Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Cluster Technology	of	
Wallonia	Energy,	Environment	
and	sustainable	Development
04	octobre	2016	
@	Greenwal
RÉNOVÉNERGIE ...
CONFÉRENCES
• Accueil	des	participants	par	Julien	Donfut,	conseiller	du	Ministre	Paul
Furlan,	Ministre	des	Pouvoirs	Locaux...
CONFÉRENCES
• www.renovermonecole.be:	un	site	pour	la	rénovation	des	écoles	avec	des
objectifs	de	développement	durable	pa...
PA R T E N A I R E S
4
O R G A N I S AT E U R S
Cluster Technology	of	
Wallonia	Energy,	Environment	
and	sustainable	Development
TWEED	Asbl
Rue	Natalis 2	– 4020	Liège	– B...
La rénovation énergétique
de nos bâtiments publics
Marianne Duquesne
Conseiller
Rénovénergie
4 octobre 2016
Enjeux
• Réchauffement climatique
• Dépendance aux énergies conventionnelles
Enjeux
• L’énergie…
Aujourd’hui Demain
Disponible Rare
(! demande, " ressources…)
Bon marché Chère
(rareté, spéculation…)
Accessi...
#
• Réduire les consommations
• Développer les énergies
renouvelables
Enjeux
• Quelques chiffres sur l’énergie
Enjeux
Source: ICEDD, Bilan énergétique provisoire de la Wallonie 2014
• Tendance 1990 - 2014
Enjeux de la maîtrise énergétique
Source: ICEDD, Bilan énergétique provisoire de la Wallonie 2014
•...
• Focus sur le secteur tertiaire
Enjeux de la maîtrise énergétique
- Chauffage = 51 % de la consommation
- Éclairage = 20 ...
Enjeux de la maîtrise énergétique
Sources : Enquête sur la qualité de l’habitat en Région wallonne, 2006-2007
• Focus sur ...
# Le Logis Social de Liège
• Rénovation HPE d’un immeuble
• Immeuble de 208 logements à Angleur, construit en 1959,
inscri...
# Farciennes
• Économies dans les bâtiments
• Investissements URE
• Ensemble de 4 bâtiments (Administration communale + éc...
Ex. de réalisation dans les communes
Chaufferie centralisée au bois à Libin
• Objectifs: autonomie et synergie
• Résultats...
La rénovation énergétique des bâtiments publics
• Un potentiel d’économies d’énergie très important
• Des interventions pr...
Merci pour votre attention
Marianne.Duquesne@uvcw.be
I. BERNARD - Asbl d'Millen 1
La Commune de
Beckerich :
En route vers
l’autonomie
énergétique
La Commune de Beckerich est située dans l’ouest du Grand Duché
de Luxembourg.
Elle compte approximativement 2400 habitants...
I. BERNARD - Asbl d'Millen
3
4
Un peu d’histoire ... pour expliquer le présent
Le temps de l’autarcie économique
5
1967 : fin de la ligne de chemin de fer
I. BERNARD - Asbl d'Millen
6I. BERNARD - Asbl d'Millen
Rénovation rurale classique 7
Réactions des habitants
Mise en valeur de leur patrimoine rural
I. BERNARD - Asbl d'Millen 8
1996 : Beckerich est récompensée par le
Prix européen du développement rural
Réaction du Conseil communal :
où trouver de nouvelles ressources
génératrices d’emplois ?
I. BERNARD - Asbl d'Millen 9
10
Usine d’embouteillage des eaux de Beckerich
1986 : Usine d’embouteillage d’eau de Beckerich est fonctionnelle
I. BERNARD - Asbl d'Millen
11
Au début des années 90 : Changement de bourgmestre
D’une phase de réaction, on est passé à une phase plus active :
Plans v...
De nouveaux objectifs :
1. Diminuer de 50% les émissions de gaz à effet de serre d’ici
2010
2. Apporter une aide à des pro...
1. Pilier économique :
Usine d’eau de
Beckerich SA
14I. BERNARD - Asbl d'Millen
Surface commerciale « Pall Center » à Oberpallen :
Un bel exemple de locavorisme
2. Le pilier écologique :
16
Un nouveau concept énergétique :
- analyse de la situation actuelle
- répartition de la consommation sur les différents se...
Début de la dynamique des énergies renouvelables
18I. BERNARD - Asbl d'Millen
70 installations
solaires
réalisées dans la
commune
I. BERNARD - Asbl d'Millen 19
Des installations communales pour montrer l’exemple
20I. BERNARD - Asbl d'Millen
Des installations privées qui suivent l’exemple
I. BERNARD - Asbl d'Millen 21
Des panneaux PV en
copropriété
22I. BERNARD - Asbl d'Millen
23
Eglise d’Elvange
Verger solaire de Noerdange
I. BERNARD - Asbl d'Millen
24
Production d’électricité verte
et
eau chaude pour le réseau de
chaleur urbain Mise en service en 2003
I. BERNARD - Asbl...
25
Usine de biométhanisation, hall de stockage et hall de la
chaudière à copeaux de bois
I. BERNARD - Asbl d'Millen 26
27
Forme sociétaire : Coopérative agricole
Membres : 19 agriculteurs
Surfaces : 1.200 ha
Input Purin/Lisier : 17.000 m3/an...
28
Le réseau de chaleur communal
I. BERNARD - Asbl d'Millen 29
Biogaz et chaudière
à copeaux de bois
30I. BERNARD - Asbl d'Millen
I. BERNARD - Asbl d'Millen 31
Echangeur de
chaleur dans une
maison privée
Les nombreux
avantages des citoyens
Gain de plac...
32
La 1ère chaudière à copeaux
de bois
Mise en service en novembre 2008
I. BERNARD - Asbl d'Millen
33I. BERNARD - Asbl d'Millen
34
ALIMENTATION : Biogaz 600 KW (régime de base) + 2
chaudières à copeaux de bois de 2000 KW (régime moyen)
chacune + Cuve...
La 2ème
chaudière à
copeaux de bois :
28 janvier 2015
36
I. BERNARD - Asbl d'Millen 37
I. BERNARD - Asbl d'Millen 38
L’usine de biométhanisation :
cogénération + coopérative de 19
agriculteurs
Deux chaudières ...
Ancien presbytère d’Oberpallen +
école + église d’Oberpallen
= mini réseau de chaleur avec
une chaudière à pellets
Mise en...
I. BERNARD - Asbl d'Millen 41
I. BERNARD - Asbl d'Millen 42
Le cas du Pall Center
-Réalisation de deux audits : le 1er pour rationaliser la
production, ...
43
I. BERNARD - Asbl d'Millen 44
Le Pall Center est alimenté en
courant vert eida green et eida hydro
issu à 100% de sources ...
I. BERNARD - Asbl d'Millen
45
- Installation de frigos libre-service fermés
- Climatisation par système de refroidissement...
I. BERNARD - Asbl d'Millen 46
- tri et recyclage, récupération et seconde vie du
mobilier, collecte de déchets, utilisatio...
I. BERNARD - Asbl d'Millen 47
Les challenges du Pall Center :
-Intégrer le bâtiment dans le paysage et l’environnement tan...
I. BERNARD - Asbl d'Millen 48
I. BERNARD - Asbl d'Millen 49
I. BERNARD - Asbl d'Millen 50
I. BERNARD - Asbl d'Millen 51
En résumé, la démarche globale est simple : le Pall
center veut transmettre une entreprise s...
52
Construction de bâtiments peu
énergivores
I. BERNARD - Asbl d'Millen
échangeur géothermique activation thermique construction massive
(puits canadien) de la dalle de la structure
portante
con...
54
Les particuliers suivent l’exemple : construction de maisons
passives dans la commune
55I. BERNARD - Asbl d'Millen
Lotissement, villas 4 façades, réalisé dans les années 90 à
Oberpallen
Maisons jumelées à Beckerich Maisons accolées à Bec...
57
ClimEEC est un
réseau
professionnel qui
réunit prestataires
de services et
entreprises
artisanales dans
tous les domain...
Rénovation de la gare de Noerdange
(2014)
58I. BERNARD - Asbl d'Millen
I. BERNARD - Asbl d'Millen 59
Musée et logement social
dans l’ancienne gare de
Noerdange
I. BERNARD - Asbl d'Millen 60
I. BERNARD - Asbl d'Millen 61
Aides à la
population
I. BERNARD - Asbl d'Millen 62
3. Pilier social
Ecole d’Oberpallen :
bioconstruction (1996)
63
Ecole de Noerdange : nouvelle construction peu énergivore
64
Halle sportive
Un logiciel pour une bonne gestion du chauffage d’après
l’occupation des locaux 65
Centre de relais : Structure d’accueil pour enfants scolarisés
66
67I. BERNARD - Asbl d'Millen
I. BERNARD - Asbl d'Millen
68
I. BERNARD - Asbl d'Millen 69
Remercier la population
Un des secrets de toutes ces réalisations :
la PARTICIPATION CITOYENNE par le
biais des COMMISSIONS CONSULTATIVES
I. BERNA...
I. BERNARD - Asbl d'Millen 71
27 novembre 2013 : Date de souscription de la
Commune de Beckerich au Pacte climat
Économie:
-Rentrées 2015: Eaux Minérales: +- 275 000 €
-Vente chaleur: +- 400 000 €
•Écologie:
-consommation d’eau: consom...
La sobriété énergétique réduit la
consommation d'énergie des gens en
modifiant leurs habitudes et leurs pratiques.
L’effic...
Merci de votre attention
www.beckerich.lu www.dmillen.lu
I. BERNARD - Asbl d'Millen 74
Les communes
wallonnes s’engagent
pour le climat…
Rénovénergie – 04/10/2016
Rénovenergie – 04/10/2016 2
La Convention des Maires
Engagement à réduire de 40% les
émissions de CO2 du territoire en 203...
Rénovenergie – 04/10/2016 3
La Convention des Maires
En Wallonie:
63 communes signataires (dont 60 via POLLEC)
66 communes...
Rénovenergie – 04/10/2016 4
Les communes au cœur de la transition
Pourquoi?
Gisements EnR et URE locaux
Responsabilités de...
Rénovenergie – 04/10/2016 5
Elaborer un PAEDC
Rénovenergie – 04/10/2016 6
La Wallonie soutient les territoires
2012 – 2014 Le temps de l’expérimentation
Réduction des é...
Rénovenergie – 04/10/2016 7
La Wallonie soutient les territoires
2015 – 2016: POLLEC 2 - Le mouvement prend de
l’ampleur
6...
Rénovenergie – 04/10/2016 8
Qui peut participer?
La campagne POLLEC 3 (2016 – 2017)
Communes
Structures
supra-
locales
PAE...
Rénovenergie – 04/10/2016 9
Soutien financier pour accompagnement externe
Elaboration du PAEDC, 50% du coût plafonné à:
6....
Rénovenergie – 04/10/2016 10
Soutien financier pour un service aux communes
Elaboration des PAED des communes partenaires ...
Rénovenergie – 04/10/2016 11
Exemple de résultat – budget par porteur de projet
Porteur de projet Dépenses Subsides Fonds ...
Rénovenergie – 04/10/2016 12
Exemple de résultat – Budget par secteur
Secteur Dépenses Subsides Rentrées/an Certificats ve...
Rénovenergie – 04/10/2016 13
Exemple de résultat – Budget de l’AC
6%
58%
13%
23% Logement
Patrimoine communal
Production r...
Rénovenergie – 04/10/2016 14
Les enjeux de la mise en œuvre des PAED
Qualité des PAED et suivi
Moyens humains au niveaux d...
Rénovenergie – 04/10/2016
Contact: Frédéric Praillet
APERe
Rue Royale, 35 – 1000 Bruxelles
0498/82.53.44
fpraillet@apere.o...
Plan d’Actions Energie Durable
Ville de Mouscron
Mardi 04 octobre 2016
« Mieux vaut penser le changement que changer le pa...
Création du COPIL en 2012
- Magali VIANE : Coordination transversalité, échéancier vers Collège TP
- Nathalie BLANCKE : Ch...
1. Collecte des données
Recherche et encodage des données de consommateurs d’énergies et
émissions de CO² via les compéten...
2. Vision à long terme et stratégie générale
Voir Plan sur site de la Convention des Maires
- Présentation au Comité Direc...
Bilan des émissions de C02 de Mouscron
Objectif moins 21 % par rapport à 1990 !
1990 2006 2012 2020
0
50000
100000
150000
...
Impacts économiques et sociaux en 7 ans
Plan d’actions sur l’ensemble du territoire communal
Relance économique locale ave...
Travaux citoyens / habitations 40.000.000
Travaux Pistes cyclables et stationnement 2.277.664 €
Bus au gaz 489 000 €
Trava...
SECTEURS 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Tous les citoyens / habitations
La mobilité - Vélo
La mobilité – Voi...
Réductions d’émissions de C02 par actions
Tonnes de C02 %
Tous les citoyens / habitations 20.048 17%
La mobilité 403 0,33%...
Energie & Développement Local
Plan d’Actions en faveur de l’Energie Durable (PAED)
Conclusions > rappel des impacts !
Econ...
2014 – 2015 : Actions « Citoyens »
Groupe de Travail Rénov’Actions, Campagne Engage, Concours PAED
www.renovactions.be
Que vous proposent les partenaires de Rénov’Actions?
- Des ateliers
- Des conférences
- Intervention d...
Travail sur base des fiches du guide pratique
« Rénover pour consommer moins d’énergie » (SPW)
Conférences:
Quoi?
Conférence d’information générale dont l’objectif est de répondre aux questions des citoyens
concernant...
Logements à rénover:
La ville de Mouscron a mis à disposition trois logements « témoins » à rénover
S’y sont déroulées des...
Action « CITOYENS »
- Primes de 100 € à 1250 €
- …
Action « CITOYENS » : ENGAGE
- Vers Personnel communal
- Vers Mouscronnois
- Vers Ecoles
- Vers les professionnels
- ….
Action « CITOYENS » : ENGAGE
- Vers Personnel communal
- Vers Mouscronnois
- Vers Ecoles
- Vers les professionnels
- ….
Action « CITOYENS » : ENGAGE
- Vers Personnel communal
- Vers Mouscronnois
- Vers Ecoles
- Vers les professionnels
- ….
2015-2016 : Action « Bâtiments »
Création de la Cellule Energie (2015)
- Cadastre des 86 biens comm.
- Priorités budgétair...
PV Hall Jacky Rousseau
PV Ecole CEE
2015- 2016
Action CNG
2ème pompe de
Wallonie
(après Tournai)
Achats pour flotte communale
Action « Entreprises »
- Intercommunale IEG
- « Smart Parc » (audits et suivis)
- ….
Action «Investissements locaux »
- PROJET PILOTE (Etude via POLLEC 2)
Coopérative Mixte (Privée/Publique)
de Tiers Investi...
« Energie Mouscron » scrl
- Réunions avec fondateurs, coopérateurs,
bénéficiaires de PV
- Rédaction des statuts
- Passage ...
« Energie Mouscron » scrl
Principes de base :
- 50 % du prix de l’installation 3 kWc (citoyens)
- 10 % du prix de l’instal...
Plan d’Actions en faveur de l’Energie Durable (PAED)
Où en sommes nous ????
Bilan Intermédiaire > rappel des impacts !
(sa...
Merci de votre attention !
Magali Viane
Cheffe de Projet PAED
Cellule Energie
Ville de Mouscron
056/860.595
magali.viane@m...
21 juin 2016
Catherine Massart, ir architecte
Coralie Cauwerts, dr ir architecte
UCL – Architecture et Climat
www.renoverm...
Plan
Contexte du projet de recherche
Contexte des écoles en Wallonie
Notre approche
Le site
IEA TASK 47: Solar Renovation of Non-Residential Buildings
Vision holistique
4 chapitres
• Confort et qualité de vie
• Eff...
Contexte (IEA 47)
Volet national
– Analyse du contexte wallon
– Recherche de stratégies pertinentes, de moyens
d’actions s...
Contexte des écoles wallonnes
Les écoles:
• Taux d’occupation (temporel) faible
8h – 16h, 4,5 jours/semaine, moins de 38 s...
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Contexte construit: le parc de bâtiments existants
– Pas de cadastre, pas d’i...
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Contexte construit: le parc de bâtiments existants
– Pas de cadastre, pas d’i...
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Au niveau environnemental
– Peu de bâtiments énergétiquement performants
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Au niveau du « bien-être »
– Qualité de l’air: très
souvent mauvaise!
– Confo...
Contexte des écoles wallonnes
10
Notre approche
Des objectifs ambitieux:
• Au niveau des enjeux du développement durable
Augmenter nos chances de survie su...
Notre approche
Un outil adapté au contexte
Considérer les particularités des écoles
• Difficultés financières
• Difficulté...
Notre approche
13
Déclencheurs multiples:
• Subside UREBA exceptionnel
• Visite de la prévention sécurité incendie
• Membr...
Notre approche
14
Ressources
temps
Idéalement
En réalité
Ressources
Une école
durable
Notre approche
Développer un contenu qui aide le décideur ou
le concepteur
– A atteindre son objectif partiel
– A intégrer...
Le site
Du contenu
- spécifique aux écoles
- avec différents niveaux de lecture, des
images, des exemples, des schémas, de...
Le site
Du contenu
- les résultats de simulations dynamiques
sur un exemple
Le site
Des outils à télécharger
– Evaluation des économies de chauffage
(sur base des formules PEB, en intégrant l’interm...
Le site
Des outils à télécharger
• Au niveau de la partie éclairage: outil d’audit des
salles de classe avec recommandatio...
Le site
Des liens:
• vers énergie+
• vers d’autres sites
• Entre les différentes thématiques sur le site
Le site
Deux types d’accès:
Le site
Merci à la DGO4 pour leur soutien et leur relecture
Merci pour votre attention
www.renovermonecole.be
Catherine Massart, i...
Rénovénergie
Matinée du 04 octobre 2016
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Situation du Logement Public en Région Wallonne
• 64 SLSP sur des territoires :Urbains/Ruraux...
Société Wallonne du Logement
Situation du Logement Public en Région Wallonne
+/- 100.000 logements
+ 35.000 familles en at...
Société Wallonne du Logement
• Activités Immobilières et sociales des SLSP
Situation du Logement Public en Région Wallonne...
Société Wallonne du Logement
Les investissements majeurs dans le Logement Public en
Région Wallonne
PEI = 35.000
PIVERT:
1...
Société Wallonne du Logement
PEI
Programme Exceptionnel d’Investissement 2004-2009 de 1 Milliard :
• Salubrité et Sécurité...
Société Wallonne du Logement
Programme d’Investissement 2011-2013 de 400
Millions :
• Rénovation énergétique (Min 60%)
• S...
Société Wallonne du Logement
FINANCEMENT DU PIVERT 1 et 2
SWL
GW
Plan Marshall 2.vert
Partenaires
Financiers
100%
annuité
...
Société Wallonne du Logement
OBJECTIFS
• La cible : 90kWh/m²/an
Soit l’équivalent de :
• 9 litres de mazout / 9 m³ de gaz
...
Société Wallonne du Logement
Mise à niveau du logement pour 20 ans
Objectif de performance plus élevé que pour le privé (B...
Société Wallonne du Logement
• Méthode
Relevé des consommations effectives des locataires
Analyse des données techniques v...
Société Wallonne du Logement
PIVERT
EXPLIQUER !!!!
Société Wallonne du Logement
PIVERT
Société Wallonne du Logement
PIVERT
Société Wallonne du Logement
Sur terrain
PIVERT
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Futur
OUTIL /
METHODE
• Les outils publics
FINANCEMENT
• Les moyens financiers
TYPE
D’INTERVE...
Société Wallonne du Logement
Vade-mecum Bâtiment
Durable
1 2
3
O Etudes ProjetAnalyse Eval.
CADASTRE
3
L.T.F.
CCT-SWL 2016...
Société Wallonne du Logement
CCT-SWL 2016
CS – Auteur de
Projet
CCT
Performentiel
L.T.F
VDM BD
Bordereaux de
Prix
Certific...
Société Wallonne du Logement
Tout est dans tout: multidisciplinaire
CLAUSES
SOCIALES
VADEMECUM
BD
GESTION DES
DECHETS
CS -...
Société Wallonne du Logement
Les Outils: un enjeu pour le secteur
• Minimiser les risques lors de la création/rénovation/g...
Gestion des interactions
Réponse Energétique/Confort
Société Wallonne du Logement
Les moyens financiers
• Les PPP (Partenariats Public Privé)
• Les Tiers investisseurs (notion...
Société Wallonne du Logement
Les moyens financiers
• Les logements ossature bois (CLT, feuillus,..)
• Les logements contai...
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
Société Wallonne du Logement
FIN
Merci à toutes et tous pour votre attention
Société Wallonne du Logement –
Dir. de la Pla...
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons

497 vues

Publié le

Tout le monde en est conscient : la rénovation énergétique est un enjeu majeur pour la Wallonie ces prochaines années. C'est pourquoi, aujourd'hui, les trois clusters wallons réunissant les compétences en matière de rénovation énergétique, Eco-construction, TWEED et CAP 2020, se rassemblent pour proposer « Rénovénergie » : un projet destiné à apporter des solutions aux gestionnaires de nos bâtiments publics (administrations, bâtiments scolaires, logements sociaux, crèches, etc).

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

Rénovénergie : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles, logements sociaux wallons

  1. 1. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 04 octobre 2016 @ Greenwal RÉNOVÉNERGIE : La rénovation énergétique de nos bâtiments publics, écoles et logements sociaux wallons
  2. 2. CONFÉRENCES • Accueil des participants par Julien Donfut, conseiller du Ministre Paul Furlan, Ministre des Pouvoirs Locaux, de la Ville, du Logement et de l'Energie • Introduction par l'Union des Villes et des Communes • La rénovation chez nos voisins, l'exemple de Beckerich • La convention des maires : un plan stratégique pour nos villes, par Frederic Praillet de l'APERe • L'exemple de Mouscron, par Magali VIANE, cheffe de Projets PAED/Cellule Energie • La rénovation de nos écoles : un chantier capital, par le cabinet du Ministre de l'enseignement (suite slide suivant)
  3. 3. CONFÉRENCES • www.renovermonecole.be: un site pour la rénovation des écoles avec des objectifs de développement durable par Catherine Massart, chercheuse dans l'équipe d'Architecture et climat – UCL • Des logements sociaux rénovés : une priorité, par la Société Wallonne du Logement • Exposé d'une société de logement social • Conclusions par Eco-construction, Tweed et CAP 2020 • Lunch et espace de démonstration Greenwall, Les Isnes (Gembloux)
  4. 4. PA R T E N A I R E S 4 O R G A N I S AT E U R S
  5. 5. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development TWEED Asbl Rue Natalis 2 – 4020 Liège – Belgium Bricout Paul Project engineer pbricout@clustertweed.be Olivier Ulrici Project engineer oulrici@clustertweed.be Cédric Brüll Director cbrull@clustertweed.be www.clustertweed.be
  6. 6. La rénovation énergétique de nos bâtiments publics Marianne Duquesne Conseiller Rénovénergie 4 octobre 2016
  7. 7. Enjeux • Réchauffement climatique
  8. 8. • Dépendance aux énergies conventionnelles Enjeux
  9. 9. • L’énergie… Aujourd’hui Demain Disponible Rare (! demande, " ressources…) Bon marché Chère (rareté, spéculation…) Accessible Fluctuante ? (changements climatiques, adaptation des réseaux…) Enjeux
  10. 10. # • Réduire les consommations • Développer les énergies renouvelables Enjeux
  11. 11. • Quelques chiffres sur l’énergie Enjeux Source: ICEDD, Bilan énergétique provisoire de la Wallonie 2014
  12. 12. • Tendance 1990 - 2014 Enjeux de la maîtrise énergétique Source: ICEDD, Bilan énergétique provisoire de la Wallonie 2014 • Consommation finale wallonne: - 17 % • Mais évolution à relativiser par secteur: Secteur Évolution des consommations Industrie - 45% Tertiaire + 50 % Transport + 32 %
  13. 13. • Focus sur le secteur tertiaire Enjeux de la maîtrise énergétique - Chauffage = 51 % de la consommation - Éclairage = 20 % de la consommation # PEB # Subsides (UREBA) ± 11 000 bâtiments communaux
  14. 14. Enjeux de la maîtrise énergétique Sources : Enquête sur la qualité de l’habitat en Région wallonne, 2006-2007 • Focus sur le logement 83% des logements antérieurs à 1985 (1ère RT wallonne) - 37 % : pas d’isolation du toit - 64 % : pas d’isolation des murs - 72 % : pas d’isolation du sol Chauffage = 77 % de la consommation # PEI, Pivert, norme de financement… 117 000 logements publics dont 103 000 logements sociaux Âge moyen : ± 40 ans
  15. 15. # Le Logis Social de Liège • Rénovation HPE d’un immeuble • Immeuble de 208 logements à Angleur, construit en 1959, inscrit à l’inventaire du patrimoine monumental • Isolation complète des parois par l’extérieur, châssis triple vitrage • VMC + chauffage par l’air (remplace 4 chaudières collectives gaz) # Après rénovation, BE divisés par 9 et émissions CO2 divisées par 10 Ex. de réalisation dans les SLSP AW Architectes sprl
  16. 16. # Farciennes • Économies dans les bâtiments • Investissements URE • Ensemble de 4 bâtiments (Administration communale + écoles) • Remplacement 6 chaudières mazout par 2 chaudières gaz à condensation # 440.000 kWh d’économies d’énergie entre 2007 et 2008 (conso normalisée) • + Remplacement des vieux châssis alu en 2009 (# -12 à -15 % supplém.) Ex. de réalisation dans les communes
  17. 17. Ex. de réalisation dans les communes Chaufferie centralisée au bois à Libin • Objectifs: autonomie et synergie • Résultats: • Économies de 135.000 l de mazout • Réseau de chaleur: 713 m – Les 7 bâtiments communaux (84 % des besoins couverts) – Logements sociaux + 21 logements privés + 1 hôtel de 15 chambres • Approvisionnement – Bois communaux (6.000 ha) – Plate-forme de séchage avec Wellin, Tellin, Paliseul • Production locale Construction du silo à plaquettes Placement de la chaudière (540 kW)
  18. 18. La rénovation énergétique des bâtiments publics • Un potentiel d’économies d’énergie très important • Des interventions priorisées • Soutien à l’audit énergétique • Isolation thermique • Amélioration des installations techniques • Une accélération des investissements • Renforcement des aides • Diversification des sources de financement
  19. 19. Merci pour votre attention Marianne.Duquesne@uvcw.be
  20. 20. I. BERNARD - Asbl d'Millen 1 La Commune de Beckerich : En route vers l’autonomie énergétique
  21. 21. La Commune de Beckerich est située dans l’ouest du Grand Duché de Luxembourg. Elle compte approximativement 2400 habitants pour une superficie de 2841 ha. Elle est composée de 8 villages. C’est une commune rurale. 2I. BERNARD - Asbl d'Millen
  22. 22. I. BERNARD - Asbl d'Millen 3
  23. 23. 4 Un peu d’histoire ... pour expliquer le présent Le temps de l’autarcie économique
  24. 24. 5 1967 : fin de la ligne de chemin de fer I. BERNARD - Asbl d'Millen
  25. 25. 6I. BERNARD - Asbl d'Millen
  26. 26. Rénovation rurale classique 7 Réactions des habitants Mise en valeur de leur patrimoine rural
  27. 27. I. BERNARD - Asbl d'Millen 8 1996 : Beckerich est récompensée par le Prix européen du développement rural
  28. 28. Réaction du Conseil communal : où trouver de nouvelles ressources génératrices d’emplois ? I. BERNARD - Asbl d'Millen 9
  29. 29. 10 Usine d’embouteillage des eaux de Beckerich
  30. 30. 1986 : Usine d’embouteillage d’eau de Beckerich est fonctionnelle I. BERNARD - Asbl d'Millen 11
  31. 31. Au début des années 90 : Changement de bourgmestre D’une phase de réaction, on est passé à une phase plus active : Plans verts sur les biotopes de la Commune 12
  32. 32. De nouveaux objectifs : 1. Diminuer de 50% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2010 2. Apporter une aide à des projets dans les pays du Sud 1995 : Adhésion à l’Alliance pour le Climat Désormais, la notion de développement durable entre dans toutes les discussions communales I. BERNARD - Asbl d'Millen 13
  33. 33. 1. Pilier économique : Usine d’eau de Beckerich SA 14I. BERNARD - Asbl d'Millen
  34. 34. Surface commerciale « Pall Center » à Oberpallen : Un bel exemple de locavorisme
  35. 35. 2. Le pilier écologique : 16
  36. 36. Un nouveau concept énergétique : - analyse de la situation actuelle - répartition de la consommation sur les différents secteurs - élaboration de différents scénarios - proposition de mesures concrètes 17I. BERNARD - Asbl d'Millen
  37. 37. Début de la dynamique des énergies renouvelables 18I. BERNARD - Asbl d'Millen
  38. 38. 70 installations solaires réalisées dans la commune I. BERNARD - Asbl d'Millen 19
  39. 39. Des installations communales pour montrer l’exemple 20I. BERNARD - Asbl d'Millen
  40. 40. Des installations privées qui suivent l’exemple I. BERNARD - Asbl d'Millen 21
  41. 41. Des panneaux PV en copropriété 22I. BERNARD - Asbl d'Millen
  42. 42. 23 Eglise d’Elvange Verger solaire de Noerdange I. BERNARD - Asbl d'Millen
  43. 43. 24 Production d’électricité verte et eau chaude pour le réseau de chaleur urbain Mise en service en 2003 I. BERNARD - Asbl d'Millen
  44. 44. 25 Usine de biométhanisation, hall de stockage et hall de la chaudière à copeaux de bois
  45. 45. I. BERNARD - Asbl d'Millen 26
  46. 46. 27 Forme sociétaire : Coopérative agricole Membres : 19 agriculteurs Surfaces : 1.200 ha Input Purin/Lisier : 17.000 m3/an Fumier : 8.000 tonnes/an Plantes énergétiques : 100 ha Un cinquième de la production d’électricité est réinjectée tout de suite dans l’installation
  47. 47. 28 Le réseau de chaleur communal
  48. 48. I. BERNARD - Asbl d'Millen 29
  49. 49. Biogaz et chaudière à copeaux de bois 30I. BERNARD - Asbl d'Millen
  50. 50. I. BERNARD - Asbl d'Millen 31 Echangeur de chaleur dans une maison privée Les nombreux avantages des citoyens Gain de place Economies Plus d’entretien Service communal efficace
  51. 51. 32 La 1ère chaudière à copeaux de bois Mise en service en novembre 2008 I. BERNARD - Asbl d'Millen
  52. 52. 33I. BERNARD - Asbl d'Millen
  53. 53. 34 ALIMENTATION : Biogaz 600 KW (régime de base) + 2 chaudières à copeaux de bois de 2000 KW (régime moyen) chacune + Cuve à mazout 1750 KW (régime d’appoint) Exploitant : Commune de Beckerich Longueur totale : 24 km (Situation octobre 2016) Nombre de maisons raccordées : +/- 264 Raccordements privés : +/- 180 (en marche) Raccordements entreprises : +/- 6 (en fonction) Bâtiments publics (communaux) : 14 (en fonction) Pression : 3.5 bars Température : +/- 90°C Perte de chaleur : < 20% Contrôle réseau : surveillance électronique des fuites Réseau de chaleur urbain de Beckerich I. BERNARD - Asbl d'Millen
  54. 54. La 2ème chaudière à copeaux de bois : 28 janvier 2015
  55. 55. 36
  56. 56. I. BERNARD - Asbl d'Millen 37
  57. 57. I. BERNARD - Asbl d'Millen 38 L’usine de biométhanisation : cogénération + coopérative de 19 agriculteurs Deux chaudières à copeaux de bois communales Le réseau de chaleur : communal Bel exemple de collaboration !
  58. 58. Ancien presbytère d’Oberpallen + école + église d’Oberpallen = mini réseau de chaleur avec une chaudière à pellets Mise en service en 2015 40
  59. 59. I. BERNARD - Asbl d'Millen 41
  60. 60. I. BERNARD - Asbl d'Millen 42 Le cas du Pall Center -Réalisation de deux audits : le 1er pour rationaliser la production, le second pour diminuer la consommation énergétique - Installation de panneaux photovoltaïques sur toute la surface du toit du Shopping Village produisant l’électricité nécessaire à 30 maisons unifamiliales
  61. 61. 43
  62. 62. I. BERNARD - Asbl d'Millen 44 Le Pall Center est alimenté en courant vert eida green et eida hydro issu à 100% de sources d’énergies renouvelables . Il contribue ainsi au respect de l’environnement 0 émissions de CO2
  63. 63. I. BERNARD - Asbl d'Millen 45 - Installation de frigos libre-service fermés - Climatisation par système de refroidissement d’eau
  64. 64. I. BERNARD - Asbl d'Millen 46 - tri et recyclage, récupération et seconde vie du mobilier, collecte de déchets, utilisation de sacs renouvelables, mise en place d’une usine de méthanisation pour les déchets organiques à Flatzweiler Autant de gestes demandant peu d’investissements , qui sont rapidement rentabilisés et qui contribuent à une meilleure gestion des impacts au quotidien.
  65. 65. I. BERNARD - Asbl d'Millen 47 Les challenges du Pall Center : -Intégrer le bâtiment dans le paysage et l’environnement tant dans le respect de la nature que par l’absence de nuisance visuelle (absence d’enseigne lumineuse). - Développer la vente de textiles éthiques et solidaires avec la marque suisse Switcher, en partie labellisée Fairtrade et 100% traçable par respect-code.org -Développer le locavorisme c’est-à-dire encourager la consommation de produits locaux, régionaux et de saison par la formation du personnel et l’information de la clientèle .
  66. 66. I. BERNARD - Asbl d'Millen 48
  67. 67. I. BERNARD - Asbl d'Millen 49
  68. 68. I. BERNARD - Asbl d'Millen 50
  69. 69. I. BERNARD - Asbl d'Millen 51 En résumé, la démarche globale est simple : le Pall center veut transmettre une entreprise saine et durable aux générations qui suivent -en étant un acteur économique positif, mais dans la perspective de pérenniser les emplois existants, -En garantissant aux clients des commerces authentiques et innovants et - et en assurant l’avenir des générations futures qui veulent faire leur métier, ici.
  70. 70. 52 Construction de bâtiments peu énergivores I. BERNARD - Asbl d'Millen
  71. 71. échangeur géothermique activation thermique construction massive (puits canadien) de la dalle de la structure portante construction légère de l'enveloppe (bois) 53I. BERNARD - Asbl d'Millen
  72. 72. 54
  73. 73. Les particuliers suivent l’exemple : construction de maisons passives dans la commune 55I. BERNARD - Asbl d'Millen
  74. 74. Lotissement, villas 4 façades, réalisé dans les années 90 à Oberpallen Maisons jumelées à Beckerich Maisons accolées à Beckerich Maison à appartements (Oberpallen)56
  75. 75. 57 ClimEEC est un réseau professionnel qui réunit prestataires de services et entreprises artisanales dans tous les domaines au niveau interrégional I. BERNARD - Asbl d'Millen
  76. 76. Rénovation de la gare de Noerdange (2014) 58I. BERNARD - Asbl d'Millen
  77. 77. I. BERNARD - Asbl d'Millen 59 Musée et logement social dans l’ancienne gare de Noerdange
  78. 78. I. BERNARD - Asbl d'Millen 60
  79. 79. I. BERNARD - Asbl d'Millen 61 Aides à la population
  80. 80. I. BERNARD - Asbl d'Millen 62 3. Pilier social Ecole d’Oberpallen : bioconstruction (1996)
  81. 81. 63 Ecole de Noerdange : nouvelle construction peu énergivore
  82. 82. 64 Halle sportive
  83. 83. Un logiciel pour une bonne gestion du chauffage d’après l’occupation des locaux 65
  84. 84. Centre de relais : Structure d’accueil pour enfants scolarisés 66
  85. 85. 67I. BERNARD - Asbl d'Millen
  86. 86. I. BERNARD - Asbl d'Millen 68
  87. 87. I. BERNARD - Asbl d'Millen 69 Remercier la population
  88. 88. Un des secrets de toutes ces réalisations : la PARTICIPATION CITOYENNE par le biais des COMMISSIONS CONSULTATIVES I. BERNARD - Asbl d'Millen 70
  89. 89. I. BERNARD - Asbl d'Millen 71 27 novembre 2013 : Date de souscription de la Commune de Beckerich au Pacte climat
  90. 90. Économie: -Rentrées 2015: Eaux Minérales: +- 275 000 € -Vente chaleur: +- 400 000 € •Écologie: -consommation d’eau: consommation d’eau: 96 l/par p. par jour à Beckerich contre 140 l/par p./jour ailleurs au Luxembourg : plus de 30% d’économies ! -production d’énergie: 90% électricité basse tension, 30% de la chaleur mais 90% dans les 3 villages raccordés au réseau de chaleur -15 % des ménages ont investi dans le solaire •Social: -créations d’emplois dans le domaine de l’énergie: +-16 -étrangers inscrits pour les élections communales: 22,4% - Beckerich est devenue une des plus jeunes communes du GDL 72I. BERNARD - Asbl d'Millen
  91. 91. La sobriété énergétique réduit la consommation d'énergie des gens en modifiant leurs habitudes et leurs pratiques. L’efficacité énergétique modifie ou remplace les infrastructures utilisées pour vivre (bâtiments, véhicules, systèmes de chauffage, ...) Les énergies renouvelables = formes d‘énergies dont la consommation ne diminue pas la ressource à l'échelle humaine. 73 ENJEUX FUTURS I. BERNARD - Asbl d'Millen
  92. 92. Merci de votre attention www.beckerich.lu www.dmillen.lu I. BERNARD - Asbl d'Millen 74
  93. 93. Les communes wallonnes s’engagent pour le climat… Rénovénergie – 04/10/2016
  94. 94. Rénovenergie – 04/10/2016 2 La Convention des Maires Engagement à réduire de 40% les émissions de CO2 du territoire en 2030 7.000 signataires
  95. 95. Rénovenergie – 04/10/2016 3 La Convention des Maires En Wallonie: 63 communes signataires (dont 60 via POLLEC) 66 communes supplémentaires attendues d’ici début 2017 129 communes attendues en 2017 (50% des communes wallonnes)
  96. 96. Rénovenergie – 04/10/2016 4 Les communes au cœur de la transition Pourquoi? Gisements EnR et URE locaux Responsabilités des communes augmentent Energie = question sociétale majeure pour les citoyens élus locaux Energie = vecteur de développement économique Quel rôle pour les villes et communes dans la transition énergétique ? Mobiliser et coordonner la co-construction de Vision à long terme pour le territoire Stratégie moyen terme Se positionner en tant que LEADER exemplaire Soutenir la mise en œuvre de la stratégie
  97. 97. Rénovenergie – 04/10/2016 5 Elaborer un PAEDC
  98. 98. Rénovenergie – 04/10/2016 6 La Wallonie soutient les territoires 2012 – 2014 Le temps de l’expérimentation Réduction des émissions de CO2 de 20% en 2020
  99. 99. Rénovenergie – 04/10/2016 7 La Wallonie soutient les territoires 2015 – 2016: POLLEC 2 - Le mouvement prend de l’ampleur 6 coordinateurs supra-locaux 11 communes en candidature individuelle (PAED) 10 communes en candidature « financement alternatif » 113 communes participent 2016 – 2017 POLLEC 3: Généralisation Vers une intégration des Politiques Locales Energie Climat dans la politique de soutien aux investissements des communes wallonnes en matière d’énergie Réduction des émissions de CO2 de 40% en 2030 Intégration de l’adaptation aux changements climatiques
  100. 100. Rénovenergie – 04/10/2016 8 Qui peut participer? La campagne POLLEC 3 (2016 – 2017) Communes Structures supra- locales PAED Soutien aux communes pour PAED Soutien financier Boîte à outils++ Ateliers Accompagnement Pour faire quoi? Avec quel soutien? X Province Intercommunale GAL Parc Naturel
  101. 101. Rénovenergie – 04/10/2016 9 Soutien financier pour accompagnement externe Elaboration du PAEDC, 50% du coût plafonné à: 6.000 € (< 10.000 habitants) 9.000 € ( < 50.000 habitants) 15.000 € ( > 50.000 habitants) Adaptation d’un PAED pour la CdM, 40% du coût plafonné à: 2.000 € (< 10.000 habitants) 3.000 € ( < 50.000 habitants) 5.000 € ( > 50.000 habitants) Boîte à outils Ateliers d’information et d’échanges POLLEC 3 pour les communes
  102. 102. Rénovenergie – 04/10/2016 10 Soutien financier pour un service aux communes Elaboration des PAED des communes partenaires ou de PAED groupés, 50% du coût plafonné à un montant défini en fonction de nombre de communes partenaires n’ayant pas participé à POLLEC 2: 16.000 € ( < 50.000 habitants) 27.000 € ( > 50.000 habitants) Boîte à outils Accompagnement méthodologique et expertise Soutien à l’organisation d’ateliers d’échanges pour les communes partenaires POLLEC 3 pour les structures supra-locales
  103. 103. Rénovenergie – 04/10/2016 11 Exemple de résultat – budget par porteur de projet Porteur de projet Dépenses Subsides Fonds propres Fonds propres/an Citoyens 15 299 250 € 3 242 113 € 12 057 138 € 1 507 142 € Entreprises tertiaires et commerçants 4 217 050 € 632 558 € 3 584 493 € 448 062 € Entreprises industrielles 1 164 950 € 349 485 € 815 465 € 101 933 € Société de projet biométhanisation 1 610 000 € 322 000 € 1 288 000 € 161 000 € AC POLLEC 1 745 756 € 683 361 € 1 062 395 € 132 799 € Développeur éolien 8 400 000 € 2 520 000 € 5 880 000 € 735 000 € Société de logement 716 775 € 215 032 € 501 743 € 62 718 € GAL 239 760 € 197 784 € 41 976 € 5 247 € Coopérative citoyenne 4 200 000 € 1 260 000 € 2 940 000 € 367 500 € Total 37 593 541 € 9 422 332 € 28 171 209 € 3 521 401 € Commune de 10.000 habitants PAED 2012-2020 (réduction de 20% des émissions par rapport à 2006) 41% 11% 3% 4% 5% 22% 2% 1% 11% Citoyens Entreprises tertiaires et commerçants Entreprises industrielles Société de projet biométhanisation AC POLLEC Développeur éolien Société de logement GAL Coopérative citoyenne
  104. 104. Rénovenergie – 04/10/2016 12 Exemple de résultat – Budget par secteur Secteur Dépenses Subsides Rentrées/an Certificats verts Temps de retour simple Industrie 1 384 710 € 547 269 € 108 898 € - € 7,69 Logement 9 013 525 € 1 337 145 € 1 150 986 € - € 6,67 Patrimoine communal 1 005 336 € 365 861 € 122 096 € - € 5,24 Production renouvelable 21 553 500 € 6 289 500 € 1 328 051 € 1 481 643 € 5,43 Tertiaire 4 217 050 € 632 558 € 275 025 € - € 13,03 Transport 421 420 € 250 000 € 122 400 € - € 1,40 Total 37 595 541 € 9 422 332 € 3 107 455 € 1 481 643 € 6,14
  105. 105. Rénovenergie – 04/10/2016 13 Exemple de résultat – Budget de l’AC 6% 58% 13% 23% Logement Patrimoine communal Production renouvelable Transport
  106. 106. Rénovenergie – 04/10/2016 14 Les enjeux de la mise en œuvre des PAED Qualité des PAED et suivi Moyens humains au niveaux des communes pour assurer la mise en œuvre et le suivi Mobilisation et coordination des acteurs du territoire Financement des projets Concrétisation de projets phares Secteurs clés: logement & transport
  107. 107. Rénovenergie – 04/10/2016 Contact: Frédéric Praillet APERe Rue Royale, 35 – 1000 Bruxelles 0498/82.53.44 fpraillet@apere.org www.apere.org www.tepos.be Merci pour votre attention!
  108. 108. Plan d’Actions Energie Durable Ville de Mouscron Mardi 04 octobre 2016 « Mieux vaut penser le changement que changer le pansement » Francis BLANCHE
  109. 109. Création du COPIL en 2012 - Magali VIANE : Coordination transversalité, échéancier vers Collège TP - Nathalie BLANCKE : Cheffe Division Relations Usagers (Mobilité) - Jean DEMEULENAERE : architecte Société Logements - Christophe DENEVE : Eco-conseiller communal - Jean – Paul FOUREZ : Chef de Division Travaux - Christian VANHOUTTE : Chef de Division Technique - Ann CLOET : Echevine assurant lien politique vers Collège/Conseil - David LEROY : Coordination Agenda 21 - Patrick BINTEIN : Intercommunale IEG - Stéphane MOREL : Gestionnaire données chiffrées pour cadastre - Julien et Florence VANDENBROUCKE : CPAS ….. - Laurent HARDUIN : Syndicat d’initiatives (pour comités quartiers) - Denis BOUDERENGHIEN : Service Presse Communal - Paul ARNOULD, Gestionnaire Techniques spéciales - …
  110. 110. 1. Collecte des données Recherche et encodage des données de consommateurs d’énergies et émissions de CO² via les compétences du COPIL Bilan des actions en cours et réalisées à ce jour Lourdeurs administratives, surcharges de travail….DEADLINE : 1 an Appel à consultances extérieures Energie & Développement Local et Energie 2050 asbl
  111. 111. 2. Vision à long terme et stratégie générale Voir Plan sur site de la Convention des Maires - Présentation au Comité Directeur Ville de Mouscron : 19/11/2012 - Présentation du rapport au Collège et Commission du Conseil communal : janvier 2013 - Approbation du PAED par le Conseil fin janvier 2013, publié en février 2013 - Rapport d’activités et template adaptés en février 2015 - Rapport d’activités obligatoire (en cours) en février 2017
  112. 112. Bilan des émissions de C02 de Mouscron Objectif moins 21 % par rapport à 1990 ! 1990 2006 2012 2020 0 50000 100000 150000 200000 250000 300000 350000 400000 329.303,10 372.269,40 381.392,76 260.149,45 - 121.243,31 t
  113. 113. Impacts économiques et sociaux en 7 ans Plan d’actions sur l’ensemble du territoire communal Relance économique locale avec : 111.394.284 € d’investissements publics et privés Réductions des coûts de production pour les entreprises Amélioration du pouvoir d’achat de la population : entre 500 € et 3000 € d’économie pour 22 476 habitants 500 € en moyenne pour 4000 usagers réguliers du vélo 800 ménages équipés d’un véhicule électrique Stabilisation du prix du chauffage pour une grande partie de la population et des établissements publics Placement à du 6 % dans des investissements locaux Économies budgétaires pour la commune , les écoles, et autres établissements publics
  114. 114. Travaux citoyens / habitations 40.000.000 Travaux Pistes cyclables et stationnement 2.277.664 € Bus au gaz 489 000 € Travaux Bâtiments communaux 4 890 500 € L’éclairage public 2.400.000 € Travaux bâtiments du tertiaire (écoles, maisons de repos) 5.560.000 € La bio méthanisation agricole et agro-alimentaire 9.445.120 € L’éolien 15.675.000 € La cogénération 12.600.000 € Travaux dans les entreprises 18.600.000 € TOTAL 111.394.284 €
  115. 115. SECTEURS 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 Tous les citoyens / habitations La mobilité - Vélo La mobilité – Voiture électrique La mobilité - Bus au gaz naturel Tous les bâtiments communaux L’éclairage public Tous les bâtiments du tertiaire (écoles, maisons de repos ) La biométhanisation agricole et agro-alimentaire L’éolien La cogénération Dans les entreprises Achat d’électricité 100 % renouvelable
  116. 116. Réductions d’émissions de C02 par actions Tonnes de C02 % Tous les citoyens / habitations 20.048 17% La mobilité 403 0,33% Tous les bâtiments communaux 2.656 2,16% L’éclairage public 398 0,33% Tous les bâtiments du tertiaire (écoles, maisons de repos ) 6.085,3 5,02% La bio- méthanisation agricole et agro- alimentaire 4.080 3,37% L’éolien 11.343,6 9,36% La cogénération 28.474 23% Dans les entreprises 41.527,04 34% Achat d’électricité 100 % Verte 6.479,95 5,34% TOTAL 121.494,89 100,21
  117. 117. Energie & Développement Local Plan d’Actions en faveur de l’Energie Durable (PAED) Conclusions > rappel des impacts ! Economiques : 111.394.284 € d’investissement pour la seule commune de Mouscron Entreprises plus compétitives – réductions coût de production Economies budgétaires > commune , écoles, autres établissements publics Sociaux : Amélioration du pouvoir d’achats de 48 % de la population Développement de filières locales Environnementaux : Réductions de 121.243 tonnes de C02 – 21 % par rapport à 1990 ! Autofinancement du plan d’actions
  118. 118. 2014 – 2015 : Actions « Citoyens » Groupe de Travail Rénov’Actions, Campagne Engage, Concours PAED
  119. 119. www.renovactions.be Que vous proposent les partenaires de Rénov’Actions? - Des ateliers - Des conférences - Intervention dans des logements en ville (chantiers démonstratifs) - Un concours pour les mouscronnois en marge du projet
  120. 120. Travail sur base des fiches du guide pratique « Rénover pour consommer moins d’énergie » (SPW)
  121. 121. Conférences: Quoi? Conférence d’information générale dont l’objectif est de répondre aux questions des citoyens concernant la rénovation durable. Comment rénover ma maison? Comment isoler mon habitation? À quelles primes ou Eco/Reno-Pack ai-je droit? … Vers les communes de Mouscron, Comines, Estaimpuis et Tournai.
  122. 122. Logements à rénover: La ville de Mouscron a mis à disposition trois logements « témoins » à rénover S’y sont déroulées des journées et week-ends « portes ouvertes » afin de mettre en évidence la pertinence de différents travaux en situation réelle (via le Centre ELEA).
  123. 123. Action « CITOYENS » - Primes de 100 € à 1250 € - …
  124. 124. Action « CITOYENS » : ENGAGE - Vers Personnel communal - Vers Mouscronnois - Vers Ecoles - Vers les professionnels - ….
  125. 125. Action « CITOYENS » : ENGAGE - Vers Personnel communal - Vers Mouscronnois - Vers Ecoles - Vers les professionnels - ….
  126. 126. Action « CITOYENS » : ENGAGE - Vers Personnel communal - Vers Mouscronnois - Vers Ecoles - Vers les professionnels - ….
  127. 127. 2015-2016 : Action « Bâtiments » Création de la Cellule Energie (2015) - Cadastre des 86 biens comm. - Priorités budgétaires - Eco Team Energie Ecoles (Zéro Watt) - PV > 10 kWc : Smart Cities - Réflexions sur les CPE - ….
  128. 128. PV Hall Jacky Rousseau
  129. 129. PV Ecole CEE
  130. 130. 2015- 2016 Action CNG 2ème pompe de Wallonie (après Tournai) Achats pour flotte communale
  131. 131. Action « Entreprises » - Intercommunale IEG - « Smart Parc » (audits et suivis) - ….
  132. 132. Action «Investissements locaux » - PROJET PILOTE (Etude via POLLEC 2) Coopérative Mixte (Privée/Publique) de Tiers Investisseurs Photovoltaïque* pour les Entreprises et Citoyens Mouscronnois * Extension isolation, rénovation des bâtiments….
  133. 133. « Energie Mouscron » scrl - Réunions avec fondateurs, coopérateurs, bénéficiaires de PV - Rédaction des statuts - Passage devant Notaire estimé fin 2016 - …
  134. 134. « Energie Mouscron » scrl Principes de base : - 50 % du prix de l’installation 3 kWc (citoyens) - 10 % du prix de l’installation 10 kWc (entreprises) + leasing vers coopérative - achats groupés, garanties installations, avances primes Qualiwatt…. via la coopérative (citoyens) - Mécanisme des certificats verts (entreprises) - Partenariat avec coopératives existantes - Dividendes de 3 % à 6 % pour coopérateurs - ….
  135. 135. Plan d’Actions en faveur de l’Energie Durable (PAED) Où en sommes nous ???? Bilan Intermédiaire > rappel des impacts ! (sans compter les actions « entreprises ») • 111.394.284 € d’investissements (35 000 000 €) • - 121.243 tonnes de C02 à 2020 (30 000 tonnes) Il n’y a pas de petits gestes quand nous sommes 11 393 758 à les faire (30/09/2016)
  136. 136. Merci de votre attention ! Magali Viane Cheffe de Projet PAED Cellule Energie Ville de Mouscron 056/860.595 magali.viane@mouscron.be
  137. 137. 21 juin 2016 Catherine Massart, ir architecte Coralie Cauwerts, dr ir architecte UCL – Architecture et Climat www.renovermonecole.be Pas à pas vers une école durable AIE47 Tâches B & C | Guide wallon à la rénovation durable et énergétiquement poussée des écoles
  138. 138. Plan Contexte du projet de recherche Contexte des écoles en Wallonie Notre approche Le site
  139. 139. IEA TASK 47: Solar Renovation of Non-Residential Buildings Vision holistique 4 chapitres • Confort et qualité de vie • Efficacité énergétique et systèmes • Réduction de la consommation de ressources • Réduction de la production de déchets http://energie.wallonie.be/fr/guide-de-la-renovation-soutenable-des- batiments-scolaires.html?IDD=101501&IDC=8661 Contexte (IEA 47)
  140. 140. Contexte (IEA 47) Volet national – Analyse du contexte wallon – Recherche de stratégies pertinentes, de moyens d’actions suivant différentes thématiques – Production d’un guide à destination des maîtres d’ouvrage et des concepteurs Fin : 31 mai 2016
  141. 141. Contexte des écoles wallonnes Les écoles: • Taux d’occupation (temporel) faible 8h – 16h, 4,5 jours/semaine, moins de 38 semaines /an… 15-20% • Taux d’occupation (spatial) élevé 20-25 élèves par classes (2.3-3.6m² par élève ><12-15 m² par travailleur dans un bureau) • Occupants multiples Enfants de 2,5 à 20 ans, enseignants, parents, personnel… • Diversité des espaces classes – réfectoire –ateliers techniques – salle de sport – bibliothèque - cours de récréations… • Lieu d’apprentissage Fonction clé pour l’avenir de nos sociétés – public très large – fonction sociale
  142. 142. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Contexte construit: le parc de bâtiments existants – Pas de cadastre, pas d’information – Bâtiments très variés • Contexte organisationnel: – 3 réseaux – Echelles très variées – Modes de gestion variés – Difficultés financières
  143. 143. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Contexte construit: le parc de bâtiments existants – Pas de cadastre, pas d’information – Bâtiments très variés • Contexte organisationnel: – 3 réseaux d’enseignement – Echelles très variées – Modes de gestion variés – Difficultés financières
  144. 144. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Au niveau environnemental – Peu de bâtiments énergétiquement performants
  145. 145. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Au niveau du « bien-être » – Qualité de l’air: très souvent mauvaise! – Confort thermique, acoustique, visuel… très variable
  146. 146. Contexte des écoles wallonnes 10
  147. 147. Notre approche Des objectifs ambitieux: • Au niveau des enjeux du développement durable Augmenter nos chances de survie sur cette planète • Au niveau du bien-être des occupants Améliorer la santé, le bien-être et la performance des élèves et des enseignants
  148. 148. Notre approche Un outil adapté au contexte Considérer les particularités des écoles • Difficultés financières • Difficultés organisationnelles
  149. 149. Notre approche 13 Déclencheurs multiples: • Subside UREBA exceptionnel • Visite de la prévention sécurité incendie • Membre de l’association des parents compétent et motivé • Panne de chaudière • Augmentation de la population de l’école • … Ressources temps Idéalement Une école durable
  150. 150. Notre approche 14 Ressources temps Idéalement En réalité Ressources Une école durable
  151. 151. Notre approche Développer un contenu qui aide le décideur ou le concepteur – A atteindre son objectif partiel – A intégrer les autres enjeux (autres objectifs, travaux futurs…) objectif global Un site internet - liens multiples - diffusion facile
  152. 152. Le site Du contenu - spécifique aux écoles - avec différents niveaux de lecture, des images, des exemples, des schémas, des calculs…
  153. 153. Le site Du contenu - les résultats de simulations dynamiques sur un exemple
  154. 154. Le site Des outils à télécharger – Evaluation des économies de chauffage (sur base des formules PEB, en intégrant l’intermittence de l’occupation, avec beaucoup d’options pré-encodées pour une utilisation simple) • Isolation de toiture • Isolation de façade • Amélioration des fenêtres • Installation d’une VMC double flux avec récupération de chaleur Idée de l’économie annuelle en kWh, en kg de CO2, en €
  155. 155. Le site Des outils à télécharger • Au niveau de la partie éclairage: outil d’audit des salles de classe avec recommandations et calcul simple de rentabilité • calcul du coefficient de réflexion sur base du coloris (éclairage naturel – peinture des locaux)
  156. 156. Le site Des liens: • vers énergie+ • vers d’autres sites • Entre les différentes thématiques sur le site
  157. 157. Le site Deux types d’accès:
  158. 158. Le site
  159. 159. Merci à la DGO4 pour leur soutien et leur relecture Merci pour votre attention www.renovermonecole.be Catherine Massart, ir architecte Coralie Cauwerts, dr ir architecte UCL – Architecture et Climat
  160. 160. Rénovénergie Matinée du 04 octobre 2016 Société Wallonne du Logement
  161. 161. Société Wallonne du Logement Situation du Logement Public en Région Wallonne • 64 SLSP sur des territoires :Urbains/Ruraux/Semi- urbaines/Semi-rurales
  162. 162. Société Wallonne du Logement Situation du Logement Public en Région Wallonne +/- 100.000 logements + 35.000 familles en attente d’un logement Vieillissement de la population bénéficiant d’un logement >< population jeune en attente 200 millions € de marchés (travaux et services)
  163. 163. Société Wallonne du Logement • Activités Immobilières et sociales des SLSP Situation du Logement Public en Région Wallonne • Logements sociaux • Logements revenus moyens • Résidences services sociales • Logements destinés à la vente • Programme de vente • Accompagnement des ménages • ….
  164. 164. Société Wallonne du Logement Les investissements majeurs dans le Logement Public en Région Wallonne PEI = 35.000 PIVERT: 12.000 Fonds propres ANCRAGE: +/-500 Quartiers en transition PPP
  165. 165. Société Wallonne du Logement PEI Programme Exceptionnel d’Investissement 2004-2009 de 1 Milliard : • Salubrité et Sécurité • Rénovation énergétique Stade d’avancement Programmés Rénovés En cours Non réalisés PEI 2004-2008 36.306 32.404 3.272 630 Complément. 2008-2009 29.399 23.819 3.206 2.374 Quartier en transition 9 - 9 - TOTAL 65.714 56.223 6.487 3.004 TOTAL % 100% 85% 10% 5%
  166. 166. Société Wallonne du Logement Programme d’Investissement 2011-2013 de 400 Millions : • Rénovation énergétique (Min 60%) • Salubrité – sécurité PIVERT 1: 100 Millions: 3.707 logements PIVERT 2 : 300 Millions: 8.512 logements PIVERT
  167. 167. Société Wallonne du Logement FINANCEMENT DU PIVERT 1 et 2 SWL GW Plan Marshall 2.vert Partenaires Financiers 100% annuité PRETS SLSP 25% annuité 100% Avances Garantie Subvention annuelle
  168. 168. Société Wallonne du Logement OBJECTIFS • La cible : 90kWh/m²/an Soit l’équivalent de : • 9 litres de mazout / 9 m³ de gaz Cette consommation inclut: • Chauffage annuel • Production d’eau chaude pour 4 habitants Coût estimé pour l’usager: 850 euros/an/logement, soit +/-70 euros/mois PIVERT
  169. 169. Société Wallonne du Logement Mise à niveau du logement pour 20 ans Objectif de performance plus élevé que pour le privé (BEI et CEB) Maximum de 60.000 euros / logement (pertinence de l’investissement – notion de cycle de vie) Min de 60% pour l’énergie Max de 40% pour la salubrité/sécurité PIVERT OBJECTIFS
  170. 170. Société Wallonne du Logement • Méthode Relevé des consommations effectives des locataires Analyse des données techniques via le cadastre du logement Réalisation d’un Audit PAE – 2 pour confirmer et orienter les travaux Certification PEB en fin de processus Accompagnement du locataire dans le processus PIVERT
  171. 171. Société Wallonne du Logement PIVERT EXPLIQUER !!!!
  172. 172. Société Wallonne du Logement PIVERT
  173. 173. Société Wallonne du Logement PIVERT
  174. 174. Société Wallonne du Logement Sur terrain PIVERT
  175. 175. Société Wallonne du Logement
  176. 176. Société Wallonne du Logement
  177. 177. Société Wallonne du Logement
  178. 178. Société Wallonne du Logement
  179. 179. Société Wallonne du Logement
  180. 180. Société Wallonne du Logement
  181. 181. Société Wallonne du Logement
  182. 182. Société Wallonne du Logement
  183. 183. Société Wallonne du Logement Futur OUTIL / METHODE • Les outils publics FINANCEMENT • Les moyens financiers TYPE D’INTERVENTION • Rénovation/Construction/,,,,
  184. 184. Société Wallonne du Logement Vade-mecum Bâtiment Durable 1 2 3 O Etudes ProjetAnalyse Eval. CADASTRE 3 L.T.F. CCT-SWL 2016/ CCT-B CSC – AUTEUR DE PROJET
  185. 185. Société Wallonne du Logement CCT-SWL 2016 CS – Auteur de Projet CCT Performentiel L.T.F VDM BD Bordereaux de Prix Certification PEB Audit PAE Clauses sociales Cadastre BIM
  186. 186. Société Wallonne du Logement Tout est dans tout: multidisciplinaire CLAUSES SOCIALES VADEMECUM BD GESTION DES DECHETS CS - AUTEUR DE PROJET CCT VDM INCENDIE
  187. 187. Société Wallonne du Logement Les Outils: un enjeu pour le secteur • Minimiser les risques lors de la création/rénovation/gestion de logements • Duplication des opérations pilotes en intégrant les spécificités de chaque projet • Permettre la préfabrication à grande échelle • Outil de reporting envers les financiers (BEI, CEB, Région, …) • Analyse du cycle de vie du logement: construire pour 100 ans ??
  188. 188. Gestion des interactions
  189. 189. Réponse Energétique/Confort
  190. 190. Société Wallonne du Logement Les moyens financiers • Les PPP (Partenariats Public Privé) • Les Tiers investisseurs (notion de propriété) • Le loyer chaud (récupérer une partie de l’investissement via l’économie des charges) • Le CLP (Community Land Trust) • L’auto-construction • …… LES MOYENS FINANCIERS
  191. 191. Société Wallonne du Logement Les moyens financiers • Les logements ossature bois (CLT, feuillus,..) • Les logements containers, • Les logements modulaires, ….. • Tout cela doit répondre à deux questions essentielles: • la gestion • La charge financière pour le locataire TYPES DE CONSTRUCTIONS
  192. 192. Société Wallonne du Logement
  193. 193. Société Wallonne du Logement
  194. 194. Société Wallonne du Logement
  195. 195. Société Wallonne du Logement FIN Merci à toutes et tous pour votre attention Société Wallonne du Logement – Dir. de la Planification et Coordination - Benoît WELTER

×