SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  60
Télécharger pour lire hors ligne
Patrimoine et transmission,
s'organiser et anticiper pour
préparer l'Avenir
Soirée Transmission-Reprise
Rennes, le 17 juin 2014
Les soirées de la Transmission 2014
Une action en partenariat avec :
Chambre Nationale des
Conseils Experts Financiers
2
Maître Armelle COTTEBRUNE
Avocate associée au sein du Cabinet CHEVALIER MERLY &
ASSOCIES
2, rue du Calvaire
35 510 CESSON SEVIGNE
Tél : 02.99.83.83.11
Courriel : armelle.cottebrune@avocatscma.fr
Présentation des intervenants
Pour l’Ordre des Avocats de Rennes
3
Monsieur Olivier LECLAIR
Gérant
LECLAIR PERSPECTIVES
7, Rue docteur Paul Macé
44100 NANTES
Tél. : 06.01.79.74.66
contact@leclairperspectives.fr
Présentation des intervenants
Pour le réseau SYNEXTRANS
4
Monsieur Charles-Henry BOUCHER
Président-Associé
Diplôme d’Etudes Comptables et Financières
Conseil en Investissement Financier Agréé
HORTUS Patrimoine & Associés
2 bis, rue Descartes
35000 RENNES
Tél. : 02.99.01.01.01
charles-henry.boucher@hortuspatrimoine.com
Présentation des intervenants
Pour l’ANACOFI
5
INTRODUCTION : ORGANISER LA SOCIÉTÉ POUR SA TRANSMISSION
1. LES ENJEUX DE L’ORGANISATION DE LA CESSION
1.1 Intervenir en amont sur la réflexion patrimoniale
1.2 Prendre conscience du poids de la fiscalité
2. L’ORGANISATION DE LA CESSION :
FACTEUR D’OPTIMISATION DES REVENUS POST-CESSION
2.1 Abattement pour durée de détention en cas de départ à la retraite et pour
durée de détention applicable en 2014
2.2 Comment anticiper la cession : La donation avant cession
2.3 Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession
2.4 Transmission à titre gratuit: le pacte Dutreil
2.5 Comment anticiper la cession? Les enveloppes fiscales
3. GESTION DES AVOIRS APRÈS LA CESSION
3.1 Point sur la fiscalité de l’épargne
3.2 Les actifs financiers
3.3 Les actifs immobiliers
SOMMAIRE
6
7
INTRODUCTION :
Organiser la société pour favoriser
sa transmission
8
Les « lois » de l’attractivité en matière de cession.
Comment résumer l’attractivité ?
Ensemble des capacités et potentiels possédés par
une société permettant à un éventuel acquéreur de
considérer que cette entité représente une possible
opportunité.
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
9
Cession rime souvent avec séduction, la
société cédée, au travers de son dirigeant,
doit savoir mettre en avant ses atouts.
Tentons ensemble d’identifier les facteurs qui
participent à l’attractivité (sans que ceux-ci ne
soient toutefois exhaustifs)
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
10
1/ Les critères humains
La posture du cédant :
-Un repreneur est d’abord attentif à s’adresser à un cédant
ayant l’intention réelle de vendre,
-Le cédant doit être capable de présenter son affaire avec
précision et enthousiasme (anticipation de la démarche).
-La transparence : le repreneur a besoin de se rassurer, il
vous faut privilégier la communication.
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
11
1/ Les critères humains
La situation du cédant :
-Un cédant bien impliqué dans son entreprise mais non
indispensable (pour l’acquéreur son interrogation : puis-je me
substituer au dirigeant en place ?),
-Avoir mis en œuvre des moyens permettant à la structure de
fonctionner selon une certaine autonomie (délégation,
implication de salariés ou de cadres clés…).
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
12
2/ Les critères juridiques
-Privilégier la simplicité (éviter les cascades de sociétés avec
des refacturations multiples et ce pour faciliter la lecture des
comptes),
-Des contrats cohérents :
•Les contrats de travail (respect des clauses, de durée du
temps de travail, non-concurrence…);
•Les contrats fournisseurs (intuitu personae ou non),
•Les contrats « bancaires » (contrat de prêt, les cautions
personnelles,
•Le bail commercial portant sur vos locaux (date de
renouvellement, conditions);
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
13
2/ Les critères juridiques
Le respect de la règlementation :
•la qualification,
•la certification,
•l’hygiène,
•la sécurité,
•L’information client,
•La traçabilité
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
14
3/ Les critères financiers
- Sur les aspects comptables, rendre le plus lisible possible le résultat réel,
(éviter les retraitements à réaliser sursalaires, sur-frais, surévaluation de
stocks, sous-estimation d'actifs ...)
- Pouvoir fournir des réponses claires sur la structure de coûts, activité par
activité, ou produit par produit.
- Démontrez que vous avez continué à investir régulièrement dans votre
outil de travail (= compétitivité),
- Cultivez votre « indépendance » clients, ventilation homogène, existence
de contrat (continuité dans la relation) – Panel de fournisseurs élargi.
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
15
3/ Les critères financiers
- Un Chiffre d’affaire récurrent, (une approche sécurisée sur le
carnet de commandes),
-Une rentabilité d’exploitation cohérente / normes du secteur,
-Un avantage : avoir pu dissocier l’immobilier de l’exploitation,
-L’idéal : bon niveau de fonds propres, faiblesse de
l’endettement, trésorerie positive,
-Un atout : une trésorerie distribuable au jour de la cession,
-Une nécessité = la capacité bénéficiaire de l’entreprise qui
va influer sur la capacité d’emprunt de l’acquéreur.
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
16
Quelques constats en terme de
valorisation
(attractivité ou non de la cible) Etude Synextrans:
 2 x les fonds propres (ou capitaux propres
(éventuellement réévalués) + goodwill estimé à 3 ou 4
fois le résultat net courant retraité après impôt )
 6 x le résultat net moyen retraité
 3 x l’EBE (ou 4 années de Résultat d’exploitation)
 4 x la CAF
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
17
I. Les enjeux de l’organisation de la
cession
18
Pourquoi anticiper la cession ?
 Intervenir en amont sur la réflexion patrimoniale
Une réflexion patrimoniale globale est essentielle avant
tout projet de cession d’entreprise pour plusieurs raisons
 Le cédant doit s’interroger
 sur ses objectifs patrimoniaux
 ses choix de vie suite à la cession : préparer la transmission, réinvestir dans un nouvel outil
professionnel, générer des revenus, protéger sa famille …
 Les objectifs du vendeur doivent s’accorder avec le projet d’acquisition de
l’acheteur
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
19
Pourquoi anticiper la cession ?
 Prendre conscience du poids de la fiscalité
Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.
Un peu d’ histoire…
 Loi de finances pour 2013 a mis en place 2 régimes :
- régime de droit commun : taxation à un taux de 24 % en 2012. A compter de 2013 : taxation au
barème progressif de l’IR après application d’un abattement (20 % entre 2 et 4 ans ; 30 % entre 4 et
6 ans ; 40 % plus de 6 ans)
- régime des « pigeons » = maintien ancien régime. Taxation au taux forfaitaire de 19 %.
 Loi de finances 2014 :
Généralisation du principe de la taxation au barème progressif de l’IR aux plus-values réalisées à
compter de 2013 (sauf régimes de faveur dont la suppression s’applique à compter de 2014), après
application éventuel d’un abattement. Application rétroactive de la loi.
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
20
Pourquoi anticiper la cession ?
 Prendre conscience du poids de la fiscalité
Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.
 Fiscalité sur les plus-values de cession de droits sociaux réalisées à
compter du 1er janvier 2013
Base imposable : Prix de cession – prix de revient
Barème de l’impôt sur le revenu + 15,5% de prélèvements sociaux
Abattement de droit commun pour durée de détention :
50% pour les titres détenus depuis au moins 2 ans et moins de 8 ans
65% pour les titres détenus depuis au moins 8 ans
(en lieu et place de 20 % entre 2 et 4 ans, 30 % entre 4 ans et 6 ans et 40 % après 6 ans)
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
21
Pourquoi anticiper la cession ?
 Prendre conscience du poids de la fiscalité
Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.
 Fiscalité sur les plus-values de cession de droits sociaux réalisées à
compter du 1er janvier 2013
Dispositifs dérogatoires :
 Abattement proportionnel à taux majorés :
50 % entre 1 et 4 ans – 65 % entre 4 ans et 8 ans – 85 % après 8 ans
Conditions à respecter :
- PME communautaire
- Création depuis – de 10 ans
- Attribution aux souscripteurs des seuls droits résultant de la qualité d’associé
- Assujettissement à l’impôt sur les bénéfices (ou impôt équivalent)
- Siège social dans un Etat de l’espace économique européen
- Exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole, à l’exception de la
gestion de son patrimoine mobilier ou immobilier
 Application également aux cessions au sein d’un groupe familial sous certaines
conditions
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
22
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
23
Pourquoi anticiper la cession ?
 Prendre conscience du poids de la fiscalité
 Départ à la retraite :
Abattement fixe de 500.000 Euros puis application de l’abattement
proportionnel majoré.
Conditions à respecter :
- PME remplissant certaines conditions
- Remplir depuis au moins 5 ans les conditions requises pour être exonéré d’ISF
- Détention depuis au moins 5 ans d’au moins 25 % des droits de vote ou des droits financiers
(directement/personne interposée/groupe familial)
- Cessation de toute fonction dans la société et activation des droits à la retraite dans les 2 années suivant
ou précédant la cession.
- Cession portant sur l’intégralité des titres ou droits (ou si détention de + de 50 %, sur + de 50 %)
ATTENTION – L’abattement n’est pas applicable pour l’assiette de calcul des prélèvements sociaux.
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
24
Pourquoi anticiper la cession ?
 Prendre conscience du poids de la fiscalité
Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.
 Fiscalité sur les plus-values de cession de droits sociaux réalisées à
compter du 1er janvier 2013
Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus de 3% ou 4 %
Fraction du RFR : Taux d’imposition
Personne seule Imposition commune
Entre 250.001 € et 500.000 € 3 % 0 %
Entre 501.000 € et 1.000.000 € 4 % 3%
Supérieure à 1.000.000 € 4 % 4 %
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
25
Pourquoi anticiper la cession ?
 Prendre conscience du poids de la fiscalité
Une cession non préparée peut être
largement confiscatoire.
Produit
net de la
cession

1 M€
Produit
net de la
cession

484 K€
Impôts
PV 
64,5%
Exemple : Société reprise il y a moins de deux ans un capital de 200.000 € cédée en 2014 pour 1 M€.
Hypothèse du cédant :
TMI IRPP = 45 %
Contribution sur hauts revenus = 4%
Prélèvements sociaux = 15,5%
Soit 64,5% d’imposition (516,000 €).
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
26
1.Les enjeux de l’organisation de la cession
Absence
d'abattement
Taux majoré
taux majoré
et départ
retraite
Prix de cession 1 000 000 € 1 000 000 € 1 000 000 € 1 000 000 € 1 000 000 €
Prix d'acquisition 200 000 € 200 000 € 200 000 € 200 000 € 200 000 €
Plus-value brute 800 000 € 800 000 € 800 000 € 800 000 € 300 000 €
Abattement / durée de détention < 2 ans > 2 ans < 8 ans > 8 ans > 8 ans > 8 ans
Abattement 0% 50% 65% 85% 85%
PV après abattement 800 000 € 400 000 € 280 000 € 120 000 € 45 000 €
taxation IRPP + PS IRPP + PS IRPP + PS IRPP + PS IRPP + PS
taux maximum 64,50% 64,50% 64,50% 64,50% 64,50%
Montant de l'impôt (*) 516 000 € 258 000 € 180 600 € 77 400 € 29 025 €
reste net 484 000 € 742 000 € 819 400 € 922 600 € 970 975 €
% de taxation 51,60% 25,80% 18,06% 7,74% 2,90%
* (hors impact CSG déductible de 5,1%)
Régime normal
27
II. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
28
❶ La donation avant la cession
Deux motivations cumulatives :
• Initier et encadrer la transmission,
• Diminuer l’impôt sur les plus-values.
« Echanger » l’impôt sur les plus-values
contre des droits de mutation
(qui auraient été payés dans tous les cas au jour de la succession, sur la base d’un tarif plus élevé).
Le taux d’imposition des donations reste inférieur au taux d’imposition des plus-values et
également au taux d’imposition des successions d’où l’intérêt d’anticiper la transmission
de son patrimoine.
Comment anticiper la cession ?
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
29
Comment anticiper la cession ?
❶ La donation avant la cession
Loi de finances rectificative pour 2012 prévoyait d’encadrer ce schéma
d’optimisation fiscale de donation-cession mais cette mesure a été censurée par
le conseil constitutionnel.
ATTENTION A L’ABUS DE DROIT
Ce type de schéma peut toutefois être sanctionné si certaines précautions ne
sont pas prises :
 Chronologie de l’opération : la vente ne doit pas être définitive au jour de
l’opération
 Le défaut d’intention libérale : réappropriation par les donateurs du produit
de la vente
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
30
Comment anticiper la cession ?
❶ La donation avant la cession
 Réduction de droits (art 790 CGI):
Les donations en pleine propriété bénéficient d’une réduction de droits de 50 % si le
donateur a moins de 70 ans ( supprimée LFR 2011) maintenue en cas de donation de
pleine propriété avec engagement collectif de conservation de titres.
 Paiement différé et fractionné des droits : (si donation portant sur au – 5 %
du capital d’une société non cotée)
- Différé pendant 5 ans
- Fractionnement sur 10 ans moyennant le taux d’intérêt légal réduit des 2/3 si donation
supérieure à 10 % du capital social ou portant sur plus du 1/3 du capital
Pour 2014, taux d’intérêt légal : 0,04 %. Pour 2014, le trésor public propose un crédit gratuit, le taux étant de 0.
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
31
La donation avant la cession ?
Une cession préparée : donation préalable de la nue-propriété
Produit net de la
cession

1 M€ Produit net de la
cession

729 K€
Coût donation  1,3%
Plus-value sur l’usufruit
 64,5 %
Exemple : Société reprise en 2012 avec un capital de 200.000 € cédée en 2014 pour 1 M€.
Bien commun des époux. Donation aux deux enfants avec réserve d’usufruit.
Ages des donateurs : 54 ans pour M., 53 pour Mme.
Hypothèse du cédant :
TMI IRPP = 45 %
Contribution sur hauts revenus = 4%
Prélèvements sociaux = 15,5%
Soit 64,5% d’imposition.
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
32
La donation avant la cession ?
Les précautions !
•Attention à l’aveuglement fiscal !
•Privilégier les donations-partages !
•Prévoir une convention de démembrement !
•L’opportunité de la société civile en présence d’enfants mineurs !
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
33
Comment anticiper la cession ?
 Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession
Deux motivations cumulatives :
• La volonté de réinvestir le produit de la cession dans un outil
professionnel,
• Reporter le paiement de l’impôt sur les plus-values.
L’apport permet de récupérer des liquidités sans fiscalité, le dirigeant étant
toujours en report d’imposition jusqu’à ce qu’il vienne à céder les titres de la
holding ou les titres apportés dans les 3 ans sans réinvestissement dans un
délai de 2 ans.
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
34
Comment anticiper la cession ?
 Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession
ATTENTION – La loi de finances rectificative pour 2013 a modifié le régime pour
les apports réalisés à compter du 14 novembre 2012.
Désormais, le report d’imposition peut être remis en cause en cas de cession
des titres apportés dans le délai de 3 ans à compter de l’apport.
Le report n’est pas remis en cause si la société bénéficiaire de l’apport prend
l’engagement de réinvestir au moins 50% du produit de cession dans un délai
de 2 ans dans le financement d’une activité commerciale, industrielle,
artisanale, libérale, agricole ou financière.
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
35
 Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession
Les précautions !
•Abus de droit !
•Privilégier une structure souple !
•Attention à l’aveuglement fiscal !
•Attention à bien appréhender le fonctionnement de la structure à l’IS !
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
36
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
 Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession
Société cible
1M€
M/Mme
Cession non préparée Apport - Cession Apport – Cession - Donation
M/Mme
M/Mme en US
2 enfants en NP
Société cible
1 M€
Holding
Prix acq. : 1 M€
Holding
Prix acq. : 1 M€
Apport
Donation avec
réserve d’US
Société cible
1 M€
100%
100%
Plus-value de cession : 1 M€
Impôts PV (64,5%) : 516 K€
Capital net disponible :
484,000 € Plus-value de cession : 0 €
Impôts PV : 0 €
Coût succession = 62,776 €
Capital net disponible dans le
holding : 937,224 €
Après coût de la succession
Sous condition du respect du
réinvestissement
Plus-value de cession : 0 €
(réinvestissement)
Impôts PV : 0 €
Coût donation  12,776 € avec
engagement colectif absence
de droits.
Capital net disponible dans le
holding : 987.224 €
Après impôts sur distribution / coût de la
donation
PV totale en report d’imposition
automatique
PV sur US en sursis d’imposition
37
Transmission à titre gratuit
 Le pacte Dutreil
• Mesure en faveur de la pérennité des PME lors de leur transmission
• Objectif : -75 % sur la base imposable aux droits de donation ou de
succession
Champ d’application :
 Sociétés opérationnelles, holdings animatrices, sociétés interposées dans la limite de 2 niveaux
 La transmission à titre gratuit peut porter sur la pleine propriété (cumulable avec une réduction de droits
de donation si le donateur – 70 ans), l’usufruit ou la nue-propriété
Si donation de la nue-propriété, limitation des droits de vote de l’usufruitier aux seules décisions concernant
l’affectation des résultats
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
38
 Le pacte Dutreil
Engagt Coll
Signature
de l’E.C
Décès ou
donation
Prise EI Début de l’EI
Fin de l’EI
2 ans 4 ans 6 ans1 an
Fonction de direction pendant EC + 3 ans après
transmission
Conservation des titres pendant 5 ans
(1 an solde EC + 4 ans EI)
0
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
39
Comment anticiper la cession ?
 Prendre date sur des enveloppes fiscales attrayantes (PEA,
contrats de capitalisation, assurance-vie)
Jouer très tôt sur la fiscalité dégressive de ces contrats.
Pour loger le produit de la cession et tirer des revenus après la cession dans des
conditions avantageuses, l’assurance vie et le contrat de capitalisation sont des
solutions à envisager.
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
40
Comment anticiper la cession ?
Répartition du prix de cession Opération à mettre en œuvre avant la
cession
Modalités de la taxation de l’impôt
de plus-value
Taux
d’imposition
applicable au
jour de la
cession
Volonté de disposer d’une totale
liberté de gestion, de disposition et de
consommation
Aucune Imposition sur la totalité de la plus-
value latente
Barème IRPP
+ PS 15,5%
Volonté de ré-investir dans un nouvel
outil professionnel
Apport à une nouvelle société holding
(soumise à l’IS) préalablement à la cession
Report d’imposition automatique
(la plus-value latente ne sera taxée
qu’au moment de la cession de la
participation dans ladite société
holding)
0 %
Volonté de disposer des revenus et
d’une simple liberté de gestion (et,
sous certaines conditions, de
disposition) sans pouvoir consommer
Donation de la nue-propriété de la
participation préalablement à la cession
En l’état actuel de la législation, la
donation de la nue-propriété des titres
gomme la plus-value afférente à
cette nue-propriété en l’absence
d’abus
Barème IRPP
+ PS 15,5%
sur le seul
usufruit
Le « surplus » : partie du prix de
cession non utile et destiné aux
enfants
Donation de la pleine propriété de la
participation préalablement à la cession
En l’état actuel de la législation, la
donation de la pleine propriété des
titres gomme la totalité de la plus-
value latente en cas de cession en
l’absence d’abus
0 %
Transmission son entreprise dans un
cadre fiscal avantageux
Conclusion d’un Pacte Dutreil - 75% sur la
base
imposable
2. L’organisation de la cession : facteur
d’optimisation des revenus post-cession
41
III. Gestion des avoirs après la
cession
42
Après la cession
Evolution de l’imposition après la cession :
• ISF
– Valorisation de l’outil professionnel qui entre en base imposable à l’ISF
Exemple :
3. Gestion des avoirs après la cession
43
Pourquoi faut-il jouer la diversification ?
• Les objectifs du cédant sont de 3 ordres et évolutifs dans le temps :
– Générer des revenus de substitution
– Diminuer l’ISF
– Protéger la famille
– Organisation et/ou suivi de la transmission patrimoniale
• Trouver l’alliance « optimale » entre diverses solutions pour répondre à
ses objectifs.
3. Gestion des avoirs après la cession
44
 Fiscalité des placements
3. Gestion des avoirs après la cession
3.1 Point sur la fiscalité de l’épargne
45
3. Gestion des avoirs après la cession
46
3. Gestion des avoirs après la cession
3.2 Actifs financiers
Nécessité d’abriter la gestion des capitaux
• Les différentes enveloppes fiscales :
1. PEA / PEA-PME
47
3. Gestion des avoirs après la cession
Nécessité d’abriter la gestion des capitaux
• Les différentes enveloppes fiscales :
2. Assurance Vie & Contrat de capitalisation
48
Choix de l’option fiscale
3. Gestion des avoirs après la cession
49
3. Gestion des avoirs après la cession
COMPTE TITRES VS ASSURANCE
50
3. Gestion des avoirs après la cession
Illustration de la fiscalité applicable
• Hypothèses
51
3. Gestion des avoirs après la cession
Stratégie de capitalisation sans besoin de revenus complémentaires❶
52
3. Gestion des avoirs après la cession
COMPTE TITRES ASSURANCE VIE
Année valorisation Coupon I+PS* Coupon Net Retrait Base taxable T I+PS I+PS Retrait net Tx I
1 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 154 € 45,50% 70 € 3 930 € 1,75%
2 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 302 € 45,50% 137 € 3 863 € 3,44%
3 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 444 € 45,50% 202 € 3 798 € 5,05%
4 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 581 € 45,50% 264 € 3 736 € 6,61%
5 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 712 € 30,50% 217 € 3 783 € 5,43%
6 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 839 € 30,50% 256 € 3 744 € 6,40%
7 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 960 € 30,50% 293 € 3 707 € 7,32%
8 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 077 € 30,50% 328 € 3 672 € 8,21%
9 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 190 € 23,00% 274 € 3 726 € 6,84%
10 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 298 € 23,00% 299 € 3 701 € 7,46%
11 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 402 € 23,00% 322 € 3 678 € 8,06%
12 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 502 € 23,00% 345 € 3 655 € 8,64%
48 000 € 21 108 € 26 892 € 48 000 € 3 008 € 44 992 € 6,27%
* y compris CGS déductible
option IR
Stratégie de capitalisation avec besoin de revenus complémentaires
53
3. Gestion des avoirs après la cession
Spécificités :
• Contrat de capitalisation
- doctrine fiscale en matière d’ISF
54
3. Gestion des avoirs après la cession
• Contrat d’assurance vie
- Fiscalité en cas de décès
55
3. Gestion des avoirs après la cession
3.3 Actifs immobiliers
Les revenus fonciers❶
- Si résultat global +  Report directement dans la déclaration
2042 = TMI
- Si résultat global -  Effectuer les calculs de répartition du
déficit
• Fraction du déficit due aux intérêts d’emprunt et/ou > à 10.700 €
 Imputation sur les revenus fonciers des 10 années suivantes.
 Report dans la déclaration 2042
• Fraction du déficit non générée par des intérêts d’emprunt et < à 10.700 €
 Imputation sur le revenu global
 Report dans la déclaration 2042
56
3. Gestion des avoirs après la cession
3.3 Actifs immobiliers
La location meublée
Définition : La location meublée est celle dont la présence de meubles
et d’objets mobiliers dans les locaux loués est telle que le locataire peut
entrer dans les lieux loués et commencer à y vivre avec ses seuls effets
personnels.
La location meublée est une activité
commerciale par nature (Pas de SCI)
57
3. Gestion des avoirs après la cession
La location meublée
• Période d’acquisition
58
3. Gestion des avoirs après la cession
La location meublée
• Période de perception des revenus
59
Conclusion
• Les objectifs du cédant sont de 3 ordres et évolutifs dans le temps :
– Générer des revenus de substitution
– Diminuer l’ISF
– Protéger la famille
– Organisation et/ou suivi de la transmission patrimoniale
• Trouver l’alliance « optimale » entre diverses solutions pour répondre à
ses objectifs.
3. Gestion des avoirs après la cession
Conclusion
Les soirées de la Transmission 2014
Une action en partenariat avec :
Chambre Nationale des
Conseils Experts Financiers
60

Contenu connexe

Tendances

Fiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuring
Fiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuringFiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuring
Fiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuringGuillaume Allègre
 
FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...
FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...
FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...FIDAQUITAINE
 
Notes chapitre 1 comptabilité
Notes chapitre 1 comptabilitéNotes chapitre 1 comptabilité
Notes chapitre 1 comptabilitéyarsenault
 
FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?
FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?
FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?FIDAQUITAINE
 
2013, ce qui change, ce qui est encore possible
2013, ce qui change, ce qui est encore possible2013, ce qui change, ce qui est encore possible
2013, ce qui change, ce qui est encore possibleCulture Patrimoine
 
Présentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de FondsPrésentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de FondsImane SBAI
 
FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?
FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?
FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?FIDAQUITAINE
 
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalité
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalitéTRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalité
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalitéCCI Entreprendre
 
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6bouchra elabbadi
 
En quoi consiste la gestion d'une SCPI
En quoi consiste la gestion d'une SCPIEn quoi consiste la gestion d'une SCPI
En quoi consiste la gestion d'une SCPIJeremy Blais
 
En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?
En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?
En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?Pierre Jankowiak
 
Les Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations CorporellesLes Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations CorporellesImane SBAI
 
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuitesAperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuitesSophie Roy
 
SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?
SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?
SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?Jeremy Blais
 
Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)Amina Dinarr
 
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holdingTRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holdingCCI Entreprendre
 

Tendances (19)

Fiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuring
Fiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuringFiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuring
Fiscalité internationale des apports d'actifs dans le restructuring
 
FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...
FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...
FIDDAYS - Comment optimiser la gestion de son patrimoine ? Les tendances en 2...
 
Notes chapitre 1 comptabilité
Notes chapitre 1 comptabilitéNotes chapitre 1 comptabilité
Notes chapitre 1 comptabilité
 
FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?
FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?
FIDDAYS - Comment preparer son depart en retraite ?
 
2013, ce qui change, ce qui est encore possible
2013, ce qui change, ce qui est encore possible2013, ce qui change, ce qui est encore possible
2013, ce qui change, ce qui est encore possible
 
Présentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de FondsPrésentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de Fonds
 
FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?
FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?
FIDDAYS - Dirigeants, comment optimiser votre remuneration ?
 
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalité
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalitéTRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalité
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : La fiscalité
 
Cession d'entreprise et prévenance des salariés - V 2014 01
Cession d'entreprise et prévenance des salariés - V 2014 01Cession d'entreprise et prévenance des salariés - V 2014 01
Cession d'entreprise et prévenance des salariés - V 2014 01
 
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
 
En quoi consiste la gestion d'une SCPI
En quoi consiste la gestion d'une SCPIEn quoi consiste la gestion d'une SCPI
En quoi consiste la gestion d'une SCPI
 
Sourcesdefinancement[1]
Sourcesdefinancement[1]Sourcesdefinancement[1]
Sourcesdefinancement[1]
 
En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?
En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?
En quoi consiste la gestion d'une SCPI pour Amundi Immobilier ?
 
Les Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations CorporellesLes Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations Corporelles
 
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuitesAperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
 
SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?
SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?
SCPI : J'ai souscrit et maintenant ?
 
Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)
 
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holdingTRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding
 
Passage du bilan comptable au bilan fiscal.1
Passage du bilan comptable au bilan fiscal.1Passage du bilan comptable au bilan fiscal.1
Passage du bilan comptable au bilan fiscal.1
 

En vedette

Faire vivre l'espace public à l'heure du numérique
Faire vivre l'espace public à l'heure du numériqueFaire vivre l'espace public à l'heure du numérique
Faire vivre l'espace public à l'heure du numériqueEmile Hooge
 
BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...
BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...
BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...softenginegmbh
 
inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014
inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014
inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014Franziska Thiele
 
Active News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten Kundenkontakt
Active News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten KundenkontaktActive News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten Kundenkontakt
Active News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten KundenkontaktActive International Deutschland
 
La cession d'un portefeuille d'assurances : les pièges
La cession d'un portefeuille d'assurances : les piègesLa cession d'un portefeuille d'assurances : les pièges
La cession d'un portefeuille d'assurances : les piègesDenis Gouzee
 
2010 - Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention
2010 -  Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention2010 -  Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention
2010 - Einführung in die UML - Seitenbau Developer ConventionChristian Baranowski
 
IntroduccióN A La Tecnologia GSM
IntroduccióN A La Tecnologia GSMIntroduccióN A La Tecnologia GSM
IntroduccióN A La Tecnologia GSMemergenciesfigueres
 
Td gsm iit
Td gsm iitTd gsm iit
Td gsm iitTECOS
 
Opcion Nctuns
Opcion NctunsOpcion Nctuns
Opcion Nctunsandres469
 
Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing dem Point of...
Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing  dem Point of...Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing  dem Point of...
Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing dem Point of...Dailyplaces
 
Capitulo 07 - Comunicaciones Moviles
Capitulo 07 - Comunicaciones MovilesCapitulo 07 - Comunicaciones Moviles
Capitulo 07 - Comunicaciones MovilesDavid Ortega Gallegos
 
Tp9 g1-2010 v08
Tp9 g1-2010 v08Tp9 g1-2010 v08
Tp9 g1-2010 v08ademiti
 
Uni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radio
Uni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radioUni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radio
Uni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radioc09271
 

En vedette (20)

Faire vivre l'espace public à l'heure du numérique
Faire vivre l'espace public à l'heure du numériqueFaire vivre l'espace public à l'heure du numérique
Faire vivre l'espace public à l'heure du numérique
 
Presentación AgLa4D
Presentación AgLa4DPresentación AgLa4D
Presentación AgLa4D
 
Frederic FOURGOUS
Frederic FOURGOUSFrederic FOURGOUS
Frederic FOURGOUS
 
BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...
BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...
BüroWARE ERP am Point of Sale - POS-Kassensysteme für Hotellerie, Gastronomie...
 
Respuesta 2 de bolivia
Respuesta 2 de boliviaRespuesta 2 de bolivia
Respuesta 2 de bolivia
 
inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014
inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014
inspirato Konferenz RETAIL (R)EVOLUTION_2014
 
LA PUBLICIDAD EN INTERNET
LA PUBLICIDAD EN INTERNETLA PUBLICIDAD EN INTERNET
LA PUBLICIDAD EN INTERNET
 
Umts javier gama
Umts javier gamaUmts javier gama
Umts javier gama
 
Active News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten Kundenkontakt
Active News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten KundenkontaktActive News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten Kundenkontakt
Active News 1/2012: Point of Sale - Erfolgreich werben im direkten Kundenkontakt
 
La cession d'un portefeuille d'assurances : les pièges
La cession d'un portefeuille d'assurances : les piègesLa cession d'un portefeuille d'assurances : les pièges
La cession d'un portefeuille d'assurances : les pièges
 
2010 - Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention
2010 -  Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention2010 -  Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention
2010 - Einführung in die UML - Seitenbau Developer Convention
 
IntroduccióN A La Tecnologia GSM
IntroduccióN A La Tecnologia GSMIntroduccióN A La Tecnologia GSM
IntroduccióN A La Tecnologia GSM
 
Estructura gsm
Estructura gsmEstructura gsm
Estructura gsm
 
Td gsm iit
Td gsm iitTd gsm iit
Td gsm iit
 
Opcion Nctuns
Opcion NctunsOpcion Nctuns
Opcion Nctuns
 
Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing dem Point of...
Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing  dem Point of...Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing  dem Point of...
Places, Check-In & Co. - Welche Chancen bietet Mobile Marketing dem Point of...
 
Capitulo 07 - Comunicaciones Moviles
Capitulo 07 - Comunicaciones MovilesCapitulo 07 - Comunicaciones Moviles
Capitulo 07 - Comunicaciones Moviles
 
Tp9 g1-2010 v08
Tp9 g1-2010 v08Tp9 g1-2010 v08
Tp9 g1-2010 v08
 
Uni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radio
Uni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radioUni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radio
Uni fiee scm sesion 04 gestión de recursos radio
 
Respuesta 1 de chile
Respuesta 1 de chileRespuesta 1 de chile
Respuesta 1 de chile
 

Similaire à Transmission patrimoine

ComptaDefENSAT1P.pdf
ComptaDefENSAT1P.pdfComptaDefENSAT1P.pdf
ComptaDefENSAT1P.pdfdimaraja2578
 
Rapport de stage Fiduciaire1
Rapport de stage Fiduciaire1Rapport de stage Fiduciaire1
Rapport de stage Fiduciaire1Rapport de Stage
 
Webinar performance Performance de la Direction Administrative & Financière
Webinar performance Performance de la Direction Administrative & FinancièreWebinar performance Performance de la Direction Administrative & Financière
Webinar performance Performance de la Direction Administrative & FinancièreDavid Leclercq
 
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - ExtractSia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - ExtractMatthieu MENGEL
 
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-CapitaleDémarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitaleimpulse.brussels
 
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du PatrimoineConférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du PatrimoineBFM Business
 
techniques_comptables.docx
techniques_comptables.docxtechniques_comptables.docx
techniques_comptables.docxmrakibe1
 
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...PwC France
 
MaMA 2018 - Groupe Extend Paris
MaMA 2018 - Groupe Extend ParisMaMA 2018 - Groupe Extend Paris
MaMA 2018 - Groupe Extend ParisMaMAEvent
 
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project SCDF-AN
 
Créer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviter
Créer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviterCréer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviter
Créer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviterimpulse.brussels
 
Guide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection AccompagnementGuide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection AccompagnementBpifrance
 
Workshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOUR
Workshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOURWorkshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOUR
Workshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOURNovencia Groupe
 
La Levée de fond du Capital investissement
La Levée de fond du Capital investissementLa Levée de fond du Capital investissement
La Levée de fond du Capital investissementCEEI Provence
 
Comment sécuriser le spin off de vos activités sous performantes
Comment sécuriser le spin off de vos activités sous performantesComment sécuriser le spin off de vos activités sous performantes
Comment sécuriser le spin off de vos activités sous performantesSylvain Paillotin
 

Similaire à Transmission patrimoine (20)

ComptaDefENSAT1P.pdf
ComptaDefENSAT1P.pdfComptaDefENSAT1P.pdf
ComptaDefENSAT1P.pdf
 
Club fiscal holding v10 dom
Club fiscal holding v10 domClub fiscal holding v10 dom
Club fiscal holding v10 dom
 
Rapport de stage Fiduciaire1
Rapport de stage Fiduciaire1Rapport de stage Fiduciaire1
Rapport de stage Fiduciaire1
 
Webinaire business plan Réseau VRAC
Webinaire business plan Réseau VRACWebinaire business plan Réseau VRAC
Webinaire business plan Réseau VRAC
 
Webinar performance Performance de la Direction Administrative & Financière
Webinar performance Performance de la Direction Administrative & FinancièreWebinar performance Performance de la Direction Administrative & Financière
Webinar performance Performance de la Direction Administrative & Financière
 
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - ExtractSia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
 
Formation Microstart
Formation MicrostartFormation Microstart
Formation Microstart
 
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-CapitaleDémarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
 
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du PatrimoineConférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
 
techniques_comptables.docx
techniques_comptables.docxtechniques_comptables.docx
techniques_comptables.docx
 
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
 
MaMA 2018 - Groupe Extend Paris
MaMA 2018 - Groupe Extend ParisMaMA 2018 - Groupe Extend Paris
MaMA 2018 - Groupe Extend Paris
 
Club big 2012
Club big 2012Club big 2012
Club big 2012
 
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
 
Créer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviter
Créer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviterCréer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviter
Créer son entreprise à Bruxelles : 10 pièges à éviter
 
Guide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection AccompagnementGuide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
 
Workshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOUR
Workshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOURWorkshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOUR
Workshop Fonctionnel - TITRISATION : LE RETOUR
 
La Levée de fond du Capital investissement
La Levée de fond du Capital investissementLa Levée de fond du Capital investissement
La Levée de fond du Capital investissement
 
Comment sécuriser le spin off de vos activités sous performantes
Comment sécuriser le spin off de vos activités sous performantesComment sécuriser le spin off de vos activités sous performantes
Comment sécuriser le spin off de vos activités sous performantes
 
Pensioenen 25 04_2017
Pensioenen 25 04_2017Pensioenen 25 04_2017
Pensioenen 25 04_2017
 

Transmission patrimoine

  • 1. Patrimoine et transmission, s'organiser et anticiper pour préparer l'Avenir Soirée Transmission-Reprise Rennes, le 17 juin 2014
  • 2. Les soirées de la Transmission 2014 Une action en partenariat avec : Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers 2
  • 3. Maître Armelle COTTEBRUNE Avocate associée au sein du Cabinet CHEVALIER MERLY & ASSOCIES 2, rue du Calvaire 35 510 CESSON SEVIGNE Tél : 02.99.83.83.11 Courriel : armelle.cottebrune@avocatscma.fr Présentation des intervenants Pour l’Ordre des Avocats de Rennes 3
  • 4. Monsieur Olivier LECLAIR Gérant LECLAIR PERSPECTIVES 7, Rue docteur Paul Macé 44100 NANTES Tél. : 06.01.79.74.66 contact@leclairperspectives.fr Présentation des intervenants Pour le réseau SYNEXTRANS 4
  • 5. Monsieur Charles-Henry BOUCHER Président-Associé Diplôme d’Etudes Comptables et Financières Conseil en Investissement Financier Agréé HORTUS Patrimoine & Associés 2 bis, rue Descartes 35000 RENNES Tél. : 02.99.01.01.01 charles-henry.boucher@hortuspatrimoine.com Présentation des intervenants Pour l’ANACOFI 5
  • 6. INTRODUCTION : ORGANISER LA SOCIÉTÉ POUR SA TRANSMISSION 1. LES ENJEUX DE L’ORGANISATION DE LA CESSION 1.1 Intervenir en amont sur la réflexion patrimoniale 1.2 Prendre conscience du poids de la fiscalité 2. L’ORGANISATION DE LA CESSION : FACTEUR D’OPTIMISATION DES REVENUS POST-CESSION 2.1 Abattement pour durée de détention en cas de départ à la retraite et pour durée de détention applicable en 2014 2.2 Comment anticiper la cession : La donation avant cession 2.3 Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession 2.4 Transmission à titre gratuit: le pacte Dutreil 2.5 Comment anticiper la cession? Les enveloppes fiscales 3. GESTION DES AVOIRS APRÈS LA CESSION 3.1 Point sur la fiscalité de l’épargne 3.2 Les actifs financiers 3.3 Les actifs immobiliers SOMMAIRE 6
  • 7. 7 INTRODUCTION : Organiser la société pour favoriser sa transmission
  • 8. 8 Les « lois » de l’attractivité en matière de cession. Comment résumer l’attractivité ? Ensemble des capacités et potentiels possédés par une société permettant à un éventuel acquéreur de considérer que cette entité représente une possible opportunité. 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 9. 9 Cession rime souvent avec séduction, la société cédée, au travers de son dirigeant, doit savoir mettre en avant ses atouts. Tentons ensemble d’identifier les facteurs qui participent à l’attractivité (sans que ceux-ci ne soient toutefois exhaustifs) 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 10. 10 1/ Les critères humains La posture du cédant : -Un repreneur est d’abord attentif à s’adresser à un cédant ayant l’intention réelle de vendre, -Le cédant doit être capable de présenter son affaire avec précision et enthousiasme (anticipation de la démarche). -La transparence : le repreneur a besoin de se rassurer, il vous faut privilégier la communication. 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 11. 11 1/ Les critères humains La situation du cédant : -Un cédant bien impliqué dans son entreprise mais non indispensable (pour l’acquéreur son interrogation : puis-je me substituer au dirigeant en place ?), -Avoir mis en œuvre des moyens permettant à la structure de fonctionner selon une certaine autonomie (délégation, implication de salariés ou de cadres clés…). 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 12. 12 2/ Les critères juridiques -Privilégier la simplicité (éviter les cascades de sociétés avec des refacturations multiples et ce pour faciliter la lecture des comptes), -Des contrats cohérents : •Les contrats de travail (respect des clauses, de durée du temps de travail, non-concurrence…); •Les contrats fournisseurs (intuitu personae ou non), •Les contrats « bancaires » (contrat de prêt, les cautions personnelles, •Le bail commercial portant sur vos locaux (date de renouvellement, conditions); 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 13. 13 2/ Les critères juridiques Le respect de la règlementation : •la qualification, •la certification, •l’hygiène, •la sécurité, •L’information client, •La traçabilité 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 14. 14 3/ Les critères financiers - Sur les aspects comptables, rendre le plus lisible possible le résultat réel, (éviter les retraitements à réaliser sursalaires, sur-frais, surévaluation de stocks, sous-estimation d'actifs ...) - Pouvoir fournir des réponses claires sur la structure de coûts, activité par activité, ou produit par produit. - Démontrez que vous avez continué à investir régulièrement dans votre outil de travail (= compétitivité), - Cultivez votre « indépendance » clients, ventilation homogène, existence de contrat (continuité dans la relation) – Panel de fournisseurs élargi. 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 15. 15 3/ Les critères financiers - Un Chiffre d’affaire récurrent, (une approche sécurisée sur le carnet de commandes), -Une rentabilité d’exploitation cohérente / normes du secteur, -Un avantage : avoir pu dissocier l’immobilier de l’exploitation, -L’idéal : bon niveau de fonds propres, faiblesse de l’endettement, trésorerie positive, -Un atout : une trésorerie distribuable au jour de la cession, -Une nécessité = la capacité bénéficiaire de l’entreprise qui va influer sur la capacité d’emprunt de l’acquéreur. 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 16. 16 Quelques constats en terme de valorisation (attractivité ou non de la cible) Etude Synextrans:  2 x les fonds propres (ou capitaux propres (éventuellement réévalués) + goodwill estimé à 3 ou 4 fois le résultat net courant retraité après impôt )  6 x le résultat net moyen retraité  3 x l’EBE (ou 4 années de Résultat d’exploitation)  4 x la CAF 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 17. 17 I. Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 18. 18 Pourquoi anticiper la cession ?  Intervenir en amont sur la réflexion patrimoniale Une réflexion patrimoniale globale est essentielle avant tout projet de cession d’entreprise pour plusieurs raisons  Le cédant doit s’interroger  sur ses objectifs patrimoniaux  ses choix de vie suite à la cession : préparer la transmission, réinvestir dans un nouvel outil professionnel, générer des revenus, protéger sa famille …  Les objectifs du vendeur doivent s’accorder avec le projet d’acquisition de l’acheteur 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 19. 19 Pourquoi anticiper la cession ?  Prendre conscience du poids de la fiscalité Une cession non préparée peut être largement confiscatoire. Un peu d’ histoire…  Loi de finances pour 2013 a mis en place 2 régimes : - régime de droit commun : taxation à un taux de 24 % en 2012. A compter de 2013 : taxation au barème progressif de l’IR après application d’un abattement (20 % entre 2 et 4 ans ; 30 % entre 4 et 6 ans ; 40 % plus de 6 ans) - régime des « pigeons » = maintien ancien régime. Taxation au taux forfaitaire de 19 %.  Loi de finances 2014 : Généralisation du principe de la taxation au barème progressif de l’IR aux plus-values réalisées à compter de 2013 (sauf régimes de faveur dont la suppression s’applique à compter de 2014), après application éventuel d’un abattement. Application rétroactive de la loi. 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 20. 20 Pourquoi anticiper la cession ?  Prendre conscience du poids de la fiscalité Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.  Fiscalité sur les plus-values de cession de droits sociaux réalisées à compter du 1er janvier 2013 Base imposable : Prix de cession – prix de revient Barème de l’impôt sur le revenu + 15,5% de prélèvements sociaux Abattement de droit commun pour durée de détention : 50% pour les titres détenus depuis au moins 2 ans et moins de 8 ans 65% pour les titres détenus depuis au moins 8 ans (en lieu et place de 20 % entre 2 et 4 ans, 30 % entre 4 ans et 6 ans et 40 % après 6 ans) 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 21. 21 Pourquoi anticiper la cession ?  Prendre conscience du poids de la fiscalité Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.  Fiscalité sur les plus-values de cession de droits sociaux réalisées à compter du 1er janvier 2013 Dispositifs dérogatoires :  Abattement proportionnel à taux majorés : 50 % entre 1 et 4 ans – 65 % entre 4 ans et 8 ans – 85 % après 8 ans Conditions à respecter : - PME communautaire - Création depuis – de 10 ans - Attribution aux souscripteurs des seuls droits résultant de la qualité d’associé - Assujettissement à l’impôt sur les bénéfices (ou impôt équivalent) - Siège social dans un Etat de l’espace économique européen - Exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole, à l’exception de la gestion de son patrimoine mobilier ou immobilier  Application également aux cessions au sein d’un groupe familial sous certaines conditions 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 22. 22 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 23. 23 Pourquoi anticiper la cession ?  Prendre conscience du poids de la fiscalité  Départ à la retraite : Abattement fixe de 500.000 Euros puis application de l’abattement proportionnel majoré. Conditions à respecter : - PME remplissant certaines conditions - Remplir depuis au moins 5 ans les conditions requises pour être exonéré d’ISF - Détention depuis au moins 5 ans d’au moins 25 % des droits de vote ou des droits financiers (directement/personne interposée/groupe familial) - Cessation de toute fonction dans la société et activation des droits à la retraite dans les 2 années suivant ou précédant la cession. - Cession portant sur l’intégralité des titres ou droits (ou si détention de + de 50 %, sur + de 50 %) ATTENTION – L’abattement n’est pas applicable pour l’assiette de calcul des prélèvements sociaux. 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 24. 24 Pourquoi anticiper la cession ?  Prendre conscience du poids de la fiscalité Une cession non préparée peut être largement confiscatoire.  Fiscalité sur les plus-values de cession de droits sociaux réalisées à compter du 1er janvier 2013 Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus de 3% ou 4 % Fraction du RFR : Taux d’imposition Personne seule Imposition commune Entre 250.001 € et 500.000 € 3 % 0 % Entre 501.000 € et 1.000.000 € 4 % 3% Supérieure à 1.000.000 € 4 % 4 % 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 25. 25 Pourquoi anticiper la cession ?  Prendre conscience du poids de la fiscalité Une cession non préparée peut être largement confiscatoire. Produit net de la cession  1 M€ Produit net de la cession  484 K€ Impôts PV  64,5% Exemple : Société reprise il y a moins de deux ans un capital de 200.000 € cédée en 2014 pour 1 M€. Hypothèse du cédant : TMI IRPP = 45 % Contribution sur hauts revenus = 4% Prélèvements sociaux = 15,5% Soit 64,5% d’imposition (516,000 €). 1.Les enjeux de l’organisation de la cession
  • 26. 26 1.Les enjeux de l’organisation de la cession Absence d'abattement Taux majoré taux majoré et départ retraite Prix de cession 1 000 000 € 1 000 000 € 1 000 000 € 1 000 000 € 1 000 000 € Prix d'acquisition 200 000 € 200 000 € 200 000 € 200 000 € 200 000 € Plus-value brute 800 000 € 800 000 € 800 000 € 800 000 € 300 000 € Abattement / durée de détention < 2 ans > 2 ans < 8 ans > 8 ans > 8 ans > 8 ans Abattement 0% 50% 65% 85% 85% PV après abattement 800 000 € 400 000 € 280 000 € 120 000 € 45 000 € taxation IRPP + PS IRPP + PS IRPP + PS IRPP + PS IRPP + PS taux maximum 64,50% 64,50% 64,50% 64,50% 64,50% Montant de l'impôt (*) 516 000 € 258 000 € 180 600 € 77 400 € 29 025 € reste net 484 000 € 742 000 € 819 400 € 922 600 € 970 975 € % de taxation 51,60% 25,80% 18,06% 7,74% 2,90% * (hors impact CSG déductible de 5,1%) Régime normal
  • 27. 27 II. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 28. 28 ❶ La donation avant la cession Deux motivations cumulatives : • Initier et encadrer la transmission, • Diminuer l’impôt sur les plus-values. « Echanger » l’impôt sur les plus-values contre des droits de mutation (qui auraient été payés dans tous les cas au jour de la succession, sur la base d’un tarif plus élevé). Le taux d’imposition des donations reste inférieur au taux d’imposition des plus-values et également au taux d’imposition des successions d’où l’intérêt d’anticiper la transmission de son patrimoine. Comment anticiper la cession ? 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 29. 29 Comment anticiper la cession ? ❶ La donation avant la cession Loi de finances rectificative pour 2012 prévoyait d’encadrer ce schéma d’optimisation fiscale de donation-cession mais cette mesure a été censurée par le conseil constitutionnel. ATTENTION A L’ABUS DE DROIT Ce type de schéma peut toutefois être sanctionné si certaines précautions ne sont pas prises :  Chronologie de l’opération : la vente ne doit pas être définitive au jour de l’opération  Le défaut d’intention libérale : réappropriation par les donateurs du produit de la vente 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 30. 30 Comment anticiper la cession ? ❶ La donation avant la cession  Réduction de droits (art 790 CGI): Les donations en pleine propriété bénéficient d’une réduction de droits de 50 % si le donateur a moins de 70 ans ( supprimée LFR 2011) maintenue en cas de donation de pleine propriété avec engagement collectif de conservation de titres.  Paiement différé et fractionné des droits : (si donation portant sur au – 5 % du capital d’une société non cotée) - Différé pendant 5 ans - Fractionnement sur 10 ans moyennant le taux d’intérêt légal réduit des 2/3 si donation supérieure à 10 % du capital social ou portant sur plus du 1/3 du capital Pour 2014, taux d’intérêt légal : 0,04 %. Pour 2014, le trésor public propose un crédit gratuit, le taux étant de 0. 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 31. 31 La donation avant la cession ? Une cession préparée : donation préalable de la nue-propriété Produit net de la cession  1 M€ Produit net de la cession  729 K€ Coût donation  1,3% Plus-value sur l’usufruit  64,5 % Exemple : Société reprise en 2012 avec un capital de 200.000 € cédée en 2014 pour 1 M€. Bien commun des époux. Donation aux deux enfants avec réserve d’usufruit. Ages des donateurs : 54 ans pour M., 53 pour Mme. Hypothèse du cédant : TMI IRPP = 45 % Contribution sur hauts revenus = 4% Prélèvements sociaux = 15,5% Soit 64,5% d’imposition. 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 32. 32 La donation avant la cession ? Les précautions ! •Attention à l’aveuglement fiscal ! •Privilégier les donations-partages ! •Prévoir une convention de démembrement ! •L’opportunité de la société civile en présence d’enfants mineurs ! 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 33. 33 Comment anticiper la cession ?  Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession Deux motivations cumulatives : • La volonté de réinvestir le produit de la cession dans un outil professionnel, • Reporter le paiement de l’impôt sur les plus-values. L’apport permet de récupérer des liquidités sans fiscalité, le dirigeant étant toujours en report d’imposition jusqu’à ce qu’il vienne à céder les titres de la holding ou les titres apportés dans les 3 ans sans réinvestissement dans un délai de 2 ans. 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 34. 34 Comment anticiper la cession ?  Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession ATTENTION – La loi de finances rectificative pour 2013 a modifié le régime pour les apports réalisés à compter du 14 novembre 2012. Désormais, le report d’imposition peut être remis en cause en cas de cession des titres apportés dans le délai de 3 ans à compter de l’apport. Le report n’est pas remis en cause si la société bénéficiaire de l’apport prend l’engagement de réinvestir au moins 50% du produit de cession dans un délai de 2 ans dans le financement d’une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale, agricole ou financière. 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 35. 35  Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession Les précautions ! •Abus de droit ! •Privilégier une structure souple ! •Attention à l’aveuglement fiscal ! •Attention à bien appréhender le fonctionnement de la structure à l’IS ! 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 36. 36 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession  Le recours à une structure sociétaire : l’apport-cession Société cible 1M€ M/Mme Cession non préparée Apport - Cession Apport – Cession - Donation M/Mme M/Mme en US 2 enfants en NP Société cible 1 M€ Holding Prix acq. : 1 M€ Holding Prix acq. : 1 M€ Apport Donation avec réserve d’US Société cible 1 M€ 100% 100% Plus-value de cession : 1 M€ Impôts PV (64,5%) : 516 K€ Capital net disponible : 484,000 € Plus-value de cession : 0 € Impôts PV : 0 € Coût succession = 62,776 € Capital net disponible dans le holding : 937,224 € Après coût de la succession Sous condition du respect du réinvestissement Plus-value de cession : 0 € (réinvestissement) Impôts PV : 0 € Coût donation  12,776 € avec engagement colectif absence de droits. Capital net disponible dans le holding : 987.224 € Après impôts sur distribution / coût de la donation PV totale en report d’imposition automatique PV sur US en sursis d’imposition
  • 37. 37 Transmission à titre gratuit  Le pacte Dutreil • Mesure en faveur de la pérennité des PME lors de leur transmission • Objectif : -75 % sur la base imposable aux droits de donation ou de succession Champ d’application :  Sociétés opérationnelles, holdings animatrices, sociétés interposées dans la limite de 2 niveaux  La transmission à titre gratuit peut porter sur la pleine propriété (cumulable avec une réduction de droits de donation si le donateur – 70 ans), l’usufruit ou la nue-propriété Si donation de la nue-propriété, limitation des droits de vote de l’usufruitier aux seules décisions concernant l’affectation des résultats 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 38. 38  Le pacte Dutreil Engagt Coll Signature de l’E.C Décès ou donation Prise EI Début de l’EI Fin de l’EI 2 ans 4 ans 6 ans1 an Fonction de direction pendant EC + 3 ans après transmission Conservation des titres pendant 5 ans (1 an solde EC + 4 ans EI) 0 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 39. 39 Comment anticiper la cession ?  Prendre date sur des enveloppes fiscales attrayantes (PEA, contrats de capitalisation, assurance-vie) Jouer très tôt sur la fiscalité dégressive de ces contrats. Pour loger le produit de la cession et tirer des revenus après la cession dans des conditions avantageuses, l’assurance vie et le contrat de capitalisation sont des solutions à envisager. 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 40. 40 Comment anticiper la cession ? Répartition du prix de cession Opération à mettre en œuvre avant la cession Modalités de la taxation de l’impôt de plus-value Taux d’imposition applicable au jour de la cession Volonté de disposer d’une totale liberté de gestion, de disposition et de consommation Aucune Imposition sur la totalité de la plus- value latente Barème IRPP + PS 15,5% Volonté de ré-investir dans un nouvel outil professionnel Apport à une nouvelle société holding (soumise à l’IS) préalablement à la cession Report d’imposition automatique (la plus-value latente ne sera taxée qu’au moment de la cession de la participation dans ladite société holding) 0 % Volonté de disposer des revenus et d’une simple liberté de gestion (et, sous certaines conditions, de disposition) sans pouvoir consommer Donation de la nue-propriété de la participation préalablement à la cession En l’état actuel de la législation, la donation de la nue-propriété des titres gomme la plus-value afférente à cette nue-propriété en l’absence d’abus Barème IRPP + PS 15,5% sur le seul usufruit Le « surplus » : partie du prix de cession non utile et destiné aux enfants Donation de la pleine propriété de la participation préalablement à la cession En l’état actuel de la législation, la donation de la pleine propriété des titres gomme la totalité de la plus- value latente en cas de cession en l’absence d’abus 0 % Transmission son entreprise dans un cadre fiscal avantageux Conclusion d’un Pacte Dutreil - 75% sur la base imposable 2. L’organisation de la cession : facteur d’optimisation des revenus post-cession
  • 41. 41 III. Gestion des avoirs après la cession
  • 42. 42 Après la cession Evolution de l’imposition après la cession : • ISF – Valorisation de l’outil professionnel qui entre en base imposable à l’ISF Exemple : 3. Gestion des avoirs après la cession
  • 43. 43 Pourquoi faut-il jouer la diversification ? • Les objectifs du cédant sont de 3 ordres et évolutifs dans le temps : – Générer des revenus de substitution – Diminuer l’ISF – Protéger la famille – Organisation et/ou suivi de la transmission patrimoniale • Trouver l’alliance « optimale » entre diverses solutions pour répondre à ses objectifs. 3. Gestion des avoirs après la cession
  • 44. 44  Fiscalité des placements 3. Gestion des avoirs après la cession 3.1 Point sur la fiscalité de l’épargne
  • 45. 45 3. Gestion des avoirs après la cession
  • 46. 46 3. Gestion des avoirs après la cession 3.2 Actifs financiers Nécessité d’abriter la gestion des capitaux • Les différentes enveloppes fiscales : 1. PEA / PEA-PME
  • 47. 47 3. Gestion des avoirs après la cession Nécessité d’abriter la gestion des capitaux • Les différentes enveloppes fiscales : 2. Assurance Vie & Contrat de capitalisation
  • 48. 48 Choix de l’option fiscale 3. Gestion des avoirs après la cession
  • 49. 49 3. Gestion des avoirs après la cession COMPTE TITRES VS ASSURANCE
  • 50. 50 3. Gestion des avoirs après la cession Illustration de la fiscalité applicable • Hypothèses
  • 51. 51 3. Gestion des avoirs après la cession Stratégie de capitalisation sans besoin de revenus complémentaires❶
  • 52. 52 3. Gestion des avoirs après la cession COMPTE TITRES ASSURANCE VIE Année valorisation Coupon I+PS* Coupon Net Retrait Base taxable T I+PS I+PS Retrait net Tx I 1 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 154 € 45,50% 70 € 3 930 € 1,75% 2 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 302 € 45,50% 137 € 3 863 € 3,44% 3 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 444 € 45,50% 202 € 3 798 € 5,05% 4 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 581 € 45,50% 264 € 3 736 € 6,61% 5 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 712 € 30,50% 217 € 3 783 € 5,43% 6 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 839 € 30,50% 256 € 3 744 € 6,40% 7 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 960 € 30,50% 293 € 3 707 € 7,32% 8 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 077 € 30,50% 328 € 3 672 € 8,21% 9 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 190 € 23,00% 274 € 3 726 € 6,84% 10 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 298 € 23,00% 299 € 3 701 € 7,46% 11 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 402 € 23,00% 322 € 3 678 € 8,06% 12 104 000 € 4 000 € 1 759 € 2 241 € 4 000 € 1 502 € 23,00% 345 € 3 655 € 8,64% 48 000 € 21 108 € 26 892 € 48 000 € 3 008 € 44 992 € 6,27% * y compris CGS déductible option IR Stratégie de capitalisation avec besoin de revenus complémentaires
  • 53. 53 3. Gestion des avoirs après la cession Spécificités : • Contrat de capitalisation - doctrine fiscale en matière d’ISF
  • 54. 54 3. Gestion des avoirs après la cession • Contrat d’assurance vie - Fiscalité en cas de décès
  • 55. 55 3. Gestion des avoirs après la cession 3.3 Actifs immobiliers Les revenus fonciers❶ - Si résultat global +  Report directement dans la déclaration 2042 = TMI - Si résultat global -  Effectuer les calculs de répartition du déficit • Fraction du déficit due aux intérêts d’emprunt et/ou > à 10.700 €  Imputation sur les revenus fonciers des 10 années suivantes.  Report dans la déclaration 2042 • Fraction du déficit non générée par des intérêts d’emprunt et < à 10.700 €  Imputation sur le revenu global  Report dans la déclaration 2042
  • 56. 56 3. Gestion des avoirs après la cession 3.3 Actifs immobiliers La location meublée Définition : La location meublée est celle dont la présence de meubles et d’objets mobiliers dans les locaux loués est telle que le locataire peut entrer dans les lieux loués et commencer à y vivre avec ses seuls effets personnels. La location meublée est une activité commerciale par nature (Pas de SCI)
  • 57. 57 3. Gestion des avoirs après la cession La location meublée • Période d’acquisition
  • 58. 58 3. Gestion des avoirs après la cession La location meublée • Période de perception des revenus
  • 59. 59 Conclusion • Les objectifs du cédant sont de 3 ordres et évolutifs dans le temps : – Générer des revenus de substitution – Diminuer l’ISF – Protéger la famille – Organisation et/ou suivi de la transmission patrimoniale • Trouver l’alliance « optimale » entre diverses solutions pour répondre à ses objectifs. 3. Gestion des avoirs après la cession
  • 60. Conclusion Les soirées de la Transmission 2014 Une action en partenariat avec : Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers 60