatique
Cinetique enzymatiqueAhmed Dellaa
 
Lymphomes gastriques
Lymphomes gastriquesLymphomes gastriques
Lymphomes gastriquesSalim KHELIF
 
Protozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidaProtozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidakarimabdk
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleRose De Sable
 

Tendances (20)

Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB) Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB)
 
Rhinite allergique
Rhinite allergiqueRhinite allergique
Rhinite allergique
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallotTétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
 
Системний червоний вовчак. Стан проблеми в Україні та світі
Системний червоний вовчак. Стан проблеми в Україні та світіСистемний червоний вовчак. Стан проблеми в Україні та світі
Системний червоний вовчак. Стан проблеми в Україні та світі
 
Protocole hyperthyroïdie
Protocole hyperthyroïdieProtocole hyperthyroïdie
Protocole hyperthyroïdie
 
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
 
Syndrome cavitaire
Syndrome cavitaireSyndrome cavitaire
Syndrome cavitaire
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...
Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...
Le Guichet Unique du Commerce Exterieur du Sénégal - Qualité et Performances_...
 
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcenLa cirrhose hépatique  pr arbaoui fac med tlemcen
La cirrhose hépatique pr arbaoui fac med tlemcen
 
Cathéter longue durée
Cathéter longue duréeCathéter longue durée
Cathéter longue durée
 
Rein et HIV
Rein et HIVRein et HIV
Rein et HIV
 
Vascularites et poumon
Vascularites et poumonVascularites et poumon
Vascularites et poumon
 
La primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeuseLa primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeuse
 
Cinetique enzymatique
Cinetique enzymatiqueCinetique enzymatique
Cinetique enzymatique
 
Lymphomes gastriques
Lymphomes gastriquesLymphomes gastriques
Lymphomes gastriques
 
Protozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidaProtozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sida
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinale
 

Similaire à CV claude gindrey avril 2018

ERUS 2005, symposium européen d'urologie robotisée
ERUS 2005, symposium européen d'urologie robotiséeERUS 2005, symposium européen d'urologie robotisée
ERUS 2005, symposium européen d'urologie robotiséeJulia Pearl
 
Synthese rapport compression_medicale_vf
Synthese rapport compression_medicale_vfSynthese rapport compression_medicale_vf
Synthese rapport compression_medicale_vfsfa_angeiologie
 
Politiques de santé et territoires
Politiques de santé et territoiresPolitiques de santé et territoires
Politiques de santé et territoiresDib Saliha
 
Rencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonce
Rencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonceRencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonce
Rencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonceARMVOP Médecin Vasculaire
 
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...Fondation de l'Avenir
 
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicalePrésentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicalePierre Leroy
 
Kcmesotheliummalindelaplevre
KcmesotheliummalindelaplevreKcmesotheliummalindelaplevre
KcmesotheliummalindelaplevrePatou Conrath
 
120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives
120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives 120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives
120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives Pasteur_Tunis
 
Programme 1er décembre 2016
Programme 1er décembre 2016Programme 1er décembre 2016
Programme 1er décembre 2016Jan-Cedric Hansen
 
Traitement+de+l acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©rale
Traitement+de+l  acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©raleTraitement+de+l  acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©rale
Traitement+de+l acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©ralekillua zoldyck
 

Similaire à CV claude gindrey avril 2018 (20)

Rencontres Val D Or 2010
Rencontres Val D Or 2010Rencontres Val D Or 2010
Rencontres Val D Or 2010
 
ERUS 2005, symposium européen d'urologie robotisée
ERUS 2005, symposium européen d'urologie robotiséeERUS 2005, symposium européen d'urologie robotisée
ERUS 2005, symposium européen d'urologie robotisée
 
CV Vibert Aout 2015
CV Vibert Aout 2015CV Vibert Aout 2015
CV Vibert Aout 2015
 
Synthese rapport compression_medicale_vf
Synthese rapport compression_medicale_vfSynthese rapport compression_medicale_vf
Synthese rapport compression_medicale_vf
 
Politiques de santé et territoires
Politiques de santé et territoiresPolitiques de santé et territoires
Politiques de santé et territoires
 
Val d-or2010
Val d-or2010Val d-or2010
Val d-or2010
 
Val d-or05-2010
Val d-or05-2010Val d-or05-2010
Val d-or05-2010
 
Val d-or2010
Val d-or2010Val d-or2010
Val d-or2010
 
Rencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonce
Rencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonceRencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonce
Rencontres vasculaires 2011_-_premiere_annonce
 
Rencontres vasculaires2014-premiere annonce
Rencontres vasculaires2014-premiere annonceRencontres vasculaires2014-premiere annonce
Rencontres vasculaires2014-premiere annonce
 
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale et l'inno...
 
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicalePrésentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
Présentation de la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale
 
Rencontres vasculaires val_d_or_2013
Rencontres vasculaires val_d_or_2013Rencontres vasculaires val_d_or_2013
Rencontres vasculaires val_d_or_2013
 
Kcmesotheliummalindelaplevre
KcmesotheliummalindelaplevreKcmesotheliummalindelaplevre
Kcmesotheliummalindelaplevre
 
120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives
120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives 120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives
120 ans de l'Institut Pasteur de Tunis : Défis et perspoectives
 
HUG en bref 2013
HUG en bref 2013HUG en bref 2013
HUG en bref 2013
 
Programme 1er décembre 2016
Programme 1er décembre 2016Programme 1er décembre 2016
Programme 1er décembre 2016
 
Angeio 1 2010
Angeio 1 2010Angeio 1 2010
Angeio 1 2010
 
Traitement+de+l acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©rale
Traitement+de+l  acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©raleTraitement+de+l  acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©rale
Traitement+de+l acnã©+par+voie+locale+et+gã©nã©rale
 
Epreuve de titre D.E.S
Epreuve de titre D.E.SEpreuve de titre D.E.S
Epreuve de titre D.E.S
 

Plus de Claude GINDREY

Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN
Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN  Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN
Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN Claude GINDREY
 
IA data algorithmes = Recommandations CNOM
IA data algorithmes = Recommandations CNOMIA data algorithmes = Recommandations CNOM
IA data algorithmes = Recommandations CNOMClaude GINDREY
 
Lettre anne beinier mss
Lettre anne beinier mssLettre anne beinier mss
Lettre anne beinier mssClaude GINDREY
 
CHU Jules Verne OI et Faculte Numerique de Medecine Marin Mersenne
CHU Jules Verne OI  et Faculte Numerique de Medecine Marin MersenneCHU Jules Verne OI  et Faculte Numerique de Medecine Marin Mersenne
CHU Jules Verne OI et Faculte Numerique de Medecine Marin MersenneClaude GINDREY
 
Poles chu jules verne attractif
Poles  chu jules verne attractifPoles  chu jules verne attractif
Poles chu jules verne attractifClaude GINDREY
 
Pole U-A-R CHU Jules Verne attractif
Pole U-A-R CHU Jules Verne attractifPole U-A-R CHU Jules Verne attractif
Pole U-A-R CHU Jules Verne attractifClaude GINDREY
 
Projet Pole ARC CHU attractif 2018
Projet Pole ARC CHU  attractif 2018Projet Pole ARC CHU  attractif 2018
Projet Pole ARC CHU attractif 2018Claude GINDREY
 
Different Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric Hemorrhages
Different Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric HemorrhagesDifferent Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric Hemorrhages
Different Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric HemorrhagesClaude GINDREY
 
PROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLAND
PROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLANDPROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLAND
PROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLANDClaude GINDREY
 
Drone psl reunion 2016
Drone psl reunion 2016 Drone psl reunion 2016
Drone psl reunion 2016 Claude GINDREY
 
Introduction à la simulation 2011 3
Introduction à la simulation 2011 3Introduction à la simulation 2011 3
Introduction à la simulation 2011 3Claude GINDREY
 
PROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSAN
PROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSANPROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSAN
PROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSANClaude GINDREY
 
Celox gauze°+/- Bakri° =Research
Celox gauze°+/- Bakri° =ResearchCelox gauze°+/- Bakri° =Research
Celox gauze°+/- Bakri° =ResearchClaude GINDREY
 
HEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATE
HEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATEHEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATE
HEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATEClaude GINDREY
 
Répartition des poids des parturientes
Répartition des  poids des parturientesRépartition des  poids des parturientes
Répartition des poids des parturientesClaude GINDREY
 
Chu reunion classe hpp volemie
Chu reunion classe hpp  volemieChu reunion classe hpp  volemie
Chu reunion classe hpp volemieClaude GINDREY
 
world war two : capacites de résistance et de resilience
world war two : capacites de résistance et de resilienceworld war two : capacites de résistance et de resilience
world war two : capacites de résistance et de resilienceClaude GINDREY
 

Plus de Claude GINDREY (20)

Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN
Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN  Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN
Sante-Hopital et Intelligence Artificielle OCEAN INDIEN
 
IA data algorithmes = Recommandations CNOM
IA data algorithmes = Recommandations CNOMIA data algorithmes = Recommandations CNOM
IA data algorithmes = Recommandations CNOM
 
CHU ET CANNABIDIOL
CHU ET CANNABIDIOL  CHU ET CANNABIDIOL
CHU ET CANNABIDIOL
 
Lettre anne beinier mss
Lettre anne beinier mssLettre anne beinier mss
Lettre anne beinier mss
 
CHU Jules Verne OI et Faculte Numerique de Medecine Marin Mersenne
CHU Jules Verne OI  et Faculte Numerique de Medecine Marin MersenneCHU Jules Verne OI  et Faculte Numerique de Medecine Marin Mersenne
CHU Jules Verne OI et Faculte Numerique de Medecine Marin Mersenne
 
Poles chu jules verne attractif
Poles  chu jules verne attractifPoles  chu jules verne attractif
Poles chu jules verne attractif
 
Pole U-A-R CHU Jules Verne attractif
Pole U-A-R CHU Jules Verne attractifPole U-A-R CHU Jules Verne attractif
Pole U-A-R CHU Jules Verne attractif
 
TEG 6s presentation
TEG 6s presentation TEG 6s presentation
TEG 6s presentation
 
Projet Pole ARC CHU attractif 2018
Projet Pole ARC CHU  attractif 2018Projet Pole ARC CHU  attractif 2018
Projet Pole ARC CHU attractif 2018
 
Different Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric Hemorrhages
Different Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric HemorrhagesDifferent Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric Hemorrhages
Different Uses of Chitosan for Treating Serious Obstetric Hemorrhages
 
Teg vs Tem obstetric
Teg vs Tem obstetricTeg vs Tem obstetric
Teg vs Tem obstetric
 
PROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLAND
PROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLANDPROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLAND
PROJET #DRONEDOCTOR RUN ISLAND
 
Drone psl reunion 2016
Drone psl reunion 2016 Drone psl reunion 2016
Drone psl reunion 2016
 
Introduction à la simulation 2011 3
Introduction à la simulation 2011 3Introduction à la simulation 2011 3
Introduction à la simulation 2011 3
 
PROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSAN
PROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSANPROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSAN
PROTOCOLE TRAITEMENT HPP PAR CHITOSAN
 
Celox gauze°+/- Bakri° =Research
Celox gauze°+/- Bakri° =ResearchCelox gauze°+/- Bakri° =Research
Celox gauze°+/- Bakri° =Research
 
HEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATE
HEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATEHEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATE
HEMORRAGIES DU POST PARTUM 2014 - UP TO DATE
 
Répartition des poids des parturientes
Répartition des  poids des parturientesRépartition des  poids des parturientes
Répartition des poids des parturientes
 
Chu reunion classe hpp volemie
Chu reunion classe hpp  volemieChu reunion classe hpp  volemie
Chu reunion classe hpp volemie
 
world war two : capacites de résistance et de resilience
world war two : capacites de résistance et de resilienceworld war two : capacites de résistance et de resilience
world war two : capacites de résistance et de resilience
 

CV claude gindrey avril 2018

  • 1. Dr Claude GINDREY Saint Denis, le le 3 avril 2018 Anesthésie Réanimation Chirurgicale Responsable de l’unité UFARC Obstétricale Centre Hospitalier Universitaire Reunion 97400 St DENIS de la REUNION claude.gindrey@chu-reunion.fr TEL 0262 90 54 00 GSM 0692 61 58 96 CURRICULUM VITAE Porteur du Projet de création du Pole U-A-R , CHRU Jules Verne Faculté Numérique Marin Mersenne 2018 -2023 . né le 13 décembre 1956 à TUNIS (TUNISIE) 4 enfants. Praticien Hospitalier Anesthésiste Réanimateur responsable du Groupe UF Maternité et Chirurgie Infantile. CHU de La REUNION 1 . QUALIFICATION & TITRES : THESE « LE PRATICIEN FACE A L'URGENCE MÉDICALE GRAVE » PROPOSITION DE DIDACTICIEL. 1986 DOCTORAT UFR MEDECINE CHRU CAEN ANESTHESIE REANIMATION PARIS COCHIN CES 1989 PRATICIEN HOSPITALIER SPECIALISTE CONCOURS 1992 Membre -de la Société Française d’Anesthésie -Réanimation, (informatisation MAC II + et élaboration listing des PHAR sur OMNIS en 1988) http://www.sfar.org -de l’European Society of Anesthesiology -de France Transplant , http://www.francetransplant.com/ -Ex Membre la Société Européenne de Thérapie cellulaire et génique.http://www.esgct.eu Réserviste sanitaire de l’EPRUS 2013 Auditeur Institut Hautes Etudes de Défense Nationale ( nommé par le Premier ministre J.O n° 272 du 23 novembre 2001 146 ème session régionale IHEDN- Ile de La Réunion - Septembre 2001) Septembre 2001 http://www.ihedn.fr/
  • 2. Chargé de Mission auprès du Pr Didier HOUSSIN, Directeur Général de la Santé pour le programme « Hopital Haute Qualité Environnementale» depuis juin 2006 et « Energies Propres » depuis juin 2007 jusqu’en 2011. 2. FONCTIONS HOSPITALIERES: -Responsable de l’UF d’anesthésiologie obstétricale , Pole CARBO CHU St Denis 2007 -2017 -Chef de service du Departement AR CHD FELIX GUYON St Denis 2003 -2006 -Responsable de l’UF d’anesthésiologie cardiovasculaire CHD 2000 -2002 -Coordinateur Régional France TRANSPLANT depuis 1992 jusqu’a le création de l’EFG (ABM) -Praticien HOSPITALIER CHD FELIX GUYON ST DENIS depuis juillet 1991 -Attache à plein temps HOPITAL COCHIN PARIS 1987 - 1989 -Praticien Hospitalier titre provisoire CHRU DE CAEN 1986 -1987 3- Expériences médicales complémentaires: Participation aux Missions Humanitaires avec l’Association Sanitaire Réunionnaise (Actuellement Médecins Ocean Indien ) 1994 Moroundava, (MADAGASCAR) 1996 Manakara, (MADAGASCAR) 1997 Koulikouro (MALI) 1999 Arusha (TANZANIE) 2001 Fort Dauphin (MADAGASCAR) 2003 Moheli (COMORES) 2005 Vohemar (MADAGASCAR) Création du BOUM Bloc Opératoire d'Urgence Mobile en 2005 : projet présenté à l'ARH, la DGS et l'IHEDN, prélude à la naissance de l'EPRUS en 2007 (Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires) www.eprus.fr
  • 3. Membre du Conseil d'Administration d'AUTISME REUNION 1998-2003 (création du CRIA Centre de Ressource Inter-régional de l'Autisme Reunion Mayotte) Membre Fondateur du Groupe Hydrogene Reunion 2007 (ARER, CONSEIL REGIONAL CONSEIL GENERAL de La Reunion, EDF, CEAEA , AIR LIQUIDE, AREVA HELION,UNIVERSITE de La Reunion,, CHAMBRE DES METIERS, CHR REUNION, VERGNET SA , GERRI PREFECTURE etc ) Chargé de Mission auprès du Pr Didier HOUSSIN, Directeur Général de la Santé pour le programme « Hopital Haute Qualité Environnementale» depuis juin 2006 et « Energies Propres » depuis juin 2007 jusqu’en 2011. 1°Mission pour la DGS au 16th World Hydrogen Energy Conference (WHEC2006) à Lyon du 12 au 16 Juin 2006. 2°Mission DGS au 17th World Hydrogen Energy Conference (WHEC)à Brisbane (Australia) Juin 2008 4- PUBLICATIONS -TRAVAUX MEDICAUX & SCIENTIFIQUES 1-Pain Relief in Talc Pleurodesis for Recurrent Pneumothorax in Healthy Adult Patients. B. LECHEVALIER, A. JEHAN, C. GINDREY , J.L. GERARD , H. BRICARD CHRU Cote de Nacre CAEN 6th Congress of European Society of Pneumology. AMSTERDAM ; FREE UNIVERSITY 31 st August – 5th September 1987. 2 - Transfusions Massives en Transplantation Hépatique Pédiatrique : Caractéristiques Pré-opératoires. Y. OZIER, D. HOUSSIN, C. CONSEILLER, Y. CHAPUIS, C . GINDREY, C. VIGOUROUX & coll. Hôpital COCHIN - PARIS 32ème Congrès National de la SFAR- 22 –24 Septembre 1990 3 - Communication sur le Traitement Substitutif des Hémorragies Obstétricales secondaires à une coagulopathie avec hyperfibrinogénolyse. Dr C.GINDREY 1996- lundis de ROTHCHILD –PARIS.
  • 4. 4 - Maîtrise du Risque Viral VIH-VHB-VHC et Transplantations à l’Ile de la Reunion. C. GINDREY , C. RICARD , C . SOUPRAYEN Membres de FRANCE TRANSPLANT – CHD REUNION. Congrès International des Sciences Médicales SANTE et ENVIRONNEMENT 16-18 Avril 1998 -ANTANANARIVO. 5 - Neoangiogénèse Thérapeutique par Transfection du Gène Codant pour le Facteur de Croissance Endothélial Vasculaire : Premières Applications Cliniques. V. DUPERRIER¡, E. BISCHOFF¡, T. BEROD¡ , C. GINDREY* ¡Service pharmacie. * Département d'anesthésie réanimation, Centre hospitalier départemental Félix- Guyon, 97405 Saint-Denis-La-Réunion cedex. Journal de Pharmacie Clinique. Vol. 20, Numéro 4, Oct. - Nov. - Décembre 2001 : 211-4, Pharmacothérapie 6 - Le Capnogramme de la Planète Bleue. C.GINDREY QUOTIMED N° 20011218 du 18 Décembre 2001 7- Gaz Médicaux et Sécurisation Enérgétique des Hôpitaux. 3rd All Africa Anaesthesia Congress- Hammamet Tunisie 21-25 Mai 2005 BOGATEAN F*, KOLEV S* ,WIEST H M*, BOUCHENAKI A* , CHAPUT O °, SALLERAS J P*, GINDREY C* °Service pharmacie. * Département d'anesthésie réanimation, Centre hospitalier départemental Félix- Guyon, 97405 Saint-Denis-La-Réunion cedex. 3rd All Africa Anaesthesia Congress- Hammamet Tunisie 21-25 Mai 2005 8- Projet de création d'un laboratoire de Thérapie Cellulaire et Génique et d'une banque de cellules souches placentaires et embryonnaires à l'Ile de La Réunion. Moyens de financements et perspectives d'extension du RNG et de l' IMDIS. Gaëlle HOARAU% , Danielle TERNAUX°, Hélène GUITTET%, Faiza IDIR%, Jean Marie VERROUGSTRAETE+, Gonzague DEFAUW%, Anca BIRSAN%, Emmanuel ANTOK *%, Claude GINDREY*%# °Membres des Réseaux Repére,# Maternités, % GHR(u) Mayotte-La Réunion, +Centre de FIV, *Agence de Biomédecine, *France Transplant – IHEDN Océan Indien www.repere.re
  • 5. Congres le gène, un concept en évolution, Genopole d'Evry PARIS 26 novembre 2008 9-The color of the newborn's skin: is it so important in the use of placental mesenchymal stem cells for the graft in burn patients? Claude Gindrey°, Camille Dauge°, Rudi Berthezene°, Sandra Knezynski¡°, Ameth Gueye*, Yann Yu-Tim*,Laetita Vinatier*, Pr Peter Von Theobald*. °Pôle Urgences, Grands Brules, Anesthesie Réanimation, Coordination des Prélèvements ABM *Pôle Femme-Enfant, Génètique, Laboratoire HLA - CHR(u) iles de la Reunion et de Mayotte. I er Congrés Européen sur les Cellules Souches Mésenchymateuses Toulouse 20 novembre 2011 http://www.mes-stem-cells.com/call_to_communication/ 10- De nouvelles recommandations de l’European Society of Anaesthesiology pour la pratique clinique pourront-elles optimiser la prise en charge des hémorragies du post-partum par les différentes équipes de maternité ? Dr C.GINDREY- Dr G.BOULESTEIX Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation Volume 33, Issue 12, December 2014, Pages 710–712 11-Intérêt des nouveaux pansements hémostatiques au chitosan en médecine d'urgence: revue de la littérature en 2015 RAFANOMEZANTSOA Toky, MOUTHATINE Youssef, GINDREY Claude, BOULESTEIX Gilles. Pole Chirurgie-Anesthésie Réanimation- Bloc Opératoire- CHU de La Réunion -Site de St Denis 5 ème journées francophones de médecine d’urgence de l’océan indien . Tananarive .Juillet 2015 12 -Implémentation des Drones Médicaux dans les Systèmes de Soins des îles de l’Océan Indien en 2016 : l’exemple de la Transfusion d’urgence en Obstétrique. Dr RAFANOMEZANTSOA Toky 1, LEGALL Annaelle 3, LOUISO Heloize 3,, FILISETTI Clement 2,3, Dr GINDREY Claude 3, Pr RAKOTOARISON Nicole 5 (1HUGOB CHUA, 2ARS OI, 3CHU de La Réunion, 5CHUA JRA)5è Congrès de la Société d’Anesthésie et de Réanimation de Madagascar 15, 16 septembre 2016- Sharon Hôtel - Toamasina
  • 6. 13-PHRC I 2016 - PHRC -N 2017
 
 Research: Hémorragies du post-partum: essai croisé de non-infériorité randomisé en cluster, pragmatique, multicentrique, comparant le pansement hémostatique au chitosan Celox versus le ballon de Bakri dans les saignements résistant au sulprostone (HeLoHPP) auteurs: Philippe Guillermin, Claude Gindrey, Patrick Girardin CHU de La Reunion NB – ETUDES de l’ AR 27 IHEDN pour le Premier ministre 1 : Etude du Comité N°1 – 146ème session règionale IHEDN- La Réunion Septembre 2001 « L’Eau , Enjeu Stratègique ? » 2 : Etude AR 27 en 2000 : « Génomique et Défense » (demande de création du CHRU reunion) 3 : Etude AR 27 en 2002 : « Que defendre aujourd’hui ? » 4 : Etude AR 27 en 2005 : « la Chine » 5 : Etude AR 27 en 2006 : « la Mer et les Oceans » 6 : Rédacteur de l’ Etude 2007 « L'énergie au 21ème siécle. La métamorphose de deux iles françaises de l’océan Indien : Mayotte et La Réunion. L'urgence de la transition vers les énergies renouvelables et propres » Etude retenue et présentée sur le focus « Les technologies avancées de l’Hydricité à Mayotte et La Reunion : l’urgence de la Métamorphose Energétique » présentée au Forum des Auditeurs IHEDN à Nantes en novembre 2008. 7: Etude pour le service d'intelligence économique de l'IHEDN 2011-2012 « Technologies Avancées du Stockage de l'Energie Propre : production et thésaurisation air comprime & hydrogène » 2016 Porteur du Projet « DRONE MEDICAUX OI » avec l’appui de la DGAC, de l’IHEDN et du Premier ministre Manuel VALLS Drones à vocation médicale dans les systèmes de soins des Pays de l’Ocean Indien Objectif visé : mise en place d’un consortium réunissant dans chaque pays les acteurs impliqués : équipes médicales, pharmaciens, opérateurs de drones , pilotes , DGAC 8 ème Reunion du club HPP Egide du REPERE 7 Septembre 2016
  • 7. Prelevement de cellules souches placentaires CD34  (CCR5+ ?) aprés une césarienne programmée ce mercredi 3 decembre 2008 à 15h 06 à la Maternite niveau 4 du CHR Ile de la Reunion Création d'un Laboratoire de Thérapies Cellulaires et Géniques et d'une Banque de cellules souches placentaires et embryonnaires à l'Ile de La Réunion. http://www.chikungunya.net/_epidemie/00002a4b.htm VISITE DE L’I-STEM ET DE L4ETABLISSEMENT DE THERAPIE GENIQUE ET CELLULAIRE D’ EVRY
  • 8. 6è Congrès de la Société d’Anesthésie et de Réanimation de Madagascar 7, 8 septembre 2017- Hôtel de la Poste - Antsiranana - Diego Suarez ! Optimisation de la désinfection d’une salle de bloc opératoire en cas de germe multi-résistant: l’adjonction d’ huiles essentielles au peroxyde d’hydrogène est elle opportune ? NOMEMJANAHARY Toulotra 1-3, BATAVISOANIATSY Elodie 1-3, RAKOTONDRAINIBE Aurelia 1 , MARTINEZ Didier 2, MEDOUS Nadine 3, GINDREY Claude 3, (2 MyBiotech 3CHU de La Reunion, 1CHUA JRA) Introduction: 700 000 personnes meurent tous les ans par le monde à cause d'infections impossibles à soigner, car elles sont provoquées par des bactéries insensibles à tous les antibiotiques disponibles. L'OMS a fait de la recherche de solutions une priorité absolue, l’accroissement de la prevalence des infections nosocomiales devenant une préoccupation majeure des équipes de soins et des services d’hygiène hospitalière. Parmi les nombreux outils de désinfection utilisés après le passage d’un patient infecté sur un site de soins (bloc opé- ratoire, chambre de réanimation ou de soins critiques, salles d’accouchement, services d’urgences, ambulances, chambres mortuaires, salle d’autopsie etc) quelques méthodes et molécules ont une remarquable activité . Récemment a été trouvée une extraordinaire activité de substances contenues dans les huiles essentielles comme coadjuvant des antibiotiques, potentialisant l’efficacité thérapeutique invivo. Les plantes s’en servent en effet comme une arme pour lutter contre les bactéries et les parasites. Le but de notre travail est de rechercher des arguments en faveur d’un action synergique entre les huiles essen- tielles et le principal désinfectant utilisé avec succès le peroxyde d’hydrogène, produit inodore, sachant que les vertus olfactives des huiles seront aussi appréciées par les équipes de soins après la puanteur parfois insupportable provoquée par l’émanation de gaz émis par certaines souches bactériennes par exemple de type pyocyanique. Objectif, Méthodes : une recherche bibliographique est effectuée et une veille biotechnologie est mise en place : 1- sur les méthodes et les molécules actuellement utilisées dans la désinfection des sites de soins hospitaliers, ayant une forte activité bactéricide, fongicide, virucide, mycobactéride et sporicide 2- sur l’action moléculaire antibiotique et antiseptique des molécules aromatiques des huiles essentielles. Résultats: 1 - Les savons, l’alcool, l’eau oxygénée, le chlore, l’iode, les ammoniums quaternaires, les gels hydroalcooliques thyxotropiques sont classiquement utilisés pour la désinfection des mains, du matériel, des meubles et des surfaces. Parfois des ultraviolets complètent l’action. Actuellement est considérée comme la méthode de choix « good standard » et surtout à moindre coût, la micro nebulisation de vapeur de peroxyde d’hydrogène associée a des cations d’ar- gents comme l’a montrée récemment une étude menée à l’hôpital italien de Lodi, montrant la réduction de l'incidence du Chlostridium Difficile de 4,61% à 0,22%(1) 2 -le Pr Adnane Remmal est un pharmacologue microbiologiste marocain qui a mis au point avec son équipe à Fez , un système alliant antibiotiques et des principes actifs issus d'huiles essentielles, notamment le carvacrol (2) contenu dans la marjolaine, le thym, et l’origan et une autre molécule aromatique issue de l’eucalyptus (3) . Combinés aux antibio- tiques ceux-ci produisent un effet de synergie remarquable: non seulement les molécules aromatiques empêchent la résistance des bactéries à l'antibiotique, elles contribuent à les détruire encore plus efficacement. Conclusion: Madagascar possède une remarquable biodiversité et donc probablement nombre de molécules aroma- tiques très actives, permettant de contribuer à réduire cette multirésistance bactérienne problématique et menaçante : les aromates contenus dans la vanille, ou bien l’ylang ylang, entre autre, pouvant être des cibles de re- cherche , et l’association avec le peroxyde d’hydrogène doit être testée et comparée. 1. Reduction in Clostridium Difficile Infection Associated With The Introduction of a Hydrogen Peroxide and Silver Cations Disinfection System A. Anesi1 , V. Rognoni1, S. Asticcioli1, M. Gelosa, R. Accetta, M. Ferrari2 1Laboratory of Microbiology, 2Unit of Hospital Pharmacy, 3Unit of Hospital Hygiene,Maggiore Hospital of Lodi, ItalyVito M. R. Muggeo4 4Economic, Business and Statistical Sciences, University of Palermo ICPIC 2017 4 th International Conference on Prevention and Infection Control 20-23June 2017 Geneva Suisse 2. The Monoterpene Carvacrol Generates Endoplasmic Reticulum Stress in the Pathogenic Fungus Candida albicans Chaillot, Julien & Tebbji, Faiza & Remmal, Adnane & Boone, Charlie & Brown, Grant & Bellaoui, Mohammed & Sellam, Adnane. (2015). Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 59. AAC.00551-15. 10.1128/ AAC.00551-15. 3. Comparative study of the antifungal activity of some essential oils and their major phenolic components against Aspergillus niger using three different methods. Bouddine, Latifa & Louaste, Bouchra & Achahbar, Sanaa Chami, Najat & Chami, Fouzia & Remmal, Adnane. (2012).. Afr J Biotechnol. 11. .
  • 9. 6è Congrès de la Société d’Anesthésie et de Réanimation de Madagascar 7, 8 septembre 2017- Hôtel de la Poste - Antsiranana - Diego Suarez ! Comment augmenter la sécurité infectieuse lors de la transfusion d’urgence : l’usage des substituts lyophilisés produits sur la Grande Ile ? NOMEMJANAHARY Tolotra 1-3, BATAVISOANIATSY Elodie 1-3, RENARD Herve 2, GOUIRY Jean Claude 3, MEDOUS Nadine 3, GINDREY Claude 3, (2ESF Reunion Mayotte, 3CHU de La Reunion, 1CHUA JRA) Introduction: A Madagascar, le risque de transmission de maladie infectieuses reste élevé (1) dans le cadre de la transfusion d’urgence vitale, où chaque minute compte, du fait du temps extrêmement restreint pour la vérification de l’innocuité virale, bactérienne et parasitaire des poches de sang total recueillies essentiellement auprès des familles, car les vérifications immunologiques dans le système ABO rhésus priment à l’évidence. Si le premier réflexe des équipes soignantes est de limiter le saignement autant que possible, le but est de fournir aux blessés une réanimation hématologique et hémostatique rapide et efficace. Sur l’ile de la Reunion, ces conduites thérapeutiques sont rodées avec un système d’organisation exemplaire offert par l’Etablissement Français du Sang, et sur l’ile de Madagascar, elles commencent à se renforcer solidement avec l’ouverture prochaine d’un Centre de Transfusion Sanguine au CHUA AJRA. Notre travail est de rapporter les résultats d’une veille scientifique et biotechnologique afin de trouver les solutions qui serviront à renforcer cette sécurité dans les hôpitaux des iles de l’océan indien. Objectif, Méthodes : une recherche bibliographique visant les biotechnologies avancées dans ce domaine est effectuée en continu: 1- sur les dispositifs hémostatiques dans les réseaux de soins d’urgence : limiter le plus rapidement possible le saignement est une cible prioritaire, ceci ayant pour conséquence la réduction des complications transfusionnelles notamment infectieuses. 2- sur les toutes nouvelles innovations dans le domaine de la transfusion, permettant une réponse immédiate et une réanimation hémostatique. Résultats: 1 - les pansements hémostatiques au chitosan (2), composant organique, agissent par adhérence muco-tissulaire et ont un effet mécanique de colmatage des brèches vasculaires. Le chitosan active la coagulation directement (voie intrinsèque) ou indirectement par concentration des éléments figurés du sang. C’est l’action combinée de la pression réalisée par le pansement et son effet hémostatique qui réalisent l’hémostase temporaire. 2 - le plasma lyophilisé type PLYO° (3) produit par le Centre de Transfusion Sanguine des Armées de Percy, est plus efficace que le plasma frais congelé pour contrer la coagulopathie aiguë des patients traumatisés sévères, montre une étude randomisée française menée dans le contexte de la médecine civile en 2106. Universel, issu de dix donneurs « sûrs », avec une péremption à 2 ans, ce plasma est immédiatement disponible, apportant les 52 facteurs de la coagulation en moins de 6 minutes. Madagascar peut et doit en fabriquer, et alors chaque maternité, chaque SAMU et SMUR pourraient alors en disposer, donnant le temps à la vérification anti-infectieuse. 3 - l’hémoglobine lyophilisée de type HEMO2 Carrier°(4) d’HEMARINA.  Les vers de terre (Lumbricus terrestris) et les vers marins (Arenicola marina) utilisent des érythrocytrorines ou des hémoglobines à bicouche hexagonales comme vecteurs d'oxygène. Les deux érythrocytrorines sont constituées de 144 sous-unités de globine. Ces érythrocruorines ont plusieurs avantages et ils restent dissous dans le sang et ne sédimentent ou ne se précipitent pas. Ils sont également capables de lier de grandes quantités d'oxygène . Mais des essais cliniques de phase 3 sont encore nécessaires et les equipes locales pourraient y participer, une ferme de vers marins pouvant être mise en place sur les rivages de nos iles de l’Océan Indien. Notons que tous ces produits simples, légers, lyophilisés seront des outils aérotransportables par système de drone, comme au Rwanda, potentiellement automatisable par GPS, par exemple, depuis le Centre de Transfusion sanguine du CHUA JRA vers les autres hôpitaux, voire directement sur les lieux d’un accident nécessitant une transfusion salvatrice par l’équipe du SAMU afin de réduire les risques de coagulopathies. Conclusion: La sécurisation de la transfusion en urgence, et pas que dans le domaine infectieux, devrait être renforcée par ces trois innovations, qui pourraient toutes être fabriquées opportunément sur la Grande Ile: le chitosan est issu de la chitine, elle même extraite de la carapace de crevettes dont Madagascar est un haut lieu de production, celle ci pouvant peut être associée à une production d’érythrocruorines lyophilisées à partir d’une ferme d’ Arenicola marina sous l’égide d’HEMARINA. Le plasma lyophilisé pourrait être produit ici à partir des dons de sang et pas que ceux des militaires malgaches, sécurisés. Ces progrès thérapeutiques pourraient contribuer dans un futur très proche à réduire les risques de transmission infectieuse et donc la morbi-mortalité qui lui est liée, au bénéfice de tous. " " " " " 1. The seroprevalence of hepatitis B surface antigen among first time blood donors in Antananarivo (Madagascar) from 2003 to 2009. Randriamanantany ZA, Rajaonatahina DH, Razafimanantsoa FE,Rasamindrakotroka MT, Andriamahenina R,Rasoamalalanarivo FB, et al Blood Transfus 2011;9:475-7 DOI 10.2450/2011.0102-10 2. Contrôle des hémorragies externes graves extériorisées Alain Puidupin, Nicolas Cazes, Sylvie Margerin, Valentin Vial, Clément Hoffmann, YvesAsencio DCSSA, Ministère de la défense Paris, SMPR Paris, Hôpital d’Instruction des Armées Laveran Marseille, Hôpital d’instruction des armées Percy Clamart, Hôpital Robert Picqué Bordeaux - Techniques avancées de Medecine de Catastrophe et Attentats du Vendredi 13 Ecole du Val-de-Grâce SFMC, Paris le 27 janvier 2016 3. Coagulopathies du Traumatisé Sévère : Le Plasma Lyophilisé plus Efficace Que le Plasma Frais Congelé (Essai Randomisé) Carole DEBRAY, congrès de la Sfar PARIS, 27 septembre 2016 4. Passé, présent et prévision de la médecine transfusionnelle: Qu'est-ce qui a changé et ce qui devrait changer? Amy E. Schmidt, Majed A. Refaai, Neil Blumberg ⁎ Centre médical de l'Université de Rochester, Département de Pathologie et de Médecine de Laboratoire, 14642 Rochester, NY, États-Unis La Presse Médicale Volume 45, n ° 7-8P2 pages e253-e272 juillet 2016