Conférence TOB et CODIR

2 767 vues

Publié le

Les membres des CODIR et des comités de pilotage doivent pour être performants partager un cadre de référence concernant le fonctionnement des groupes et des organisations. La TOB (théorie organisationnelle d'Eric Berne) est un outil performant pour cet usage.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 767
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 304
Actions
Partages
0
Téléchargements
45
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence TOB et CODIR

  1. 1. Théorie Organisationnelle d’Eric Berne Une aide à la performance des CODIR Daniel Chernet TSTA-O
  2. 2. La Théorie Organisationnelle D’Eric Berne  Socle pour la compréhension du fonctionnement des groupes et de leur efficacité,  Chacun choisit son style de management.
  3. 3. De la nécessité d’une Théorie organisationnelle  La direction d’entreprise  affaire collégiale (CODIR / COMEX) :   la complexité de la situation économique nécessite des regards croisés, d’experts, de gestionnaires, de développeurs…   l’objectif central du collectif est de permettre la performance de l’entreprise et sa pérennité…   la cohérence entre les membres de la direction génère l’efficacité de l’entreprise…
  4. 4. Codir  CODIR  groupe particulier  Ses produits :  Efficience,  Résultat financier,  Valeurs partagées,  Organisation,  Investissements,  Stratégie, Vision,  Emergence (d’idées, de projets…).
  5. 5. De la nécessité d’une théorie organisationnelle partagée  L’objet de travail du CODIR est l’organisation même dans laquelle les membres du CODIR sont inclus.   nécessité de partager un langage commun permettant d’analyser les modes de fonctionnement et de proposer des orientations. Deux domaines : structure et fonctionnement humain.
  6. 6.  Le CODIR a pour objectifs d’assurer la performance de l’organisation :  Définir les objectifs de l’activité  Structurer le groupe pour permettre d’assurer l’activité nécessaire  Donner l’exemple et orienter l’activité  Réguler les fonctionnements des membres pour permettre la cohésion  Lutter contre les facteurs qui vont créer de la perturbation.
  7. 7.  L’efficacité d’un comité de direction se mesure :  Dans la performance de l’organisme : l’atteinte des buts que la structure se donne en convergence avec ses orientations ;  quelques indicateurs : résultats, satisfaction client, taux de panne des machines vendues, délais d’intervention, accidents du travail, valeur de l’action… (reflets indirects).  Dans l’amélioration de la performance, mesurable à long terme si l’on a conservé l’image du point de départ.
  8. 8.  Permettre par des actions adaptées l’acceptation des changements requis pour la performance  Pour cela : bien comprendre les fonctionnements des phénomènes de groupe
  9. 9. La Théorie Organisationnelle D’Eric Berne  Identifier les points de blocage (diagnostic de l’organisation) pour permettre au leader de prendre les décisions.  Identifier les points clés permettant la réussite d’une action particulière (développer un projet , mettre en place des équipes autonomes, développer la délégation…)
  10. 10. Quelques points clés pour le bon fonctionnement d’un CODIR  Ajuster les représentations (ajustement d’imago)  « Imago : image consciente et préconsciente de ce qu’est le groupe, de ce qu’il devrait être incluant les relations entre les membres et avec le leader. »  Identifier et résister à la pression  Identifier et résister à l’agitation
  11. 11.  Définir des objectifs communs - vision commune et objectifs concrets portant sur 3 axes :  Ethique  Efficience  Emergence
  12. 12.  Définir des règles de fonctionnement communes.  Réguler les relations pour développer la collaboration (signes de reconnaissance, confrontation bienveillante, soutien, partage des enjeux, développement de la confiance…).  Clarifier les attentes de rôles envers le leader responsable et envers les autres membres du CODIR.
  13. 13. Bibliographie  « Structure and dynamics of organisation and groups » 1963 ; Eric Bernet  « Structure et dynamique des organisations et des groupes » Editions d’AT Lyon 2005, Traduction française  « Coacher les organisations » François Vergonjeanne, Intereditions 2010
  14. 14. Merci  Daniel Chernet  TSTA-O (Formateur et Superviseur en analyse transactionnelle)  Coach, Coach d’équipes & Accompagnement des organisations  www.danielchernet.com  Journal-coach@blogspot.com  @dan33_coach

×