GUIDE PRATIQUE
ATELIER DE CONSENSUS
www.goood.pro
L’atelier de consensus (« Consensus Workshop » en anglais) est un puissant outil
d’intelligence collective créé par ICA (I...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Consensus Workshop - Guide pratique

513 vues

Publié le

L’atelier de consensus (« Consensus Workshop » en anglais) est un puissant outil d’intelligence collective créé par ICA (Institute of Cultural Affairs, une ONG qui œuvre au développement humain).
Cet atelier permet de construire collectivement une réponse riche à une question complexe en intégrant successivement les points de vue de chacun. Il permet par là- même d’aligner la compréhension et l’engagement des participants.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
513
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Consensus Workshop - Guide pratique

  1. 1. GUIDE PRATIQUE ATELIER DE CONSENSUS www.goood.pro
  2. 2. L’atelier de consensus (« Consensus Workshop » en anglais) est un puissant outil d’intelligence collective créé par ICA (Institute of Cultural Affairs, une ONG qui œuvre au développement humain). Cet atelier permet de construire collectivement une réponse riche à une question complexe en intégrant successivement les points de vue de chacun. Il permet par là- même d’aligner la compréhension et l’engagement des participants. Matériel Fondamentalement, le Consensus Workshop peut se faire avec quasiment aucun matériel. Dans la pratique, cependant, nous recommandons : - Un sticky wall (disponible chez Goood!, bien sûr :-) - Plusieurs grandes feuilles (A3 idéalement) pour afficher le sujet et la réponse - Des feuilles A4 de couleur pour les titres - Des bandes de papier au format « carte de correspondance » (1/3 de A4) pour les idées - Du papier de brouillon, des marqueurs et des crayons Animation Cet atelier doit impérativement être animé par un facilitateur, qui ne participe pas à la production. Notre expérience a montré que, à chaque fois que ce n’est pas le cas, la qualité des résultats et la satisfaction des participant est amoindrie. Clarification de la question Le facilitateur commence par valider auprès des participants le sujet de l’atelier, exprimé sous forme de question ouverte. Lorsque l’atelier est commandité par un tiers le facilitateur aura pris le soin de faire un travail préalable de problématisation. Si la question n’est pas claire, les participants peuvent poser des questions et le facilitateur peut reformuler la commande pour que celle-ci fasse l’unanimité. Cette phase peut être très rapide mais elle est importante car on ne peut pas construire un bon consensus sur une question qui n’est pas unanimement partagée. Lors que tout le groupe est d’accord sur la question à traiter, le facilitateur affiche cette dernière en grand sur le mur. Elle y restera pendant toute la durée de l’atelier. Réflexion individuelle Les participants sont ensuite invités à lister individuellement tous les éléments qui, selon eux, répondent à la question, puis à sélectionner les plus importants de leur liste. On donne généralement un temps court, de 2 à 7 minutes. Consensus, phase 1 Ils partagent ensuite leurs listes par petits groupes (de 2 à 4 personnes), et chaque groupe est invité à en reformuler un certain nombre (en fonction du nombre des participants) qui seront notés sur des tiers de A4. Il ne s’agit pas pour le sous-groupe de faire l’accumulation des listes de chacun mais de faire émerger par consensus l’ensemble des idées exprimées dans les listes individuelles. On leur demande alors de choisir, parmi les cartes qu’ils ont écrites, les plus importants (avec un nombre déterminé par le facilitateur, mais qui représente au maximum la moitié des cartes ; en général on demande entre 3 et 5 idées). Partage et 2ème phase de consensus Les sous-groupes vont ensuite coller sur le sticky wall leur sélection de cartes les plus importantes, en les groupant par similitude. Si une carte appartient à la même catégorie ou à la même idée générale qu’une carte déjà présente, elle est ajoutée sous celle-ci, pour former une colonne. Sinon, elle est ajoutée en ligne. Les fiches sont ajoutées une à une et partagées au grand groupe (lues à voix haute). Le facilitateur guide les groupes pour faire émerger des colonnes. Lorsque toutes les cartes importantes ont été affichées, le facilitateur invite le groupe à prendre du recul et à observer les cartes qui ont été affichées et les colonnes qui sont apparues. Il offre la possibilité pour les participants de faire des modifications dans les regroupements. Il invite ensuite le groupe à donner un titre synthétique à chaque colonne. Les titres sont écrits sur des feuilles A4 de couleur et placés au-dessus des colonnes. Le facilitateur demande alors aux participants de reprendre les cartes laissées de côté et, maintenant que les idées les plus importantes ont été exposées, d’examiner si certaines cartes négligées au premier tour doivent quand même figurer dans le tableau final pour que la réponse à la question posée soit complète. On les ajoute alors (dans de nouvelles colonnes, en toute logique). Conclusion Maintenant que l’ensemble des idées de réponse à la question sont exposées et regroupées par thématiques, le facilitateur invite une nouvelle fois les participants à se reculer et à considérer ce qui a été produit. Il rappelle la question à laquelle l’exercice cherche à répondre et relit les titre des colonnes puis invite les participants à créer une ou deux phrases qui reprennent les titres des colonnes et qui, ensemble, répondent à la question de l’atelier. Cette conclusion est écrite sur une grande feuille A3 et affichée en dessous de la question. Cet atelier peut être animé à partir de 6 personnes et jusqu’à de grands groupes (plus de 50) en ajustant le nombre de participants dans les sous-groupes, les temps donnés aux différentes étapes et le nombre de cartes demandées. Pour aller plus loin Le site d’ICA dédié aux outils de facilitation ToP™ (Technology of Participation) : http://top-facilitation.com/empowering-tools/consensus-workshop-method Notre formation aux outils de l’intelligence collective : http://www.coactiv.fr/formations/methodes-et-techniques-de-participation/

×