SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  136
Télécharger pour lire hors ligne
1. Mot de Bienvenue Président de la Région de Casablanca-Settat & Délégué
général Wallonie-Bruxelles au Maroc
2. Politique d’Efficacité Energétique dans l’industrie & Nouveau décret relatif
à l’Audit énergétique obligatoire au Maroc - AMEE
3. Audit énergétique dans l'industrie - Méthodologie & Cas pratiques
4. Exemple d’une stratégie de maintenance
5. Exemple de la mise en place d'une norme ISO 50001
6. Témoignages de Clusters
Exposés
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 2
Plan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 3
Politique d’Efficacité
Energétique dans l’industrie
Nouveau décret relatif à l’Audit énergétique
AMEE
Efficacité Energetique dans l’industrie au Maroc
& Nouveau décret relatif à l’audit énergétique
obligatoire
Part de l’Industrie- Consommation Energétique Nationale
26,5%
21%
7,7%
8,5%
36%
Potentiel : Réduction de la consommation
énergétique dans l’industrie de près de 17% à
l’horizon 2030
Marché de l’EE et Intensité Energétique dans le Monde
• La réduction de l’intensité
énergétique dans l’industrie a
généré une économie de 18
milliards US$ en investissements
(centrales thermiques et industrie)
• Investissement Global : 221
Milliards US$ en 2015, avec
une augmentation de 6% / 2014
Part de l’Industrie- Consommation Energétique Nationale (2015)
q Emplois : Près de 11%
de la population active
Benchmark International d’EE dans l’Industrie
Mesures de Soutien et d’Accompagnement
Renforcement de
capacité et
communication
auprès de
Industriels
Standards et
Normalisation
(Equip/Process//M
EPS)
Mesures
incitatives
financières, fonds,
ESCO’s
Mesures
règlementaires
Actions AMEE d’Efficacité énergétique dans l’Industrie
q Audits Energétiques de 40 entreprises dans l’ Industrie Chimie-Parachime et agro-
Alimentaire
q Etablissement des MEPS pour les :
-Moteurs : IE3 ou IE2 avec vitesse variable
-Transformateurs (jusqu’à 3150 KVA) : définition des niveaux maximales de
pertes dues à la charge et les niveaux de pertes à vide (cahiers de charge des
Régies et de l’ONEE).
q Formation sur l’ISO 50001 auprès des industriels : Cycle de Formation avec
l’ONUDI : 65 participants (Casablanca, Mohammedia, Berrechid,etc), 19 entreprises
(Agro-alimentaire, Electricité, Pharmaceutique,etc), 2 industriels certifiés ISO 50001
q Roadshow de formation sur les mesures d’EE avec MORSEFF à Rabat,
Casablanca, Meknès, Oujda, Beni Mellal, Agadir. (~200 participants et Industriels)
q 2 guides dans l’EE dans l’industrie dans la production et la distribution de chaleur et
dans les équipements électriques
Mesures Nécessaires pour le Développement du Secteur et
Audit Obligatoire
Objectif
Augmenter la
Compétitivité de
l’industrie Nationale
et Réduire la
consommation
globale de l’industrie
de 17%
Solutions et Mesures Préconisées
Barrières
Solutions
Sensibilisation et
engagement de la
profession
Solutions
technologiques
Ressources
financières
Impact
Politique et programmes de
développement (mesures
règlementaires, Monitoring et
indicateurs, Standards et
Labellisation des équipements,
certification BE, concours/prix
d’exellence, etc)
Faible
Renforcement de capacité Moyen
Suivi du Secteur (identification des
projets, des technologies, indicateurs,
risques, suivi et monitoring)
Fort
Financement (instruments
financiers, ESCO’s, Crédits, Fonds
de Garantie, Fonds Revolving,etc)
Très fort
Les solutions peuvent être sous forme de “Package” de mesures
Etats Généraux
Les Audits énergétiques et le Norme ISO50001 représenteraient 54% des économies en 2030
En MTEP
Audit Obligatoire
Le décret N° 2-17-746, relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organismes d’audit
énergétique a été publié au bulletin officiel du 2 mai 2019.
A partir de décembre 2019, les entreprises à haute consommation d’énergie devront se soumettre
à un audit énergétique obligatoire.
Le décret définit aussi :
- Les méthodes de réalisation de l’audit énergétique obligatoire
- La période d’audit obligatoire (5 ans)
- Les modalités de délivrance, de renouvellement et de suspension de l’agrement des organismes
d’audit,
- Les modalités de contrôle des organismes d’audit.
Cibles
Les consommateurs dont la consommation finale totale d’énergie exprimée
en tonne équivalent pétrole (tep) est supérieure à :
– 1500 tep/an pour les entreprises et les établissements relevant du
secteur de l’industrie y compris les établissements de production
d’énergie
– 500 tep/an pour le secteur tertiaire : les secteurs du tourisme, de la
santé, de l’éducation, de l’enseignement, du commerce et des services,
les entreprises et les établissements de transport et de distribution
d’énergie et pour les personnes physiques.
Processus
Etape 1
Déclaration à
l’AMEE
Déclarer à
l'AMEE et
entamer
immédiatement
la réalisation
de l’audit
énergétique
obligatoire.
Etape 2
Agrément des
organismes
d’audit
La réalisation
de l’audit
énergétique
obligatoire est
confiée à un
des
organismes
d’audit agréés
par le MEME
Etape 3
Réalisation de
l’Audit
Réaliser un
audit
énergétique
dans un délai
n’excédant pas
cinq (5) ans à
compter de la
date de
transmission
du dernier
rapport
Etape 4
Désignation du
responsable
Energie
Chaque
consommateur,
assujetti à
l’audit
énergétique
obligatoire,
désigne un
responsable
chargé de
l’énergie
Processus
L’AMEE veille à la mise en œuvre des recommandations de l’audit énergétique obligatoire et à
l’élaboration d’un rapport annuel sur les résultats des audits énergétiques obligatoires réalisés qui est transmis
au MEME.
Etape 5
Envoi des rapports d’audit
Le consommateur
envoie par lettre
recommandée avec
accusé de réception
au MEMDD deux (2)
copies du rapport
d’audit énergétique
accompagné des
résumés des résultats
dudit audit et du plan
d’efficacité
énergétique
Etape 6
Vérification et validation
des rapports d’audit
L'AMEE s’assure de la
qualité des audits
énergétiques à travers
la vérification des
principales
recommandations de
l’audit énergétique
mentionnées dans le
plan d’efficacité
énergétique.
Etape 7
Mise en œuvre des
recommandations des
audits, et Monitoring
Le consommateur
transmet
annuellement au
MEME en deux
exemplaires un
rapport portant
sur la mise en
œuvre du plan
d’efficacité
énergétique
Pour un Avenir Energétique Durable
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 19
Audit énergétique dans
l'industrie
L’importance de l’expertise
Pirotech – 3J Consult - Delpower
1. Pirotech : Jean-Benoît VERBEKE, 22 ans
d’expérience en thermique et énergétique industrielle
• Expert technique et méthodologique à l’audit
énergétique auprès des Autorités belges
(Wallonie et Bruxelles)
• Conseiller technique sur l’allocation des
quotas d’émission de CO2 pour les Autorités
bruxelloise
• Facilitateur énergie pour les PME/PMI en
Wallonie
• Référent en mesure et vérification de la
performance énergétique (IPMVP)
Importance de la qualité des auditeurs
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 20
Expertise
2. 3J Consult : 40 ans d’expérience en études
thermiques et en efficacité énergétique de l’industrie
Importance de la qualité des auditeurs
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 21
Expertise
3. Delpower : Société de conseil & d’ingénierie
spécialisée dans l’efficacité énergétique industrielle
ü Créé en 2011
ü 8 personnes (ingénieurs électromécanicien & informaticien)
ü Actif sur une cinquantaine de sites industriels
ü Transformation de la donnée client en solution opérationnelle
ü Grâce à l’expertise métier et à l’intelligence technologique
Importance de la qualité des auditeurs
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 22
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 23
L’audit énergétique en Wallonie
Contexte et avantages pour les entreprises
J.-B Verbeke, PIROTECH
Accords sur la réduction absolue des émissions de gaz à
effet de serre de Kyoto à COP 24
• en 2100 : rester sous la barre des 2°C
Contexte
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 24
Expertise
Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html
Réduction des émissions de CO2
Contexte
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 25
Expertise
https://ec.europa.eu/clima/policies/strategies/2050_en
Les accords de branche
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 26
Expertise
Les accords de branche
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 27
Expertise
14 Secteurs Industriels
228 entreprises
Consultation publique
Comité Directeur
Autorités régionales
Expert technique
indépendant
Accords volontaires d’amélioration de l’efficacité
énergétique des Industries
• Accords de 2ème génération 2014 - 2023
• > 80% de la consommation de l’industrie wallonne
• Réaliser un audit énergétique
¤ Objectifs de résultats
¤ Suibi de l’’amélioration de l’efficacité énergétique par le calcul d’un
indicateur d'efficacité énergétique (AEE) et d’ un indicateur des émissions
de gaz à effet de serre (ACO2)
• Etudes renouvelables et mapping CO2
Les accords de branche
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 28
Expertise
http://energie.wallonie.be/fr/les-accords-2014-2020.html?IDC=7863
Méthodologie d’audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 29
Expertise
EnergyConsumption
Time
Energy efficiency Index
Updated Reference
Energy Savings
Calculated savings
Real Consumption
Méthodologies d’audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 30
Expertise
La méthodologie d’audit en Wallonie intègre différentes normes
internationales
• DIRECTIVE 2012/27/EU (ANNEXE VI: Critères minimaux
pour les audits énergétiques, y compris ceux menés dans
le cadre de systèmes de management de l'énergie )
• ISO 50001:2018 – Système de Management de l’énergie
• ISO 5015:2015 – Mesure et vérification de la performance
énergétique
• EN16247 Energy audits - Part 3: Processes
• International Performance Measurement and Verification
Protocol
Méthodologie d’audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 31
Expertise
Résultats 2005-2018
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 32
Expertise
Résultats 2005-2018
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 33
Expertise
Résultats pour les PME
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 34
Expertise
• Outil à la compétitivité
• Audit énergétique subsidié
• Réduction du coût du gaz naturel (accises et
cotisation fédérale)
• Réduction du coût de l’électricité (cotisation
fédérale, exonération de la taxe sur les
énergies renouvelables)
• Dispense de l’audit obligatoire des grandes
entreprises (suivant Directive 2012/27)
Avantages pour les entreprises
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 35
Expertise
Les avantages pour les entreprises sont les suivants:
€
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 36
Les facilitateurs énergie en
Wallonie
Le quick scan, un outil de pré-diagnostique
énergétique pour les PME
J.-B Verbeke, PIROTECH
Les Facilitateurs: un outil de formation, d’informations
et de sensibilisation des pouvoirs publics
Les Facilitateurs Energie pour l’industrie
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 37
Expertise
Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html
https://energie.wallonie.be/fr/facilitateurs-energie.html?IDC=6533
Les actions des Facilitateurs sont gratuites:
Les Facilitateurs Energie pour l’industrie
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 38
Expertise
• Informations (subventions, lois, normes...)
• Quick-scan
• Formation des responsables énergies
• Organisation de conférences
• Publications techniques et success stories
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 39
Expertise
• Analyse des factures
• Visite sur site
• Guidance énergétique stratégique
et technique
o efficacité énergétique
o énergies renouvelables
• Rapport
© photo JB Verbeke
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 40
Expertise
© photo JB Verbeke © photo JB Verbeke
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 41
Expertise
© photo JB Verbeke© photo JB Verbeke
Une guidance standardisée et détaillée
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 42
Expertise
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 43
Expertise
free call 0800 / 97 . 300
mail energie@facilitateur.info
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 44
Audit Energétique
Définition, Utilité, Conditions de Qualité
Jean-Michel Dols – 3J Consult
Points abordés
• Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?
• Est-ce si simple ? Notre expérience dans la définition de la
méthodologie à appliquer
• Quels sont les pièges à éviter pour obtenir un audit énergétique
de qualité ?
• Prolongements si l’audit est de qualité
Audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 45
Expertise
• Identification des flux énergétiques au sein du périmètre
étudié, et mise en évidence des améliorations potentielles
• En région wallonne, mise en place d’Accords de Branche
Energétiques depuis 20 ans
¤ Nécessité d’une méthodologie unique et solide, abordant toutes les
questions et s’appliquant à tous les domaines industriels
¤ Nous avons assisté les autorités dans la définition et la mise au point
progressive de cette méthodologie durant toute cette période
¤ Nous avons décliné cette méthodologie en une application plus large dans le
cadre d’audits réglementaires (Directive Européenne Efficacité Energétique
2012), en Belgique Francophone et en France
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 46
Expertise
• En pratique, dans notre méthodologie dite « EPS » (sans entrer
dans le détail), 1ère des 2 grandes phases :
¤ Une analyse, un diagnostic complet, pour un périmètre donné, et pour au
moins une année donnée
¤ Sous la forme d’un « tableau ECA »
¤ Colonnes = vecteurs énergétiques consommés
¤ Lignes = usages – consommateurs des différents vecteurs
¤ Et (important) indicateurs d’activité (car on parle bien d’Efficacité
Energétique)
¤ Chaque case doit être remplie
¤ La quantité de chaque vecteur donnée par la facture doit être recoupée
¤ Des mesures si nécessaire, mais pas toujours indispensables
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 47
Expertise
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 48
Expertise
• En pratique, 2ème des 2 grandes phases :
¤ Pistes d’amélioration et plan d’action à court et moyen termes
o Identifier les pistes (c’en sont bien)
o Quelle exhaustivité ?
o Les caractériser et les chiffrer
o Indices de faisabilité technique et de rentabilité économique
o Les trier
o En déduire un plan d’action à court et moyen termes
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 49
Expertise
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 50
Expertise
ENTREPRISE
FICHE DE DESCRIPTION D'AMELIORATION
Dénomination ind-ut-102 Validée
Intitulé / objet
Situation existante
Description de l'amélioration
Economie financière 5.768 €/an
Economie en énergie finale 65.502 kWh/an 0,83%
Economie en énergie primaire 643 GJp/an 1,10%
Economie en émissions de CO2
2.218 kg CO2/an 0,23%
Investissement correspondant 22.500 €
Prime à l'investissement liée aux CEE 7.989 €
Classification sans CEE TRS : 3,9 A 2
Classification avec CEE TRS : 2,5 A 2
Remarques / commentaires
Mise en place d’un système de variation électronique de vitesse (VEV) sur un moteur asynchrone existant dépourvu
de ce système, ou neuf de puissance nominale inférieure ou égale à 3 MW.
On suppose que 1 moteur de pompe + 6 moteurs de ventilateur + 40% des 49 moteurs de convoyeur pourraient être équipés de
variateurs de vitesse - gain estimé : 20%. Toutefois, attention à ne pas impacter la fiabilité du matériel concerné en raison de
présence de poussières métalliques
Systèmes de variation électronique de vitesse sur moteurs asynchrones
82% des moteurs installés ne sont pas équipés de variateur et pourraient l'être (principalement
ventilateurs et bandes transporteuses)
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 51
Expertise
Indice Nbr
Mesure
Economie Economie Economie Economie Invest
Lettre Chiffre kWhf/an GJp/an kg CO2 /an €/an €
A 1 5 109.423 509 24.629 8.663 500 1,4%
A 2 2 111.282 1.093 3.768 9.800 32.500 1,4%
A 3 6 124.844 480 1.893 4.924 68.355 0,5%
B 1 2 170.405 1.162 24.686 14.127 14.500 2,2%
B 2 0 0 0 0 0 0 0,0%
B 3 0 0 0 0 0 0 0,0%
C 1 0 0 0 0 0 0 0,0%
C 2 0 0 0 0 0 0 0,0%
C 3 0 0 0 0 0 0 0,0%
Gain en Ef
Indicateurs de performance
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 52
Expertise
• La performance énergétique peut être suivie grâce à un ou
plusieurs indicateurs
• Parmi ceux-ci, les indicateurs d’amélioration en efficacité
énergétique
¤ Principe = comparer la consommation réelle observée à la consommation
théorique (qu’aurait-on consommé en produisant ce qu’on produit maintenant
SI on avait gardé la manière de travailler d’avant ?)
¤ Mathématiquement (pas peur !) :
𝐴𝐸𝐸𝑓
𝑡
= 100 (1 −	
𝐸𝑓
𝑡
∑ 𝐶𝑆𝑖,𝑓
0
∙ 𝐼𝐴𝑖
𝑡𝑛
𝑖=1
3	[%]
• Ce qui est important à souligner :
¤ Autre nature que pre-check
¤ Une méthode participative
o L’expert est l’industriel audité
o Mobilisation et confiance
¤ Expérience et compétence nécessaires
o Pas nécessairement spécialisation
Notre expérience
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 53
Expertise
• Ce qui est important à souligner :
¤ Diagnostic – ECA = phase primordiale
o Base indispensable à de nombreuses suites (voir plus loin)
o Dont le suivi des performances énergétiques
o Audit initial = point et fixation d’un plan d’action
o Audits de suivi = vérification et correction éventuelle de ce plan
d’action
o Via des indices de performance énergétique (KPI), dont les AEE
o Pistes d’amélioration
o A chiffrer de manière « suffisante »
o Mais raisonnable et avec bon sens
Notre expérience
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 54
Expertise
• Quelques éléments :
¤ Savoir « faire parler » les factures
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 55
Expertise
• Quelques éléments :
¤ Vision globale – ne pas travailler en saucissonnant « vecteur par vecteur »
¤ Energie finale
¤ Energie primaire
¤ Emissions de CO2
¤ Coût énergétique
¤ => une vraie « comptabilité énergétique analytique »
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 56
Expertise
• Quelques éléments :
¤ On évoquait l’importance de l’ECA …
o Importance de la structuration du tableau ECA
o Importance du choix des indicateurs de performance
(lien avec les AEE)
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 57
Expertise
• Quelques éléments :
¤ Quand on trie des pistes d’amélioration et qu’on construit un plan d’action
o Clés de tri
o Piste mutuellement exclusives ou mutuellement infuençantes
o Rappel sur
o Aspect professionnel (expérience)
o Finalité (plan d’action, pas étude détaillée, mais sur une base
solide)
o Bon sens
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 58
Expertise
• Audit = porte d’entrée, pour (liste non exhaustive)
¤ Plan de mesurage (qu’est-il réellement utile de mesurer ?)
¤ Monitoring et suivis (comment faire parler les données enregistrées ?)
¤ Etudes détaillées (sur quelle base portera réellement l’amélioration
imaginée ?)
¤ Réalisations (grâce au partenariat entamé)
¤ …
¤ Il vaut dès lors le faire avec un partenaire expérimenté et
compétent
¤ Et viser un accompagnement plutôt qu’un « one shot »
Audit = base pour des suites
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 59
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 61
Solutions digitales
appliquées à l’audit énergétique
Julien Bindelle - Delpower
1. AUDIT & ANALYSE ENERGETIQUE WEB
2. SURVEILLANCE ENERGETIQUE AUTOMATISEE
Contenu de la présentation
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 62
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 63
AUDIT ET ANALYSE ENERGTIQUE
WEB BASED
• Collecte & traitement de données = 60 à 80% Energy Team
• Difficultés d’accéder à l’expertise énergétique
• Faciliter l’accès au métier d’expert énergétique
• Améliorer la fiabilité des résultats
• La compilation des données et des résultats sur Excel montrent
certaines limites (modèles de calcul, applications multi-site,…)
• Faible tracabilité des données & résultats
• La gestion et la maîtrise opérationnelle en entreprise se
digitalisent (CRM, ERP, IA,…)
• Des gains énergétiques substantielles sont possibles grâce à la
surveillance énergétique
Constats
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 64
Expertise
• Application web d’audit énergétique
• Accès multi-utilisateurs
• Application multi-sites
• Intelligence embarquée (méthodes, modèles de calcul,…)
• Transparence données & Résultats
Solution
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 65
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 66
Expertise
Vidéo
Solution
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 67
section
• Bilan énergétique (KPI,…)
• Modélisation & gestion du plan d’action (investissements,
économies d’énergie,…)
• Partage documentaire & génération de rapports
• Surveillance énergétique
Fonctionnalités
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 68
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 69
SURVEILLANCE ENERGETIQUE
Comment ? • Identifier proactivement la dérive énergétique ou volumétrique
d’une industrie ?
• Mesurer ses améliorations et/ou dégradations ?
Delpower - Energy Transparency 10/22/19 70
• Industrie technologique (production de chassis aluminium)
• Extrusion, anodisation et traitement thermique
• 25 GWhé/an
• Problématique posée
• intégrer une solution de surveillance des consommations d’électricité
du process
• Détecter de manière proactive les anomalies
Cas pratique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 71
Expertise
Identifier vos consommations de référence
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 72
Expertise
Séminaire Performance
Énergétique Industrie
15 Octobre 2019
1
§ John Cockerill
§ Efficacité Energétique
§ Stratégie de Maintenance
22.10.2019 ▪ 74
Agenda
16 mai 2019, un nouveau chapitre de l’histoire du
Groupe:
CMI (re)devient John Cockerill
1817 2017 2019
Nos secteurs d’activités
Energy
Environment
Defense
Services
Industry
76
§ 23 pays
§ 51 nationalités
Un Groupe international
Maroc
Côte d’Ivoire
Congo
77
Inscriptions de commandes (EUR Mios) Chiffre d’affaires (EUR Mios)
Effectif Résultat d’exploitation (EUR Mios)
Chiffres clés
2002
208 Mios
x 5,6
2002
358 Mios
x 3,6
2002
1 516
x 3,7
2002
5,2 Mios
x 16,5
5
John Cockerill Maroc
Année de
création John
Cockerill Maroc
1er hub africain
créé par le Groupe.
Mise en place sur le
continent d’un dispositif
général où la valeur
ajoutée locale est
centrale, en capacité et
en qualité de prestation,
avec une ambition
d’exportation.
Rachat d’actif
Positionnement comme
acteur majeur de
maintenance en
centrale thermique
Second rachat
d’actif
Positionnement comme
acteur majeur en
hydroélectricité
spécifiquement en
fabrication et
installation de
vantellerie et conduite
forcée
2013
Développement
Investissement global
sur le Maroc > 3 Mio €
2015 2017 2019
Pétrochimie Thermique
Industrie
§ Études
§ Préfabrication
atelier
§ Montage
industriel
§ Maintenance
industrielle
§ Efficacité
Energétique
Hydromécanique
Nos domaines d’activité et services
§ Optimisation des procédés de Chauffage, Séchage, Fusion,
Traitement thermique (métaux, fours, céramique, verrerie
etc.).
§ Optimisation énergétique des systèmes de régulation dans
l’industrie du froid et de la réfrigération.
§ Solutions de valorisation des effluents liquides et gazeux
(Biométhanisation, Stripping, procédés anaérobies etc.).
§ Stockage de l’électricité par batterie.
81
L’EFFICACITE ENERGETIQUE INDUSTRIELLE
Chez John Cockerill, l’efficacité énergétique se décline sous plusieurs formes :
THERMIQUE
FROID
PROCEDE
STOCKAGE
Phase 1 - Audit technique
• Analyse de la régulation
• Analyse de l’instrumentation
• Analyse de l’automatisme
• Revue de l’architecture de pilotage et de l’interconnexion entre les
équipements
Livrable
• Offre de revamping des installations
82
METHODOLOGIE
Phase 2 – Revamping
• Etude des phasages des opérations
• Refonte de l’analyse fonctionnelle et correction
• Programmation des automates
• Remise en état de la chaîne de mesures
• Tests des points
• Mise en service
Livrable
• Système remis à niveau au point nominal de fonctionnement
Phase 3 – Optimisation énergétique
• Caractérisation des gisements d’économies d’énergies après revamping
• Implémentation variation de vitesse, capteurs, réseau
• Mesure de la performance
• Validation de la performance
Livrable
• Système optimisé énergétiquement
• Tableau de bord de la performance
Phase 4 – Suivi opérationnel
• Assistance au maintien de la performance énergétique à haut niveau
• Surveillance des KPI
• Alerte client
• Accompagnement client pour des projets CAPEX
§ Expertises et réalisation de projets d’amélioration énergétique dans l’industrie
des Métaux, secteur historique de John Cockerill
§ Développement de solutions technologiques et financières pour les industries
afin de faciliter le déploiement des énergies renouvelées :
§ Echangeurs : résistant à l’encrassement, à la corrosion, à faibles pertes de charge
§ Voie de conversion : relever le niveau de température, convertir en autre vecteur
énergétique, production de froid par la chaleur fatale
§ Connexion au besoin : préchauffage de charge, utilité, compensation de production de
froid, électricité
§ Modules innovants améliorent les performances des fours :
§ ONOFFSoft : algorithme de séquencement d’allumage des brûleurs
§ DYPE : Régulation dynamique de la pression de l’enceinte
§ VAMOZ : Régulation dynamique de la Variation de Vitesse sur ventilateurs
83
Optimisation des procédés thermiques
Rio Tinto Alcan, France
84
Elaboration et transformation d’aluminium
§ Prestations réalisées :
§ Expertise de l’atelier de fusion
§ Identification d’opportunités
§ Mise en place et suivi d’actions Quick-wins
§ Résultats : Consommation spécifique
réduite de 20% après mise en place
des actions
§ Réalisation en Agro industrie: Bonduelle, Yoplait, Danone
§ Amélioration du contrôle de l’installation, modernisation de l’installation et améliorations des points de fonctionnements
§ Actions sur : L’évaporation, condensation, alimentation des échangeurs, distribution hydraulique, engagement des machines,
dégivrage, la ventilation, par algorithmes John Cockerill.
§ Application du modèle IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol) pour la mesure de performances
des gisements d’économies d’énergies
85
Optimisation du froid industriel
BHC Energy pour Delphi
86
§ Fournisseur de l’industrie automobile, fabricant d’injecteurs
diesel
§ Analyse de l’atelier de production d’eau glacée et du
réseau, définition des scénarii potentiels d’amélioration
§ Préconisation de 4 scénarii différents depuis les ROI courts
(3y) jusqu’aux gains substantiels (18% de gain énergétique
potentiel)
§ L’air stripping, ou stripping permet de valoriser les déchets
liquides pollués de vos procédés en une ressource
réutilisable telles que : H2S, NH3, CO2, COV…
§ Rendements épuratoires élevés (supérieur à 90 %) 
§ Procédé maîtrisé et adapté à de multiples applications 
§ Procédé peu sensible aux fluctuations de concentration des
contaminants 
§ Conception adaptée au site et conforme aux normes de
sécurité 
§ Méthode la plus économique pour le traitement des pollutions
ammoniacales.
87
Stripping ou La valorisation des polluants
88
Stripping des effluents de BIOGASYL
BIOGAZYL traite des déchets organiques (élevage,
industries agroalimentaires, restauration & grande
distribution). Elle génère du NH4
+
§ Phase 1 - Stripage : Extraction de l’ammoniac d’une
solution liquide en chargeant la phase gazeuse en
ammoniac
§ Phase 2 - Absorption par lavage acide : Piège
l’ammoniac gazeux sous forme de sels d’ammonium
(sulfate, phosphate ou nitrate d’ammonium)
§ Phase 3 - Valorisation en sels d'aluminium : La
solution d’ammonium concentrée est utilisable comme
engrais minéral stable, facilement transportable et
profitable
§ Le biogaz est le produit de la fermentation de matières
organiques en absence d’oxygène. À l’intérieur de nos
digesteurs anaérobies, les déchets se dégradent et libèrent
du biogaz, riche en méthane, une énergie secrète produite
par nos déchets !
§ Après récupération, le biogaz peut être éliminé par
incinération dans une torchère mais plus volontiers valorisé
énergétiquement grâce, notamment, à la cogénération.
§ La production simultanée d’électricité et/ou de chaleur peut
alors être utilisée dans un processus industriel ou pour le
chauffage des bâtiments.
89
Biométhanisation
Méthanisation des vinasses de distillerie de mélasse de canne à
sucre pour l’un des leaders au Pakistan
§ 46 réacteurs anaérobies de 12.000 m3 répartis sur une
dizaine de sites industriels
§ Les installations réalisées permettent de traiter 140 à 420
tonnes de Demande Chimique en Oxygène.
§ Le biogaz produit offre un potentiel énergétique valorisable de
300 à 900 MWh par jour. Il est utilisé pour produire de la
vapeur dont une partie alimente une turbine électrique ce qui
permet à ces distilleries d’être autonomes en énergie.
§ Les digestats sont stockés en lagune pour être ensuite
épandus.
90
Valorisation des vinasses du Pakistan
§ Micro Réseau Intégré à Seraing (MiRIS) :
installation pilote de stockage d’énergie
§ Optimisation du rapport entre la consommation, le
stockage et la redistribution sur le réseau (choix
automatique)
§ >1,6MW déjà connectés au réseau
§ Inauguration le 26 octobre 2018
§ Mise en service complète fin 2018
Projet MiRIS :
Stockage d’électricité par batteries
15
Offre John Cockerill Services
en contrat de maintenance
93
Ligne directrice de l’offre John Cockerill Services
L’offre John Cockerill Services en contrat de maintenance comprend deux
volets :
1. L’élaboration du Plan de Maintenance de référence suivant une approche basée sur la MBF
(RCM) (Maintenance Basée sur la Fiabilité) qui peut être en interaction avec l’ingénierie de
base
2. La réalisation des activités de maintenance
Plan de maintenance
Coût global de la
maintenance
Disponibilité des
installations
Atteinte des
performances
Respect des
contraintes
Suivant la situation du périmètre concerné et la stratégie de maintenance
déployée, l’expérience que nous avons développée nous permet de mentionner
les gains suivants :
Réduction des coûts globaux : 3 à 5 % par an
Amélioration de la disponibilité des équipements : 5 à 6 % de réduction de
l’indisponibilité par an
94
Gains réalisables
95
Elaboration du plan de maintenance
Ingénierie de
base
Analyse
fonctionnelle
Modèle de
maintenance
AMDEC
MBF
Plan de
maintenance
• Gravité des événements
• Occurrence
• Détection
• Périodicité
• Modèle d’arrêt
• Soutien logistique
• Conséquence des
défaillances potentielles
• Criticité
• Dédoublement
• Choix technologiques
• Equipements
• Instrumentation - Capteurs IoT
96
Ligne directrice de l’offre John Cockerill Services
Les 4 piliers de l’organisation John Cockerill
Sécurité Management
Préparation REX
John Cockerill a mis en place un processus d’évaluation pour
mesurer la performance des organisations de maintenance qui
constitue
le 5ème pilier
Plan d’action d’amélioration
MANAGEMENT DE LA
MAINTENANCE
STRATEGIE DE LA
MAINTENANCE
MESURE DE LA
PERFORMANCEAMELIORATION DE LA
PERFORMANCE - PROGRES
MANAGEMENT
DE LA SECURITE
MANAGEMENT DES
RH
MANAGEMENT DES
RESSOURCES MATERIELLES
97
Ligne directrice de l’offre John Cockerill
Objectifs de
résultat
Disponibilité opérationnelle
Coûts directs de maintenance
Taux de pannes
MTTR
MTBF
Main d’oeuvre
Pièces de rechange
• Efficacité de la maintenance
• Maintenance préventive
• Temps de réparation
• Soutien logistique
• Maintenabilité
• Stratégie de la maintenance
• Définition des stocks
• Mode d’achat
• Mode de gestion
98
John Cockerill Services – Contrats de maintenance
OCP Jorf (Maroc)
Maintenance des filtres à acide phosphorique
Centrale thermique TAQA à Jorf
Maintenance mécanique
VALE Nouvelle-Calédonie
Maintenance HPAL
Aubert & Duval Les Ancizes
Maintenance parc machines-outils
et secteurs ponts
Alykhan KASSAM
John Cockerill MAROC
alykhan.kassam@johncockerill.com
Merci
99
Incidence de la mise en place du
Management Energie sur la
Performance de MULTICERAME
Réf : ISO 50001
PLAN
PRÉSENTATION DE
MULTICERAME
CONTEXTE
ENERGETIQUE
MULTICERAME
PROJETS
D’EFFICACITÉ
ÉNERGÉTIQUE AU
SEIN DE
MULTICERAME
PRÉSENTATION DE
L’ENTREPRISE
MULTICERAME est une société marocaine dont
l’usine est installée à Berrechid. Démarrée en
2006, elle s’est spécialisée dans la production et
la commercialisation des carreaux céramiques
haut de gamme.
vCA : 400 MDh
vEffectif : 400 pers
vSuperficie : 11 Ha + 17 Ha
vCertification : 6
vCout Energie /an : 150 Mdh
Elle Dispose actuellement de 6 Certifications:
La certification NM ISO 13006, ISO 9001, ISO
14001, certification OHSAS 18001, validation bilan
carbone ISO 14069 et la certification ISO 50001.
103
2006:Démarrage de la production en pâte
Blanche
2008: Lancement de la pâte rouge.
2009:Energie thermique à base de GPL&Fuel
2006-2009
Obtention des Certificats de qualité ISO 9001
et NM ISO 13006.
2010: Récupération chaleur Four vers
séchoir
2012 : Important Investissement pour
augmenter la capacité de production.
2010-2012
10ème Anniversaire; Obtention des Certificats de
ISO 50001, Mangement Énergie, et ISO/TR 14069,
Bilan Carbone.
FDR Projets d’Energie
2016-2019
2014: Lancement des formats 20X60 et 25X25
Décor Arabe.
2015: Réorganisation stratégique et établissement
d’un plan d’action Vision 2015-2020 ; Lean
management ; Efficacité Énergétique ;
Investissements ; ……..
2014-2015
Réalisation du premier audit énergétique dans le
cadre de la certification environnement.
Obtention des Certificats de qualité ISO 14001 ,
protection de l’Environnement, et OHSAS 18001,
Santé et sécurité, Multicerame Complète sa
Certification QSE.
2013
HISTORIQUE DE LA SOCIETE
DÉMARCHE MANAGEMENT ENERGIE ET
CERTIFICATIONS
PROCESSUS DE FABRICATION
PressageAtomisationBroyage
Préparation de
la masse
Conditionnme
nt
CuissonEmaillageSéchage
CONTEXTE
ENERGETIQUE
Coût énergie:
150 MDH/an
% Coût énergie/coût de
revient: 40%
La consommation
énergétique: 240 GWh/an
Emission CO2:
75 000 TeqCO2/an
41%
21%
38%
CO2
Gaz
52%
10%
38%
kWh
Gaz
61%
16%
23%
MAD
Gaz
Electricit
é
BOUQUETS
PROJETS D’EFFICACITÉ
ÉNERGÉTIQUE AU SEIN DE
MULTICERAME
OPTIMISATION
ELECTRIQUE
AIR COMPRIME
CALORIFUGEAGE FOURS DE
CUISSON
NOUVEAUX BRULEURS FOUR
OPTIMISATION DE LA
CONSOMMATION SPECIFIQUE
MONITORING
MISE EN PLACE DES AGITATEURS
MÉCANIQUES
PROJET LED
GAIN ANNUEL: 10 MDH
DESCRIPTION
§ Installer des sous compteurs électriques sur les principaux départs.
§ Installer des compteurs fioul sur les atomiseurs
§ Mettre en place un système de suivi et supervision des consommations
électriques et thermiques.
INVESTISSEMENTS
500 000 Dhs
Gains :
4 000 000 Dh/an
TRI
1 mois
Émissions de CO2 évitées
4300TECO2/an
MISE EN PLACE D’UN SYSTEME DE MESURE ET DE
GESTION DE L’ENERGIE
DESCRIPTION
§ Utilisation des brûleurs dernière génération en terme d’optimisation de
combustion thermique.
INVESTISSEMENTS
2 000 000 Dh
Gains :
3 500 000Dh/an
TRI
8 Mois
Émissions de CO2 évitées
1254 TECO2/an
NOUVEAUX BRULEURS FOUR
DESCRIPTION
§ Il s’agit de calorifuger toutes les surfaces chaudes du four de cuisson
dont la température de surface est égale ou supérieure à 45°C.
INVESTISSEMENTS
100 000 Dh
Gains :
600 000 Dh/an
TRI
2 mois
Émissions de CO2 évitées
144 TECO2/an
CALORIFUGEAGE DES SURFACES CHAUDES
FOURS DE CUISSON
DESCRIPTION
§Installation des variateurs électroniques de vitesse.
§Remplacement des condensateurs: Amélioration du cos phi (0,989).
§Optimisation de la puissance souscrite .
§Amélioration du taux de charge par transformateurs.
§Délestage (privilégier les heures creuses) .
INVESTISSEMENTS
170 000 Dhs
Gains :
700 000 Dh/an
TRI
4 mois
Émissions de CO2 évitées
140 TECO2/an
OPTIMISATION ELECTRIQUE
DESCRIPTION
L’air comprimé était utilisé pour l’agitation des eaux de récupération de la
STEP. Le projet a consisté à remplacer ce mode d’agitation par une
agitation mécanique avec une hélice submersible.
Remplacement des pompes à membranes par des pompes centrifuges
INVESTISSEMENTS
300 000 Dhs
Gains :
1 000 000 Dhs/an
TRI
4 mois
Émissions de CO2 évitées
700 TECO2/an
Optimisation de la consommation d'AIR COMPRIME
DESCRIPTION
§ Remplacement des anciens lampes fluorescents et incandescentes par
des lampes LED (100 lum/watt).
INVESTISSEMENTS
420 000 Dhs
Gains :
280 000 Dh/an
TRI
18 mois
Émissions de CO2 évitées
20 TECO2/an
UTILISATION D’ECLAIRAGE LED
DESCRIPTION
§Colmater les fuites identifiées lors de notre passage et détecter d’autres
fuites éventuelles par une campagne de chasse aux fuites
§Abaisser la pression de consigne des compresseurs de 0.5 bars. Cette
action devait se faire après avoir colmaté les fuites d’air comprimé.
INVESTISSEMENTS
Aucun
Gains :
100 000 Dh/an
TRI
immédiat
Émissions de CO2 évitées
82 TECO2/an
COLMATAGE DES FUITES D’AIR COMPRIME
DESCRIPTION
Suivi et Optimisation des consommations
spécifiques, par exemple:
§ Atomiseur : kg fuel / Tonne de masse
§ Four : Kg GPL / Kg de Carreaux
§ Electricité : Kwh / m²
OPTIMISATION DE LA CONSOMMATION SPECIFIQUE
PERSPECTIVES
PERSPECTIVES
SALES MANAGER
FOBBEY
Récupération
de chaleur
industriel
Projet PV
Projet CSP
« industriel »
Broyage
à Sec
En plus que la consolidation de notre système Management
Energie
Merci de votre
Attention
CONTACT US FOR MORE INFO
E-mail: contact@multicerame.com
Web Site: www.multicerame.com
Tel: 212 523 71 33 71/70
Cluster Efficacité Energétique des
Matériaux de Construction (EMC)
Cluster EMC
Présentation et réalisations
Présentation du Cluster EMC
Cluster EMC
02
Association
Labélisée
Innovation
Réseau
Association à but non lucratif crée en fin 2013.
Soutenue par le Ministère de l’Industrie, de
l’Investissement, du Commerce et de
l’Economie Numérique (MICIEN) depuis 2014.
Regroupe des entreprises, des architectes,
des bureaux d’études, des universités, des
centres de recherche, une fondation et des
professionnels du domaine de la
construction et du développement durable.
Ayant pour but principal d’établir une
synergie entre eux et de créer des projets
collaboratifs apportant des solutions
innovantes en terme d’efficacité
énergétique.
Objectifs
• Fédérer les acteurs
du secteur de la
construction et du
développement
durable autour de
projets
collaboratifs à fort
contenu innovant.
Fédérer
• Accompagner les
entreprises du cluster
à devenir plus
compétitives, à
développer et à
conquérir des parts de
marchés aussi bien au
niveau national
qu’international dans
leurs domaines.
Accompagner
1
2
• Accroître la capacité
d’innovation de ces
membres en
favorisant la
collaboration entre
industriels,
chercheurs et
organismes de
formation.
Innover
• Favoriser la création
et le développement
de projets de R&D et
d’innovation et à
l’émergence de
Start-up innovantes.
Développer
3
4
03
Commissions
thématiques
Start-up et
innovation
Optimisation de
la consommation
énergétique
Recherche &
développement
et
Compétences
Construction
durable
Sélection et
Labellisations
des projets
• A comme mission d’initier
et de veiller à la réalisation
des projets ayant pour but
de maîtriser la
consommation énergétique
dans l’industrie que dans le
bâtiment.
• Est une commission qui valorise la
dimension durable dans le domaine
de la construction. Elle compte parmi
ses réalisations les projets
collaboratifs impliquant l’ensemble
des membres du Cluster comme le
projet « LEP ».
• Accompagner les jeunes
entrepreneurs à la réalisation
de projets innovants en
efficacité énergétique,
énergies renouvelables,
construction durable.
• Vise à encourager la création
des projets de recherche en
lien avec la thématique du
cluster et à renforcer le
développement de des
ressources humaines
compétentes dans le secteur
de construction.
• A pour rôle le tri, le suivi et la validation des projets
collaboratifs innovants proposés par le cluster.
Commissions
Thématiques
04
Membres
05
Clusters
Etablissements de formation
Centres Techniques
Coopération / Institution
Associations
Partenaires
06
Réalisations du Cluster EMC
dans l’industrie
Etudes et
conseil
Réalisations
Formations
Projets
collaboratifs
Communicatio
n et
sensibilisation
Réalisations du
Cluster EMC
08
Promouvoir l’efficacité
énergétique à travers des
séminaires, rencontres
thématiques , journée
scientifique…
Offrir aux membres du
Cluster EMC des études de
marché sur le potentiel de
l’efficacité énergétique dans
le secteur…
Concevoir des cycles de
formations afin de renforcer
les compétences des
professionnels dans ce
domaine…
Fédérer les membres du
Cluster EMC autour de
projets collaboratifs à forte
valeur ajoutée…
• Date: Samedi 12 novembre 2016
• Lieu : Hôtel The Pearl - Marrakech
• Date: Lundi 14 novembre 2016
• Lieu : Hôtel The Pearl - Marrakech
• Séminaire : « la transition énergétique
dans les territoires »
• Journée dédiée : « L’énergie
dans l’industrie et dans la
bâtiment »
Evénements
09
Evénements
• Date : Mercredi 20 Avril 2016
• Lieu : Amphi central de l'EST Berrechid
Organisation d’un Atelier de
sensibilisation de production
d’électricité :
« Efficacité énergétique et énergie
propre : une voie d’avenir »
• Date: Jeudi 21 décembre 2017
• Lieu : Bibliothèque Sekkat-Université
Hassan II - Casablanca
Organisation de la journée : « le
potentiel des schistes bitumineux
dans la gestion de la facture
énergétique pour les MC »
• Date : 17 Juin 2015
• Lieu : Amphithéâtre de l’EST de Berrechid
Organisation d’une journée :
Quelles sont les bonnes pratiques
pour réduire sa consommation
énergétique?
10
Formation et Conseil
• Durée : 2 jours
• Dates : les 13 et 14 Février 2017
Formation « RTCM & Logiciel
BINAYATE»
• Durée : 6 jours
• Dates : Du 06 au 12 mars 2017
Formation « Logement à Energie
Positive »
Formations organisées avec :
• Durée : 5 jours
• Dates : 13-14, 23-24 Novembre 2015
+ Visite d’entreprise : 27 Novembre
2015
Session 1 : « Efficacité Energétique dans
l’Industrie avec Intégration des Energies
Renouvelables (Solaire et Biogaz) »
Organisée par le cluster EMC et la GIZ-REACTIVATE
11
Formation et Conseil
Session 1 : l’audit énergétique ISO
50002
Dates : Juillet 2016
Organisée par le cluster EMC et la
GIZ-Mosquée verte
Organisme de formation : Bureau
Veritas
Session 2 : Formation «
Efficacité Energétique dans
l’Industrie »
• Dates : Février 2017
Session 3 : Formation «
Efficacité Energétique dans
l’Industrie »
• Dates : Mars 2018
12
Formation et Conseil
Session3 : Audit énergétique
selon la norme ISO 50002»
• Dates : juillet 2019
Session 2 : l’audit énergétique
selon la norme ISO 50002
• Dates : Octobre 2018 • Dates : Avril 2019
Formation : Energy Manager
industrie
13
1
3
2
5
4 Guide des bonnes
pratiques en
efficacité
énergétique
• Techniques d’efficacité
énergétique des systèmes
de production.
• ETUDE DE CAS
• Fiches
techniques sur
les bonnes
pratiques en
industrie
• Analyse sectorielle des
consommations
énergétiques
• Techniques de gestion de
l’efficacité énergétique
dans l’industrie
Etudes à Intérêt collectif
Guide des bonnes pratiques en efficacité
énergétique
BASÉ SUR L’ETUDE DE VEILLE SUR LES GISEMENTS D’EFFICACITE
ENERGETIQUE DANS L’INDUSTRIE AU MAROC
14
1
3
2
4
Etude GNL dans
les industries à
consommation
d’énergie
thermique élevé
• Options
d’approvisionnement
pour les industries des
Matériaux de
Construction
• Potentiel du
Biogaz
• Analyse du contexte
national et benchmark
• Identification de la
demande potentielle en gaz
naturel
Etudes à Intérêt collectif
Étude de marché sur le potentiel d'utilisation du GNL dans
l’industrie des MC
15
Accompagnement
Innovation Etudes
Recherche &
développement
Conseils
Formations
Cluster EMC
en chiffres*
Notre réseau de professionnels
• 2100
Journées de formations
• 69
Etudes réalisées 2015-2018
• 7
Membres et Partenaires
• 78
Personnes accompagnées/formées
• 264
16
* Statistiques 2015-2018
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019

Contenu connexe

Tendances

Présentation Audit énergétique .pptx
Présentation Audit énergétique .pptxPrésentation Audit énergétique .pptx
Présentation Audit énergétique .pptxMohamedGRINI4
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Youssef Assou
 
Bilan carbone
Bilan carboneBilan carbone
Bilan carboneNeedeo
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsAdelFilali
 
Présentation Norme iso 45001
Présentation Norme iso 45001Présentation Norme iso 45001
Présentation Norme iso 45001Cécile Ménard
 
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...OECD Governance
 
Rapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdf
Rapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdfRapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdf
Rapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdfsimmsos
 
l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique AHLEMBOUCHEMEL
 
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...PEXE
 
Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycoiscctoucy
 
L’eau; une ressource rare en Méditerranée
L’eau; une ressource rare en MéditerranéeL’eau; une ressource rare en Méditerranée
L’eau; une ressource rare en MéditerranéeFAO
 
Les 8 principes du management de la qualité
Les 8 principes du management de la qualitéLes 8 principes du management de la qualité
Les 8 principes du management de la qualitéEcoute & Qualité
 
Transition energetique 19 juin 2013 power point
Transition energetique 19 juin 2013   power pointTransition energetique 19 juin 2013   power point
Transition energetique 19 juin 2013 power pointSébastien Pereira
 
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.pptcours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.pptsciencedufutur
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Moustapha Mahamat Hissein
 
dimensionnement d'une step par boues activées .pdf
dimensionnement d'une step par boues activées .pdfdimensionnement d'une step par boues activées .pdf
dimensionnement d'une step par boues activées .pdfsofyannsofyann
 

Tendances (20)

Présentation Audit énergétique .pptx
Présentation Audit énergétique .pptxPrésentation Audit énergétique .pptx
Présentation Audit énergétique .pptx
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
 
Bilan carbone
Bilan carboneBilan carbone
Bilan carbone
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 
Les energies renouvlables
Les energies renouvlablesLes energies renouvlables
Les energies renouvlables
 
Présentation Norme iso 45001
Présentation Norme iso 45001Présentation Norme iso 45001
Présentation Norme iso 45001
 
ISO 50001
ISO 50001 ISO 50001
ISO 50001
 
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
 
Rapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdf
Rapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdfRapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdf
Rapport pfe Oumaima AJBARA NAHY (1).pdf
 
l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique
 
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
 
Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycois
 
Les dechets domestiques
Les dechets domestiquesLes dechets domestiques
Les dechets domestiques
 
L’eau; une ressource rare en Méditerranée
L’eau; une ressource rare en MéditerranéeL’eau; une ressource rare en Méditerranée
L’eau; une ressource rare en Méditerranée
 
Les 8 principes du management de la qualité
Les 8 principes du management de la qualitéLes 8 principes du management de la qualité
Les 8 principes du management de la qualité
 
Transition energetique 19 juin 2013 power point
Transition energetique 19 juin 2013   power pointTransition energetique 19 juin 2013   power point
Transition energetique 19 juin 2013 power point
 
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.pptcours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
 
dimensionnement d'une step par boues activées .pdf
dimensionnement d'une step par boues activées .pdfdimensionnement d'une step par boues activées .pdf
dimensionnement d'une step par boues activées .pdf
 
La cogénération
La cogénérationLa cogénération
La cogénération
 

Similaire à Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019

Audit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdfAudit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdfahmedchaataoui1
 
DECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdf
DECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdfDECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdf
DECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdfperrincamille1
 
Les services d'efficacité énergétique ClubS2E
Les services d'efficacité énergétique ClubS2ELes services d'efficacité énergétique ClubS2E
Les services d'efficacité énergétique ClubS2EGimélec
 
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014Gimélec
 
141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...
141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...
141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...Olivier CATEURA, PhD
 
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...Cluster TWEED
 
141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014
141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014
141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014Interconsulaire 909
 
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...Cluster TWEED
 
CEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDFCEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDFFabMob
 
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)LEYTON
 
Programme Colloque energie industrie 2017
Programme Colloque energie industrie 2017Programme Colloque energie industrie 2017
Programme Colloque energie industrie 2017PEXE
 
L'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'Watts
L'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'WattsL'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'Watts
L'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'WattsSaid KOUTANI
 
Avenir du photovolatique_presentation_ibam
Avenir du photovolatique_presentation_ibamAvenir du photovolatique_presentation_ibam
Avenir du photovolatique_presentation_ibammaithassou
 
Développement en Europe de la cogénération basse tension
Développement en Europe de la cogénération basse tensionDéveloppement en Europe de la cogénération basse tension
Développement en Europe de la cogénération basse tensionCOGEN Europe
 
Livre blanc efficacité énergétique gimélec
Livre blanc efficacité énergétique gimélecLivre blanc efficacité énergétique gimélec
Livre blanc efficacité énergétique gimélecGimélec
 
Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014
Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014
Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014PROFLUID
 
Aides batiments 2014
Aides batiments 2014Aides batiments 2014
Aides batiments 2014MAQ-AGIR-PACA
 

Similaire à Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019 (20)

Audit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdfAudit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdf
 
AMEE_FNC2019.pdf
AMEE_FNC2019.pdfAMEE_FNC2019.pdf
AMEE_FNC2019.pdf
 
DECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdf
DECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdfDECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdf
DECARBONATION de l'INDUSTRIE_D Cappe ATEE_15 juin 2021_0.pdf
 
Les services d'efficacité énergétique ClubS2E
Les services d'efficacité énergétique ClubS2ELes services d'efficacité énergétique ClubS2E
Les services d'efficacité énergétique ClubS2E
 
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
 
141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...
141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...
141113 cateura usine+filière efficacité énergétique industrielle 10 commandem...
 
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
 
141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014
141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014
141014 presentation ami energies decarbonees cci pays de loire 141014
 
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
 
CEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDFCEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDF
 
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
 
Programme Colloque energie industrie 2017
Programme Colloque energie industrie 2017Programme Colloque energie industrie 2017
Programme Colloque energie industrie 2017
 
L'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'Watts
L'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'WattsL'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'Watts
L'efficacité énergétique, une stratégie d'entreprise. Said Koutani - Ethic'Watts
 
Avenir du photovolatique_presentation_ibam
Avenir du photovolatique_presentation_ibamAvenir du photovolatique_presentation_ibam
Avenir du photovolatique_presentation_ibam
 
Soirée débat du 27/01/2010
Soirée débat du 27/01/2010Soirée débat du 27/01/2010
Soirée débat du 27/01/2010
 
Développement en Europe de la cogénération basse tension
Développement en Europe de la cogénération basse tensionDéveloppement en Europe de la cogénération basse tension
Développement en Europe de la cogénération basse tension
 
Livre blanc efficacité énergétique gimélec
Livre blanc efficacité énergétique gimélecLivre blanc efficacité énergétique gimélec
Livre blanc efficacité énergétique gimélec
 
Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)
Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)
Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)
 
Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014
Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014
Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) - Mise à jour Juillet 2014
 
Aides batiments 2014
Aides batiments 2014Aides batiments 2014
Aides batiments 2014
 

Plus de Cluster TWEED

webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...Cluster TWEED
 
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueAppel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueCluster TWEED
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...Cluster TWEED
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...Cluster TWEED
 
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Cluster TWEED
 
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Cluster TWEED
 
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Cluster TWEED
 
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Cluster TWEED
 
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Cluster TWEED
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...Cluster TWEED
 
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Cluster TWEED
 
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Cluster TWEED
 
AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE Cluster TWEED
 
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Cluster TWEED
 
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...Cluster TWEED
 
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...Cluster TWEED
 
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Cluster TWEED
 
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...Cluster TWEED
 
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdfLes substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdfCluster TWEED
 

Plus de Cluster TWEED (20)

webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
 
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueAppel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
 
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
 
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
 
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
 
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
 
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
 
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
 
AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE
 
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
 
TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5
 
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
 
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
 
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
 
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
 
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdfLes substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
 

Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019

  • 1.
  • 2. 1. Mot de Bienvenue Président de la Région de Casablanca-Settat & Délégué général Wallonie-Bruxelles au Maroc 2. Politique d’Efficacité Energétique dans l’industrie & Nouveau décret relatif à l’Audit énergétique obligatoire au Maroc - AMEE 3. Audit énergétique dans l'industrie - Méthodologie & Cas pratiques 4. Exemple d’une stratégie de maintenance 5. Exemple de la mise en place d'une norme ISO 50001 6. Témoignages de Clusters Exposés Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 2 Plan
  • 3. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 3 Politique d’Efficacité Energétique dans l’industrie Nouveau décret relatif à l’Audit énergétique AMEE
  • 4. Efficacité Energetique dans l’industrie au Maroc & Nouveau décret relatif à l’audit énergétique obligatoire
  • 5. Part de l’Industrie- Consommation Energétique Nationale 26,5% 21% 7,7% 8,5% 36% Potentiel : Réduction de la consommation énergétique dans l’industrie de près de 17% à l’horizon 2030
  • 6. Marché de l’EE et Intensité Energétique dans le Monde • La réduction de l’intensité énergétique dans l’industrie a généré une économie de 18 milliards US$ en investissements (centrales thermiques et industrie) • Investissement Global : 221 Milliards US$ en 2015, avec une augmentation de 6% / 2014
  • 7. Part de l’Industrie- Consommation Energétique Nationale (2015) q Emplois : Près de 11% de la population active
  • 8. Benchmark International d’EE dans l’Industrie Mesures de Soutien et d’Accompagnement Renforcement de capacité et communication auprès de Industriels Standards et Normalisation (Equip/Process//M EPS) Mesures incitatives financières, fonds, ESCO’s Mesures règlementaires
  • 9. Actions AMEE d’Efficacité énergétique dans l’Industrie q Audits Energétiques de 40 entreprises dans l’ Industrie Chimie-Parachime et agro- Alimentaire q Etablissement des MEPS pour les : -Moteurs : IE3 ou IE2 avec vitesse variable -Transformateurs (jusqu’à 3150 KVA) : définition des niveaux maximales de pertes dues à la charge et les niveaux de pertes à vide (cahiers de charge des Régies et de l’ONEE). q Formation sur l’ISO 50001 auprès des industriels : Cycle de Formation avec l’ONUDI : 65 participants (Casablanca, Mohammedia, Berrechid,etc), 19 entreprises (Agro-alimentaire, Electricité, Pharmaceutique,etc), 2 industriels certifiés ISO 50001 q Roadshow de formation sur les mesures d’EE avec MORSEFF à Rabat, Casablanca, Meknès, Oujda, Beni Mellal, Agadir. (~200 participants et Industriels) q 2 guides dans l’EE dans l’industrie dans la production et la distribution de chaleur et dans les équipements électriques
  • 10. Mesures Nécessaires pour le Développement du Secteur et Audit Obligatoire
  • 11. Objectif Augmenter la Compétitivité de l’industrie Nationale et Réduire la consommation globale de l’industrie de 17%
  • 12. Solutions et Mesures Préconisées Barrières Solutions Sensibilisation et engagement de la profession Solutions technologiques Ressources financières Impact Politique et programmes de développement (mesures règlementaires, Monitoring et indicateurs, Standards et Labellisation des équipements, certification BE, concours/prix d’exellence, etc) Faible Renforcement de capacité Moyen Suivi du Secteur (identification des projets, des technologies, indicateurs, risques, suivi et monitoring) Fort Financement (instruments financiers, ESCO’s, Crédits, Fonds de Garantie, Fonds Revolving,etc) Très fort Les solutions peuvent être sous forme de “Package” de mesures
  • 13. Etats Généraux Les Audits énergétiques et le Norme ISO50001 représenteraient 54% des économies en 2030 En MTEP
  • 14. Audit Obligatoire Le décret N° 2-17-746, relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organismes d’audit énergétique a été publié au bulletin officiel du 2 mai 2019. A partir de décembre 2019, les entreprises à haute consommation d’énergie devront se soumettre à un audit énergétique obligatoire. Le décret définit aussi : - Les méthodes de réalisation de l’audit énergétique obligatoire - La période d’audit obligatoire (5 ans) - Les modalités de délivrance, de renouvellement et de suspension de l’agrement des organismes d’audit, - Les modalités de contrôle des organismes d’audit.
  • 15. Cibles Les consommateurs dont la consommation finale totale d’énergie exprimée en tonne équivalent pétrole (tep) est supérieure à : – 1500 tep/an pour les entreprises et les établissements relevant du secteur de l’industrie y compris les établissements de production d’énergie – 500 tep/an pour le secteur tertiaire : les secteurs du tourisme, de la santé, de l’éducation, de l’enseignement, du commerce et des services, les entreprises et les établissements de transport et de distribution d’énergie et pour les personnes physiques.
  • 16. Processus Etape 1 Déclaration à l’AMEE Déclarer à l'AMEE et entamer immédiatement la réalisation de l’audit énergétique obligatoire. Etape 2 Agrément des organismes d’audit La réalisation de l’audit énergétique obligatoire est confiée à un des organismes d’audit agréés par le MEME Etape 3 Réalisation de l’Audit Réaliser un audit énergétique dans un délai n’excédant pas cinq (5) ans à compter de la date de transmission du dernier rapport Etape 4 Désignation du responsable Energie Chaque consommateur, assujetti à l’audit énergétique obligatoire, désigne un responsable chargé de l’énergie
  • 17. Processus L’AMEE veille à la mise en œuvre des recommandations de l’audit énergétique obligatoire et à l’élaboration d’un rapport annuel sur les résultats des audits énergétiques obligatoires réalisés qui est transmis au MEME. Etape 5 Envoi des rapports d’audit Le consommateur envoie par lettre recommandée avec accusé de réception au MEMDD deux (2) copies du rapport d’audit énergétique accompagné des résumés des résultats dudit audit et du plan d’efficacité énergétique Etape 6 Vérification et validation des rapports d’audit L'AMEE s’assure de la qualité des audits énergétiques à travers la vérification des principales recommandations de l’audit énergétique mentionnées dans le plan d’efficacité énergétique. Etape 7 Mise en œuvre des recommandations des audits, et Monitoring Le consommateur transmet annuellement au MEME en deux exemplaires un rapport portant sur la mise en œuvre du plan d’efficacité énergétique
  • 18. Pour un Avenir Energétique Durable
  • 19. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 19 Audit énergétique dans l'industrie L’importance de l’expertise Pirotech – 3J Consult - Delpower
  • 20. 1. Pirotech : Jean-Benoît VERBEKE, 22 ans d’expérience en thermique et énergétique industrielle • Expert technique et méthodologique à l’audit énergétique auprès des Autorités belges (Wallonie et Bruxelles) • Conseiller technique sur l’allocation des quotas d’émission de CO2 pour les Autorités bruxelloise • Facilitateur énergie pour les PME/PMI en Wallonie • Référent en mesure et vérification de la performance énergétique (IPMVP) Importance de la qualité des auditeurs Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 20 Expertise
  • 21. 2. 3J Consult : 40 ans d’expérience en études thermiques et en efficacité énergétique de l’industrie Importance de la qualité des auditeurs Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 21 Expertise
  • 22. 3. Delpower : Société de conseil & d’ingénierie spécialisée dans l’efficacité énergétique industrielle ü Créé en 2011 ü 8 personnes (ingénieurs électromécanicien & informaticien) ü Actif sur une cinquantaine de sites industriels ü Transformation de la donnée client en solution opérationnelle ü Grâce à l’expertise métier et à l’intelligence technologique Importance de la qualité des auditeurs Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 22 Expertise
  • 23. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 23 L’audit énergétique en Wallonie Contexte et avantages pour les entreprises J.-B Verbeke, PIROTECH
  • 24. Accords sur la réduction absolue des émissions de gaz à effet de serre de Kyoto à COP 24 • en 2100 : rester sous la barre des 2°C Contexte Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 24 Expertise Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html
  • 25. Réduction des émissions de CO2 Contexte Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 25 Expertise https://ec.europa.eu/clima/policies/strategies/2050_en
  • 26. Les accords de branche Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 26 Expertise
  • 27. Les accords de branche Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 27 Expertise 14 Secteurs Industriels 228 entreprises Consultation publique Comité Directeur Autorités régionales Expert technique indépendant
  • 28. Accords volontaires d’amélioration de l’efficacité énergétique des Industries • Accords de 2ème génération 2014 - 2023 • > 80% de la consommation de l’industrie wallonne • Réaliser un audit énergétique ¤ Objectifs de résultats ¤ Suibi de l’’amélioration de l’efficacité énergétique par le calcul d’un indicateur d'efficacité énergétique (AEE) et d’ un indicateur des émissions de gaz à effet de serre (ACO2) • Etudes renouvelables et mapping CO2 Les accords de branche Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 28 Expertise http://energie.wallonie.be/fr/les-accords-2014-2020.html?IDC=7863
  • 29. Méthodologie d’audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 29 Expertise EnergyConsumption Time Energy efficiency Index Updated Reference Energy Savings Calculated savings Real Consumption
  • 30. Méthodologies d’audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 30 Expertise
  • 31. La méthodologie d’audit en Wallonie intègre différentes normes internationales • DIRECTIVE 2012/27/EU (ANNEXE VI: Critères minimaux pour les audits énergétiques, y compris ceux menés dans le cadre de systèmes de management de l'énergie ) • ISO 50001:2018 – Système de Management de l’énergie • ISO 5015:2015 – Mesure et vérification de la performance énergétique • EN16247 Energy audits - Part 3: Processes • International Performance Measurement and Verification Protocol Méthodologie d’audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 31 Expertise
  • 32. Résultats 2005-2018 Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 32 Expertise
  • 33. Résultats 2005-2018 Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 33 Expertise
  • 34. Résultats pour les PME Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 34 Expertise
  • 35. • Outil à la compétitivité • Audit énergétique subsidié • Réduction du coût du gaz naturel (accises et cotisation fédérale) • Réduction du coût de l’électricité (cotisation fédérale, exonération de la taxe sur les énergies renouvelables) • Dispense de l’audit obligatoire des grandes entreprises (suivant Directive 2012/27) Avantages pour les entreprises Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 35 Expertise Les avantages pour les entreprises sont les suivants: €
  • 36. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 36 Les facilitateurs énergie en Wallonie Le quick scan, un outil de pré-diagnostique énergétique pour les PME J.-B Verbeke, PIROTECH
  • 37. Les Facilitateurs: un outil de formation, d’informations et de sensibilisation des pouvoirs publics Les Facilitateurs Energie pour l’industrie Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 37 Expertise Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html https://energie.wallonie.be/fr/facilitateurs-energie.html?IDC=6533
  • 38. Les actions des Facilitateurs sont gratuites: Les Facilitateurs Energie pour l’industrie Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 38 Expertise • Informations (subventions, lois, normes...) • Quick-scan • Formation des responsables énergies • Organisation de conférences • Publications techniques et success stories
  • 39. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 39 Expertise • Analyse des factures • Visite sur site • Guidance énergétique stratégique et technique o efficacité énergétique o énergies renouvelables • Rapport © photo JB Verbeke
  • 40. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 40 Expertise © photo JB Verbeke © photo JB Verbeke
  • 41. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 41 Expertise © photo JB Verbeke© photo JB Verbeke
  • 42. Une guidance standardisée et détaillée Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 42 Expertise
  • 43. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 43 Expertise free call 0800 / 97 . 300 mail energie@facilitateur.info
  • 44. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 44 Audit Energétique Définition, Utilité, Conditions de Qualité Jean-Michel Dols – 3J Consult
  • 45. Points abordés • Qu’est-ce qu’un audit énergétique ? • Est-ce si simple ? Notre expérience dans la définition de la méthodologie à appliquer • Quels sont les pièges à éviter pour obtenir un audit énergétique de qualité ? • Prolongements si l’audit est de qualité Audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 45 Expertise
  • 46. • Identification des flux énergétiques au sein du périmètre étudié, et mise en évidence des améliorations potentielles • En région wallonne, mise en place d’Accords de Branche Energétiques depuis 20 ans ¤ Nécessité d’une méthodologie unique et solide, abordant toutes les questions et s’appliquant à tous les domaines industriels ¤ Nous avons assisté les autorités dans la définition et la mise au point progressive de cette méthodologie durant toute cette période ¤ Nous avons décliné cette méthodologie en une application plus large dans le cadre d’audits réglementaires (Directive Européenne Efficacité Energétique 2012), en Belgique Francophone et en France Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 46 Expertise
  • 47. • En pratique, dans notre méthodologie dite « EPS » (sans entrer dans le détail), 1ère des 2 grandes phases : ¤ Une analyse, un diagnostic complet, pour un périmètre donné, et pour au moins une année donnée ¤ Sous la forme d’un « tableau ECA » ¤ Colonnes = vecteurs énergétiques consommés ¤ Lignes = usages – consommateurs des différents vecteurs ¤ Et (important) indicateurs d’activité (car on parle bien d’Efficacité Energétique) ¤ Chaque case doit être remplie ¤ La quantité de chaque vecteur donnée par la facture doit être recoupée ¤ Des mesures si nécessaire, mais pas toujours indispensables Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 47 Expertise
  • 48. Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 48 Expertise
  • 49. • En pratique, 2ème des 2 grandes phases : ¤ Pistes d’amélioration et plan d’action à court et moyen termes o Identifier les pistes (c’en sont bien) o Quelle exhaustivité ? o Les caractériser et les chiffrer o Indices de faisabilité technique et de rentabilité économique o Les trier o En déduire un plan d’action à court et moyen termes Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 49 Expertise
  • 50. Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 50 Expertise ENTREPRISE FICHE DE DESCRIPTION D'AMELIORATION Dénomination ind-ut-102 Validée Intitulé / objet Situation existante Description de l'amélioration Economie financière 5.768 €/an Economie en énergie finale 65.502 kWh/an 0,83% Economie en énergie primaire 643 GJp/an 1,10% Economie en émissions de CO2 2.218 kg CO2/an 0,23% Investissement correspondant 22.500 € Prime à l'investissement liée aux CEE 7.989 € Classification sans CEE TRS : 3,9 A 2 Classification avec CEE TRS : 2,5 A 2 Remarques / commentaires Mise en place d’un système de variation électronique de vitesse (VEV) sur un moteur asynchrone existant dépourvu de ce système, ou neuf de puissance nominale inférieure ou égale à 3 MW. On suppose que 1 moteur de pompe + 6 moteurs de ventilateur + 40% des 49 moteurs de convoyeur pourraient être équipés de variateurs de vitesse - gain estimé : 20%. Toutefois, attention à ne pas impacter la fiabilité du matériel concerné en raison de présence de poussières métalliques Systèmes de variation électronique de vitesse sur moteurs asynchrones 82% des moteurs installés ne sont pas équipés de variateur et pourraient l'être (principalement ventilateurs et bandes transporteuses)
  • 51. Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 51 Expertise Indice Nbr Mesure Economie Economie Economie Economie Invest Lettre Chiffre kWhf/an GJp/an kg CO2 /an €/an € A 1 5 109.423 509 24.629 8.663 500 1,4% A 2 2 111.282 1.093 3.768 9.800 32.500 1,4% A 3 6 124.844 480 1.893 4.924 68.355 0,5% B 1 2 170.405 1.162 24.686 14.127 14.500 2,2% B 2 0 0 0 0 0 0 0,0% B 3 0 0 0 0 0 0 0,0% C 1 0 0 0 0 0 0 0,0% C 2 0 0 0 0 0 0 0,0% C 3 0 0 0 0 0 0 0,0% Gain en Ef
  • 52. Indicateurs de performance Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 52 Expertise • La performance énergétique peut être suivie grâce à un ou plusieurs indicateurs • Parmi ceux-ci, les indicateurs d’amélioration en efficacité énergétique ¤ Principe = comparer la consommation réelle observée à la consommation théorique (qu’aurait-on consommé en produisant ce qu’on produit maintenant SI on avait gardé la manière de travailler d’avant ?) ¤ Mathématiquement (pas peur !) : 𝐴𝐸𝐸𝑓 𝑡 = 100 (1 − 𝐸𝑓 𝑡 ∑ 𝐶𝑆𝑖,𝑓 0 ∙ 𝐼𝐴𝑖 𝑡𝑛 𝑖=1 3 [%]
  • 53. • Ce qui est important à souligner : ¤ Autre nature que pre-check ¤ Une méthode participative o L’expert est l’industriel audité o Mobilisation et confiance ¤ Expérience et compétence nécessaires o Pas nécessairement spécialisation Notre expérience Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 53 Expertise
  • 54. • Ce qui est important à souligner : ¤ Diagnostic – ECA = phase primordiale o Base indispensable à de nombreuses suites (voir plus loin) o Dont le suivi des performances énergétiques o Audit initial = point et fixation d’un plan d’action o Audits de suivi = vérification et correction éventuelle de ce plan d’action o Via des indices de performance énergétique (KPI), dont les AEE o Pistes d’amélioration o A chiffrer de manière « suffisante » o Mais raisonnable et avec bon sens Notre expérience Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 54 Expertise
  • 55. • Quelques éléments : ¤ Savoir « faire parler » les factures Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 55 Expertise
  • 56. • Quelques éléments : ¤ Vision globale – ne pas travailler en saucissonnant « vecteur par vecteur » ¤ Energie finale ¤ Energie primaire ¤ Emissions de CO2 ¤ Coût énergétique ¤ => une vraie « comptabilité énergétique analytique » Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 56 Expertise
  • 57. • Quelques éléments : ¤ On évoquait l’importance de l’ECA … o Importance de la structuration du tableau ECA o Importance du choix des indicateurs de performance (lien avec les AEE) Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 57 Expertise
  • 58. • Quelques éléments : ¤ Quand on trie des pistes d’amélioration et qu’on construit un plan d’action o Clés de tri o Piste mutuellement exclusives ou mutuellement infuençantes o Rappel sur o Aspect professionnel (expérience) o Finalité (plan d’action, pas étude détaillée, mais sur une base solide) o Bon sens Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 58 Expertise
  • 59. • Audit = porte d’entrée, pour (liste non exhaustive) ¤ Plan de mesurage (qu’est-il réellement utile de mesurer ?) ¤ Monitoring et suivis (comment faire parler les données enregistrées ?) ¤ Etudes détaillées (sur quelle base portera réellement l’amélioration imaginée ?) ¤ Réalisations (grâce au partenariat entamé) ¤ … ¤ Il vaut dès lors le faire avec un partenaire expérimenté et compétent ¤ Et viser un accompagnement plutôt qu’un « one shot » Audit = base pour des suites Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 59 Expertise
  • 60. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 61 Solutions digitales appliquées à l’audit énergétique Julien Bindelle - Delpower
  • 61. 1. AUDIT & ANALYSE ENERGETIQUE WEB 2. SURVEILLANCE ENERGETIQUE AUTOMATISEE Contenu de la présentation Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 62 Expertise
  • 62. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 63 AUDIT ET ANALYSE ENERGTIQUE WEB BASED
  • 63. • Collecte & traitement de données = 60 à 80% Energy Team • Difficultés d’accéder à l’expertise énergétique • Faciliter l’accès au métier d’expert énergétique • Améliorer la fiabilité des résultats • La compilation des données et des résultats sur Excel montrent certaines limites (modèles de calcul, applications multi-site,…) • Faible tracabilité des données & résultats • La gestion et la maîtrise opérationnelle en entreprise se digitalisent (CRM, ERP, IA,…) • Des gains énergétiques substantielles sont possibles grâce à la surveillance énergétique Constats Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 64 Expertise
  • 64. • Application web d’audit énergétique • Accès multi-utilisateurs • Application multi-sites • Intelligence embarquée (méthodes, modèles de calcul,…) • Transparence données & Résultats Solution Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 65 Expertise
  • 65. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 66 Expertise Vidéo
  • 66. Solution Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 67 section
  • 67. • Bilan énergétique (KPI,…) • Modélisation & gestion du plan d’action (investissements, économies d’énergie,…) • Partage documentaire & génération de rapports • Surveillance énergétique Fonctionnalités Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 68 Expertise
  • 68. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 69 SURVEILLANCE ENERGETIQUE
  • 69. Comment ? • Identifier proactivement la dérive énergétique ou volumétrique d’une industrie ? • Mesurer ses améliorations et/ou dégradations ? Delpower - Energy Transparency 10/22/19 70
  • 70. • Industrie technologique (production de chassis aluminium) • Extrusion, anodisation et traitement thermique • 25 GWhé/an • Problématique posée • intégrer une solution de surveillance des consommations d’électricité du process • Détecter de manière proactive les anomalies Cas pratique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 71 Expertise
  • 71. Identifier vos consommations de référence Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 72 Expertise
  • 73. § John Cockerill § Efficacité Energétique § Stratégie de Maintenance 22.10.2019 ▪ 74 Agenda
  • 74. 16 mai 2019, un nouveau chapitre de l’histoire du Groupe: CMI (re)devient John Cockerill 1817 2017 2019
  • 76. § 23 pays § 51 nationalités Un Groupe international Maroc Côte d’Ivoire Congo 77
  • 77. Inscriptions de commandes (EUR Mios) Chiffre d’affaires (EUR Mios) Effectif Résultat d’exploitation (EUR Mios) Chiffres clés 2002 208 Mios x 5,6 2002 358 Mios x 3,6 2002 1 516 x 3,7 2002 5,2 Mios x 16,5 5
  • 78. John Cockerill Maroc Année de création John Cockerill Maroc 1er hub africain créé par le Groupe. Mise en place sur le continent d’un dispositif général où la valeur ajoutée locale est centrale, en capacité et en qualité de prestation, avec une ambition d’exportation. Rachat d’actif Positionnement comme acteur majeur de maintenance en centrale thermique Second rachat d’actif Positionnement comme acteur majeur en hydroélectricité spécifiquement en fabrication et installation de vantellerie et conduite forcée 2013 Développement Investissement global sur le Maroc > 3 Mio € 2015 2017 2019
  • 79. Pétrochimie Thermique Industrie § Études § Préfabrication atelier § Montage industriel § Maintenance industrielle § Efficacité Energétique Hydromécanique Nos domaines d’activité et services
  • 80. § Optimisation des procédés de Chauffage, Séchage, Fusion, Traitement thermique (métaux, fours, céramique, verrerie etc.). § Optimisation énergétique des systèmes de régulation dans l’industrie du froid et de la réfrigération. § Solutions de valorisation des effluents liquides et gazeux (Biométhanisation, Stripping, procédés anaérobies etc.). § Stockage de l’électricité par batterie. 81 L’EFFICACITE ENERGETIQUE INDUSTRIELLE Chez John Cockerill, l’efficacité énergétique se décline sous plusieurs formes : THERMIQUE FROID PROCEDE STOCKAGE
  • 81. Phase 1 - Audit technique • Analyse de la régulation • Analyse de l’instrumentation • Analyse de l’automatisme • Revue de l’architecture de pilotage et de l’interconnexion entre les équipements Livrable • Offre de revamping des installations 82 METHODOLOGIE Phase 2 – Revamping • Etude des phasages des opérations • Refonte de l’analyse fonctionnelle et correction • Programmation des automates • Remise en état de la chaîne de mesures • Tests des points • Mise en service Livrable • Système remis à niveau au point nominal de fonctionnement Phase 3 – Optimisation énergétique • Caractérisation des gisements d’économies d’énergies après revamping • Implémentation variation de vitesse, capteurs, réseau • Mesure de la performance • Validation de la performance Livrable • Système optimisé énergétiquement • Tableau de bord de la performance Phase 4 – Suivi opérationnel • Assistance au maintien de la performance énergétique à haut niveau • Surveillance des KPI • Alerte client • Accompagnement client pour des projets CAPEX
  • 82. § Expertises et réalisation de projets d’amélioration énergétique dans l’industrie des Métaux, secteur historique de John Cockerill § Développement de solutions technologiques et financières pour les industries afin de faciliter le déploiement des énergies renouvelées : § Echangeurs : résistant à l’encrassement, à la corrosion, à faibles pertes de charge § Voie de conversion : relever le niveau de température, convertir en autre vecteur énergétique, production de froid par la chaleur fatale § Connexion au besoin : préchauffage de charge, utilité, compensation de production de froid, électricité § Modules innovants améliorent les performances des fours : § ONOFFSoft : algorithme de séquencement d’allumage des brûleurs § DYPE : Régulation dynamique de la pression de l’enceinte § VAMOZ : Régulation dynamique de la Variation de Vitesse sur ventilateurs 83 Optimisation des procédés thermiques
  • 83. Rio Tinto Alcan, France 84 Elaboration et transformation d’aluminium § Prestations réalisées : § Expertise de l’atelier de fusion § Identification d’opportunités § Mise en place et suivi d’actions Quick-wins § Résultats : Consommation spécifique réduite de 20% après mise en place des actions
  • 84. § Réalisation en Agro industrie: Bonduelle, Yoplait, Danone § Amélioration du contrôle de l’installation, modernisation de l’installation et améliorations des points de fonctionnements § Actions sur : L’évaporation, condensation, alimentation des échangeurs, distribution hydraulique, engagement des machines, dégivrage, la ventilation, par algorithmes John Cockerill. § Application du modèle IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol) pour la mesure de performances des gisements d’économies d’énergies 85 Optimisation du froid industriel
  • 85. BHC Energy pour Delphi 86 § Fournisseur de l’industrie automobile, fabricant d’injecteurs diesel § Analyse de l’atelier de production d’eau glacée et du réseau, définition des scénarii potentiels d’amélioration § Préconisation de 4 scénarii différents depuis les ROI courts (3y) jusqu’aux gains substantiels (18% de gain énergétique potentiel)
  • 86. § L’air stripping, ou stripping permet de valoriser les déchets liquides pollués de vos procédés en une ressource réutilisable telles que : H2S, NH3, CO2, COV… § Rendements épuratoires élevés (supérieur à 90 %)  § Procédé maîtrisé et adapté à de multiples applications  § Procédé peu sensible aux fluctuations de concentration des contaminants  § Conception adaptée au site et conforme aux normes de sécurité  § Méthode la plus économique pour le traitement des pollutions ammoniacales. 87 Stripping ou La valorisation des polluants
  • 87. 88 Stripping des effluents de BIOGASYL BIOGAZYL traite des déchets organiques (élevage, industries agroalimentaires, restauration & grande distribution). Elle génère du NH4 + § Phase 1 - Stripage : Extraction de l’ammoniac d’une solution liquide en chargeant la phase gazeuse en ammoniac § Phase 2 - Absorption par lavage acide : Piège l’ammoniac gazeux sous forme de sels d’ammonium (sulfate, phosphate ou nitrate d’ammonium) § Phase 3 - Valorisation en sels d'aluminium : La solution d’ammonium concentrée est utilisable comme engrais minéral stable, facilement transportable et profitable
  • 88. § Le biogaz est le produit de la fermentation de matières organiques en absence d’oxygène. À l’intérieur de nos digesteurs anaérobies, les déchets se dégradent et libèrent du biogaz, riche en méthane, une énergie secrète produite par nos déchets ! § Après récupération, le biogaz peut être éliminé par incinération dans une torchère mais plus volontiers valorisé énergétiquement grâce, notamment, à la cogénération. § La production simultanée d’électricité et/ou de chaleur peut alors être utilisée dans un processus industriel ou pour le chauffage des bâtiments. 89 Biométhanisation
  • 89. Méthanisation des vinasses de distillerie de mélasse de canne à sucre pour l’un des leaders au Pakistan § 46 réacteurs anaérobies de 12.000 m3 répartis sur une dizaine de sites industriels § Les installations réalisées permettent de traiter 140 à 420 tonnes de Demande Chimique en Oxygène. § Le biogaz produit offre un potentiel énergétique valorisable de 300 à 900 MWh par jour. Il est utilisé pour produire de la vapeur dont une partie alimente une turbine électrique ce qui permet à ces distilleries d’être autonomes en énergie. § Les digestats sont stockés en lagune pour être ensuite épandus. 90 Valorisation des vinasses du Pakistan
  • 90. § Micro Réseau Intégré à Seraing (MiRIS) : installation pilote de stockage d’énergie § Optimisation du rapport entre la consommation, le stockage et la redistribution sur le réseau (choix automatique) § >1,6MW déjà connectés au réseau § Inauguration le 26 octobre 2018 § Mise en service complète fin 2018 Projet MiRIS : Stockage d’électricité par batteries 15
  • 91. Offre John Cockerill Services en contrat de maintenance
  • 92. 93 Ligne directrice de l’offre John Cockerill Services L’offre John Cockerill Services en contrat de maintenance comprend deux volets : 1. L’élaboration du Plan de Maintenance de référence suivant une approche basée sur la MBF (RCM) (Maintenance Basée sur la Fiabilité) qui peut être en interaction avec l’ingénierie de base 2. La réalisation des activités de maintenance Plan de maintenance Coût global de la maintenance Disponibilité des installations Atteinte des performances Respect des contraintes
  • 93. Suivant la situation du périmètre concerné et la stratégie de maintenance déployée, l’expérience que nous avons développée nous permet de mentionner les gains suivants : Réduction des coûts globaux : 3 à 5 % par an Amélioration de la disponibilité des équipements : 5 à 6 % de réduction de l’indisponibilité par an 94 Gains réalisables
  • 94. 95 Elaboration du plan de maintenance Ingénierie de base Analyse fonctionnelle Modèle de maintenance AMDEC MBF Plan de maintenance • Gravité des événements • Occurrence • Détection • Périodicité • Modèle d’arrêt • Soutien logistique • Conséquence des défaillances potentielles • Criticité • Dédoublement • Choix technologiques • Equipements • Instrumentation - Capteurs IoT
  • 95. 96 Ligne directrice de l’offre John Cockerill Services Les 4 piliers de l’organisation John Cockerill Sécurité Management Préparation REX John Cockerill a mis en place un processus d’évaluation pour mesurer la performance des organisations de maintenance qui constitue le 5ème pilier Plan d’action d’amélioration MANAGEMENT DE LA MAINTENANCE STRATEGIE DE LA MAINTENANCE MESURE DE LA PERFORMANCEAMELIORATION DE LA PERFORMANCE - PROGRES MANAGEMENT DE LA SECURITE MANAGEMENT DES RH MANAGEMENT DES RESSOURCES MATERIELLES
  • 96. 97 Ligne directrice de l’offre John Cockerill Objectifs de résultat Disponibilité opérationnelle Coûts directs de maintenance Taux de pannes MTTR MTBF Main d’oeuvre Pièces de rechange • Efficacité de la maintenance • Maintenance préventive • Temps de réparation • Soutien logistique • Maintenabilité • Stratégie de la maintenance • Définition des stocks • Mode d’achat • Mode de gestion
  • 97. 98 John Cockerill Services – Contrats de maintenance OCP Jorf (Maroc) Maintenance des filtres à acide phosphorique Centrale thermique TAQA à Jorf Maintenance mécanique VALE Nouvelle-Calédonie Maintenance HPAL Aubert & Duval Les Ancizes Maintenance parc machines-outils et secteurs ponts
  • 98. Alykhan KASSAM John Cockerill MAROC alykhan.kassam@johncockerill.com Merci 99
  • 99. Incidence de la mise en place du Management Energie sur la Performance de MULTICERAME Réf : ISO 50001
  • 101. PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE MULTICERAME est une société marocaine dont l’usine est installée à Berrechid. Démarrée en 2006, elle s’est spécialisée dans la production et la commercialisation des carreaux céramiques haut de gamme. vCA : 400 MDh vEffectif : 400 pers vSuperficie : 11 Ha + 17 Ha vCertification : 6 vCout Energie /an : 150 Mdh Elle Dispose actuellement de 6 Certifications: La certification NM ISO 13006, ISO 9001, ISO 14001, certification OHSAS 18001, validation bilan carbone ISO 14069 et la certification ISO 50001.
  • 102. 103 2006:Démarrage de la production en pâte Blanche 2008: Lancement de la pâte rouge. 2009:Energie thermique à base de GPL&Fuel 2006-2009 Obtention des Certificats de qualité ISO 9001 et NM ISO 13006. 2010: Récupération chaleur Four vers séchoir 2012 : Important Investissement pour augmenter la capacité de production. 2010-2012 10ème Anniversaire; Obtention des Certificats de ISO 50001, Mangement Énergie, et ISO/TR 14069, Bilan Carbone. FDR Projets d’Energie 2016-2019 2014: Lancement des formats 20X60 et 25X25 Décor Arabe. 2015: Réorganisation stratégique et établissement d’un plan d’action Vision 2015-2020 ; Lean management ; Efficacité Énergétique ; Investissements ; …….. 2014-2015 Réalisation du premier audit énergétique dans le cadre de la certification environnement. Obtention des Certificats de qualité ISO 14001 , protection de l’Environnement, et OHSAS 18001, Santé et sécurité, Multicerame Complète sa Certification QSE. 2013 HISTORIQUE DE LA SOCIETE
  • 103. DÉMARCHE MANAGEMENT ENERGIE ET CERTIFICATIONS
  • 104. PROCESSUS DE FABRICATION PressageAtomisationBroyage Préparation de la masse Conditionnme nt CuissonEmaillageSéchage
  • 105. CONTEXTE ENERGETIQUE Coût énergie: 150 MDH/an % Coût énergie/coût de revient: 40% La consommation énergétique: 240 GWh/an Emission CO2: 75 000 TeqCO2/an
  • 107. PROJETS D’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SEIN DE MULTICERAME OPTIMISATION ELECTRIQUE AIR COMPRIME CALORIFUGEAGE FOURS DE CUISSON NOUVEAUX BRULEURS FOUR OPTIMISATION DE LA CONSOMMATION SPECIFIQUE MONITORING MISE EN PLACE DES AGITATEURS MÉCANIQUES PROJET LED GAIN ANNUEL: 10 MDH
  • 108. DESCRIPTION § Installer des sous compteurs électriques sur les principaux départs. § Installer des compteurs fioul sur les atomiseurs § Mettre en place un système de suivi et supervision des consommations électriques et thermiques. INVESTISSEMENTS 500 000 Dhs Gains : 4 000 000 Dh/an TRI 1 mois Émissions de CO2 évitées 4300TECO2/an MISE EN PLACE D’UN SYSTEME DE MESURE ET DE GESTION DE L’ENERGIE
  • 109. DESCRIPTION § Utilisation des brûleurs dernière génération en terme d’optimisation de combustion thermique. INVESTISSEMENTS 2 000 000 Dh Gains : 3 500 000Dh/an TRI 8 Mois Émissions de CO2 évitées 1254 TECO2/an NOUVEAUX BRULEURS FOUR
  • 110. DESCRIPTION § Il s’agit de calorifuger toutes les surfaces chaudes du four de cuisson dont la température de surface est égale ou supérieure à 45°C. INVESTISSEMENTS 100 000 Dh Gains : 600 000 Dh/an TRI 2 mois Émissions de CO2 évitées 144 TECO2/an CALORIFUGEAGE DES SURFACES CHAUDES FOURS DE CUISSON
  • 111. DESCRIPTION §Installation des variateurs électroniques de vitesse. §Remplacement des condensateurs: Amélioration du cos phi (0,989). §Optimisation de la puissance souscrite . §Amélioration du taux de charge par transformateurs. §Délestage (privilégier les heures creuses) . INVESTISSEMENTS 170 000 Dhs Gains : 700 000 Dh/an TRI 4 mois Émissions de CO2 évitées 140 TECO2/an OPTIMISATION ELECTRIQUE
  • 112. DESCRIPTION L’air comprimé était utilisé pour l’agitation des eaux de récupération de la STEP. Le projet a consisté à remplacer ce mode d’agitation par une agitation mécanique avec une hélice submersible. Remplacement des pompes à membranes par des pompes centrifuges INVESTISSEMENTS 300 000 Dhs Gains : 1 000 000 Dhs/an TRI 4 mois Émissions de CO2 évitées 700 TECO2/an Optimisation de la consommation d'AIR COMPRIME
  • 113. DESCRIPTION § Remplacement des anciens lampes fluorescents et incandescentes par des lampes LED (100 lum/watt). INVESTISSEMENTS 420 000 Dhs Gains : 280 000 Dh/an TRI 18 mois Émissions de CO2 évitées 20 TECO2/an UTILISATION D’ECLAIRAGE LED
  • 114. DESCRIPTION §Colmater les fuites identifiées lors de notre passage et détecter d’autres fuites éventuelles par une campagne de chasse aux fuites §Abaisser la pression de consigne des compresseurs de 0.5 bars. Cette action devait se faire après avoir colmaté les fuites d’air comprimé. INVESTISSEMENTS Aucun Gains : 100 000 Dh/an TRI immédiat Émissions de CO2 évitées 82 TECO2/an COLMATAGE DES FUITES D’AIR COMPRIME
  • 115. DESCRIPTION Suivi et Optimisation des consommations spécifiques, par exemple: § Atomiseur : kg fuel / Tonne de masse § Four : Kg GPL / Kg de Carreaux § Electricité : Kwh / m² OPTIMISATION DE LA CONSOMMATION SPECIFIQUE
  • 117. PERSPECTIVES SALES MANAGER FOBBEY Récupération de chaleur industriel Projet PV Projet CSP « industriel » Broyage à Sec En plus que la consolidation de notre système Management Energie
  • 118. Merci de votre Attention CONTACT US FOR MORE INFO E-mail: contact@multicerame.com Web Site: www.multicerame.com Tel: 212 523 71 33 71/70
  • 119. Cluster Efficacité Energétique des Matériaux de Construction (EMC) Cluster EMC Présentation et réalisations
  • 121. Cluster EMC 02 Association Labélisée Innovation Réseau Association à but non lucratif crée en fin 2013. Soutenue par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique (MICIEN) depuis 2014. Regroupe des entreprises, des architectes, des bureaux d’études, des universités, des centres de recherche, une fondation et des professionnels du domaine de la construction et du développement durable. Ayant pour but principal d’établir une synergie entre eux et de créer des projets collaboratifs apportant des solutions innovantes en terme d’efficacité énergétique.
  • 122. Objectifs • Fédérer les acteurs du secteur de la construction et du développement durable autour de projets collaboratifs à fort contenu innovant. Fédérer • Accompagner les entreprises du cluster à devenir plus compétitives, à développer et à conquérir des parts de marchés aussi bien au niveau national qu’international dans leurs domaines. Accompagner 1 2 • Accroître la capacité d’innovation de ces membres en favorisant la collaboration entre industriels, chercheurs et organismes de formation. Innover • Favoriser la création et le développement de projets de R&D et d’innovation et à l’émergence de Start-up innovantes. Développer 3 4 03
  • 123. Commissions thématiques Start-up et innovation Optimisation de la consommation énergétique Recherche & développement et Compétences Construction durable Sélection et Labellisations des projets • A comme mission d’initier et de veiller à la réalisation des projets ayant pour but de maîtriser la consommation énergétique dans l’industrie que dans le bâtiment. • Est une commission qui valorise la dimension durable dans le domaine de la construction. Elle compte parmi ses réalisations les projets collaboratifs impliquant l’ensemble des membres du Cluster comme le projet « LEP ». • Accompagner les jeunes entrepreneurs à la réalisation de projets innovants en efficacité énergétique, énergies renouvelables, construction durable. • Vise à encourager la création des projets de recherche en lien avec la thématique du cluster et à renforcer le développement de des ressources humaines compétentes dans le secteur de construction. • A pour rôle le tri, le suivi et la validation des projets collaboratifs innovants proposés par le cluster. Commissions Thématiques 04
  • 125. Clusters Etablissements de formation Centres Techniques Coopération / Institution Associations Partenaires 06
  • 126. Réalisations du Cluster EMC dans l’industrie
  • 127. Etudes et conseil Réalisations Formations Projets collaboratifs Communicatio n et sensibilisation Réalisations du Cluster EMC 08 Promouvoir l’efficacité énergétique à travers des séminaires, rencontres thématiques , journée scientifique… Offrir aux membres du Cluster EMC des études de marché sur le potentiel de l’efficacité énergétique dans le secteur… Concevoir des cycles de formations afin de renforcer les compétences des professionnels dans ce domaine… Fédérer les membres du Cluster EMC autour de projets collaboratifs à forte valeur ajoutée…
  • 128. • Date: Samedi 12 novembre 2016 • Lieu : Hôtel The Pearl - Marrakech • Date: Lundi 14 novembre 2016 • Lieu : Hôtel The Pearl - Marrakech • Séminaire : « la transition énergétique dans les territoires » • Journée dédiée : « L’énergie dans l’industrie et dans la bâtiment » Evénements 09
  • 129. Evénements • Date : Mercredi 20 Avril 2016 • Lieu : Amphi central de l'EST Berrechid Organisation d’un Atelier de sensibilisation de production d’électricité : « Efficacité énergétique et énergie propre : une voie d’avenir » • Date: Jeudi 21 décembre 2017 • Lieu : Bibliothèque Sekkat-Université Hassan II - Casablanca Organisation de la journée : « le potentiel des schistes bitumineux dans la gestion de la facture énergétique pour les MC » • Date : 17 Juin 2015 • Lieu : Amphithéâtre de l’EST de Berrechid Organisation d’une journée : Quelles sont les bonnes pratiques pour réduire sa consommation énergétique? 10
  • 130. Formation et Conseil • Durée : 2 jours • Dates : les 13 et 14 Février 2017 Formation « RTCM & Logiciel BINAYATE» • Durée : 6 jours • Dates : Du 06 au 12 mars 2017 Formation « Logement à Energie Positive » Formations organisées avec : • Durée : 5 jours • Dates : 13-14, 23-24 Novembre 2015 + Visite d’entreprise : 27 Novembre 2015 Session 1 : « Efficacité Energétique dans l’Industrie avec Intégration des Energies Renouvelables (Solaire et Biogaz) » Organisée par le cluster EMC et la GIZ-REACTIVATE 11
  • 131. Formation et Conseil Session 1 : l’audit énergétique ISO 50002 Dates : Juillet 2016 Organisée par le cluster EMC et la GIZ-Mosquée verte Organisme de formation : Bureau Veritas Session 2 : Formation « Efficacité Energétique dans l’Industrie » • Dates : Février 2017 Session 3 : Formation « Efficacité Energétique dans l’Industrie » • Dates : Mars 2018 12
  • 132. Formation et Conseil Session3 : Audit énergétique selon la norme ISO 50002» • Dates : juillet 2019 Session 2 : l’audit énergétique selon la norme ISO 50002 • Dates : Octobre 2018 • Dates : Avril 2019 Formation : Energy Manager industrie 13
  • 133. 1 3 2 5 4 Guide des bonnes pratiques en efficacité énergétique • Techniques d’efficacité énergétique des systèmes de production. • ETUDE DE CAS • Fiches techniques sur les bonnes pratiques en industrie • Analyse sectorielle des consommations énergétiques • Techniques de gestion de l’efficacité énergétique dans l’industrie Etudes à Intérêt collectif Guide des bonnes pratiques en efficacité énergétique BASÉ SUR L’ETUDE DE VEILLE SUR LES GISEMENTS D’EFFICACITE ENERGETIQUE DANS L’INDUSTRIE AU MAROC 14
  • 134. 1 3 2 4 Etude GNL dans les industries à consommation d’énergie thermique élevé • Options d’approvisionnement pour les industries des Matériaux de Construction • Potentiel du Biogaz • Analyse du contexte national et benchmark • Identification de la demande potentielle en gaz naturel Etudes à Intérêt collectif Étude de marché sur le potentiel d'utilisation du GNL dans l’industrie des MC 15
  • 135. Accompagnement Innovation Etudes Recherche & développement Conseils Formations Cluster EMC en chiffres* Notre réseau de professionnels • 2100 Journées de formations • 69 Etudes réalisées 2015-2018 • 7 Membres et Partenaires • 78 Personnes accompagnées/formées • 264 16 * Statistiques 2015-2018